Vous êtes sur la page 1sur 3

L1 éco, IGE CORRECTION de l’INTERRO # 2

C. Owen

Question 1 – Graph : Doc séparé / révision en cours

Question 2 - Dossier sur la concurrence : Selon SMITH la « main invisible » du


marché rend possible une allocation efficace des ressources, puisque la recherche
d’échanges mutuellement avantageux entre les agents économiques conduit à une
maximisation du « revenu de la société » (l’égoisme des agents a des effets
positifs). Selon SCHUMPETER la concurrence est dynamique et non statique, avec
l’entrée de nouvelles firmes engendrant une « destruction créatrice » qui pousse à
innover. Il faut donc tenir compte d’évolutions structurelles, plutôt que de s’efforcer
de comprendre l’économie à partir de structures données.

Exercice 1 :
Exercice 2 : m est la propension à importer. Les exportations dépendent de la
production ou du revenu étranger qui est considéré comme exogène. (Les importations et les
exportations dépendent aussi du taux de change, qui est supposé implicitement fixe et
exogène)

1) On obtient Y =
1
1−c +m
(C0 + I + G + exp ) C’est le produit du multiplicateur et de
la demande autonome. Le multiplicateur est aussi égal à 1 /( s + m ) où s est la propension
à épargner. Les sommes épargnées et importées ne sont pas à l’origine d’une demande
induite. Les propensions correspondantes réduisent donc le multiplicateur.
2) L’excédent extérieur est :
1−c
exp − imp = exp −
m
1−c + m
( C0 + I + G + exp ) =
1−c + m
exp −
m
1−c + m
(C 0 + I + G )
Il croît donc avec le montant des exportations.
1 5
3) Le multiplicateur est = . On a Y = (5 / 4)8000 =10000 et
2/5 +2/5 4
imp = ( 2 / 5)10000 = 4000
Le solde extérieur est initialement en équilibre. On a ∆Y = (5 / 4) ∆exp = 500
1−c 1
∆imp = m∆Y = ( 2 / 5)500 = 200 et ∆( exc ext ) = ∆ exp = 400 = 200
1−c +m 2
La hausse des exportations induit une hausse de la production et de la
consommation, mais aussi des importations, ce qui réduit l’effet multiplicateur sur la
production et l’effet positif sur le solde extérieur.
4) Une hausse des exportations est une augmentation de la demande autonome qui
induit une hausse de la production, avec un effet multiplicateur. Par le mécanisme
de la propension à importer, elle conduit à une hausse des importations. L’effet sur
le solde extérieur est a priori ambigu. Mais l’effet direct l’emporte sur l’effet indirect.
L’excédent extérieur augmente. La hausse des exportations induit une hausse de
la production et de la consommation, mais aussi des importations, ce qui réduit
l’effet multiplicateur sur la production et l’effet positif sur le solde extérieur.

Le tableau suivant résume les résultats :


C I G exp imp Y Solde extérieur
Avant 7000 2000 1000 4000 4000 1000 0
0
Après 7300 2000 1000 4400 4200 1050 200
0
Variati +200 +400 +200 +500 +200
on