Vous êtes sur la page 1sur 48

Groupe

OCP

GROUPE ECOLE
OFFICE CHERIFIEN NATIONALE DE
DES PHOSPHATES L’INDUSTRIE
MINERALE

RAPPORT DE STAGE

Par : Melle. LAILA SEDKI

PARRAIN DE STAGE : M. YASSINE EL YASSAMI

JUILLET 2004

0
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
     

Avant d’entamer ce rapport, je tiens à remercier tous


ceux qui ont bien voulu user de leur temps pour m’apporter
aide et soutien pour mon stage. Je remercie Mr.BOUCHRIFI
et Mr.KHARWACHE, qui sans leur accord, mon stage n’aura
pas lieu. Mr. EL YASSAMI mon parrain de stage pour tous les
conseils qu’il m’a prodigués afin que je mène à bien ce
stage.
Mr AIT BAADI, Mr BOUFOUSSE et Mr.JABENASSEUR dont
l’aide opérationnel, les réponses à mes questions et
l’accueil m’étaient instructif pédagogique et fructueux.
Mon remerciement va également à Mr.HAMOU ALI,
WAHAJ et NABIH et à tous les agents du service 336 qui ont
contribué directement ou indirectement à ce stage.
Je les remercie tous et que Dieu leur assure succès et
leur prête aide et assistance dans leur efforts.
    

1
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
SOMMAIRE

PARTIE 1 : ENVIRONNEMENT OCP

ITRODUCTION

A- Vue générale sur le groupe OCP

1-Secteur d’activité
2-Chiffre importants
3-Direction des exploitations minières de KHOURIBGA

B- Présentation du service d’affectation

1-Introduction
2-Organigramme du service 336
3-Section réseau
4-Réseau électrique Sidi Chennane

PARTIE 2 : OPTIMISATION DU COMPTAGE D’ENERGIE ELECT. A SC

INTRODUCTION

I. Etude critique du comptage de l’énergie électrique

1-l’intérêt de l’optimisation du comptage.


2-Généralité
3-Type de compteurs existants à SIDI CHENNANE
3-.1 Compteurs mécaniques A6A-17A
3-.2 Compteurs numériques A12E SPECTRA
4- transformateur de courant
5- Inventaire des compteurs à SC

II. Inventaire des équipements et correction des paramètres

Energie fixe des ateliers

II. Proposition des solutions

1- les pourcentages
2- cabine de comptage
3- installation des compteurs et TC

CONCLUSION

2
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
ANNEXE

3
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
                INTRODUCTION
  

    
     La Période de stage d’initiation représente une véritable occasion d’étudier de
l’intérieur le fonctionnement d’une entreprise, entité économique et sociale, avec
ses particularités humaines, techniques et organisationnelles. D’observer surtout
le phénomène ouvrier qui représente pour le futur ingénieur un grand souci.
       Il   nous   est   permis   de   mieux   comprendre   la   vie   des   groupes   au   sein   des
services,   de   prendre   conscience   des   problèmes   de   relations,   notamment
hiérarchiques, dans l’entreprise,à mieux appréhender aussi l’impact de certaines
données   sur   la   production   car   aucune   définition   objectif,   aucune   décision,
aucune réalisation n’est exclusivement technique.
    Enfin je tiens à signaler que le fait d’avoir un projet d’étude, a transformé mon
stage   d’initiation   en   une   véritable   occasion   de   mener   l’étude,   de   proposer   des
solutions et de réaliser des équipements techniques afin d’atteindre le but et  de
concrétiser le projet.

4
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
A- VUE GENERALE SUR LE GROUPE OCP

1) Secteur d'activité

Le groupe OCP est le Leader mondial sur le marché des phosphates et des produits dérivés
et première entreprise du Royaume, il opère sur les cinq continents. Son ouverture
traditionnelle sur l'international, depuis sa création en 1920, le pousse tout naturellement à
développer, en permanence, des capacités d'adaptation, de flexibilité et d'anticipation pour
pouvoir répondre aux exigences, de plus en plus fortes, des clients dans un marché très
concurrentiel.
Une culture d'entreprise forte et des valeurs partagées au sein du Groupe constituent des
atouts importants pour appréhender, avec sérénité dynamisme, les réalités changeantes du
marché et progresser dans une perspective de développement durable.
Le sens de la responsabilité, la rigueur dans la gestion et la loyauté, forgent l'identité du
Groupe et animent les hommes et les femmes qui y travaillent.
Le capital humain représente, en effet, la pierre angulaire de l'édifice, avec une diversité
sociale et culturelle et une expertise enrichie de génération en génération grâce à une multitude
de compétences et de potentiels.
Dans un esprit de responsabilité sociale d'entreprise, le Groupe mène des actions citoyennes et
engage des programmes d'investissement dans les sites de production, contribuant à la création
renouvelée d'opportunités d'emplois et de valeur socio-économique ajoutée pour le pays.

2) chiffres importants

 3/4 des réserves mondiales des phosphates (98% dans le centre du pays et 2% dans
le sud).
 4 ports d’embarquement des produits du Groupe OCP (Casablanca, Safi,
Jorf-Lasfar,
La direction Lâayoune).
des exploitations minières de KHOURIBGA (PMK) est chargé de l’extraction
 Plusieurs profils de phosphates
des phosphates et de sont traitement jusqu'à et de produits
la phasedérivés
de l’exportation au port de
CASABLANCA. Effectifs : 22677 dont ingénieurs et équivalents : 725
 1er
Cette direction estexportateur mondial
constituée des de phosphates
divisions et services suivants :
 1er Division
 exportateur gestion
mondial administrative
d'acide phosphorique:(PMK/AK)
Elle1er exportateur
gère le servicemondial
social, leduservice
P2O5 juridique
sous toutes
et formes
le service habitat. Elle est chargée de
la gestion administrative dans la zone de KHOURIBGA, et se place interlocuteur de l’OCP
auprès des autorités locales et provinciales .

5
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
3) Direction des exploitations minière de Khouribga

 Division extraction :(PMK/P)


Elle a pour mission l’extraction des minerais du sol par une méthode à ciel ouvert.
Actuellement, l’extraction souterraine et abandonnée suite à son faible rendement. On
distingue trois secteurs d’extraction (DAOUI, MRAH LAHRACHE, SIDI CHENNANE).
 Division traitement :(PMK/T)
Chargé du lavage, du séchage et de l’enrichissement des phosphates
et son acheminement par train vers les ports de CASABLANCA et JORF
LASFAR en liaison avec l’ONCF.
 Division embarquement :(PMK /T)
Charger de stockage et de l’embarquement des phosphates transporter
de KHOURIBGA et exporter à l’étranger.
 Division maintenance centralisée :(PMK/L)
Elle a pour but de rendre des services de prestation à la zone de KHOURIBGA.
SALEH, pour le lavage de phosphate et pour l’usage domestique, il est aussi chargé de :

► Service étude et analyse : service d’analyse, d’étude et contrôle de la


Direction.

► Service des achats de la Direction : service charger des achats


décentralisés de la direction générale de CASABLANCA à la direction
de KHOURIBGA.

► Service médicale de KHOURIBGA : service médical de la zone de


KHOURIBGA.

B) PRESENTATION DU SERVICE D’AFFECTATION PMK/PC/IE336

La région de SIDI CHENANE est dotée de plusieurs services codés de 330 à 338 comme
suite :
- 330 : BDP (Bureau de plan)
- 331 : Exploitation
- 332 : Installation fixes
- 335 : M. B (Maintenance Bulls et Camions)
- 336 : Service électrique
- 337 : M. D (Maintenance Draglines et Sondeuses)

6
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
- 338 : Magasins

1) Organigramme du service 336

INGENIEUR
SERVICE 336

CHEF ATELIER X6
ELECTRIQUE

EQUIPE EQUIPE PREPARATION EQUIPE


RESEAU MACHINE ET ELECTRIQUE TREMIE
ENGINS

ORGANISATION DU SERVICE ELECTRIQUE

2) Section réseau

La section réseau s’occupe des missions suivantes :

1 - L’application des consignes de sécurité pendant toutes les interventions sur les
circuits électriques haute moyenne et basse tension .

2 - la maintenance des postes d’alimentation électriques :

- entretiens des postes électriques fixes et mobiles.

- Contrôle et mise à jour des protections électriques .

7
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
- Contrôle des outils de sécurité du personnel et des outils de contrôle et de
sauvetage au bord des postes électriques .

- révision des postes électriques fixes et mobiles.

- actualisation des systèmes de commande et des protections par l’ utilisation des


moyens technologiques modernes et performants .

3 – Le contrôle , le mouvement et la réparation des câbles électriques 2/0 et


500MCM

4 – L’étude et la réalisation des lignes aériennes 60 et 5,5kv.

5 – Les déplacements des Postes Semi Fixes (PSF).

6 - le Suivi de consommation d’énergie électrique et de l’état du cosΦ

7 -la Réparation des postes de soudures et des compresseurs.

8 - les Travaux de dépannage des ateliers: (éclairages – chauffages – perceuses –


pompes Climatisation - etc. . .)

3) Réseau électrique SIDI CHENNANE

Le réseau électrique du secteur SIDI CHENNANE est alimenté à partir du poste de


FOUM TIZI par la ligne 60 KV N° 84 .

POSTE GENERAL PG
À l ‘arrivée du poste PG qui est le poste général qui assure l’alimentation du secteur SIDI
CHENNANE, la ligne N ° 84 aboutit à un sectionneur aérien 60 KV puis elle se répartie en 3
départs dont deux alimentent les postes PS1 et PS3 et un troisième qui alimente la ligne N°90
du panneau N°4 . Un quatrième départ 5500 v et de puissance 5MVA assure
l’alimentation du poste A (alimentation du convoyeur de liaison entre sidi CHENNANE et parc
alwafi) géré par TK.

POSTE SECONDAIRE N°1 –PS1-

C’est un poste de distribution et de transformation. Par une ligne aérienne n° 92 il alimente en


60 kV le poste PS2 de la trémie SIDI CHENNANE et par la ligne 84/4 il alimente le départ
60 kV (fekih ben salh).
Il assure aussi l’alimentation en 5500v, avec une puissance de 5MVA, des trois départs de
chantier (CH1-CH2-CH3 ) et le départ PZ1 gérer par TK .

8
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
POSTE SECONDAIRE N°2 –PS2-

C’est un poste installé spécialement pour l’alimentation de la trémie par une puissance de
8MVA et sous une tension de 5500 v.

POSTE SECONDAIRE N°3 –PS3-

C’est un poste de distribution et de transformation. Par la ligne 88/2 ( Q1 et T2 ) il alimente


en 60 kV la zone dragline .Et par un transformateur 60 000v /5500V – 5MVA– il assure
l ‘alimentation de l’ UGM (Unité Général de Maintenance).

POSTE CENTRALE N° 1 – PC1 -

C’est un poste de distribution et de transformation .Par un câble 2/0 sous terrain il alimente
en 5500v les postes PC2 et PC3 et à travers un transfo 5500v/380v+neutre il alimente les ateliers
(Station service – station de gasoil – et le local des Compresseurs).
Comme il assure l’alimentation des compresseur 7 et 12 BAR par un deuxième transfo
5500v / 500v .800 KVA.

POSTE CENTRALE N° 2 – PC2 -

C’est un poste de distribution et de transformation .Par un transformateur 600kva


5500v/380v +neutre il alimente a travers des disjoncteurs Magnétothermiques les atelier suivant
:

- Atelier chaudronnier
- Atelier dragline.
- DCI.
- Magasin sidi CHENNANE.
- Carreau administratif.

POSTE CENTRALE N° 3 – PC3 -

C’est un poste de distribution et de transformation .Par un transformateur 600kva 5500v/380v


+neutre il alimente a travers des disjoncteurs Magnétothermiques les ateliers suivant :

- Atelier électrique
- Atelier pneumatique.
- Atelier divers.
- Atelier antenne (ex .engin).
- Atelier bulls.
- Atelier sous ensemble.
Comme il contient un départ 5500v réserve équipé d’un sectionneur et d’un disjoncteur.
POSTE CENTRALE N° 4 – PC4-

9
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
C’est un poste de distribution d’énergie sous 380 +N, pour l’alimentation des bureaux est de
l’éclairage extérieur .Il reçoit l’arrivée en tension 380+N du poste PS2 par un câble armé et sous
terrain.

SCHEMA DU RESEAU ELECTRIQUE SIDI CHENNANE

VERS FOUM - TIZI


FOUM TIZI
PANNEAU 4

Route goudronnée vers OUED ZEM


PA
LIGNE N°84 Ligne 150kv VENANT D’AFOURARE
60KV
PG PS3
LIGNE N°88/1 LIGNE N°88/2
LIGNE N°90 60KV Q1
PC2

PC3 PC1
LIGNE N°84/2

CH1
PZ1 CH2
PS1
PC4 LIGNE N°92

PS2
lac
CH3
LIGNE N°84/4
Cable 2/0 (5500V)
Route principale

CP

LIGNE N°84/4-BIS
Ligne jabnnaceur

T2
PSF6 PSF13
Pt=A PSF 14 Pt=F Pt=B

PSF2

POSTE SEMI FIXE (PSF)

Le PSF est un poste d’alimentation et de distribution d’énergie électrique mobile


d’ ou son nom Poste Semi Fixe , Il transforme la tension d’arrivée 60 000 v en 5500v pour
toutes les machines à part la Marion 8400M en 6600 v .

Les PSF qui existe à Sidi CHENNANE sont :

PSF 6 et 8 -- 2,5 MVA 60 000/5 5500V


PSF 13 et 14 -- 3MVA 60 000/5 5500V
PSF 1 et 2 -- 7,5MVA 60 000/6 6600V (8400M).

Le PSF sert à son auto protection ,à celle des câbles de liaison , des machines qu’il
alimente et le matériel d’interface tel que les CP (cabines de protection ) les CD (cabines de
dérivation ) et les CM (cabine multi tension ) .

10
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Les PSF présente en permanence des moyens simples et sûrs pour la consignation et
la mise en sécurité des opérateurs et du matériel .
Comme ils sont équipés par des systèmes de verrouillage qui obligent l’opérateur habilité
à suivre l’ordre des opérations.

11
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
INTRODUCTION

La mise en œuvre d’actions de maîtrise de l’énergie constitue, sur le plan économique


et social, un facteur déterminant de la compétitivité d’une entreprise. Ainsi la Promotion d’une
gestion efficace de l’énergie par l’utilisation d’équipements innovants et performants,
l’utilisation de bonnes pratiques et l’élaboration de bases de données des consommations
spécifiques de l’entreprise, s’avèrent indispensables.

Le présent sujet se propose d’élaborer un plan d’action permettant l’optimisation du


calcul de l’énergie électrique au secteur SIDI CHENNANE.

Premièrement nous développerons une étude critique du comptage de l’énergie électrique


à SIDI CHENNANE.

Après nous allons faire l’inventaire des équipements et la correction des paramètres.

Enfin nous présenterons les différentes solutions adoptées et proposées pour


l’optimisation du comptage de l’énergie électrique.

12
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
ETUDE CRITIQUE DU COMPTAGE
DE L’ ENERGIE ELECTRIQUE

Le projet consiste a trouvé tous les moyens susceptibles d’actualiser et d’améliorer le


comptage de l’énergie électrique à SIDI CHENNANE. Pour réaliser cet objectif nous allons
commencer par une étude critique de l’ancienne méthode suivie pour le comptage.

1) l’intérêt de l’optimisation du comptage de l’énergie pour le service 336

Le service électrique se charge de la maintenance des unités de production, sa mission


consiste à assurer la disponibilité et la fiabilité des installations électriques. Tout en étant un
consommateur de l’énergie électrique il constitue au sein du secteur SIDI CHENNANE un
fournisseur pour les autres services.

Pour cela il doit assurer :

a) La maîtrise de la consommation et la gestion de l’énergie.

b) La satisfaction de ses clients (les autres services de SIDI CHENNANE).

1.1) Maîtrise de la consommation et la gestion de l’énergie.

Le service 336 doit suivre la consommation d’énergie électrique des autres services pour le
comptage de l’énergie consommée et l’envoi de rapport journalier ainsi que mensuelle à la
Direction de KHOURIBGA (PMK) qui l’envoie de sa part à la Direction Général à
CASABLANCA.
Cela est nécessaire pour la détermination de la puissance souscrite demandée à l’ONE
(puissance calculer chaque année estimée nécessaire pour le bon déroulement du cycle
d’exploitation et l’obtention de la cible de production visée).

1.2) La satisfaction de ses clients

Le service 336 doit envoyer un rapport annuel à toutes les autres unités de SIDI
CHENNANE pour les informer de leurs consommations d’énergie mensuelle.
Ce procédé s’avère nécessaire pour le calcul du budget de fonctionnement de chaque
service, et la justification des dépassements de la consommation tolérée.

13
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
2) Généralités

Les compteurs électriques mesurent l'énergie électrique consommée. A partir de cette


valeur, on peut aussi évaluer la puissance moyenne sur une période de temps donnée. Par
exemple 10 kWh consommés en 1/2 h équivalent à une puissance de 20 kW. Ces compteurs ont
pour rôle essentiel la facturation des consommations, mais rien n'empêche de les utiliser comme
compteur "divisionnaire" lorsqu'ils ne mesurent qu'une branche de l'installation électrique. On
distingue les compteurs à courant alternatif monophasés ou triphasés et ceux à courant continu.
Dans les réseaux à courant alternatif monophasé ou triphasé usuels, on utilise le plus souvent les
compteurs à induction appelés compteurs mécaniques.

Certains disposent de plusieurs cadrans d'affichage, fonction du nombre de tarifs


d'application. La commutation d'un tarif vers l'autre s'effectue par un signal codé émis par le
distributeur.

Si l'on veut connaître le profil de consommation des équipements raccordés sur le compteur et
établir un diagramme de charge de l'installation, il est nécessaire d'enregistrer le mouvement du
disque mobile au moyen d'un lecteur optique que l'on fixe sur le compteur. Celui-ci émet un
signal chaque fois que le repère noir du disque passe dans son champ de vision. Il transforme
alors (soit directement, soit via un émetteur d'impulsion séparé) les signaux optiques en
impulsions qui peuvent être enregistrées par un "data logger".

De plus en plus, ces compteurs sont remplacés par des compteurs électroniques émettant
directement des impulsions pouvant être comptabilisées par un "data logger".

Pour la mesure de fortes intensités, le compteur est associé à un TI ou "Transformateur


d'Intensité" : celui-ci réduit l'intensité réellement mesurée grâce à l'introduction d'un
transformateur (par exemple, un TI 200/5A signifie une échelle de mesure pouvant atteindre
200 A alors que le courant réellement mesuré par l'appareil est au maximum de 5 Ampères).

Le calibre du compteur est déterminé par le courant maximal admissible. Plus précisément,
deux valeurs vont caractériser le calibre. Par exemple, un calibre 20-60 A signifie que l'appareil
est prévu pour un courant nominal de 20 A, mais qu'ils peut "encaisser" des courants jusqu'à
60 A, avec une précision et un échauffement corrects. Le rapport Imax/Inom (ici égal à 3) est
appelé "facteur de charge".

14
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
3) Type de compteurs existants à SIDI CHENNANE

3.1Compteur mécanique triphasé d’énergie électrique CLASSE 1 A6A - A7A

 Présentation :

A6A1 – A7A1 concernent les compteurs de facteur de charge 2


A6A2- A7A2 concernent les compteurs de facteur de charge 4

Les compteurs à induction type A6A1 et A6A2 mesure l’énergie active dans les réseaux
triphasés 4 fils ; Les type A7A1 et A7A2 réalisent les mêmes mesures dans les réseaux triphasés
3 fils. Les compteurs dont les symboles sont suivis de la lettre R mesurent l’énergie réactive par
la méthode dite des tensions permutées.Tous ces appareils sont utilisés pour le comptage de
l’énergie électrique dans les installations industrielles ou assimilées et implique une alimentation
par transformateurs.
Le socle, le couvercle et le couvre bornes sont en phénoplaste noir (bakélite) modèle Abonné
ab1 et ab2. le phénoplaste confère au boîtier une haute résistance mécanique et une excellente
tenue aux environnements sévères (température,humidité,solvants organique). Il est
incombustible et ne nécessite aucun entretien .par ailleurs les propriétés diélectriques du
phénoplaste assurent en exploitation la sécurité des personnes contre les chocs électriques.
Les compteurs sont prévus pour recevoir un élément indicateur simple double ou triple tarif dans
le boîtier « ab1 » ou « en1 ». Un indicateur de maximum associé éventuellement à un élément
indicateur triple tarif dans le boîtier « ab2 » ou « en2 ».
La protection contre la fraude est assurée par un plombage sur le couvercle deux sur le couvre
bornes et un autre le cas échéant sur le dispositif de remise à zéro de l’indicateur de maximum.
Sur demande les compteurs peuvent être équipés d’un dispositif évitant la rotation inverse de
l’équipage mobile
La lecture des éléments indicateurs doit tenir compte des rapports des transformateurs
installés. Deux méthodes sont possibles :
Lecture directe si ses constantes sont adaptées aux rapports des transformateurs
Lecture par application d’un coefficient multiplicateur indiqué par une vignette fixée sur le
cadran
Il est calculé comme suit :

K*= Rapport installé * k (coefficient inscrit sur le


compteur)
Rapport compteur

15
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
 fonctionnement :

Schéma expliquant le principe de fonctionnement du compteur


mécanique A6A-A7A

Le compteur mécanique utilise le principe du moteur asynchrone à rotor à cage. Il est


constitué de deux bobines (une première pour le courant et une seconde pour la tension), d'un
disque en aluminium et d'un intégrateur mécanique (engrenage à vis qui entraîne l'affichage).
Les bobines A et B induisent des courants de Foucault dans le disque C. Ces derniers induisent à
leur tour un flux magnétique induit. Il s'ensuit la création d'une force sur le conducteur (partie du
disque parcourue par les courants de Foucault) et d'un couple sur le disque, qui entre en rotation.
Le couple de freinage est en rapport avec la vitesse de rotation du disque. Il est donné par un
aimant permanent D engendrant le même type de réaction que décrit ci-dessus.
La rotation du disque du compteur provoque les roues de rapports de réduction .la rotation du
moyeu alvéolé équipé d’aimants cliquetés anti-retour. Les aimants dans ces conditions défilent
devant un dispositif à contacts mouillés dans le mercure et provoquent les changements d’états
(ouvert fermé). Ces changements d’états utilisables en couplage permettent une liaison 2 ou 3 fils
à des récepteurs d’impulsions appropriés.
Chaque changement d’état correspond à un quantum d’énergie mesurée par le compteur .

16
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
3.2) Le compteur d’énergie triphasé A12E SPECTRA

 Présentation du compteur numérique

Les compteurs numériques mesurent le courant et la tension, et déterminent par un


traitement interne l'énergie correspondante.

Ils sont en évolution permanente, offrant chaque jour des performances


supplémentaires. Le principe de base consiste à favoriser la communication
d'informations (grâce aux propriétés du traitement digital), afin de pratiquer une gestion
de la charge efficace.

En particulier, on distingue :

 des sorties pulsionnelles pour transmettre à distance le niveau d'énergie


consommé,
 un accès à ce type d'information par ligne téléphonique ou informatique,
 la possibilité pour le distributeur de communiquer avec le compteur pour
modifier le tarif, pour organiser le relevé des consommations à distance, ...
 la possibilité de mémoriser l'évolution des consommations (analyse de charge
journalière pour déterminer le moment de la pointe quart horaire, par exemple),
 le relevé de diverses fonctions : le courant maximal, la puissance réactive, la
puissance instantanée, ...
 ...

On notera également :

 La possibilité de placer des compteurs divisionnaires dans les armoires


électriques, permettant ainsi, à peu de frais, de suivre la consommation d'un
appareil spécifique.

17
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
 L'existence d'appareils de mesure qui viennent se placer entre le réseau et
l'équipement consommateur (un peu comme une allonge), et qui permettent de
mesurer la puissance instantanée et la consommation d'un équipement raccordé
sur une prise 220 ou 380 Volts.
 Le compteur A12E SPECTRA

Le compteur d’énergie triphasé A12E SPECTRA , qui est un compteur


électronique programmable, représente la solution idéal pour un contrôle précis et
instantané des différentes énergies et puissances et du facteur de puissance…

 Descriptif technique

- Compteur version sailli trois fils


- Caractéristiques électriques :

Circuit tension : 3*100Vcomposées


Circuit courant: I=5A (Imax=10A)
Puissance consommée :<10A
- Mesure : énergie active, énergie réactive, cos

- Carte de mesure et d’alimentation :

Alimentation des circuits électroniques


Adapter le courant et la tension pour les circuits de mesure
Convertir tension et courant en des impulsions images de ces grandeurs

- Carte de traitement et d’affichage :

Microprocesseur
Mémoire morte programmable
Mémoire vive
Mémoire morte programmable effaçable électriquement
Horloge temps réel
Affichage à cristaux liquide
Boutons poussoirs :

.Boutons d’affichage défilant (+) et (-)

18
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
.Bouton de RAZ des IPM et détecteur d’ouverture du capot du conteur
.Bouton de programmation :P : basculement entre le mode d’affichage et le
programmation ; M : validation des paramètres programmés ;A : revenir au mode
affichage sans charger les nouveaux donnés au milieu de la programmation

.Interface optique infrarouge


LED d’étalonnage

 Installation du compteur

- Installer le compteur sur le panneau de comptage DIN standard ou tout simplement sur une
chassie d’une armoire

- Fixer le compteur par des vis 5.5mm


- Fixer tout les fils venant des TT et des TC par les deux vis disponible sur chaque bornier du
compteur, on identifie alors le circuit courant et le circuit tension comme suit :

Borne1 : Entrée de courant de phase 1


Borne2 : Tension de phase 1
Borne 3 : Entrée de courant de phase3
Borne 4 : tension de phase 3
Borne 5 : Libre
Borne 6 : Libre
Borne7 : tension de phase 2
Borne 8 : Libre
Borne 9 : Sortie de courant de phase 3
Borne 10 : Sortie de courant de phase 1

4) Transformateur de courant

Les courants industriels sont souvent trop importants pour traverser directement les
appareils de mesure. Les transformateurs d’intensité (transformateurs de courant) permettent de
ramener ces courants forts à des valeurs acceptables par la plupart des appareils, généralement 5
ampères. De plus le transformateur de courant garantit une bonne isolation
galvanique entre son primaire (courant fort) et son secondaire (mesure).

 Principe de fonctionnement
Principe
L’enroulement primaire comportant n1 spires, est parcouru par le courant i1, l’enroulement
secondaire, parcouru par le courant i2, débite dans une charge Z le courant i2.

19
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
PMK/PC/IE 336
On a : n1.i1 = n2.i2 + n1.i10
La précision sur la mesure de i1 est d’autant meilleure que le courant magnétisant
i10 est faible.

 Précaution de construction

La diminution du courant magnétisant est obtenue par:

 une faible résistance de l’enroulement secondaire


 un excellent couplage magnétique de l’enroulement secondaire (qualité du bobinage)
 l’emploi d’un circuit magnétique à très forte perméabilité

La réalisation de l’enroulement primaire ne pose pas de problèmes particuliers, étant donné qu’il
ne comporte que peu de spires (souvent une seule spire).
 Précautions d’utilisation

Le courant magnétisant est d’autant plus faible que la tension secondaire est faible, d’où
l’importance de l’impédance de charge du secondaire (ampèremètre, circuit intensité de
wattmètre...) qui doit être aussi faible que possible.
Remarque: si le courant secondaire est nul (transformateur non connecté au secondaire),
alors que le primaire est alimenté, le courant magnétisant peut atteindre des valeurs très
importantes puisque le courant primaire est imposé : on a alors n1.i1 = n1.i10.

Ceci a pour conséquences:

 d’engendrer un flux très important, produisant des pertes considérables dans le circuit
magnétique et entraînant la destruction rapide du transformateur d’intensité
 de donner une tension importante et dangereuse aux bornes du secondaire

Il est donc impératif de soigner les connexions et de penser à court-circuiter le


secondaire du transformateur de courant lors des changements de calibre sur les appareils de
mesure.

20
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
IL NE FAUT JAMAIS LAISSER LE SECONDAIRE D’UN T.I. OUVERT

ON NE PEUT PAS UTILISER UN T.I. EN COURANT CONTINU

Photo de TC installés

5) Inventaire des compteurs et TC existants à SIDI CHENNANE

L’utilisation des compteurs numériques ou mécaniques s’avère une méthode efficace pour
la maîtrise de la consommation de l’énergie. En fait à SIDI CHENNANE quelques ateliers sont
déjà équipés par des compteurs ainsi que des machines mais une bonne partie n’est pas encore
équipée. Cela est dû :

 Au manque de compteur d’énergie.

 Au manque de TC conforme à l’exigence de l’installation électrique de chaque atelier


(section de câble très grande), et des machines (courant nominal élevé).

 A la non installation des compteurs dans les machines due à un retardement causé par la
contrainte production

Ci-dessous l’inventaire des compteurs existants à SIDI CHENNANE :

Au niveau des ateliers (état avant installation des TC)

21
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Appellation Etat du Gamme TC TC installés
compteur compteur
At. dragline Sans TC A6A 100/5 ---------------
At. chaudronnerie Sans TC A6A 100/5 ---------------
DCI Sans TC A6A 100/5 --------------
magasin Sans TC A6A 100/5 ---------------
UGM Manque --------------- --------------- ---------------
Parc godet Manque -------------- --------------- ---------------
At. électrique Existe. A6A 100/5 100/5
At. camion Sans TC A6A 100/5 ------------
At. bulls Sans TC A6A 100/5 ---------------
At. radiateur Sans TC A6A 100/5 ---------------
At. divers Existe A6A 100/5 100/5
At. antenne Sans TC A6A 100/5 -----------
Station service Manque -------------- ------------ -------------
Station gasoil Manque -------------- --------------- --------------
Comp 12bar Manque -------------- -------------- ---------------
Compresseur 7 bar Manque -------------- --------------- ---------------
Poudrière Manque -------------- -------------- ---------------
At. pneumatique Existe A6A 100/5 100/5

Au niveau des machines et PSF

22
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Appellation Etat du gamme TC compteur TC installé
compteur
195 M3 Existe A12E ------------------- 300/5
200 B2 Manque ------------------ ---------------- 300/5
190B1 Manque ----------------- ----------------- 300/5
45 R2 Existe A12E ------------------- 300/5
45 R4 Manque ----------------- ----------------- ----------------
45 R5 Manque ---------------- ---------------- ----------------
8400 Existe A12E ------------------ 700/5
PH Existe A12E ------------------ 300/5
280B1 Existe A12E -------------------- 300/5
PSF2 Manque --------------- ----------------- ------------------
PSF13 Existe (3) A7A 300/5 300/5
PSF6 Existe C3V4 300/5 300/5
PSF14 Existe (3) A7A 300/5 300/5
PSF8 Existe C3V4 300/5 300/5
PSF1 existe C3V4 200/5 700/5

23
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Au niveau des postes

Appellation Etat du compteurgammeTC compteurTC


installéPGExisteA7A100/5200/5P4 (PG)ExisteA7A50/550/5PS1
(PG)ExisteA7A100/5100/5PS3
(PG)ExisteA7A100/5200/5PS3ExisteA7A100/5200/5PC1 (PS3)ExisteA7A100/5400/5Q-
T(PS3)ExisteA7A50/5200/5PC2 (PC1)ExisteA7A75/575/5PC3
(PC1)ExisteA7A40/5100/5380(PC1)ExisteA7A150/5125/5500(PC1)ExisteA7A125/5125
/5PS1ExisteA7A100/5100/5PS2 (PS1)ExisteA7A100/5100/5FBS
(PS1)ExisteA7A100/5100/5PZ1 (PS1)ExisteA7A400/5400/5CH3
(PS1)ExisteA7A400/5400/5PS2 (PS1)ExisteA7A50/5100/5PR
(PS2)ExisteA7A300/5125/5EC (PS2)ExisteA7AdirectdirectPC4ExisteA7A300/5200/5

Récapitulation

RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336

24
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Nombre de compteurs mécaniques manquants 6
6) Les pourcentages de consommation
Nombre de compteurs numériques manquants électrique 5
              
Nombre de TC manquants 42
Suite au manque de moyens de calcul de l’énergie électrique, depuis 1990 des pourcentages
ont été attribués, selon l’énergie fixe, à chaque atelier et des cibles ont été fixées pour les machines
électriques. Cependant suite à des modifications dans les ateliers et les machines (répartition
d’atelier, ajout d’ateliers, changement de division et ajout des composants électriques au niveau des
machines et des ateliers…) ces pourcentage ne sont plus de mise. Il nous est demandé alors de
faire une mise à jour des pourcentages et des cibles.

Suite à des relevés et des calculs qui vont être détaillais dans le 2 ème chapitre nous avons
obtenue ce tableau comparatif qui relate la défaillance des anciens pourcentages :
  
Appellation SA Ancien % Nouveau % +/-
AT dragline K03810 5 6 +0.72
At. chaudronnerie K03560 0 7 +6.86
DCI K03025 2 1 -1.06
Magasin K03534 9 3 -6.41
UGM K03300 7 12 +4.71
At. électrique K03831 11 6 -5.46
At. camions K03821 7 6 -0.64
At. bulls K03822 5 6 +1.35
At. Radiator K03560 0 4 +4.47
At. divers K03820 2 4 +2.36
At. pneumatique K03823 25 2 -23.46
At. engins K03830 5 2 -3.30
Stat service K03824 18 5 -12.60
Stat gasoil K03534 0 2 +1.77
Comp 12 bar K03824 0 12 +11.56
Comp 7 bar K03301 0 23 +23.12

L’élaboration d’une bonne procédure du comptage de l’énergie nécessite avant tout la réalisation
de l’inventaire des équipements électriques et la correction des paramètres comme première étape
d’un projet global qui vise l’optimisation du comptage de la consommation électrique à SIDI
CHENNANE.

INVENTAIRE DES EQUIPEMENTS


ET CORRECTION DES PARAMETRES

25
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Pour corriger les paramètres énergétiques un inventaire des équipements électriques ainsi
q’une étude globale et précise du réseau électrique SIDI CHENNANE s’avère nécessaire.

1) Energie fixe des ateliers

Remarque : tous les ateliers de l’UGM sont alimentés depuis le poste central PC1

PC2

AT. At. DCI Magasin UGM Parc


dragline chaudronnerie godet

1) Atelier dragline :

26
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

AT. Dragline
Lampe 250W 48 0.25 11

Lampe 40 W 48 0.04 12

Plaque chauff. ronde 1 1 5

Plaque chauff. carrée 4 1.5 5

Climatiseur A 2 1.5 5

Climatiseur N1 3 3.5 5

Perceuse 1 1.3 2

Pompe 1 5.5 10

Chauff. eau 2 1.5 6

PC 4 0.08 18

Poste soudure 2 2.8 14

Réfrigérateur 2 0.36 10

Palan (10T) 1 7 2

2) Atelier chaudronnerie :
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

Lampe 250W 26 0.25 11

Lampe 40 W 58 0.04 12

Plaque chauff. carrée 3 1.5 5

Climatiseur A 1 1.5 5
At chaud

Climatiseur N1 2 3.5 5

Perceuse 1 0.11 2
At chaud

Chauff. eau 1 1.5 6

PC 3 0.08 18

Aspirateur 7 1.4 8

ENERGIE TOTALE = 445.70KWH


Réfrigérateur 1 %PC2
0.36 (at drag)=20.57%10

Palan (20T) 1 14 2

Poste soudure 11 2.8 8

3) Magasin :
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE (KW) Durée de fonct. (H)

Lampe 250W 26 0.25 11


Magasin

27
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
ENERGIE TOTALE = 534.28KWH %PC2 (at chaud)=24.66%
Lampe 1000W 3 1 11

Lampe 40 W 46 0.04 12

Plaque chauff. carrée 2 1.5 5

Climatiseur A 4 1.5 5

Chauff. eau 1 1.5 6

PC 5 0.08 18

Réfrigérateur 1 1.5 10

Palan (5T) 1 3.5 2

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE (KW) Durée de fonct. (H)

Lampe 250W 9 0.25 11

Lampe 40 W 20 0.04 12

Lampe 75 W 1 0.075 11

Plaque chauff. ronde 2 1 5

Plaque chauff.carrée 1 1.5 5

Climatiseur A 2 1.5 5

Four médical 1 0.1 5

Réfrigérateur 1 0.36 10

Rideaux 4 0.73 0.5

4) DCI :

ENERGIE TOTALE = 73.24KWH %PC2 (DCI)=3.30%


DCI

ENERGIE TOTALE = 201.54KWH %PC2 (magas)=9.3%


5) UGM :

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)


Lampe 100W 8 0.1 11

Lampe 40 W 271 0.04 12

Lampe 75 W 21 0.075 11
UGM

28
RAPPORT
RAPPORT ENERGIE
ENERGIE PMK/PC/IE 336
PMK/PC/IE 336
Plaque chauff. Carrée 3 1.5 5

Plaque chauff. ronde 2 1 5

Climatiseur A 12 5 5

Climatiseur N1 6 3.5 5

Climatiseur N2 7 7 5

Imprimante 6 0.08 8

Télé+vidéo+data 3 0.08 2

photocopieuse 1 1.4 4

Chauff. eau 2 0.15 6

Machine de tirage 1 4.5 3

PC 18 0.08 18

Climatiseur central 1 2.6 5

Réfrigérateur 2 0.36 10

Fontaine 1 0.15 1

Récapitulatif

PC2

At.drag At.chaud DCI magas UGM


Energie (KWH) 445.7 534.28 73.24 201.54 911.77

Poucentage/PC2 20.57% 24.66% 3.3% 9.3% 42%

Les ateliers alimentés à partir de PC3 :

PC3
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)
AT. ELECTRIQUE

At.électrique At.camions
Lampe 250W At.bulls At.radiador
56 At.divers At.pneumatique
0.25 At.Antenne
11

Lampe 40 W 140 0.04 12

1) Atelier électrique
Plaque chauff.:carrée 4 1.5 7

Climatiseur A 11 1.5 5

29
RAPPORT
RAPPORT ENERGIE
ENERGIE PMK/PC/IE 336
Récapitulatif
ENERGIE
ENERGIE
TOTALE
TOTALE
= 911.77KWH
= 911.77KWH %PC2
%PC2 PMK/PC/IE
(UGM)=42%
(UGM)=42% 336
Climatiseur N1 1 3.5 5

Perceuse 1 0.11 1

Enrouleuse 1 25 0.5

Presse 1 1.5 1

Chauff. eau 1 3 6

Chauff. Godron 1 4.5 2

PC 3 0.08 18

Ventilateur 1 0.18 8

Réfrigérateur 2 0.36 10

Fontaine 1 0.15 1

Palan (5T) 2 3.5 2

Rideaux 1 0.37 0.25

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)


Lampe 250W 16 0.25 12

Lampe 40 W 50 0.04 11

Lampe 75W 4 0.075 11

Plaque chauff. carrée 3 1.5 8


Climatiseur A 1 5 5

Poste soudure 1 22.8 8


Réfrigérateur 2 0.36 20

Rideaux 3 4.4 0.25

Palan (10T) 1 7 2
AT. BULLS

2) Atelier divers :
3) Atelier bulls :

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

Lampe 250W 7 0.25 12

Lampe 40 W 56 0.04 12

Lampe 75 W 2 0.075 11

Plaque chauff. carrée 3 1.5 8


AT. DIVERS

30
ENERGIE
RAPPORT TOTALE = 339.20 KWH
ENERGIE % PC3( atPMK/PC/IE
diver) =14.37%
336
ENERGIE TOTALE
ENERGIE TOTALE = 494.04KWH
= 431.51 KWH %% PC3 (at
PC3(at bulls)=20.93%
elect) =18.28%
Climatiseur A 2 1.5 5

Climatiseur N1 7 3.5 5
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)
Perceuse 1 0.47 2
Lampe 250W 27 0.25 8

Poste 40
Lampe soudure
W 14 1 0.04 22.8 11 8

Plaque chauff.
Chauff. eau Carrée 4 1 1.5 1.5 6 6
AT. RADIATEUR

Plaque chauff. Ronde 4 1 8


PC 3 0.08 18
Meule 1 0.25 10
Réfrigérateur 1 0.36 10
Poste soudure 1 22.8 8
Fontaine 1 0.15 1
Réfrigérateur 2 0.36 10

Palan (16T /32T)


Fontaine 1 2 0.15 11/25 1 2

Palan (10T) 2 7 2

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

Lampe 1000W 7 0.25 11

Lampe 40 W 18 0.04 11

Plaque chauff. carrée 3 1.5 8


LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)
Climatiseur A 2 1.5 5
Lampe 250W 24 0.25 12
Perceuse 1 0.5 2
Lampe 40 W 16 0.04 11
At camion

Poste soudure 2 22.8 8


Climatiseur A 1 1.5 5
Réfrigérateur 2 0.36 20
Moteur 2 1.1 /0.25 4
Fontaine 1 0.15 18
Palan (10T) 1 14 2
Palan (10T/20T) 2 7/14 2

4) Atelier camions :

5) Atelier radiateur :

6) Atelier pneumatique :
AT. camionsAT.pneum

7) Atelier antenne :
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

ENERGIE TOTALE = 495.44KWH 31 % PC3 (at camion)=20.99%


RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
% PC3 (at camion)=20.99%
ENERGIE
ENERGIETOTALE
ENERGIE
TOTALE= =495.44KWH
TOTALE 347.85
= 119.94KWH
KWH % PC3( pneu)=14.74%
=5%
% PC3( at radiat)
Lampe 250W 21 0.25 11

Lampe 40 W 12 0.04 12

PC3
At antenne
Lampe 75 W 14 0.075 12

At.élec
Plaque At.cami
chauff. Ronde At.bulls
2 At.radia At.divers
1 At.pneu At.ante
8

Energie (KWH) 431.51


Plaque 495.44
chauff. carrée 494.041 347.85 339.20
1.5 119.94 132.11
8

Pourcentage/PC3 Palan
18.28%
(20T) 20.99% 20.93%
1 14.74 14.37%
14 5% 5.6%
2

Récapitulatif

ENERGIE TOTALE = 420.52 KWH % 380(statENERGIE


serv) =28.03% % PC3(
TOTALE at anten) =5.6%
=132.11KWH
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)
Les entités alimentées à partir du transformateur
Lampe 250W 32 380V : 0.25 11

Lampe 40 W 54 0.04 12

Plaque chauff. carrée 3 1.5 5


Transfo 380V
Climatiseur A 1 1.5 5

StationClimatiseur
service N2 Station
1 gasoil 7 Compresseur 12bar
5

Moteur 1.7 5 1 .7 4

Moteur 12.6 1 12 .6 10
1) Station service :
Moteur 6.4 1 6.4 10

Chauff. eau 1 1.5 6


At antenne

Réfrigérateur 2 0.36 10

Palan (1T) 1 0.7 2


Station service

2) Station gasoil :

32
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)
Lampe75W 1 0.75 11

Lampe 40 W 2 0.04 12

Plaque chauff. ronde 1 1 5


Station gasoil

Pompe à gasoil 2 1 5

Pompe à gasoil 2 7.5 5

Pompe à essence 1 1 1

Moteur 1 12.6 3

Fontaine 1 0.14 1

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)

1 75 12
----------------

Transfo 380
Station service Station gasoil Compresseur 12 bars
Energie (KWH) 420..52 138.15 900

Pourcentage/380 28.03% 9.50% 61.70%

ENERGIE TOTALE = 138.15 KWH % 380(stat gas) =9.50%

3) Compresseur 12 bar :

Récapitulatif

ENERGIE TOTALE = 900KWH % 380(comp 12) =61.70%

Compresseur
LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée defonct.
12 bars (H)

33
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
-------------------- 1 150 12

LIEU COMPOSANTS NBRS PUISSANCE(KW) Durée de fonct. (H)


compresseur
Lampe75W 2 0.75 11
7 bar
Lampe 40 W 8 0.04 12

Lampe 250 W 21 0.25 11

Plaque chauff. ronde 1 1 5

Entité alimentée à partir du transformateur 500V :

ENERGIE TOTALE = 1800KWH

Entité alimentée à partir du transformateur de PC1 :

Départ poudrière de PC1


Poudrière

Apres avoir fait l’inventaire de tous les équipements électriques et la correction des
pourcentages, nous allons essayer d’élaborer dans le troisième partie un plan de travaille pour la
phase final de ce projet d’optimisation du comptage d’énergie électrique en citant les différentes
solutions adoptées pour atteindre ce but.

ENERGIE TOTALE = 83.09KWH

PROPOSITION DE SOLUTION POUR LA MISE EN PRATIQUE


DE L’OPTIMISATION
PC2

34
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
At.drag At.chaud DCI magas UGM
Energie (KWH) 445.7 534.28 73.24 201.54 911.77

Pourcentage/PC2 20.57% 24.66% 3.3% 9.3% 42%

PC3

At.élect At.cami At.bulls At.radia At.div At.pneum At.anten

Energie(KWH) 431.51 495.44 494.04 347.85 339.20 119.94 132.11

Pourcentage/PC3 18.28% 20.99% 20.93% 14.74% 14.37% 5% 5.6

DU COMPTAGE D’ENERGIE

Pour aboutir à l’optimisation du comptage de l’énergie électrique plusieurs solutions se présent


t. Nous allons essayer donc de développer chacune d’elles et d’étudier sa réalisation

1) les pourcentages :
    
       Pour avoir la consommation de chaque ateliers on peut avoir recourt à l’utilisation des pourcentages
calculés suivant les puissances fixes. Il suffit de prendre le relevé des compteurs situés au niveau de PC2,
PC3, transfo 380 et le transfo500 et faire le calcul à l’aide des pourcentages.
Durant le stage nous avons effectués la mise à jour de ces pourcentages et nous avons juger meilleur de
calculer le pourcentage de chaque ensemble d’atelier ayant le même départ tout seul, au lieu de suivre
l’ancienne méthode qui calculer les pourcentages de tout les ateliers par rapport à PC1.

Récapitulatif
Transfo 380

Station service Station gasoil Compresseur 12


bars
Energie (KWH) 420..52 138.15 900

Pourcentage/380 28.03% 9.50% 61.70%

Pour montrer le degrés de changement de ces pourcentages nous les avons calculer par rapport à
PC1 pour les comparer avec les anciens :

35
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Pour les machines électriques dont les heures de marche varient continuellement il est plus
fiable de procéder par des relevées de le consommation et de déterminer des cibles qui

36
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
représentent des coefficients à multiplier par les heures de marche de chaque machine afin
d’obtenir la consommation totale, nous avons donc décider d’élaborer une cabine de comptage
qui servira à déterminer les cibles.

2) Cabine de comptage :

Cette cabine de comptage est réalisée a base d’une cabine de protection avec l’ajout de
compteur d’énergie.

2.1) Cabine de protection (CP )

 Descriptif technique :

 Un sectionneur tripolaire rotatif à commande manuelle


 Un disjoncteur d’intérieure Hortojecteur
 Des transformateurs de mesure de courant d’un rapport de 300/5
 Des boites à bornes tension et intensité de type secoure
 Deux relais RMA 420 ; RMA 422

 Définition :
C’est une cabine métallique composé de trois prises (PLM) de courant, une arrivée et
deux départs

- un départ passant liée directement à la prise d’arrivée


- un départ équipé par un sectionneur et protégé par un disjoncteur commandé
manuellement ou automatiquement suite au défauts de :

Court circuit (XCC) : C’est un défaut de contact électrique entre deux phases. La protection
contre ce défaut est assurée par le relais RMA420.

Homopolaire (XIH) : C’est un défaut de contact électrique entre la masse et une phase ou de
déséquilibre. la protection contre ce défaut est assurée par le relais RMA422

Surcharge ( XRI) : C’est un défaut de surcharge (on parle de surcharge quand le courant
dépasse celui que peut supporter la charge pendant un temps tel que le courant de démarrage est
7*In pendant 7 s ).

 Réalisation

37
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Schéma unifilaire de la cabine de comptage :

38
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Etapes suivi pour la réalisation de la cabine de comptage :

 Entretient de la cabine de protection.

 Vérification du schéma de puissance.

 Vérification des câbles de courant et remplacement de ceux endommagés.

 Changement d’huile du disjoncteur Hortojecteur .

 Vérification des entrées et des sorties (PLM) et correction des anomalies.

 Branchement de 3 transformateurs de courant de rapport 100/5.

 Branchement en V de deux transformateurs de tension 1000VA ,3*100 vac.

 Branchement du compteur d’énergie numérique A12E SPECTRA.

Utilisation de la cabine pour la détermination des cibles :

Vue la contrainte temps cette étape n’a pas été achevée pendant le stage mais la procédure à
suivre pour le calcule des cibles est la suivante :

o Branchement de la CC avec chaque machine électrique pendant au moins trois jours .


o Faire des relevés sur 24h pendant trois jours.
o Calculer une moyenne de la consommation pour chaque machine.
o Détermination finale des cibles de consommation.

Les pourcentages ainsi que la cabine de comptage sont des solutions acceptables pour
l’amélioration du comptage d’énergie .cependant l’installation des compteurs et des TC reste la
solution idéale pour une consommation bien maîtrisée.

39
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
3) Installation des compteurs et des TC :

     Cette solution dépend de la disponibilité des compteurs et des TC ainsi que la disponibilité
des machines pour l’installation des compteurs.
Selon la limite des compteurs et des TC existants on a pu équiper quelques ateliers par des TC
en utilisant le jeu existant et en adaptant les TC de faible diamètre à la dimension des câbles.

 Branchement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

TC1 TC2 TC3

U1
V2
W3
N schéma de branchement des TC pour les compteur A6A

 Calendrier de l’installation des TC aux ateliers :

Atelier bulls : le 02/08/2004

TC installés 100/5 TC compteur 100/5 K=1

Atelier antenne : le 02/08/2004

TC installés 100/5 TC compteur 100/5 K=1

Atelier chaudronnerie : le 03/08/2004

TC installés 100/5 TC compteur 100/5 K=1

Atelier radiateur : le 05/08/2004

TC installés 150/5 TC compteur 100/5 K=1.5

Atelier dragline : le 10/08/2004

TC installés 150/5 TC compteur 100/5 K=1.5

40
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
41
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
CONCLUSION

Le but de ce stage d’initiation se résume à vivre


dans un environnement ouvrier afin de dégager ses
principales caractéristiques qui doivent être la base d’une
meilleure gestion des ressources humaines pour un futur
ingénieur.

Pour moi le stage que j’ai effectué était exceptionnel,


car j’avais un projet à réaliser. Ce projet m’a permis de
travailler manuellement tout en faisant une étude
théorique ce qui m’a poussée à la limite de moi-même et
m’a fait ressentir à la fois, les difficultés du travail et la
joie de le réaliser…

42
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
ANNEXE

43
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Valeur de la constante des compteurs installés
Appellation Valeur(K)
dans les postes de K
PG 200
P4 (PG) 100
PS1 (PG) 100
PS3 (PG) 200
PS3 200
PC1 (PS3) 400
Q-T (PS3) 400
PC2 (PC1) 10
PC3 (PC1) 25
380 (PC1) 83.33
500 (PC1) 10
PS1 100
PS2 (PS1) 1
FBS (PS1) 100
PZ1 (PS1) 100
CH3 (PS1) 100
PS2 (PS1) 200
EC (PS2) 1
PC4 64

44
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Valeur de la constante des compteurs installés
dans les ateliers (k)

Appelation Valeur de K
At dragline 1.5

At chaudronnerie 1

At électrique 1

At bulls 1

At radiateur 1.5

At divers 1

At antenne 1

Comp 7 bar 10

At pneumatique 1

45
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
Puissance installée fixe des différentes machines

46
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336
machines composants nombre puissance heures
Lampe 40w 10 0.04 16
Lampe 75w 3 0.075 11

190B1
Plaque 1 1 5
Réfrigérateur 1 0.36 10
climatiseur 1 1.5 5

45R2

Lampe160w 4 0.16 11
Lampe10w 5 0.1 16
Réfrigérateur 1 0.36 10
Chauffage 1 1.5 5
R4/R8

Plaque 1 1 5
climatiseur 1 2.9 5

Lampe 40w 53 0.04 11


Lampe 250w 8 0.25 20
Lampe 1000w 24 1 11
8400

Plaque 2 1 5
Climatiseur A 1 5 5
Climatiseur n2 1 7 5
Chauffage 1 1.5 5
PV 1 0.17 20
Lampe 75 9 0.075 11
Lampe 40 19 0.04 20
Lampe 400 7 0.4 11
195M3

Réfrigérateur 1 0.36 10
Plaque 1 1 5
Climatiseur 1 2.9 5
PV 1 0.17 20

lampe 1000W 4 1 11
Lampe 160w 9 0.16 16
Lampe 250w 2 0.25 11
Lampe 75 2 0.075 11
200B2

Climatiseur N3 1 2.9 5
Chauffage 1 1.5 5
Réfrigérateur 1 0.36 10
plaque 1 1 5

lampe 1000W 7 1 11
Lampe 160w 2 0.16 20
Lampe 20w 4 0.02 11
Lampe 75 16 0.075 16
PH

Climatiseur N3 1 2.9 5
Réfrigérateur 1 0.36 10
Plaque 1 1 5
PV 1 0.17 20

lampe 40W 13 0.04 11


Lampe 160w 1 0.16 20
Lampe 75w 1 0.075 11
Lampe 1000W 3 1 11
280 B1

Lampe 260W 1 0.26 20


Climatiseur N3 1 2.9 5
Réfrigérateur 1 1 5
Plaque 1 0.36 10
Cauffage 1 1.5 5

47
RAPPORT ENERGIE PMK/PC/IE 336