Avril 2011

n°2

Ecole Jeanne d'Arc

L’ECHO
Editorial Par Madame LARGUIER

Notre année est bien avancée maintenant. Voici une idée de ce qui s'est vécu dans notre école depuis Noël… Nous vous partageons les bons moments, ce qui nous prends du temps. Bien d'autres choses sont vécues et passent discrètement. Les CE2 passent le permis piéton, début d'une citoyenneté. Les CM1 sont rentrés de classe de neige, contents et grandis de cette expérience. Géraldine Serain du cercle d'escrime amiénois continue son travail de découverte d'un sport différent et qui nécessite maitrise de soi, analyse, rapidité, … En ce début de printemps, soyons attentifs aux bourgeons naissants, soyons attentifs à nos enfants qui changent et grandissent. N'hésitez pas à « cadrer » afin qu'ils grandissent en sagesse, en humanité. Quelle joie de voir vos enfants, nos élèves évoluant sur un chemin de croissance heureuse. C'est en travaillant ensemble, en dialoguant, vous, parents, et nous, enseignants, que l'on peut donner à vos enfants ce cadre qui va leur permettre de grandir sereinement. Les différents peuvent exister mais ne doivent pas gêner vos enfants. A nous adultes de communiquer pour le bien des enfants. Je vous souhaite un bon printemps, que Pâques et la joie de la Résurrection vous accompagne !

CHORALE DES ENFANTS
Une bonne trentaine d’enfants du CP au CM2 se prépare pour un concert le dimanche 29 mai 2011 dans la cathédrale d’Amiens, qui rassemblera 450 choristes issus de plusieurs écoles catholiques de la Somme. Tous les mardis depuis début décembre nous apprenons une dizaine de chants de la variété française sur le thème du voyage. Le bénéfice de ce concert ira aux écoles du diocèse en difficultés et nous vous attendons nombreux : rendez-vous à la cathédrale d’Amiens, le 29 mai à 15h00. Mmes Larguier, Cressot et Mailhou

LE DEVELOPPEMENT DURABLE
Les enfants des classes de MS/GS et de GS se sont rendus à Rosières en bus le vendredi 4 février 2011 pour assister à un spectacle sous le chapiteau vert. Il s’agissait d’une animation interactive et pleine d’humour sur l’intérêt de réduire et de trier les déchets. Voici ce que les enfants en ont retenu : « Le monstre qui sort de la poubelle, le monsieur en a eu peur !» « La poubelle avec des yeux et des sourcils s’appelle bouffe-tout. » « Le super héros avait un drôle d’habit comme superman mais en vert et jaune. » « Des enfants de nos classes ont participé, ils ont ramassé des bouteilles, ils ont dansé à la fin du spectacle». Pour exploiter tout ce que nous avons appris au spectacle, nous avons organisé un jeu sur le tri et le recyclage des déchets que nous avons présenté aux moyens et aux petits. Ainsi, tous les enfants de maternelle pourront profiter de ce que nous avons appris !

Page

2

L’ECHO

n°2

CLASSE DE NEIGE DANS LE JURA
Les élèves de CM1 de la classe de Mme Leroy raconte leur classe de neige... « J'ai apprécié le ski de fond parce qu'on a fait des pistes avec des descentes et des montées. Et on a remonté des pentes en escalier et en canard. » « Le ski de fond, c'est marrant parce qu'on tombe et c'est marrant quand on tombe ! » « En ski de fond, on a fait une balle aux prisonniers sans les bâtons : c'était super bien. » « J'ai aimé le ski de fond parce que c'est amusant : on glisse et...on tombe ! Mais heureusement, on ne se fait pas mal ! » « J'ai apprécié le ski de fond parce que nous avons fait du hors piste, des bosses et des "roulis-boulis" dans la neige. » « J'ai bien aimé le biathlon car c'est un sport que je n'avais jamais pratiqué. Il fallait chercher des petites balises avec des codes et on devait percer notre feuille. Dès que l'on avait le bon code, on avait un point et on pouvait faire un tir à la carabine laser. » « J'ai bien aimé le biathlon : il fallait trouver des balises et faire du tir à la carabine laser pour gagner un maximum de points. » « J'ai fait du ski alpin et nous avons appris à faire du chasse neige. Nous avons pris le téléski et nous sommes redescendus. Il y avait des bosses ! Je me suis bien amusé. » « J'ai bien aimé quand on a fait du ski alpin...je n'en avais jamais fait de ma vie. Au début je tombais beaucoup mais après j'ai commencé à ne plus tomber et à y arriver. » « Ce que j'ai le plus apprécié, c'est le ski alpin. Pourquoi ? Ca descendait très vite et je ne suis presque jamais tombé. C'était chouette ! » « En ski alpin, les chaussures étaient lourdes et grosses et on marchait comme des robots. On a fait un slalom et des descentes. J’ai aussi aimé la visite du parc polaire parce que nous avons pu caresser les chiens. » « J'ai vraiment apprécié le parc polaire car on a vu des yacks, des chevaux, des aurochs, des rennes, des chiens Groenlandais. J'ai particulièrement apprécié de pouvoir caresser les chiens de traîneaux. »

Voici les commentaires des élèves de la classe de Mme Thiébaut... « Nous avons bien aimé la classe de neige. Nous avons fait : du ski de fond, du ski alpin, biathlon, du tire à la carabine laser, de la course d’orientation, de la randonnée pédestre et visité une fruitière. La randonnée pédestre était magnifique, les cascades ren-

versantes, les stalactites frigorifiantes… Nous étions dans un grand chalet (le chalet de la Haute Joux) et nous avons bien aimé la nourriture Jurassienne. Il y a avait des plats originaux...Sans oublier les veillées, c’était génial ! C’était une très belle expérience, nous en gardons un très bon souvenir.

Page

3

L’ECHO

n°2

LA FATIGUE CHEZ LES JEUNES ET LES RISQUES D’INTERNET

Parce que nous constatons trop souvent une réelle fatigue de nos élèves, parce que nous sommes inquiets de leur avenir, l'équipe enseignante se permet de vous redonner quelques conseils pédagogiques pour l'éducation de vos enfants : Des conseils pour limiter le temps d’exposition pour vos enfants :
Ne pas laisser d’écran de télévision ou d’ordinateur dans la chambre des enfants. Éteindre la télévision pendant les devoirs et les repas. Proposer plus de jeux de sociétés en famille. Mettre en place des règles sur l’usage de l’ordinateur à la maison. Proposer des activités sportives.

Chez les enfants, la fatigue augmente les difficultés d'apprentissage et les troubles du comportement.

Les enfants sont "innocents". Ils ne voient pas les dangers, que ce soit la rue ou internet. On doit donc les sensibiliser et même leur donner des règles à suivre. Pour eux, les dangers sont partout sur internet, mais surtout sur les « chats ». Les dialogues en direct, les courriels, messageries instantanées, partage de fichiers, achat en ligne. Ce sont les plus connus, mais attention, pas les seuls. De plus en plus, une vague de popularité envahit internet, les blogs ! Qu'est-ce que c'est ? A la base, un blog est un journal personnel ou un carnet de voyage disponible sur le web.. Aujourd'hui, c'est devenu un site web où les enfants mettent leur photos, les photos des amis, des parents, animaux et autres. Innocent pour eux.. seul leur(s) amis(es) ont l'adresse de leur site pensent-ils. Et bien non... tout ce qui est sur internet est accessible à tous ! Presque la moitié des jeunes sont seuls quand ils naviguent sur

Internet. Selon ces jeunes, leurs parents ne s'assoient jamais à côté d'eux quand ils sont en ligne (68 %), n'utilisent aucun filtre pour bloquer les sites inappropriés (65 %) et ne vérifient jamais les sites v i s i t é s ( 5 4 % ) . Les règles d'une navigation sécuritaire: Règle 1: Il faut toujours demander la permission à ses parents avant de divulguer son nom, adresse, n° de téléphone, et photos. Règle 2: Garder l'anonymat en utilisant toujours des pseudonymes, surnoms. Règle 3: Se conduire de façon respectable en ligne. Pas d'insulte message grossier, pas de menaces et ne pas s'en prendre aux autres. Les écrits restent! Règle 4: Les messageries, c'est pour les amis(es) seulement. Ne jamais accepter de rendez-vous sans en parler à des adultes. Règles 5: Apprendre à lire, ce qui veut dire, ne pas cliquer partout sans savoir sur quoi on clique.

Il y a des sites qui sont des pièges pour obtenir les informations et les utiliser. Les dangers, c'est évidemment les informations personnelles permettant à un individu mal intentionné de trouver physiquement l'enfant. On le sait, plus besoin de le dire, les prédateurs sexuels se multiplient sur internet. Souvent, ils communiquent avec l'enfant, établissent un lien d'amitié, se faisant même passer pour un enfant de leur âge, ou un grand ami attentif pour soutirer des informations personnelles ou directement leur donner rendezvous. Il faut donc bien expliquer à nos enfants, les dangers qui existent et les sensibiliser à la prudence. Leur apprendre à ne jamais divulguer de renseignements personnels sans votre accord, l'importance d'avoir un surnom et de bien se "conduire".

n°2

L’ECHO

Page

4

LA REPRESENTATION DE LA COMEDIE MUSICALE APPROCHE...
L’année scolaire avance, les répétions pour spectacle musical se multiplient. Les enfants sont très enthousiastes et chacun prend son rôle avec sérieux et tout cela dans la bonne humeur grâce à Céline, coach théâtre et Sandrine, coach chant.

Petit à petit notre spectacle de la fin d’année se met en place. Les répétitions se font semaine après semaine, chacun à notre tour. La mise en scène des textes écrits avec les enfants, produit des tableaux gérés par Céline. Les élèves découvrent la priorité de l’élocution au théâtre : lente, expressive et forte pour se faire comprendre. Comme dans le chant, il y a un rythme à suivre pour que les dialogues s’enchainent. Tout cela demande beaucoup de concentration et une attention à l’Autre. Des chants, coécrits par les classes et Sandrine , clôturent chaque tableau. Là aussi, nous en sommes aux répétitions… Comme vous pouvez le constater, nous avançons, nous avançons...Et nous serons prêts pour vous accueillir le dimanche 19 juin.
La classe de CP de Mme VANSTEENKISTE

Après un long temps consacré à l’écriture du scénario, les sept tableaux sont prêts. Chaque classe va se lancer maintenant dans les répétitions. Cela demande de la concentration, de l’attention et de la mémorisation. Mais il faut garder de l’énergie !... Parallèlement, chaque classe doit créer les paroles d’une chanson sur une musique donnée. Compter les pieds, trouver les mots qui riment sur le thème du tableau choisi. Ce travail se fait en binôme (2 classes à la fois). Maintenant les 7 chants sont prêts. Répétons… Répéter, chanter, travailler, aller au foot, à la piscine...que de tâches. Cette année, pas de quoi s’ennuyer… Mais nous serons prêts.
La classe de CE1 de Madame LANVIN

VIVE LA GALETTE
Le 27 janvier, les maternelles ont fait la fête de la galette. Après avoir expliqué la fabrication de sa couronne, chaque classe a montré la petite danse apprise. La fête s’est poursuivie par la dégustation des galettes réalisées en classe. 9 enfants ont été élus rois et reines.

« J’aime la galette, savez-vous comment, Quand elle est bien faite, avec du beurre dedans, tra la la la la lère, tra la la la la lère. »

« Petite fève, je te trouverai, petite fève je te sucerai, Petite fève, je te rangerai jusqu’à l’année prochaine. »