Vous êtes sur la page 1sur 42

Installer un serveur de déploiement FOG

Par LoiselJP
Le 25/05/2013
1. Objectif

Avertissement

Les prérequis ne sont généralement pas lu (question d’habitude chez les lecteurs !) ici ils ont toute leur importance.
Lors des différents essais il a été remarqué à plusieurs reprises, une mauvaise installation de Fog (fichier pxelinux.0 non
créé, dossier de gestion apache non réalisé, connexion Mysql incorrecte…

Les prérequis sont donc a suivre avec attention (pour la partie « services a installer »

Ce tutoriel comporte plusieurs avertissement importants, ils sont à suivre avce la plus grande attention, ils ne sont pas
vitaux pour la sécurité du serveur, mais le sont sur son fonctionnement et la réalisation du serveur!

2. Présentation du serveur

FOG est une application open-source sous licence GPL de gestion d'images disques permettant le déploiement de stations
via PXE. Ça permet par exemple d'éviter d'avoir à réinstaller et configurer un poste utilisateur pour chaque nouvel
arrivant dans votre entreprise ou sur votre réseau en général. Il suffit de déployer une image que l'on souhaite sur le poste
et il sera immédiatement prêt à l'utilisation. FOG permet d'imager plusieurs stations en même temps ce qui permet de
gagner énormément de temps.

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 2/42

LoiselJP ©2013
Table des matières
1. Objectif ......................................................................................................................................................................... 2
Avertissement ....................................................................................................................................................................... 2
2. Présentation du serveur ................................................................................................................................................. 2
3. Pré-requis ..................................................................................................................................................................... 5
a. Installation de base ................................................................................................................................................... 5
Installer Webmin .......................................................................................................................................................... 5
b. Services pour le serveur ............................................................................................................................................ 7
Configurer atftpd / tftp.................................................................................................................................................. 8
Tester le serveur « tftp » ............................................................................................................................................. 10
Pour les pointilleux ..................................................................................................................................................... 11
c. Dispositions générales ............................................................................................................................................ 12
4. Installation de Fog ...................................................................................................................................................... 13
Déroulement de l’installation ..................................................................................................................................... 18
d. Editer et vérifier le fichier de configuration ............................................................................................................ 19
e. Créer un utilisateur Mysql pour Fog ....................................................................................................................... 21
Accéder à phpmyadmin .............................................................................................................................................. 21
f. Terminer l’installation ............................................................................................................................................ 23
5. Configuration ............................................................................................................................................................. 26
a. Modifier la langue .................................................................................................................................................. 26
b. Modifier et configurer le serveur DHCP ................................................................................................................. 27
c. Base de données « fog » ......................................................................................................................................... 29
d. Redonner les droits sur /tftpboot ............................................................................................................................. 29
6. Utilisation ................................................................................................................................................................... 30
7. Utilisation de l’interface ............................................................................................................................................. 34
a. Présentation générale .............................................................................................................................................. 34
b. Gestion des utilisateurs ........................................................................................................................................... 34
c. Gérer les clients ...................................................................................................................................................... 35
d. Gérer les images ..................................................................................................................................................... 38
8. Désinstallation ............................................................................................................................................................ 39
a. Supprimer les bases de données FOG : ................................................................................................................... 39
b. Supprimer l'utilisateur FOG : .................................................................................................................................. 40
c. Supprimer les services FOG ................................................................................................................................... 40
d. Goto 1 ..................................................................................................................................................................... 40
©Propriété .......................................................................................................................................................................... 42
Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 3/42

LoiselJP ©2013
e. Licence ................................................................................................................................................................... 42

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 4/42

LoiselJP ©2013
3. Pré-requis

Un serveur Ubuntu ou Fedora (toute distribution à base, ou depuis la base de ces distributions devraient convenir :
Debian, CentOS,…).

Lors de la rédaction de ce toturiel, le poste a été installé en Debian 7 (mais cela peut très bien être Ubuntu Kubuntu,
Backtrack, Fedora ou Centos pour ces deux dernières les commandes seront « yum update », « yum install »…)

Le poste de travail utilisé a été installée en version minimale (le serveur n’a pas besoin d’interface graphique ni de
configuration particulière. Un poste client distant sera utilisé pour Webmin, Phpmyadmin et fog).

a. Installation de base

(Dans un premier temps seul ssh nous intéresse  on pourra ensuite passer en ssh et faire du copier/coller depuis ce
tutoriel…)

Installer Webmin

Webmin nécessite quelques prérequis pour son installation, installer les fichiers suivants :
apt-get install libnet-ssleay-perl libauthen-pam-perl libio-pty-perl apt-show-versions openssl python

Webmin est un outil d’administration très puissant et pratique il utilise l’interface Web, il est alors possible de l’utiliser
facilement sur un serveur sans interface graphique.

Dans un terminal saisir les commandes suivantes :


cd /tmp
wget wget http://sourceforge.net/projects/webadmin/files/webmin/1.620/webmin_1.620_all.deb
Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 5/42

LoiselJP ©2013
dpkg -i webmin_1.620_all.deb

Ou installer depuis un dépot (plus facile car cela évite les problèmes de dépendances)

wget -O- http://www.webmin.com/jcameron-key.asc | sudo apt-key add -


deb http://download.webmin.com/download/repository sarge contrib

Au besoin si l'installation ne se termine pas correctement (en cas de dépendances non résolue, prérequis insuffisants, cette
commande va forcer l’installation de ces prérequis et terminer la configuration

apt-get install -f

Webmin sera alors accessible par l’adresse Ip du serveur sur le port 10000 (https://192.168.1.99:10000/ par exemple).
Après saisie du login et mot de passe utilisateur, il sera possible de passer l’interface en Français.

De là l’ensemble des paramètres du poste seront accessibles en lecture et écriture.

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 6/42

LoiselJP ©2013
b. Services pour le serveur

Certains services sont indispensables : DHCP, apache, pxe, tftp, mysql, NFS
Le script devrait les installer, les versions pouvant différencier d’une distribution à l’autre, les dernières mises à jour
logicielles également, il sera préférable d’installer ces services avant l’installation de fog.

 Lors de la création de ce tutoriel, dans la configuration énoncée en début de ce document, la plupart des services
nécessaires n’ont pas été installés. Ce qui amène à une prudence en matière d’installation : les mettre en place avant sans
les configurer pour autant.

Pour installer les divers services :


apt-get install dhcp3-server xinetd nfs-kernel-server apache2 php5 mysql-server
apt-get install tftp tftpd libwww-perl portmap nfs-kernel-server phpmyadmin vsftpd less tar gzip unzip cpp gcc
apt-get install libcrypt-passwdmd5-perl mtools pxe syslinux-common syslinux tftpd-hpa pxe lftp clamav
La pratique aidant, il sera plus aisé d’installer chaque groupe de logiciel séparément (en trois fois) comme ci-dessus. Une
installation séparée évitera d’éventuels conflits mais permettra également installation dans l’ordre chronologique (les liens
tels phpmyadmin… tftp devraient être correctement faits).

Lors de l’installation il sera nécessaire de mettre un mot de passe au serveur Sql (à retenir).

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 7/42

LoiselJP ©2013
Pour « phpmyadmin » on pourra lui donner comme serveur « apache » et « lighttpd » … ce qui évitera de devoir faire le
lien vers celui-ci.

Puis il sera configuré pour utiliser « mysql »… (On lui mettra également un mot de passe !)

 On pourra noter quelques variantes de version d’une distribution ou d’une realese. Il se pourra que certains paquets ne
soient pas disponibles. Ou que l’on soit obligé de créer certains lien pour compenser ces différentes versions.

Ainsi on pourra créer un lien dynamique entre /etc/dhcpd et /etc/dhcp3 (pour le cas le plus courant.

Configurer atftpd / tftp

Sur les dernières versions de Linux, il peut être parfois nécessaire de configurer tftp :

il est possible que le serveur tftp ne fonctionne pas, dans ce cas il sera nécessaire de créer le fichier suivant :

Le fait de le créer inutilement peut empêcher le serveur de fonctionner !

 Si le serveur ne fonctionne pas, il pourra être nécessaire de le supprimer :

rm /etc/xinetd.d/tftfpd

Pour le créer

Exécuter cette commande :

nano /etc/xinetd.d/tftfpd

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 8/42

LoiselJP ©2013
Créer un nouveau fichier tftp dans /etc/xinetd.d :

nano /etc/xinetd.d/tftfpd

Puis y placer sa configuration :

service tftp
{
protocol = udp
port = 69
socket_type = dgram
wait = yes
user = nobody
server = /usr/sbin/in.tftpd
server_args = -s /srv/tftp
disable = no
}

 On trouvera sur l’Internet la ligne « server_args = -s /var/lib/tftpboot » sans « -s » qui peut être source
de non fonctionnement…

Après création du fichier tftp on pourra redémarrer le service xinet (xinetd):

service xinetd stop


service xinetd start
 Notez qu’il est nécessaire d’arrêter et démarrer le service et non faire un « restart »…

Avertissement « tftp »

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 9/42

LoiselJP ©2013
Encore une fois, attention aux compatibilités. Donc les fichiers nécessaires seront créés (dans un sens ou dans l’autre
suivant les cas mais «/srv/tftp », «/var/lib/tftpboot » et « /ftfpboo/ » doivent exister et en principe pointer au même
endroit…

rm -rf /tftpboot
rm -rf /var/lib/tftpboot

# ln -s <cible> <emplacement>
ln -s /srv/tftp /tftpboot
ln -s /srv/tftp /var/lib/tftpboot

Si une modification des fichiers était nécessaire, redémarrer le service xinetd:

service xinetd stop


service xinetd start

Tester le serveur « tftp »

Le serveur tftp est l’un des points principaux, c’est lui qui fournit les fichiers de démarrage, il est indispensable de
l’essayer avant de poursuivre l’installation du serveur.

Avant de pouvoir effectuer le test il sera nécessaire de créer un fichier à télécharger…

touch /tftpboot/essai
echo 'Mon essai' > /tftpboot/essai

Il est possible de tester le fonctionnement de tftp en se connectant localement puis en téléchargeant le fichier de boot par
cette commande :

tftp 127.0.0.1

Puis en téléchargeant le fichier :

get /essai

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 10/42

LoiselJP ©2013
Le test répond… donc le serveur tftp fonctionne (ce qui n’est pas négligeable pour ce serveur !)

On pourra réessayer cette commande depuis l’extérieur. En cas de non fonctionnement on pourra envisager un blocage du
pare feu.

Pour les pointilleux


Les plus pointilleux voudront peut être découvrir le fonctionnement de « tftp » et du serveur « dhcp ».
Avant de l’adapter au serveur Fog.

Editer le fichier dhcpd.conf :


nano /etc/dhcp/dhcpd.conf

Placez dans le fichier DHCPD.conf le texte suivant (à adapter suivant le besoin et la situation):
# Parametres standard pour Serveur DHCP
ddns-update-style none;
log-facility local7;
# Personnalisation Serveur DHCP Loisel
option domain-name "loisel";
option routers 192.168.1.1; # A decommenter suivant le besoin
option broadcast-address 192.168.1.255; # suivant le besoin
option domain-name-servers 192.168.1.1; # <- Remplacez cette adresse IP
authoritative; # <- en cas de second serveur
allow client-updates;
allow unknown-clients;
default-lease-time 86400;

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {


##############################################

filename "pxelinux.0"; # A adapter suivant l’emplacement

##############################################
range dynamic-bootp 192.168.1.50 192.168.1.96;
}
 Vous n’êtes pas obligé de laisser « loisel » dans le nom du réseau ;-)

A l’issue redémarrer le serveur DHCP :


service isc-dhcp-server restart

Copier ensuite une fichier de boot pxelinux dans le dossier tftp distant :
cp /usr/lib/syslinux/pxelinux.0 /srv/tftp/

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 11/42

LoiselJP ©2013
De là on pourra démarrer un autre poste par PXE (qui boote par le réseau) et voir l’attribution de l’ip par
le serveur DHCP puis le boot sur le fichier pxelinux.0….

Après chargement du fichier tftf le chargement s’arretra là… il manque les images.

C’est là qu’intervient Fog qui lui sera chargé de gérer les images d’installation ou Cdrom.

c. Dispositions générales

Disposer des droits d'administration (of course).


- Toute l’installation se fait en root !

Disposer d'une connexion à Internet configurée et activée ne serait-ce que pour télécharger l’archive.

Metrre une adresse IP fixe pour le serveur.

A partir du fichier « interfaces » (/etc/network/interfaces) placer une IP fixe pour le serveur ce qui facilitera
son utilisation, son accès et surtout sa configuration.
nano /etc/network/interfaces

Placer dans le fichier :


# Interface reseau de bouclage
auto lo
iface lo inet loopback
address 127.0.0.1
netmask 255.0.0.0
# carte reseau en ip statique (ou auto)
allow-hotplug eth0

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 12/42

LoiselJP ©2013
iface eth0 inet static
# <- a adapter suivant le besoin
address 192.168.1.2
broadcast 192.168.1.255
netmask 255.255.255.0
gateway 192.168.1.1
dns-nameservers 192.168.1.1
auto eth0

 On adaptera les adresses suivant les besoins. On notera que le nom de la carte réseau (ici eth0) pourra
également varier d’un poste à l’autre, la commande « ifconfig » indiquera les interfaces disponible et
démarrées.

Redémarrer les interface réseau avec cette commande

service networking restart

Si votre serveur est déjà utilisé, penser à sauvegarder la configuration… le script met en garde au début, les configurations
suivantes seront perdues : "DHCP, apache, pxe, tftp, et NFS".

4. Installation de Fog

Idéalement avant l’installation FOG un dossier d’installation devra être choisi, on évitera « /home » comme dossier
d’installation (un utilisateur « fog » est créé en cours d’installation !, suivant la destination du serveur on pourra choisir le
dossier « /usr », créer un dossier « /datas »…

Pour la réalisation du serveur, il s’agit d’un exécutable on choisira le dossier « /usr » comme cible :

cd /usr

Pour installer ce logiciel récupérez l'archive de la dernière version et décompressez-la où vous le souhaitez, puis lancez le
script d'installation se trouvant dans le répertoire extrait :
wget http://sourceforge.net/projects/freeghost/files/fog_0.32.tar.gz
tar -xvzf fog_0.32.tar.gz
(la version 032 est la dernière en date… du 27/07/2011)
L’archive fait 45mo

 Pour ceux qui préfèrent les affichages avec couleurs, on pourra éditer le fichier «.bashrc » et
décommenter les lignes voulues…
Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 13/42

LoiselJP ©2013
Vous pouvez vous rendre ICI : http://sourceforge.net/projects/freeghost/files/FOG pour obtenir une autre version de fog

Pour plus de clarté on pourra renommer le dossier en fog :


mv fog_0.32 fog

Puis supprimer l’archive devenue inutile:


rm fog_0.32.tar.gz

Se rendre ensuite dans le dossier des binaires puis lancer l’installation :


cd fog/bin
./installfog.sh

Ou avec le chemin complet…


cd /usr/fog/bin
./installfog.sh

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 14/42

LoiselJP ©2013
Cet exemple est basé sur une installation de Debian donc on pourra choisir « Ubuntu » pour le type d’installation (Ubuntu
étant elle-même basée sur Debian ça ne devrait pas poser de problème).

Le script d'installation utilisant Apache et Mysql, si vous avez déjà des instances en cours d'utilisation ou dont vous
souhaitez garder la configuration, n'utilisez pas ce script (ou alors faites des sauvegardes de vos configs et modifiez
ensuite selon vos besoins).

Le mode normal est le choix standard à moins que vous désiriez créer un serveur de dépôt d’images…

C’est là où il faut une adresse IP fixe…

Configurer ou non un routeur à utiliser sur le serveur DHCP du serveur FOG…

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 15/42

LoiselJP ©2013
 Le serveur propose un serveur DHCP (on peut router le démarrage PXE vers notre serveur si celui-ci
n’est pas serveur de DHCP, ce qui demande quelques connaissances sur le programmation de votre
routeur,… encore un vaste sujet qui ne pourra pas être traité ici)… on peut également utiliser un serveur
DHCP sur notre réseau et utiliser le serveur DHCP de notre serveur fog uniquement par le PXE.
Comme on peut le remarquer un grand nombre de combinaisons sont possibles. Le reste est un choix de
stratégie de gestion.

Pour la production, il reste préférable de ne pas mélanger les rôles de serveur. Le serveur fog devrait se
limiter à un serveur de déploiement, éventuellement serveur de cache, serveur proxy. Pour les autres rôles, ils
devraient être tenus par les serveurs dont justement c’est le rôle (partage, ftp, web…)

Placer une adresse de serveur de dns suivant le besoin…

Si votre serveur a plusieurs interface réseau pour pourrez choisir celle voulue,

Choisir ensuite si le serveur FOG sera gestionnaire du serveur DHCP….

Les packs de langue supplémentaires ne concernent pas le français, inutile de les installer (un fichier traduit sera installé
ultérieurement)

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 16/42

LoiselJP ©2013
Une petite vérification des informations d’installation avant le lancement du script…

Et c’est parti pour l’installation des paquets nécessaires…

 Lors des essais tous les services nécessaires au serveur n’ont pas été installés (si on regarde la liste on le constate !).

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 17/42

LoiselJP ©2013
Comme indiqué, si Mysql est déjà utilisé, vous devez fournir le mot de passe, sinon, vous devrez le définir dans le page
/var/www/fog/commons/config.php

Au moment voulu vous pourrez taper cette commande pour définir le mot de passe…
nano /var/www/fog/commons/config.php

Déroulement de l’installation

Au lancement de script, celui-ci installe devers fichiers et programmes. Il sera nécessaire de faire le point sur ces
programmes installés, on y trouve par exemple « clamav », si vous disposez de votre solution anti-virus, il sera sera peut-
être nécessaire de le désinstaller.

C’est installé avec plus ou moins d’erreurs...

Suivant la préparation du serveur, au besoin voir le chapitre « Pré-requis », l’installation de Fog se déroulera sans
inconvénient majeur, en cas d’erreur l’installation des paquets pourra se faire manuellement.

Les prérequis correctement remplis permettront l’installation correcte de fog et notamment dans le dossier le plus
important du serveur : /tftpboot

 On remarque ici l’importance des prérequis, pour appel, les dernières versions de tftp n’utilisent pas
toutes le dossier «/tftpboot » mais plus souvent « /var/lib/tftpboot »… d’autres /srv/tftp
Le respect des prérequis ne retournera aucune erreur :
Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 18/42

LoiselJP ©2013
Pour installer ou réinstaller un paquet qui aurait posé des problèmes utiliser cette commande :

apt-get install nom_du_paquet_ayant_posé_un_souci


apt-get install -f

En fin d’installation vous pourrez la notifier à l’équipe de Fog…

Un utilisateur appelé "Fog" sera créé automatiquement avec un mot de passe aléatoire. Changez le mot de passe pour
celui-ci dans un terminal :

passwd fog

d. Editer et vérifier le fichier de configuration

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 19/42

LoiselJP ©2013
Le fichier de configuration devrait se trouver à cet endroit afin de pouvoir être utilisé par l’interface Apache :
/var/www/fog/commons/config.php.
Vérifier alors sa présence :
cd /var/www/fog/commons/
ls

Si le fichier n’existe pas (ce qui peut arriver lorsque les prérequis manquent), créer un lien symbolique entre
la source et le dossier web :
ln -s /usr/fog/packages/web /var/www/fog

Au risque de se répéter : si les prérequis sont correctement remplis, aucune actions ne devrait être requise !

Editez le fichier de configuration "/var/www/fog/commons/config.php" afin d'entrer votre mot de passe mysql dans la
variable "MYSQL_PASSWORD". Remplacez également les valeurs de TFTP_FTP_PASSWORD and
STORAGE_FTP_PASSWORD par le mot de passe que vous venez de définir pour fog (le mot de passe indiqué est
généré aléatoirement.)
nano /var/www/fog/commons/config.php

Remplacez MYSQL_PASSWORD par votre mot de passe

Ces variables seront réutilisées pour d’autres variables (ici il ne faut donc pas les changer !)

Mettez votre mot de passe fog à cet emplacement

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 20/42

LoiselJP ©2013
Ainsi qu’ici !

e. Créer un utilisateur Mysql pour Fog


Il est conseillé de créer un utilisateur spécifique ayant les droits complets sur la base FOG dans mysql plutôt que d'utiliser
root comme c'est le cas par défaut. Si vous créez un utilisateur, il faudra bien sûr modifier la variable
"MYSQL_USERNAME". Ce choix est une question de stratégie de sécurité, qui sera appliquée en production.

On pourra utiliser un outil comme Phpmyadmin pour gérer cette utilisateur à créer. Pour cela l’installer (si ce n’est pas
fait):
apt-get install phpmyadmin

Accéder à phpmyadmin

Après installation, il est possible d’accéder à phpmyadmin par le chemin : http://IP_DU_SERVEUR_FOG/phpmyadmin

Pour des raisons diverses et variées (installation de phpmyadmin avant apache par exemple), le chemin de phpmyadmin
peut ne pas être accessible. On pourra alors éventuellement forcer le chemin en créant un lien dynamaisue avant :
ln -s /usr/share/phpmyadmin /var/www/phpmyadmin

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 21/42

LoiselJP ©2013
Inutile de dire que phpmyadmin suivant la version pourra se présenter de différentes manières…

Dans privilège ajouter l’utilisateur (« fog » par exemple) qui aura tous les droits sur la base « fog » pour un serveur en
« localhost ».

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 22/42

LoiselJP ©2013
f. Terminer l’installation
Pour terminer l'installation on va se rendre à l'adresse suivante : http://IP_DU_SERVEUR_FOG/fog/management/

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 23/42

LoiselJP ©2013
Cliquer ensuite sur le bouton affiché : "Install/Upgrade now".

On pourra noter la ligne de commande qui permettra de faire une sauvegarde de la base de données :
cd ~;mysqldump --allow-keywords -x -v fog > fogbackup.sql
(A condition que MySql soit configuré pour accepter root en localhost san mot de passe… mais la configuration de Mysql
est un autre sujet)

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 24/42

LoiselJP ©2013
Reste à se connecter…

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 25/42

LoiselJP ©2013
Si vous êtes trop pressé pour attendre les identifiants par défaut sont "fog" "password", mais c’est mieux d’attendre
encore un peu ;-).

5. Configuration

a. Modifier la langue

Il n'y a pas, pour le moment, de traduction officielle du logiciel en français. On le sait donc, elle pourra présenter quelques
défauts.

Télécharger l'archive de traduction, elle est actuellement ici : (vous la trouverez aussi dans ce tutoriel)
wget kernchr.free.fr/download/drivers/fr_FR.UTF-8.tar.gz
tar -xvzf fr_FR.UTF-8.tar.gz
mv fr_FR.UTF-8 /var/www/fog/management/languages/
rm fr_FR.UTF-8.tar.gz

Décompressez-la puis copiez le tout dans le dossier "languages" de FOG.


Supprimer ensuit l’archive devenue inutile.

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 26/42

LoiselJP ©2013
On peut maintenant choisir la langue française…

b. Modifier et configurer le serveur DHCP

Si vous avez configuré votre serveur comme serveur dhcp, il sera nécessaire de le configurer de manière à ce qu’il
fournisse au « client » le fichier pxelinux.0 (qui se trouve dans /tftpboot)

Editer le fichier dhcpd.conf :


nano /etc/dhcp/dhcpd.conf

Si vous avez précisé dans l’installation de fog d’utiliser le serveur dhcp, on pourra remarque que celui-ci est déjà
configuré, suivant le besoin on pourra le modifier (page d’adresses ip, client, serveur de dns…)

Peu de chose sont généralement à changer…

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 27/42

LoiselJP ©2013
Exemple de fichier DHCPD.conf :
# Parametres standard pour Serveur DHCP
ddns-update-style none;
log-facility local7;
# Personnalisation Serveur DHCP Loisel
option domain-name "loisel";
option routers 192.168.1.1; # A decommenter suivant le besoin
option broadcast-address 192.168.1.255; # suivant le besoin
option domain-name-servers 192.168.1.1; # <- Remplacez cette adresse IP
authoritative; # <- en cas de second serveur
allow client-updates;
allow unknown-clients;
default-lease-time 86400;

subnet 192.168.1.0 netmask 255.255.255.0 {


##############################################

filename "pxelinux.0"; # A adapter suivant l’emplacement

##############################################
range dynamic-bootp 192.168.1.50 192.168.1.96;
}
 Vous n’êtes pas obligé de laisser « loisel » dans le nom du réseau ;-)

A l’issue redémarrer le serveur DHCP :


service isc-dhcp-server restart

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 28/42

LoiselJP ©2013
c. Base de données « fog »

Au cours de l’installation finale, une base de données « fog » va être crée (dans la fenêtre de connexion au moment de
taper « Install/Upgrade now »).
Afin de confirmer la « bonne » configuration du sytème, on pourra se rendre dans PhpMyadmin et vérifier cette création.

d. Redonner les droits sur /tftpboot

Après avoir installé « Fog » il est possible de rencontrer le message « Permission denied » lors du boot en PXE de la
machine cliente. Le message porte bien son nom… Redonner les droits sur les fichiers « /tftpboot »…

chmod 777 -R /srv/tftp


chmod 777 -R /var/lib/tftpboot
chmod 777 -R /tftpboot

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 29/42

LoiselJP ©2013
(Avant)

(Après)

6. Utilisation

Comme nous l’avaons déjà rencontré, la gestion du serveur est disponible à cette adresse :
http://IP_DU_SERVEUR_FOG/fog/management/

Comme indiqué en fin d’installation, les identifiants par défaut sont "fog" "password".

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 30/42

LoiselJP ©2013
Lors de la connexion cette page apparaît :

Ensuite dans la gestion des utilisateurs il sera possible d’ajouter un nouvel utilisateur, ou de modifier son mot de passe

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 31/42

LoiselJP ©2013
Une fois que vous avez booté sur la carte réseau de votre station, cette page apparaît :

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 32/42

LoiselJP ©2013
Par défaut (on pourra le changer dans « autres informations ») après 3 secondes la machine boot sur son disque dur local.
Durant ces secondes vous pouvez sélectionner le menu voulu avec les flèches de direction.

(le menu autres informations)


Il sera alors possible de :
Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 33/42

LoiselJP ©2013
- Lancer un Memtest (vérification de l'état de vos barretes de RAM).
- Faire un inventaire rapide de la machine sur le serveur FOG.
- Faire un inventaire complet de la machine sur le serveur FOG.
- Déployer rapidement une imag
- Obtenir les Information sur le système.

Le recensement rapide envoi au serveur l'adresse MAC de la machine et lui attribut comme nom son adresse MAC (sans
« : »).

Le recensement complet permet d'indiquer le nom de la machine, l'adresse IP, de la joindre à un domaine, ou lui fixer une
image par défaut…

 Le point complet de la machine permet de changer son nom dans la base de données du serveur. Mais ne changera en
aucun son nom local

7. Utilisation de l’interface

Le rôle de ce tutoriel étant d’installer Fog, l’utilisation de l’interface ne sera que très rapidement abordée.

a. Présentation générale

L’ensemble des fonctions sont obtenues par la barre de boutons.

Qui elle-même proposera des sous menu dans la partie gauche de l’écran

Chaque menu proposera alors quelques fonctions dans sa catégorie comme la gestion utilisateurs

b. Gestion des utilisateurs

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 34/42

LoiselJP ©2013
If suffira simplement de cliquer sur l’utilisateur pour pouvoir le modifier ou le supprimer.

L’ensemble des menus fonctionneront de manière identique.

c. Gérer les clients

Tout comme le menu utilisateur on pourra gérer les postes client de la même manière :

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 35/42

LoiselJP ©2013
Le rôle principal du logiciel étant la gestion d’image et de poste de travail, ces menus seront un peu plus complet :

L’ajout de nouvelle machine pourra cependant se faire de 2 manières différentes la première depuis l’interface décrite ci-
dessus et une seconde plus pratique depuis le poste client…. Depuis les menus !
- Faire un inventaire rapide de la machine sur le serveur FOG.
- Faire un inventaire complet de la machine sur le serveur FOG.

Après quelques questions la station sera alors intégrée à la liste de gestion.

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 36/42

LoiselJP ©2013
I
Il sera alors enregistré auprès du serveur.

De retour dans la gestion du serveur on pourra alors consulter et/ou modifier les caractéristiques de la machine ajoutée au
système

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 37/42

LoiselJP ©2013
d. Gérer les images

Depuis l'interface de gestion de Fog. Dans la partie "images", seront gérées les différentes images système.

A noter
Le nom de fichier de l'image respectera les conditions de stockage d’un fichier. Ces noms de
fichiers seront utilisés depuis l’interface Web. Les fichiers Web ne font pas très bon ménage avec
les espaces dans les noms de fichiers. On ne mettra donc pas d’espace dans ce nom.

 Pour être validée, tous les champs (sauf la description devront être remplis.

Les images disponibles seront alors affichées dans la liste d’images

De retour dans l’onglet hôte (stations de travails générées, lister tous hôtes puis cliquer sur l’identifiant (nom) de la
machine copier. Sélectionner ensuite l'image associée. Pour terminer cliquer sur "Mise à jour".

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 38/42

LoiselJP ©2013
8. Désinstallation

Il n’est pas courant de trouver une rubrique désinstallation dans un tutoriel. Fog est un programme développé par un
groupe indépendant et dont l’utilisation est très mal connue (on ne trouve presque pas de tutoriels sur le sujet).

Les distributions, les logiciels qui leurs sont associé ne prévoient pas cette installation (d’où ce nombre de liens,
avertissement et variantes d’installation). Après quelques essais infructueux, il est parfois nécessaire de repartir sur de
bonnes bases, la bonne base étant de repartir à 0.

Ce petit chapitre donne la marche à suivre pour repartir à 0 (plutôt 1  l’objectif).

Pour supprimer cette application, il suffit faut : Supprimer les répertoires suivants (ou leurs liens) :
rm –rf /var/www/fog
rm –rf /opt/fog
rm –rf /tftpboot
rm –rf /images

Supprimer le dossier dans lequel « Fog » a été installé (pour ce tutoriel « /usr/fog »:
rm –rf /usr/fog

a. Supprimer les bases de données FOG :


Depuis phpmyadmin
Se connecter puis dans « sql » taper la commande et l’exécuter
drop database fog;

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 39/42

LoiselJP ©2013
b. Supprimer l'utilisateur FOG :

Supprimer l’utilisateur :
userdel fog

On pourra également (si le compte a été utilisé


rm –rf /home/fog

c. Supprimer les services FOG

Comme toute application, les services sont installés dans /etc/init.d


rm /etc/init.d/FOGImageReplicator
rm /etc/init.d/FOGMulticastManager
rm /etc/init.d/FOGScheduler

Si les service sont démarrés automatiquement, on devra les retirer des runlevels :

rm /etc/rc*.d/S*FOGImageReplicator
rm /etc/rc*.d/ S*FOGMulticastManager
rm /etc/rc*.d/ S*FOGScheduler

rm /etc/rc*.d/ K*FOGImageReplicator
rm /etc/rc*.d/ K*FOGMulticastManager
rm /etc/rc*.d/ K*FOGScheduler

d. Goto 1

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 40/42

LoiselJP ©2013
Maintenant que Fog est désinstallé on peut reprendre la boucle à 1 !

___________________________
_______________________

# init 0

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 41/42

LoiselJP ©2013
©Propriété
Installer un serveur de déploiement FOG.
Jean Paul Loisel
56 Rue Philippe de Girard
59160 Lomme

loiseljp@club-internet.fr
 07 70 32 35 67

e. Licence
Ce document est distribué en "Public Documentation License".

The contents of this Documentation are subject to the Public Documentation License. You may only use this Documentation
if you comply with the terms of this License.

A copy of the License is available at this mail loiseljp@club-internet.fr.

The Original Documentation is " Installer un serveur de déploiement FOG ".

The Initial Writer of the Original Documentation is Jean Paul LOISEL © 2013. All Rights Reserved.

Contributor(s): ______________________________________.
Portions created by ______ are Copyright ©_________[Insert year(s)]. All Rights Reserved.
(Contributor contact(s):________________[Insert hyperlink/alias]).

 The text of this chapter may differ slightly from the text of the notices in the
files of the Original Documentation.
You should use the text of this chapter rather than the text found in the Original Documentation for Your Modifications.

Administration serveur Installer un serveur de déploiement Fog page 42/42

LoiselJP ©2013