Vous êtes sur la page 1sur 1

L’activité que recouvre le terme d’audit et qui constitue l’objet de notre réflexion a des

origines très anciennes développées à travers les siècles. Il est donc nécessaire avant de
définire la fonction et de décrire les méthodes des auditeurs internes ; de présenter un bref
aperçu historique de leurs prédécesseurs lointains ou plus proches.

Nous allons donc examiner successivement les éléments suivants :

 Le début des systèmes d’information et de comptabilité

 Les systèmes d’information depuis le moyen âge

 L’histoire du contrôle interne

 La vision le l’ISLAM

 Synthèse historique de l’audit

12.1.1 LES DEBUTS DES SYSTEMES D’INFORMATION ET DE COMPTABILITE

(COLLINS, L.VALIN)1

Les Les Les Les Les Les

Sumériens Egyptiens Phéniciens Grecs Romains Chinois

Les sumériens du deuxième millénaire avant Jésus-Christ avaient compris que dans un
système d’information, il faut établir une communication claire et nette entre le producteur de
l’information et ses utilisateurs. Ainsi, le code d’Hammourabi n’était pas simplement un
recueil de lois commerciales et sociales, mais il imposait aussi l’obligation d’avoir un plan
comptable et un manuel de comptabilité détaillant les procédures des différentes transactions.

Pour les égyptiens, les phéniciens, les grecs et les romains, ils tenaient des comptabilités
de trésorerie, qui par la richesse et la précision des renseignements, leur ont permis d’établir
sur des bases solides leur système d’information.

1
COLLINS, L.VALIN, Audit et contrôle interne, Aspect financier, opérationnel et stratégiques , Editions
DALLOZ, 1992 .