Vous êtes sur la page 1sur 51
francaise et étrangére SOMMAIRE I. — MEMOIRES Georges Scolle.. Plot a Fase Oe Brot Pate NQHONS..6.ssce sever enenersnenereneesees I, — CHRONIQUES Ill. — BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE (1) Doctrines politiques ; (2) Doctrines économiques ; (3) Allemagne Table des Matléres deta 10° Année ; 1935, (4) Rassie. af LIBRAIRIE FELIX ALCAN 108, boulevard Saint-Germain, 108 PARIS (VIP) 10* ANNEE (Publication trimestrielle). — Fasc. 4 Décembre 1995" s L’Année Politique La politique extérieure frangaise et la Socitté des neeee 257 dean Paul Freyss........ La crise du fédéralisme américain et les élections pré- sidentielles de 1936.12, ...2se0eeeseeeeeees 324 WANNEE POLITIQUE FRANCAISE ET ETRANGERE ls Si La politique extérieure francaise et la Société des Nations. La politique curopécnne ct, dans le eadre européen. 1a poli= in nombre de facteurs constants, mais 4 répereussions contradietoir lique francaise, se trouvent deminées par un certs Pest @ahord la erise éeonomique, source dun malaise gt név elles-mémes. Elle est propre fi développer tantol un nationalisme aigu, tantot alysie due & la erainle de voir s'accentuer le clapper les trouble: al et aun repliement des socidtés latiques su une cerlaine malaise et se dé révolutionnaires. Un second ehément se dégage de opposition des régimes politiques des ditt jon du régime dictatorial, En Malic, en Allemagne, en Russie, en Pologne, ailleucs encore, il n'y a pour ainsi dire plus de controle de uns, sur la gestion des finances publiques ou Pamcnagement du budget, ni sur Ja Gireetion de la poli lulisme nts Elats et de Texten Vopinion sur Maction des gouve que esléricure, Cest Je retour a Vabs ve, en Allemagne nolaniment, du caraclére mystique que les suiles de la guerre. av situation sug de la défaite ef de In crise économique ont donné A Fesptce Cunanimisme violent ef messianique qui fait le fund du nazisme. On peut tout eraindre un pareil état d a connu une psychologic analogue, mais qui s'est nolablement transformée. Le peuple it st resié pluldt passif. Un Irvisidme facteur est conslitue par le ¢ revisionnisme » qui divise Europe en deux camps. Stil est vrai que depuis quinze ans l'application des trailés de paix se traduil pr revision continue, il n’est pas moins cerlain que les ¢ prit. La Russie boleheviste lien w 258 LANNEE POLITIQUE FRANCAISE EY ETRANGERE queurs freinent le mouvement de tout leur pouvoir, cependant que le camp adverse devient plus exigeant A mesure que ses forces renaissent, Il est en lout cas un point sur lequel Voppo- sition est irréductible : est en ce qui concerne les revisions terriloriales. I! est peu vraisemblable qu’aucune putisse se fa pacitiquement, Entre les deux camps, I'Ilalie se trouve A cheval favorable au revisionnisme parce qu'elle est elle-niéme insatis- faile, mais portée, par souci de prestige, A demeurer dans le camp des vaingueurs, ambilieuse de jouer un rdle @arbitre et Wélablir sans conteste sa siluation de irés grande puissance. Angleterre, par esprit de r e alisme évolutiooniste, est égale- ment favorable A un revisionnisme lempéré et soigneusement ocié, Dans te camp des anti-revisionnistes, 1a France, obsli- nément altachée & ia lettre des traités par esprit de conser: vatisme juridique, a des alliés pour lesquels le probléme se présente comme une question de vie ou de mort. Cetle opposition fondamentale qui balkanise VEurope et dé- veloppe enire les chancelleries un état tendu de suspicion, est encore intensifiée par le phénoméne du continentalisme, ré- sultat de la crise mondiale qui anémie les relations avec PAmérique cl PAsie, et de la psychologic isolationniste des Américains, soucieax avant lout de ne jamais remettre le doigt dans Vengrenage européen, guépier essentiel, peuplé de mili- taristes et de mauvais payeurs ! Ils ont d'ailleurs assez de besogne avec Ia restauration de leur propre économie et Ta surveillance du Pacifique, En Asio, il n’existe qu’un probléme, celui de Vexpansion impérialisle du Japon, de Vorganisation du monde chinois et du heurt qui peut se produire soit avee ies Soviets, soit avee les Yankees. Il résulte de ce compartimentage continental, auquel des esprils aussi largement ouverts & la solidarilé internationale que celui de M, Roosevell ne peuvent pas grand’chose, que Ja Société des Nations déji amputée des Elats-Unis, quittée par le Japon, s'est transformée progressivement en organisme européen. C'est sons doute une des raisons pour lesquelles la Commission curopéenne d'Aristide Briand a cess¢ pratique- ment d’exister. La S.D.N, n’en conserve pas moins une im- portance énorme, ear elle giablil & Geneve une communication constante, chancelleri un Congrés diplomatique semi-permanent entre les européennes : ce contact & lui seul a permis