Vous êtes sur la page 1sur 25
JSK 2 - CRBAF 1 (a.p.) SAMEDI 29 MARS 2014 Khalef www.lebuteur.com «C’est cette QUOTIDIEN
JSK 2 - CRBAF 1 (a.p.)
SAMEDI 29 MARS 2014
Khalef
www.lebuteur.com
«C’est cette
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2598 PRIX 20 DA
JSK que
j’aimej’aimej’aimej’aimej’aimej’aime !»!»!»!»!»!»
«J’aimerais
être enterré
avec le drapeau
de la JSK»
Ebossé «Mouloudia
ou Chéraga, nous
aurons la coupe !»
AïtAïtAïtAïtAïtAït DjoudiDjoudiDjoudiDjoudiDjoudiDjoudi
«Honte à
Aïn Fekroun !»
Hannachi
calme le jeu
«Je demande aux autorités
de lever la suspension de Ghrib,
Menad, Chaouchi et Babouche»
JSMC-MCA aujourd’hui à 17h15
Le Mouloudia veut sa
revanche face
à la JSK
Bendebka «Pour battre
le Mouloudia, on doit
sortir un big match !»
Bouali «La coupe est notre dette
à payer aux Chnaoua»
Trapattoni confirme au Buteur
«C’est Raouraoua qui m’a
contacté en personne»
«L’équipe d’Algérie m’intéresse
parce qu’elle est jeune et talentueuse»
02
02

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc
Capello Halilhodzic a apprécié le «On doit respecter la sélection algérienne» match de Rial
Capello
Halilhodzic
a apprécié le
«On doit
respecter
la sélection
algérienne»
match de Rial
vais chercher encore pour avoir plus d’informations.»
vais chercher encore pour avoir plus
d’informations.»

lorsqu’il était à la tête de l’équipe d’Angleterre. L’Algérie avait tenu en échec l’Angleterre sur un score vierge.

«Même si j’ai suivi quelques-uns de vos matchs, il faut avoir plus d’informations»

Fabio Capello suit beaucoup ses adversaires, notamment la sélec- tion algérienne. Le sélectionneur russe nous a avoué cela. On avait même évoqué que Capello avait suivi le match amical des Verts face à la Slovénie le 5 mars dernier : «J’ai suivi toutes les équipes que nous allons affronter en Coupe du monde. J’ai suivi l’équipe algé- rienne, mais il me faut d’autres in- formations. On peut dire que j’ai une idée globale sur l’équipe algé- rienne mais pas une idée précise. Je

«Notre groupe est très équilibré»

Fabio Capello a parlé aussi de ce groupe H qui renferme aussi la Belgique et la Corée du Sud. Après avoir donné son avis sur l’équipe algérienne, il a profité de l’occasion pour livrer son commentaire : «Je pense que notre groupe est très équilibré. La Belgique est une jeune équipe qui pratique du beau foot- ball. Elle est d’ailleurs considérée parmi les meilleures équipes d’Eu- rope. La Corée du Sud, je connais bien cette formation. On a déjà eu l’occasion de l’affronter en amical. Je trouve que cette formation possède un jeu très rapide avec des joueurs percutants et vifs.» Correspondance particulière de Kuala Lumpur : Brahim H.

L e sélectionneur russe, l’Italien Fabio Capello, est actuellement à Kuala Lumpur pour as- sister à une cérémonie

de remise de prix. Nous avons ainsi profité de cette occasion pour lui poser quelques questions sur l’Equipe nationale algérienne. L’en- traîneur italien nous a déclaré :

«L’Algérie est une nation de foot- ball. Votre sélection nationale est une équipe très respectable. D’ail- leurs, elle a déjà remporté la coupe d’Afrique des nations. Cela démon- tre que c’est une équipe qui a des traditions. Ceci dit, l’Algérie mérite tout le respect. On ne doit pas la sous-estimer.» Il est à signaler que Fabio Capello avait déjà affronté l’équipe algérienne lors du premier tour de la précédente Coupe du monde en Afrique du Sud,

P résent hier au stade du

1 er -Novembre de Tizi-

Ouzou en campagnie

de l’un de ses assis-

lectionneur national était très content de la prestation du capitaine de la JSK, Ali Rial. Auteur du pre- mier but de son équipe durant la prolongation, le défenseur central a fourni une excellente prestation tout au long de la rencontre. Halilhodzic a beaucoup apprécié le rôle de leader que Rial a tenu sur le terrain.

tants, Abdelhafid Tas-

faout, Vahid Halilhodzic a suivi la demi-finale de la Coupe d’Algérie entre la JS Kabylie et le CRB Aïn Fe- kroun. Selon nos informations, le sé-

Algérie-Corée du Sud maintenu à Porto Alegre

Le match Algérie-Corée du Sud pour le compte de la deuxième jour- née du premier tour de la Coupe du monde 2014 a été maintenu au stade de Porto Alegre. Les autorités brési- liennes ont donné des assurances à la délégation de la FIFA qui s’est pré- sentée dernièrement sous la prési- dence du secrétaire général de l’instance, Jérôme Valck. Les autori-

tés brésiliennes assurent que le pro- blème qui s’est posé sera réglé dans les plus brefs délais. Du coup, il n’y aura pas de souci pour les Algériens. Le match a été maintenu à Porto Alegre. Les responsables de la fédé- ration ne vont pas ainsi se soucier concernant un éventuel changement du camp de base de la sélection.

Situation inchangée pour Taïder et Yebda

de la sélection. Situation inchangée pour Taïder et Yebda temps additionnel, Taider s’est quant à lui
de la sélection. Situation inchangée pour Taïder et Yebda temps additionnel, Taider s’est quant à lui

temps additionnel, Taider s’est quant à lui contenté de suivre cette rencontre à partir du banc de touche.

Ils suivront une préparation spécifique avant le Mondial

La situation de Yebda et Taïder n’arrange guère les deux Algériens de la Serie A, peu utilisés jusque-là. Heureusement que l’en- traîneur Vahid Halilhod- zic aura plus d’un mois pour préparer ses joueurs sur le double plan phy- sique et psychologique, afin de les retaper avant le Mondial. D’ailleurs, notre source précise que le dri- ver des Verts prévoit un programme spécial pour les joueurs qui ne possè- dent pas un temps de jeu assez élevé afin de les mettre à niveau avec le reste de leurs camarades, plus compétitifs.

M. A.

Titulaire, Lacen retrouve des couleurs

compétitifs. M. A. Titulaire, Lacen retrouve des couleurs Di Carvalho (Pdt-Sporting) : «Ne vous agitez pas,

Di Carvalho (Pdt-Sporting) : «Ne vous agitez pas, Slimani n’est pas à vendre»

Kadir à un match de la finale de la Coupe de France ! Le Stade
Kadir à un match
de la finale de la Coupe
de France !
Le Stade Rennais a brillamment ar-
raché son billet pour la demi-finale
de la Coupe de France avant-
hier contre Lille. Les Bretons
se sont imposés 2 buts à 0.
Revenant d'une blessure à
la cuisse, Foued Kadir qui
a été épargné du voyage
à Marseille, dimanche
dernier, a participé au
succès de ses camarades
en prenant part au dernier
quart d'heure de la rencontre. Foued
qui n’a ressenti aucune douleur est bien parti pour re-
conquérir sa place de titulaire. D’autre part, Rennes
et Kadir connaissent leur adversaire en demi-finale, il
s'agira donc d'Angers, seule équipe de Ligue 2 tou-
jours en vie dans cette compétition. Les Rennais ne
sont plus qu’à un match de la grande finale au Stade
de France.
Rennes entre en lice
pour Mostefa
En plus de contacts révélés
hier, le milieu de terrain
d’Ajaccio, Mostefa Mehdi,
intéresse plusieurs autres
clubs de Ligue 1, a af-
firmé la presse fran-
çaise de ce jeudi. Fort
de son expérience et
de ses statistiques
hallucinantes en
France, Mehdi, qui est
courtisé par Toulouse,
Montpellier et Saint-Etienne, serait aussi dans le vi-
seur de Rennes, où l’entraîneur Philipe Montanier
voudrait l’engager.
Bougherra de nouveau
champion du Qatar
En Qatar Stars League, Lekhwiya, qui avait besoin
d'un point pour être sacré champion 2013/2014, a
réalisé l'essentiel hier soir en parvenant à
battre la formation d'Umm Salal sur le
score de 2 buts à 1. Madjid Bou-
gherra, le capitaine d’équipe de
Lekhwiya, a soulevé le trophée
de champion pour la seconde
fois en 3 ans. C’est le 3e titre
gagné par Lekhwiya après
ceux déjà réalisés en 2011
et en 2012.
M. A.
M. A.

L’Inter de Milan a été tenu en échec

Getafe s’est de nouveau compliqué la vie avant-hier en s’inclinant à la mai- son par 1 but à 0 face à Villarreal. Un revers compromet- tant qui vient plon- ger la formation madrilène dans une position de reléga-

par l’Udinese,

jeudi soir.

Cette ren-

contre se

présentait

comme

une au-

baine

pour les

deux in-

contre se présentait comme une au- baine pour les deux in- ble. Medhi Lacen, qui avait

ble. Medhi Lacen, qui avait convaincu son entraîneur lors de la mi-temps joué à Bilbao, il y a une semaine, a été donc reconduit en toute logique dans l’équipe-type. Une titulari- sation qu’il n’a pu assurer jusqu’au bout, puisqu’il a été remplacé à 13 mi- nutes de la fin pour des considérations tactiques. Assez bon, l’Algérien a dû céder sa place à un attaquant dans

une tentative prônée par le driver de Getafe pour revenir dans le match.

Belhanda :

«Le Maroc doit se servir de l’expérience de l’Algérie»

ternatio-

naux algériens, Sa- phir Taider du côté de l’Inter et Hassan Yebda

du côté de l’Udi- nese, de se retrou-

Le président du Sporting

de Lisbonne s’est vu obliger de monter au créneau pour calmer un peu certains managers de clubs de différents championnats

ver sur le terrain. Mais finalement, ce duel algéro-algérien n’a pas eu lieu. Si Yebda a pris part à une minute de ce match en faisant son entrée lors du

européens, qui s’agi- tent au tour d’Islam Slimani. Hier, dans une intervention té- lévisée, Bruno De Carvalho a tenu à rappeler que sa pépite algé- rienne n’était pas à vendre :

«On a reçu plusieurs of- fres, cet hiver, des clubs an- glais, ita- liens et même fran- çais qui le voulait et sont revenus à la charge, mais je tiens à dire à tout le monde que Sli- mani n’est pas à vendre. Il faut arrê- ter de trop s’agiter autour de lui.»

Il faut arrê- ter de trop s’agiter autour de lui.» Feghouli se rapproche des meilleurs passeurs

Feghouli se rapproche des meilleurs passeurs de la Liga

Le FC Valence, qui a cru pendant un premier temps avoir réalisé l’essentiel lors de son déplace- ment jeudi à Almeria, s’est finale- ment contenté d’un nul 2 à 2. Le milieu de terrain international Al- gérien, Sofiane Feghouli, s’est de nouveau distingué dans cette ren- contre. Bien inspiré sur cet appel de balle de son camarade Vargas en profondeur, Feghouli a sorti une lumineuse passe qui a permis à l’attaquant de Valence d’aggra- ver la marque avant la pause. Un résultat que les Valenciens n’ont pu préserver.

C’est sa 7 e passe décisive cette année

Revenu à son meilleur niveau, Fe- ghouli multiplie les bonnes sorties

avec le FC Valence. Ce jeudi, l’an- cien Grenoblois a sorti un match plein, même s’il n’est pas allé au bout de cette rencontre puisqu’il a été remplacé par son entraîneur à la 66’. Feghouli, qui a été donc ménagé par son coach, a délivré sa 7 e passe décisive de la saison. Une performance qui lui permet de se hisser à la 12 e place du clas- sement des meilleurs passeurs de la Liga espagnole. Sofiane pos- sède le même nombre de passes réussies par Iniesta, Cristiano Ro- naldo et arrive à faire mieux qu’un Benzema, et d’autres stars du championnat espagnol, cette année, dans cet exercice bien précis.

Moumen A.

Dans une décla- ration faite à Jeune Afrique, l’attaquant marocain du Dy- namo de Kiev, You- nés Belhanda, a demandé aux res- ponsables de la Fé- dération marocaine de football de pren- dre l’exemple de

dération marocaine de football de pren- dre l’exemple de l’Algérie pour pou- voir réussir. Concernant la

l’Algérie pour pou- voir réussir. Concernant la nomination du nouveau sélectionneur, il espère

que ça soit un type qui connaisse par- faitement le football marocain : «A mon avis, l’Algérie n’est pas meilleure que nous, mais elle a réussi tout de même à se qualifier en Coupe du monde deux fois de suite. Je pense que les Algériens ont fait confiance à Vahid Halilhodzic et l’ont laissé travail- ler pour pouvoir réussir. Maintenant, à nous de suivre l’exemple de l’Algérie.»

www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc N° 2598 Samedi 29 mars 2014 03 Exclusif Les déclarations
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup franc
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup franc

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

Équipe nationale Coup franc N° 2598 Samedi 29 mars 2014 03 Exclusif Les déclarations de Giovanni
03
03

Exclusif

Les déclarations de Giovanni Trapattoni dans des médias européens sur ses contacts avec la Fédération algérienne

de

football ont créé un vrai malaise

au

sein de l’équipe d’Algérie. Tout

en

refusant de prolonger son bail

avec la FAF, Halilhodzic s’irrite

qu’on cherche un plan B pour pallier son départ de plus en

plus probable après le Mondial. Les états d’âme du sélectionneur n’intéressent pas la fédération qui est en train de défricher le terrain pour un entraîneur de renom, celui-là même que l’opinion publique réclame depuis des lustres. Devant celui de Trap, le

CV d’Halilhodzic

paraît squelettique. C’est sans doute cela qui a agacé le Bosnien. Loin de toute cette polémique, Trapattoni, qui nous a accordé cet entretien en exclusivité, confirme avoir discuté

avec le président de la FAF

en personne en

prononçant son nom et son prénom. Il confirme aussi, et ça c’est une bonne nouvelle, qu’il est très intéressé pour entraîner la sélection algérienne après avoir été le patron de, lisez bien, Milan, Juve, Inter, Bayern, les sélections d’Italie et d’Irlande entre autres. C’est donc cet immense entraîneur qui

pourrait diriger les Verts lors

de la CAN-2015 et c’est lui

qui le dit.

Bonjour M. Trapattoni, comment allez- vous ?

Très bien, je vous remercie.

C’est un journaliste algérien du Buteur qui est avec vous…

Vous êtes les bienvenus.

Vous êtes libre de tout enga- gement depuis votre der- nière expérience à la tête de l’Irlande, c’est bien ça ?

Trapattoni confirme

«C’est M. Raouraoua en personne qui m’a

contacté»

«Je lui ai dit que je suis prêt à entraîner l’Algérie, la balle est dans son camp»

choses qui m’incitent à vouloir prendre cette sélection en main et que je dévoilerai dans un proche avenir, si bien sûr on ar- rive à s’entendre.

Avez-vous parlé de nouveau avec M. Raouraoua ? Vous a- t-il fixé un rendez-vous pour le rencontrer ?

Que pensez-vous de ce groupe ?

C’est difficile d’émettre un avis, je ne suis pas le sélectionneur de l’équipe d’Algérie et je ne connais pas très bien les joueurs algériens. Je peux juste dire que votre mission paraît difficile face à la Russie qui est entraînée par un grand technicien, Fabio Capello, et face à la Belgique qui possède un groupe de joueurs de très haut niveau et qui évoluent tous dans les plus grands clubs européens. Malgré tout, l’Algérie aura ses chances en Coupe du monde parce que les joueurs algériens sont habitués au haut niveau puisqu’ils évoluent presque tous en Europe.

Non, pas encore. Pour l’instant, il n’y a eu qu’une discussion au télé- phone pour connaître les intentions des uns et des autres. La balle est dans le camp des responsables algériens. S’ils me veulent vraiment, ils n’ont qu’à me fixer un rendez-vous pour se mettre autour d’une table et approfondir les discussions.

A part l’Algérie et la Côte d’Ivoire, quelles sont les autres nations qui vous ont sollicité ?

«En Coupe du monde, l’Algérie ne doit pas avoir peur de la Belgique et de
«En Coupe
du monde,
l’Algérie ne doit
pas avoir peur de
la Belgique et de
la Russie»

L’Algérie est-elle capable de se qualifier au se- cond tour ?

L’Algérie ne doit pas avoir peur de la Russie et de la Belgique

si elle veut se qua- lifier au second tour. Elle a des joueurs vala- bles, capables de créer la

«Je veux entraîner l’Algérie parce que c’est une équipe jeune et talentueuse»
«Je veux
entraîner
l’Algérie parce
que c’est une
équipe jeune et
talentueuse»

J’ai reçu beaucoup d’autres offres, dont la plus sérieuse est celle de la fédération ma- rocaine. Comme avec les Al- gériens, je leur ai laissé la porte ouverte aux négocia- tions. Aujourd’hui, je ne peux pas en dire plus, car il ne me reste qu’à attendre les prochaines discussions pour

cialisé. C’est à peu près ce qui s’est passé avec les responsa- bles ivoiriens. Il y a eu com- munication, mais pas de discussions approfondies. J’at- tends donc les mois à venir pour décider quelle sélection je vais entraîner.

surprise.

Quel serait selon vous le favori pour rem- porter la Coupe du monde ?

Je ne vais pas être original en vous disant que mes favoris pour gagner la Coupe du monde sont le Brésil, en tant que pays organisateur, l’Allemagne, l’Espagne et l’Angleterre sans ou- blier l’Argentine. Ce qui est certain, c’est que cette Coupe du monde au Brésil va être d’un très bon niveau.

Et l’Italie dans tout ça ?

L’Italie est un grand point d’interrogation. Les Italiens possèdent une grande volonté et beaucoup de hargne pour pallier certains manques et pouvoir jouer un rôle dans ce Mondial.

Merci M. Trapattoni de nous avoir accordé un peu de votre temps ?

Merci à vous et à bientôt. Entretien réalisé par Brahim Hanifi

savoir quelle serait la pro- chaine étape de ma carrière, car n’oubliez pas qu’il y a aussi des clubs européens qui me veulent.

«J’attends de rencontrer les responsables algériens pour approfondir les discussions»
«J’attends
de rencontrer
les responsables
algériens pour
approfondir les
discussions»

Qui vous a contacté ? Des res- ponsables de la fédération ou le président lui-même ?

C’est le président de la fédéra- tion en personne qui m’a appelé. M. Mohamed Raou (il n’arrive pas à bien prononcer le nom du président de la FAF). Rappelez- moi son nom s’il vous plaît !

Est-ce que M. Trapattoni connaît les joueurs algériens actuels ?

Il y a au moins quatre joueurs qui évoluent dans de grands clubs européens en Espagne, en France, en Italie et en Angleterre. Je n’ai pas eu l’occasion de connaî- tre tous les joueurs algériens, mais je sais que votre sélec- tion possède un groupe jeune et talentueux.

En Coupe du monde, l’Algérie est dans le groupe H avec la Belgique, la Russie et la Corée du Nord.

Oui, cette belle his- toire avec l’Irlande s’est terminée et je suis effec- tivement libre de tout engagement. Je sens tou- tefois que je peux encore faire profiter d’autres équipes de ma longue expé- rience, je vais donc bientôt re- tourner sur les bancs.

M. Mohamed Raouraoua, prési- dent de la Fédération algérienne de football.

Exact. C’est lui qui m’a contacté pour me soumettre l’idée d’entraîner l’équipe d’Algérie dans un avenir proche en me précisant que la fédération algérienne était très intéressée par mes services.

De quoi avez-vous parlé exactement ?

Il m’a proposé d’entraîner la sélection, mais cela n’a pas dépassé le simple contact puisque je ne l’ai pas encore rencontré. J’at- tends donc de le voir pour mettre les points sur les «i» et officialiser les choses, si bien sûr on arrive à trouver un accord pour que j’en- traîne l’équipe d’Algérie.

Avez-vous pour autant reçu des offres pour entraîner un club ou une sélection ?

Oui, j’en ai reçus beaucoup, que ce soit de la part de clubs ou de sélections qui veulent mes services. Comme je viens de vous le dire, je suis prêt à retourner sur les terrains parce que je suis encore capable de donner au football. Vous êtes sans doute au courant de mes récents contacts avec la Côte d’Ivoire et j’attends tou- jours que ces liens soient officiels. On en a beaucoup dit à ce propos, mais je peux vous as- surer que jusqu’à présent je n’ai rien signé. Tout ce qui a été dit au sujet d’un contrat me liant à la fédération ivoirienne est faux.

Les médias ont également parlé de contacts avec la Fédération algé- rienne de football. Que pou- vez-vous nous dire à ce propos ?

Avez-vous parlé par exemple du volet fi- nancier ? Du choix du staff technique ?

Non, on n’a pas abordé ces détails, mais il m’a dit que l’Algérie était très intéressée par mes services et je lui avais répondu que j’étais prêt à tout moment à travailler en Algé- rie. L’argent, le choix du staff tech- nique et médical ont été reportés à

«L’Italie sera un grand point d’interrogation au Brésil»
«L’Italie
sera un grand
point
d’interrogation
au Brésil»
«Les responsables marocains et ivoiriens m’ont également sollicité»
«Les
responsables
marocains et
ivoiriens m’ont
également
sollicité»

Oui, j’ai reçu une offre de la part des responsa- bles du football algérien qui m’ont dit qu’ils étaient très intéressés par mes services et qu’ils me voulaient à la tête de la sélection de votre pays. Toutefois, je vous précise qu’il ne s’agit là que d’un contact et que rien n’a été offi-

une date ultérieure. Je suis prêt dès maintenant à approfondir les dis- cussions pour arriver à un accord.

On vous sent très chaud pour entraîner la sélection algé- rienne. Quel en est le secret ?

L’Algérie possède une très belle équipe avec des joueurs jeunes et talentueux qui évoluent pour la majo- rité d’entre eux en Europe. Il y a d’autres

N° 2598 04 Samedi 29 mars 2014 Demi- finale
N° 2598
04
Samedi 29 mars 2014
Demi- finale
www.lebuteur.com Coupe d’Algerie Coup d’œil
www.lebuteur.com
Coupe d’Algerie
Coup d’œil

JSK

(a.p.)

CRBAF

Stade 1er-Novembre 2 de Tizi-Ouzou 1 JSK : Mazari, Remache, Affluence : record Arbitres :
Stade 1er-Novembre
2
de Tizi-Ouzou
1
JSK : Mazari, Remache,
Affluence :
record
Arbitres : Abid
Charef, Bitam et
Tamen
Avertissements :
Bencherifa, Rial, Benlamri, Yesli,
Sedkaoui, Raiah (Madi 74’),
Aïboud (Aouedj 62’), Beziouen
(Mekkaoui 46’), Ebosse
Entraîneur : Aït Djoudi
Mekkaoui (71'),
Remache (98’)
(JSK). Amroune
(61’), Naili (65’)
(CRBAF).
Buts : Rial (97’),
Ebossé (117’)
(JSK). Daira (106’)
(CRBAF)
CRBAF : Boultif, Belaili,
Daira, Ziad, Oukrif, Naili, Ferhat
(Kara 50’), Chouiab, Maânceur
(Moumen 61’), Amroune,
Douadi (Saidi 26’).
Entraîneur : Abbès
LE CHIFFRE
10
En battant hier le
CRB Ain Fekroun en
demi-finale, la JS Ka-
bylie va pouvoir dis-
puter, le 1er mai
prochain, au stade
Mustapha-Tchaker de
Blida, la 10e finale de
Coupe d’Algérie de
son histoire. Les Cana-
ris ont remporté à
cinq reprises le tro-
phée pour quatre dé-
faites. Dans un peu
plus d’un mois, ils ten-
teront d’enrichir leur
palmarès par un nou-
veau trophée.
TOP
È
leur palmarès par un nou- veau trophée. TOP È Hannachi vient au secours d’un supporter Après
leur palmarès par un nou- veau trophée. TOP È Hannachi vient au secours d’un supporter Après

Hannachi vient au secours d’un supporter Après l’ouverture du score signé Rial, un sup- porter de la JSK s’est in- troduit sur le terrain et est allé congratuler les joueurs. Une entrée qui aurait pu lui coûter cher, puisqu'il a été intercepté par les policiers, qui al- laient l’emmener au poste. Voyant la scène, Hannachi s’est dirigé vers eux et leur a demandé de le libérer. Le chairman kabyle a fini par les convaincre et le suppor- ter a pu ainsi revenir dans les tribunes. Un geste que la galerie a for- tement salué.

FLOP È La retransmission du match interrompue Hier, les deux chaînes nationales qui retrans- mettaient
FLOP
È
La retransmission
du match
interrompue
Hier, les deux chaînes
nationales qui retrans-
mettaient le match JSK-
CRBEA en direct, la
chaine terrestre et Canal
Algérie, ont cessé d’une
manière assez surpre-
nante la retransmission
de la rencontre à la 99’
pour laisser place à un
programme dédié à la
campagne électorale du
17 avril prochain. Beau-
coup de téléspectateurs
ont exprimé leur mécon-
tentement, surtout que le
match n’état pas terminé
et que des rebondisse-
ments ont eu lieu par la
suite, notamment deux
autres buts. Les plus
déçus ont été, naturelle-
ment, les supporters des
deux clubs.

Les Kabyles au bout

du suspense

A l’issue d’un

match à rebon-

dissements lors

des prolonga-

tions, la JSK est

parvenue, non sans grosse dif- ficulté, à se qualifier pour la finale de la Coupe d’Algérie, en disposant d’une solide équipe de Ain Fekroun au bout du suspense (2-1). Grâce

à une réalisation d’Ebossé à

trois minutes du terme de la partie, les Kabyles vont pou- voir ainsi disputer la 10e fi- nale de Coupe d’Algérie de leur histoire.

Une première mi-temps fermée Comme il fallait s’y atten- dre, le début du match fut en faveur des Kabyles, qui ont, dès les premières mi-

nutes de jeu, pris le mono- pole du ballon et essayé de faire pression sur cette équipe de Aïn Fekroun. Toutefois, cette domination s’est estompée au fur et à mesure du match, puisque les visiteurs ont su comment rééquilibrer la partie par la suite, en récupérant beau- coup de ballons au milieu de terrain, se permettant quelques offensives dange- reuses. La première tentative de la JSK est venue à la 10’. Sur un corner bien botté par Yesli, le jeune Aïboud, seul dans la surface, rate de peu d’ouvrir la marque d’une tête, qui passe à côté des bois adverses. Alors que tout le monde croyait que Ain Fekroun allait se contenter de défendre uni- quement lors de ce match, c’est tout le contraire qui s’est produit, puisque les co- équipiers de l’excellent Maânceur ont failli par deux fois tromper la vigilance du gardien Mazari. Notamment

à la 30’, lorsque ce même

Maânceur réussit un slalom dans la défense kabyle, et n’était le retour salvateur de Rial, il se serait retrouvé tout seul face au gardien. Ne trouvant pas beaucoup d’es- paces, la JSK a souvent pro- cédé par de longues balles aériennes en direction no- tamment d’Ebossé, sans suc- cès néanmoins, devant l’excellent placement de la

défense de Ain Fekroun. Une première mi-temps fer- mée et digne d’un véritable match de coupe. Aucune formation n’a voulu vérita- blement prendre de risques, malgré une belle occasion dans le temps additionnel de Beziouen, facilement arrêtée par Boultif.

51’, Benlamri dribble tout le monde et rate de peu l’ouverture du score Au retour des vestiaires, c’est une autre JSK qui s’est présentée, celle-ci plus offen- sive que lors de la 1re mi- temps. C’est tout d’abord le défenseur central, Djamel Benlamri, venu de loin, qui a failli ouvrir le score, après avoir dribblé trois défenseurs du CRBAF dans la surface, mais sa frappe ne fut pas ca- drée. Une minute plus tard, et suite à un parfait centre de Remache côté droit, Raiah s’élève plus haut que tout le monde et adresse un joli coup de tête qui passe lui aussi juste au-dessus de la transversale. Deux belles occasions, qui ont

fait réagir le public kabyle, qui

a commencé à donner de la voix.

Les prolongations pour départager les deux équipes Par la suite, la JSK va se procurer quelques bonnes oc- casions de but, notamment

grâce au rentrant Aouedj (64’) et encore Raiah, mais sans pour autant que cela n’amène

le but libérateur que tout le

monde attendait. Les Canaris, emmenés par leurs suppor- ters, domineront outrageuse- ment cette seconde période, devant des Tortues qui se sont contentés de défendre en se regroupant à dix derrière. Une

façon de jouer qui a mis énor- mément en difficultés les Ka- byles, qui n’ont pas pu faire la différence et c’est donc sur ce score vierge que l’arbitre Abid Charef a mis fin au temps ré- glementaire. Désormais, place aux prolongations pour dé- partager les deux équipes.

97’, Rial libère les Kabyles ! A peine six minutes après le

début de la première mi- temps de la prolongation, la JSK bénéficie d’un dangereux coup franc à 25 mètres des buts adverses. Le spécialiste maison, Ali Rial, se charge de le tirer et réussit à le transfor- mer, libérant tout un stade. Le gardien Boultif, pris à défaut par son mur, n’a pu intercep- ter le cuir.

… mais Daïra les refroidit à la 106’ Ce but libérateur inscrit par Rial a obligé les joueurs de Ain Fekroun à sortir de leur camp et d’aller chercher l’égalisation. Une égalisation qui interviendra dès la 1re minute du second half de la prolongation, grâce à Daira, qui est parvenu à tromper la vigilance de Mazari sur un coup franc direct. Pourtant, le coup franc était assez ex- centré, mais Daira l’a idéale- ment botté, jetant ainsi un gros coup de froid sur le stade du 1er-Novembre.

La JSK pousse, Yesli trouve la transversale à la 112’ Tout de suite après cette

égalisation surprise, les Ca- naris ont vite repris leur do- mination et c’est d’abord Kamel Yesli qui s’est mis en évidence, en trouvant la transversale à la 112’, sur une magnifique frappe des 25 mètres. Une occasion ratée qui a mis le public ka- byle présent en force au stade dans tous ses états.

S. D.

117’, Ebossé marque et emmène les Canaris en finale ! Alors que tout le monde au stade pensait qu’on allait se diriger vers la séance fa- tidique des tirs au but, l’at- taquant camerounais, Ebossé toujours aussi af- fûté devant les buts, en a décidé autrement. En effet, après un coup franc rapi- dement joué par Madi, celui-ci transmet le ballon

à Remache, qui exécute un

centre millimétré en direc-

tion d’Ebossé qui parvient

à tromper Boultif en ins- crivant ce second but décisif.

www.lebuteur.com Coup de cœur Coupe d’Algérie
www.lebuteur.com
Coup de cœur
Coupe d’Algérie

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

05
05
de cœur Coupe d’Algérie N° 2598 Samedi 29 mars 2014 05 Demi-finale JSK-CRBAF Hannachi « Je

Demi-finale

JSK-CRBAF

Hannachi

« Je demande aux responsables du

football et au Premier ministre de lever la suspension de Ghrib, Menad,

Chaouchi et Babouche»

lever la suspension de Ghrib, Menad, Chaouchi et Babouche» Rial B on prince après la qualification
lever la suspension de Ghrib, Menad, Chaouchi et Babouche» Rial B on prince après la qualification

Rial

B on prince après la qualification de

la JSK pour la finale de la Coupe

d’Algérie, le président du club ka-

byle, Mohand-Cherif Hannachi, a

tenu à faire appel aux responsables du football national et au Premier ministre

pour une requête bien précise : «Je de- mande aux responsables du football algé- rien, ainsi qu’au Premier ministre de lever la suspension prononcée à l’encontre de Omar Ghrib, Djamel Menad, ainsi que des joueurs Chaouchi et Babouche. Ils ont commis des erreurs certes, mais on peut néanmoins leur pardonner. Ils ont beaucoup apporté au football algérien et en tant que prési- dent qui vient d’accéder à la finale de cette Coupe d’Algérie, je lance donc cet appel.»

«Je suis le plus heureux des hommes !»

Pour ce qui est du match d’hier, Hanna- chi nous a livré ses premières déclarations à chaud juste après le coup de sifflet final :

«Je suis le plus heureux des hommes ! Je suis vraiment aux anges. On savait que cette rencontre allait être très difficile. La preuve, le score était de 0 à 0 et il fallait se départager lors des prolongations. On a eu aussi quelques frayeurs après avoir en- caissé le but, mais les joueurs se sont ra- chetés et Ebossé a marqué le second but. C’était vraiment la délivrance.»

«Maintenant, je veux la 6 e coupe !»

«Maintenant que nous sommes en finale, je veux la 6 e coupe pour la JSK ! Nous

avons fait un parcours exceptionnel, depuis l’entame de cette compétition. Nous n’avons affronté que des équipes des Ligues 1 et 2 Mobilis. Ça n’a pas été facile. Les joueurs ont fait d’énormes efforts pour atteindre la finale et ils méritent d’être ré- compensés.»

«Entre le MCA et la JSMC, je n’ai aucune préférence»

«C’est une qualification au forceps» «Je suis vrai- ment très heu- reux de cette qualification.
«C’est une
qualification
au forceps»
«Je suis vrai-
ment très heu-
reux de cette
qualification. Je
dois dire que
nous avons
gagné au for-
ceps. Ça n’a pas
été facile face à
une équipe qui
a refusé de
faire le jeu.
L’adversaire
s’est replié derrière et nous a
causé beaucoup de difficultés.
J’espère maintenant qu’on rem-
portera cette Coupe d’Algérie, le
1 er mai prochain.»
L. A.

Douadi évacué à l’hôpital

Après un télescopage avec Sed-

Interrogé sur le nom du probable ad-

verse en finale, il répondra : «Ecoutez, je n’ai aucune préférence quant au futur ad- versaire. Lorsqu’on atteint la finale, nous devons absolument tout faire pour l’em- porter. J’espère qu’on aura la même réus- site qu’en 2011. Je sais que les supporters attendent cette consécration. Je suis vraiment très heureux et je ne peux pas vous décrire toute ma joie.»

«C’est le public qui a fait notre force dans ce match»

Hannachi n’a pu s’empêcher de remer- cier le public qui a toujours été aux côtés

de cette équipe, en concluant : «C’est le public qui a fait notre force dans ce match. Je ne remercierai jamais assez nos suppor- ters pour nous avoir soutenus jusqu’à la fin. C’est pour eux qu’on essayera d’aller cher- cher cette Coupe d’Algérie. J’espère qu’ils seront fiers de cette équipe en fin de sai- son.»

L. A.

kaoui, le milieu de terrain du CRBAF, Douadi, a été évacué en urgence au CHU de Tizi Ouzou. C’est à ce moment- là que Abbès a ef-

fectué son premier change- ment en incorpo- rant Saïdi à sa place.

170

millions

de prime

Les joueurs ont fêté la qualification avec les supporters C’était l’euphorie au coup de sifflet
Les
joueurs
ont fêté
la qualification
avec les supporters
C’était l’euphorie au coup de sifflet
final ! Joueurs et supporters ont fêté
ensemble cette belle qualification en
finale, la 10e dans l’histoire de la JSK.
Et pour remercier ce merveilleux
public, chaque joueur a lancé son
maillot vers les gradins.
La
JSK risque
le huis clos
La formation kabyle risque
d’accueillir l’USMH au stade du
1er-Novembre sans la présence de
son public. Pour cause, l’arbitre de
la rencontre a mentionné dans sa
feuille de match «jet de fumi-
gènes» sur la pelouse. Pour rap-
pel, la JSK a déjà écopé de deux
avertissements et des
amendes financières
cette saison.

Khalef : «C’est cette JSK que j’aime !»

cette saison. Khalef : «C’est cette JSK que j’aime !» «Il n’a jamais été question que

«Il n’a jamais été question que je revienne à la barre technique»

Quant à la fameuse rumeur de son retour à la tête du staff technique, Khalef rétorquera :

«Je ne vous cache pas que j’ai été surpris de lire dans un journal que j’allais probablement revenir comme entraîneur à la JSK. Que

les choses soient claires, il n’a ja- mais été question que je revienne

à la barre technique. J’ai mis fin

à ma carrière d’entraîneur de-

puis bien longtemps. J’ai été contacté par plusieurs grands clubs, mais j’ai décliné leurs of- fres. Place aux jeunes entraî- neurs. Moi, ma carrière est derrière moi.»

«J’aimerais être enterré avec l’emblème de la JSK»

Avant de conclure : «Je n’ai jamais quitté la JSK. Je suis toujours resté proche de ce club. Je discute souvent avec Hannachi et je suis de près l’actualité du club de cœur. Je suis un enfant de la région et je souhaite- rais qu’on m’enterre avec l’emblème de la JSK.»

L. A.

Mahieddine Khalef était lui aussi très heu- reux de cette qualifica- tion, lui qui s’est remémoré les bons moments passés au club, en disant : «C’est cette JSK que j’aime ! J’ai retrouvé cette belle sensation des années d’or.

Je pense que le club a re- trouvé toute sa force, avec le retour du public. C’est une vic- toire méritée. Maintenant que la JSK est en finale, il va fal- loir bien la préparer. Le

Comme prévu, le

président Hannachi ver- sera une prime de 20 millions pour cette

qualification en fi- nale, suivie de 150 millions, qui cor- respondent à l’en- semble des primes des qualifications lors des précédents tours, et ce depuis la rencontre face à

l’USMA. Une motiva- tion financière de plus qui gonflera les joueurs à bloc d’ici le 1 er mai.

club a les moyens de rem- porter cette 6e coupe qui fera honneur à la Kaby- lie.»

«La stabilité du staff technique est le secret de la réussite»

Khalef ajoutera : «J’ai toujours été de ceux qui encouragent la stabilité du staff technique. Je pense que c’est le secret de la réussite,

cette saison. Le staff actuel fait un énorme travail et le club récolte le fruit aujourd’hui. Les joueurs ont adhéré à la méthode de l’entraî- neur et le jeu est nettement meilleur. Cela se répercute positivement sur l’équipe.»

à la méthode de l’entraî- neur et le jeu est nettement meilleur. Cela se répercute positivement
à la méthode de l’entraî- neur et le jeu est nettement meilleur. Cela se répercute positivement
à la méthode de l’entraî- neur et le jeu est nettement meilleur. Cela se répercute positivement
N° 2598 Samedi 29 mars 2014 Demi-finale JSK-CRBAF Benhamlat a rendu visite aux Kabyles Hallilhodzic
N° 2598
Samedi 29 mars 2014
Demi-finale
JSK-CRBAF
Benhamlat a rendu
visite aux Kabyles
Hallilhodzic
a assisté au
match
En plus des nombreuses per-
sonnalités sportives et politiques,
dont le wali de Tizi Ouzou, l’actuel
sélectionneur national, Vahid Hallil-
hodzic, était lui aussi présent pour
assister à cette demi-finale face à
Aïn Fekroun, aux côtés d’Ab-
Aucun
changement dans
le onze d’Aït Djoudi
Comme nous l’avons annoncé
delhafid Tasfaout.
en exclusivité dans notre édition
de mercredi, l’entraîneur n’a apporté
aucun changement dans son onze
de départ. C’est les mêmes
joueurs qui ont affronté l’ESS et
le MCA qui ont été recon-
duits hier.
06
06
www.lebuteur.com Coupe d’Algerie Coup dur
www.lebuteur.com
Coupe d’Algerie
Coup dur
duits hier. 06 www.lebuteur.com Coupe d’Algerie Coup dur Messadia abattu but. Au début, il se disait

Messadia

abattu

but. Au début, il se disait qu’il allait finir pour rebondir. Malheureusement, quelques journées avant la fin de la saison, il n’a réussi à inscrire aucun but. Selon nos sources, le joueur aurait aimé être placé seul en pointe pour le juger convenablement.

Il espérait jouer face au CRBAF

Après avoir eu l’autorisation du staff médical, Ahmed Messaâdia a repris le plus normalement du monde les entraînements. Il s’est d’ailleurs entraîné durement avec ses coéquipiers, dans l’espoir de figurer parmi la liste des joueurs retenus pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Malheureusement pour lui, Azzedine Aït Djoudi en a décidé autrement. Il a préféré l’écarter jusqu’à nouvel ordre.

Plusieurs clubs le veulen,t mais …

Comme tout le monde le sait, Messadia allait quitter la JSK au mercato hivernal. Seulement, la direction l’a repêché à la dernière minute. Pendant ce temps-là, plu- sieurs clubs de l’élite le voulaient. Et comme il n’avait pas le destin entre les mains, il les avait tous déclinés. Aujourd’hui, et comme il ne joue pas, on peut dire que ses jours à la JSK sont comptés. Mis à part un revire- ment de situation, Messadia sera officiellement libéré.

Son avenir se complique davantage

Après avoir été écarté de la liste des 18 joueurs face au MCA, Messaâdia a été encore une fois privé de retrou- ver la compétition face au CRBAF. Le technicien ne compte pas changer une équipe qui gagne. Cela ex- plique que Messadia est malchanceux, puisque tout est contre lui. Du coup, son avenir à la JSK se complique davantage. Si les résultats suivent lors des prochaines rencontres, l’entraîneur en chef pourrait ne plus l’ali- gner et ce, jusqu’à la fin de saison. S. D.

L’ex-arrière gauche de la JSK, Azziz Benhamlat, a rendu visite aux Kabyles l’après-midi, pour suivre cette demi-finale face à Aïn Fekroun. Ben- hamlat a fait un tour au vestiaire avant le coup d’envoi de la partie, où il a rencon- tré le président Hannachi et d’autres dirigeants.

A la JSK, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, est loin d’apporter des changements au niveau de son équipe-type, laquelle donne entière satisfaction depuis quelque temps. Malgré

Idem pour Khalef

Comme il fallait s’y attendre, Ma- hiddine Khalef était présent, lui aussi, au stade de Tizi Ouzou hier. D’ailleurs, l’ex-entraîneur de la JSK et de la sélection nationale avait fait le déplacement dans la soirée de jeudi à Tizi où il a dîné avec le président Hannachi. C’est la pre- mière fois, cette saison, que Kha- lef se déplace pour suivre un match de la JSK. Une présence qui a fait plaisir aux joueurs et aux supporters du club, puisqu’il a été ovationné dès son entrée sur le terrain au même titre que Benhamlat.

le fait que le coach kabyle compte depuis quelques jours sur deux jeunes éléments, à l’image de Raïah et Aïboud, la JSK surclasse ses adversaires avec l’art et la manière. Du coup, les autres éléments, qui ne donnaient pas trop satisfaction, sont souvent relégués sur le banc des rem- plaçants, à l’instar du meilleur buteur de l’équipe l’an dernier, Ahmed Messadia. Auteur de 12 buts toutes compétitions confondues lors de la saison 2012-1013, l’ancien joueur du CAB ne rentre désormais plus dans les calculs du coach. Ce dernier, qui lui a accordé plus qu’une chance à la phase aller, n’a pas su en profiter pour relancer la concurrence. Une situa- tion qui n’a pas joué en sa faveur, du moment qu’on ne le convoque même pas et ce, depuis son retour d’une longue blessure.

Une centaine de supporters de Aïn Fekroun présents

Sa position sur le terrain ne lui convenait pas

Même si leur équipe se trouve en pleine difficulté en championnat, les supporters d’Aïn Fekroun étaient pré- sents au stade de Tizi Ouzou pour la soutenir dans ces demi-finales. Ils étaient une centaine dans les gradins du 1er-Novem- bre. A leur arrivée, ils ont accroché une banderole sur laquelle on pouvait lire :

Avant l’entame de la saison et lors du premier stage de Hammam- Bourguiba, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, qui utilisait tou- jours Albert Ebossé en pointe de l’attaque, alignait Mes- sadia sur le flanc gauche. Un poste inhabituel pour cet élément qui, dès l’entame de la saison, n’a r r i v a i t même pas à mettre un

«Les supporters d’Aïn Fe- kroun seront toujours fidèles à leur équipe.» Un message qui résume bien la situation.

La compétition reprendra ses droits le 19 avril prochain Vers un match amical face à
La compétition reprendra ses
droits le 19 avril prochain
Vers un match amical face à
l’USMB, le week-end prochain !
Signature d’un
partenariat JSK-Académie d’Oran

La direction de la JSK est sur le point de signer un partenariat, le pre- mier dans l’histoire, avec l’académie d’Oran. Ce partenariat consiste à orienter les jeunes athlètes, issus de l’académie en question, vers la JSK, une fois qu’ils atteignent l’âge requis pour évoluer en seniors. Une dé- marche qui révèle tout l’intérêt que porte le président de la JSK à la for- mation et à la détection des jeunes talents dans les années à venir. Et pour une première rencontre, l’académie d’Oran a été invitée dans l’après-midi d’hier pour suivre la demi-finale de la coupe, mais aussi pour prendre part à un match amical avec les Espoirs de la JSK. Le score final fut d’un but partout et le président Hannachi était ébloui par les qualités de plusieurs jeunes joueurs issus de la formation. D’après nos sources, le nouveau par- tenariat sera signé dans les prochains jours pour officialiser les choses.

Bouakil (directeur de l’académie) :

«Le projet de Hannachi nous intéresse»

Et afin d’en savoir davantage sur le prochain partenariat avec la JSK, nous nous sommes rapprochés du directeur de l’académie en question qui nous dira : «Nous sommes une académie qui forme des joueurs de football dans les différentes catégories. Cela fait maintenant 6 ans que l’académie a été créée. Nous avons un technicien français qui occupe le poste de DTS et qui suit de près l’évolution de nos jeunes. Nous allons signer un partenariat avec la JSK, car le projet de Hannachi nous intéresse. C’est un grand club et nos joueurs seront orientés directement vers cette équipe. Le club phare de la Kabylie aura la priorité par rapport aux autres. Nous sommes venus au- jourd’hui pour prendre part à un match amical face aux Espoirs de la JSK, et c’est avec un énorme plaisir que nous avons rencontré les dirigeants de ce club. Je les remercie pour cet accueil.» L. A.

Le championnat est à l’arrêt pour un peu plus de deux semaines. Tous les clubs sont forcés à la trêve en raison du déroulement des élections présiden- tielles d’avril 2014. A la JSK, après le match de coupe disputé hier face au CRBAF, on a déjà préparé un pro- gramme de travail, afin de combler le vide que laissera la compétition. Selon une source proche de la direction, les Kabyles, qui sont toujours en course pour la deuxième place au classement général, songent à jouer un match ami- cal le week-end prochain face à la for- mation de l’USMB. Le staff technique veut préserver les réflexes de la compé- tition, surtout qu’il mise beaucoup sur les dernières sorties pour récolter le maximum de points. On parle de la programmation d’autres matchs amicaux Pendant cette période de trêve, la JSK n’aura pas à jouer face à l’USMB seulement. Selon les informations re- cueillies auprès des dirigeants, l’équipe jouera au minimum trois rencontres amicales. C’est ce qui permettra inévi- tablement au groupe de rester compé- titif à la reprise du championnat.

Repos de 4 jours, reprise des entraînements mercredi Juste après le match de coupe d’hier soir, les joueurs ont bénéficié de quatre jours de repos. Le staff technique a pro- grammé la reprise mercredi. Il compte profiter ces deux semaines pour appor- ter les derniers réglages à son effectif, avant de revenir pour jouer la deuxième place qui ouvrira les portes à une participation à la Champions League africaine. Le stage à Aïn Témouchent Les JSK effectuera un mini-stage à partir du 3 avril prochain à Aïn Té- mouchent. C’est le programme tracé par l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi. D’ailleurs, le président Hanna- chi a pris attache avec l’un des respon- sables d’un hôtel dans la ville de l’Ouest pour confirmer la réservation. La JSK se préparera durant 8 jours avec un match amical, en sus. Hannachi-Aït Djoudi, réunion de coordination cette semaine Par ailleurs, on a appris qu’une réu- nion de travail et de coordination est prévue pour la semaine entre l’entraî-

neur Aït Djoudi et le président Mo- hand-Cherif Hannachi. L’ordre du jour portera sur l’évaluation des dernières journées de championnat disputées et les objectifs arrêtés pour cette fin de saison. Les deux responsables vont éga- lement tracer un programme de travail pour les deux prochaines semaines afin d’être au rendez-vous à la reprise de la compétition. Si techniquement, Aït Djoudi et son staff ont tout préparé, Hannachi, pour sa part, a promis de mettre les moyens pour que l’équipe ne manque de rien.

L. A.

Pensée

Cela fait 4 ans déjà, le 29 mars 2010, que nous a quittés à jamais notre très chère mère et grand-mère, Ferroudja Hassaïm née Saïbi, lais- sant derrière elle un vide immense que nul ne pourra combler. En ce douloureux souvenir, ses enfants Fatma, Sabrina et Nassima demandent à tous ceux qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée pour elle.

A Dioeu nous appartenons et à Lui nous retournons.

tous ceux qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée pour elle. A Dioeu nous appartenons et
Demi-finale JSK-CRBAF Benhamlat a rendu visite aux Kabyles Hallilhodzic a assisté au match En plus
Demi-finale
JSK-CRBAF
Benhamlat a rendu
visite aux Kabyles
Hallilhodzic
a assisté au
match
En plus des nombreuses per-
sonnalités sportives et politiques,
dont le wali de Tizi Ouzou, l’actuel
sélectionneur national, Vahid Hallil-
hodzic, était lui aussi présent pour
assister à cette demi-finale face à
Aïn Fekroun, aux côtés d’Ab-
Aucun
changement dans
le onze d’Aït Djoudi
Comme nous l’avons annoncé
delhafid Tasfaout.
en exclusivité dans notre édition
de mercredi, l’entraîneur n’a apporté
aucun changement dans son onze
de départ. C’est les mêmes
joueurs qui ont affronté l’ESS et
le MCA qui ont été recon-
duits hier.
www.lebuteur.com Coup de cœur Coupe d’Algérie
www.lebuteur.com
Coup de cœur
Coupe d’Algérie

N° 2598

07
07

Samedi 29 mars 2014

de cœur Coupe d’Algérie N° 2598 07 Samedi 29 mars 2014 Messadia abattu but. Au début,

Messadia

abattu

but. Au début, il se disait qu’il allait finir pour rebondir. Malheureusement, quelques journées avant la fin de la saison, il n’a réussi à inscrire aucun but. Selon nos sources, le joueur aurait aimé être placé seul en pointe pour le juger convenablement.

Il espérait jouer face au CRBAF

Après avoir eu l’autorisation du staff médical, Ahmed Messaâdia a repris le plus normalement du monde les entraînements. Il s’est d’ailleurs entraîné durement avec ses coéquipiers, dans l’espoir de figurer parmi la liste des joueurs retenus pour la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Malheureusement pour lui, Azzedine Aït Djoudi en a décidé autrement. Il a préféré l’écarter jusqu’à nouvel ordre.

Plusieurs clubs le veulen,t mais …

Comme tout le monde le sait, Messadia allait quitter la JSK au mercato hivernal. Seulement, la direction l’a repêché à la dernière minute. Pendant ce temps-là, plu- sieurs clubs de l’élite le voulaient. Et comme il n’avait pas le destin entre les mains, il les avait tous déclinés. Aujourd’hui, et comme il ne joue pas, on peut dire que ses jours à la JSK sont comptés. Mis à part un revire- ment de situation, Messadia sera officiellement libéré.

Son avenir se complique davantage

Après avoir été écarté de la liste des 18 joueurs face au MCA, Messaâdia a été encore une fois privé de retrou- ver la compétition face au CRBAF. Le technicien ne compte pas changer une équipe qui gagne. Cela ex- plique que Messadia est malchanceux, puisque tout est contre lui. Du coup, son avenir à la JSK se complique davantage. Si les résultats suivent lors des prochaines rencontres, l’entraîneur en chef pourrait ne plus l’ali- gner et ce, jusqu’à la fin de saison. S. D.

L’ex-arrière gauche de la JSK, Azziz Benhamlat, a rendu visite aux Kabyles l’après-midi, pour suivre cette demi-finale face à Aïn Fekroun. Ben- hamlat a fait un tour au vestiaire avant le coup d’envoi de la partie, où il a rencon- tré le président Hannachi et d’autres dirigeants.

A la JSK, le premier responsable à la barre technique, Azzedine Aït Djoudi, est loin d’apporter des changements au niveau de son équipe-type, laquelle donne entière satisfaction depuis quelque temps. Malgré

Idem pour Khalef

Comme il fallait s’y attendre, Ma- hiddine Khalef était présent, lui aussi, au stade de Tizi Ouzou hier. D’ailleurs, l’ex-entraîneur de la JSK et de la sélection nationale avait fait le déplacement dans la soirée de jeudi à Tizi où il a dîné avec le président Hannachi. C’est la pre- mière fois, cette saison, que Kha- lef se déplace pour suivre un match de la JSK. Une présence qui a fait plaisir aux joueurs et aux supporters du club, puisqu’il a été ovationné dès son entrée sur le terrain au même titre que Benhamlat.

le fait que le coach kabyle compte depuis quelques jours sur deux jeunes éléments, à l’image de Raïah et Aïboud, la JSK surclasse ses adversaires avec l’art et la manière. Du coup, les autres éléments, qui ne donnaient pas trop satisfaction, sont souvent relégués sur le banc des rem- plaçants, à l’instar du meilleur buteur de l’équipe l’an dernier, Ahmed Messadia. Auteur de 12 buts toutes compétitions confondues lors de la saison 2012-1013, l’ancien joueur du CAB ne rentre désormais plus dans les calculs du coach. Ce dernier, qui lui a accordé plus qu’une chance à la phase aller, n’a pas su en profiter pour relancer la concurrence. Une situa- tion qui n’a pas joué en sa faveur, du moment qu’on ne le convoque même pas et ce, depuis son retour d’une longue blessure.

Une centaine de supporters de Aïn Fekroun présents

Sa position sur le terrain ne lui convenait pas

Même si leur équipe se trouve en pleine difficulté en championnat, les supporters d’Aïn Fekroun étaient pré- sents au stade de Tizi Ouzou pour la soutenir dans ces demi-finales. Ils étaient une centaine dans les gradins du 1er-Novem- bre. A leur arrivée, ils ont accroché une banderole sur laquelle on pouvait lire :

Avant l’entame de la saison et lors du premier stage de Hammam- Bourguiba, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi, qui utilisait tou- jours Albert Ebossé en pointe de l’attaque, alignait Mes- sadia sur le flanc gauche. Un poste inhabituel pour cet élément qui, dès l’entame de la saison, n’a r r i v a i t même pas à mettre un

«Les supporters d’Aïn Fe- kroun seront toujours fidèles à leur équipe.» Un message qui résume bien la situation.

La compétition reprendra ses droits le 19 avril prochain Vers un match amical face à
La compétition reprendra ses
droits le 19 avril prochain
Vers un match amical face à
l’USMB, le week-end prochain !
Signature d’un
partenariat JSK-Académie d’Oran

La direction de la JSK est sur le point de signer un partenariat, le pre- mier dans l’histoire, avec l’académie d’Oran. Ce partenariat consiste à orienter les jeunes athlètes, issus de l’académie en question, vers la JSK, une fois qu’ils atteignent l’âge requis pour évoluer en seniors. Une dé- marche qui révèle tout l’intérêt que porte le président de la JSK à la for- mation et à la détection des jeunes talents dans les années à venir. Et pour une première rencontre, l’académie d’Oran a été invitée dans l’après-midi d’hier pour suivre la demi-finale de la coupe, mais aussi pour prendre part à un match amical avec les Espoirs de la JSK. Le score final fut d’un but partout et le président Hannachi était ébloui par les qualités de plusieurs jeunes joueurs issus de la formation. D’après nos sources, le nouveau par- tenariat sera signé dans les prochains jours pour officialiser les choses.

Bouakil (directeur de l’académie) :

«Le projet de Hannachi nous intéresse»

Et afin d’en savoir davantage sur le prochain partenariat avec la JSK, nous nous sommes rapprochés du directeur de l’académie en question qui nous dira : «Nous sommes une académie qui forme des joueurs de football dans les différentes catégories. Cela fait maintenant 6 ans que l’académie a été créée. Nous avons un technicien français qui occupe le poste de DTS et qui suit de près l’évolution de nos jeunes. Nous allons signer un partenariat avec la JSK, car le projet de Hannachi nous intéresse. C’est un grand club et nos joueurs seront orientés directement vers cette équipe. Le club phare de la Kabylie aura la priorité par rapport aux autres. Nous sommes venus au- jourd’hui pour prendre part à un match amical face aux Espoirs de la JSK, et c’est avec un énorme plaisir que nous avons rencontré les dirigeants de ce club. Je les remercie pour cet accueil.» L. A.

Le championnat est à l’arrêt pour un peu plus de deux semaines. Tous les clubs sont forcés à la trêve en raison du déroulement des élections présiden- tielles d’avril 2014. A la JSK, après le match de coupe disputé hier face au CRBAF, on a déjà préparé un pro- gramme de travail, afin de combler le vide que laissera la compétition. Selon une source proche de la direction, les Kabyles, qui sont toujours en course pour la deuxième place au classement général, songent à jouer un match ami- cal le week-end prochain face à la for- mation de l’USMB. Le staff technique veut préserver les réflexes de la compé- tition, surtout qu’il mise beaucoup sur les dernières sorties pour récolter le maximum de points. On parle de la programmation d’autres matchs amicaux Pendant cette période de trêve, la JSK n’aura pas à jouer face à l’USMB seulement. Selon les informations re- cueillies auprès des dirigeants, l’équipe jouera au minimum trois rencontres amicales. C’est ce qui permettra inévi- tablement au groupe de rester compé- titif à la reprise du championnat.

Repos de 4 jours, reprise des entraînements mercredi Juste après le match de coupe d’hier soir, les joueurs ont bénéficié de quatre jours de repos. Le staff technique a pro- grammé la reprise mercredi. Il compte profiter ces deux semaines pour appor- ter les derniers réglages à son effectif, avant de revenir pour jouer la deuxième place qui ouvrira les portes à une participation à la Champions League africaine. Le stage à Aïn Témouchent Les JSK effectuera un mini-stage à partir du 3 avril prochain à Aïn Té- mouchent. C’est le programme tracé par l’entraîneur en chef Azzedine Aït Djoudi. D’ailleurs, le président Hanna- chi a pris attache avec l’un des respon- sables d’un hôtel dans la ville de l’Ouest pour confirmer la réservation. La JSK se préparera durant 8 jours avec un match amical, en sus. Hannachi-Aït Djoudi, réunion de coordination cette semaine Par ailleurs, on a appris qu’une réu- nion de travail et de coordination est prévue pour la semaine entre l’entraî-

neur Aït Djoudi et le président Mo- hand-Cherif Hannachi. L’ordre du jour portera sur l’évaluation des dernières journées de championnat disputées et les objectifs arrêtés pour cette fin de saison. Les deux responsables vont éga- lement tracer un programme de travail pour les deux prochaines semaines afin d’être au rendez-vous à la reprise de la compétition. Si techniquement, Aït Djoudi et son staff ont tout préparé, Hannachi, pour sa part, a promis de mettre les moyens pour que l’équipe ne manque de rien.

L. A.

Pensée

Cela fait 4 ans déjà, le 29 mars 2010, que nous a quittés à jamais notre très chère mère et grand-mère, Ferroudja Hassaïm née Saïbi, lais- sant derrière elle un vide immense que nul ne pourra combler. En ce douloureux souvenir, ses enfants Fatma, Sabrina et Nassima demandent à tous ceux qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée pour elle.

A Dioeu nous appartenons et à Lui nous retournons.

tous ceux qui l’ont connue d’avoir une pieuse pensée pour elle. A Dioeu nous appartenons et
08
08
08 N° 2598 Samedi 29 mars 2014 www.lebuteur.com Coupe d’Algérie Coup franc Le dernier rempart mou-

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com Coupe d’Algérie Coup franc
www.lebuteur.com
Coupe d’Algérie
Coup franc
mars 2014 www.lebuteur.com Coupe d’Algérie Coup franc Le dernier rempart mou- loudéen, Houari Dje- mili, a

Le dernier rempart mou- loudéen, Houari Dje- mili, a lui aussi une revanche à prendre ques- tion de se ra- cheter auprès du public de

Demi-finale

MCA-JSMC, aujourd’hui à 17h15

Battre coûte que coûte Cheraga pour s’offrir une 8e finale en coupe

que coûte Cheraga pour s’offrir une 8e finale en coupe A près sept ans de disette,

A près sept ans de disette, le Mouloudia a rendez- vous cet après-midi avec l’histoire. Et pour cause, le Doyen a atteint

déjà douze demi-finales de coupe d’Algérie. Cet après-midi, ce sera la 13e fois que le MCA fera partie d’un carré d’as. Même si le club présente un taux de réussite de presque 50 %,

il s’était forgé à travers les décennies

cette réputation d’une équipe qui ne perd jamais une finale. Mais cela c’était avant la finale perdue le 1er mai 2013 face à l’USMA sur le score

d’un but à zéro. En effet, lors des sept finales disputées en 1971, 1973, 1976, 1983, 2006, 2007 et 2013, le MCA en

a remporté six dont quatre face à

l’ennemi juré. A partir de cette donne, le Mouloudia sait que ce ren- dez-vous face à la JSMC revêt une importance capitale même si l’adver- saire évolue en Ligue amateur centre. Et c’est pour cette raison que les Chnaoua et dirigeants du club veu- lent tout faire afin d’être présents le 1er mai prochain au stade Musta- pha-Tchaker, devenu le temple des Verts, pour inscrire une nouvelle page de l’histoire du Doyen.

1964, 72, 82, 97 et 99, les demi-finales maudites

Contrairement à cette réussite affi-

chée en finale, le Mouloudia n’est pas

si imbattable que ça lorsqu’il se pro-

duit en demi-finale. La preuve, le MCA a connu à cinq reprises des éli- minations lors du dernier carré. En 1964, c’est le Mouloudia de Constan- tine qui avait imposé sa loi sur le score sans appel de 4 à 1. Huit ans après, nouvelle désillusion pour les gars de Bab El Oued qui se feront battre par Hamra Annaba 2 à 1. En 1982, c’est l’équipe de la JHD (ex- DNC) qui a pris le meilleur sur leur

voisin par 2 à 1. Archifavori en 1997,

le vieux club algérois se fera sortir de

en 1997, le vieux club algérois se fera sortir de la compétition par le CAB aux

la compétition par le CAB aux tirs au but. Mais celle que les Chnaoua au- ront bien du mal à digérer, c’est l’éli- mination de 1999 alors que le Mouloudia venait d’être sacré cham- pion d’Algérie, les Dob, Saïfi, Meraga, Rahmouni et Hamenad allaient per- dre leur pari de remporter le doublé

en se faisant sortir par l’USMA aux penalties alors que le match s’était soldé par le score de 2 partout.

1971, 73, 76, 83, 2006 et 2007, les années de gloire

C’est simple, le Mouloudia a joué sept finales et en a remporté six. Mais pour y parvenir le Doyen a dû battre en demi-finale en 1971 le MCS aux penalties alors que la partie s’était achevée sur le score d’un but partout. Idem en 1973 lorsque

l’ASMO avait perdu par la plus petite

des marges. En 1976, le MCA dans une nouvelle version avait battu en aller-retour l’équipe du SAM (7-0) puis (3-1). L’année1983, le Doyen bat le RCK un à zéro pour jouer face à l’ASMO la plus belle finale dans l’his- toire de la Coupe. 2006 et 2007, le WAT et l’USMB feront les frais d’une équipe du Mouloudia qui va renouer avec les grand succès après vingt- trois ans de disette. En 2013, c’est l’Entente de Sétif qui fera les frais de la furia des Algérois qui s’impose- ront par 3 à 1 grâce notamment à un but digne de vidéo gag signé Bou- guèche.

Depuis El Ouenza en 2008, le MCA n’a plus jamais perdu face à un club de palier inférieur

Il faut reconnaître qu’au milieu de

toutes ses statistiques souvent favo- rables au MCA, le vieux club algérois a connu quelques désillusions. La plus marquante a été cette élimina- tion le 21 février 2008 face à la mo- deste équipe d’El Ouenza (Inter région ouest). Mais depuis cette éli- mination restée dans les annales de l’épreuve populaire, le Mouloudia n’a plus perdu face à des formations de divisions inférieures. Toutes les ren- contres disputées contre les clubs du palier inférieur, à l’image de Chaouia, Hadjout, Ben Badis, Aïn Beida, Tiaret, pour ne citer que celles-là, ont toutes tourné en faveur des Vert et Rouge. Aujourd’hui, le Mouloudia tâchera de faire respecter cette hiérarchie en prenant la mesure de Cheraga.

T.Che

Ali Bendebka «A nous de sortir le big match pour déjouer tous les pronostics»

Du haut de ses trente-huit ans, Ali Bendebka semble toujours aborder ses matches avec la vo- lonté d’un junior. Celui qui a porté les couleurs du Nasria, l’USB et le CAB voudrait que cette aventure se poursuive même si l’adversaire de Cheraga a pour nom le Mouloudia d’Alger.

La pression doit être palpable à quelques heures du coup d’envoi de cette demi-finale ? Nous sommes tous mobilisés pour ce rendez-vous. C’est la grosse affiche que tous les Algérois attendent avec impa- tience. En ce qui nous concerne, on jouera sans pression car on n’aura stric- tement rien à perdre lors de ce match. Ce qui n’est pas le cas du Mouloudia qui est dans l’obligation de s’imposer à cause de son statut de favori. Personnellement, j’ai hâte d’y être. Nous faisons tous ce métier pour justement vivre de telles émotions. En tant que joueur chevronné, vous avez vécu dans votre carrière des der- bies face au Mouloudia, surtout lorsque vous portiez les couleurs du Nasria… Effectivement, j’ai eu la chance de jouer pas mal de derbys. Mais cette demi-fi- nale aura un parfum particulier car on n’est qu’à une seule marche de la finale. C’est quelque chose d’intense dans la carrière d’un joueur. Vous allez subir une très grosse pres- sion dans cette enceinte de Bologhine qui prendra fait et cause pour le MCA… On s’y attend car le Mouloudia est le club le plus populaire du pays. Pour nous, le plus important, c’est de faire notre match sans se soucier de ce qui se passe dans les gradins.

Dernier réglage hier matin au CREPS Toujours loin des regards indiscrets, les joueurs du Mouloudia
Dernier
réglage hier
matin au CREPS
Toujours loin des regards indiscrets, les
joueurs du Mouloudia ont effectué hier
après-midi à 15 h 30 leur dernière séance
d’entraînement au complexe militaire sportif de
Ben Aknoun (CREPS) avant de croiser le fer
avec les gars de Cheraga. Pour cette dernière,
Bouali a allégé le programme afin de ne pas satu-
rer ses troupes. Des exercices spécifiques étaient
au menu des joueurs qui ont bossé dans la
bonne humeur. Le fait de s’entraîner à huis
clos, loin de la pression exercée par les
Chnaoua, a permis à Besseghier et les
siens de se concentrer sur leur sujet.
Une
longue séance
de tirs au but au
menu
Ayant déjà obtenu leur billet qualificatif
lors de la série des tirs au but face à l’US
Chaouia, les Mouloudéens ont eu droit une
nouvelle fois à une longue séance de penaltys.
Côté mouloudéen, on préfère prendre ses dis-
positions afin de parer à toutes les éventualités
et tous les cas de figure. Houari Djemili qui est
rompu à ce type d’exercice s’est illustré en re-
poussant plusieurs tentatives de ses cama-
rades. Toutefois du côté des Algérois, on
espère plier l’affaire dans le temps ré-
glementaire.
Difallah sera
honoré avant le
coup d’envoi
Tarek-Che
Le dernier membre fondateur de
l’équipe de la JSMC, Abdelkader
Difallah sera honoré par les res-
ponsables du club banlieusard
juste avant le coup d’envoi
de cette affiche histo-
rique.

Rafik Deghiche : «J’ai joué deux finales avec l’USMA

et le WAT, j’aimerais en disputer une troisième»

En plus de Bendebka, la JSMC compte dans ses rangs un certain Rafik Deghiche qui connaît l’impor- tance de ce type d’affiche. Ayant déjà remporté la coupe avec l’USMA et perdu une avec le Widad de Tlemcen, Deghiche voudrait vivre une troisième aventure avec son équipe de la JSMC.

«L’une des forces du Mouloudia, c’est son milieu de terrain très compact et puissant. Il y a aussi Hachoud qui peut faire la différence sur les balles arrêtées.

A trente-huit ans, vous af-

fichez toujours une grosse motivation, un exemple de longévité pour les jeunes

joueurs…

Ecoutez, tant que j’ai cette envie de m’entraîner je continuerai à faire mon boulot comme il se doit. Le jour où cette flamme s’éteindra, je mettrai un terme à ma car-

rière. Quels sont, selon vous, les points forts de cette équipe du Mouloudia ? Le Mouloudia possède des joueurs de qualité. Il y a Bouguèche que je connais bien, les Boucherit, Ghazi et Besseghier. Le danger peu venir sur balles arrêtées grâce à Hachoud comme il peut venir

C’est un match très spécial face au Moulou- dia pour moi qui ai baigné dans cette rivalité entre le MCA et l’USMA. J’ai eu la chance de ga- gner la coupe avec l’USMA avant d’en perdre une avec le WAT. J’aimerais disputer une troisième finale mais cela passe par un exploit face au Mouloudia.»

Dan Anghelescu «On affrontera le Mouloudia sans le moindre complexe»

Le coach roumain, Dan Anghelescu a tenu à mettre l’accent sur l’importance de faire bonne figure lors de ce match historique afin de quitter la compéti- tion, le cas échant, la tête haute et sans le moindre regret. «Qu’on le veuille ou

pas, ce sera un jour historique pour Che- raga qui jouera la première demi-finale de

de Djallit, Yachir, Yahia Chérif ou Bouguèche. A nous d’être très vigi-

son histoire. C’est la concentration et la disci- pline tactique qui feront la différence lors de cette affiche. On se doit de représenter digne- ment notre club afin de ne pas avoir de re- gret à la fin de la rencontre. Si on doit perdre, nous devons quitter la compétition la tête haute. Mais nous sommes sûrs qu’on affrontera le Mouloudia sans le

moindre complexe car on aimerait bien que cette aventure se poursuive pour nous même si notre mission s’annonce ti- tanesque», dira le technicien roumain, ar- chitecte de ce parcours historique de la JSMC.

T.Che

lants pour ne pas se faire surprendre.

A

de

N’est-ce pas ? Ce serait le rêve pour moi d’atteindre la finale de la coupe d’Algérie. A nous de sortir le big match pour essayer de déjouer tous les pronostics car dans le football tout est possible. Entretien réalisé par

38 ans ce serait l’occasion ou jamais

jouer une finale de coupe d’Algérie.

Yachir «Tout pour se qualifier et brandir la coupe»

Yachir «Tout pour se qualifier et brandir la coupe» Samy Ya- chir qui a été malheureux
Yachir «Tout pour se qualifier et brandir la coupe» Samy Ya- chir qui a été malheureux

Samy Ya- chir qui a été malheureux à deux re- prises en fi- nale de la coupe d’Al- gérie, espère qu’il corri-

gera cette anomalie en se qualifiant déjà pour la finale aux dépens de cette équipe de Cheraga. «On sait que c’est un match piège par excel- lence où la concentration ex- trême doit être de mise pour éviter toute mauvaise surprise. On fera tout pour se qualifier et brandir la coupe d’Algérie en fi- nale après l’échec de l’édition pré- cédente qui nous est resté en travers de la gorge.»

Djemili «Je dois me racheter après ma déconvenue face à la JSK»

Bologhine et des Chnaoua. «J’ai pu bénéficier du soutien des supporters, du coach, de mes partenaires et de mes dirigeants après ma déconve- nue face à la JSK. Je dois me ra- cheter absolument lors de cette demi-finale afin de rendre le sou- rire à nos fans.»

Hachoud «Le scénario idéal serait qu’on gagne grâce à nos attaquants»

Le maître ar- tificier de cette équipe mou- loudéenne, Ab- derrahmane Hachoud, vou- drait que son équipe l’em- porte face à la JSMC grâce à

sa ligne avant qui retrouve- rait à cette occasion le chemin des filets. «Nous sommes très concen- trés car pas question de sous-esti- mer notre adversaire qui jouera face à nous le match de sa vie. Je ne me soucie guère du fait de mar- quer un but car le plus important c’est la qualification. Et le scénario rêvé pour moi serait qu’on gagne grâce à nos attaquants qui vain- cront à cette occasion le signe in- dien en retrouvant le chemin des filets. Ce serait fabuleux pour la suite des événements.»

cette occasion le signe in- dien en retrouvant le chemin des filets. Ce serait fabuleux pour
www.lebuteur.com Coup d’œil Coupe d’Algérie N° 2598 Samedi 29 mars 2014 09 D e m
www.lebuteur.com Coup d’œil Coupe d’Algérie
www.lebuteur.com
Coup d’œil
Coupe d’Algérie

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

09
09
d’œil Coupe d’Algérie N° 2598 Samedi 29 mars 2014 09 D e m i - f

Demi-finale

MCA-JSMC aujourd’hui à 17h15

Bouali : «La coupe est une dette envers notre public»

«Comme je l’ai dit, ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de jouer une demi-finale de Coupe d’Algérie. Je ne vous cacherai pas qu’il y a eu une préparation spéciale pour la JSMC, car ce rendez-vous se présente pour nous dans un cadre un peu spécial.»

«A présent, la Coupe d’Algérie est notre principal objectif»

Ce n’est pas un aveu d’échec, mais le coach du Mouloudia se montre réaliste lorsqu’il re- connaît que l’épreuve populaire est le seul ob- jectif qui reste pour son équipe : «Il ne faut pas se voiler la face, la Coupe d’Algérie est notre ob- jectif principal pour le reste de la saison, après qu’on s’est éloignés du podium. Il faut donc qu’on réussisse à se qualifier pour jouer la finale et remporter le trophée, mais chaque chose en son temps.»

«J’ai supervisé la JSMC et j’ai mon plan d’attaque pour l’éliminer»

Afin qu’il ne soit pas surpris par son adver- saire, et même s’il s’agit d’une équipe qui évo- lue dans le championnat amateur, Bouali, qui redoute son adversaire, a reconnu qu’il a vi- sionné la rencontre qui a opposé la JSMC au CSC et qui a vu les coéquipiers de Touati créer une grande surprise. «Oui, j’ai visionné le match des quarts de finale qui s’est joué à Bolo- ghine et j’ai mon plan d’attaque pour battre la JSMC et aller en finale.»

«Sans sous-estimer la JSMC, nous sommes confiants»

«On ne sous-estime pas notre adversaire, au contraire, j’ai mis en garde mes joueurs contre tout excès de confiance. Seulement, on est confiants et on veut se qualifier pour jouer notre seconde finale de suite et ça sera une chose agréable pour nous. Tous les joueurs sont

sera une chose agréable pour nous. Tous les joueurs sont A u Mouloudia, on ne jure

A u Mouloudia, on ne jure que par la Coupe d’Algérie et on croit dur comme fer que rien ne pourra arrêter leur équipe. Staff technique, joueurs et dirigeants veulent sauver la saison et offrir aux

supporters le trophée qui sera sans aucun doute celui de la réconciliation, après plusieurs revers de l’équipe depuis l’entame de cet exer- cice. «La coupe est une dette pour nous envers notre public et, on fera tout pour la remporter», dira le coach du Mouloudia. Des déclarations qui ne peuvent que nous renseigner sur l’im- portance qu’on accorde à cette épreuve au MCA.

«Seuls les joueurs qui veulent aller en finale joueront»

La défaite concédée face à la JSK lors du Cla- sico a éloigné le Mouloudia du podium, bien qu’à six journées de la fin du championnat tout reste possible pour les poulains de Bouali. Ce dernier mise sur l’épreuve populaire, pour sau- ver la saison et dira : «Je ne vous apprendrai rien si je vous disais que ce match de la demi-fi- nale sera très difficile dans la mesure où la JSMC est motivée à son tour pour créer sa deuxième surprise de la saison. Pour ce qui est du match en lui-même, j’ai dit à mes joueurs que seuls ceux qui veulent aller en finale joue- ront la finale.» Autrement dit, le coach du Mouloudia n’alignera pas de joueurs qui man- quent de motivation sur un plan sportif.

«Je ne le cache pas, il y a eu une préparation spéciale pour ce match»

En parlant toujours de l’adversaire du jour, le coach du MCA qui a souvent dépassionné les débats, reconnaît que cette confrontation n’a pas été préparée de manière ordinaire.

conscients de la mission qui les attend sur le terrain et je ne suis pas le seul à percevoir cette motivation dont ils sont animés.»

«Il y a des moments où ça ne va pas, comme pour le Real de Madrid qui a presque tout perdu en quatre jours»

«Le groupe veut réagir après la défaite

du Clasico, mais il faut que les gens arrivent

positiver les choses, car en football il y a un gagnant et un perdant et il y a des moments où ça ne va pas, comme c’est le cas du Real Madrid qui a presque tout perdu en quatre jours. Actuellement, il faut prendre les choses du bon côté et dire que nous avons une pression positive, celle des objectifs

à

réaliser, et non une pression négative comme certains le pensent.»

à

«Kacem a joué face à l’USMA, mais on a perdu»

A l’occasion de cette demi-finale de Coupe d’Algérie, le cas de Kacem Mehdi a été évoqué du fait que sa non convocation lors des derniers matchs a suscité moult interrogations, et ce dernier semble bien avoir payé pour ses déclarations à la presse. «Il n’y a aucun problème avec Kacem. A ceux qui pensent que son absence a pesé lors du Clasico, je di- rais que Kacem a bien joué face à l’USMA, mais on a perdu sur le même score.»

Propos recueillis par Kamel M.

Onze rentrant :

le coach entretient le suspense

T out porte à croire que le

coach du Mouloudia,

n’arrive pas encore à

dégager le onze ren-

trant qui donnera la réplique au- jourd’hui à la JSMC. S’il a pour habitude d’annoncer le onze ren- trant, une heure seulement avant la rencontre afin d’éviter la démo- bilisation des joueurs qui seront sur le banc des remplaçants, cette fois-ci, les choses s’annoncent d’une manière différente pour Fouad Bouali qui trouve aussi une certaine difficulté à compo- ser le onze rentrant. Ce dernier se montre hésitant au sujet des joueurs qui seront alignés en début de partie, lorsqu’on sait que tout le monde s’attend à un chan- gement après l’échec du Clasico, même si le score ne reflète pas la physionomie du match.

La confiance renouvelée à Djemili et à la défense

En dépit des trois buts encais- sés à Tizi Ouzou, Fouad Bouali va renouveler sa confiance au portier Djemili afin de le mettre devant ses responsabilités et prouver qu’il était seulement dans un jour sans face à la JSK, lorsqu’on sait que l’ex-Tlemcénien avait réussi de très bonnes perfor- mances par le passé. Quant à la défense, ce sont les mêmes joueurs qui seront reconduits, à

savoir les deux arrières latéraux Hachoud et Besseghir, ainsi que Djeghbala et Aksas qui forme- ront la charnière centrale. Bien que l’arrière-garde du Mouloudia a été critiquée de manière viru- lente suite à la débâcle de Tizi- Ouzou, ce sont les mêmes joueurs qui ont réussi à anéantir tous les assauts de l’ASO et du RCA, deux formations qui ont pourtant pour réputation d’être coriaces à domicile. Le seul re- proche que Bouali a fait à sa dé- fense, c’est le fait d’avoir manqué de concentration sur les balles ar- rêtées qui ont profité aux Kabyles.

Le milieu de terrain, un véritable casse-tête

Si les choses sont claires pour le coach du Mouloudia au niveau du compartiment défensif, les choses se sont compliquées pour lui au niveau du milieu de ter- rain, puisque le vétéran Ghazi est fin prêt pour reprendre du ser- vice, en étant déjà sur le banc des remplaçants à Tizi-Ouzou. N’ayant pas été convoqué lors des deux derniers matchs de son équipe, l’absence de Kacem Mehdi s’est fait nettement ressen- tir au niveau de cette zone straté- gique. Comme Gherbi affiche avec Boucherit une éblouissante forme, et Ouali a retrouvé tous ses moyens, idem pour Daoud qui a hérité du brassard de capi-

taine, cette situation représente tout simplement un casse-tête pour Bouali afin de composer son milieu de terrain. Bouali en- visage même de jouer en 4-4-2, lorsqu’on sait que ce comparti- ment n’arrive pas à assurer une certaine constance à son rendement.

Bouguèche et Yachir pressentis pour animer la ligne offensive

Si les choses ne sont pas claires au milieu de terrain, elles le sont moins au niveau de la ligne d’at- taque. Djalit qui s’est illustré de- puis l’entame du championnat par les nombreuses occasions manquées, devra céder une nou- velle fois sa place à Yachir dont on a remis en cause le remplace- ment face à la JSK, puisque Djalit a manqué un but tout fait, bien qu’il n’avait qu’à pousser la balle dans les filets. A ses côtés, on re- trouvera sans aucun doute Bou- guèche qui par son expérience pourra faire la différence. Reste à savoir si c’est Ouali ou Gherbi qui jouera un cran devant pour les épauler dans leur mission. Ce- pendant, le coach du Mouloudia pourra, comme à son habitude, nous réserver une surprise à l’oc- casion de cette demi-finale de Dame coupe.

K. M.

Le Mouloudia veut sa

revanche face

à la JSK

H ier, au cours de l’entraînement de l’après-midi, les joueurs du Mouloudia n’arrivaient pas à

se concentrer sur leur travail. Le sujet de discussion était naturellement le résultat de l’autre demi-finale qui op- posait la JSK à Aïn Fekroun. Donnés archi-favoris, les Kabyles ont eu toutes

les peines du monde à se défaire d’une accrocheuse équipe du CRBAF. Même le score final a surpris les joueurs qui ne pensaient pas que la tâche des Ka- byles allait être aussi ardue.

La qualification de la JSK, c’est ce qu’ils souhaitaient

On peut penser que les Moulou- déens souhaitaient une élimination de la JSK pour avoir la tâche moins ardue face à Aïn Fekroun. Mais non, ni les joueurs ni les Chnaoua ne voulaient l’élimination de la JSK. Personne au Mouloudia n’a encore avalé le récent 3 à 0 de Tizi et surtout les déclarations de Hannachi qui a accusé les diri- geants de tous les maux. Une élimina- tion de la JSK aurait reporté la revanche à la saison prochaine alors

que la qualification des Kabyles, et celle du Mouloudia aujourd’hui, don- nera aux Vert et Rouge une occasion en or pour laver l’affront et effacer l’humiliation du 22 mars dernier à Tizi Ouzou.

Une motivation supplémentaire et un avertissement contre Chéraga

D’autre part, la qualification de la JSK acquise difficilement est un ave- rissement pour les joueurs du Mou- loudia. Un match n’est jamais gagné à l’avance et les Kabylesl’ont vérifié leurs dépens hier. Les Mouloudéens vont donc faire doublement attention à cette équipe de Chéraga qui a déjà écarté le CSC. En plus de faire atten- tion, les Mouloudéens vont voir leur motivation décupler à l’idée de se re- trouver en face de la JSK en finale et de pouvoir prendre leur revanche tout en ajoutant un titre à leur palmarès. C’est vous dire que le match d’au- jourd’hui qui était déjà très important est devenu subitement capitale.

K. M.

La famille Bouseksou a la douleur de faire part du décès de Yamina Bouseksou. L’enterrement aura lieu aujourd’hui, sa-

medi, au cimetière d’El Kettar. La levée du corps aura lieu au domicile familial au 40, Aïn Zeboudja, à Poirson. A Dieu nous apparte- nons et à Lui nous retournons.

Décès

10
10
10 N° 2598 Samedi 29 mars 2014 www.lebuteur.com CRB Coup sûr MCEE Le président défend son

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com CRB Coup sûr
www.lebuteur.com
CRB
Coup sûr
2598 Samedi 29 mars 2014 www.lebuteur.com CRB Coup sûr MCEE Le président défend son bilan Le

MCEE

Le président

défend

son bilan

Le président du MC El Eulma, Arras Her- rida, a défendu son bilan de la saison passée et cette année en affir- mant que «le bilan est positif». Invité à la radio El Hidhab de Sétif, le premier responsable du club de Babia a affirmé :

«Mon bilan est positif, notamment durant les deux dernières saisons où l’équipe a réussi un bon parcours. Notre ob- jectif cette saison et de faire mieux. Nous visons la 3 e place. Les ennemis du club doivent se taire car nous avons fait que de bonnes choses pour le club. Nous avons réussi à maintenir la stabilité de l’effectif. La plupart des joueurs sont encore sous contrat. Les clubs qui s’intéressent à certains d’entre eux doivent met- tre le paquet et présenter des offres concrètes.» Pour rappel, son bilan qui sera présenté à l’as- semblée générale pré- vue le lundi 31 mars.

650 millions l’aide des entrepreneurs Sur le plan financier, le président du MCEE a également présenté l’aide des autorités lo- cales et de wilaya, ainsi que l’argent des spon- sors. Mais le plus im- portant, c’est l’aide des entrepreneurs et com- merçants de la ville d’El Eulma. Le boss eulmi a encore une fois affirmé que la direction n’a ré- colté que 650 millions de centimes de l’aide de ces derniers après le dîner organisé par le wali de Sétif en l’hon- neur des dirigeants de Babia. L’apport des en- trepreneurs et commer- çants de la ville a été commenté différem- ment par le président et

son vice-président du club par presse interpo- sée. Herrida a bien voulu insister sur ce point pour confirmer que certains commer- çants n’ont pas honoré leurs engagements.

Accorsi rentrera lundi L’entraîneur en chef, Jules Accorsi, rentrera au pays lundi prochain, soit le jour de la reprise des entraînements, ap- prend-on de source proche du club. La séance d’entraînement sera dirigée par lui- même, ajoute notre source. Celle-ci est pré- vue au stade principal Messaoud-Zouggar. Ac-

corsi devra aussi pré- senter à ses adjoints son programme de prépara- tion durant la trêve. Un match amical est prévu probablement samedi prochain.

S. H.

match amical est prévu probablement samedi prochain. S. H. «On devrait être des guerriers pour sauver

«On devrait être des guerriers pour sauver le club»

Angers réactive la piste Khelili

Une source proche du défenseur central du CRB, Sofiane Khelili, nous annonce que ce dernier serait inscrit sur le calepin de l’équipe de Ligue 2 française, Angers. Ce club, placé à la 4e position du champion- nat à un seul point du podium et donc en promotion, pense déjà à renfoncer son effectif pour la saison prochaine, et le défenseur central du CRB, auteur d’une saison assez complète avec son équipe, en dépit des difficultés que connaît ce club, serait le profil idéal pour le club Les Scoïstes.

Il a passé des tests au club la saison dernière Ce n’est pas la première fois que le nom de Khelili est lié à ce club de l’Ouest, mais la saison dernière, le central de Belouizdad s’était rendu en France pour passer des tests. Sans succès, puisque les deux par- ties ne passeront pas au second cape des négociations, Khelili aurait donc une nouvelle opportunité avec le même club qui l’avait recalé aupara- vant pour s’offrir une carrière pro- fessionnelle.

Comment s’est déroulé votre re- tour à la préparation ? Assez bien. Les trois jours de récu- pération nous ont beaucoup aidés sur le plan mental. Cela nous a permis de bien réfléchir à notre si- tuation, mais surtout assimiler ce revers dans le derby algérois face à l’USMH. Cette pré- paration, nous vou- lons l’entamer avec un tout nouveau état d’esprit, cela est primordial pour la réussir. Quel sera votre objectif du- rant cette trêve ? Pour commencer, c’est de bien préparer les autres matches de championnat, à commencer par la réception du CSC dans quelques se- maines. Aussi, nous vou- drons en profiter de cette halte pour nous refaire une santé. Evidemment, je fais allusion au côté psycholo- gique, nous en avons grand besoin, vu notre si- tuation en championnat. Vous aurez donc besoin de vous remotiver pour cette dernière ligne droite du champion- nat… Nous aurons plus besoin de

reprendre confiance en nos capaci- tés et aussi affiner notre travail tac- tiquement. La motivation, nous n’avons pas besoin qu’on nous l’ap- prenne, car le fait de porter un club comme celui du CRB vous suffit d’avoir cette détermination. Selon vous, avec quel état d’esprit le groupe devrait négocier les derniers matches du champion- nat ? Il faudrait que nous devenions de vrais guerriers sur le terrain et ne laisser filer aucun point à domicile. Même chose à l’extérieur, nous de- vrons mettre fin à cette série de contre-performance à l’extérieur et aller provoquer au moins un résul- tat nul qui pourrait peser lourd en fin de saison. Que pourriez-vous nous dire sur l’intérêt que porte sur vous le club d’Angers SCO ? C’est un honneur pour moi d’être suivi par un club du championnat de France, mais sincèrement, je ne voudrais pas beaucoup penser à cela à cette période. Mon club se trouve dans une situation délicate et on est en train de jouer notre survie en Ligue 1 Mobilis. Je pense surtout à cela en ce moment. On verra ce que ça donnera en fin de saison. Entretien réalisé par Redouane Anane

Deux autres contacts de l’Arabie Saoudite et des Emirats Angers ne serait pas le seul club à s’intéresser au joueur du Chabab, puisque deux autres formations, cette fois-ci du Golfe, se seraient manifestées pour lui, à croire la même source. Celle-ci, sans don- ner plus de détail, nous dévoilera que les deux formations sont de l’Arabie Saoudite et des Emirats.

Le joueur a encore une année de contrat avec le CRB Arrivé au club en début de sai- son, Khelili a encore une année de contrat à honorer avec le club de laâquiba. Si son départ est à prévoir en fin de saison, il doit pas- ser par l’accord de son président Reda Malek. Vu la situation finan- cière du club, le CRB pourrait faire une bonne affaire avec le départ du dé- fenseur central. L. A.

Premier test des Belouizdadis à l’Arbaâ aujourd’hui

arrêt du championnat tombe à point nommé pour les Belouizdadis. Battus dans le derby algérois face à la forma- tion de l’USMH, les joueurs de Hen- kouche ont plus que jamais besoin de

se refaire une santé durant cette période de trêve. Le staff, quant à lui, ne veut pas laisser filer une telle oc- casion pour remettre de l’ordre dans son groupe. De- puis sa désignation comme nouveau staff, c’est la première fois que le duo Henkouche-Yahi se trouve devant une opportunité de mettre leur grain de sel dans cette équipe. Le programme est déjà arrêté, avec ces quatre rencontres d’application et un stage bloqué à Alger. On pourra dire que l’arrêt du championnat ne ressemblera pas à des vacances pour les camarades de Chouih. Le travail commencera dès aujourd’hui, dans un premier test en amical face à la formation de l’Arbaâ programmé au stade Smaïl-Mekhlouf. Une partie durant laquelle Henkouche devrait apporter quelques retouches dans son team. D’un côté pour

L

donner du temps de jeu à certains remplaçants à la recherche d’une occasion pour se faire remarquer, de l’autre, pour mettre au repos certains de ses cadres très amochés physiquement, mais surtout psycholo- giquement suite aux résultats en dents de scie réalisés jusque-là.

Une dernière chance pour certains de s’imposer

Le championnat de Ligue 1 Mobilis n’est qu’à six jour- nées de sa fin. Au cours de ces matches, certains élé- ments donneraient tout pour y participer, notamment les remplaçants. D’ailleurs, une poignée de joueurs qui, depuis l’installation du nouveau staff, n’a pas encore eu la chance de s’exprimer. On parle des éléments, entre autres le chevronné Herkat ou des jeunes à l’image de Kerrar qui a complètement dis- paru de la circulation ces derniers temps, lui qui fut le titulaire indiscutable à droite, sous l’ère de Ga- mondi. Aussi, on nommera Zakaria Mansour qui, de- puis l’entame de la saison, n’a pas disputé une seule

minute avec le Chabab et ne perd pas espoir de se faire rappeler dans les prochaines journées.

La victoire pour remettre le groupe en confiance

D’habitude, le score des rencontres amicales n’inté- resse pas que les staffs techniques, lesquels préfére- raient surtout se pencher sur le plan tactique pour relever les failles à améliorer à la préparation. Toute- fois, un bon résultat aujourd’hui en amical face au 6e du championnat pourrait être une bonne opération pour le CRB, du moins sur le plan psychologique. En effet, personne ne nous contredira que mentalement le Chabab touche le fond avec ces contre-perfor- mances successives en championnat, et la dernière face à l’USMH est loin d’arranger les choses. Une bonne préparation pourrait donc permettre aux joueurs de passer ce cape et espérer une fin de saison meilleure avec à la clef le maintien de l’équipe en Ligue 1 Mobilis.

Lamine Amimi

   

Ammour reprend les entraînements

Le

capitaine emblématique du CRB,

Amar Ammour, est de retour. Blessé au genou droit, qui a suscité une in- tervention chirurgicale l’éloignant des terrains pour une période d’un mois et demi, Ammour s’est présenté à la seconde séance d’entraînement qui a eu lieu hier dans l’après-midi au 20- Août.

 

Le groupe au grand complet l’après-midi

Pour la séance de l’après-midi au 20- Août hier, le groupe du CRB s’est présenté au grand complet avec le retour d’Ammour et Dahar, lui aussi souffrant d’une tendinite. Une séance d’entraînement s’est tenue quelques heures auparavant à la salle de musculation du club.

«La trêve tombe au bon moment»

Le travail de la commission de

recrutement débutera aujourd’hui

L e duo Yahi-Henkouche s’est exprimé, hier matin, à l’émission de football sur les ondes de la Chaîne III. Le coach était sollicité

n’avons pas trop chamboulé l’équipe, car la période n’était propice où des rencon- tres décisives pour le maintien s’enchaî- naient. Mais aujourd’hui, nous pourrons profiter de cet arrêt pour nous mettre au travail, cela tombe au bon moment», dit- il.

«Notre mission consiste à améliorer certains manques»

dadi, le coach, comme à ses habitudes, préfère la discrétion et ne pas trop révé- ler les plans du staff : «Nous avons révélé des déficits sur le plan technico-tactique, notre mission tend vers l’amélioration de ce manque. L’utilité de cette trêve serait de récupérer nos blessés sur qui nous comptons pour cette dernière ligne droite. Aussi, nous tenterons de donner de la chance à certains joueurs qui n’ont pas eu l’occasion jusqu’ici de s’exprimer.» L. Amimi

En attendant que la direction du club se mette d’accord sur les fonctions de la nouvelle commission de recru- tement créée en début de semaine

par le président du club Malek, celle-

ci

débutera sa mission de repérage

pour parler de cette trêve de champion- nat et l’apport qu’elle pourrait avoir sur les équipes du bas du tableau, plus pré- cisément son club qui loge à la 12e place. «Depuis notre arrivée, nous avons constaté qu’il y a beaucoup de choses à améliorer dans le groupe. Avant, nous

dès aujourd’hui un peu partout dans les terrains algériens. Boutaleb, Me- zouar et Ali Moussa devront assister à des rencontres de Ligue 2 Mobilis, pour le compte de la 25e journée et préparer leur rapport sur les élé- ments qui les auront attirés.

   

L. A.

En ce qui concerne les retouches qu’ap- porterait le staff dans l’effectif belouiz-

www.lebuteur.com USMA Coup franc
www.lebuteur.com
USMA
Coup franc

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

11
11

Gasmi «J’ai vécu des moments difficiles, mais je veux finir la saison en force»

Sa dernière apparition officielle remonte au 22 février, ce fut à l’occasion du grand derby de la capitale disputé à Blida. Un match durant lequel il a inscrit un but, le troisième des Rouge et Noir, quelques minutes seulement après son entrée en jeu. Depuis, il n’a plus foulé les pelouses à cause d’une entorse à la cheville. Joint par nos soins, il revient dans cet entretien sur cet épisode, avant d’aborder d’autres sujets.

«Rester invincibles le plus longtemps possible»

Tout d’abord, dites-nous comment avez-vous passé vos cinq jours de repos ? A l’image de tous mes coéquipiers, j’ai préféré les passer en famille. J’ai profité de cette occasion pour rentrer chez moi. Ça m’a fait du bien de rester auprès des miens pendant presque une semaine. Je suis en bonne santé. Le moral est au beau fixe, donc je n’ai pas à me plaindre. Maintenant l’heure de se remettre au travail a sonné, je n’ai qu’une seule envie, celle de faire tout mon possible pour préparer de la meil- leure des manières ce dernier virage du championnat. Votre retour était prévu face à l’ASO Chlef, mais ça n’a pas été le cas. Pour- quoi ? C’est juste parce que le coach n’a pas voulu prendre le risque en m’ali- gnant, alors que je venais à peine de m’en remettre de la blessure qui me souffrait ces dernières semaines. Je voulais prendre part à cette ren- contre, mais j’ai fini par accepter sa décision, surtout qu’il est le mieux placé pour savoir ce qu’il faut faire. Comment vous sentez-vous à présent sur le plan physique ? Dieu merci, je me sens en

super forme. Lors des cinq jours que j’ai pas- sés chez moi à Skikda, je n’ai pas cessé de m’entraîner comme les membres du staff technique me l’ont demandé. Je suis totale- ment guéri et c’est ce qui me réjouit. Vous avez souffert des blessures depuis le début de saison, comment avez-vous vécu cette situation ? Ça n’a pas été facile pour moi. N’importe quel joueur à ma place aurait sûrement dit la

même chose. Je voulais tant bien faire et réa- liser un meilleur parcours que celui de l’exer- cice précédent, mais à chaque fois, il y a eu ces pépins physiques qui m’ont empêché. C’est le destin, personne ne peut le changer, mais j’espère de tout mon cœur que cette fois-

ci ça sera la bonne et que je pourrai en fin me

concentrer que sur les rencontres de mon équipe sans repasser par l’infirmerie. Je veux

finir la saison en force, et je compte me battre

à fond pour atteindre mon but. L’arrêt du championnat est tombé au bon moment pour vous, n’est-ce pas ? Oui, effectivement ! En plus, il va y avoir un stage en Tunisie. Ça sera une occasion pour bien préparer les six prochains rendez- vous de mon équipe. Donc tout est clair pour vous, ce stage sera bénéfique… Bien sûr ! Pas uniquement pour moi, mais pour tout le groupe. Il n’y a pas de doute là- dessus, en Tunisie, nous ferons en sorte de

bien recharger nos batteries pour finir la sai- son en force. C’est le troisième stage que nous allons effectuer depuis la nomination de Velud, les deux premiers nous ont permis de finir champion d’hiver et remporter la Super- coupe. Celui- là, j’espère qu’il permettra d’al- ler chercher le titre. En parlant du titre, ne pensez-vous pas qu’il est acquis, surtout que vous disposez de onze longueurs d’avance sur la JSK et l’ESS ? Non, il ne l’est pas tant que mathématique- ment nous ne sommes pas à l’abri. Ce n’est pas le moment de lâcher, c’est pour cette rai- son qu’il va falloir que nous continuions à fournir des efforts. Nous savons que le plus dur reste à venir, il va falloir s’appliquer si nous voulons aller au bout et offrir un nou- veau trophée à nos supporters. Votre équipe est sur une série de 16 matchs sans défaite, quel est le secret d’une telle performance ? Il n’y a aucun ! C’est juste le fruit des efforts et de la bonne gestion. Le groupe n’a pas été chamboulé. Les jeunes promus ont été à la hauteur et j’en suis sûr que nous pouvons faire mieux. En tout cas, sachez que nous al- lons donner le meilleur de nous-mêmes pour enchaîner avec d’autres résultats positifs et rester invincibles le plus longtemps possible. Entretien réalisé Adel Cheraki

U21 : USMA 2 - NAHD 2

(Nasria qualifié aux tab 1-3)

Pas de doublé pour les Espoirs

A lors que les joueurs de l’équipe pre- mière s’apprê-

taient à reprendre le chemin des entraîne- ments dans la soirée, les regards des supporters de l’USMA s’étaient bra- qués hier vers Bolo- ghine pour soutenir les U21. Face au NAHD, les Espoirs n’ont pas pu atteindre leur but en s’inclinant par les tirs au but après avoir mené au

score jusqu’au dernières minute. Les protégés de Bourzag, Meah et Benhaha n’animeront pas la finale et du coup ne pourront pas décrocher le doublé. Une rencontre durant laquelle Taïb a donné l’avantage aux siens dès la 27’. Dara- flou a ajouté un second but à la 57’. Les vi- siteurs ont réduit le score dix minutes plus tard avant d’égaliser juste avant la fin de la partie. C’est donc lors de la séance de tirs au but que les deux formations se sont dé- partagées, et c’est aux joueurs du Nasria que la chance a souri. Premiers au classe- ment avec quatre longueurs d’avance sur leur dauphin, les coéquipiers de Ferhani doivent continuer à travailler dur lors de cette trêve s’ils veulent ne pas terminer la saison bredouille et décrocher au moins un trophée qui pourra leur faire oublier cet après-midi qu’ils ont vécu au stade Omar- Hamadi.

R. Haddad, Dziri, Zeghdoud et Belmellat présents

Hamadi. R. Haddad, Dziri, Zeghdoud et Belmellat présents Haddad s’est déplacé au stade Omar-Ha- madi et

Haddad s’est déplacé au stade Omar-Ha- madi et c’est à partir de la tribune officielle qu’il a suivi cette rencontre de demi-finale de la Coupe d’Algérie face au NAHD. Le dirigeant usmiste a été accompagné par quelques membres du staff technique des seniors, à savoir Dziri, Zeghdoud et Bel- mellat.

Bouchema, Baïteche, Mazouzi et Mansouri ont apporté leur soutien aux Espoirs

Les joueurs de l’équipe première n’ont pas raté, eux aussi, ce rendez-vous. Tous passés par les jeunes catégories du club, les Bouchema, Baïteche, Mazouzi et Mansouri ont assisté à ce match. Ils n’ont pas cessé d’ailleurs d’encourager les protégés de Bourzag, Meah et Benhaha allant même à leur donner quelques conseils avant l’en- tame de la confrontation.

Adel C.

Pour apporter leur soutien aux Espoirs,

Les supporters ont répondu présents à l’appel

Conscients que les Espoirs avaient besoin de leur soutien, les supporters se sont déplacés en masse hier à Bologhine. Ils n’ont pas cessé d’encourager les coéquipiers de Bourdim. D’ail- leurs malgré la défaite, ils ont fait de leur mieux pour remonter le moral de ces jeunes en les applaudissant et en leur donnant rendez-vous lors des semaines à venir pour fêter le titre de champion qu’ils visent. Ce qui n’a fait que consoler les protégés de Bourzag.

El-Orfi et Khoualed attendus lundi

protégés de Bourzag. El-Orfi et Khoualed attendus lundi Libérés du Centre technique national de la FAF
protégés de Bourzag. El-Orfi et Khoualed attendus lundi Libérés du Centre technique national de la FAF

Libérés du Centre technique national de la FAF hier, Hocine El-Orfi et Nacer Eddine Khoualed ont beneficié de deux jours de repos. Ayant pris part au stage réservé exclusivement aux locaux, ils ne devront donc reprendre du service que lors de la séance de lundi. Après tous les efforts qu’ils ont fournis à Sidi Moussa, il est fort pro- bable que Velud donne son accord pour prolon- ger leur repos de quelques heures. En tout cas, tout sera clair en début de semaine.

Ferhat : «Le repos et des soins me permettront de m’en remettre»

La séance d’aujourd’hui aura lieu le matin

Les joueurs de l’USMA s’entraîneront ce samedi dans la ma- tinée. La séance devra débuter à 10h. Si une telle décision a été prise, c’est aussi à cause du match prévu quelques heures plus tard mettant aux prises la JSM Chéraga avec le MCA lors de la se- conde demi-finale de la Coupe d’Algérie.

lors de la se- conde demi-finale de la Coupe d’Algérie. Souffrant d’une contracture au niveau de

Souffrant d’une contracture au niveau de la cuisse, Zinedine Ferhat avait quitté le stage réservé aux locaux plus tôt que prévu. Voulant savoir la durée de son indisponi- bilité, nous avons joint le concerné au bout du fil. A ce sujet, il nous a dit : «Pour être franc, je ne sais pas combien de temps je dois rester à l’écart du groupe. Je dois d’abord consulter le médecin du groupe lors de la reprise avant que je sois fixé. En atten- dant et d’après mes échos, seuls quelques jours de repos et des soins pourront me permettre de m’en remettre du moment que mon cas n’est pas trop grave.» De quoi rassurer les supporters… A.C.

pas trop grave.» De quoi rassurer les supporters… A.C. Zemma quittera la sélection demain Contrairement à

Zemma quittera la sélection demain

Contrairement à ses autres coéquipiers, ce n’est que demain que Mohamed Amine Zemmamouche quittera le CTN de la FAF. Le gardien de but des Rouge et Noir a loupé la reprise et ratera donc les prochaines séances. A croire une source digne de foi, son retour est prévu pour ce mercredi.

12
12
12 N° 2598 Samedi 29 mars 2014 www.lebuteur.com MOB Coup osé Rahal «C’est ça le football,

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com MOB Coup osé
www.lebuteur.com
MOB
Coup osé

Rahal «C’est ça le football, il peut vous tourner le dos à tout moment»

le football, il peut vous tourner le dos à tout moment» Rahal est très déçu de
Rahal est très déçu de son retour à la compétition soldé par une défaite contre
Rahal est très
déçu de son
retour à la
compétition
soldé par une
défaite contre
la JSMB. Une
déconvenue
que les
joueurs ne
sont pas en-
core près
d’oublier, nous
dit-il.

Avec un seul but depuis le début du championnat

L’attaque est à refaire

I est vrai que le MOB s’est créé

a

dominé la majeure partie de la

l

beaucoup d’occasions lors du derby

face à la JSMB. Il est aussi vrai qu’il

rencontre, mais au final, il y a lieu de constater qu’il a perdu son duel. Car en football, ce n’est pas le nombre d’occa- sions au coup de sifflet final qui fait ga- gner un match, mais le nombre de buts marqués. Et c’est là où réside justement le problème de cette équipe. En effet, de- puis le début du championnat, l’attaque des Crabes n’a marqué qu’un seul but en 24 matchs, il a été signé Semmani à l’oc- casion de la sixième journée du cham- pionnat face au CRB Aïn Fekroun, au moment où Farès Hemitti compte, à lui seul, 12 buts. La position qu’occupent aujourd’hui le MCEE et le MOB ne s’ex- plique que par l’efficacité ou l’inefficacité des attaquants, car les 18 autres buts du MOB ont été, soit l’œuvre des milieux de terrain, soit celle des défenseurs. C’est la principale difficulté à laquelle est confronté Abdelkader Amrani, qui aura essayé toutes les combinaisons possibles aux avant-postes, mais l’attaque est res- tée muette. Aujourd’hui, on est convain- cus que le problème est en relation directe avec la qualité des attaquants.

Amrani doit trouver des solutions à Tipaza

Si les carences de l’attaque n’ont pas été trop visibles cette saison, c’est en grande partie grâce à un milieu de ter- rain composé de joueurs efficaces, un compartiment qui s’est souvent substi- tué à celui de l’attaque, avec Yettou, Rahal et les autres, lesquels sont tou- jours allés à la rescousse de leurs com- pagnons. En plus du fait que l’attaque n’ait marqué qu’un seul but, il est égale- ment utile de noter que les joueurs de ce compartiment ne se sont procurés aucun penalty, ce qui dénote une fois encore leur manque d’intelligence et d’expérience. Cela dit, Amrani doit faire avec. Il n’a pas d’autres solutions que de composer avec ce qu’il a entre les mains en attendant la fin du championnat. Pour les six matchs qui restent à jouer, le coach béjaoui devra trouver d’autres combinaisons pendant ce stage de Ti- paza, car pour réaliser le maintien, il faudra gagner le maximum de matchs, et pour ce faire, il faut évidemment marquer des buts.

F. N.

«Si le

à Sétif, pourquoi pas nous ?»

Comment vous portez-vous après une semaine de repos ?

Je vais bien, mais moralement, je dois

avouer que je n’ai pas encore oublié la dé- faite face à la JSMB. Je pense que c’est le cas de tous les joueurs, lesquels n’ont pas encore digéré cet échec à cause de la manière avec laquelle nous nous sommes fait avoir. On pouvait facilement gagner le match et

même prendre une

avance au cours de la première mi-temps que nous avons domi-

née de bout en bout, mais c’est ça le football, un jour il vous

sourit alors que vous

rien d’intéressant, un autre il vous tourne le dos alors que vous faites tout sur le terrain. Notre ad- versaire n’a eu qu’une seule occa- sion qu’il a su saisir. C’est comme ça, il faut l’accepter et c’est tout. Tout ce qu’on a à faire maintenant, c’est de se remettre au travail et d’ou- blier tout ça.

Donc, vous n’avez pas encore oublié cette défaite, c’est cela ?

Oui, pas encore. Je suis un enfant de la

région et je sais ce que c’est qu’un derby

entre le MOB et la JSMB. Depuis

de la saison, les supporters ne parlaient que de ça. Je ressens en effet une grosse décep- tion, d’autant plus que sur le plan sportif, on a perdu trois points qui nous auraient mis au- jourd’hui à l’abri de la relégation.

Pensez-vous que la mission est encore plus difficile aujourd’hui ?

En effet, car c’est nous qui avons reçu lors du

RCA et la JSK ont gagné

sérieuse

ne faites

le début

derby, ce qui veut dire que ce sont des points que nous avons perdus à domicile. Mais ce n’est pas aussi grave que ça. Nous avons trois autres matchs que nous allons jouer chez nous et il va falloir tous les gagner. Le plus urgent mainte- nant est de réagir très vite et d’aller chercher quelques points de l’extérieur, car on n’arrive pas encore à nous imposer en dehors de notre stade. Nous restons sur deux défaites et il va falloir re- mettre l’équipe sur les rails.

Mais votre prochain match sera contre l’ESS à Sétif. Un commentaire ?

On le sait, ça va être compliqué. L’Entente n’est plus à présenter, c’est une équipe qui joue toujours les premiers rôles, mais nous serons obligés d’aller négocier les points qui seront en jeu, on ne partira pas là-bas en victimes, cela je peux vous l’assurer. Et puis, il faut le dire, l’ESS n’est pas à son meilleur niveau en ce moment, ce n’est plus cette équipe qui faisait peur à tout le monde. N’oubliez pas que nous les avons battus à l’aller avec l’art et la manière. Sétif a également perdu sur son terrain contre le RCA et la JSK, elle gagne difficilement ses matchs à domicile. Je crois qu’il faut seulement croire en nos chances et profiter de la trêve pour bien préparer ce match afin de revenir avec un bon résultat.

Justement, comment voyez-vous ce stage à Tipaza ?

Il nous sera sans doute bénéfique, je dirais même que cet arrêt du championnat est bien tombé. Il intervient juste après notre défaite contre la JSMB où nos supporters ont été très en colère contre nous. Je crois que le fait de partir loin de Béjaïa nous fera du bien et nous éloi- gnera de la pression. Tout cela nous permettra de bien nous préparer pour revenir en force dans cette dernière ligne droite.

Les supporters sont en effet encore en co-

lère contre vous. Que pouvez-vous leur dire ?

Je sais qu’ils sont en colère, cela se comprend parfaitement, mais je sais aussi qu’ils savent se montrer compréhensifs, car ils ont vu comment nous avons dominé toute la partie. Si nous avions pu marquer un seul but, on aurait assisté à un tout autre match, mais comme je vous l’ai dit tout à l’heure, c’est ça le football, il peut vous tourner le dos à tout moment. Je leur dis qu’il faut rester derrière leur équipe, qu’il faut la sou- tenir à fond, car elle a beaucoup besoin d’eux. Notre objectif est de nous maintenir en Ligue 1 Mobilis et c’est ensemble qu’on le réalisera. Ce n’est pas vraiment le moment de nous lâcher.

Sur le plan personnel, vous venez juste de refaire votre apparition après une longue période d’absence. Comment les choses se sont-elles passées pour vous ?

J’ai été blessé et j’ai dû observer plus d’un mois de convalescence. Je pouvais revenir plus tôt, mais avec l’entraîneur, nous avons convenu de ne pas prendre de risques, surtout lors du match face au CRB. Malheureusement, mon retour a coïncidé avec la défaite contre la JSMB. Mais cela ne va pas me décourager, je vais tout faire pour revenir à mon meilleur niveau durant cette trêve.

Verra-t-on un meilleur visage du MOB à la reprise ?

C’est sûr. Je veux rassurer les supporters et leur dire que nous avons traversé un passage à vide qui ne va pas durer plus que ça et que l’équipe aura un meilleur visage au retour. Nous devons tous oublier la défaite du derby et penser à ce qui nous attend. Nous promettons à nos fans de leur rendre le sourire.

Entretien réalisé par Fahim N.

La préparation en deux phases

L es responsables du MOB, en particulier le staff

technique, mettront tout en place pour que

l’équipe retrouve la compétition dans les meil-

leures conditions possibles. Amrani compte

profiter pleinement de l’arrêt du championnat pour revoir beaucoup de choses, à tous les niveaux. Durant cette trêve, il axera son travail sur deux volets essen- tiels. Le premier concernera l’état psychologique des joueurs, lesquels risquent d’être en proie au doute après la dernière déconvenue contre la JSMB, puisque leur moral, après tout ce qui s’est passé et tout ce qu’ils ont dû endurer, a été sérieusement atteint. Et c’est dans cette perspective qu’un psychologue a rejoint l’équipe à son lieu de stage. Entre-temps, le staff technique a

élaboré un programme spécifique qui consiste à tra- vailler les aspects physique et tactique. Amrani fera néanmoins très attention pour éviter les blessures qui ont beaucoup entravé son travail depuis qu’il a pris l’équipe en main.

Deux matchs amicaux au programme

L’entraîneur Abdelkader Amrani nous a fait savoir que son équipe disputera deux matchs amicaux du- rant cette période de préparation. Mais pour l’instant, on ne sait pas encore quels seront les adversaires des Crabes et on ne connaît pas non plus les dates des deux rencontres. Cela dit, le premier rival pourrait bien être le CRB de par les bonnes relations qu’entre- tient Amrani avec le staff du Chabab. La rencontre pourrait avoir lieu lundi prochain, mais encore une fois, rien n’est sûr pour le moment.

Des joueurs n’ont pas été informés du lieu et de la date de la reprise !

Nous avons été très surpris lorsque nous avons ap- pris que certains joueurs n’ont pas été mis au courant de la tenue du stage de Tipaza que quelques heures seulement avant le début du travail. Les joueurs en question se sont montrés très en colère et n’ont pas compris pourquoi on ne les avait pas informés à l’avance. Selon eux, ni les dirigeants ni le staff tech- nique n’ont pris la peine de les appeler pour leur com- muniquer la date et le lieu de la reprise, d’autant que plusieurs lieux avaient été avancés ces derniers temps, Béjaïa, Alger et Aïn Témouchent entre autres.

Ils ont failli rater le premier jour de travail

Les joueurs nous ont également fait savoir qu’ils ont failli rater le premier jour de travail et que la plu- part d’entre eux n’ont su la date et le lieu du regroupe- ment qu’en lisant la presse, jeudi dernier. Ils ne s’étaient même pas préparés et cela les a vraiment irri- tés. De notre côté, l’on se demande pourquoi les diri- geants ou le staff technique n’ont pas pris la peine d’informer les joueurs. C’est vraiment curieux !

Nemdil, le premier arrivé

Zahir Nemdil a été le premier joueur à arriver à l’hôtel dans lequel le MOB prendra ses quartiers du- rant le stage de Tipaza. Le joueur, qui a beaucoup souffert de sa blessure et qui est animé aujourd’hui d’une grande volonté, compte profiter de ce stage pour retrouver tous ses moyens.

et qui est animé aujourd’hui d’une grande volonté, compte profiter de ce stage pour retrouver tous
www.lebuteur.com Coup de vent JSMB
www.lebuteur.com
Coup de vent
JSMB

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

13
13

PlusieursPlusieursPlusieursPlusieursPlusieursPlusieursPlusieurscadrescadrescadrescadrescadrescadrescadressursursursursursursurleleleleleleledépartdépartdépartdépartdépartdépartdépart!!!!!!!

A la JSMB, des joueurs n’at- tendent que la fin de sai- son pour changer

d’air même si certains ont déjà tranché quant à leur future destination. Pour preuve, leur façon d'abor- der les entraînements et avec quel état d’esprit ils en- tament ces derniers matchs en cette saison catastro- phique. La saignée devient d’autant plus inévitable que les joueurs de la JSMB sont presque tous sur le départ et que la direction du club ne dispose d’aucune alter- native pour les retenir sur- tout si le club rétrograde officiellement en Ligue 2 Mobilis. Au vu de ce qui se trame dans le club, on est certain de voir les éléments de qualité quitter le club bé- jaoui. Un autre handicap pour les dirigeants béjaouis

qui, en plus de l’absence de moyens financiers, de- vraient faire face aux multi- ples départs. Recomposer tout un effectif n’est pas une mince affaire, n’est-ce pas ?

9 joueurs en fin de contrat

Parmi les joueurs de la JSMB, nombre d’entre eux sont considérés comme li- bres à l’image de Djebarat, Megatli, Zafour, Mebara- kou, Boukmacha, Aït Fer- gane, Niati, Hamouche et Chalali, et auront désor- mais la possibilité de déci- der de leur avenir sans l’aval de leur employeur. En effet, selon les contrats signés avec la direction de la JSMB, pas mal d’éléments n’auront aucun problème pour aller ailleurs. D’ail- leurs, c’est ce qui nous pousse à croire qu’il y aura un départ massif au cours des prochains jours tant les joueurs de la JSMB ont reçu des offres intéressantes et le

fait d’être libre devrait les inciter encore plus à répon- dre à l’appel des sirènes.

Même les autres demanderont leurs papiers

En plus des joueurs en fin de contrat qui quitteront of- ficiellement le club, ceux dont les contrats courent toujours, risquent aussi de leur emboiter le pas. Cer- tains n’accepteront jamais d’évoluer dans un palier in- férieur. Pas moins de seize joueurs sont toujours sous contrat : Kacem, Messara, Samer, Chehaïma, Agoune, Bouziani, Zeghli, Meddahi, Bouyoucefi, Bouabta, La- ribi, Aroul, Tatem, Ben- mansour, Belgharbi et Debeka. La direction de la JSMB ne peut plus compter, désormais, que sur la bonne foi des enfants du club pour sauver les meubles, car ils sont les seuls à pouvoir res- ter malgré la relégation. C’est probablement sur cet

élément que les dirigeants comptent jouer pour convaincre certains cadres de rester.

Coulibaly et Louhoungou ne pourront pas rester aussi

Même s’ils sont liés tou- jours avec le club pour une autre saison, les deux joueurs étrangers, le Malien Moussa Coulibaly et le Franco-Congolais David Louhoungou ne pourront pas rester du moment que la réglementation leur in- terdit de jouer dans un club de Ligue 2. Cela dit, ces deux joueurs devront aussi quitter le club cet été en cas de relégation. Pour rappel, David Louhoungou n’a rien apporté de probant depuis son arrivée à la JSMB lors du mercato hivernal de cette saison, alors que Moussa Coulibaly est de- venu, avec le temps, une pièce maitresse dans

La trêve, l’occasion de récupérer les blessés Alors que le staff technique bé- jaoui a
La trêve,
l’occasion de
récupérer les
blessés
Alors que le staff technique bé-
jaoui a été souvent contraint de
composer son équipe, en l’absence
de plusieurs éléments pour cause de
blessures, voilà que cette trêve sera
une belle opportunité pour le coach
Hamouche de récupérer les joueurs
blessés et, par là même, avoir sous la
main tous ses éléments lors des six
dernières journées. En tout cas, la
récupération de tous les blessés est
souhaitable en cette fin de saison, ce
qui donnera encore plus de solu-
tions à Hamouche pour composer
son onze lors de chaque match, à
commencer bien sûr par celui face à
la JSS.
Bouyousfi entamera sa
rééducation la semaine
prochaine
Ayant évité de passer sur le bil-
lard, l’attaquant de la JSMB, Hichem
Bouyousfi, devra commencer donc
sa rééducation la semaine pro-
chaine. Il a eu le feu vert de son mé-
decin traitant pour commencer sa
rééducation qui durera plusieurs se-
maines, selon le staff médical de
l’équipe qui s’occupera de lui durant
cette période. Le joueur est soulagé
maintenant surtout de ne pas subir
d’opération et d’avoir pu passer
l’étape la plus difficile, il devra effec-
tuer ses séances de rééducation en
marge des séances d’entraînement
de l’équipe, et devra passer de nou-
veaux examens une fois la rééduca-
tion achevée.

l’équipe béjaouie.

La direction compte remanier complètement son effectif

En cas de relégation, on s’attend à voir une JSMB complètement remaniée la saison prochaine. Il est clair que la direction ne fera pas confiance à ce groupe qui n’a pas réussi sa mission cette saison en collection- nant les revers l’un après l’autre. Cette situation a donné beaucoup à réfléchir au président qui compte re- manier son équipe quelle que soit l’issue de cette épouvantable saison. La sai- son prochaine sera transi- toire pour le club qui sera certainement remanié à 90 %, voire un peu plus. Les décideurs béjaouis doivent penser juste et rationnelle- ment et éviter de commet- tre les erreurs de leurs prédécesseurs…

S.A. l l Les caisses de la JSMB devraient être renflouées Berrarma en Italie d’une
S.A.
l l Les caisses de la JSMB
devraient être renflouées
Berrarma en Italie
d’une somme considérable qui
s’élève à trois milliards de cen-
times représentant la subven-
tion annuelle de l’APC de
Béjaïa, au même titre que toutes
les associations sportives de la
wilaya par rapport au budget
annuel réservé à la promotion
du sport dans la région. Une
somme qui va régler certaine-
ment beaucoup de problèmes
financiers.
Profitant cette période de trêve, le
préparateur des gardiens de la JSMB,
Azzedine Berrarma a décidé donc de
se rendre chez lui en Italie pour pas-
ser quelques jours de vacances en fa-
mille. À signaler que l’enfant de Sétif
pourrait bien quitter la JSMB au
terme de l’exercice actuel du moment
qu’il a déjà reçu une offre très inté-
ressante de la part de l’ESS, son an-
cienne équipe où il a travaillé par le
passé.
La subvention de l’APC bientôt dans les caisses Chalali sous la menace Samer « Le
La subvention
de l’APC bientôt dans
les caisses
Chalali sous la menace
Samer
« Le plus dur est passé, maintenant,
l l En recevant un troi-
sième carton jaune face à
il faudra que je me concentre sur ma rééducation »
l’USMH, l’attaquant béjaoui,
Mohamed Chalali, est ainsi le
troisième joueur de cette
équipe à risquer la suspension
automatique en cas d’un autre
avertissement, lors de la pro-
chaine journée, après Laribi et
Zafour, qui risquent, eux aussi,
la même sanction. Face à la JSS,
ces trois éléments joueront sous
la menace d’un troisième car-
ton synonyme de suspension.
Pour cela, Ils devront être très
vigilants lors de ce match.
Y aâkoub Samer a subi une
intervention chirurgicale
à son épaule gauche
dans une clinique privée
(Benmered). Cette inter-
vention assez délicate fut
réussie, puisque le joueur n’a pas eu de
complications et le médecin traitant lui
a assuré que tout s’était bien déroulé.
Après quarante-huit heures d'observa-
tion, le gardien de la JSMB a quitté la
clinique, avant-hier après-midi, après
un tout dernier contrôle. Samer se
trouve actuellement
chez lui à Jijel, mais
raté autant de matchs en une saison.
Toutefois, je dois accepter. C’est mon
destin. J’aurais aimé jouer au moins les
derniers matches, mais dommage ! Le
moment n’est pas aux regrets, mainte-
nant. Je dois redoubler d’efforts afin
d’être au top la saison prochaine.
On vous laisse le soin de
conclure…
S.A.
Les minimes se
qualifient en finale
Comme annoncé dans notre précédente
édition, les minimes de la formation béjaouie
ont disputé leur match de coupe hier dans la
matinée, au stade de l’UMA. Ces derniers se
sont qualifiés pour la finale de la Coupe d’Al-
devra revenir dans
deux semaines à
Béjaïa pour un
contrôle médical.
Alors Yaâkoub,
comment s’est
déroulée cette in-
tervention chirur-
gicale ?
gérie de la catégorie des U16, après leur vic-
toire face à l’ASO (1-0), grâce à une
réalisation signée Ramtani. Cette équipe af-
frontera, lors de la finale, l’équipe de la JSS
qui a remporté aussi son match hier face à
Touggourt sur le score de 3 à 0. Malgré les dé-
boires de l’équipe fanion et les conflits qui mi-
nent le club, l’école béjaouie se porte, quand
même, bien. En dépit d’un bilan mi-figue mi-
raisin, le réservoir béjaoui garde son statut et
promet un avenir radieux.
Peut-on dire que vous
êtes tiré d’affaire après cette opéra-
tion ?
J’espère bien. En plus, je devais subir
cette opération pour en finir avec cette
blessure. D’après le chirurgien, il n'y a
eu aucune complication durant l'inter-
vention. Certes, j’ai vécu des moments
très difficiles cette saison, mais mainte-
nant le plus dur est passé. Il faut se pro-
jeter vers l'avenir.
Quand allez-vous entamer la réédu-
cation ?
Pour le moment, j’ignore encore
quand je vais entamer la rééducation.
Dans deux semaines, j’ai un autre ren-
dez-vous pour un contrôle médical et
c’est à partir de là qu’on décidera du
début de la période de rééducation.
Certainement que vous aurez assez
de temps pour être de nouveau opé-
rationnel, n’est-ce pas ?
Pour le moment, je dois me concen-
trer sur ma rééducation. La saison est
finie pour moi, donc c’est clair que je
dois préparer la saison prochaine, mais
je ne veux surtout pas me précipiter. Je
vais prendre le temps nécessaire, cette
fois-ci, pour assurer une bonne guéri-
son. Je ne veux surtout pas revivre, en-
core une fois, ces moments difficiles.
C’est la première fois que vous ratez
autant de matchs. Comment avez-
vous vécu cette période ?
Je ne vous cache que j’ai passé des
moments très difficiles. C’est la pre-
mière fois que ça m’arrive. Je n’ai jamais
Tout d’abord, je tiens à remercier le
staff médical de la JSMB, et tous les
gens qui m’ont soutenu durant cette pé-
riode difficile. J’espère seulement pou-
voir être opérationnel le plus vite
possible car j’ai vraiment hâte de
retrouver la compétition
officielle. S’agissant de
mon équipe, j’espère
qu'elle pourra assu-
rer son maintien
bien que la tâche
s’annonce très
difficile.
Entretien
réalisé par
S. A.
Dieu merci, tout
s’est bien passé. J’ai été
très bien pris en charge
par mon médecin et le
staff technique que je re-
mercie au passage. L'inter-
vention s’est déroulée dans de
très bonnes conditions, sous
anesthésie locale. Donc,
j'étais lucide dans le bloc
opératoire.
14
14

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com CSC Coup pour coup
www.lebuteur.com
CSC
Coup pour coup

La délégation constantinoise

De notre envoyé spécial en CÔte d’Ivoire Hamza Saidani
De notre envoyé spécial
en CÔte d’Ivoire
Hamza
Saidani

bien accueillie en Côte d’Ivoire

L a délégation constantinoise a fait un bon voyage jeudi, l’unique complica- tion a été à l’heure de l’atterrissage de

l’avion où le pilote a trouvé des difficultés pour poser l’appareil sur le tarmac, ce qui a provoqué une petite panique chez les joueurs. Une fois sur le sol ivoirien, c’est l’ambassadeur algérien et quelques diri- geants de l’ASEC Mimosas qui sont venus accueillir le CSC. Le chef de délégation Hakim Daba dans une déclaration faite à la radio nationale a remercié les autorités ivoi- riennes pour l’accueil qui leur a été réservé :

«L’accueil était bien meilleur que celui que le club a trouvé au Niger et au Liberia. Tout s’est bien effectué, à part que les passeports sont entre les mains de la police de l’aéroport à cause de l’absence de visas, car on a un visa collectif et non individuel.» Après cela, l’équipe a rallié l’hôtel où l’ASEC a réservé des chambres dans un hôtel 3 étoiles qui a pour nom Ibis Palace, situé au centre-ville et à 200 mètres du stade Félix-Houphouët- Boigny où la rencontre de demain aura lieu.

Entraînement ce soir au stade Félix-Houphouët-Boigny Après l’arrivée de l’équipe constantinoise au pays des Eléphants jeudi dernier, la troupe à Simondi a effectué une séance de décras- sage juste après le déjeuner et la sieste de l’après-midi dans un stade situé presque à 5 km du lieu de résidence du CSC. Pour le programme d’hier, les Clubistes se sont en- traînés une fois afin d’éviter la fatigue et les blessures, surtout que le climat est chaud et le taux d’humidité assez élevé à Abidjan,

est chaud et le taux d’humidité assez élevé à Abidjan, alors que pour aujourd’hui, les coéquipiers

alors que pour aujourd’hui, les coéquipiers de Berthé découvriront la pelouse princi- pale sur laquelle aura lieu le match demain. Cette séance permettra aux Clubistes de s’habituer à la pelouse du stade Félix Hou- phouët-Boigny qui en gazon naturel.

Bentoubal aurait proposé 20 000 euros à la télé ivoirienne ! Le boss clubiste veut plus que tout voir le match retour de demain entre l’ASEC et le

CSC passé en direct sur la télévision algé- rienne, ce qui a poussé Bentoubal à faire des mains et des pieds pour trouver un accord avec la télévision ivoirienne, alors que nor- malement ce sont les responsables de l’ENTV qui devaient négocier la transaction et non le boss du CSC, mais aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties. Bentoubal aurait proposé par la suite la somme de 20 000 euros pour permettre à l’ENTV d’avoir le signal du match, mais d’après certains

échos, la télévision ivoirienne a exigé le dou- ble, soit 40 000 euros. Les pourparlers sont toujours en cours et il y a une forte chance que l’ENTV se mette de la partie pour trou- ver un terrain d’entente. Tout sera clair de- main et si le match passe en direct, ça sera une petite pression supplémentaire sur l’ar- bitre Sikazwe qui sera plus concentré que d’habitude surtout lorsqu’il y a de l’Algérie dans l’un des camps.

H.S.

Berthé ralliera le Mali à partir d’Abidjan Le défenseur malien Ber- thé Oussmane a rencontré
Berthé ralliera
le Mali à partir
d’Abidjan
Le défenseur malien Ber-
thé Oussmane a rencontré
un petit problème à l’en-
trée de l’aéroport d’Abidjan.
Un policier ivoirien lui a re-
fusé l’accès parce qu’il est
un joueur étranger et non
de nationalité algérienne,
mais grâce à l’intervention
du chef de délégation que
Berthé a pu passer. Ce der-
nier jouera dimanche et
après il ralliera son pays
natal, le Mali, après le
match afin de rendre visite à
sa famille. Son retour est
prévu pour mardi pro-
chain à Constantine pour la
reprise des entraînements.
Gil N’gomo
s’arrêtera à
Garoua au
retour
Tout comme son ami
Berthé, le milieu de terrain
camerounais Gil N’gomo
fera un petit tour au Ca-
meroun. Il sera du voyage
avec son équipe dimanche
soir. Comme l’avion de
Tassili est obligé de passer
par l’aéroport de Garoua
pour prendre la délégation
de l’ESS, Gil N’gomo profi-
tera de cette escale pour ren-
dre visite sa famille et y
rester jusqu'au 4 avril.
Pour la précision, Gil n’est
pas parti les mains vides de
Constantine jeudi matin,
le Camerounais a trans-
porté avec lui une mallette
pleine d’argent pour la re-
mettre à sa famille.

Maïza : «L’ASEC ne nous fait pas peur»

Le défenseur central constantinois est confiant avant le match de demain. Adel estime que le CSC a pas mal de cartes à jouer pour arracher cette qualification pour les deuxièmes hui- tièmes de finale de Coupe des confédérations : «Le résultat enre- gistré à l’aller est positif devant un adversaire qui a des habitudes et une histoire riche sur le plan local et africain. On n’a pas encaissé de but chez nous, ce qui est aussi impor- tant à ce stade de la compétition, il faut tirer profit de ces données. A l’aller, on a joué avec trois défenseurs centraux à cause des absences, ce dimanche on reprendra notre ancien schéma de jeu qui nous réussit bien aussi. On ne craint pas les Mimosas, ils seront sous une terrible pression chez eux, c’est eux qui doivent faire le jeu et courir derrière le score. On a de l’espoir et il suffit juste d’être bien présents sur le terrain surtout qu’on à présent l’expérience pour ce genre de situa- tion après les aventures de Niamey et Monrovia.»

de situa- tion après les aventures de Niamey et Monrovia.» Pub REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
de situa- tion après les aventures de Niamey et Monrovia.» Pub REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Pub

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE DIRECTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA WILAYA DE TLEMCEN

AVIS D’ATTRIBUTION PROVISOIRE

N1F :099913019026323

Conformément aux dispositions de l’article 49 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifié et complété par le décret présidentiel N°12/23 du 18/01/2012 modifié et complété par le décret prési- dentiel N° 13/03 du 13/01/2013 portant réglemen- tation des marchés publics, la Direction de la Formation Professionnelle de la Wilaya de Tlemcen informe l’ensemble des soumissionnaires ayant par- ticipé à l’avis d’appel d’offre paru dans les quotidiens

nationaux Adjwaa El Malaib le 04/02/2014 Le buteur

le 05/02/2014 relatif à Réalisation de Mur de clô- ture au CFPA Boudjlida Après délibération, le mar- ché a été attribué provisoirement à l’entreprise ci-après :

Entreprise

Projets

Montant de l’offre en TTC

d’identification

fiscal

Délai

Critère

de choix

TANDJAOUI

Mustapha

Mur de clôture au CFPA Boudjlida

04

mois

Offre

moins

disante

10.641.618,00 198308010016346

Tout soumissionnaires contestant le choix opéré par le services contractant peut introduire un recours dans les dix (10) jours qui suivent la date de publi- cation du présent avis d’attribution provisoire auprès de la commission des marchés compétente confor- mément à l’article 114 du décret présidentiel sus-cité.

ANEP : 31004243 :

Le Buteur

du 29-03-2014

www.lebuteur.com Coup d’œil ESS
www.lebuteur.com
Coup d’œil
ESS

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

15
15

Les joueurs ont tenu une conférence de presse :

«Marre des promesses non tenues !»

De nos envoyés spéciaux à Garoua

De nos envoyés spéciaux à Garoua Samir B K. Khoualdia

Samir B

De nos envoyés spéciaux à Garoua Samir B K. Khoualdia

K. Khoualdia

De nos envoyés spéciaux à Garoua Samir B K. Khoualdia C omme cela était prévu, les

C omme cela était prévu, les joueurs de l'ESS ou tout au moins quatre de leurs représen-

tants ont tenu une conférence

de presse au niveau du salon de l'hôtel où réside la déléga- tion. Tour à tour, Karaoui, Ziti, Aroussi et Benabderrahmane ont pris la parole. Ils précise- ront que c'est surtout pour ex-

Madoui : «Il y a des joueurs de qualité dans l’équipe de Coton Sport»

a des joueurs de qualité dans l’équipe de Coton Sport» «Cette équipe du Coton Sport va

«Cette équipe du Coton Sport va tout faire pour profiter du moin- dre relâchement et réaliser une belle performance Ils auront à cœur de s’engouffrer dans la moindre faille. Nous nous atten- dons à une grande opposition au vu de la qualité des joueurs qui composent cette équipe. Nous au- rons à aborder cette rencontre avec le plus grand sérieux et je vous dirais que le plus important est la qualification.»

«Nous avons toutes nos chances»

Madoui précisera que le fait de ne pas avoir encaissé de buts lors du match aller est une excellente chose : «Il est vrai que nous avons une avance d'un seul but. Je pense que le plus important est de ne pas avoir encaissé lors du match aller. Cela ne veut pas dire que nous al- lons nous contenter de gérer notre avance. Nous avons toutes nos chances face aux Camerounais.»

Quel schéma tactique face aux Camerounais ?

Le coach sétifien s’est gardé d’émettre le moindre pronostic :

«Je peux seulement vous dire que l’équipe sera prête pour ce match et les joueurs ont travaillé très dur pour cela. Vous savez, dans un match de football, tout est possible. Nous connaissons les forces et les faiblesses de cette équipe de Coton Sport et c’est la même chose pour nos adversaires.» Nous avons voulu savoir auprès de l’entraîneur sétifien s'il a un plan pour mettre à mal l’équipe camerounaise, il précisera que le plus important est que ses joueurs appliquent parfaitement les recommanda- tions, disons tactiques qui leur se- ront données.

S.B.

Ils ont bravé l'interdiction de s'exprimer

En tenant une conférence de presse, les joueurs ont bravé l'interdiction de s'adresser à la presse qui leur a été faite par la direction du club. Les quatre joueurs ont précisé qu'ils s'ex- primaient au nom de l'ensem- ble de l'effectif professionnel. Ils diront qu'ils n'ont accepté d'effectuer le déplacement au Cameroun que pour faire hon- neur aux couleurs du club.

conférence de presse, Karaoui,

s'est fait l'écho de ses coéqui- piers. «Il faut savoir que notre mouvement de protestation n'est dirigé ni contre Hammar ni contre qui que ce soit. Au contraire, nous rendons hom- mage à notre président qui ne ménage aucun effort. Il faut sa- voir que nous vivons des mo- ments difficiles et cela depuis plusieurs mois.

Coton Sport-ESS : Une affiche selon la CAF pliquer aux supporters la si- tuation qu'ils
Coton Sport-ESS :
Une affiche selon
la CAF
pliquer aux supporters la si-
tuation qu'ils vivent actuelle-
ment. Ils répéteront que les
joueurs ont en marre des pro-
messes non tenues.
Karaoui : «Nous
rendons hommage
à Hammar, mais…»
L'un des quatre joueurs qui
ont aminé la
Il y a cependant
eu un dialogue
franc avec le pré-
sident et nous espé-
rons que les
promesses qui ont
été faites ne reste-
ront pas lettre
morte.»
S.B.
On pouvait lire sur le site
officiel de la CAF que le match
qui opposera l’ESS à Coton
Sport est l’affiche de cette
journée de Coupe d’Afrique.
Cette rencontre mettra aux
prises deux équipes qui ont
dominé leurs championnats
respectifs ces dernières an-
nées.
Ogbi et
Benabderrahmane out
19 joueurs à
l'entraînement
Karaoui
et Ferrahi pour
«déblayer le terrain»
Ferrahi et Karaoui, les deux milieux de terrain dé-
fensifs de l’ESS, auront pour principale mission de har-
celer le porteur du ballon adverse et empêcher toute action
de se développer. Ils auront aussi à déblayer le terrain à Zer-
rara, qui sera le dépositaire du jeu sétifien. A cette occasion,
Madoui alignera, pour donner à son équipe les moyens d’atta-
quer, un duo qui sera formé de Gourmi et Tiaïba. Ces derniers
peuvent, s’ils ne se marchent pas sur les pieds, faire très mal à
l’arrière-garde camerounaise. Selon l’évolution des choses au
cours de ce match, Madoui pourra toujours compter sur
un formidable joker, Lamri, qui trépigne d’impatience
pour montrer ce qu'il sait faire. Les Sétifiens ont
donc l’intention d’oser dans ce match, pas du
tout évident, mais sans pour cela omettre
de protéger leurs arrières.
Kheireddine Madoui gardait un infime espoir de pou-
voir disposer des services d’un ou deux des joueurs qui sont
blessés. Le verdict est finalement tombé : Ogbi et Benabder-
rahmane sont bel et bien blessés et aucun d’eux ne pourra
tenir sa place contre la formation camerounaise de
Coton Sport. Une satisfaction, cependant. Le latéral
gauche sétifien Mohamed Legraa est partant pour ce
match.
Lors de la toute première
séance au Cameroun, 19
joueurs se sont entraînés
sous la houlette de Madoui.
Seul Djahnit, qui n' pas tota-
lement récupéré de sa bles-
sure et malgré sa présence à
Garoua était sur le banc de
touche.
Les dirigeants de
Coton Sport de Garoua offre
2 000 billets aux supporteurs
Le stade à 10
kilomètres de
l'hôtel
Pour se qualifier pour la phase des poules, le
Coton Sport de Garoua doit marquer au moins
deux buts sans pour autant encaisser. Pour cela, le
club compte non seulement sur ces joueurs, mais
Pour effectuer leur toute
première séance d'entraîne-
ment, les Sétifiens ont dû
prendre place dans le bus de
l'hôtel. En effet, le complexe
sportif se trouve à une dizaine
aussi sur ses fans pour jouer le rôle du douzième
homme. La direction de Coton Sport a mis le paquet,
en achetant 2 000 billets d’entrée au stade qui seront gra-
tuitement distribués aux premiers fans qui se présente-
ront au stade. La même opération avait été effectuée lors
des 16es de finale retour contre le club burundais du
flambeau de l'est. Les Cotonniers, grâce au soutien de
de kilomètres de Garoua.
Un supporter
venu du Tchad
Joyeux anniversaire,
coach !
L'entraîneur de l'ESS Kheireddine Madoui a bouclé ses
37 ans avant-hier. Il a reçu les félicitations des membres
de la délégation qui s'est rendue à Garoua et de ceux de
l'équipage de l'avion. Par ailleurs, l'entraîneur sétifien
est en train de traiter une forte grippe.
Les deux dernières séances à l'heure
du match
La séance d'hier, tout comme celle d'aujourd'hui, s'est
déroulée à l’heure du coup d'envoi du match de ce di-
manche. Madoui veut que ses joueurs s'adaptent
quelque peu aux conditions climatiques qui règnent ac-
tuellement dans cette région du Cameroun.
Dans la joie et la bonne humeur
Lors des deux derniers jours, les Sétifiens ont, comme
on dit, mis du cœur à l’ouvrage lors des séances d’entraî-
nement et tout cela dans une excellente ambiance. La
séance d’hier a été consacrée au volet technico-tactique,
avec un gros volume horaire pour le travail dans la sur-
face. Avant d’aller prendre leur douche, hier matin, tous
les joueurs ont été conviés par leur coach à une séance
de balles arrêtées en phase défensive et offensive, sait-
on jamais !
Des conditions climatiques extrêmes
Les Camerounais n'ont pas choisi par hasard l'horaire
du coup d'envoi du match. En effet, c'est à 15 heures
que la température est à son paroxysme. Le mercure
monte jusqu'à 45 degrés à l'ombre. Le taux d'humidité
frise le maximum avec prés de 80%.
leurs supporteurs, avaient réussi à battre la forma-
tion de Bujumbura par 5 à 0. Les Burundais
avaient battu Coton Sport 1-0 au match
aller.
d’être gagné…
derniers temps n’ont pas vrai-
ment le vent en poupe dans
leur championnat, restent
des adversaires redoutables.
S.B .
Les Camerounais l'ont compris, un match
est d’abord une opération marketing
Un match de football est avant tout un spectacle et à ce
titre, des mesures de marketing doivent être prises. Un
petit investissement, pour présenter un match et lui faire
de la publicité pourrait avoir des retombées importantes
en dividendes, au niveau des recettes enregistrées aux
guichets. On a compris cela depuis longtemps à tra-
vers le monde, sauf chez nous. A titre d’exemple, un
match joué par l’ESS au stade du 8-Mai rapporte
entre 150 et 200 millions de centimes. Un dirigeant
de Coton Sport nous dira qu'un match de Coupe
d'Afrique disputé par son équipe permet aux préposés
aux guichets du stade du stade de Garoua de compter
près de 300 000 euros (soit un peu plus de 4 milliards de
nos centimes). Tout cela demande réflexion…
La leçon de maths de Gomes
«Logiquement, les faveurs des pronostics sont plutôt
pour Sétif, mais il faut s’attendre à tout avec nos
joueurs. Pourquoi pas 49 % pour Coton Sport et 51 %
pour l’ESS ?», avait lancé l’entraîneur de Coton Sport
à un parterre de journalistes la veille du match. Le
technicien portugais ne pense sans doute pas être
dans le vrai. Les événements de dimanche lui donne-
ront-ils raison?
Lors de notre présence à la
séance d'entraînement d'hier,
nous avons été surpris par la
présence d'un Tchadien qui,
fanion de l'ESS en main et en
plus d'appeler les joueurs par
leur nom, n'a pas cessé de les
encourager. Renseignements
pris, il nous dira qu'il est un
fan de l'Entente depuis plu-
sieurs années. Il précisera
qu'il a fait plus de 200 kilo-
mètres pour venir voir
l'équipe de Sétif ce dimanche
contre Coton Sport. Il ajoutera
que neuf autres Tchadiens,
tous supporters de l'ESS, sont
à Garoua.
C’est loin
… Pour cette équipe de
Sétif, ce dimanche, face à
Coton Sport pour le compte
du match retour des hui-
tièmes de finale de la LDC. En
effet, c’est un adversaire du
genre « gros calibre» que les
camarades de Ziti auront à af-
fronter sur la pelouse du
stade de Garoua. Les Coton-
niers de Garoua, même si ces
Félicitations
Hammar : «L'Entente n'est
pas en crise»
C’est aujourd’hui
que le petit pou-
pon
ASSIL
Le président sétifien a tenu à appor-
ter des précisions de taille lors de son
intervention sur les ondes de radio
Hidhab hier matin. Il précisera que le
mot crise est exagéré : «Je suis étonné
par ce qui est rapporté par une certaine
presse en ce qui concerne la situation
que vit l'ESS. On a usé à tort du mot
crise. Il est vrai que le club doit deux
mensualités aux joueurs et ces derniers
ont eu la promesse formelle de la part
des dirigeants qu'ils verront leur situa-
tion régularisée dans les plus brefs dé-
lais.»
«Les joueurs seront
régularisés après le match
contre le MOB»
Hassan Hammar a même donné un
délai pour ce qui est de la régularisa-
tion de la situation financière des
joueurs : «Juste après le match contre le
MOB, la situation financière des
joueurs sera assainie. Ceux qui
sont restés en attente percevront
leurs salaires en retard. Je voudrais
remercier les industriels qui ont
réagi et qui ont apporté leur aide au
club. Par ailleurs, je n'ai aucune
preuve en ce qui concerne ces personnes
qui travaillent dans l'ombre pour faire
du mal au club.»
BOUAMAMA
soufflera sa pre-
mière bougie, à la
grande joie de
son papa Djazil,
K.L.
de sa maman
Asma et de son grande sœur Ayssel.
En cette heureuse circonstance, sa
famille, plus particulièrement ses
grand-mères Mami et Titou, sans
oublier sa nourrice, Oma, lui souhai-
tent un joyeux et heureux anniver-
saire. Vivement ses 100 ans !
16
16

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup d’œil
ASO

ASO

Les supporters de l’ASO espéraient beaucoup du dernier mercato de l’équipe en janvier dernier, où
Les supporters de l’ASO espéraient
beaucoup du dernier mercato de
l’équipe en janvier dernier, où le
recrutement avait fait défaut au
club. Sachant que Madouni et Se-
geur, qu’on attendait à la dernière
minute, n’y ont finalement pas fait
leur entrée. Ighil a dû se contenter
de Mohamed Guenaou d’Al Ittihad
de Tripoli. Le joueur avait subi des
tests concluants de la part du staff
technique, lequel a donné son feu
vert pour s’attacher ses services.
S’en est suivie toute une histoire
pour que Guenaou obtienne sa
lettre de libération, laquelle lui
a permis de faire officielle-
ment partie de l’équipe ché-
lifienne. Les supporters ont
tout de suite accordé leur
confiance à la nouvelle re-
crue, espérant qu’il puisse
apporter ce plus dans le
milieu du terrain offensif
de l’équipe, laquelle souf-
frait de l’absence de Mo-
hamed Messaoud pour
cause de blessure. Mais
après neuf journées dans
la phase retour, Guenaou
n’a encore joué aucune
minute avec la formation
senior, se contentant de
deux ou trois convocations,
sans pour autant fouler le
terrain. Une situation qui ne
fait qu’augmenter les spécu-
lations sur les vraies qualités
de ce joueur, l’on s’interroge
sur son recrutement sensé donné
un coup de pouce à l’équipe et l’on
se demande si Guenaou n’a pas
été enrôlé uniquement pour sau-
ver le mercato, vue que l’ASO
a
eu plusieurs fois du mal
à

Guenaou, la

grande énigme !

Medouar négociera avec ses joueurs en avril Medouar négociera avec les joueurs, qu’il compte garder,
Medouar
négociera avec
ses joueurs en
avril
Medouar négociera avec les joueurs, qu’il compte
garder, au mois d’avril prochain, afin d’éviter le scéna-
rio des saisons précédentes, surtout que les joueurs en
fin de contrat ne sont pas très nombreux. Il s’agit es-
sentiellement de Samir Zazou, Bentoucha et Sellama.
Il devra d’abord s’entretenir avec le coach pour
prendre connaissance des postes qui devront être
renforcés et obtenir les noms des joueurs que
Ighil compte garder, sachant que ce dernier a
clairement émis son mécontentement sur le
niveau de certains joueurs, lesquels
n’ont rien apporté à l’équipe cette
saison.
A. F

trouver des rempla- çants en raison du nombre important des blessés. Ighil s’est vu à maintes reprises obligé de convertir des

milieux défen- sifs dans des

postes

d’avant, sans leur donner la

chance de jouer. Une énigme qui reste toujours sans ré- ponse pour le pu- blic de l’ASO, lequel

se demande quand il verra enfin Guenaou à l’œuvre.

Comment se déroulent vos pré- paratifs en ce moment ? On est à pied d’œuvre. Il faut exploiter cette trêve au maxi- mum pour retrouver la forme, surtout que c’est l’ultime point d’arrêt avant la dernière ligne droite, laquelle nous mènera à la fin de cet exercice. L’envie de réaliser une bonne fin de saison existe-t-elle parmi les joueurs? La dernière défaite a beau- coup motivé notre envie de nous racheter et d’arracher une nouvelle victoire. Chose qui nous fera le plus grand bien sur le plan mental et nous aidera à bien aborder les matches de fin de saison. Les joueurs ont une grande volonté de réaliser de bons résultats. Quel sera votre objectif ? De se classer parmi les meil- leurs. On espère améliorer notre position. Nous sommes à la hui- tième place et nous avons encore

Tedjar : «On sera

plus forts dans les prochaines journées»

la chance de terminer parmi les cinq ou six premiers, mais il va falloir ga- gner tous nos matches à domicile et bien négocier nos prochaines sorties. Êtes-vous satisfait de votre rende- ment cette saison avec l’ASO ? Je reste loin de mon niveau, car c’est une nouvelle équipe pour moi et j’ai souffert de plusieurs blessures qui ont beaucoup freiné mon entrain, mais j’ai fait de mon mieux pour offrir un plus à l’équipe et j’espère terminer la saison en beauté afin d’honorer mon contrat Vous pensez déjà au match d’El Harrach ? Bien sûr, c’est notre prochain match chez nous et il faut bien se préparer, nous allons entrer dans une période de travail intense pour réparer nos la- cunes. Il faut afficher un bon niveau durant cette rencontre, surtout que le groupe récupérera tous ses joueurs blessés. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Les U17 aujourd’hui à Blida

Les cadets, quant à eux, joue- ront ce matin à Blida dans le stade Brakni, où ils affron- teront l’USMB dans un

Les U15 éliminés en demi-finale

Reprise demain matin Le groupe reprendra le travail demain matin au CNFD, comme a précisé
Reprise
demain matin
Le groupe reprendra le
travail demain matin au CNFD,
comme a précisé le staff tech-
nique aux joueurs en fin de se-
maine. La préparation sera
purement physique aujourd’hui,
avec deux séances, la première à
la salle de musculation et la
seconde sur le terrain du
centre.

Les poulains de Karim Ben-

fadda ont été écartés de la Coupe d’Algérie par la JSMB sur le score d’un but à zéro. Une élimina- tion amère pour ces

derby très prometteur. Les U17 seront le porte-drapeau de l’école de l’ASO dans cette compétition, après l’élimination de toutes les catégories de

jeunes qui auront fait un parcours exception- nel pour conserver leur titre de la saison dernière et qui ont failli arriver encore

une fois en finale. Ils sortent

l’équipe. Ils devront faire

tout de même avec les honneurs, prêts à jouer les play-offs du champion- nat où ils sont leaders.

tout leur possible pour se qualifier en finale.

CABBA

CABBA

Une chance inouïe pour Benaniba

L’ histoire se répète encore une fois pour les Bordjiens qui ont toujours

fait appel à un enfant du club, dans les moments diffi- ciles. Après Abbas qui est de- venu un nom respecté dans le circuit pourtant fermé des entraîneurs à l’échelle natio- nale, voilà que celui de Bena- niba pourrait suivre le même chemin à condition que ce dernier fasse ses preuves sur le terrain. Alors qu’il s’occu- pait de la catégorie espoirs, le départ de Biskri l’a pro- pulsé aux devants de la scène avec pour objectif de sauver l’équipe de la reléga- tion. Les six matchs porteront son empreinte, vu qu’il aura le temps de préparer son équipe et qu’il sera responsable des prochains résultats. S’il réussit son pari de maintenir l’équipe, il se fera donc un nom qui sera demandé la saison prochaine sur le marché. Seulement, cette opération demandera plusieurs ingrédients dont l’apport de son adminis- tration qui aura un rôle important en régularisant notamment ses joueurs et le soutien des supporters qui doivent eux aussi jouer leur rôle en cette fin de saison.

Le contrat de Saâdi sera résilié

Parmi les décisions importantes prises par le président avec le consentement du staff technique est la résiliation du contrat du milieu de terrain dé-

est la résiliation du contrat du milieu de terrain dé- fensif, Mohamed Saâdi, dont la présence

fensif, Mohamed Saâdi, dont la présence parmi le groupe a été jugée encombrante à cause de son comportement, en plus du fait qu’il n’apporte rien de concret à l’équipe sur le terrain. Ainsi, son ex- clusion de l’effectif avant la fin de la saison est le moyen de se débarrasser d’un élément parasite qui nuit énormément à la sérénité du groupe. A cet effet, son manager a été invité à la table des négo- ciations pour une séparation à l’amiable. Concer- nant d’autres joueurs à l’image de Hamdadou et le gardien Toual qui ont été chassés par les suppor- ters, il a été décidé de leur accorder une dernière chance.

Reprise des entraînements aujourd’hui

Après le match contre le MCO, les joueurs ont

bénéficié d’un repos d’une se- maine vu la relâche qu’observe le championnat, puisqu’ils ne re- prendront les entraînements qu’aujourd’hui samedi à partir de 16h. Le président Messaoudène ainsi que le coach Benaniba ont insisté sur la présence de tous les jours et qu’aucun retard ne sera toléré. L’on s’attend donc à la pré- sence de tous les joueurs cet après-midi, et même celle de Yaya dont le manager s’est entendu avec Messaoudène pour que le Tchadien soit à l’heure, non pas seulement pour reprendre les en- traînements mais aussi pour s’ex- pliquer sur son comportement.

Le programme de la préparation dévoilé

Le nouvel entraîneur du CABBA a dévoilé le programme de préparation pour le match contre le MCA et qui s’étalera sur les 21 jours qui précédent ce rendez-vous important. La première semaine qui démarrera aujourd’hui sera réservée au volet physique le matin qui se taillera la part du lion, sa- chant qu’un programme en salle a été établi dans ce sens. L’après-midi, le technique sera effectué au stade du 20-Août. Benaniba a programmé en outre trois matchs amicaux durant cette période avec des adversaires qui restent à désigner, selon le besoin.

A. B.

RCA

RCA

 

Le RCA défiera le CRB en amical aujourd’hui

Cela ne fait que deux jours que la formation du RCA a repris la préparation après quatre jours de repos. La période est assez suffi- sante pour le technicien du club, Chérif El Ouazzani, de confronter son groupe à son premier test de la prépara- tion dès aujourd’hui face à la formation du CRB. Ce match est programmé à 14h30 au stade Smaïl-

Mekhlouf. Le coach de l’Ar-

baâ devrait donner la chance aux remplaçants de s’exprimer mais surtout à certains éléments annoncés déjà sur le départ de prouver une ultime fois durant cette préparation qu’ils méritent leur place au sein du club d’Ezzergua. Cela concerne des joueurs comme Zouak

qui, jusqu’ici, n’a pas eu la chance de s’exprimer avec l’équipe depuis son arrivée

en hiver ou

l’attaquant

Dramé qui n’arrive toujours pas, en dépit du temps de

jeu qui lui est accordé, à

faire l’unanimité

au sein du

staff de l’équipe.

Vers un changement dans

le programme de préparation

Après ce match prévu au-

jourd’hui face à l’Arbâa, le staff technique du RCA se- rait résigné à apporter des changements dans le pro-

gramme arrêté

pour cette

préparation. Cela

toucherait

les journées arrêtées pour

les rencontres amicales en commençant par celle pré-

vue samedi face

à la même

équipe du CRB, cette fois-ci

au 20-Août, et

que le staff

voudrait avancer pour

jeudi. Avancer la date de la seconde rencontre permet- trait ainsi aux camarades de Cherfaoui d’avoir du temps pour reprendre leur souffle avant la troisième rencontre non-officielle prévue en

début de semaine

prochaine

face au RCK.

Cherif El Ouazzani

«Une occasion pour s’arrêter sur

la forme physique des joueurs»

Nous avons pris attache

avec le technicien

de l’Arbaâ,

CEO, pour connaître l’objec- tif tracé de cette rencontre face au CRB. «Ce match est une bonne opportunité pour nous de s’arrêter sur la forme physique de nos joueurs. Nous l’avions programmé tôt dans l’optique d’aligner les meilleurs, qu’il soit tactique ou physique. Il y aura bien évidemment d’autres rencon- tres pour donner un peu la

chance à tout le monde de s’exprimer», dit-il L. A.

www.lebuteur.com Coup tordu MCO
www.lebuteur.com
Coup tordu
MCO

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

17
17
JSS

JSS

Au cas où Michel prolongerait son contrat

Djebbar renforcera le staff technique

Le président de la JS Saoura, Mohamed Djebbar, a décidé de renforcer le staff tech- nique conduit par Alain Michel et son asses- seur Gourari par un préparateur physique et un deuxième adjoint. C’est ce que nous a fait savoir une source proche de la direction sudiste, au cas où cette dernière trouverait une entente pour prolonger le contrat du technicien français pour la saison prochaine. Le président recherche un technicien qui pourra apporter un plus à Alain Michel en prévision de la saison à venir. Par ailleurs, une réunion est prévue entre Djebbar et le staff technique à l’issue de laquelle les ob- jectifs de la saison prochaine seront tracés, entre autres, l’on compte aborder le sujet des recrues et des libérés.

Alain Michel : «Même si je reçois 50 offres, je donnerai la priorité à Saoura»

De son côté, le coach Alain Michel a claire- ment affiché sa volonté de continuer à dri-

ver la JS Saoura pour une autre saison. Il nous dira à ce sujet : «Pour le moment, j’at- tends la décision de la direction du club. Personnellement, même si je reçois 50 of- fres, je donnerai toujours la priorité à la JSS. Je ne refuse jamais un projet ambitieux ; je travaille dans un club qui m’offre tous les moyens de réussir, il est tout à fait normal que je veuille y apporter un plus. Mais d’abord, nous devons discuter les ambitions de la direction et son point de vue concer- nant l’organisation du club la saison pro- chaine.»

B. G.

Amri «Nous devons profiter de la situation de la JSMB»

Le milieu défensif de la JSS, Mahfoud Amri, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordés que son équipe doit ab- solument réaliser un bon résultat face à la JSMB lors du prochain match et pro- fiter par la même occasion de la situa- tion critique que les Béjaouis endurent actuellement. Un commentaire sur votre dernière prestation face au RCA ? On était dans l’obligation d’enregistrer un résultat probant devant RCA. Je ne vous cache pas que ce fut difficile. On a joué contre une formation coriace qui nous a créé beaucoup de problèmes. Tout le monde a été témoin de l’in- fluence directe de l’arbitre sur le score final de la rencontre. Heureusement que nous n’avons pas perdu ! Êtes-vous content de votre rende- ment ? Sincèrement, je ne suis pas satisfait à 100% de mon rendement face à l’Arbâa. Je connais bien mes qualités et je sais pertinemment que j’aurais pu faire beaucoup mieux. Je suis persuadé que je serai bien plus efficace lors des pro- chaines rencontres. Comment se présente pour vous ce match de la JSMB ? C’est un match important devant une bonne équipe. Nous sommes tous conscients de la responsabilité qui nous attend et déterminés à réaliser un résul- tat positif, lequel nous aidera à tourner la page de notre dernier faux pas face au RCA. La JSMB a subi un revers chez elle devant El Harrach, c’est pour cela que nous devons profiter de cette situa- tion pour revenir avec une victoire.

N’ayant pas donné signe de vie pendant une semaine

Amrane et Nessakh

aux abonnés absents !

pendant une semaine Amrane et Nessakh aux abonnés absents ! entraînements à cause de la situation

entraînements à cause de la situation ac- tuelle de l’équipe alors qu’eux donnent l’impression d’être complètement désin- téressés par le danger qui guette le Mou- loudia.

Un huissier de justice dès demain aux entraînements A en croire le vice-président du Mou- loudia d’Oran, un huissier de justice devra se présenter dès demain à la pre- mière séance d’entraînement afin de constater les absences. Il sera accompa- gné par le directeur général de la société, Lahoucine Hamid. Des sanctions finan- cières seront en effet infligées aux joueurs lors de leur paiement, a-t-on ap- pris de la bouche du vice-président lui- même.

Abdelilah : «Nessakh est réellement malade» Le vice-président du Mouloudia, écœuré par le taux d’absence lors de la reprise des entraînements, a décidé de prendre les choses en main en prenant attache avec les joueurs «récalcitrants» afin de connaître les raisons de leur ab- sence. Parmi ces éléments, l’on trouve l’arrière gauche Chems Eddine Nessakh. «Ecoutez, j’ai moi-même parlé avec ce joueur qui m’a confirmé d’être souffrant au niveau de son dos et qu’il continue à se soigner en suivant des séances de réédu- cation. Le joueur possède même des justi- fications, qu’il compte brandir ces jours-ci», nous dira le deuxième homme fort du Mouloudia avant d’enchaîner :

«J’ai discuté avec lui au sujet de la prime. Il a eu tort de ne pas appeler un dirigeant du club pour réclamer son dû. On ne de- mande pas son argent à un secrétaire. Il aurait dû m’appeler moi ou Djebbari. En tous les cas, je l’ai rassuré concernant son argent.»

«Les sanctions financières vont bientôt tomber» Outre le cas Nessakh qui est en voie d’être réglé, il faut reconnaître que plu- sieurs joueurs sèchent les entraînements alors que d’autres se distinguent par un comportement du moins inacceptable que ce soit sur le terrain ou ailleurs. «Les joueurs pensent que la direction du club doit passer l’éponge. Un huissier de justice doit se présenter au stade dès la prochaine séance, pour constater les absences. En fin de saison, des ponctions sur salaire seront prises», a-t-il menacé. A.L.

sur salaire seront prises», a-t-il menacé. A.L. A lors que tous les joueurs avaient repris hier

A lors que tous les joueurs avaient repris hier le che- min des entraîne- ments, seuls

Amrane Farès et Chems Eddine Nessakh n’ont pas encore donné signe de vie au grand dam de l’en- traîneur en chef, Omar Belatoui, qui ne décolère pas. L’absence sans raison apparente des deux éléments en question semble avoir une allure de boycott,

puisqu’ils n’ont mis au courant

ni l’entraîneur en chef encore moins les dirigeants du club. Il faut dire que même leurs co- équipiers n’ont pas apprécié leur comportement, compte tenu que certains éléments se défoncent aux

Hichem Chérif : «Je me suis absenté à la reprise à cause des angines»

s’absente sans raison apparente. J’ai même justifié mon absence auprès du staff technique qui est au courant de mon état de santé. Mais le taux d’absences très élevé des joueurs lors de l’entraînement a poussé les gens à penser à une certaine négli- gence de la part des joueurs Personnellement, je ne suis pas négli- geant avec mon travail. Tous les entraî- neurs qui sont passés au Mouloudia vous le diront. J’ai toujours pris mes res- ponsabilités, faisant preuve de sérieux aux entraînements. Néanmoins, parfois on ne peut rien faire face à la maladie. Mon état de santé passe avant tout. On dit que la défaillance des joueurs est liée au problème d’argent, est-ce vrai ? Ecoutez, je ne suis pas le genre à trouver d’autres moyens pour contester mon non-paiement. Le problème d’argent existe et on continue à faire preuve de pa- tience, tout en pensant à la si- tuation de l’équipe. On a toujours fait la part des choses entre notre mission sur le terrain et ce problème d’argent. Je souhaite bien évidemment de toucher dans les meilleurs délais mes salaires impayés, mais je ne sécherai pas l’entraînement pour ça.

Pensez-vous que cette trêve sera béné- fique pour l’équipe ? Un arrêt de deux semaines n’aurait pas été de trop pour le MCO, mais rester sans jouer pendant plus d’une vingtaine de jours va nous faire tomber dans la monotonie. C’est vraiment très en- nuyeux de rester pendant tout ce temps- là sans compétition, d’autant plus que des matchs très passionnants nous atten- dent.

L’attaquant du Mouloudia d’Oran, Hichem Chérif, af- firme que son absence

lors de la reprise des en- traînements est due à une forte grippe accompagnée d’une angine. Chose qui l’a cloué au lit pendant quelques jours. Bien qu’il ait repris les entraînements vendredi passé

avec le groupe, le joueur se dit encore malade.

Entretien réalisé par Amine L.
Entretien réalisé par
Amine L.

Vous n’avez repris qu’hier matin l’entraînement avec le groupe. Peut-on savoir les rai- sons de votre absence ? Mon absence est due à une forte grippe, que j’ai attrapée à notre retour de Bordj Bou-Arréridj. Une grippe qui m’a affecté les angines,

chose qui m’a cloué au lit. Je ne pou- vais même pas bouger mes extrémi- tés. Malgré cela, j’ai dû me présenter avant-hier en tenue de ville avant de reprendre l’entraî- nement vendredi avec mes co-

équipiers. Etes-vous en mesure de faire l’effort à l’entraînement ? Croyez-moi que je ne suis pas complètement rétabli et que j’ai repris l’entraînement, pour éviter les spéculations concernant mon absence. Tout le monde sait que je ne suis pas le genre de joueurs qui

Entretien réaliser par B.G.

Les supporters acceptent le départ de Beldjillali, mais

Les fans de la JSS ont exprimé leur souhait de voir la star de l’équipe su- diste, Kedour Beldjillali, jouer dans un championnat européen de haut niveau la saison prochaine, comme l’ont fait Soudani et Slimani. En effet, les sup- porters sudistes rejettent catégorique- ment la possibilité de laisser le joueur rejoindre un club algérien, estimant que son transfert ne sera acceptable qu’à une seule condition : qu’il évolue à l’étranger. Ce refus vient après les rumeurs qui ont circulé les derniers temps sur l’éventualité de voir Beldji- lali porter le maillot de l’USMA ou du MCA la saison prochaine.

ABM 1 - MCO 2

Les espoirs en finale de la Coupe d'Algérie

Joli exploit que celui réalisé par les espoirs du Mouloudia d'Oran qui ont fait oublier aux supporters la mauvaise posture dans laquelle se trouve les seniors. En effet, les poulains du duo Hamhami-Benchadli se sont allés imposés hier en demi-finale de la Coupe d'Algérie face à Merouana sur un score de deux buts à un. C'est la révélation oranaise de cette fin de saison Mounir Fekih qui a inscrit les deux buts du Mouloudia d'Oran. La direction du club a promis une prime spéciale pour les jeunes du Mouloudia pour les motiver à gagner ce trophée.

18
18

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com USMH Coup difficile
www.lebuteur.com
USMH
Coup difficile

Laïb propose une prolongation pour Aït Ouamar et El Amali

C

onsidéré

comme un

des élé-

ments clés

et El Amali C onsidéré comme un des élé- ments clés dans l’échiquier de Charef, le
et El Amali C onsidéré comme un des élé- ments clés dans l’échiquier de Charef, le

dans l’échiquier de Charef, le milieu de terrain harrachi, Hamza Ait Ouamar, fait partie des joueurs sur lesquels comptent beaucoup les dirigeants et à leur tête Mohamed Laïb. Le président de l’USMH, qui veut bâtir une grande équipe pour les an- nées à venir, est dé- cidé à négocier avec tous les cadres no- tamment ceux qui sont en fin de contrat parmi eux Aït Oua- mar. Ce joueur, qui

vient de voir son transfert en Azerbaïdjan capoté, semble pour l’instant indécis. Du moins, c’est ce que l’on pourrait déduire si l’on tient de la déclaration que nous a faite, il y a une se- maine, Mohamed Laïb : «Aït Ouamar semble encore indécis quant à son avenir à

l’USMH. Il y a quelques semaines, je lui avais proposé une prolongation de contrat contre une augmentation de salaire. Dans un premier temps il avait accepté. Mais par la suite il avait changé d’avis. J’ai compris qu’il était encore hésitant.». Avant le déplacement à

Laïb «Finir parmi les 5 premiers, ça ne sera pas mal» Malgré le retour en

Laïb

«Finir parmi les 5 premiers, ça ne sera pas mal»

Malgré le retour en forme de son équipe, Mohamed Laïb, le premier responsable du club,

reste calme. Il ne veut pas met-

tre la pression sur les joueurs. «Déjà avant l'entame du cham- pionnat, j'étais convaincu par la valeur de cette équipe et je suis encore sûr que l'USMH sera en- core plus forte à l'avenir. D'ail- leurs, je peux même vous dire qu'on jouera pour une place ho-

norable en championnat», nous a dit Laïb récemment. Après les derniers succès de son équipe, le président n'a pas changé de langage envers ses joueurs leur demandant encore plus. «On jouera pour une place dans le haut du tableau. Le champion- nat est encore long et on négo- ciera match par match», déclarait le président qui pesait bien ses mots. Avec une grande expérience dans le domaine footballistique, Laïb compte sur- tout maintenir cette bonne dy- namique de son équipe et lui éviter la pression. Ce qui per- mettra au groupe de travailler dans le calme et la sérénité.

Les Harrachis veulent bousculer la hiérarchie

L'heure Au vu du classement actuel et le nombre de est aux calculs Les derniers
L'heure
Au vu du classement actuel et le nombre de
est aux
calculs
Les derniers bons résultats de
l'USMH en championnat ont suscité
chez les supporters une certaine envie
de voir leur équipe jouer cette saison
les premiers rôles, ou à défaut terminer
à une place parmi les quatre premiers.
Très soucieux de l'avenir de leur club, la
plupart d'entre eux passent leur temps
à faire des calculs qui s'avèrent favo-
rables à l'USMH. D'où ce grand opti-
misme qui se dégage dans le milieu
points qu’a récoltés l’équipe (37), l’USMH
reste encore bien loin pour défendre son
titre de dauphin, cet objectif paraît diffici-
lement accessible. Cependant pour cer-
tains observateurs, le club harrachi aura
son mot à dire cette saison dans la lutte
pour une place au podium. Les trois
victoires consécutives, dont une en dé-
placement et un nul flatteur à Oran
face au MCO, permettent au club har-
rachi de voir plus haut. Avec ce résultat,
l'équipe banlieusarde est sur une courbe
sportif harrachi.
ascendante et une dynamique de bons
résultats qu'il faudra garder aussi long-
Doukha
affiche une
excellente forme
temps que possible. Ce sera la seule alter-
native pour les poulains de Charef de
s'assurer une place parmi les premiers.
Lors de la prochaine journée, les
Jaune et Noir auront à en découdre
avec l’ASO à Chlef. Par rapport à
Le portier de l’USMH, Azeddine Dou-
kha, s'est une fois de plus illustré avec
son équipe mardi dernier à Béjaïa face la
JSMB, en contribuant largement au résultat
de son équipe. Ce dernier s'est interposé avec
brio aux assauts répétés de la formation locale
notamment en seconde période, permettant à
ses coéquipiers d'évoluer avec une grande assu-
rance. Ceux qui suivent les matches de l’USMH
s’accordent à dire que Doukha affiche une belle
forme depuis le début de cet exercice, et il ne
passe pas un match sans qu'il ne soit auteur
d'un ou deux arrêts décisifs que cela soit à
domicile ou en déplacement. Ce qu'il
a réalisé mardi dernier sur le ter-
ce qu'ils ont laissé apparaître
contre la JSMB, il faudra s'at-
tendre à un enchaînement de
succès. Les joueurs de l’ASO
savent d'ores et déjà que leur
tâche ne sera pas de tout
repos. Par la suite, l'USMH
accueillera. Une victoire de-
vrait remettre les Jaune et
Noir en pole position pour
une place au
podium.
Sylla va
rain du stade l’Unité maghré-
bine n’est qu’une
confirmation de ses
mieux
immenses poten-
tialités.
N. R.
Sylla, l’attaquant harrachi, pourrait
prendre part au prochain match de cham-
pionnat contre l’ASO. Il devrait reprendre
du service ce dimanche avec le groupe. Sa
blessure au genou est sur le point de disparaî-
tre. Il se sent beaucoup mieux, mais sa partici-
pation dépendra de la décision du coach. Il
espère en tout cas être présent : «J'espère
m'en remettre rapidement et être prêt pour la
prochaine rencontre de championnat. J'ai
vraiment envie de reprendre le plus tôt pos-
sible. Mais bon, la décision revient à l'en-
traîneur et au médecin de l'équipe. Si
tout va bien, je souhaiterais être
alignée et je ferais tout pour
être à la hauteur.»

Béjaïa, le boss harrachi a aussi reçu El Amali, un autre joueur en

fin de contrat. Lors de leur discussion, le premier responsa- ble de l’USMH a su trouver les mots pour le convaincre de rester, tout en lui conseillant qu’un transfert vers un autre club n’était pas vraiment une

bonne opportunité pour un joueur qui n’a pas joué beaucoup cette saison. Laïb lui a promis une aug- mentation et lui a fait savoir que le coach a besoin en- core des services de

tous les joueurs titu- laires et qu’il était prêt à re- négocier avec tous ceux dont Charef veut la saison prochaine dans son effectif.

Belkaroui : «Nous devons être plus performants si on veut terminer en haut du tableau»

Revenons au match contre la JSMB à Béjaïa où vous avez imposé une défaite à votre adver- saire. Vous y attendiez-vous ? Pour être sincère, je m'attendais à un résultat positif. On aurait même pu l’emporter par un score plus lourd si on n’avait pas raté une occasion en or à trois minutes de la fin. Ce résultat arraché face à une équipe qui jouait l’une de ses der- nières cartes de se maintenir en Ligue 1 Mobilis confirme que l'USMH voyage bien. Cela ne vous donne-t-il pas l'idée de voir plus haut qu'une place au mi- lieu du tableau ? C'est vrai que cela marche pas mal pour nous. Mais avec 37 points seulement et une 7e place cela ne suffit pas pour dire que nous avons les moyens de jouer une place au podium ou de défen- dre notre statut de dau- phin. A mon avis, nous devrons être plus per- formants pour viser une place en haut du tableau. Soyons sin- cères, vous êtes sur trois vic- toires consé- cutives et un nul à Oran face au MCO, cela devrait vous donner des idées de voir plus haut… N'exagérons pas. Nos objec- tifs resteront les mêmes que ceux fixés en début de saison. C'est sûr que les quatre derniers résultats nous motivent da-

vantage et nous permettent d'aborder la suite du par- cours avec plus de confiance, mais sans plus. Votre équipe est appelée à livrer un match impor- tant à Chlef face à l’ASO. Comment préparez- vous ce rendez-vous ? Comme d'habitude. Certes, ce match sera difficile mais il n'y aura aucune prépara- tion. Le groupe est animé d'une grande volonté pour réaliser un bon résul- tat. L’ASO est une très bonne équipe, mais nous sommes déci- dés à enchaîner avec un autre bon résultat. A domicile, les Chélifiens s’en sortent toujours bien. Cela vous inquiet-il ? Non, pas du tout. Mais je dois dire que ce sera un match très difficile pour les deux équipes. Nous allons donc jouer avec l'intention d'arracher les points de la victoire. Ce qui nous per- mettra d'aborder la suite de la compétition dans de bonnes conditions. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Mana : «Laïb a deux bilans à présenter» Pour tous ceux avec lesquels on a
Mana : «Laïb
a deux bilans
à présenter»
Pour tous ceux avec lesquels on a discuté,
la grande majorité nous a fait part du pro-
blème du CSA. «Tant que la situation du
CSA n’est pas claire, rien ne peut se faire. Il
faudrait que les choses s’éclaircissent au sein
du CSA car il y a deux bilans financiers qui
n’ont pas été faits, à savoir celui de 2011 et
2012. Il faut donc réorganiser le CSA. Cela
doit passer par la tenue d’une assemblée gé-
nérale ordinaire pour la présentation des
deux bilans financiers», nous a déclaré un
des membres actionnaires de la SPA USMH.
Et de poursuivre : «Par la suite, il revient aux
membres de l’AG de choisir un commissaire
aux apports qui fixera une estimation de la
valeur du club. Cela prendra du temps mais
on est obligés de procéder de la sorte en vertu
de la réglementation. Quand tout cela sera
fait, on procédera encore une fois à l’ouverture
du capital pour permettre aux éventuels in-
vestisseurs d’investir au sein du club.» N. R.
PUB
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE
WILAYA DE BECHAR
DAIRA DE BENI-OUNIF
COMMUNE DE BENI-OUNIF
AVIS D’ANNULATION D’APPEL
D’OFFRE NATIONAL OUVERT
Match amical
ce dimanche
Conformément aux dispositions de l’article 45 du décret Présidentiel n°
10/236 du 07 octobre 2010, modifié et complété, portant réglementation des
marchés publics. Le Délègue à la gestion des affaires de la commune de Béni-
Ounif, Daïra de béni Ounif, wilaya de Bechar, informe que l’avis d’appel d’offre
national ouvert N° 783A31001944 du 18/02/2014 relatif à « L’Aménagement
urbain à travers les quartiers de la ville de BENI OUNIF » paru dans les
quotidiens nationaux est réputé caduc pour le motif :
Pour permettre à ses poulains de bien
préparer le prochain match prévu le
week-end prochain à Chlef, Boualem
Charef a prévu dans son programme une
rencontre amicale pour ce dimanche
contre une équipe qui reste à désigner.
- Désistement de l’entreprise retenue pour des raisons de santés.
REMARQUE:
Une nouvelle annonce d’avis d’appel d’offre pour le présent projet
sera publiée ultérieurement.
Les entreprises qui ont participées dans le premier avis d’appel d’of-
fres sont invitées à participer dans le nouvel avis.
ANEP : 31004266 :
Le Buteur
du 29-03-2014

Condoléances

Profondément touchée par le décès de Samir, le fils de Rachid et neveu de Fayçal Bensemra, survenu hier en milieu de jour- née, la direction de l’USMH présente ses sin- cères condoléances à la famille du défunt et les assure de sa profonde sympathie. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.»

www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil N° 2598 Samedi 29 mars 2014 19 USMBA 2 -
www.lebuteur.com Ligue 2 Coup d’œil
www.lebuteur.com
Ligue 2
Coup d’œil

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

19
19
USMBA 2 - USMAn 0 USMB 0 - NAHD 1 Stade : 24-Février 56 (Sidi
USMBA 2 - USMAn 0
USMB 0 - NAHD 1
Stade : 24-Février 56 (Sidi Bel Abbes)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Bichari, Gourari, Bourouba.
Buts : Belgorine (20’), Belkheir (47’)
(USMBA)
Bel-Abbès sans forcer
Pari gagné pour le NAHD !
USMBA : Faradji, Benayada, Belgo-
rine (Kheddis 90’), Khali, Belkaid,
Atek, Belkheir (Bounoua 71’), Achiou,
Tchicou (Haoua 86’), Ouznadji, Gha-
zali
Entraîneur : Bira
USMAn : Rahmani, Amari, Zemouchi
(Harat 51’), Tibouitine, Kritès, Sayed,
Bouzidi, Moula, Hacine (Kenoun 75’),
Baghdadi (Asnoune 51’), Chetti
Entraîneur : Mezlini
Stade : Brakni (Blida)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Amalou, Brahim, Bounoua
But : Boussaïd (59’) (NAHD)
Avertissements : Benacer (36’), Belhocine
(78’) (USMB) ; Abdeslam (48’), Benyahia
(51’)
USMB : Khelladi, Benacer (Belhadj 46’), Bel-
houa, Naamani, Bedrane (Kaïd 75’), Belho-
cine, Boudina, Bendhiaf, Meklouche (Djillani
79’), Noubli, Hamia
Entraîneur : Bechouia
NAHD : Mokrani, Allali, Khellaf, Herida,
Gebli, Abdeslam (Ledraa 60’), Boussaïd, He-
mani, Benyahia (Bouharbit 88’), Hafidh (Ben-
saha 82’), Khellaf
Entraîneur : Iicen
A
la 35', Hamia ne profitera pas
d’une belle ouverture de Benacer.
Ce dernier sera encore passeur
sur l’action suivante et servira, à la
37' Meklouche qui ratera le cadre.
L’arbitre du match sifflera la fin de
au milieu où la bataille fera rage.
Les deux entraîneurs procéderont
à plusieurs changements sans que
cela ne change quoi que ce soit à
un jeu devenu de plus en plus dé-
cousu. Lors des dernières mi-
L’ USMBA a épinglé à son ta-
bleau de chasse l’USMAn
après deux journées de di-
sette. Voilà qui met fin à une
Bira qui ont pris la direction du
camp adverse pour tenter de mar-
belle passe de Achiou et une autre
la
première période sur un score
par ce même Ouznadji
dont le tir
série de trois matchs sans le moin-
dre succès en championnat et qui
redonne de l’espoir à cette forma-
tion bel-abbésienne et ses suppor-
ters. En convalescence depuis un
certain temps, soit depuis la victoire
sur ses terres devant l’ESM, l’USMBA
était contrainte de gagner pour as-
surer sa place et a réussi à arracher
les trois points largement mérités
au vu de la physionomie de la ren-
contre. La première mi-temps a été
dominée, dans sa quasi-totalité, par
les camarades d’Atek qui se sont
créé quelques bonnes occasions de
but dont l’une a été concrétisée à la
20’ suite à un coup franc magistral
de Belgorine, ce qui a permis à
l’USMBA de rejoindre les vestiaires
avec l’avantage d'un but. Quant à la
rencontre, elle a débuté sur les cha-
peaux de roues pour les hommes de
quer au plus vite. Mais c’était sans
compter sur le manque de réussite
d’Ouznadji (12’) et Belkheir (18’).
Jouant pour limiter les dégâts,
l’équipe annabie tenta de colmater
les brèches avant d’encaisser. On
jouait la 20’ et déjà les
Bel-Abbé-
siens menaient 1-0. C’est à partir de
ce moment que l’équipe adverse dé-
cide enfin de réagir mais timide-
ment. A partir de leur camp, les
Bônois tentent de construire le jeu
mais trébucheront sur la défense de
l’USMBA bien en place. Armés de
courage, les Tuniques rouges conti-
nuent leur quête pour l’égalisation,
mais laisseront de grands espaces
qui ne profiteront pas aux Bel-ab-
bésiens lesquels ratèrent d’autres
opportunités. D’ailleurs à deux re-
prises, le gardien Rahmani est mis à
rudes épreuves face aux attaquants
vert et rouge. Une première fois par
Ouznadji qui a mal intercepté une
puissant frôlera la transversale. Du-
rant tout ce premier half, la forma-
tion de Mezlini n’a pas eu beaucoup
d’occasions de but si ce n’est le
coup franc de Hacine dont le tir n’a
véritablement pas inquiété Faradji
(43’). Lors de la seconde période,
les Bel-Abbésiens feront preuve de
nutes, les joueurs de Blida se
rueront en attaque, mais ils feront
preuve d'une grande maladresse.
Les joueurs d'Ifticen avec beau-
coup d'intelligence géreront leur
acquis jusqu'au coup de sifflet
final. Force est de reconnaître que
l'USMB a sérieusement hypothé-
qué ses chances de retrouver
l'élite après cet échec.
plus
de velléités offensives et réus-
de parité. Dès la reprise, les Bli-
déens assiégeront le camp du
NAHD, mais ce sont les Sang et Or
qui se montreront réalistes. He-
mani déparquera Boussaïd qui,
entre deux défenseurs, ne laissera
aucune chance à Khelladi (1-0).
Les attaques se poursuivront et
elles seront surtout blidéennes.
Cependant, le jeu se cantonnera
S. B.
siront à trouver la faille à la 48’ par
Belkheir qui doubla la mise. En dépit
de ce coup du sort, les Annabis
n’eurent pas la moindre occasion qui
mérite d’être signalée et seraient
rentrer aux vestiaires avec quatre ou
cinq buts dans la musette. Et même
que ça n’aurait pas été trop cher
payé, si l’on prend en compte la
physionomie de la rencontre mais
surtout les ratages de Khali (62’),
Ghazali (64’) et Ouznadji (73’ et
84’). A vous de juger.
Graves incidents aux alentours
du stade Brakni
Juste après la fin du match perdu par l'USMB face au NAHD, de graves incidents
se sont produits aux alentours du stade Brakni. Un groupe de supporters s'est vio-
lement accroché avec le service d'ordre sans toutefois qu'il y ait de blessés. Ces
indidents sont nés de la déception des supporters de l’USMB de voir leur équipe
perdre un match capital dans la course à l’accession en Ligue 1 Mobilis.
USMMH 1 - ABS 0
M. O. N.
MCS 2
- ABM 1
Trois précieux points,
si ce n'est pas trop tard !
Stade : 13-Avril-1958 (Saïda)
Affluence : faible
Arbitres : Mial, Semsoum, Salaouadji.
Avertissements : Mohamed Rabeh
(85’) (MCS) ; Boukhalfa (11’), Ha-
made (38’), Lounnas (88’) (ABM)
Expulsion : Naïli (2’) (MCS)
Buts : Belloufa (47’, 75’) (MCS) ;
Khaoua (52’) (ABM)
MCS : Naili, Ferloul, Hadjari, Addadi,
Zahzouh, Belahouel, Mohamed
Rabeh, Fouaz, Hamiche (Benssam
90’), Baouche (Abdelli), Belloufa
(Souar 79’)
Entraîneur : Hadjar
ABM : Zeghra, Hamadache, Bou-
khalfa, Nezar, Leblalta, Abaze, Bou-
khakhouche, Benzekri (Mebarki 65’),
Khaoua, Ounnas (Karras 79’), Ha-
made (Louannas 69’)
Entraîneur : Bouzidi
Saïda se rassure
Hier,
en
affrontant
l’ABM,
le
MCS était
dans l’obligation de gagner cette rencontre
afin d’éviter de mettre un pied en Ligue 2
amateur et surtout de sauver sa saison. Dès
le début de la rencontre, le MCS s’est mis
dans la difficulté puisque sur une action de
l’ABM,
Abaze
fait
une longue passe
pour
Ounnas qui se trouva seul devant Naïli. Ce
dernier est sorti de sa surface et a touché le
conde période, cette équipe de Saïda est en-
trée déterminée à gagner ce match. A la 47’,
Fouaz déborde dans le couloir gauche et fait
un bon retrait pour Belloufa qui dans les 6
mètres et du plat du pied ouvre le score. La
réaction de l’ABM est venue à la 52’ après
un corner bien botté par Hamadache, Bela-
houel a juste frôlé le cuir de sa tête qui at-
Stade: 5-Juillet (Hadjout)
Affluence : huis clos
Arbitres : Chenane, Charchar, Ichiali
Buts : Kh. Bouzar (45') (USMMH)
Avertissements : Bakhi (66'), Madane (80')
(ABS)
USMMH : Boukassem, Chouati, Rebbah,
Yeghni, K. Bouzar. Kh. Bouzar, Benmalek,
Sellou, Rabta (Kheiter 88'), Siouene (Meza-
zighe 75'), Louz (Bouabdellah 46')
Entraîneur : Zemiti
ABS : Meziane, Bakhi, Benamar, Nouara,
Gouiche (Laaraf 66'), El Garnaizi (Soltani
78'), Kheroubi, Tabchache, Madane, Ne-
zaouani, Bourenane
Entraîneur : Belaribi
ballon du genou, l’arbitre Mial qui était loin
territ chez Khaoua qui de la tête inscrit le but
pour l’équipe visiteuse. Bien que l’ABM soit
a
désigné un coup franc pour Merouana et a
sorti le carton rouge pour Naïli, Mial lui seul
revenue au score, les Saïdis n’ont pas baissé
les bras et créé beaucoup d’occasions par
a
vu la main. Le MCS a joué presque tout le
match avec 10 joueurs. Un coup franc bien
botté par Abaze mais le deuxième gardien
l’intermédiaire de Hamiche et Fouaz.
A la
Abdelli était à la parade et a sorti le ballon
en corner. Etant amoindri, c’est le MCS qui
75’, un bon retrait de Mohamed Rabeh dans
le dos de la défense de Merouana sert Bel-
loufa qui se débarrassa de Nezar et devant
Un but a suffi aux Hadjoutis d’assurer l'essentiel face à une coriace
équipe de Boussaâda. 45', Khaled Bouzar coupe la trajectoire du ballon
de la tête, à la suite d'un corner de la gauche. Le match s'est déroulé à
huis clos, car le stade du 5-Juillet est sous le coup d'une suspension. Il
reste un autre match à l'USMMH à disputer sans son public.
T. T.
les bois vides, il inscrit le deuxième but de la
a
fait la pression durant cette mi-temps mais
victoire
et rassure
son équipe pour son
l’efficacité n’était pas au rendez-vous avec
maintien.
Amar B.
Résultats et classement de la 25 e journée de ligue 2 Mobilis
les ratages de Belloufa et Hamiche.
En se-
1-1
4-1
MSP Batna
USC 1 - ESM 0
2-0
USM Annaba
ASMO 4 - MSPB 1
2-1
AB Merouana
0-1
Moussa dans
ASM Oran
USM Bel Abbès
MC Saida
USM Blida
NA Hussein-Dey
le
Les Asémistes
puissance 4 !
USMM Hadjout
1-0
US Chaouia
1-0
A Bou Saada
ES Mostaganem
dernier quart d'heure
C l a s s e m e n t
Stade : Zeradni-Hassouna (Oum El Bouaghi)
Arbitres : Saidi, Abid, Hadj Said
Avertissements : Mansour (2’), Benmaamar (42’), Benaoula (68’)
(ESM)
But : Moussa (77’) (USC)
USC : Boufenache, Sakaf, Koumidi, Aib, Khait, Benhamla (Youcef
Khoudja 50’), Boulaouidate (Moussa 70’), Nâamoune (Mouhamdaiti
59’), Mesbah, Bacha, Demane
Entraîneur : Mansour Hadj
ESM : Guitarni, Madi, Amroune, Gacemi, Tlemçani, Benamara (Me-
kadem 77’), Henni (Dahmane 31’), Mansour, Benmamar (Mekadem
49’), Becheikh, Benaoula
Entraîneur : Blidi Touati
Stade : Habib-Bouakel
(Oran)
Affluence : moyenne
Arbitres : Brahimi, Iddir,
Azzouz
Avertissement : Haddad
(9’), Bakhtatou (25’)
(MSPB)
Buts : Zidane (10’ sp), Ben-
tiba (13’) et (43’), Belalem
(40’) (ASMO) ; Akouche
(47’) (MSPB)
ASMO : Mezaïr, Youssef Ya-
cine, Barka, Benayada, Zi-
dane, Tahar, Boudoumi, Ba-
legh (Tabti 80’), Bentiba
(Atti 90’), Benkablia (El Ba-
hari 32’), Belalem
Entraîneur : Mouassa
MSPB : Benmalek, Allili,
Haddad, Benhabrou, Bakha,
Bacha (Bennour 90’),
Zaouia, Benchaira, Bakhta-
tou (Akouche 46’), Guerrab,
Kebabi (Lemouedaâ 46’)
Entraîneur : Tebib
L’US Chaouia s'est contentée ce vendredi de l'essentiel face à
son hôte du jour, la lanterne rouge, l’Espérance de Mostaganem,
battue par la plus petite des marges. En effet, la bande Mansour
Hadj a empoché les trois points de la victoire sans convaincre,
bien que les poulains de Bouzidi n’aient pas réussi à prendre
l'avantage où Bacha a raté son tir de penalty à la 6’ de jeu. Par la
suite, on assista au réveil des visiteurs qui ont failli faire mouche,
n'était le bon placement du keeper Boufenache. L’on assista par
la suite à des ruches constants de part et d’autre, sans que les
antagonistes ne parviennent à les concrétiser. En seconde pé-
riode, les débats baissèrent d'intensité. D'un côté, les locaux ten-
tèrent de trouver la faille, mais ratèrent une multitude
d'occasions, notamment par Mesbah et Naamoune. Finalement,
c’est l’US Chaouia qui aura le dernier mot en signant son unique
but à la 77’ de jeu par le biais du remplaçant Moussa, suite à un
travail collectif. Le reste du temps n’apportera rien au tableau
d’affichage.
lance du portier adverse. A
la 40’, Belalem a inscrit le
troisième but d’un tir puis-
sant dès 25 mètres. En se-
conde période, le
Mouloudia de Batna a ré-
duit la marque par le rem-
plaçant Akouche à la 47’.
Bentiba s’est illustré à la
toute dernière minute du
match en s’offrant un dou-
blé. L’ancien joueur du
Mouloudia s’est déjoué de
trois défenseurs avant de
mettre le ballon au fond
des filets du gardien Ben-
malek.
Aujourd’hui
CA Batna
AS Khroub
Ettaoui Wassim
Les Asémistes ont allié
hier l’art à la manière pour
surpasser l’obstacle du
Mouloudia de Batna (4-1).
Les hommes de Mouassa
ont entamé très fort la par-
tie en parvenant dès la 10’
à trouver le chemin des fi-
lets du gardien Benmalek
sur penalty suite à une
faute commise par Haddad
sur Benkablia. Zidane est
parvenu à ouvrir le score
en faveur de l’ASMO. Trois
minutes plus tard, les gars
de M’dina J’dida ajoutent
un deuxième par Bentiba
qui, bien servi par Balegh,
de la tête trompe la vigi-
Riad O.
O Médéa
WA Tlemcen
20
20

N° 2598

Samedi 29 mars 2014

www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

PUBLICITÉ

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE WILAYA DE NAAMA DIRECTION DE L’URBANISME ET DE LA CONSTRUCTION NIF N° 000245015010171

AVIS D’APPEL D’OFFRE NATIONAL RESTREINT N° 14/2014

La direction de l’Urbanisme et de la Construc- tion de la Wilaya de Naama, lance un avis d’Appel d’Offre, à la concurrence National restreint N° 14/2014 pour la réalisation des travaux de viabilisation du quartier belkhadem à Me- cheria (Lot N°01: Assainissement + BP, Lot N°02 : Voirie, Lot N° 03 : Aménagement ex- térieur) dans le cadre des programmes 2013 complémentaire Seules les entreprises qualifiées en la matière (principale travaux Hydraulique III et plus pour Lot N01 : Assainissement + BP, principale travaux pu- blique IV et plus pour le Lot N° 02 : Voirie, princi- pale travaux bâtiment II et plus pour le Lot N°03 : Aménagement extérieur) et conformes aux exi- gences et conditions du cahier des charges relatif au lot sont concernées par cet avis d’appel d’offre. Les entreprises intéressées par cet avis, peuvent retirer le cahier des charges au prés de la DUC NAAMA, contre paiement 4000 DA les frais de la documentation au Bureau d’Etude (BET Bigha in- geniering sis au centre ville Naama). Les Offres accompagnés obligatoirement des pièces et document légalisés et en cours de validité exigés par la réglementation en vigueur à savoir :

-

Liste des moyens matériels (joindre cartes

grise + Assurance en cours de validité avec un PV

de l’huissier année en cours) (copie légalisée)

-

Références professionnelles des projets de

même nature dûment légalisées

 

-

Bilans et les chiffres d’affaire de l’entreprise

des trois (03) derniers années certifiés par les ser- vices des impôts

-

Planning Général des travaux

 

Le Numéro d’identification Fiscal (NIF) de l’en- treprise (Copie) 2- L’offre Financier : dans une enveloppe por-

-

tant la mention offre financier et doit contenir obli- gatoirement des pièces suivantes :

Lettre de soumission remplie, achetée et si- gnée

-

-

Bordereaux des prix unitaires signé dûment

remplis en chiffre et en lettre sans rature ni sur- charge

-

Devis Quantitatif et Estimatif signé dûment

remplis en chiffre sans rature ni surcharge Les offres devront être déposées au secrétariat de la DUC Naama les offres (Technique et Finan- cier) devront être déposés dans deux enveloppes séparées, l’ensemble dans une seule enveloppe anonyme portant la mention suivante :

1- L’offre Technique :dans une enveloppe portant la mention offre technique et doit conte- nir obligatoirement des pièces suivantes :

Avis d’appel d’offre national restreint

N°l4/2014

Soumission à ne pas ouvrir « Viabilisation du quartier Belkhadem à mecheria lot n° ……. » A Monsieur le Directeur de l’Urbanisme et de la Construction de la wilaya de Naama L e délai de dépôt des offres est de vingt et un (21) jours après la première apparition de l’appel d’offre dans les quotidiens nationaux ou au BOMOP à 12h00. Si ce jour coïncide avec un jour férié ou jour de repos légal, la durée de préparation des offres est prolongée jusqu’au jour ouvrable suivant. Les soumissionnaires resteront engagés par leurs Offres pendant 90 Jours à compter de la date de la soumission. Les Soumissionnaires sont invités d’assister à l’ouverture des plis qui s’effectuera au siège de la direction de l’urbanisme et de la construction de la wilaya de Naama qui correspond au dernier jour du délai de dépôt des offres à 14 h 00.

-

Déclaration à souscrire datée et signée

Le présent cahier des charges coté, paraphé et daté.

-

Copie registre de commerce dûment légalisé au niveau CNRC

-

Copie Récépissé des comptes sociaux 2013 (EURL, SARL, SNC.) (copie légalisée)

-

Copie certificat de qualification en la matière principale (copie légalisée)

-

Extrait de rôles apuré ou avec calendrier (copie légalisée)

-

Pièces parafiscales (CNAS, CASNOS t CACO- BATH) (copie légalisée).

-

- Un extrait de Casier Judiciaire N°03 (Original)

- Liste de moyens Humains (Joindre CNAS).

Un ingénieur en la matière (Joindre liste no- minatif CNAS ou DAS 2013 ou acte notarié + Di- plôme ).

-

-

Déclaration de Probité

 

ANEP : 31003880 :

Le Buteur

du 29-03-2014

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JEUNESSE ET DES SPOBIS WILAYA DE AIN TEMOUCHENT DIRECTION DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

AVIS D’INFRUCTUOSITE

PROJET : Réalisation d’une Au- berge de Jeunes 50 lits à Hammam Bouhdjar En application des dispositions de l’ar- ticle 44 du décret présidentiel N° 10/236 du 07/10/2010 modifier et compléter portante réglementation des marchés publics. La direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Ain Témouchent informe l’ensemble des participants à l’avis d’appel d