Vous êtes sur la page 1sur 11

Crédit à la consommation

Quelles perspectives pour le secteur en 2019 ?

consommation Quelles perspectives pour le secteur en 2019 ? Squirrel at Work - Smart benchmarks for

Squirrel at Work - Smart benchmarks for consumer finance marketers www.squirrel.financial | contact@squirrel.financial | 01 70 95 68 32

Index

2018 : un millésime exceptionnel

3

Encours et production en forte hausse

3

Chronique annuelle : partenariats, nouveaux produits, innovations

4

Evolution des taux : une baisse soutenue tout au long de l’année

5

6 tendances fortes pour 2019

6

A propos de Squirrel at Work

10

2018 : un millésime exceptionnel

Encours et production en forte hausse

En 2018, les niveaux de croissance atteints par le crédit à la consommation ont été impressionnants, aussi bien en termes de production (+7,1% en cumul à fin nov-18 vs an- 1) que d’encours (+5,3% à fin nov-18 vs an-1).

Les financements liés aux ventes automobiles ont tiré la croissance du secteur au cours de l’année mais les constats sont positifs sur l’ensemble des segments, grâce à de puissants moteurs :

Hausse des ventes de véhicules neufs à +3% sur l’année 2018 (3) , dont +8,9% à fin août-18 (4) avant que les ventes ne se retournent de septembre à décembre (les perspectives de ventes auto pour 2019 sont d’ailleurs peu optimistes). Hausse des crédits affectés auto et de la LOA de +13,7% à en cumul à fin nov-18 (5) .

Volontarisme des grands réseaux bancaires qui ont fait du crédit conso l’une de leurs priorités.

Taux en baisse tout au long de l’année aussi bien sur le crédit amortissable que sur le crédit renouvelable (6) . (voir tout le détail p. 6).

Enfin, le crédit renouvelable repart en hausse après plusieurs années de déclin : encours à +1,9% à fin sept- 18 vs an-1

60,2 Mds €
60,2
Mds €
56,2 Mds € +7,1% Production Production cumulée au cumulée au 30/11/2017 30/11/2018
56,2
Mds €
+7,1%
Production
Production
cumulée au
cumulée au
30/11/2017
30/11/2018

Evolution des encours de crédit à la consommation aux particuliers (2)

177,5 Mds € 168,5 Mds € +5,3% Encours au Encours au 30/11/2017 30/11/2018
177,5
Mds €
168,5
Mds €
+5,3%
Encours au
Encours au
30/11/2017
30/11/2018

Evolution des encours de crédit à la consommation aux particuliers (1)

Chronique de l’année 2018 : des partenariats, de nouveaux produits, de l’innovation ! T1-2018 T3-2018

Chronique de l’année 2018 : des partenariats, de nouveaux produits, de l’innovation !

T1-2018
T1-2018
T3-2018
T3-2018

- La Banque Postale : « Ma French Bank » (future banque mobile du groupe) obtient le statut d’établissement de crédit . « L’agrément bancaire permet de développer de la valeur et de créer de la rentabilité, en lançant des produits sur lesquels nous pouvons réaliser des marges, comme le crédit à la consommation par exemple (7 ) ».

- Orange Bank : lancement du prêt personnel en mars (offres de crédit auto neuve / occasion, travaux et projets divers) .

- Crédit du Nord : digitalisation des processus crédit à la consommation en souscription : dématérialisation contrats, signature électronique, upload justificatifs.

- CACF : projet de prise de contrôle d' Alsolia , co- entreprise créée par CACF et Décathlon.

- BNP Paribas PF : partenariat Cetelem / UBER sur le financement auto à destination des chauffeurs.

- BPCE : projet d'acquisition par BPCE SA de certains métiers jusqu'à présent gérés par Natixis, notamment le crédit à la consommation . Transaction de 2 ,7 Mds.

- CACF : partenariat avec Bankia visant à créer un nouveau spécialiste du crédit à
- CACF : partenariat avec Bankia visant
à créer un nouveau spécialiste
du crédit à la consommation
sur le marché espagnol.
- Younited Credit : ouverture du service au Portugal.
- Franfinance : partenariat avec Yelloan.
T2-2018
- La Banque Postale : lancement de l’offre « Crédit
Express » : prêt dématérialisé avec accord de principe en
2 mn et 3 clics (de 1 .500 € à 30 .000 € , ouvert à certains
clients ayant un compte courant LBP) .

- Casino : lancement du paiement différé et du paiement fractionné sur les achats alimentaires (jusqu’à 4 fois à partir de 50 sur 3 mois max.)

- CGI Finance : renouvellement du partenariat KIA Motors.

- Financo : rachat de l'activité financement automobile de GE Money Bank .

- BNP Paribas Personal Finance : entrée en vigueur du partenariat avec Hyundai (BNPP PF succède à CGI) .

- Younited Credit accélère en Italie suite au partenariat avec l'assureur en ligne ConTe .

- Younited Credit : mise en place d’un service de transmission automatisée des données bancaires en partenariat avec Linxo, permettant à Younited Credit d’avoir un accès direct aux données du compte bancaire des demandeurs de crédit . Objectif : faciliter la demande pour les clients, optimiser le scoring et accélérer la prise de décision octroi. Résultats très positifs pour ce service après une phase de tests sur le parcours : 35 % des clients adhèrent désormais au service vs 8 % au mois de mai (8 ) .

T4-2018
T4-2018

- Younited Credit : partenariat avec BPI France visant à développer une activité de financement aux TPE .

- Cofidis : offre de crédit sur Amazon en 24 mensualités de 200 à 3000 .

- Boursorama Banque : lancement d’une offre de crédit éco- responsable avec souscription 100 % en ligne et réduction de 5 % sur la grille tarifaire en vigueur.

- La Banque Postale : rachat des part détenues par SG ( 35 % ) dans « La Banque Postale Financement » entité spécialisée crédit à la consommation au sein de LBP.

- Banque Casino : partenariat avec Lydia (crédit instantané de 100 à 1000 proposé aux utilisateurs de l’app ) .

- CGI Finance : participation minoritaire dans Reezocar et partenariat (intégration des offres de financement CGI au sein de la plateforme de vente de VO aux particuliers) .

- Revolut : obtention d'une licence bancaire avec entre autres objectifs le lancement d’une offre de crédit à la consommation en 2019 sur le marché Français.

- Younited : partenariat avec Free sur le financement des Freebox Delta, box haut de gamme de dernière génération.

- CACF : renforcement du partenariat entre CA et Banco BPM dans le crédit à la consommation en Italie .

- Oney : rumeurs de rachat par Santander (9 )

Des taux en baisse tout au long de l’année La tendance à la baisse des

Des taux en baisse tout au long de l’année

La tendance à la baisse des taux s’est prolongée en 2018 avec, en moyenne, des TAEG constatés sur les offres de prêt personnel inférieurs de -37 points de base à ce qu’ils étaient en

2017.

Point d’orgue de cette baisse, le mois d’octobre et le Mondial de l’Auto à l’occasion duquel les offres à taux (très) bas se sont multipliées au-delà des seuls projets d’achat de véhicules.

au-delà des seuls projets d’achat de véhicules . Prêts personnels divers Prêts travaux Crédits auto
Prêts personnels divers
Prêts personnels divers
Prêts travaux
Prêts travaux
Crédits auto (véhic. occasion)
Crédits auto (véhic. occasion)
Crédits auto (véhic. neufs)
Crédits auto (véhic. neufs)

Analyse réalisée à partir de la base de données tarifaires Squirrel at Work / www.squirrel.financial Besoin de suivre le positionnement tarifaire de vos offres ? Discutons-en : 01 70 95 68 32 / contact@squirrel.financial

6 tendances fortes pour 2019

Le crédit à la consommation a le vent en poupe depuis quelques années : une demande en hausse, des marges confortables par rapport aux autres produits bancaires, des locomotives comme le financement automobile (notamment la LOA) lancées à plein régime. Il est donc logique que le crédit conso ait aiguisé les appétits de nouveaux

entrants .

Certains acteurs ont profité de ce contexte favorable pour préparer l’avenir et poser les jalons technologiques de leur future « usine à crédit » :

parcours plus digitalisés pour une réponse plus rapide aux demandes de prêt,

tests de briques IA pour de meilleures décisions notamment à l’octroi,

développement du credit as a service pour augmenter la capacité à nouer des deals

Aujourd’hui les perspectives semblent moins favorables, notamment du côté du financement automobile, ce qui rend d’autant plus nécessaires les efforts d’évolution des outils technologiques et de diversification des modes de diffusion via les partenariats (accéder à de nouveaux portefeuilles client, être présent sur différents marchés sous - jacents) .

Découvrez les 6 tendances du crédit conso en 2019 et n’hésitez pas à nous faire savoir ce que vous en pensez ( contact@squirrel . financial / www. squirrel. financial ).

#1

Plus d’acteurs sur la ligne de départ

Les banques ont fait du crédit à la consommation l’une de leurs priorités . Là aussi, les marges plus confortables de ce produit expliquent sa cote de popularité.

Pour ce faire, les grands réseaux se sont appuyés sur leurs filiales spécialisées (SI, scoring, filières produit animées par des experts issus des SFS, création de postes de référents crédit conso chargés d’animer des groupes d’agences … ) . Franfinance pour SG et CACF pour Crédit Agricole sont notamment engagés dans cette démarche.

Les encours des banques dépassent à présent ceux des SFS (10) et les ambitions restent fortes (BPCE, CA ou La Banque

Postale (11) qui vise 8 Mds d’encours en

2023 ) .

Il est fort probable que les banques gagneront encore du terrain dans la distribution du crédit conso par rapport aux spécialistes .

du crédit conso par rapport aux spécialistes . Actuellement le crédit à la consommation est l’un

Actuellement le crédit à la consommation est l’un des produits bancaires générant les meilleurs niveaux de marge.

Les banques en ligne et néo-banques l’ont bien compris et plusieurs l’ont intégré à leur gamme (N 26 , Orange Bank) ou étendu des offres existantes (Boursorama Banque) .

En 2019 , le crédit à la consommation est notamment attendu chez Ma French Bank et Revolut , mais des banques en ligne devraient également redéployer des offres .

La montée en puissance de l’open banking, notamment chez les acteurs du crédit à la consommation devrait encore davantage

faut

renforcer

s’attendre à voir émerger de nouveaux distributeurs de crédit conso dans les mois à venir.

ce mouvement

et

il

#2

Des banques plus présentes

#3

Souscription plus digitalisée et plus rapide

Les investissements dans l’IA se multiplient afin de gagner en productivité, réduire les coûts, optimiser les décisions . A ce stade, les initiatives se sont concentrées sur le scoring (octroi, recouvrement) et le service clients :

Cetelem a accentué sa collaboration avec MondoBrain, société experte de l’IA.

Younited Credit capitalise beaucoup sur l’IA (justificatifs vérifiés en temps réel, optimisation scoring octroi, chatbots service client … ) et entend accélérer ses investissements (16) .

Watson, utilisé notamment par Orange Bank et Crédit Mutuel CIC sur le service clients devrait voir s’élargir son champ d’application.

Les projets IA ont un bel avenir dans le crédit à la consommation, activité industrielle où l’analyse risque et la prise de décisions se font sur de grands volumes .

la prise de décisions se font sur de grands volumes . Le crédit conso compte parmi

Le crédit conso compte parmi les produits bancaires les plus digitalisés (12) . La souscription 100 % en ligne devient un standard pour les SFS (demande, scoring, upload justificatifs, signature électronique), mais les banques refont leur retard : 50 % proposent un début de souscription en ligne vs 16 % en 2017 (12) . Le traitement rapide des demandes de crédit est une attente consommateur majeure et la digitalisation des process permet d’afficher des promesses toujours plus fortes sur les délais . Younited Credit vise une réponse définitive en quelques heures ou minutes (13) , Banque Casino propose un crédit instantané jusqu’à 1 .000 (14) , et La Banque Postale dispose d’un Prêt Express sur certains clients (15) . D’autres acteurs s’engageront sans doute dans la course à la rapidité dans les mois à venir.

#4

Plus d’IA à l’octroi et au service client

#5

Développement du credit as a service

aux

particuliers ont progressé jusqu’en août 2018 (+ 8 ,9 % en cumul vs an-1 ) avant de s’effondrer ( -8 ,5 % entre sept . et déc . 2018 vs an-1 ) (18) . Le marché termine 2018 à + 3 %,

mais les prévisions 2019 sont pessimistes . L’impact est de taille pour les acteurs du crédit à la consommation dont la production dépend à 40 % des ventes automobiles, avec des produits assurant des marges fortes (notamment la LOA) . Reste à savoir quelles alternatives pourront émerger pour compenser le recul des ventes de véhicules neufs . Diversifier les produits ou services financés peut être la clé. Cofidis , Oney ou Banque Casino se sont positionnés sur le paiement fractionné, marché de flux estimé à 5 Mds d’encours (19) , peu rémunérateur (marges de quelques centimes par dossier) mais moins exposé aux performances d’un secteur économique particulier.

Les

ventes de véhicules

neufs

économique particulier . Les ventes de véhicules neufs Les investissements dans la digitalisation des process

Les investissements dans la digitalisation des process crédit et l’IA sont lourds . L’ouverture des « usines à crédit » via des API fait donc sens pour accroître l’activité et rentabiliser au plus vite les investissements .

Le but est de proposer des briques crédit conso auxquelles divers acteurs ( fintechs , banques, assureurs, e-commerce, retailers ) pourront se brancher relativement vite pour distribuer les produits .

Franfinance en a fait un axe stratégique fort (services utilisés par Orange Bank, Covea , Boursorama, Yelloan), tout comme Younited Credit (N 26 et Free en France ; Admiral en Italie) qui compte réaliser 25 % de ses revenus 2019 à travers cette activité. BNP Paribas PF a déployé une plateforme d’API management à laquelle 12 partenaires sont connectés à fin 2018 (17) .

A terme, les partenariats se gagneront aussi sur la qualité/robustesse de l’offre API.

#6

Panne sèche pour le marché auto

A propos de Squirrel at Work

A propos de Squirrel at Work Squirrel at Work est une société d’études et d’analyse, spécialiste

Squirrel at Work est une société d’études et d’analyse, spécialiste du crédit à la consommation.

Base tarifaire

Nous suivons les offres tarifaires de +30 établissements de crédit présents sur le marché français (banques, assurances, organismes spécialisés). Plus de 36.000 offres de crédit à la consommation traitées et analysées par semaine.

à la consommation traitées et analysées par semaine. Application web + API L’application web Squirrel.financial

Application web + API

L’application web Squirrel.financial permet aux professionnels du secteur de suivre le positionnement tarifaire de leurs offres, d’analyser l’évolution des taux et d’identifier les opportunités de réajustement. Une API complète la gamme de services.

Les utilisateurs de squirrel.financial comptent parmi les principaux acteurs du marché du crédit à la consommation. Squirrel permet d’avoir une vision exhaustive des taux du marché, de gagner du temps dans l’analyse et de prendre de meilleures décisions grâce à des rapports pertinents, prêts à l’emploi, facilement diffusables en interne.

prêts à l’emploi, facilement diffusables en interne. Vous souhaitez en savoir plus sur nos services ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos services ? Discutons-en !

Squirrel at Work SAS 6 rue Neuve Popincourt – 75011 Paris www.squirrel.financial contact@squirrel.financial 01 70 95 68 32

Sources

Sources (1) Banque de France : crédits à la consommation – trésorerie des particuliers – encours

(1)

Banque de France : crédits à la consommation – trésorerie des particuliers – encours à fin novembre 2018

(2)

Banque de France : crédits nouveaux à la consommation des particuliers – hors découverts, flux CVS , à fin novembre 2018

(3)

CCFA : immatriculations de voitures particulières en France à fin déc- 18

(4)

CCFA : immatriculations de voitures particulières en France à fin août - 18

(5)

ASF - France : enquête mensuelle express sur le crédit à la consommation à fin nov- 18

(6)

Banque de France : Crédits à la consommation T 3- 2013

(7)

Alice Holzman , DG Ma French Bank – L’AGEFI – 12/ 02/ 18

(8)

Communiqué de presse Younited Credit / Linxo – 08/ 11/ 18

(9)

L’AGEFI – 05/ 12/ 18

(10) Sources ASF (Opérations en cours à fin sept - 2018) et Banque de France (Trésorerie des particuliers / Total / Encours – T 3- 2018) : à fin sept - 18 l’ASF représentait 49% des encours en France vs 53% en sept - 15

(11)

Les Echos « La Banque Postale veut accélérer dans le crédit à la consommation » .

(12)

D- Ratings, étude « Digitalisation des parcours et des offres » / juin 2018.

(13) Communiqué de presse Younited Credit et Linxo du 08/ 11/ 18 : Le partenariat entre Linxo et Younited Credit permet à ce dernier de proposer un service de transmission automatisée des données bancaires et ainsi d’avoir un accès direct aux données du compte bancaire des demandeurs de crédit . Ce dispositif facilite la demande pour les clients, optimise le scoring et accélérer la prise de décision octroi .

(14) Banque Casino : partenariat avec l’app Lydia en décembre 2018 en vue du lancement d'une offre de crédit instantané de 100à 1000mise à disposition des utilisateurs de l’app .

(15) La Banque Postale : lancement de l'offre "crédit express" en avril 2018. Prêt personnel intégralement dématérialisé pour des montants de 1 500à 30 000, ouvert à certains profils de clients connus ayant un compte courant LBP . Accord de principe en 2mn et 3 clics, signature électronique et sans justificatifs dans une majorité de cas.

(16)

Business Insider / sept - 2017

(17)

BNP Paribas Personal Finance a choisi la solution Axway API Management .

(18)

CCFA – site ccfa . fr

(19)

Les Echos « Le discret développement du paiement fractionné » / oct - 2018