Vous êtes sur la page 1sur 24

02

0 2 N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale Nouvelle coupe de cheveux

N° 1290 Lundi 9 août 2010

Coup d’œil Équipe nationale

Nouvelle coupe de cheveux pour Mesbah

Le latéral gauche du club italien Lecce, Djamel Mesbah, nous a surpris par sa nouvelle coupe de cheveux. Voulant imiter certainement plusieurs de ses camarades, à l’instar de Bougherra et Anthar Yahia, Mesbah était coiffé d’une boule à un.

Une jeune fille le prend pour Kadir

Hier, on a assisté à une scène bien drôle qui a fait rigoler le joueur de Lecce. Une jeune fille s’est dirigée vers lui et l’a appelé par le nom de Kadir. L’international algérien est retourné vers elle pour lui corriger gentiment avec un large sourire qu’il s’agissait de Mesbah, non pas de son camarade Kadir qui n’était pas encore arrivé.

Les gens ne l’ont pas reconnu

Reconnaître Djamel Mesbah avec sa nouvelle coiffure n’était pas une mission aisée pour le public qui s’est habitué à le voir avec ses cheveux «piqués». Hier, il est passé inaperçu parmi les gens qui ne l’ont certainement pas reconnu.

Il a demandé le journal Le Buteur

Djamel Mesbah nous a demandé un exemplaire du journal Le Buteur que nous lui avons remis. Il s’est même pris en photo avec le journal sportif numéro en Algérie.

Heureux de passer le début de Ramadhan en Algérie

Djamel Mesbah s’est dit très heureux de revenir en Algérie et de retrouver ses camarades de la sélection. Mais il est beaucoup plus content d’avoir la chance de passer au moins un ou deux jours du mois sacré de Ramadhan en Algérie.

Yebda en mode hip hop

Comme c’est le cas pour Mesbah, on a eu beaucoup de difficultés à reconnaître Hassen Yebda qui était vêtu à la façon des chanteurs hip hop ; pantalon large, tee-shirt large et casquette à l’envers.

Il refuse de parler de son avenir au club

Dans l’entretien qu’il nous a accordé à son arrivée à l’aéroport Houari- Boumediène, Hassen Yebda, qui a évolué à Portsmouth la saison écoulée sous forme de prêt, n’a pas voulu parler de son avenir au club, préférant se concentrer sur l’Equipe nationale.

Arrivée des Verts à l’aéroport

dans l’indifférence

C omme prévu, les joueurs de l’Equipe na- tionale com- mençaient à

arriver hier matin par pe- tits groupes à l’aéroport in- ternational Houari-Boumediène pour rentrer en regroupement au Cercle militaire de Beni Messous jusqu’au 12 du mois en cours, en prévi- sion de la rencontre ami- cale que disputeront les Verts ce mercredi au stade 5-Juillet contre le Gabon. Ce sera le premier match que livreront les cama- rades de Ziani depuis leur défaite à l’occasion de leur dernière rencontre en Afrique du Sud contre les USA. Contrairement aux derniers stages des Fen- necs, que ce soit en Algé- rie, en Suisse, en Allemagne ou même en Afrique du Sud, l’arrivée des joueurs de la sélection hier matin était un non événement. La venue des camarades de Yebda n’a pas suscité l’engouement du public qui d’habitude ne rate pas la moindre oc- casion de montrer son at- tachement à son équipe. Il semble que la popularité des Verts en a pris un coup depuis son rendement mi- tigé lors du dernier Mon- dial qui s’est joué en Afrique du Sud.

du dernier Mon- dial qui s’est joué en Afrique du Sud. Mesbah, le premier arrivé Djamel

Mesbah, le

premier arrivé

Djamel Mesbah, le joueur du club italien Lecce, était le premier élé- ment à être arrivé à l’aéro- port international Houari-Boumediene. Il a atterri à Alger aux envi- rons de 11h35 sur un vol régulier en provenance de la capitale italienne Rome. Après avoir gagné la confiance de son entraî- neur, Mesbah veut prouver sur le plan international et montrer au sélectionneur Rabah Saâdane qu’il

pourra compter sur ses services. Le latéral gauche de Lecce ne se contente pas de son rôle défensif, mais il contribue activement aux attaques de son équipe. Il a d’ailleurs inscrit quatre buts.

Ghezzal attendu pour hier soir

Alors qu’il était prévu pour qu’il fasse partie de voyage avec Mesbah, Ab- delkader Ghezzal a raté le vol d’hier matin Rome- Alger. L’attaquant de Bari a été contraint d’attendre le deuxième vol programmé

pour l’après-midi. Il était donc attendu hier soir. Ab- dellkader Ghezzal a, pour rappel, pris la décision de rejoindre le stage de l’Equipe nationale, alors que son club Bari est en pleine préparation dans le nord d’Italie. L’ex-attaquant de Sienne compte sur cette rencontre amicale pour montrer un autre visage et effacer l’image qu’il s’est faite lors du dernier Mon- dial au cours duquel il a été expulsé après un quart d’heure seulement lors du premier match contre la Slovénie.

Yebda est arrivé à midi

De son côté, Hassen Yebda est arrivé à l’aéro- port international Houari- Boumediène à midi en provenance de Paris. Ayant changé de look, le joueur de Benfica n’a pas été très vite reconnu. Il a d’ailleurs traversé le hall de l’aéro- port sans se faire remar- quer pour rejoindre Djamel Mesbah qui était déjà dans le véhicule de la FAF. Yebda, qui s’entraîne avec son club d’origine, Benfica, n’est pas encore fixé sur sa prochaine desti- nation.

Le véhicule de la FAF à leur attente

A leur arrivée à l’aéro- port, Hassen Yebda et Dja- mel Mesbah ont trouvé un membre de la FAF, Nabil, à leur accueil pour leur faci- liter les formalités poli- cières et douanières. Les responsables de la FAF ont dépêché également un vé- hicule spécial pour trans- porter les deux joueurs Djamel Mesbah et Hassen Yebda de l’aéroport jusqu’au Cercle militaire de Beni Messous, lieu d’hé- bergement des joueurs. A noter que les joueurs sont sortis par des portes réser- vées aux voyageurs. Hamza B.

M’bolhi, le premier arrivé pour le stage

R aïs Ouahab M’bolhi s’est déjà distingué pour avoir été le premier à être arrivé au pays. Cela

s'est passé samedi soir aux envi- rons de 21h. Le gardien de but du Slavia Sofia a rejoint Alger en pro- venance de Sofia, via Paris, pour prendre part à ce stage de prépa- ration qui aura lieu à Alger et qui sera ponctué par une rencontre amicale ce mercredi face à la sé- lection nationale du Gabon. Ce match entre dans le cadre de la préparation des éliminatoires de

la CAN 2012 qui aura lieu conjointement au Gabon et en Guinée équatoriale. M’bolhi a rejoint l'Algérie plus tôt que prévu, car le président du Slavia Sofia Stefanov a décidé de l'écar- ter face à Meenor, après avoir refusé de prendre part au match face à l'Happoel Tel Aviv. Le but aussi de cette mise à l'écart est de le préserver, car le Slavia

veut le transférer avant la date butoir du mercato, surtout que le joueur veut quitter son club.

du mercato, surtout que le joueur veut quitter son club. de but. Avec la mise à

de but. Avec la mise à l'écart de Faouzi Chaouchi pour des raisons d'ordre disciplinaire, M’bolhi est assuré d'être le numéro un de la sélection nationale.

Si Mohamed est arrivé hier, Zemma attendu aujourd'hui

Par ailleurs, le gardien de la JSMB, Si Mohamed Cédric, a rejoint le stage de la sélection hier. C'est la première sélection du gardien béjaoui en équipe A. Pour sa part, Mohamed Lamine Zemmamouche n'avait pas encore re- joint le groupe hier. Selon une source crédible, Zemma rejoindra le groupe ce soir ou demain mardi. Le portier mouloudéen, qui se trouve avec son équipe en Pologne pour effectuer le stage de préparation d'intersaison, de- vrait être de retour aujourd'hui en fin d'après- midi.

Hamza R.

La blessure de Gaouaoui, une aubaine pour Zemmamouche

M’bolhi sera sans surprise titularisé ce mercredi face au Gabon. Il aura pour doublure le gardien de but mou- loudéen, Mohamed Lamine Zemma- mouche. Ce dernier profitera de la blessure du gardien de l'USM Blida, Lounès Gaouaoui. Par ailleurs, Cédric Si Mohamed sera le troisième gardien

Yebda «Je suis prêt à jouer si Saâdane fait appel à moi»

Qu’est-ce que cela vous fait de revenir en Algérie ? C’est toujours avec plaisir qu’on vient en Algérie. Le fait de humer l’air de mon pays me rend heu- reux.

Vous allez retrouvez l’ensemble de vos coéquipiers à l’occasion de ce regroupement, votre sen- timent ? On s’est habitués aux stages de l’Equipe nationale. Cela fait plai- sir de retrouver les camarades, car cela fait un moment qu’on ne s’est pas rencontrés. Ces regroupe- ments sont importants dans la mesure où ils contribuent au ren- forcement des liens entre les joueurs de la sélection. Même si le stage est court, ce sera béné- fique, le fait déjà de vivre ensem- ble quatre jours est important pour l’équipe.

Comment voyez-vous ce match contre le Gabon ? C’est un match important comme tous les autres d’ailleurs. En Equipe nationale, il n’y a pas de match banal. Vous avez vu par exemple le match de la Serbie ou des Emirats Arabes Unis, ils ont presqu’un caractère officiel puisqu’il s’agit de défendre les couleurs nationales.

puisqu’il s’agit de défendre les couleurs nationales. Etes-vous prêt physiquement à jouer ce match sachant que

Etes-vous prêt physiquement à jouer ce match sachant que vous n’avez pas fait de prépara- tion physique ? Je pense que je suis apte à jouer. Je suis à la disposition de l’entraî- neur. Je suis prêt à jouer s’il dé-

cide de faire appel à moi. J’ai repris les entraînements der- nièrement et c’est à l’entraî- neur de prendre une décision.

Vous allez jouer au stade du 5-Juillet, probablement au début du mois de Rama- dhan, un commentaire ? J’ai déjà joué au stade 5- Juillet, et j’ai vu l’ambiance qui régnait. Mais la défaite contre la Serbie m’est restée en travers de la gorge. Je me suis rendu compte à quel point on a déçu nos suppor- ters. Cette fois-ci, nous de- vons nous rattraper et donner de la joie à nos sup- porters. Cela fait un bon mo- ment qu’on n’a pas retrouvé notre public, nous devons être à la hauteur de leurs at- tentes.

Yebda restera-t-il à Benfica ou changera-t-il de club ? Actuellement, je suis en

Equipe nationale et je ne veux pas parler de mon avenir au club. J’essaie de me concentrer uniquement sur ce match des Verts, après on verra. Tout sera clair dans les prochains jours. Entretien réalisé par Hamza B.

N° 1290 Lundi 9 août 2010

N° 1290 Lundi 9 août 2010 0 3 Coup d’œil Équipe nationale Ce sera le match

03

Coup d’œil Équipe nationale

Ce sera le match des «nouveaux»

Équipe nationale Ce sera le match des «nouveaux» I l ne faut pas s’attendre à ce

I l ne faut pas s’attendre à ce que tous les sélectionnés soient vraiment motivés de jouer le match de ce mer- credi face au Gabon. Non

pas que défendre les couleurs de l’Algérie ne les excite plus, mais il faut reconnaître que le contexte pour eux est bien différent puisque, présentement, ils ont des soucis que le fait de jouer cette rencontre pourrait aggraver.

Lacen, blessé, sollicitera la compréhension du staff

Quand un Medhi Lacen avoue publiquement être encore blessé et avoir besoin de se faire opérer de la pubalgie dont il souffre, c’est une indication claire qu’il n’est pas prêt pour ce genre de matchs. Bien sûr, son club, le Racing Santander, est coupable de faire traîner les choses en retardant une intervention chi- rurgicale qui semble inéluctable, mais la différence est que le joueur est obligé d’obtempérer aux injonc-

tions de son club, dont il est un employé, alors qu’il peut bénéficier de la compréhension du sélection- neur dès lors qu’il s’agit d’un sim- ple match amical.

Yebda et Halliche ont la tête à leur transfert

De même, Madjid Bougherra, qu’on ne peut nullement soupçon- ner de refuser la sélection, lui qui a joué plusieurs matchs importants en étant blessé, est préoccupé ces derniers temps par l’éventualité de son transfert vers un autre club. Il sera au stage comme à son habi- tude, mais le sélectionneur devrait songer à le ménager au moins pour lui permettre de souffler un peu, lui qui sort d’une tournée de son club, les Glasgow Rangers, en Aus- tralie. Hassan Yebda, de son côté, a repris les entrainements récem- ment et ne sait pas où il jouera cette saison, son maintien à Ben- fica étant très peu probable. Ne parlons pas de Rafik Halliche qui, occupé par son transfert vers Ful- ham, a été dispensé de ce stage.

Medjani, Bellaïd, Mesbah et Guedioura ont des choses à prouver

Compte tenu de tous ces impondérables, le choix lo- gique et sensé devrait être de faire participer les nouveaux joueurs, ceux qui avaient re- joint la sélection juste avant le Mondial et qui ont eu peu ou pas du tout de temps de jeu. Medjani, Bellaïd, Mesbah, Guedioura et Boudebouz se- ront certainement très moti- vés pour prouver que non seulement leur sélection n’est pas usurpée, mais qu’ils n’étaient pas là uniquement pour la Coupe du monde. Raïs M’bolhi Ouahab et Foued Kadir, eux aussi «nou- veaux», mais qui ont quand même plus joué que les au- tres, seront certainement mo- tivés d’évoluer cette fois-ci devant le public algérien dont ils ont certainement beaucoup entendu parler.

Ziaya et Belhadj seront particulièrement motivés

Hormis les «nouveaux», il y aura quelques «anciens» qui auront des choses à prouver et pour qui ce match sera particulier. Il en est ainsi de Abdelmalik Ziaya, l’un des rappelés du groupe, qui aura à cœur de se racheter aux yeux des supporters, après sa décision de faire l’impasse sur la Coupe du monde. Autre joueur qui aura des fourmis dans les jambes : Nadir Belhadj, désireux de démontrer que son niveau n’a pas régressé après son transfert à Al Sadd. De même, Abdelkader Ghezzal et Rafik Djebbour veilleront à prou- ver que l’efficacité en attaque est un problème conjoncturel qui peut être réglé. En somme, il est clair qu’il y aura des joueurs plus moti- vés que d’autres et c’est ceux-là que Rabah Saâdane devrait faire parti- ciper afin que le match contre le Gabon ait un sens et ne sombre pas dans l’ennui.

F. A-S.

Gabon ait un sens et ne sombre pas dans l’ennui. F. A-S. Si-Mohamed «Content d’être ici»

Si-Mohamed

«Content d’être ici»

Le gardien de but de la JSMB, Cédric Si-Mohamed, fraîchement appelé en sélection par Rabah Saâdane, est arrivé hier à Alger en provenance de Lyon où il était allé se ressourcer auprès de sa famille. Hier soir, il a effectué son premier entraînement chez les A. Avant de fouler la pelouse, il nous a accordé l’entretien qui suit, dans lequel il nous livre ses premiers sentiments de «bleu».

Cédric, avec quel état d’esprit abordez-vous ce stage des Verts

?

Bien. Je suis content d’être ici. J’avais hâte de venir, de découvrir tout ça de près. Du coup, l’état d’es- prit est au beau fixe. Là, je m’ap- prête à prendre part à mon premier entraînement.

Comment a été l’accueil ? A la

hauteur de vos attentes au moins

?

Très bien. Très bien. J’ai été ac- cueilli comme tout le monde. On m’a fait comprendre, dès mon arri- vée, que j’étais le bienvenu. J’ai res- senti que je ne débarquais pas dans un lieu qui m’est inconnu. Les gar- çons sont très sympathiques. Djeb- bour avait déjà fait le boulot à l’aéroport. (rires).

Quels sont vos projets, vous dites-vous que ‘je suis ici pour durer’ ? Je ne calcule pas. Si on m’a fait venir, c’est qu’on a besoin de moi. Après, à moi de prouver que je mé- rite ma place. Je lutterai pour durer. Je n’ai pas envie de m’encombrer l’es- prit avec ce genre de calculs. Vous serez en concurrence avec trois autres gardiens, un de vous devra sauter plus tard, ne crai-

autres gardiens, un de vous devra sauter plus tard, ne crai- gnez-vous pas que ce soit

gnez-vous pas que ce soit vous ? Non ! Je ne raisonne pas comme ça. Attendons de voir. Je le répète, je ne crois pas que je suis de trop dans ce groupe. Je suis ici pour faire mes preuves. J’ai besoin d’un temps d’adaptation, mais je sais que tôt ou tard, je serai appelé à prouver que je mérite ma place chez les A. Entretien réalisé par Achour Aït Ali

Matmour bloqué par son indemnité de transfert

réalisé de belles choses durant les matchs de préparation. Seulement, Münchengladbach aurait bien pu céder son attaquant si une offre intéressante lui aurait été transmise, ce qui ne s’est pas fait en raison, entre autres, des prétentions financières de Münchengladbach qui fixe l’indemnité de transfert de Karim Matmour à six millions d’euros. Une somme

qu’aucun des clubs qui s’étaient alignés pour l’international algérien n’était prêt à payer, quand bien même ce dernier répondait au profil recherché. Du coup, il devrait terminer son bail à Münchengladbach, à moins qu’un accord ne soit trouvé d’ici à la fin du mercato. A. A. A.

Karim Matmour devait quitter le Bourissia Münchengladbach cet été. Un choix qui répondait surtout au vœu du joueur de passer un cap dans sa carrière. Ce qui ne pouvait se faire sans un transfert dans un club plus huppé. L’affaire était en cours jusqu’à ce qu’à ce que le club allemand décide finalement de garder l’Algérien dans ses rangs, d’autant plus que celui-ci a

Halliche dispensé du stage

Comme annoncé dans notre édition d’hier, Rafik Halliche a officiel- lement demandé hier à être dispensé du stage et du match amical de ce mercredi face au Gabon, afin de pouvoir se consacrer à la finalisation de son transfert vers Fulham. Sa requête a été acceptée et par la FAF et par le sélectionneur Rabah Saâdane. Ce dernier, conscient qu’il s’agit d’un transfert qui pourrait constituer un tournant dans la carrière du joueur, n’a pas voulu bloquer une telle perspective. D’ailleurs, il faut reconnaître au sélectionneur sa souplesse dans pareils cas, car il a tou- jours favorisé l’évolution et la progression des ses joueurs.

larisé dans cette ren- contre ? Je ne peux pas m’avan- cer dans ce domaine, seul l’entraîneur décide de celui qui va jouer ou non. Cela dit, je souhaite jouer mon premier match de- vant le public algérien pour découvrir cette am- biance dont on nous parle beaucoup. Un mot pour les sup- porters ? Nous les convions de venir en force pour nous soutenir. Moi j’ai hâte de découvrir l’ambiance de ce stade, car mes cama- rades m’ont dit beaucoup de bien de ce stade et son public. De notre côté nous devons être à la hauteur et ne pas déce- voir nos supporters. Entretien réalisé par Hamza B.

Mesbah : «Jouer au stade 5-Juillet est un rêve d’enfance»

Et que pensez-vous de ce match contre le Gabon ? Le Gabon est une équipe de bon niveau, mais ce n’est pas l’adver- saire qui nous intéresse, c’est notre équipe. La façon avec laquelle on va jouer et le visage qu’on va montrer. C’est un test d’évaluer nos capacités, puisqu’on n’a pas joué de- puis le Mondial. Etes-vous restés en contact avec les joueurs après le Mon- dial ? Oui, on est restés en contact avec certains que se soit par téléphone ou par internet. J’ai hâte de les revoir justement. Le match se déroulera mercredi, qui peut coïncider avec le début du mois de Ramadhan,

un commentaire ? Le jeûne ne nous gê- nera pas. Personnelle- ment, je suis habitué à jouer au mois de Rama- dhan à Lecce. Il est vrai que ce sera le premier jour, et j’espère que ce sera une belle soirée au stade 5-Juillet. Le match se jouera au stade 5-Juillet, ce sera probablement votre premier match dans ce stade, qu’est-ce que cela représente pour vous ? J’ai joué dans de grands stades en Europe, mais le stade du 5-Juillet est particulier, et là je parle du public. Pour moi, jouer au stade du 5- Juillet est un rêve d’en- fance que j’espère se réalisera. J’espère qu’on vivra une belle soirée avec une ambiance folle.

Les éliminatoires de la CAN 2012 commence- ront bientôt, vous y pensez déjà ? Absolument, nous n’avons pas beaucoup de temps, le match de la Tanzanie est proche, nous savons qu’un grand défi nous attend. Doréna- vant, nous devons oublier de parler du Mondial et penser plutôt à l’avenir qui est les éliminatoires de la CAN 2012. On est en début de la saison, êtes-vous prêts physiquement ? Tout à fait, je me sens personnellement avec la même forme que celle avec qui on a joué le Mondial. J’ai joué des matchs amicaux avec Lecce, et je laisse le soin à l’entraîneur de me juger. Pensez-vous être titu-

Comment s’est passé votre voyage ? Tout s’est bien passé, il faut dire que je me suis levé tôt ce matin, à 6h00. Mais je suis heureux de retourner encore une fois en Algérie. C’est un im- mense plaisir de se re- trouver parmi les siens. Ce matin je me suis rap- pelé les jours de mon en- fance où on s’apprêtait à rentrer au pays en famille pour les vacances. Rien que penser venir en Al- gérie, on est heureux. Vous allez rentrer en stage à partir d’au- jourd’hui (hier), quel est votre sentiment ? C’est un stage impor- tant pour nous, même s’il s’agit de préparer un mach amical. Le fait de venir déjà en Algérie est un événement en soi pour moi.

04

0 4 N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale En prévision du match

N° 1290 Lundi 9 août 2010

Coup d’œil Équipe nationale

En prévision du match Algérie-Gabon

55 000 billets mis en vente

L' Equipe nationale al- gérienne est de re- tour au temple du 5-Juillet, son jardin. Ce sera le premier

match des Verts ici sur le sol algé- rien, après avoir pris part à la der- nière Coupe du monde en Afrique du Sud, il y a deux mois. Les proté- gés de Rabah Saâdane, reconduit dernièrement après le Mondial, af- fronteront les Panthères du Gabon mercredi, en match amical de pré- paration, en prévision des pro- chaines échéances qui attendent les deux sélections, à savoir les élimi- natoires de la CAN 2012 pour les Verts et la phase finale de la CAN pour les coéquipiers de Daniel Cousin, étant qualifiées d'office en leur qualité de pays organisateur. Ce match Algérie-Gabon ressem- ble étrangement à celui qui a eu lieu le 3 mars dernier face à la Ser- bie au stade olympique. Et pour cause, les Verts avaient retrouvé leur public, juste après la phase fi- nale de la CAN. Mercredi, ils vont encore une fois retrouver leur pu- blic, après avoir pris part à la plus prestigieuse compétition planétaire de football. Même si personne ne peut prévoir une affluence record comme lors du match face à la Ser- bie, les organisateurs s'attendent à ce qu'il y ait du monde ce mer- credi, surtout que la rencontre pourrait avoir lieu en plein mois de Ramadhan. Pour parer à toute éventualité, la direction de l'OCO, organisatrice de cette rencontre, a pris une série de mesures pour le bon déroulement de ce match. C’est ainsi qu’il a été décidé de mettre en vente 55 000 billets au niveau des guichets du stade du 5- Juillet.

000 billets au niveau des guichets du stade du 5- Juillet. L'opération commencera demain à 9h

L'opération commencera demain à 9h et durera jusqu'à mercredi à midi

Les billets d'accès au stade du 5- Juillet seront mis en vente au ni- veau des guichets. Les responsables de l'OCO ont pris la décision d'en- tamer cette opération demain matin. La vente commencera, en effet, mardi à 9h du matin. Ceux qui désirent aller au stade pour as- sister à la rencontre pourraient dès demain se déplacer au 5-Juillet pour savoir en poche le fameux sé- same. L'opération durera jusqu'à mercredi à midi, soit quelques heures seulement avant le début de la rencontre.

Des mesures contre le marché noir

D'importantes décisions ont été prises par la direction de l'OCO, dans le but de combattre le marché

noir. Il faut dire que de nombreux jeunes ont recouru avant le match Algérie-Serbie de mars dernier à la vente des billets d'accès au marché noir. Ce qui avait permis à beau- coup de gens d'avoir une grande part de bénéfices, mais c'était au détriment de certains innocents, qui étaient contraints d’acheter leur billet au prix exorbitant d’un million de centimes.

Le prix du billet fixé à 300 DA

Par ailleurs, le prix du billet d'accès au stade a été fixé par les responsables de l'OCO à 300 di- nars. Un prix très abordable pour les supporters de l'EN, même pour les jeunes, dans le but de voir leurs idoles se produire sur la pelouse du 5-Juillet. C’est d’ailleurs le même tarif appliqué pour les ren- contres de championnat

Les portes du stade seront ouvertes à 15h au cas où le match se jouera à 19h15…

Si le match a lieu à 19h15, les portes du stade du 5-Juillet seront ouvertes à partir de 15h, soit qua- tre heures avant le début de la ren- contre. Les organisateurs veulent ainsi éviter l'anarchie qui avait régné lors du dernier Algérie-Ser- bie lorsque les portes avaient été défoncées par des supporters. Une situation qui avait permis à un grand nombre de supporters d'ac- céder au stade sans billet, alors que ceux qui en avaient n'avaient pu y accéder.

… à 18h au cas où ce sera le Ramadhan

Si le 11 août prochain est le pre- mier jour du Ramadhan, le coup d'envoi de la rencontre sera donné par l'arbitre marocain, Rouaissi

Khallil, à 22h30. Les portes du stade seront ainsi ouvertes à 18h, soit quatre heures avant le début de la rencontre. L'ouverture des portes aura donc lieu avant la rupture du jeûne. Ceux qui viendront de loin pourraient faire rentrer avec eux la nourriture pour rompre le jeûne dans les gradins du stade.

La pelouse est en bon état

La pelouse du stade se trouve dans un très bon état. Selon une source autorisée, la pelouse du stade olympique a été rénovée der- nièrement. Notre source nous a fait savoir que l'état de la pelouse est excellent et que les joueurs ne s’en plaindront pas cette fois-ci, comme ce fut le cas face à la Ser- bie, le 3 mars dernier.

Les projecteurs opérationnels

Les projecteurs ont également eu droit à des travaux, des réglages en fait, afin qu'ils soient opération- nels le jour du match. Leur bon fonctionnement permettra aux joueurs d'avoir une bonne visibi- lité sur le terrain ce mercredi.

Les Gabonais s'entraîneront au 5-Juillet mardi

Comme le prévoient les règle- ments de la FIFA, l'équipe visiteuse s'entraînera la veille de la rencontre sur la pelouse principale qui abri- ter le match. L'entraînement aura lieu à la même heure que le dérou- lement du match. Les Gabonais devront donc s'entraîner sur la pe- louse du stade olympique ce mardi, la veille du match, en soirée. Hamza Rahmouni

Tout d’abord, qu’avez-vous à dire sur cette empoignade amicale que vous allez li- vrer face
Tout d’abord, qu’avez-vous
à dire sur cette empoignade
amicale que vous allez li-
vrer face à l’Algérie ?
En dépit de son carac-
tère amical, ce sera un
honneur pour nous de
jouer cette empoignade
face à un mondialiste. On
a très envie de vivre la
grande ambiance du
stade du 5-Juillet.
Comme vous devriez le
savoir, j’évolue dans
le championnat
tunisien, donc
je suis bien
placé pour
savoir
que
vous
avez un
chaud
public,
très attaché
à sa sélection.
On sent que vous

Rodrigue Moundounga

«C’est un honneur de jouer l’Algérie»

latéral gabonais pense que le plus important serait d’éviter les blessures dans un duel programmé avant toute chose pour préparer les prochaines échéances des deux sélections.

Quels sont les joueurs qui ont attiré votre attention

dans la sélection algérienne

?

J’ai suivi l’Algérie lors du dernier Mondial, et aussi lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2010. J’ai pu relever l’énorme vo- lonté des joueurs algériens à se battre ensemble et leur soli- darité infaillible. En ce qui concerne le joueur qui m’a le

plus marqué, c’est sans hésiter Karim Ziani. C’est un vrai me- neur d’hommes. Karim Mat- mour aussi me plaît bien. C’est un bon attaquant. Bougherra reste un élément important, il donne beaucoup d’assurance à sa défense. C’est donc une bonne occasion de jouer face à ces bons footballeurs.

Avez-vous avisé votre coach à Beja, Belhout, à propos de ce match amical ?

C’est normal, Belhout est au courant de mon départ pour rallier la sélection gabonaise à

Alger. On a discuté un peu de cette rencontre face à l’Algérie. Il m’a affirmé que la sélection algérienne allait nous battre, car de toute évidence c’est un supporter de l’Algérie. Quand allez-vous rallier vos camarades ? Normalement lundi, je les rejoindrai à Alger. Qu’avez-vous à ajouter ? J’espère que ce duel face à la sélection algérienne nous sera bénéfique et se déroulera dans un esprit sportif total. On doit éviter les blessures, car on est en début de saison et il sera regrettable de perdre un joueur en cette période de l’année où chacun voudrait se préserver pour amorcer un bon départ. Entretien réalisé par Kamel A.

Le joueur de l’Olympique de Beja, Rodrigue Moundounga, affirme dans cet entretien que l’Algérie reste un adversaire de classe mondiale et l’affronter ce mercredi serait une bonne expérience pour les Panthères. Le défenseur

allez jouer pour la gagne… Notre équipe renferme de bonnes individualités avides de s’affirmer dans cette ren- contre. C’est pour vous vous dire que nous avons l’ambi- tion de revenir à la maison avec un résultat positif. Ça s’annonce difficile contre une équipe comme l’Algérie, mais nous ferons tout pour les épingler.

On a appris que vous avez déjà donné la réplique aux Algériens, il y a deux ans, est-ce vrai ? C’est vrai, j’ai déjà eu cet honneur d’affronter votre sé- lection. C’était à Rouen, en France, il y a deux ans. A cette époque, l’Algérie n’était pas aussi forte qu’aujourd’hui. C’est vous dire que la sélection algérienne a énormément progressé sur tous les plans.

N° 1290 Lundi 9 août 2010

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale 0 5 Débuts prometteurs de Boudebouz

Coup d’œil Équipe nationale

05

Débuts prometteurs de Boudebouz

Boudebouz : « C’est un plaisir de revenir en sélection» Gabon de mercredi pro- chain.
Boudebouz : « C’est
un plaisir de revenir
en sélection»
Gabon de mercredi pro-
chain. Ainsi, Ryad, qui est
déterminé à honorer cette
première convocation à
Alger, se déclare heu-
reux de retrouver ses
Pour sa première sortie officielle
de l’exercice 2010-2011 avec
Sochaux, Ryad Boudebouz
aura été brillant avant-hier
contre Arles-Avignon.
coéquipiers internatio-
naux. Dans une petite
déclaration qu’il nous a
accordée hier, Boude-
bouz nous a signifié
qu’il avait hâte de dé-
couvrir le stade du 5-
Juillet et son public
chaud bouillant.
Probablement
titulaire
contre le
Gabon
son
poste de sélectionneur na-
tional, l’entraîneur Rabah Saâdane
compte profiter de chaque joute inter-
nationale amicale pour découvrir un
peu plus certains jeunes éléments rap-
pelés récemment en Equipe nationale,
à l’instar de Medjani, Guedioura et
Boudebouz. Dans cette optique, il va
sans dire que le sociétaire du FC So-
chaux fait partie des éléments sur qui
Reconduit
dans
Saâdane compte beaucoup pour
construire dans la durée. C’est ainsi
que le joueur des Doubs devrait
être aligné d’entrée mercredi
face au Gabon. Déjà titularisé
contre l’Angleterre, Ryad, qui
s’est bien adjugé de sa mission
lors du dernier Mondial, ten-
tera de confirmer tout le bien
qu’on dit de lui en sélection.
Tout d’abord, un petit commentaire
sur ce premier match livré face à Arles-
Avignon ?
Je crois que pour une première sortie, ça
s’est plutôt bien passé. J’ai joué tout le
match, et c’est de bon augure pour la suite
du parcours
On croit savoir que vous avez été der-
rière le but égalisateur de Sochaux…
C’est exact, c’est mon ami Marvin et moi qui
avons déclenché l’action qui a ramené le
but. Mais le mérite est collectif, tout le
groupe s’est battu pour préserver notre
avantage et signer ce premier succès
C’est motivant pour la suite ?
Oui, mais il ne faut pas s’enflammer. Il
reste tout un championnat à gérer et
qu’il faudra bien négocier. Mais com-
mencer par une victoire c’est toujours
rassurant. Ça donne une bonne dose
de confiance au groupe
Comment allez-vous aborder ce
match face au Gabon avec l’EN ?
C’est toujours un plaisir de revenir
en sélection. On va bien profiter
de cette empoignade pour se re-
voir après un peu plus d’un
mois. C’est une occasion de
resserrer les liens et de
consolider notre co-
hésion.
Entretien réa-
lisé par Mou-
men A.
Moumen A.

P eu brillant lors des dernières rencontres de préparation, le FC Sochaux Montbéliard a commencé la compétition officielle de la plus belle des

manières. En effet, les capés du coach Francis Gillot ont réussi l’essentiel en s’imposant difficilement face au nou- veau promu en Ligue 1, AC Arles Avi- gnon. Menés d’emblée, les camarades de Ryad Boudebouz ont réussi à marquer avant la pause par l’entremise de Butin à la 16’. Décidés à passer devant, les Lion-

ceaux parviennent à prendre l’avantage quelques minutes après l’entame de la deuxième mi-temps pour remporter le match sur le score de deux buts à un. Jacques Faty, l’ex-Marseillais, a repris victorieusement de la tête un corner as- tucieusement botté par Marvin à la 54’.

plus de 50 matchs en Ligue 1, j’attends de ce fait beaucoup de lui.» Une déclaration

qui n’a pas été sans motiver l’Algérien de Sochaux, auteur d’une très bonne pro- duction avant-hier. Appliqué dans la construction de jeu, Boudebouz a réussi

à

orienter le jeu de son équipe d’une

main de maître. En dépit de son jeune âge, il assume déjà bien le rôle de me- neur de jeu, qui lui a été assigné par son entraîneur.

Sur le terrain durant tout le match

Alors que certains ont annoncé qu’il allait débuter la saison sur le banc de touche, Ryad Boudebouz a été titularisé d’entrée par son entraîneur samedi soir contre Arles-Avignon en lever de ri- deau du championnat de France de Ligue 1. Pas du tout affaibli durant toute la rencontre, l’Algérien, qui semble en forme depuis quelques jours, est allé au bout de cette empoignade.

Il a été derrière le 1 er but de Sochaux

Comme anticipé par Le Buteur, Ryad Boudebouz, qui a très bien récupéré de cette blessure sans gravité contractée mardi en amical face à Pontarlier, a dé- buté la rencontre de samedi face à Arles-Avignon comme titulaire. Aligné au poste de milieu offensif, Boudebouz, qui a été désigné par Gillot pour mener les opérations, a déclenché plusieurs ac- tions offensives de son équipe dont l’une a fini par porter ses fruits. En effet, c’est lui qui a été derrière l’action qui a ramené le but égalisateur sochalien, ins- crit par Butin à la 16’.

Son rôle de meneur de jeu bien assumé

Francis Gillot l’avait déclaré sur le site officiel du club sochalien, la veille du match face à Arles-Avignon : «Ryad Boudebouz est un joueur confirmé, il a

Un carton jaune évitable

Très entreprenant dans cette rencon-

tre face aux Acéistes, l’international al- gérien Ryad Boudebouz avait comme mission de donner un peu plus du rythme au jeu de ses camarades. Ainsi,

à

au milieu du terrain, Ryad tentait de surprendre l’adversaire en jouant rapi- dement. Seulement, à la 28’ il a écopé d’un carton jaune, justement en voulant jouer très rapidement un coup franc.

chaque coup franc sifflé par l’arbitre

Le 5-Juillet,

son obsession

L’international algérien du FC So- chaux, Ryad Boudebouz, a été retenu pour le stage d’avant-match Algérie-

Abdoun n’a pas été convoqué

Dans un match de lever de rideau de la première journée de championnat de Ligue 2 française, le FC Nantes Atlantique recevra le Mans sur son ter- rain, ce lundi. Pour ce premier rendez-vous de l’année, l’entraîneur des Ca- naris, Baptiste Gentili, n’a pas jugé utile de convoquer le milieu de terrain offensif international algérien Djamel Abdoun. Ayant rejoint ses camarades en retard, Abdoun, qui ne semble pas à cent pour cent de ses moyens, ratera les débuts de Nantes en Ligue 2, à la Beaujoire.

ratera les débuts de Nantes en Ligue 2, à la Beaujoire. Benzerga de la partie Par

Benzerga de la partie

Par ailleurs, l’autre international de l’équipe d’Algérie espoirs du FC Nantes, Omar Benzerga, a été retenu parmi le groupe nantais. Après ses reluisantes pres- tations en période de préparation, le jeune Benzerga a été retenu en toute logique par son coach. Il sera donc de la partie face au Mans.

M. A.

Ghilas titulaire, Arles

battu

A l’instar de plu- sieurs joueurs algé- riens évoluant en France, l’attaquant al- gérien Fathi Kamel Ghilas a commencé la saison comme titu- laire, à la pointe de l’attaque d’Arles-Avi- gnon samedi contre Sochaux, en déplace- ment. Pour son premier match en Ligue 1, le néo-pen- sionnaire de l’élite française n’a pas eu la chance souhaitée pour bien entamer ses débuts en Division 1 française. Pourtant, tout avait bien commencé pour les Acéistes qui vont vite trouver le chemin du but. Seule- ment, peu mordants en attaque, les protégés du coach Michel Estevan vont concéder deux buts dans ce duel.

Michel Estevan vont concéder deux buts dans ce duel. Remplacé à la 57’ Pour ce premier

Remplacé à la 57’

Pour ce premier duel de l’année, disputé contre le FC Sochaux Montbéliard, Kamel Ghilas a été aligné dès l’entame de la rencon- tre par son entraîneur, Estvan. Revenant à la compétition après une longue période de galère en Angleterre avec Hull City, Ghilas retrouve petit à petit ses repères d’attaquant en attendant de retrou- ver ses sensations de buteur. Il a été

remplacé à la 57’ par son camarade, le

Marocain Najih.

Kadir et Valenciennes épinglent Nice A près une saison d’apprentissage en Ligue 1 durant laquelle
Kadir et Valenciennes
épinglent Nice
A près une saison d’apprentissage en
Ligue 1 durant laquelle l’interna-
tional algérien a démontré des
qualités technique et tactique indéniables,
Fouad Kadir, le milieu de terrain de Va-
lenciennes, est en train de réaliser un bien
meilleur départ que la saison passée. Avec
son club, il est allé tenir en respect la for-
mation de l’OGC Nice, dans ce premier
match du championnat de France.
Un joueur important
de son équipe

Pour le compte de cette première jour- née de championnat de France de pre- mière Division, Fouad Kadir, qui a fait preuve de beaucoup d’abnégation lors de la pé-

Montanier. Contrairement à la saison pas- sée, l’originaire de la ville de Sétif fait dés- ormais partie des cadres de l’équipe. A rappeler qu’il y a quelques années seule- ment, Kadir évoluait en promotion Hon- neur, c’est dire que sa progression mérite d’être signalée.

Titulaire de bout en bout

Pour preuve de son importance dans le schéma de jeu de Philipe Montanier, Fouad Kadir, qui accuse pourtant un petit retard engendré par cette participation avec les Verts au dernier Mondial sud-africain, n’a pas été remplacé durant toute la ren- contre. Efficace au pressing et assez adroit sur le flanc, Kadir a gagné l’estime de son entraîneur assez rapidement cette année.

Moumen A.

Boutaleb et Bouazza n’ont pas joué Cette formation d’Arles-Avignon, dirigée par l’entraîneur Michael
Boutaleb
et Bouazza n’ont
pas joué
Cette formation d’Arles-Avignon, dirigée
par l’entraîneur
Michael Estevan, est
l’équipe la plus algérienne de la Ligue 1 fran-
çaise. En effet, en plus de Ghilas qui a été ali-
gné hier comme titulaire, le club acéiste
compte dans ses rangs deux autres joueurs al-
gériens. Il s’agit de Hameur Bouazza et Ab-
delghani Boutaleb. Blessé aux adducteurs,
Bouazza n’était pas prêt pour le match
de ce samedi. Quant à Boutaleb, qui
évolue en attaque, il n’a pas été
retenu.
M. A.

riode de préparation spé- ciale à laquelle il a été soumis à son retour des vacances pour se remettre à niveau avec ses coéquipiers, a pu conquérir une place de titulaire dans l’échiquier de Valenciennes plus tôt que prévu. Il faut dire que son nouveau statut de mondialiste et sa ri- gueur tactique font de lui

un élément incontournable dans l’équipe-type du coach

Ferradj n’a pas été utilisé Pressenti pour commencer la saison en Ligue 1 comme rentrant,
Ferradj n’a
pas été utilisé
Pressenti pour commencer
la saison en Ligue 1 comme
rentrant, le Franco-Algérien
du stade Brestois, Brahim Fer-
radj, n’a pas joué la moindre
minute samedi lors du dépla-
cement de son club à Monaco.
Après avoir pourtant pris part
à plusieurs rencontres ami-
cales de préparation, le Séné-
galais Omar Daf a été préféré
à Ferradj, laissé sur le banc
pendant les 90 minutes de jeu.
Par ailleurs, pour ses débuts
en Ligue 1, Brest a essuyé un
revers à Toulouse sur le score
de deux buts à zéro.
Dahmane a joué
25 minutes
Le FC Bruges crache le feu
en ce début de saison 2010-
2011. Facile vainqueur samedi
en championnat de Belgique
Jupiler Pro League, l’équipe
de
Mohamed Dahmane s’est im-
posée sur le score sans appel
de quatre buts à un. Incorporé
en seconde mi-temps à la
place de son camarade Dal-
mat, Dahmane a joué un peu
plus de 25 minutes. Son ren-
dement aura été bon, malgré
cette baisse de régime qu’à
connue la partie en raison du
score réalisé par l’équipe
locale
à la pause. A rappeler que le
FC Bruges a plié ce duel dès la
première mi-temps avec une
avance de quatre buts au ta-
bleau d’affichage. Ce qui a
rendu la seconde période sans
intérêt.
M. A.

06

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil Équipe nationale
N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale : «Les dirigeants du MCA ignorent
N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Équipe nationale : «Les dirigeants du MCA ignorent

: «Les dirigeants

du MCA ignorent les lois»

«Le système du championnat ? Attendez le prochain Bureau fédéral»

Nous avons profité de la présence de Mohamed Raouraoua, le président de la FAF, à Sétif, à l’oc- casion de son invitation par la direction de l’En- tente, pour aborder avec le numéro un de la plus haute instance du foot- ball les différents aspects de la vie du football, à l’orée du début du pro- fessionnalisme dans notre pays.

Un mot sur la finale de la Su- percoupe de l’UNAF entre l’ESS

et le CS Sfaxien ?

J’ai œuvré avec mon ami Mahied- dine Bekkar à faire renaître la Coupe de l’UNAF qui existait dans les an- nées 70 et même du temps de la colo- nisation française. Cette année, les équipes de l’ESS et du CS Sfax vont animer cette finale, après avoir gagné respectivement les titres de coupe de l’UNAF des clubs champions et la coupe de l’UNAF des vainqueurs de coupe, la saison passée. Depuis deux saisons cette compétition se déroule dans une bonne ambiance et attire le public.

A deux jours de la rencontre

amicale face au Gabon, quelles sont les nouvelles de l’Equipe nationale ?

Je dirai tout simplement que la date

prévue pour le match amical qui est une date FIFA, devrait être changée. Les entraîneurs dans le monde entier se plaignent et parlent d’un choix à revoir. Cette date correspond au début de la saison dans les différents championnats mondiaux. En ce qui nous concerne, on va faire avec, car on doit préparer un match de qualifi- cation de la CAN 2012.

Vous voulez parler de la ren- contre face à la Tanzanie ?

Le match amical va d’abord nous permettre de renouer le contact avec nos joueurs professionnels et de sa- voir où ils en sont avec leurs clubs res- pectifs. Il va permettre au sélectionneur d’essayer d’autres joueurs, parce que certains joueurs ne seront pas convoqués, comme Yahia (suspendu) ou Lacen, blessé. Tout le

monde doit être prêt pour la rencon- tre du 3 septembre prochain. Il nous faut faire un bon démarrage à l’occa- sion des éliminatoires de la CAN

2012.

Verra-t-on de nouvelles têtes à l’occasion de ce match amical ?

Notre souci est d’arriver à retrou- ver un banc des remplaçants assez fourni. Notre travail consiste à conti- nuer à faire de la prospection pour trouver les éléments à même de venir étoffer l’effectif des Verts. Voyez l’Ar- gentine et son joueur, Milito, qui dé- bute ses matches sur le banc de

touche.

Les supporters de l’Equipe na- tionale veulent connaître très vite les noms de l’adjoint du sé- lectionneur et celui du prépara-

teur physique…

Mis à part ce qui avait paru dans le communiqué du bureau fédéral, il n’y

a rien de nouveau pour le moment.

On laisse entendre que, Zekri, l’entraîneur de l’Entente, sera convoqué par les responsables du football en vue d’une sanc- tion. Qu’en est-il au juste ?

La décision de sanctionner les en- traîneurs n’est pas du ressort de la FAF, et en ce qui concerne le cas de Zekri, je ne suis pas au courant de ses déclarations car je me trouvais à l’étranger.

Les dirigeants du MCA se di- sent déçus de ne pas avoir reçu le trophée du championnat, ni la prime du titre…

Il y a un dirigeant du MCA qui ne comprend du règlement que dalle (Il vise Omar Ghrib sans le citer, ndlr). La Fédération n’a jamais offert de prime à un club qui remporte le championnat. C’est le ministère de tu-

telle qui fait ce genre de donation par l’intermédiaire de la FAF. Depuis 2007, aucun club champion n’a reçu

le moindre centime. Je ne vois pas sur

quoi se sont basés les dirigeants du MCA pour exiger de la FAF 4 mil- liards de centimes. Je demande aux dirigeants du MCA de s’occuper de leur club et de mettre de l’ordre dans la maison Mouloudia. Du moment que nous sommes à la veille du dé- marrage du professionnalisme, je conseille aux responsables du Mou- loudia d’aller chercher les 4 milliards loin, très loin de la FAF.

Mais le MCA n’a toujours pas reçu le trophée de champion

C’est la commission constituée d’ex- perts qui va décider de la validité de tous les dossiers. La date de clôture a été fixée au 8 août à minuit. C’est à partir des résultas de la commission que se décidera le système de compé- tition. C'est-à-dire, soit le maintien du système actuel, soit un championnat pro- fessionnel à deux groupes. Tout se saura lors du pro- chain bureau fédéral. Le championnat débutera après Aïd El Fitr.

d’Algérie de l’exercice écoulé…

La Ligue nationale était occupée aux préparatifs de l’Equipe nationale qui devait participer au Mondial sud- africain. On n’allait quand même pas remettre le trophée de champion dans un bureau. On va le faire, lors de la première journée du championnat dans un des stades du pays. Le tro- phée se remet sur un terrain, comme cela se fait dans tous les champion- nats du monde.

Samir B. la
Samir B.
la

Au sujet du prochain cham- pionnat, voulez-vous nous don- ner des indications ?

Nous avions prévu de programmer une réunion du bureau fédéral, le 12 août prochain, mais nous avons dé- cidé de la reporter à une date ulté- rieure dans le but d’avoir assez de temps pour étudier tous les dossiers relatifs au professionnalisme. A par- tir de là, on décidera de la façon d’or- ganiser le prochain championnat.

Combien de clubs ont dé- posé le dossier pour l’octroi

d’une licence FIFA ?

Jusqu’à samedi dernier, il y avait dans les bureaux de la FAF 28 dossiers. On est un peu surpris car je m’atten- dais à voir au plus entre 10 et 12 dossiers. Certains dos-

siers sur lesquels j’ai pu jeter un coup d’œil sont consti- tués selon les exigences

de

FIFA.

d’œil sont consti- tués selon les exigences de FIFA. Brahimi a prolongé avec Rennes pour 4

Brahimi a prolongé avec Rennes pour 4 ans

Y acine Brahimi a pris part samedi dernier à son premier match en Ligue 1, depuis qu’il a entamé sa carrière. Une première riche en émotion pour ce jeune joueur

promis à un très bel avenir. Récemment convoqué en équipe de France Espoirs pour prendre part aux éliminatoires de l’Euro 2011, un match face aux Diables rouges, Yacine Brahimi ne cesse de monter en puissance, no- tamment après avoir accompli un parcours extraordinaire la saison dernière sous les cou- leurs de Clermont-Foot, où il a été prêté par le Stade Rennais. De retour à son club, les es- poirs sont sur lui pour accomplir une grande saison avec l’équipe A Rennaise. Dimanche, le joueur a signé un nouveau contrat pour qua- tre autres saisons avec son club employeur, en l’occurrence le Stade Rennais. Ceci dit, les Rennais se sont rendu compte que ce joueur est un véritable bijou, qui pourra aider le club à renflouer ses caisses. Avec une telle presta- tion à l’issue du premier match face à Lille,

Brahimi devrait en effet disputer sa dernière saison sous les couleurs de Rennes. Les clubs vont sans doute lutter et se concurrencer pour décrocher ses services.

Il a été élu homme du match Rennes-Lille

Pour son premier match en L1 face à LOSC, Yacine Brahimi a fourni une presta- tion de premier ordre. Le milieu de terrain rennais a, en effet, attiré l’attention des obser- vateurs et des techniciens, à l’issue de sa pre- mière apparition dans le palier supérieur du football français. D’ailleurs, les supporters du Stade Rennais l’ont élu l’homme de ce match, tellement il a été époustouflant. Les débuts de Yacine Brahimi sont tellement bons qu’en Al- gérie, on commence à rêver de le voir porter le maillot des Fennecs. Cette belle prestation en L1 intervient au lendemain de sa première convocation en Equipe nationale espoirs par Eric Mombearts.

Voilà ce qu’il a déclaré après le match

Le joueur était très sollicité après ce Rennes-Lille par l’ensemble de la presse. Il a été convié à la conférence de presse organisée à l’issue de la rencontre, pour répondre aux questions des nombreux journalistes. Brahimi est en train de vivre un véritable conte de fée. Au terme d’une excellente première appari- tion en Ligue 1, le jeune milieu rennais, élu homme du match par le public du stade de la route de Lorient s’est dit : «Je suis déçu de ne pas avoir décroché les 3 points. J’ai apprécié ce premier match, j’espère encore monter en puis- sance et pouvoir apprendre aux côtés de Jérôme Leroy ou de Stéphane Dalmat. Je suis rassuré pour l’équipe car Lille est une très bonne forma- tion qui a terminé 4 e l’an dernier. J’ai senti la différence avec la Ligue 2 surtout au niveau technique et physique». Hamza R.

«Le Berbère» entame la distribution des prix aux lauréats

La fromagerie Le Berbère a entamé la distribution des prix aux lauréats

de son jeu qu’il avait organisé au début de la période estivale. C’est ce que nous a ap- pris le responsable chargé de la communi- cation auprès de l’entreprise, Kamel Bahat. Pour notre part, nous avons assisté à la remise des prix, un téléviseur LCD, au père de Sellami Karim, un jeune cadet de 14 ans, qui fait partie du CRB. «Je suis un épicier et c’est par un pur hasard que mon fils a obtenu le ticket gagnant dans une boîte de fromage», a dit le papa de Karim. Dans la matinée, c’est une dame qui a gagné le téléviseur. «

C’est madame Abdelaziz Assia, la lau- réate du LCD», intervient le gérant de l’en- treprise, Azzeddine Haouas

Haouas : «Bougherra sera bientôt parmi nous pour la grande fête»

«Le Berbère» a mis les moyens cet été pour améliorer son image de marque. Alger était couverte de panneaux publici- taires faisant l’éloge des différentes formes de fromages de l’entreprise. «C’est l’image de Madjid Bougherra qui a été associée à l’image de l’entreprise», nous disait Azze-

dine Hapuas au moment du lancement de la campagne. Nous l’avons rencontré ce di- manche à l’occasion de la re- mise des prix. «Nous avons prévu de mettre en jeu 36 té- léviseurs LCD. On a voulu entamer cette distribution à quelques jours du début du mois sacré de Ramadhan, dans le but de faire profiter nos gagnants de ces prix et leur permettre de passer de belles soirées en famille de- vant leur téléviseur. A la fin de ce jeu, nous inviterons les heureux gagnants à

A la fin de ce jeu, nous inviterons les heureux gagnants à une soirée dans un

une soirée dans un hôtel de la capitale. Il y aura bien évidemment notre Magic Bou- gherra», a conclu le gérant de la société. M. B.

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil JSK
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil JSK
N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil JSK 0 7 Reprise des entraînements aujourd’hui ◗

07

Reprise des entraînements aujourd’hui

Le match amical face à Réghaïa ayant été annulé

à la dernière minute, le staff technique de la JSK a jugé utile de programmer une séance d’entraînement au

stade du 1 er -Novembre. Cette séance a connu l’ab- sence de Farès Hamiti. Après l’entraînement, Alain Geiger a accordé aux joueurs une journée de repos. Toutefois, c’est à par- tir de 18h aujourd’hui que les coéquipiers de Billel Naïli seront appelés à répon- dre présents pour entamer la préparation de la prochaine rencontre de Ligue des champions africaine face à Al Ahly.

Younès

L’ambassadeur d’Egypte en visite hier à Tizi Ouzou

Le match a déjà commencé

C omme nous l’avons annoncé dans notre livraison de vendredi dernier, l’ambassadeur d’Egypte en Algérie, monsieur Abdelaziz Seïf Ennasr, était

hier l’invité de la ville de Tizi Ouzou. La visite

du représentant diplomatique égyptien en Algé- rie entre dans le cadre des préparatifs du pro-

chain match que jouera la JSK face à Al Ahly, le

15 août prochain, pour le compte de la troisième

journée de la phase des poules du groupe B.

Arrivée à 11 heures au siège de la Wilaya

L’ambassadeur d’Egypte en Algérie, Abdela- ziz Seïf Ennasr, qui était hier à Tizi accompa-

gné de plusieurs membres de son ambassade, a été d’abord reçu par le wali de Tizi Ouzou vers

11 heures au siège de la Wilaya. Etaient présents

à cette rencontre le premier magistrat de la Wi-

laya, le président de l’Assemblée populaire de wilaya, le directeur de la jeunesse, des sports et des loisirs ainsi que le chef de daïra de Tizi

Ouzou. La discussion a tourné essentiellement autour de l’organisation du prochain match entre la JSK et Al Ahly ainsi que des mesures prises, notamment sécuritaires, dans l’optique d’assurer un agréable séjour à l’équipe hôte.

L’hôtel Amraoua, seconde étape

Par la suite, la délégation officielle s’est rendue

à l’hôtel Amraoua où sera hébergée l’équipe d’Al Ahly du 12 août prochain jusqu’au lendemain de la rencontre, soit le 16 du même mois. Suite

quoi, un déjeuner a été offert à toute la délé- gation égyptienne.

a été offert à toute la délé- gation égyptienne. Contrôle minutieux des chambres d’hôtel L’une des

Contrôle minutieux des chambres d’hôtel

L’une des missions confiées aux collabora- teurs de l’ambassadeur d’Egypte venus hier à Tizi était de visiter les chambres réservées à la délégation égyptienne qui arrivera à Tizi le 12 du mois en cours et de toutes les installations qui seront mises à leur disposition. C’est ainsi qu’un contrôle minutieux a été effectué dans ce sens.

et Remache ont ouvert leur compte BNA hier Les deux nouvelles recrues de la JSK
et Remache
ont ouvert leur
compte BNA hier
Les deux nouvelles recrues de la JSK Younès et
Remache ont profité de la journée de repos qui
leur a été accordée hier par le staff technique
pour accomplir la toute dernière procédure
administrative inhérente à leur venue à la
JSK. En effet, les deux Canaris étaient hier
à la Banque Nationale d’Algérie sise à
la Nouvelle Ville de Tizi pour
l’ouverture d’un compte
bancaire.

Tout s’est déroulé dans de très bonnes conditions

Ce qu’il faudrait aussi ajouter, c’est que la visite officielle qu’a effectuée à Tizi l’ambassadeur d’Egypte en Algé- rie s’est déroulée dans de très bonnes conditions. D’ailleurs, les Egyptiens n’ont pas manqué de dire qu’ils en fe- raient part, une fois de retour à Alger, à leur hiérarchie en Egypte. Lyès A.

à

«Je n’oublierai pas le cadeau de l’arbitre marocain à Abou Trika»
«Je
n’oublierai pas
le cadeau de
l’arbitre marocain
à Abou Trika»

Nabil Hemani

«La JSK a les moyens de battre Al Ahly»

jourd’hui, ce club ne fait plus peur aux autres for- mations du continent qui ont beaucoup progressé. Si les Canaris parviennent à rééditer les deux der- nières prestations face à l’Ismaïly et au Heartland, je suis plus que sûr qu’ils arracheront les trois points de la victoire. Que vous rappelle ce match au juste ? En dépit du fait que plusieurs années se sont écoulées depuis que j’ai joué face à Al Ahly sous le maillot kabyle, croyez- moi que je garde toujours en mémoire ce match au cours duquel on avait fourni de très gros efforts qui nous avaient permis d’inscrire deux buts. Je me rappelle aussi que l’ar- bitre de la rencontre, un Marocain dont je me rap- pelle plus le nom, avait annoncé dix

Avant toute chose, je sais que les joueurs de la JSK sont pour le moment très concentrés sur ce match, pour la simple raison qu’ils veulent tous aller le plus loin possible en Ligue des champions, l’épreuve la plus prestigieuse du continent. Je connais bien la maison kabyle et je peux vous dire qu’ils sont actuellement tous mobilisés pour ce match, du président Hannachi jusqu’aux joueurs, en passant par les staffs technique et administratif. Tout le monde est derrière les joueurs. Pour ré- pondre à votre question, je pense que les joueurs de la JSK sont assez mûrs pour éviter la pression. Ils ne doivent pas reculer, car cela arrangera beaucoup plus Al Ahly qui excelle bien dans le jeu offensif. A votre avis, quel est le joueur qui pourrait faire la différence dans ce match ? Dans cette nouvelle équipe, j’ai constaté qu’il y a plusieurs joueurs qui ont beaucoup de qualités techniques. A titre d’exemple, je vous cite Aoudia et Tedjar qui peuvent bien assurer à l’équipe une belle victoire grâce à leur force de pénétration. Même les défenseurs auront un très grand rôle à jouer di- manche prochain. Il faut reconnaître que le point fort de la JSK, c’est bien le compartiment défensif avec la présence de Coulibaly, Belkalem et les au- tres.

Etes-vous optimiste ?

Nous nous sommes entretenus cette fois avec l’ex-avant-centre de la JSK, Nabil Hemani, actuel-

lement à l’ESS. Ce dernier ne risque pas d’oublier la saison 2006 lors de laquelle il avait pris part à la Coupe d’Afrique avec la JSK. Le hasard a voulu que c’est cette même formation d’Al Ahly, prochain adversaire de la JSK, que Hemani avait affrontée sous les couleurs kabyles. Même s’il joue ailleurs, cela ne l’a pas empêché de rester fidèle aux Canaris auxquels il souhaite de la réussite dans cette phase des poules.

Cela fait exacte- ment quatre ans depuis que la JSK a affronté Al Ahly du Caire

«Aoudia et Tedjar sont capables de faire la différence»
«Aoudia
et Tedjar sont
capables de faire
la différence»

minutes de temps additionnel. Pire, à quelques secondes du coup de sifflet final, il avait accordé à Abou Trika un penalty imaginaire qui a permis

en Ligue des champions africaine ; comment voyez-vous les retrouvailles entre les deux clubs dimanche prochain ? Après plusieurs années comme vous le dîtes si bien, nous revoilà, je dis bien nous, puisque la JSK fait toujours des nôtres en compétition africaine et qu’elle JSK accueillera, une nouvelle fois, Al Ahly. Ce ne sera sans doute pas un match facile, cela il faut bien le souligner. Cette rencontre est d’une im- portance capitale pour les Canaris qui sai- siront l’occasion de creuser l’écart les séparant des autres équipes de son groupe. A mon avis, une autre victoire serait synonyme de qualification aux demi-finales. Je voudrais ajouter une chose. Allez y… A mon avis, l’équipe d’Al Ahly ne constitue plus ce foudre de guerre que d’autres équipes du conti- nent craignaient par le passé. Plusieurs cadres de l’équipe qui formaient Al Ahly version 2006 ont dé- cidé d’aller monnayer leur talent ailleurs. Au-

aux Egyptiens d’arracher le nul. Vous aviez même été l’auteur de la passe décisive qui avait permis à Dabo d’inscrire le second but de la JSK…

Tout à fait, j’allais vous en parler justement d’un certain détail qui a caractérisé ma participation ce jour-là. C’était pour la première fois que j’ai été ali- gné ailier gauche. J’ai même, comme vous dites, adressé un centre à Dabo qui a ins- crit de la tête mettre le deuxième but

de la JSK. Je me rappelle aussi du premier but que nous avons pris lorsque le cuir avait glissé des mains de Gaouaoui.

Abou Trika n’était pas aussi fort qu’à l’heure actuelle ; comment le voyez- vous en ce moment ? Abou Trika est le joueur Egyptien le plus estimé, non pas en Algérie uniquement mais à travers le monde arabe. Certes, en 2006 il n’était pas très connu, mais il faut dire que ses prestations en équipe nationale lui avaient permis de se faire un nom déjà. C’est un joueur exceptionnel. J’espère qu’il bénéficiera d’un accueil chaleureux. Vu l’expérience que vous avez acquise depuis sous le maillot de la JSK puis à l’ESS, com- ment doivent procéder selon vous les Canaris pour décrocher une victoire ?

«Aux supporters de jouer convenablement leur rôle. La JSK n’est qu’à 3 points de la
«Aux
supporters de
jouer convenablement
leur rôle. La JSK n’est
qu’à 3 points de la
qualification»

Heureusement que oui. Je suis convaincu que la JSK a les moyens de remporter les trois points ce di- manche. Je serai moi aussi derrière la JSK que je sou- tiendrai à fond. Les joueurs

devront continuer à jouer jusqu’au dernier instant de la partie. Quel est le message que vous souhaiteriez peut-être adresser aux supporters de la JSK ? En ma qualité d’ex-Canari, je leur demanderai de venir en grand nombre ce dimanche à Tizi pour remplir comme ils l’ont toujours fait les travées du stade du 1er-Novembre. Ils n’ont aucune excuse à donner, les joueurs auront vraiment besoin de leur soutien. Pour ma part, je souhaite une victoire à la JSK, ce qui lui ouvrira les portes des demi-finales. Je prierai tous les jours jusqu’à dimanche Entretien réalisé par Mourad L.

«C’était la première fois que je jouais en ailier droit et j’avais même permis à Dabo d’inscrire le 2 e but de la JSK»

08 N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil JSK Après l’accident provoqué par Hamiti
08
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil JSK
Après l’accident provoqué par Hamiti avant-hier
Ambiance morose
aux entraînements
«Croyez-moi, je n’ai pas
fermé l’œil de la nuit»
C’ est vraiment difficile pour un joueur de vivre une
situation aussi délicate, à moins d’une semaine
U ne semaine
de la rencontre de Ligue des champions face à
avant le grand
Al Ahly. C’est le cas de l’attaquant Farès Hamiti qui a
provoqué hier après-midi un grave accident de la
rendez-vous
circulation, causant la mort d’un homme de 52
ans, à l’entrée de la ville de Tizi-Ouzou. Raison
pour laquelle les Canaris ont dû annuler la
rencontre amicale face à la formation de Réghaïa
à
la dernière minute. Toutefois, ils se sont
contentés d’une légère séance d’entraînement afin
de pallier l’annulation de la joute amicale. En
effet, personne ne peut imaginer l’ambiance qui
régnait au sein de l’effectif kabyle. Tous les
joueurs étaient sous le choc du fait que l’un
des leurs ait causé un accident qui a coûté la
qui opposera la JSK à
Al Ahly du Caire,
nous avons jugé né-
cessaire de contacter
l’attaquant Sid Ali
Yahia-Chérif afin de
connaître le déroulement
des entraînements de son
équipe. Toutefois,
nous avons profité
vie à un citoyen. Autrement dit, le moral était
de l’occasion pour
lui
poser
à
plat et personne ne pouvait se concentrer sur
son travail. D’ailleurs, c’était le cas de Sid Ali
Yahia-Cherif que nous avons contacté hier après-midi. D’un
air triste, il nous a déclaré : «Nous sommes tous avec Farès.
J’espère que tout ira bien pour lui. Sans vous mentir, la séance
d’entraînement d’hier était vraiment très lourde. On va reprendre
les entraînements aujourd’hui avec un bon moral je l’espère.»
Saïd D.
La JSK s’occupe du transfert du corps
de la victime
Hier, les responsables de la JSK , à leur tête le président Hanna-
chi, étaient à l’hôpital Nedir Mohammed de Tizi Ouzou. Les res-
ponsables kabyles ont pris en charge le transfert du corps de la
victime décédée lors de l’accident de voiture que conduisait l’atta-
quant de la JSK, Farès Hamiti. Une fois les formabilités d’usage ef-
fectuées et l’autopsie effectuée, la dépouille mortelle a été acheminée
vers le domicile de sa famille sis à la Nouvelle-Ville.
Veillée funèbre hier soir
quelques ques-
tions sur son co-
équipier Farès
Hamiti qui a pro-
voqué un accident
mortel avant-hier à
Tizi-Ouzou.
Tout d’abord,
quelles sont les
nouvelles Alilou ?
Que puis-je vous
dire ? Nous sommes
toujours sous le choc
après le grave acci-
dent que Hamiti a
provoqué avant-hier.
Croyez-moi, je n’ai pas
fermé l’oeil de la nuit. Je n’ai pas pu
trouver le sommeil. J’espère que
tout ira mieux pour lui Inch’Allah.
C’est hier soir qu’a eu lieu la veillée funèbre au domicile de la
victime. Les responsables de la JSK ont tenu à être présents aux
côtés de la famille du défunt pour leur apporter leur soutien en ce
douloureux événement.
Enterrement aujourd’hui
La victime sera inhumée aujourd’hui au cimetière de M’douha. En cette
douloureuse circonstance, l’ensemble des dirigeants de la JSK présente à la
famille du défunt leurs sincères condoléances priant Allah le Tout Puissant
de lui accorder Sa Miséricorde.
A Dieu nous appartenons et à Lui
nous retournons
Hamiti remis en liberté provisoire
Aussitôt entendu par les services de police de Tizi
Ouzou, avant-hier sur les circonstances de l’accident
qui a causé la mort d’un homme d’une cinquantaine
d’années, le joueur de la JSK, l’avant centre, Hamiti, a
été remis en liberté provisoire avons-nous appris de
sources proches du club kabyle. Entouré de tous ses
partenaires à la JSK, Farès Hamiti, complètement
atteint sur le plan psychologique, essaye tant bien que
mal de surmonter cette pénible épreuve.
Avez-vous rencontré Hamiti ?
Non, je ne suis pas à Tizi-Ouzou,
je suis à la maison du fait que la di-
rection nous a accordé une journée
de repos. Mais je suis en contact
permanent avec Khoutir-Ziti, car il
se trouve avec Farès.
Comment avez-appris cette mau-
vaise nouvelle ?
Je n’ai pas voulu y croire, lorsque
j’ai entendu cette mauvaise nouvelle.
Comme vous le savez, nous étions
sur le point de jouer une joute ami-
cale face à Réghaïa, afin de nous bien
préparer pour la prochaine rencontre
face à Al Ahly. Seulement, tout a été
annulé à la dernière minute à
cause de l’accident.
Mais vous avez eu une séance d’entraî-
nement quand même…
C’est vrai, nous nous sommes contentés
d’une séance d’entraînement, mais avec
aucun goût et aucune ambiance. C’est dur de
se concentrer, alors que notre camarade est
toujours sous le choc.
Vous allez reprendre les entraînements
aujourd’hui à 18h, êtes-vous prêts ?
Evidemment, c’est vrai qu’on n’est pas
vraiment bien, mais place au travail. Il y a
une place en demi-finale de la Ligue des
champions qui nous attend. J’espère que
nous nous remettrons de ce choc, afin de
glaner les trois points de la rencontre. Tou-
tefois, nous allons faire de notre mieux pour
qu’on atteigne notre objectif et pouvoir dé-
dier la victoire à Farès et à la famille du dé-
funt. Il nous reste encore une semaine
devant nous. Nous allons sortir le grand jeu.
Vous allez affronter l’équipe la plus ti-
trée en Afrique, êtes-vous capables de
les surprendre ?
Tout à fait, nous en sommes persuadés
même. Il ne faut pas oublier qu’Al Ahly de
cette année n’est pas celui des années précé-
dentes. C’est vrai que cette équipe renferme
dans ses rangs les meilleurs joueurs égyp-
tiens, à l’image de Abou Trika et Barakat,
mais nous avons les moyens de les arrêter.
Dernièrement, les dirigeants d’Al Ahly
ont motivé leurs joueurs en leur offrant
une forte prime pour vous battre. Qu’en
pensez-vous ?
Qu’ils les encouragent ou pas, l’essentiel
est que nous nous sommes prêts à les sur-
prendre et que les trois points de la rencon-
tre resteront à Tizi. Nous avons l’avantage
des supporters de la JSK qui vont sans doute
envahir les gradins. J’espère qu’on ne va pas
les décevoir.
Un dernier mot ?
Après une journée de repos, nous allons
reprendre les entraînements demain soir.
Nous allons cravacher dur pour atteindre
notre objectif. Je profite de l’occasion pour
faire appel à tous les fans de la JSK pour
qu’ils soient présents en force le jour du
match. Je tiens aussi à leur dire que les trois
points de la rencontre resteront à Tizi.
Entretien réalisé par Saïd Djoudi
«Cette équipe d’Al Ahly n’est pas celle
des années précédentes»
MCA
De nos envoyés
spéciaux en Pologne
Après Bedbouda, Mokdad, Aberane et Mouissi
Tarek
Rachid
Zahir
Bouchikhi
Benchikh
Lahlah
Koudri et Attafen seront sanctionnés à
cause de leur retard à l’entraînement
Il a décidé d’intervenir sur
l’affaire Mokdad
l’accrochage de Mohamed Aberane et
Hicham Mouissi lors du match d’appli-
cation d’avant-hier après-midi qui leur
ont tous valu des sanctions pécuniaires,
voilà que cette liste vient d’être élargie
pour atteindre le chiffre six. En effet,
l’on vient d’apprendre que deux autres
joueurs feront l’ogjet de sanctions pour
être arrivés légèrement en retard à l’en-
traînement. Il s’agit de Billel Attafen et du
deuxième capitaine, Hamza Koudri.
Babouche : «En
tant que capitaine
j’avais le droit de
faire des
remontrances à
Mokdad»
Achouri : «Tout écart
disciplinaire se payera cash»
D écidément, au fil des
jours qui passent, la
liste des joueurs qui
seront sanctionnés ne cesse de
s’allonger. Ainsi, après Brahim
Bedbouda, qui s’est fait expul-
ser gratuitement face à Craco-
via et Abdelmalek Mokdad qui
avait quitté une séance d’entraî-
nement prématuré-
ment, sans oublier
Au Mouloudia, il est révolu le temps où
les joueurs faisaient la pluie et le beau temps
au club. Le staff technique, appuyé par la di-
rection du club, veut instaurer une discipline de
groupe où il n’y aura pas de place aux sentiments
ni au favoritisme, comme ce fut le cas par le passé
avec cette politique du deux poids deux mesures.
«Tout écart disciplinaire se payera cash», avait lancé
à haute voix Kamel Achouri en direction de ses
joueurs à la fin du déjeuner d’avant-hier, question
de leur faire passer le message. T. Che
Voulant réagir sur le cas de
Abdelmalek Mokdad qui n’avait
pas apprécié les critiques de
Babouche, ce dernier nous dira à
ce propos : «En tant que
capitaine, j’avais le droit de faire
des remontrances à Mokdad et à tout
le monde. On était dans la salle de
musculation, l’ayant vu rigoler je lui
ai dit que ce n’était pas le moment de
discuter il fallait bosser. Mokdad a mal
pris mes remarques. Mais par la suite
dans l’hôtel il est venu s’excuser». «Il
faut que tout le monde sache que je
fais cela avec tous les joueurs dans leur
intérêt et celui du club» nous a dit en
conclusion Babouche.
T. Che
ChérifYahia ChérifYahia ChérifYahia ChérifYahia ChérifYahia Chérif
ChérifYahia
Yahia Chérif
Yahia
N° 1290 Lundi 9 août 2010 De nos envoyés spéciaux en Pologne Coup d’œil MCA
N° 1290 Lundi 9 août 2010
De nos envoyés
spéciaux en Pologne
Coup d’œil MCA
Tarek
Rachid
Zahir
Bouchikhi
Benchikh
Lahlah
rapport au
gros poten-
tiel offensif
que possède le
vieux club al-
gérois. Michel
n’a pas voulu
verser dans le
pessimisme,
pour lui cette
situation
n’est que
passagère et
aussi due à
la qualité des
sparring-
C’ est
d’une
dans la
bonne hu-
meur et
sous un
chose,
chaque joueur
devra s’arracher pour ga-
gner sa place de titulaire.
C’est la concurrence qui im-
pose cela».

ciel ensoleillé que les joueurs du Mouloudia se sont entraînés hier en toute fin d’après-midi au stade de Wista. On sentait un groupe décontracté qui n’avait qu’une seule idée en tête, terminer le stage pour ren- trer au pays après seize jours de dur labeur. A quelques heures de la fin du regrou- pement, il fallait solliciter Alain Michel afin qu’il nous dresse un bilan sur ce stage. A ce sujet l’ex-coach de Gre- noble nous dira : «Ce fut dans l’ensemble un stage très satisfaisant. Tout le monde sans exception a répondu po- sitivement à des degrés diffé- rents à la charge de travail à laquelle ont été soumis les joueurs. L’un des points im- portants lors de ce stage c’est que nous sommes parvenus à donner un certain volume de jeu à tous les joueurs. Nous avons rencontré des forma- tions de très bon calibre qui nous ont permis de déceler nos lacunes et voir ce qu’il faut faire pour les effacer. Lors d’un stage il y a les bonnes choses et les moins bonnes. A nous de trouver la bonne formule pour tout ré- gler. Par contre je suis sûr

«Zabrze et Cracovia peuvent remporter le championnat sans souci»

L’une des satisfactions d’Alain Michel a été la qua- lité des sparring-partners qui ont été proposés au Mouloudia. Gornik Zabrze et Cracovia sans oublier Po- lonia Bytom sont des forma- tions de Division Une du championnat polonais. «Nous avons eu affaire lors de ce regroupement à des équipes de très bon niveau. Certes, le championnat polo- nais n’est pas celui de l’Italie, l’Espagne ou l’Angleterre mais ça reste costaud avec des équipes qui proposent un jeu athlétique».

«En Algérie, il y a que Belkalem qui peut rivaliser dans le jeu de tête avec les Polonais»

Démontrant un déficit flagrant dans l’engagement physique et surtout dans le jeu aérien face à l’équipe de Cracovia, Michel nous a

déclaré qu’il était impossible actuelle- ment pour tous les clubs al- gériens de rivaliser avec des formations aussi athlétiques. «Pour rivaliser avec des équipes aussi athlétiques comme Cracovia qui ont des joueurs qui culminent à plus d’un mètre quatre-vingt dix il faut avoir des joueurs afri- cains qui peuvent apporter de la puissance et de la hau- teur. En Algérie il y a peut- être que Belkalem qui peut rivaliser dans le jeu de tête avec les Polonais. Il y a un rapport de forces qui paraît déséquilibré. Mais malgré cela, nous sommes parvenus avec nos qualités à tirer notre épingle du jeu» nous a dit l’ex-coach de Grenoble.

«Nous n’avons pas marqué beaucoup mais on s’est créé énormément d’occasions»

Peut-être que le seul point noir lors de ce stage a été cette attaque du Mouloudia qui n’a marqué que deux buts en cinq matches ami- caux. Ce qui est peu par

partners. «Il faut savoir déjà que nous avons eu affaire à de très bonnes équipes qui n’ont rien à voir avec celles de la saison passée où on gagnait sur des scores fleuves. Même si nous n’avons pas beaucoup marqué puisque nous n’avons mis que deux buts en cinq matches, nous nous sommes créés pas mal d’occasions de scorer. Lors des matches ami- caux que nous avons perdus face Zabrze et Carcovia on s’est procurés les meilleures occasions qui auraient pu changer la physionomie des deux matches. Mais nos atta- quants ont souvent péché dans le dernier geste par manque de lucidité ou à cause de la fatigue. Le plus n’important c’est qu’on se crée des occasions. Il aurait été inquiétant si on ne parvenait pas à se mettre dans des si- tuations favorables de scorer. Avec le travail nos joueurs vont retrouver cette efficacité qui leur a fait défaut durant ce stage. Personnellement, je ne suis pas inquiet du tout» nous a-t-il confié.

«Quand on joue à l’étranger, on n’a pas le droit de faire des bêtises, car il faut représenter dignement le foot algérien»

car il faut représenter dignement le foot algérien» 0 9 «Chaque joueur devra s’arracher pour gagner

09

«Chaque joueur devra s’arracher pour gagner sa place de titulaire»

Le comportement de cer- tains joueurs lors des matches amicaux a fait réa- gir Michel qui est revenu sur l’expulsion de Brahim Bedbouda lors de la rencon- tre face à Cracovia. «C’est inadmissible de se comporter de la sorte. Lorsqu’on est à l’étranger on n’a pas le droit de faire des bêtises car il faut représenter dignement le foot algérien. C’est ce type de comportement qui peut faire perdre un match à l’équipe. A l’avenir il faut éviter de se comporter de la sorte. En tout cas, le fait de se faire ex- pulser gratuitement coûtera une ponction sur salaire au joueur. Il faut être clair là- dessus» nous a-t-il dit.

«Les joueurs doivent savoir qu’ils seront sanctionnés en cas de manquement au règlement intérieur de l’équipe»

Lors de ces dernières heures, plusieurs joueurs ont été sanctionnés par le staff technique pour des écarts disciplinaires ou bien pour des comportements qui nuisent au groupe. «Les joueurs doivent savoir que chaque manquement au rè- glement antérieur leur coû- tera automatiquement une ponction financière. Il n’y aura plus rien à expliquer, chacun sait que tout écart sera immédiatement répri- mandé. C’est comme ça que ça se passe dans les clubs professionnels.»

«Nous aurons deux stages en Tunisie qui nous permettront de garder cet esprit de compétition»

Sachant que le cham- pionnat a été reporté jusqu’à la mi-septembre, il faudra gérer durant un mois et demi un groupe qui pour- rait perdre sa concentration durant le mois sacré de ra- madhan. «Pour garder la concentration de tout le groupe il faut préserver cette intensité dans le travail du- rant le mois du ramadhan. A

chaque fois que nous jouons un match amical, il faudra en faire deux en quarante- huit heures afin de donner un temps de jeu à tout le monde. C’est d’ailleurs notre plus grand souci. Nous au- rons deux stages en Tunisie, l’un à Aïn Draham, l’autre à Tunis au cours desquels nous disputerons quatre rencon- tres amicales. Ce n’est que de cette manière qu’on pourra maintenir tout le monde compétitif.»

«Nous espérons toujours avoir trois licences de plus»

Concernant le nombre de licences, puisque le Mou- loudia en possède 28 joueurs pour 25 places, cela sous-entend que trois joueurs devront rester sur le carreau. A ce propos, Mi- chel garde bon espoir de voir la FAF leur permettre d’élargir leur quota à 28 li- cences. Cela permet à Mi- chel de ne pas être contraint de sortir de sa liste trois joueurs. «Ecoutez, je garde bon espoir d’avoir trois li- cences de plus. Nous comp- tons sur la compréhension de la FAF afin qu’on ne pénalise pas nos jeunes», nous a lancé Michel.

«Kaddour devrait être avec nous»

Et pour conclure, nous avons évoqué avec le coach mouloudéen le cas de Karim Kaddour qui est le seul à ne pas avoir encore signé de contrat avec les Vert et Rouge. A ce propos, Michel nous a fait compren- dre que le joueur franco-al- gérien devrait être mouloudéen lors du pro- chain exercice. «Kaddour a démontré qu’il avait un bon potentiel. Il peut apporter un plus à l’équipe. A partir de là, il devrait être avec nous», nous a dit en conclusion Alain Michel qui était dépité par ces rumeurs faisant état d’un différend entre lui et son adjoint, Kamel Achouri. T. Che

différend entre lui et son adjoint, Kamel Achouri. T. Che On s’amuse comme on peut avec

On s’amuse comme on peut avec Zemma

Kamel Achouri. T. Che On s’amuse comme on peut avec Zemma C’est au tour de Mokdad

C’est au tour de Mokdad d’être la victime

avec Zemma C’est au tour de Mokdad d’être la victime On se défoule à fond, en

On se défoule à fond, en attendant que les choses sérieusent

avec Zemma C’est au tour de Mokdad d’être la victime On se défoule à fond, en

Il sest

émigré

proclamé

de

lors du tournoi

sixte

des

groupe

le suis Zeddam,

évolué

un ses Hamza émigré», avec qui

Ayant

le

remporté

à ont

Franco-Algériens

avec

sixte,

de

tournoi

un le auto- émi-

s’est

lui,

propre

humour

cet

«Je

émigré.

proclamé

criait-il

suis

je toutes

gré,

sur

forces

de

terrain.

10 N° 1290 Lundi 9 août 2010 De nos envoyés spéciaux en Pologne Coup d’œil
10
N° 1290 Lundi 9 août 2010
De nos envoyés
spéciaux en Pologne
Coup d’œil MCA
Tarek
Rachid
Zahir
Bouchikhi
Benchikh
Lahlah
Il a été le joueur le plus en vue de son équipe durant le stage
Zeddam «Nous avons une
équipe capable de faire
très mal en championnat»
Malgré de petits bobos, Hamza Zeddam a été l’un des meilleurs joueurs de son équipe lors des
matchs de préparation. Cela dénote de la détermination de l’enfant de Constantine qui est décidé
à réussir une autre grande saison avec l’ambition de décrocher le titre.
Vous venez de termi-
ner le stage de pré-
paration en
Pologne. Que
pensez-vous
du travail ac-
compli ?
Nous
avons
bossé très
dur, on a
serré les
dents pour
aller au terme de ce
stage, car ce n’était pas fa-
cile. Nous avons effectué
une très bonne préparation
avec à la clé des matchs
amicaux face à des équipes
de très bon niveau. Ce qui
n’était pas le cas la saison
passée. Dans l’ensemble, on
ne peut que se réjouir du tra-
vail accompli durant ces seize
jours. Il est venu le temps de
rentrer chez nous.
bouda et Besseghier qui ont
écopé chacun d’un carton
rouge…
C’est sûr qu’on est furieux
lorsque vous voyez votre équipe
prendre deux cartons rouges.
Mais je pense aussi que l’arbi-
trage y était pour beaucoup.
Mais bon, nous n’allons pas re-
faire le match. Ce qui est fait et
fait. Nous devons nous servir
de ces matchs justement pour
tirer des leçons afin de ne pas
commettre les mêmes erreurs à
l’avenir. Ce n’est que de cette
manière que l’on pourra pro-
gresser et aller de l’avant.
sur plusieurs fronts, il est préfé-
rable d’avoir un effectif riche. Et
matchs amicaux que Zemma
vous poussait souvent à bout
si la direction du club a recruté
plusieurs joueurs, c’est pour
pouvoir s’attaquer à plusieurs
objectifs. Cela ne va pas être fa-
cile, mais nous avons tout pour
réussir quelque chose de grand.
Vous qui avez travaillé sous
la coupe de Michel et Bracci,
selon vous où se situe la dif-
férence entre les deux tech-
niciens ?
Chaque entraîneur a sa mé-
thode de travail. Personnelle-
ment, ce que je peux vous dire
c’est que je suis plus à l’aise avec
Michel qu’avec Bracci. Michel a
une manière de communiquer
qui nous transcende tous.
sans raison valable ?
Je ne comprends pas pour-
quoi. Il le fait souvent et je lui
réponds souvent. Mais je peux
vous dire que c’est un plaisir de
pouvoir compter dans son
équipe un gardien du calibre de
Zemma qui est le meilleur à
son poste dans notre pays.
Vous avez souffert de son
absence la saison passée ?
Même si j’ai beaucoup de res-
pect pour Ouamane qui man-
quait cruellement de
compétition dans les jambes,
avec Zemma, je joue plus à
l’aise et avec beaucoup de séré-
nité et de confiance, ce qui
n’était pas le cas avec Ouamane.
Est-ce que ce sera le cas
pour Bouhedda ?
Non, parce que Bouhedda a
joué tous les matches comme
titulaire avec l’ASMO. Je sais
qu’il pourra sans le moindre
problème assurer l’intérim.
Harkat a enfin eu
droit à sa pizza
Avant-hier
soir, Sofiane
Harkat a réussi à
assouvir sa petite gourmandise
en faisant un
petit tout en ville
pour prendre une
pizza au
fromage spécial maison. C’est en compagnie
Vous avez été champions
d’Algérie la saison passée à la
surprise générale. Cette fois-
ci, tout le monde vous attend
au tournant. Comment
allez-vous vivre cette situa-
tion de favori pour un nou-
veau sacre ?
Favori numéro un, je ne le
pense pas, car il y a d’autres
équipes comme l’ESS et la JSK
voire la JSMB qui seront de re-
doutables adversaires. Tout le
monde voudra faire descendre
le champion d’Algérie. Mais je
peux vous dire une chose, nous
avons une équipe capable de
faire très mal en championnat.
Vous êtes très pote avec Bes-
seghier qui ne rate jamais
l’occasion de vous taquiner…
Nous sommes comme des
frères. C’est sûr que moi aussi je
ne rate jamais l’opportunité de
le taquiner ou de lui faire
quelques farces.
Entretien réalisé par
Tarek-Che
de Attafen,
Harkat, Zemmamouche,
Annabi et
le médecin de l’équipe
que Sofiane a savouré
pizza au fromage. une
pizza au fromage.
une

Justement, vous avez disputé cinq matchs amicaux et vous n’avez remporté qu’un seul. Cela n’est-il pas inquiétant ? Pas du tout, car un match amical ne pourra jamais rem- placer une rencontre officielle. Et puis nous avons eu affaire à des formations de haut niveau comme Zabrze et Cracovia qui jouent en Division Une du championnat polonais. Donc ce n’est pas rien. Mais le plus im- portant dans tout cela c’est qu’on se crée des occasions de scorer. Cela prouve qu’on déve- loppe du jeu et qu’on parvient à se mettre dans des situations de scorer. Mais il nous manquait à chaque fois un brin de réussite devant qui viendra avec le temps et le travail. Il ne faut aussi pas oublier que nous étions en pleine charge de tra- vail. Cela diminue des réflexes de chaque joueur.

Contre Cracovia, votre en- traîneur Michel était furieux à cause de l’attitude de cer- tains joueurs comme Bed-

Vous êtes devenu en l’espace de deux saisons un joueur incontournable au sein de votre équipe. Cependant, il faudrait pour le coach faire des choix concernant celui qui jouera à vos côtés. Quel est celui avec qui il y a une très bonne entente sur le ter- rain ? C’est une question un peu délicate. Je ne peux pas vous dire que je me sens mieux avec Harkat ou Megherbi. Chacun son style. Certes j’ai joué plus avec Harkat qui n’est plus à pré- senter. Mais Megherbi a lui aussi des qualités qui lui per- mettent de prétendre à une place de titulaire. Il ne faut pas croire que tout est acquis d’avance. Même moi, je pour- rais ne pas jouer comme titu- laire en cas de baisse de régime car nous avons un effectif assez riche où la moindre faiblesse permet aux autres de prendre votre place. D’ailleurs le coach n’a cessé de nous dire durant ce stage que personne n’est sûr d’être titulaire. Il faut se battre pour gagner sa place.

La richesse d’effectif ne risque-t-il pas justement de créer des tentions au sein de l’équipe ? Non, je ne le pense pas. Vous savez, quand vous êtes aligné

Et la Ligue des champions dans tout cela ? Notre objectif serait d’attein-

dre la phase des poules. Si nous

y parvenons tout sera possible

par la suite. Mais pour ce faire, il est primordial pour nous de bien débuter le championnat. C’est la confiance engendrée en championnat qui nous per- mettra de réussir de bonnes performances au niveau continental.

On a remarqué lors des

Il est certain que la bonne ambiance se répercutera sur les On est cette en

Il est certain que la bonne ambiance se répercutera sur les

Il est certain que la bonne ambiance se répercutera sur les On est cette en train

On est cette en train de préparer un mauvais tour un dirigeant

On est cette en train de préparer un mauvais tour un dirigeant Séance piscine pour se

Séance piscine pour se détendre, un moment très prisé

N° 1290 Lundi 9 août 2010

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil MCA 1 1 Le groupe Zemma remporte le

Coup d’œil MCA

11

Le groupe Zemma remporte le tournoi sixte L’avant-dernière séance de tra- vail qui a eu
Le groupe
Zemma remporte
le tournoi sixte
L’avant-dernière séance de tra-
vail qui a eu lieu samedi dernier
en toute fin d’après-midi a été
marquée par un petit tournoi de
sixte à trois
équipes de huit. A
ce jeu, c’est la formation
de Zemma qui a remporté la
compétition en s’imposant lors
de ses deux rencontres avec l’art
et la manière. Il s’agit de Zem-
mamouche, Mokdad, Zeddam,
Kemas, Kaddour, Mouissi, Bel-
kheir et Daouadi.
Photo
d’équipe
pour
la
Kemas fait
des siennes
dernière
Amroune
souffre d’un
hématome au genou
Khaled Kemas a été l’un des
grands artisans du succès de sa
formation en inscrivant beaucoup
de buts. Le joueur semble au fil
des jours retrouver toutes ses sen-
sations de buteur.
La
dernière
du à séance les
de
travail
qui
s’est
effectuée
au
stade
de
Wista
hier
matin
a
été
marquée
par
une
belle
photo
d’équipe
que
joueurs
et les
membres
staff
technique
ont
tenu
prendre
pour
marquer
leur
passage
dans
bourgade
polonaise.
L’avant-centre mouloudéen, Mohamed Am-
roune, n’a pas pu prendre part à la séance
d’avant-hier en raison d’un hématome au
genou droit qui le fait souffrir. Le joueur devra
d’ailleurs observer quelques
jours de repos à son arrivée
au pays.
la
Ambiance de
folie sur la
touche
Il s’est transformé
en arbitre
Pendant que l’équipe
de Derrag affrontait
celle de Bouchama,
Zemmamouche et ses
potes n’ont cessé de
chanter et de mettre
une ambiance de folie
dans le stade Wista.
«Baouh, Baouh», chan-
taient les camardes de
Zemma qui craignaient
que l’équipe de Ba-
bouche ne lâche le match à leur
adversaire pour faire perdre la for-
mation de Zemmamouche. Inutile
de vous décrire l’ambiance qui a
envahi le stade au coup de sifflet
final. On croyait revoir les joueurs
remporter le championnat un 31
mai 2010.
C’est en arbitre que
Amroune s’est reconverti
avant-hier. Le joueur a di-
rigé toutes les ren-
contres du tournoi
sixte avec une
beaucoup d’auto-
rité.
Piscine après
l’entraînement
Quartier minuit
libre
Dès qu’ils ont terminé
la dernière
séance, synonyme
de fin de stage,
jusqu’à
tous les joueurs
ont eu droit à une
Pour permettre aux joueurs de
heure de piscine.
Cela a permis à
comme Harkat de
faire du shopping, Michel a
certains joueurs
accordé quartier
libre à ses
jouer au prédateur,
à la recherche
d’une victime pour lui faire boire
poulains qui devaient
cependant rentrer à minuit à
Benamer termine
sur la 2 e marche
une ou
deux tasses.
l’hôtel pour
une nuit de
avant de prendre
récupération,
le chemin du retour.
Bouhafer,
Attafen et
Mourad Benamer, l’entraîneur
des gardiens, a, lui aussi, participé
au tournoi sixte. C’est avec Koudri,
Daoud, Slimani, Bouchama et
Aberane que le technicien a ter-
miné en seconde position derrière
le groupe de Zemma.
Zemma
s’attaquent
Megherbi
à Achouri
Dans la piscine, certains joueurs
se blesse
comme Zemma,
Attafen et
Pas
chance
pour
Bouhafer
ont tenté de faire
boire la
défenseur
de hier Mohamed
Megherbi
tasse à
Kamel Achouri
qui
qui
s’est
blessé
lors
de
le la
anticipait le coup. Finalement,
dernière
séance
de
travail
Zemma s’est retrouvé
pris au piège
effectuée
matin
au
stade
par
ses
partenaires
se sont
de
Wista.
Le
joueur
souffre
retournés
contre
qui lui.
d’un
bobo
à
la cheville.

L’équipe devrait rallier Alger ce soir à 23h

C’ est ce soir vers les coups de 23 h (heure algérienne) que la délégation mouloudéenne devrait rallier la capitale après seize jours de stage en Pologne et plus précisément dans la ville de Wista. Ce n’est qu’après avoir transité par l’aéroport de Rome où les joueurs devront rester presque

sept heures, que la délégation prendra le chemin de retour au pays.

La délégation a quitté Wista à 4h du matin

C’est à 4 h du matin (heure locale) que la délégation moulou- déenne a quitté la ville de Wista, après y avoir passé seize jours à l’hôtel Almira. C’est à bord d’un autocar de haut stan- ding que les joueurs ont pris place pour rallier Var- sovie. Il aura fallu six heures aux Mouloudéens pour traverser les 450 km qui les séparaient de la capitale polonaise. Il était presque 10 h du matin lorsque les camarades de Babouche ont rejoint l’aéroport international de Varsovie (Frédéric Chopin).

Pas de visite de Rome pendant le transit

Par crainte de rater le vol à destination d’Alger, le chef de la délégation, Kamel Abdeloua- hab, n’a voulu prendre aucun risque en refusant aux joueurs de se rendre pendant les sept heures de transit dans la capitale Italienne. Pas de Colisée de Rome pour les joueurs qui voulaient se promener et voir les monuments célèbres de la capitale. T. Che

Au sujet de leur altercation lors de la séance d’avant-hier

Mouissi «Ce genre de tacle ne devrait pas avoir lieu entre nous»

Après une partie de ping-pong perdue face à Mokdad, nous nous sommes rapproché de Hicham Mouissi afin qu’il nous donne sa version des faits sur l’incident qu’il a eu avec Aberane. «Ce sont des choses qui arrivent lors d’un stage. Il n’y a pas de quoi faire tout un plat. Je me suis énervé car Aberane m’a taclé violement au risque de me blesser. Je sais qu’il ne l’a pas fait ex- près mais cela ne doit pas se pro- duire lors des entraînements entre nous car cela porte préjudice à l’équipe avant toute chose. Mais après l’incident, j’ai demandé par- don au joueur et tout est rentré dans l’ordre», nous a confié l’ex- joueur de RC Tournai.

Aberane «Ce n’était pas dans mon intention de lui faire mal»

Et pour avoir la version des deux joueurs, nous avons sollicité Mohamed Aberane qui nous dira au sujet de l’incident : «J’ai voulu subtiliser le ballon à Hicham et, ne pouvant pas contrôler mon élan, je l’ai touché sans faire exprès. Ce n’était pas dans mes intentions de lui faire mal. Cet incident est clos du moment qu’on s’est excusés mutuellement. A présent, il faut tourner la page», nous a déclaré Aberane qui sera, au même titre que Mouissi, sanctionné fi- nancièrement pour cette altercation.

T. Che

fi- nancièrement pour cette altercation. T. Che Le groupe mouloudéen prépare un coup à Harkat Mokdad

Le groupe mouloudéen prépare un coup à Harkat

T. Che Le groupe mouloudéen prépare un coup à Harkat Mokdad décidé à faire boire la

Mokdad décidé à faire boire la tasse à ses camarades

un coup à Harkat Mokdad décidé à faire boire la tasse à ses camarades Promenade en

Promenade en calèche dans les rues de Wista

12

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup réussi JSMB
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup réussi JSMB
1 2 N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup réussi JSMB Le groupe scindé en deux

Le groupe scindé en deux

●●● Pour la première séance d’entraînement d’hier qui s’est déroulée dans la matinée, le staff technique a scindé son effectif en deux groupes. Le premier s’est entraîné normalement sur la pelouse du stade de l’Unité-Maghrébine, alors que l’autre s’est rendu à la salle de l’OPOW pour faire de la musculation.

Menad

Une reprise au complet

●●● Après quatre jours de repos, les Béjaouis ont repris les entraînements avant-hier au stade de l’Unité- Maghrébine à 18h. Mis à part le gardien franco-algérien Si Mohamed Cédric qui se trouve en regroupement à Alger avec l’Equipe nationale, en prévision du match amical contre le Gabon prévu ce mercredi, le reste du groupe a répondu présent pour cette première séance de la semaine.

Sixte au menu

Pour cette première séance de la semaine, le driver béjaoui est entré directement dans le vif du sujet. Il n’a pas voulu encore perdre du temps afin de permettre à ses capés une meilleure préparation durant cette période. Contrairement à ses habitudes, le coach a augmenté la cadence dès cette première séance de la semaine. Les camarades de Rabie Meftah ont effectué quelques tours de piste suivis d’exercices d’échauffement. Par la suite, les Vert et Rouge ont été soumis à des exercices techniques avec circulation de la balle, avant de boucler la séance par un sixte au cours duquel ils se sont donnés à fond sous le regard attentif de Menad qui n’hésitait à apporter les correctifs nécessaires. En tout et pour tout, les Béjaouis ont passé presque deux heures sur le terrain.

A la recherche d’un sparring-partner

Afin de poursuivre la préparation déjà entamée en Tunisie et mettre à profit cette période, les Béjaouis comptent organiser un maximum de matches amicaux avant l’entame de la compétition. Ainsi donc, les responsables de la JSMB, en collaboration avec le staff technique, à sa tête le coach Djamel Menad, sont en train de chercher une équipe pour disputer un match amical cette semaine. C’est ainsi que les Béjaouis ont déjà contacté des dirigeants de certains clubs pour une joute amicale. Pour le moment, ils n’ont pas trouvé d’adversaire. Mais selon nos informations, les Béjaouis joueront certainement un match amical avant ce week-end.

Biquotidien hier

Après une première séance effectuée avant-hier au stade de l’Unité-Maghrébine, le driver de la JSMB, Djamel Menad, a décidé d’augmenter un peu la cadence en programmant deux séances d’entraînement par jour depuis d’hier. Ce programme sera appliqué durant toute la semaine. Une option qui permettra sans aucun doute aux joueurs de préserver leurs moyens physiques et, surtout, techniques. Le coach, qui a sûrement décelé quelques lacunes lors des dernières rencontres amicale disputées par ses poulains en Tunisie, va faire de son mieux pour corriger les fautes commises par l’équipe et tentera de préparer comme il se doit son équipe afin d’être fin prête à la reprise du championnat.

«Le stage de Tunis a été une totale réussite»

A l’issue de la séance d’en-

traînement qui s’est dé-

roulée au stade de

l’Unité-Maghrébine, Dja-

mel Menad, le coach béjaoui, avec sa clairvoyance habituelle, a bien voulu répondre à nos questions. L’ancien avant-centre des Verts a tenu à nous parler de plusieurs su- jets ayant trait à son équipe. Il es- time ainsi que le groupe a bien travaillé durant les 20 jours de stage et que la préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions. «Je dois dire que dans l’ensemble, le stage qu’on a effectué récemment à Tunis s’est bien déroulée, dans la mesure où nous avons mené à terme le pro- gramme de travail que nous avons tracé au départ. Le groupe a bien répondu et s’est adapté au rythme de travail. Nous avons aussi joué quatre matchs amicaux sur les cinq prévus. La dernière programmée contre une équipe tunisienne a été annulée. Aussi, je pense que l’objec- tif du stage a été largement atteint.»

«Je suis satisfait du groupe»

Toujours dans le même contexte, le driver de la JSMB estime que son équipe n’est pas encore au top mais durant le stage, les joueurs ont dé- montré de très belles choses qui au- gurent d’un avenir serein. «Bien qu’on ait fait que 20 jours de stage, on n’a pas encore atteint les 100% de notre préparation. Mais d’un autre côté, je dois dire sincèrement, le groupe a atteint une certaine marge de progression. Les jeunes, qui ont montré de très bonnes dispositions, ont progressé et sont surtout à l’écoute. Dans l’ensemble, je suis sa- tisfait de mon groupe.»

«Désormais, on aura besoin de 12 autres matchs amicaux»

Après les quatre rencontres ami-

autres matchs amicaux» Après les quatre rencontres ami- cales disputées par son équipe lors du dernier

cales disputées par son équipe lors du dernier stage en Tunisie, Menad pense qu’il lui faudra encore pas moins de douze matchs à disputer, surtout qu’il reste encore plus d’un mois et demi avant l’entame du championnat. «L’équipe s’est bien préparée physiquement. Désormais, ce sont les matches amicaux qui nous intéressent. A mon avis, il nous faudra au moins douze matchs ami- caux afin d’être au top. Les joueurs ont besoin de compétition. C’est à travers ces matchs qu’on corrigera nos lacunes. Il nous reste encore plus d’un mois et demi avant l’entame du prochain exercice. C’est dire qu’on doit mettre à profit cette période afin de parfaire tous les aspects.»

«L’équipe-type commence à se dessiner, mais… »

«Après le dernier stage, je peux dire que j’ai déjà mon idée sur le groupe. On essayera de préparer les joueurs appelés à jouer les premiers matchs, même si, par expérience, il se peut qu’il y ait certains qui

contracteront des blessures. Comme je l’ai déjà dit, la multiplication des rencontres permettra à l’ensemble du groupe d’avoir du temps de jeu. Je vais encore donner la chance à tout le monde, suite à quoi j’arrêterai mon équipe type. Même si j’ai déjà une petite idée sur cette équipe, je dois dire que rien n’est encore acquis, puisqu’il reste encore, comme je viens de vous le dire, un mois et de demi avant l’entame du champion- nat.»

«Je veux récupérer Deghiche»

Dans un autre cotexte, le coach de la JSMB a bien confirmé la for- mation que nous avons rapportée récemment dans notre journal concernant le probable retour du milieu de terrain Mosbah Deghiche qui a été écarté cet été par la direc- tion. Menad nous a fait savoir qu’il doit d’abord parler avec le président qui décidera toutefois de son re- tour. «Oui, je veux récupérer ce joueur. C’est un bon élément. L’équipe aura besoin de ses servies. Pour le moment, rien n’est encore of-

ficiel, je dois d’abord discuter avec le président sur son cas et s’il accepte, Mosbah sera avec nous pour la nou- velle saison.»

«Houha maintenu»

Bien qu’il n’ait joué aucune mi- nute durant les rencontres amicales disputées par la JSMB à Tunis, le coach de la JSMB, en collaboration avec l’entraîneur des gardiens de but Harb Abderrezak, a décidé de retenir dans son effectif le jeune gardien Houha Abdelatif qui a par- ticipé au dernier stage à Hammam Lif. «Certes, ce gardien n’a joué au- cune minute durant les rencontres amicales que nous avons jouées à Tunis à cause d’une blessure. Mais je peux vous dire que c’est un bon por- tier. Il a du talent, il est encore jeune. Il a donc une grande marge de pro- gression devant lui. C’est pour cette raison qu’on a décidé de le retenir. En principe, il signera son contrat cette semaine.»

En principe, il signera son contrat cette semaine.» Boulaïncer réintègre le groupe Laref S. Abdelli Gasmi

Boulaïncer réintègre le groupe

Laref

S. Abdelli
S. Abdelli

Gasmi en tenue de ville

«Tout pour réussir une belle saison»

Si son camarade Boulaïncer a déjà réintégré le groupe, l’autre attaquant de la formation béjaouie Ahmed Gasmi, qui a raté le stage de préparation de Tunisie à cause d’une méchante blessure contracté lors d’une séance d’entraînement à Tunis, n’a toujours pas repris le chemin des entraînements. Toutefois, le joueur était présent avant-hier au stade de l’Unité- Maghrébine, mais en tenue de ville. C’est ainsi qu’il a assisté à l’entraînement de ses coéquipiers. En effet, il attend toujours les résultats de l’IRM qu’il a passée récemment afin d’être fixé définitivement sur la nature de sa blessure.

fixé définitivement sur la nature de sa blessure. Après avoir passé plus d’une semaine en rééducation,

Après avoir passé plus d’une semaine en rééducation, le jeune attaquant des Vert et Rouge, Rafik Boulaïncer, qui a contracté une blessure au niveau de la cheville lors du dernier stage de préparation qui a eu pour cadre Hammam Lif en Tunisie, a réintégré le groupe avant-hier. Désormais, l’enfant de Timezrit se sent beaucoup mieux et ne ressent plus aucune douleur. Ce qui lui a permis d’ailleurs de prendre part à toute la séance et de participer à tous les exercices programmés par le staff technique.

Comment s’est déroulée la séance de la reprise ? Comme vous l’avez constaté, la reprise s’est déroulée le plus normalement du monde. Après quatre jours de repos, on a repris le tra- vail dans une très bonne ambiance. Tout le monde était présent. Alors satisfait tout de même du stage d’intersaison ? L’équipe a travaillé dur durant le stage. Elle a enregistré quelques progrès notamment sur le plan physique, un volet pour lequel on a consacré le plus de temps. Toutefois, il nous reste encore du temps devant nous, donc on travaillera encore durement afin d’être fin prêts à la première journée du championnat. Vous avez joué quatre matchs ; comment analysez-vous les mauvais résultats enregistrés lors des deux premières rencontres ? Notre préparation n’avait pas pour objectif de réaliser de bons résultats pendant les matchs amicaux qui servent à tester le niveau de tous les joueurs. Ces matchs nous permet-

tent aussi de déceler les insuffisances tactiques du groupe pour permettre au coach de les cor- riger à temps. D’ailleurs lors des deux derniers matchs, notre prestation s’est améliorée et on a su comment les gagner. Revenons maintenant à vous, comment analysez-vous votre rendement ? Durant cette période de stage, j’ai es- sayé de donner le meilleur de moi- même. J’ai travaillé dur afin d’être au top. En tous les cas, il me reste encore du temps. Je dois donc travailler en- core dur pour espérer mériter ma place parmi le onze béjaoui. Un dernier mot ? Cette saison, la JSMB a un bon groupe très jeune formé de joueurs ta- lentueux. Donc je pense qu’avec plus de travail, notre équipe fera une belle saison et, pourquoi pas, terminer championne. S. Abdelli

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Publicité
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Publicité
N° 1290 Lundi 9 août 2010 Publicité 1 3

13

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Publicité 1 3

14

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil USMA
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil USMA

Le premier stage clos

Lundi 9 août 2010 Coup d’œil USMA Le premier stage clos E n regroupement depuis exactement

E n regroupement depuis exactement dix-sept jours à l’hôtel Sheraton de Staouali, ce n’est qu’au- jourd’hui que les Us- mistes ont terminé le premier stage de prépara-

tion. Les joueurs pourront donc quitter le luxueux établissement pour rejoindre leurs domiciles, après avoir eu le feu vert des membres du staff technique. Réussi selon les responsables du club, ce premier stage ne sera pas sans suite, puisqu’il y aura un second qui lui sera complémen- taire. En attendant de l’aborder dans

moins d’une semaine, les joueurs, ayant quatre jours de repos, auront le temps de souffler un peu, et de se ressourcer auprès de leurs familles avant de rallier le centre Leonard Di Vinci dans la banlieue sud de la capitale française. Les camarades de Mohamed Amine Aouamri se sont en- traînés la plupart du temps lors de ce stage trois fois par jour. Le programme a été appliqué à la lettre ; Ouahib Bourzag le préparateur physique ainsi que les au- tres membres de la barre technique de- vront se réjouir avant de mettre en place un nouveau programme pour le mois de Ramadhan.

Un autre match amical prévu

A en croire une source bien informée, les membres du staff veulent programmer une seconde rencontre amicale qui se jouera avant le départ de la délégation en France. Pour rappel, les Usmistes ont joué leur premier match jeudi dernier. Une confrontation qui s’est terminée sur le score de deux buts partout face à l’Olympique de Médéa. Les deux réalisa- tions de l’USMA ont été signées Karim Aït Tahar et Cheikh Hamidi.

A. C.

Quatre jours de repos

Comme il fallait s’y attendre, Noureddine Saâdi, le premier responsable de la barre

technique a accordé quatre jours de repos à ses joueurs. Les camarades de Mouaouia Meklouche auront ainsi quatre jours pour se reposer et récupé- rer après avoir fourni des efforts tout au long de ce

premier stage. Les Usmistes ne reprendront donc le service que jeudi, dans l’après-midi.

Les joueurs de l’intérieur sont rentrés chez eux

Ayant droit à quatre jours de repos, les joueurs de l’intérieur ont profité de ce

repos pour rallier leurs domiciles. Ainsi, Hamidi, Heriat et Khoualed resteront toute cette période au- près de leurs familles avant de revenir à Alger, jeudi matin, pour reprendre le chemin des entraînements dans la même après-midi.

Ghazi, Achiou et Daham ont signé leur demande de licence

C’est avant-hier que Ghazi, Achiou et Daham ont signé leur demande de li-

cence à l’hôtel Sheraton, le lieu de regroupement de leur équipe. Toujours sous contrat, le premier n’a signé qu’une demande de licence tandis que les deux autres ont signé leur nouveau contrat et leur demande de licence pour la nouvelle saison. Donc, les supporters peuvent être définitivement rassurés puisque les trois joueurs, considérés comme les pi- liers de l’équipe, porteront bel et bien les couleurs usmistes.

Cheheima, Ferkou et Yettou qualifiés

Arrivés cet été en provenance du MCA, les trois jeunes joueurs usmistes à savoir Che-

heima, Ferkous et Yettou ont été qualifiés au sein de

leur nouvelle équipe, l’USMA. Les trois internatio- naux juniors pourront donc défendre les couleurs rouge et noire. A. C.

Saâdi : «Ce stage fut une totale réussite»

J oint par nos soins hier dans la matinée, Noureddine Saâdi estime que ce pre- mier stage fut une réussite. D’ailleurs,

ses propos le confirment. «Je suis satis- fait du travail que nous avons effectué jusqu’à présent. Ce premier stage fut une totale réus- site. Le programme a bien été appliqué.»

«Les problèmes ? Nous les avons laissés derrière nous»

L’ancien entraîneur du Ahly de Tripoli est revenu sur ce qui s’est passé cette semaine. Saâdi a été clair en nous affirmant qu’une nouvelle page a été ouverte, et que désormais il n’y a aucun problème. «Les problèmes ? Nous les avons laissés derrière nous à l’hôtel Sheraton.» Pour rappel, il a fallu l’interven- tion du président Saïd Allik pour mettre les points sur les i, vendredi dernier.

«Les blessures ne sont pas dues à la charge de travail»

Actuellement, ils sont trois joueurs à souf- frir de diverses blessures. Tatem et Rabhi ont contracté des blessures au niveau de la che- ville, tandis que Khoualed se plaint de l’épaule. Ces joueurs sont indisponibles, et Noureddine Saâdi a tenu à préciser que «ces blessures ne sont pas dues à la charge de tra- vail. Ils se sont blessés après des duels, donc je ne vois pas pourquoi s’inquiéter».

«Heureusement qu’elles ne sont pas graves»

En parlant des blessés, l’ancien coach du MCA et de l’ESS nous a confié qu’il était sou- lagé que les blessures dont souffrent Islam Tatem, Radha Rabhi et Necerddine Khoualed ne soient pas bien graves. «Heureusement, qu’elles ne sont pas trop graves. Ils ont besoin de quelques jours de repos avant de se remettre

sur pied. C’est une bonne nouvelle pour eux, mais aussi pour les membres du staff technique.»

«Nous avons réalisé un bon recrutement»

Noureddine Saâdi a accepté de parler des nouvelles recrues pour la première fois. «D’après ce que j’ai constaté, nous avons réalisé un bon recrutement.» Aligné à l’occasion du match amical ayant mis aux prises l’USMA à l’Olympique de Médéa, les joueurs arrivés cet été ont laissé une bonne impression. De quoi rassurer le premier responsable de la barre technique.

«En France, nous baisserons la cadence»

Interrogé sur le second stage qui devra avoir lieu dans les prochains jours, Noured- dine Saâdi nous a confié qu’une fois en France, les membres du staff technique vont prendre la décision de baisser la cadence. «A Lisses, nous baisserons la cadence. Il ne faut pas oublier que ce stage se déroulera lors du mois de Ramadhan et il est tout à fait nor- mal de mettre en place un programme spécial», a-t-il dit.

«Mon souhait ? Jouer six matchs amicaux»

Pour conclure, l’entraîneur de l’USMA nous a fait savoir que ce premier match ami- cal ne sera pas sans suite. En effet, il a même déclaré que son souhait «est de jouer six matchs avant de débuter la nouvelle saison». Pour rappel, les Rouge et Noir pourront bien jouer un second match avant de se déplacer en France pour effectuer un deuxième stage, qui durera trois semaines. M. Z.

Pub

RÉPUBLIQUE ALGÉRIENNE DÉMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTÈRE DE LʼINTÉRIEUR ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SÛRETÉ NATIONALE DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES SOUS-DIRECTION DU RECRUTEMENT ET DE LA SÉLECTION

Avis de recrutement

La Direction Générale de la Sûreté Nationale envisage de recruter et de former des Inspecteurs de Police, Inspecteurs de Police Féminins, au cours de lʼannée 2010.

Corps concernés

Conditions dʼâge et niveau requis

Inspecteurs de Police, Inspecteurs de Police Féminins

Etre âgé de 19 à 35 ans et titulaire du Baccalauréat de lʼEnseignement Secondaire ou dʼun titre reconnu équiva- lent et justifiant de quatre semestres accomplis dʼEtudes Supérieures

1- Conditions de recrutement :

Tout citoyen algérien ou citoyenne algérienne désirant servir dans les rangs de la Sûreté Nationale doit remplir les conditions statutaires ci-après :

- Etre de nationalité algérienne.

- Jouir de ses droits civiques et de bonne conduite et moralité.

- Etre reconnu, après examen médical, apte à exercer de jour comme de nuit.

- Avoir une taille de 1 mètre 66 cm pour les candidats masculins et 1 mètre 55 cm pour les candidates.

- Avoir une acuité visuelle totalisant 15/10 pour les deux yeux sans que lʼacuité minimale pour un seul œil ne

soit inférieure à 07/10 sans verres correcteurs.

- Satisfaire à toutes les épreuves de sélection prévues (tests psychotechniques, épreuves écrites et orales).

- Etre âgé de 19 ans au moins et de 35 ans au plus.

- Avoir le niveau requis tel que prescrit dans le tableau ci-haut.

- Justifier du dégagement, de la dispense des obligations du service national, du sursis en cours de validité ou

dʼun récépissé de dépôt de dossier de soutien de famille en cours de validité.

- Sʼacquitter des droits de participation.

2- Le dossier de candidature doit comporter obligatoirement les pièces ci-après :

- Une demande manuscrite

- Deux copies légalisées du Baccalauréat de lʼEnseignement Secondaire ou dʼun titre reconnu équivalent et lʼat-

testation de succès de la 2 e année vers la 3 e année universitaire

- Un document justifiant le dégagement ou la dispense des obligations du service national ou le sursis en cours de validité.

- Un certificat de nationalité.

- Un extrait de casier judiciaire (bulletin n°03).

- Un extrait dʼacte de naissance n°12

- Un certificat de résidence.

- Trois (03) certificats médicaux (médecine générale, phtisiologie et ophtalmologie) délivrés par un médecin spécialiste.

- Un certificat de toise.

- Cinq (05) photos dʼidentité

- Quatre (04) enveloppes timbrées libellées à lʼadresse du candidat avec lʼindication du code postal de la com- mune de résidence.

- Une fiche Familiale Pour Les Candidats Mariés

3- Les dossiers complets de candidature doivent être déposés au niveau des services locaux de police

(Sûreté de wilaya - Siège – Sûreté de Daïra – Sûreté urbaine) Pour tous les renseignements complémentaires, sʼadresser à ces services. Les candidats retenus seront convoqués en temps opportun pour subir les épreuves du concours.

Anep 820456 Le Buteur du 09/08/2010

N° 1290 Jeudi 9 août 2010 Coup d’œil ESS
N° 1290 Jeudi 9 août 2010
Coup d’œil ESS
N° 1290 Jeudi 9 août 2010 Coup d’œil ESS 1 5 ESS 1 – CS S

15

ESS 1 – CS Sfaxien 0

9 août 2010 Coup d’œil ESS 1 5 ESS 1 – CS S faxien 0 Stade
Stade : 8 Mai-1945 Affluence : Nombreuse Arbitres : Radjeb, Grine, El Berghati Avertissement :
Stade :
8 Mai-1945
Affluence : Nombreuse
Arbitres : Radjeb, Grine, El
Berghati
Avertissement : Kammoun
(22’), Galbi (27’) Rouid
(31’) et El Hamami (85’) CS
Sfax. Chaouchi (39’),
Bouazza (44’) ESS
But : Hemani (87’) ESS
ESS :
Chaouchi, Raho, Metref,
Laïfaoui, Belkaïd, Lem-
mouchia, Feham, Kacem
(Hachoud 65’), Hadj Aïssa,
Ghazali (Hemani 65’), Dja-
bou (Djalit 79’).
Entraîneur : Zekri
CSS :
Rebai, Bouzidi, Maaloul,
Rouid, Bensalah, Abbès,
Kammoun, El Hamami, Ya-
hiaoui, Kossi, Galbi (Gue-
mamdia 45’).
Entraîneur : Lechantre

Hemani offre un autre titre à l’Entente

de football et ce, grâce à une réalisation de toute beauté signée Nabil He- mani à trois minutes de la fin du temps régle- mentaire. En effet, sur un coup franc bien

placé, l’enfant de Ruis- seau déclenche une lourde frappe qui s’est logée dans le côté op- posé du but gardé par Rebai, un petit peu trompé par la trajec-

L’Entente de Sétif a longtemps joué avec les nerfs de ses supporteurs avant de réaliser l’essen- tiel dans cette finale de la Supercoupe de l’Union nord-africaine

toire du ballon qui a re- bondi à quelques mè- tres de sa ligne. C’est ainsi que le palmarès de l’Entente s’enrichit d’un nouveau trophée. Samir B.

Sadi, le guide privilégié de Raouraoua P résent pour accueillir le président de la FAF,
Sadi, le guide privilégié de Raouraoua
P résent pour accueillir le président de la FAF, Walid Sadi n’a pas quitté
Raouraoua durant sa présence à Aïn Fouara, surtout que les deux
hommes se connaissent à merveille durant la campagne de qualification
des Verts en Afrique du Sud, ce qui a poussé même Raouraoua à louer les
qualités de Sadi devant les membres de la Ligue, ce qui a fait énormé-
ment plaisir à ce dernier.
Départ au Zimbabwe via Paris
A près plusieurs plannings soigneusement étudiés, la direction a décidé
au final, de partir ce mercredi en direction de Paris, avant de joindre
Johannesburg, et d’arriver enfin à Harari dans la matinée de jeudi.
Laiffaoui absent face au Gabon à cause
de Dynamos
Benchergui et Benmoussa de nouveau
hors la liste des 18
C omme ce fut le cas lors de la rencontre face à Mazembe à Lubum-
bashi, le coach Zekri n’a pas jugé utile de retenir le
Benchergui et
P ourtant retenu par le sélectionneur national, Rabah Saâdane, pour la
rencontre amicale face au Gabon, la direction sétifienne a obtenu l’ac-
Benmoussa dans la feuille du match, en compagnie du troisième portier,
Benmalek, mais aussi
le défenseur blessé, Yekhlef, l’attaquant revenant,
cord de Raouraoua de permettre au défenseur Laiffaoui de faire l’impasse
sur cette rencontre pour faire le déplacement avec le reste du groupe au
Zimbabwe, et de prendre part au match capital face à Dynamos, pour le
compte de la troisième journée en phase des poules de la Ligue des
champions.
Berguiga, et le milieu de terrain, Delhoum, qui souffre de quelques bobos
physiques ces derniers temps.
Samir B.

A cause des larmes de Zekri …

L oin du score final de la fi- nale de la super coupe de l’UNAF, disputée hier soir, et qui a eu l’honneur de

brandir le trophée des mains du président Mohammed Raouraoua, les relations entre le président Serrar et l’entraîneur Zekri sont de nou- veaux ternies par la récente sortie du coach sétifien qui a mis l’homme

fort de la direction hors de lui au point même de songer de ne pas as- sister à la grande finale…

Zekri a de nouveau parlé avec les supporteurs

Alors que le coach Nouredinne Zekri n’a pas cessé d’affirmer lors de la conférence de presse du vendredi qu’il fait totalement confiance à la direction et à son président Serrar, présent à ses côtés, en visant même de remporter la Ligue des cham- pions africaine l’an prochain, tout en assurant à ce dernier qu’il fera at- tention à ses prochains actes, avant de récidiver durant la séance d’en- traînement de samedi, en évoquant son malaise à quelques supporteurs.

Il a même pleuré pour exprimer son désarroi

Le coach Zekri, qui est connu pourtant pour être un homme fort de caractère, n’a pas pu retenir ses

Serrar avait décidé de boycotter la grande finale !

larmes en parlant de ses relations tendues avec la direction, et le sou- hait de cette dernière de le limoger après la finale, avant de vite rejoin- dre les vestiaires pour reprendre ses esprits et revenir sur le terrain pour finir sa conversation avec des sup- porteurs très surpris et gênés par la situation difficile du natif de Batna.

La nouvelle a vite fait le tour de Sétif

Avant même la fin de la séance d’entraînement, l’effondrement du coach Zekri en larmes a fait le tour de la ville de Aïn Fouara, parvenant dans l’oreille du président Serrar, très déçu de l’attitude de Zekri qui a de nouveau décidé de laver le linge sale devant les supporteurs, en les poussant ainsi à se révolter contre lui, comme ce fut le cas durant la séance d’entraînement de vendredi dernier.

Serrar a fini par réprimander Zekri à l’hôtel

Fou furieux par les sorties inat- tendues de l’entraîneur sétifien, le big boss Serrar a décidé de ne pas fermer les yeux sur ce cirque, en at- tendant Zekri à l’hôtel Zidan, avant de le réprimander fortement pour son acte, en décidant même de quit- ter ses fonctions à la tête du club et ne même pas assister à la grande fi- nale, vu qu’il sera la cible numéro

un des supporteurs en cas d’échec face à la formation de Sfax.

Zekri a menacé de boycotter la finale en cas d’absence de Serrar

Très proche du président sétifien, Kamal Lafi a fait de son mieux pour convaincre le big boss Serrar de re- venir sur sa décision, surtout qu’il a aussi parlé avec le coach Zekri en privé, où ce dernier a insisté sur le fait qu’il sera lui aussi absent face à Sfax, si son président refuse de venir

au stade 8-Mai 45 contre.

assister à la ren-

Djediat, la cause de ce nouveau conflit

Alors que les deux hommes forts du club phare de Aïn Fouara ont montré une belle image de compli- cité durant la conférence de presse du vendredi dernier, le coach Zekri,

qui n’était pas contré l’idée du retour de Djediat, a changé de nouveau d’avis, en refusant son intégration, à cause, selon ses dires, d’un refus d’une frange de supporteurs de voir l’ex-joueur du PAC revenir au club, lui qui est connu pour être un élé- ment à problèmes, alors que la di- rection insiste sur son retour,

puisqu’il pourra

Ligue des champions, tout en don- nant un plus concret à l’équipe tout au long de la saison.

participer à la

La direction a invité Zekri pour honorer Raouraoua

Malgré tout, et afin de préserver la sérénité au sein de la famille de l’Entente à quelques heures de la fi- nale, la direction a invité le coach Zekri à assister à la cérémonie pro- grammée par le club en l’honneur du président de la FAF, Raouraoua, en lui donnant même l’occasion de s’entretenir en privé avec lui, comme l’a vivement souhaité le coach séti- fien.

Zekri a fini même par irriter Raouraoua !

Si le président de la FAF a dé- menti toute sanction prévue pour le coach Zekri, acceptant de parler en tête à tête avec ce dernier durant en- viron 6 minutes, Raouraoua, et à la surprise de tous les présents, n’a pas caché sa frustration durant cet entretien, en déclarant à haute voix :

«Tu n’as rien compris, et le jour où tu comprendras, je pourrai enfin parler avec toi !!! »… Une phrase lourde de sens, et qui confirme que le comportement de Noure- dinne Zekri a fini par gêner non seulement les dirigeants sétifiens mais aussi les grands responsables du football algérien… De quoi envi- sager un retour rapide en Italie ?

Samir B.

ASK

Toual exige 400 millions

Samedi soir, la formation khroubie s’est entraînée avec tous ces éléments, en plus des deux gardiens de buts, Belhani et Ben Khoudja, mais pas le troisième gardien. Pour combler ce poste, l’ancien gardien du NAHD et l’USMB, Hassen Toual, était attendu samedi après-midi pour signer son contrat, mais d’après une source bien informée Toual aurait exigé une prime de signature monstre, qui serait de 400 millions de centimes. Une exi- gence qui a beaucoup surpris les diri- geants de l’ASK, surtout venant d’un gardien de but d’un niveau moyen. Seulement, d’après notre source Toual utilise l’ASK pour faire pression sur le MSPB. Mais l’explication la plus pro- bable pour justifier la demande d’une aussi grande somme d’argent est claire, car d’après un article parue sa- medi dans Le Buteur Toual a fait une déclaration où on a senti que le por- tier algérois avait quelques doutes sur sa titularisation surtout avec la pré- sence dans le même club d’un certain Belhani comme concurrent numéro un. A rappeler que l’année dernière Toual avait refusé de continuer avec l’USMB à cause de la présence de Ghalem. Tout cela pour dire que Toual cherche peut-être une équipe où il aura un temps de jeu intéressent, et que la somme exigé n’est qu’une façon d’éloigner les Khroubis.

Les juniors s’entraînent pour compléter l’équipe

Samedi soir au stade Abed-Ham- dani, on a entendu que des choses bi- zarres. D’après un dirigeant de l’ASK, les quelques joueurs juniors qui s’en- traînent ces derniers temps avec le groupe ne seront pas retenus avec l’ef- fectif des seniors pour le prochain exercice. D’après notre interlocuteur, Maanser est le seul élément qui aura une licence senior cette année, alors que Dib, Dorbani, Bourasse et Belayli rejoindront le championnat des ju- niors comme l’année précédente. Ce qui veut dire que tous les jeunes joueurs sont en train de combler l’ef- fectif à chaque séance, pour avoir les 22 éléments sur le terrain.

On reparle de Korichi

Un nom revient régulièrement dans le milieu sportif khroubi. L’ancien dé- fenseur international des Verts, Kori- chi, serait toujours en contact avec son ami Guedjali pour occuper le poste d’entraîneur en chef de l’ASK, occupé actuellement par le technicien Zemamta qui fait son travail convena- blement depuis la semaine dernière. D’après certains proches du club, la dernière visite de Dahleb au Khroub et sa rencontre mardi dernier (dont rien n’a filtré) est pour quelque chose dans l’affaire. Donc, encore une fois on reparle de Korichi au Khroub cet été.

Les gardiens sans entraîneurs

Depuis l’entame des entraînements la semaine dernière, les deux gardiens de but, à savoir Belhani et Ben khoudja, s’entraînent seuls dans la deuxième partie du stade. Jusqu’à présent l’ASK n’a pas un entraîneur des gardiens, et samedi dernier Ze- mamta a été obligé de faire travailler les deux portiers aux exercices spéci- fiques pour gardiens de but. Abdou H.

16

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil USMB De nos envoyés spéciaux en Tunisie
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil USMB
De nos envoyés
spéciaux en Tunisie
Slimane
Kamel
Baghdali
Oulahcen

Assas renvoie Zerouali

C omme nous l’avions annoncé, en exclusi- vité, dans une de nos précédentes éditions, les rela-

tions entre Assas et son joueur, Zerouali s’étaient particulière- ment dégradées ces derniers jours.Le transfuge d’Arzew avait violemment réagi après que son entraîneur ne l’aie pas aligné lors des premiers matchs amicaux joués en Tunisie.

Qu’à cela ne tienne, le coach blidéen alignera Zerouali face au Chabab Seoudi.Le joueur inscrira deux superbes buts, mais cela ne suffira pas à s’attirer les bonnes grâces de son entraîneur.Comme on dit, le mal était fait.

Il est interdit d’entraînement

C’est à l’issue de la séance de di- manche passé que Assas discutera avec Zerouali. Il lui signifiera qu’il ne fera pas partie de l’effectif de l’USMB cette saison. La raison in- voquée par le coach est l’insuffi- sance sur le plan technique du joueur.Ce dernier, comme lors de la précédente discussion avec son coach réagira assez violemment et

discussion avec son coach réagira assez violemment et le ton montera enter les deux hommes. La

le ton montera enter les deux hommes. La décision était prise et on dira à Zerouali qu’il devait res- ter à l’hôtel car il était tout sim- plement interdit d’entraînement.

Il retournera à Arzew

Le joueur qui dans un premier

temps s’est refusé à toute déclara- tion sera un peu plus prolixe un peu plus tard. Il nous dira qu’il avait aussitôt son renvoi connu, appelé le président de l’OMA pour lui dire que dès son retour en Algérie, il rejoindra les rangs du club de la ville gazière. Dans

ses propos, il insistera sur le fait qu’à Blida, on ne lui a pas réelle- ment donné sa chance. Il n’a fait son apparition sur le terrain que lors de deux des sept matchs joués par son équipe.

Slimane B.

Belloucif : «Des automatismes à mettre en place»

Plus le stage tire à sa fin et plus la pression monte dou- cement. C’est
Plus le stage tire à sa fin et
plus la pression monte dou-
cement. C’est dans ce
contexte que le polyvalent
milieu de terrain blidéen,
tire un bilan de la période
préparatoire estivale et se
projette sur le début du
championnat.
Tout d’abord, comment avez-
vous vécu le retour aux entraî-
nements ?
C’est toujours douloureux de
revenir après un mois de va-
cances (il sourit). Plus sé-
rieusement, on a réalisé
une bonne préparation. Il
a fallu gérer la chaleur au
départ, tout en assimi-
lant la charge de tra-
vail. On a parfois
forcé au niveau mus-
culaire, mais l’en-
traîneur a su doser
quand il le fallait.
Ce stage qui
tire à sa fin a-
t-il été béné-
1).
fique ? Effec-
tuer
un
stage
a
u
cours du-
quel tous les joueurs
de l’effectif sont regrou-
pés est toujours bénéfique.
Le coach a effectué des rota-

tions pendant les matchs amicaux et il y a eu un temps de jeu bien partagé. Il y a eu aussi un dernier test intéressant contre Monastir (0-

Justement, qu’en retirez-vous de ces rencontres amicales ? Des choses encourageantes car on a gardé notre sérieux à chaque fois, même si ça n’était pas toujours évident. On essayait de pousser la machine, de nous mettre dans le rouge. On a fait tout ce qu’il fallait. Mais la seule vérité reste la compé- tition, c’est indéniable. L’effectif a subi de profonds changements, cela risque-t-il de poser problème à l’équipe ? Pas du tout. Il est vrai qu’il y a d’importants changements dans l’effectif, mais on a préservé l’ossa- ture de l’équipe tout de même. Les joueurs qui sont venus, nous les connaissons tous, on joue dans le même championnat. Et puis la phase de préparation sert aussi à consolider un groupe et trouver les automatismes entre les joueurs. C’est maintenant ou jamais qu’on doit travailler cet aspect avant d’en- tamer la compétition officielle. Pensez-vous que la cohésion s’installera très vite ? Le début du championnat est en- core loin. Ce stage de préparation sert, justement, à améliorer le volet de la cohésion. Il y a aussi un point très important. Pour le moment, personne n’est assuré d’être titulaire et c’est au staff technique de faire les meilleurs choix. Nous, les joueurs, devons travailler pour prouver qu’on mérite une place dans l’équipe. Le plus important est que l’entente est parfaite entre nous. Des éléments qui jouent dans le même registre que vous ont été recrutés. Des inquiétudes ? On doit accepter la concurrence. Si on veut réaliser quelque chose en championnat, tout le monde doit

accepter la concurrence et penser d’abord à l’intérêt du groupe. Et tant mieux s’il y a beaucoup de bons élé- ments, c’est au staff technique en- suite de trouver la bonne formule pour que l’USMB réussisse son par- cours. La concurrence existe par- tout, et du moment qu’on a choisi ce métier de footballeur il faut l’ac- cepter Et pour ce qui est du cham- pionnat ? Ce sera, c’est certain, très compli- qué même si on se focalisera d’abord sur nos qualités, nos vertus et nos principes de jeu. Nous de- vrons aussi trouver nos repères très rapidement. Les débuts de saison de l’USMB sont toujours laborieux. Qu’en sera-t-il cette saison ? C’est vrai que les démarrages sont souvent un peu difficiles. Il faut que les automatismes se met- tent en place. Il y a aussi de bons joueurs qui sont arrivés et si le groupe n’a pas beaucoup changé, cela fait malgré tout deux mois qu’on n’a pas joué ensemble, à un niveau tel que celui de la D1. La coupure casse un peu la dynamique et on doit tout remettre en route. On espère démarrer plus tôt cette année. On ne doit pas pour autant se mettre de pression. Personnellement, vous êtes- vous fixé des objectifs ? Je dois continuer sur ma lancée, multiplier les matchs, faire partie de ceux qui ont le plus de temps de jeu pour maintenir cette progression. C’est à travers l’enchaînement des matchs qu’on avance. Et, surtout, c’est assez valorisant d’être titulaire, de se sentir important pour l’équipe et d’être reconduit le plus régulière- ment possible.

Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Match amical contre le MOC

Hier, en fin d’après-midi les Bli- déens ont joué leur huitième et der- nier match amical en Tunisie. C’était contre le pensionnaire de la D2, le MOC. Nous reviendrons en détail sur les péripéties de cette rencontre dans notre prochaine édition.

Bye bye Hammam Bourguiba

Juste le temps de dîner, après le match amical contre le MOC et les joueurs de l’USMB ont fait leurs va- lises pour le retour au pays. Ils effec- tueront le trajet Hammam Bourguiba-Blida par bus et de nuit.

Tenue correcte exigée

Assas a l’œil partout, et surtout il re- fuse toute concession en ce qui concerne la discipline et le comporte- ment de ses joueurs au cours du stage. Dimanche, à l’heure du dîner, un rapide coup d’œil lui a permis de constater que deux de ses joueurs portaient des T-shirts noirs alors qu’il était convenu que tout le monde por- terait ce jour-là des tricots verts. Les «contrevenants» furent priés de re- joindre manu militari leurs chambres pour changer de tenue.

Belhout, l’invité surprise

L’entraîneur de Beja, Belhout, s’est rendu, dimanche soir à Hammam Bourguiba pour y rencontrer un ami. Le chef de la délégation de l’USMB n’a pas manqué de l’inviter à dîner à la table des joueurs de la ville des Roses. Belhout acceptera volontiers et pren- dra place aux côtés de Assas. Les deux techniciens s’entretiendront pendant plus d’une heure et cela se terminera par un thé à la menthe.

Ils ont encore du jus

Ce stage en Tunisie se termine sur une dynamique très positive. La jour- née de samedi, au lieu de les fatiguer encore plus, a permis aux Blidéens de recharger les batteries pour la der- nière journée de stage, le lendemain. Preuve qu’ils sont en forme ! C’est bien sûr un signe prometteur, à l’approche de la saison de compéti- tion. Sur cette dernière journée, ils ont montré, en dépit de la fatigue ac- cumulée, qu’ils ont encore du jus. «Voilà qui fait plaisir à voir. Mainte- nant ils doivent parvenir à correcte- ment canaliser cette énergie pour l’utiliser au mieux quand débutera la compétition officielle», émoigne Mokhtar Assas.

Et

toutes les cartes

en main

Ce stage a également permis de sceller quelques amitiés, avec les pen- sionnaires des autres clubs. Chacun a pu observer les techniques d’entraîne- ment et de préparation de l'autre camp. Et après une première approche timide, les joueurs ont fini par parta- ger l’effort et à distiller des encourage- ments dans la meilleure entente. Puis, parce que le football requiert également une grande part de prépa- ration mentale, Haouès, l’adjoint de Assas nous dira : «Ils ont désormais toutes les cartes en main. Mais rien n’est jamais gagné, à chacun mainte- nant de trouver les ressources mentales de se surpasser en compétition. C’est ce qui fait la différence entre le joueur de l’entraînement et le vrai compétiteur.»

Slimane B.

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup de colére CRB
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup de colére CRB
N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup de colére CRB 1 7 Slimani et Mekhout reprennent

17

Slimani et Mekhout reprennent les entraînements

Souffrant de blessures au niveau des adducteurs, Islam Slimani et Sid Ahmed Mekhout ont repris les entraînements, ce qui a soulagé le technicien ar- gentin. Ce der- nier n’avait pas hésité à dire que son équipe a payé cash les ef- forts déployés . D’ailleurs, plu- sieurs joueurs ont contracté des blessures en Coupe de la CAF, du fait qu’ils étaient mal préparés pour un tel rendez- vous.

étaient mal préparés pour un tel rendez- vous. Aoued, Boussehaba et Lahmar seront rétablis d’ici àn
étaient mal préparés pour un tel rendez- vous. Aoued, Boussehaba et Lahmar seront rétablis d’ici àn

Aoued, Boussehaba et Lahmar seront rétablis d’ici àn vendredi

Contraire-

ment à Slimani et Mekhout, le trio Aoued, Boussehaba et Lahmar ne re- prendront les entraînements que vendredi. Il est utile de rap- peler que ce der- nier a subi une intervention chi- rurgicale pour une ablation du ménisque. Ces joueurs seront soumis à un pro- gramme spécifique, après avoir manqué tout le stage.

Aksas soumis a des soins intensifs

Bien qu’il soit présent avec le groupe, le défenseur central Amine Aksas ne s’entraîne pas avec ses coéqui- piers, du fait qu’il souffre lui aussi d’une bles- sure aux adduc- teurs. Cependant, sa blessure est un peu compliquée, d’où son indisponibilité pour une semaine de plus par rapport à ses coéquipiers. Aksas est soumis à des soins intensifs afin qu’il puisse se rétablir le plus vite possible. «J’aurais aimé me préparer avec le groupe, malheureusement je ne me suis pas encore rétabli de ma bles- sure, et j’ai vraiment hâte de re- prendre les entraînements, même si je suis présent. Je pense que nous avons un bon groupe où il règne une bonne ambiance comme vous pouvez le constater», dira Aksas.

ambiance comme vous pouvez le constater», dira Aksas. Reprise entraînements jeudi des soir Juste rencontre
ambiance comme vous pouvez le constater», dira Aksas. Reprise entraînements jeudi des soir Juste rencontre
ambiance comme vous pouvez le constater», dira Aksas. Reprise entraînements jeudi des soir Juste rencontre
Reprise entraînements jeudi des soir Juste rencontre ami- cale aujourd’hui, les joueurs CRB seront autori-
Reprise
entraînements
jeudi des
soir
Juste
rencontre
ami-
cale
aujourd’hui,
les
joueurs
CRB
seront
autori-
sés
à
rentrer
eux.
Cepen-
dant,
la
reprise
des
entraînements
est
prévue
pour
jeudi
soir.
Par
ailleurs,
Ga-
mondi
mis
en
garde
ses
joueurs
contre
toute
absence.
Ce
dernier
déjà
annoncé
la à
couleur
et
n’hésitera
pas
mettre
ses
à
exécu-
tion,
d’autant
plus
qu’il
est
ap-
pelé
à où après prévue dégraisser du ses
son
effectif.
Gamondi
souhaite
bénéficier
de
tous
joueurs
pour
cette
deuxième
phase
de
prépara-
tion,
seul
Aksas
ne
pourra
réintégrer
groupe
que
s’il
sera
rétabli
a complètement la il a menaces le chez
de
sa
blessure,
au
risque
de
rechu-
ter.
Il était dans tous ses états Gamondi a failli annuler la séance d’entraînement de samedi
Il était dans tous ses états
Gamondi
a failli annuler la séance
d’entraînement de samedi
Samedi dernier, les
joueurs du CRB
étaient appelés à pas-
ser un ECG dans
l’après-midi. Cepen-
dant, quinze parmi
eux étaient présents
sur les lieux de l’en-
traînement dont la
séance était pro-
grammée au stade
annexe du 5-Juillet,
alors que leurs co-
équipiers étaient
encore chez le mé-
decin. Une situa-
tion qui n’a pas
manqué de soule-
ver la colère de
Gamondi qui n’a
pas apprécié le fait
que presque la
moitié de son effectif
manquait à l’appel. Etant
dans tous ses états, ce
dernier a failli annuler
cette séance d’entraîne-
ment, pour la simple rai-
son qu’il ne voyait
l’utilité de la maintenir
en l’absence de plusieurs
joueurs. Même si des ex-
plications lui ont été
fournies, Gamondi a
campé sur sa position
avant de revenir sur sa
décision. Une source
digne de foi nous a
confié que la séance a été
dirigée par ses proches
collaborateurs. Même si
la faute n’incombe nulle-
ment au staff médical,
encore moins aux
joueurs, il était impossi-
ble de voir tous les
joueurs passer les exa-
mens médicaux en un
court laps de temps. Cer-
tains dirigeants ont à
leur tour exprimé leur
colère suite à l’absence de
certains joueurs, sous
prétexte que leur équipe
ne pouvait se permettre
de manquer une séance
d’entraînement, à un mo-
ment crucial de la prépa-
ration. Cependant, la
direction du club doit sa-
voir que pour faire pas-
ser les examens
médicaux à l’ensemble de
l’effectif, une journée en-
tière s’impose. Les diri-
geants du CRB devaient
bien prendre toutes leurs
dispositions, au lieu d’es-
sayer d’incomber la faute
aux joueurs ou au staff
médical. L’on se demande
toutefois pour quelle rai-
son les dirigeants du
CRB ne s’étaient pas in-
quiétés lorsque leur
équipe avait accusé un
énorme retard pour re-
prendre les entraîne-
ments afin de préparer le
match aller de la Coupe
de la CAF. Une situation
qui avait d’ailleurs préci-
pité l’élimination du CRB
qui a une belle opportu-
nité de se qualifier à la
phase des poules.
K. M.
Le coach rassure les dirigeants
et promet une bonne saison
Le coach du CRB, qui s’apprête à boucler le premier stage de préparation de son équipe, n’a pas manqué
de tenir un langage rassurant aux dirigeants. En effet, Gamondi promet une belle saison pour le CRB, car
il croit dur comme fer qu’il pourra réussir de bonnes choses avec son équipe. Le langage tenu par le tech-
nicien argentin a mis du baume au cœur des dirigeants qui ne veulent nullement voir leur équipe revi-
vre le même scénario de la saison passée. L’on se rappelle que le CRB avait frôlé la relégation, malgré
un recrutement de choix effectué à l’intersaison. Désormais, les Belouizdadis souhaitent que leur
équipe réussisse un bon parcours lors du prochain exercice. Les pensionnaires du Caroubier n’ont pas
caché leur optimisme suite aux séances d’entraînements auxquelles ils ont assisté, puisque Gamondi
fait suer ses joueurs afin qu’ils soient prêts à l’entame du championnat.
K. M.

Le stage de préparation prendra fin ce mardi

C’est demain que le stage de préparation du CRB prendra fin. Un stage au cours duquel le technicien argentin a axé son travail sur le volet physique, puisqu’il a tenu à mettre en œuvre son programme, bien que Ga- mondi ait été limité par le temps. Ce dernier ne voulait pas voir le travail physique s’étaler jusqu’au mois de Ra- madhan, une période durant laquelle les joueurs ne pour- raient pas fournir de gros ef- forts. Cependant, l’entraîneur du CRB n’a pas caché sa satisfaction quant à la réaction de ses joueurs qui se sont donnés à fond aux entraînements, afin de rattraper le retard qu’ils ac- cusent en matière de prépa- ration.

Les entraînements se dérouleront en nocturne au 20- Août

Gamondi a déjà établi son programme de préparation qui débutera jeudi prochain. Toutes les séances d’entraî- nements se dérouleront en soirée au stade du 20-Août,

nements se dérouleront en soirée au stade du 20-Août, afin d’éviter aux joueurs de s’entraîner sous

afin d’éviter aux joueurs de s’entraîner sous l’effet du jeûne, même s’il compte mettre l’accent uniquement sur le volet technique. Ce- pendant, les joueurs auront parfois des séances d’entraî- nement au cours de la jour- née et qui seront consacrés à de la musculation. Autre- ment dit, le technicien ar- gentin a tout planifié et ne veut rien laisser au hasard.

Un autre stage à Alger après l’Aïd

Une fois le mois de Rama- dhan terminé, un autre stage de préparation se déroulera à Alger et qui s’étalera sur une semaine, du moment que le championnat ne dé- butera qu’à la fin septembre. Ce stage permettra au coach d’apporter les dernières re-

touches avant l’entame de la compétition. C’est dire que les matchs amicaux que son équipe disputera au cours du mois de Ramadhan se- ront d’un apport considéra- ble pour Gamondi qui aura à corriger les lacunes dont souffre son équipe. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui a motivé sa demande aux dirigeants de program- mer un maximum de

matchs amicaux, pour qu’il puisse faire tourner son ef- fectif et avoir une bonne idée sur la valeur de ses joueurs.

Gamondi veut gagner, même en amical

Avant l’entame de la phase précompétitive qui débutera la semaine prochaine, Ga- mondi n’a pas manqué de rappeler à ses joueurs, une nouvelle fois, qu’il veut ga- gner même s’il s’agit d’un match amical. Ce dernier veut donc leur inculquer la culture de la gagne. Autre- ment dit, qu’ils accordent de l’importance aux matchs amicaux au même titre que ceux du championnat. Ga- mondi sait pertinemment que les joueurs prennent souvent un match amical à légère, au lieu de se concen- trer sur leur sujet et essayer à de se corriger en se remet- tant à chaque fois en cause. Les joueurs sont donc mis en garde par leur entraîneur, car ils disputeront tout sim- plement leur place lors des prochains matchs amicaux. K. M.

18

N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Division 1
N° 1290 Lundi 9 août 2010
Coup d’œil Division 1
18 N° 1290 Lundi 9 août 2010 Coup d’œil Division 1 U S M H CABBA

USMH

CABBA

Mouassa hausse le ton

Si le nouveau coach avait toléré certaines absences au début de sa prise de fonction en agissant en bon pédagogue vu la situa- tion des joueurs vis-à-vis de l’administra- tion de leur futur club employeur, sachant qu’ils étaient en pleines négociations, la donne a changé ces derniers temps puisque Mouassa veut faire respecter certaines rè- gles de discipline, à commencer par l’assi- duité aux entraînements. Dans ce contexte précisément, il n’a pas raté l’occasion de montrer son mécontentement concernant par exemple l’absence de Bensaci qui a séché trois séances sans justifications vala- bles, pour le moment. «Pour moi, l’absence de Bensaci était injustifiée et je n’admets pas ce genre de comportement dans mon équipe», a-t-il déclaré.

Rebbouh ou Krachni, l’un d’eux sera le 3 e gardien

Après le faux bond du gardien Abder- rahmane Boultif qui a préféré signer avec son club formateur, le MSPB en l’occur- rence, non sans avoir donné son accord de principe à la suite des négociations entre- prises avec Messaoudène, il a été colporté que des contacts ont été entrepris avec Toual. Finalement, il s’est avéré que ce n’était en réalité que des rumeurs non fondées sa- chant que ce dernier n’a pas été retenu après des essais non concluants et cette piste avait été définitivement écartée. Les regards se sont tournés alors vers les jeunes gardiens Rebbouh et Krachni qui étaient en dernière année chez les juniors la saison écoulée pour le poste de 3e portier de l’équipe der- rière Dali et Aouiti. Rebbouh avait été formé au club de l’ASK après une virée chez les jeunes à l’USMA et le CRB en étant in- ternational scolaire alors que Krachni a fait ses preuves la saison dernière en étant demi-finaliste avec les juniors en Coupe d’Algérie. Mouassa, en concertation avec Hadi Larbi et Abed, n’en retiendra qu’un seul et le verdict tombera aujourd’hui.

Stage en Tunisie

Finalement, il a été décidé du déroule- ment du stage en Tunisie dans un lieu qui reste à préciser, en tout cas loin d’Aïn Dra- ham où l’équipe avait l’habitude de se pré- parer en cette période de l’année. La préparation débutera entre le 22 et le 25 août et durera une dizaine de jours. A son retour au pays, l’équipe n’aura que quelques jours devant elle avant le début du cham- pionnat. Moussa mettra sûrement les bou- chées doubles afin de rattraper le temps perdu en matière de préparation par rap- port aux autres clubs.

U20

Makhfi se met en évidence

Six jeunes éléments sont jusqu’à au- jourd’hui en concurrence pour une seule place parmi les 25 et parmi eux figure Rafik Makhfi qui a fait étalage de tout son savoir- faire pour attirer l’œil de Mouassa qui n’a pas tari d’éloges à son égard dans une dé- claration. D’après ce constat, il semble qu’il est bien parti pour assurer une place au so- leil, à condition qu’il joue ses cartes à fond.

Mebarki retenu

Comme on le sait, le règlement en vi- gueur incite les clubs de l’élite à inscrire sur la liste des 25 joueurs deux éléments ayant moins de 20 ans. Mouassa a décidé de rete- nir officiellement le jeune Mebarki qui avait déjà joué la saison précédente quelques matchs en donnant par la même occasion pleine satisfaction sur le flanc droit de la défense quand il avait remplacé Hachoud qui avait été écarté alors de l’équipe. Le coach aura pour mission de choisir un seul élément parmi les six qui sont actuellement en concurrence et qui s’entraînent régulièrement avec le groupe. A.B.

A deux jours de la date butoir des transferts

Madani, Bouraoui et El Eulmi

officiellement libérés

A près avoir entretenu le suspense

deux semaines durant, le coach

harrachi a finalement décidé de ré-

durant, le coach harrachi a finalement décidé de ré- Ce n’est qu’à la fin qu’ils se