Vous êtes sur la page 1sur 24

1-0 ÇA SE JOUERA DANS LA «COUSINA» Arama agresse Keddad Amrouche : «Rien n'est perdu»
1-0
ÇA SE JOUERA DANS
LA «COUSINA»
Arama agresse Keddad
Amrouche : «Rien
n'est perdu»
Manchester City 4 - Tottenham 3 LESCITIZENSÉLIMINÉS SANSMAHREZ Porto 1 - Liverpool 4 BRAHIMI NE
Manchester City 4 - Tottenham 3
LESCITIZENSÉLIMINÉS
SANSMAHREZ
Porto 1 - Liverpool 4
BRAHIMI NE JOUERA PAS
LES DEMI-FINALES
1 - Liverpool 4 BRAHIMI NE JOUERA PAS LES DEMI-FINALES L'agent de Dieng répond à Ghrib
1 - Liverpool 4 BRAHIMI NE JOUERA PAS LES DEMI-FINALES L'agent de Dieng répond à Ghrib

L'agent de Dieng répond à Ghrib

«POUR L'INTÉRÊT DU MOULOUDIA, IL DOIT PARTIR CET ÉTÉ»

Frioui : «Prêt à refaire le coup du MCO»

Mekhazni tient son onze pour le CABBA

www.competition.dz JEUDI 18 AVRIL 2019 30 DA N°5690 ISSN 1111

QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT

GRAVES

«BENYOUCEF FAIT PARTIE DU PASSÉ»
«BENYOUCEF
FAIT
PARTIE
DU PASSÉ»

ACCUSATIONS

DE MELLAL

«Zeghdoud, Meftah et Amiri sont les déstabilisateurs»

«Zeghdoud a fait signer illégalement Ferguène»

«Ils volaient même les recettes des matches» «Ils m'ont demandé à moi et à Madjène 300 millions»

«Samy Idrès et le DJS doivent les enlever du CSA»

«Les voyous veulent prendre en otage la JSK»

«Je vais récupérer le 1,5 milliard que j'avais versé au CSA»

récupérer le 1,5 milliard que j'avais versé au CSA» 3 RAISONS DE BATTRE L'ESS CHAFAÏ PROPOSÉ
récupérer le 1,5 milliard que j'avais versé au CSA» 3 RAISONS DE BATTRE L'ESS CHAFAÏ PROPOSÉ

3 RAISONS

DE BATTRE L'ESS

CHAFAÏ

PROPOSÉ AU WAC

3 RAISONS DE BATTRE L'ESS CHAFAÏ PROPOSÉ AU WAC ÇA SENT LE ROUSSI

ÇA SENT

LE ROUSSI

que j'avais versé au CSA» 3 RAISONS DE BATTRE L'ESS CHAFAÏ PROPOSÉ AU WAC ÇA SENT

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

2

À LA UNE

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 2 À LA UNE Elections pour le renouvellement du comité exécutif

Elections pour le renouvellement du comité exécutif de la CAF

BAHLOUL

officiellement

candidat

comité exécutif de la CAF BAHLOUL officiellement candidat Dans notre édition du 5 février dernier, on

Dans notre édition du 5 février dernier, on vous faisait part de l’intention de la Fédération algérienne de football de présenter le membre du BF, Amar Bahloul, aux élections du comité exécutif de la CAF. Ce comité va connaître un renouvellement de sa composante, et après l’échec de la dernière tentative d’intégrer le comité avec la fameuse histoire de l’envoi tardif du dossier de Bachir Ould Zmirli, la FAF a décidé de refaire le coup à l’occasion des prochaines élections, elle a même déjà envoyé le dossier à la CAF et c’est bel et bien Amar Bahloul qui a été choisi par la FAF pour représenter l’Algérie dans ce Comex, la fédé a même déjà envoyé le dossier de sa candidature.

Le dossier déjà envoyé Cette fois, la FAF a donc pris les devants, en envoyant le nom de son candidat au secrétariat général de la CAF quatre-vingt-dix (90) jours au moins avant la date du scrutin évitant de refaire l’erreur du dernier candidat en date. Bahloul serait même proche de gagner la bataille, lui qui a déjà commencé sa campagne très tôt, il a arraché le soutien de Faouzi Lekjaâ, le président de la FRMF qui lui a affirmé que le vote du Maroc ira pour lui, les portes du comité sont donc grandes ouvertes devant le président de la Ligue de la wilaya d’El Tarf pour accaparer l’une des deux places mises en jeu. Rappelons que le comité exécutif se compose de treize membres représentant les unions zonales, soit 2 de chaque région à l’exception de la zone Sud qui en compte 3 ainsi qu’un membre féminin.

S. M. A.

Alors que MAHREZ n'a pas joué

MANCHESTER CITY

ÉLIMINÉ

que MAHREZ n'a pas joué MANCHESTER CITY ÉLIMINÉ FERHAT «Ma saison est moyenne» L'international

FERHAT

«Ma saison est moyenne»

L'international algérien du Havre AC, Zineddine Ferhat, veut gagner une nouvelle fois le titre de meilleur pas- seur de la Ligue 2 française après son exploit de la saison dernière où il a offert 20 passes décisives. L'ailier algérien a déclaré à France Bleu :

"Mon premier objectif est d'aider l'équipe et je donne tout jusqu'au mois de juin et si je finis meilleur passeur tant mieux pour moi et pour l'équipe." Et d'ajouter : "Comparativement à l'an- née dernière, ma saison est moyenne. Je peux faire mieux." Le média fran- çais a ajouté que l'avenir de Ferhat n'était pas encore décidé. Aussi, si le club du Havre n'arrive pas à se hisser en Ligue 1 française, l'ancien de l'USM Alger serait très sûrement partant lors du mercato d'été.

M. A.

de la Champions League

même Sterling qui frappe à la 21' donnant l'avantage à son équipe. Et une première période qui se termine sur le score de trois buts à un.

Liverpool n’a fait qu’une bouchée du FC Porto Après la pause citron, les Citizens poursuivent leur pression, et ça finit par être payant par le biais d'Aguero, qui marque enfin le but qui assure la qualification pour City. Néanmoins et alors que Pep Guardiola et ses joueurs pensaient avoir fait l'essentiel, voilà que Tottenham réussit à marquer son troisième but de la partie par le biais de Liorente. Ce fut à la 73'. Un but synonyme d'élimination pour Mahrez et ses coéqui- piers. L'Algérien qui est resté sur le banc et n'a pas joué ce match alors qu'il était titulaire lors du match aller. 4 buts à 3 qui malgré la victoire de

Man City et au vu du résultat de l'aller, voit les Londoniens atteindre les demi-finales de la plus prestigieuse des com- pétitions européennes. De son côté, l'autre équipe anglaise, Liverppol, n'a pas fait dans le détail sur la pelouse du FC Porto, qui a vu la particpiation d'Yacine Brahimi comme titulaire et qui a cédé sa place à la 81' de jeu. Après une victoire à l'al- ler sur le score de 2 buts à 0, les coéquipiers de Sané se sont qualifiés avec l'art et la manière en battant les Portugais sur le score de 4 buts à 1 (Sané26', Salah 65', Frimino 75' et Van Djik à la 84). Le seul but du FC Porto a été inscrit à la 65' par le biais de Militao. Ainsi donc, on ne verra aucun joueur algérien disputer les demi-finales de cette compétition après l'éli- mination de City et du FC Porto.

A. H. A.

PAR ASMA H. A.

C'est un match com- plètement fou que nous avons pu voir hier et qui avait mis aux prises les deux clubs anglais de Manchester City et Tottenham comptant pour les ¼ de finale retour de la Ligue des champions à Etihad Stadium. Alors que le match aller s'était soldé sur le score d'un but à zéro en faveur de Tottenham, hier il y a eu une avalanche de buts sur la pelouse. Lors des 22 premières minutes, pas moins de cinq buts ont été inscrits. Et c'est Sterling qui a inauguré ce festival à la 4' de jeu. Et alors qu'on pensait que les poulains de Guardiola n'allaient faire qu'une bouchée de leurs adversaires du jour, le redou- table Son déjà buteur au match aller réussit à égaliser pour son équipe à la 7' de jeu. Ce même Son, et à peine une minute plus tard, réussit un doublé, et son troisième but de ces quarts de finale, compli- quant du coup la mis- sion d'Aguero et ses coéquipiers, contraints à marquer trois autres buts. Et Silva remet tout de suite les pendules à l'heure, c'est-à-dire à la 11' de jeu et égalise pour Manchester City. Deux buts partout certes, mais c'était loin d'être suffi- sant pour Manchester City afin d'assurer sa qualification. Et c'est le

City afin d'assurer sa qualification. Et c'est le En plus de Bichari, le nom de Bendada

En plus de Bichari, le nom de Bendada revient fort

La FAF a décidé de se séparer du duo Amalou- Benali à la fin de la saison et est en train de chercher les personnes pouvant assurer la gestion de la DTNA la saison prochaine. Le nom de Mohamed Bichari revient souvent pour diriger cette direction mais il ya également l'an- cien arbitre international Mourad Bendada qui est également pressenti. Cadre d'une entreprise publique, Bendada ne serait pas contre l'idée d'assure cette mission. En tout cas dans les pro- chains jours on aura plus de détails sur ce dossier qui focalise l'attention des arbitres.

K. H.

La nouvelle CFA de la saison prochaine

Gueddah pressenti, la DTNA relancée, les évaluateurs sélectionnés

PAR KAMEL H.

La CFA sera complètement restructurée la saison prochaine avec la création de plusieurs départe- ments qui vont être chapeautés par la DTNA. Il y aura une nouvelle réorganisation au niveau de la com- mission fédérale d'arbitrage dans le but de donner un nouveau souffle à cette commission importante du football algérien. La FAF s'est ren- due compte de ses erreurs car il faut le dire que la gestion de la CFA durant ces deux dernies saisons a été catastrophique à tous les niveaux. La sous- commission des désignations a été hors champ et loin des espé- rances, ce qui a mis tous les clubs en colère. Le président de la FAF, qui a longtemps couvert cette sous- com- mission gérée par deux personnes, a fini par la lâcher pour sauver sa face et calmer les contestataires. Le choix

de Ghouti président actuel de la CFA a été une erreur monumentale car le membre du BF ne faisait abso- lument rien dans ce département du fait qu'il n'avait aucune prérogative. La logique a voulu qu'il se retire mais il ne l'a pas fait pour des rai- sons qui le concernent. En tout cas Abdellah Gueddah est le mieux indi- qué pour le remplacer la saison pro- chaine. Par ailleurs, la DTNA devrait être relancée, elle aura pour tâche la gestion des désignations et le volet administratif. Le département des évaluateurs ne sera pas négligé car il constitue un élément important dans le fonctionnement global de l'arbi- trage. Il a été constaté cette saison particulièrement un manque de coordination flagrant entre les éva- luateurs et la sous-commission des désignations. Le choix des évalua- teurs n'obéit à aucune logique, les médiocres ont pris la place des com-

pétents, ce qui s'est répercuté sur le rendement des arbitres au cours de la saison. Les rapports de complai- sance ont pris le pas sur les rapports objectifs. Pour éviter que les choses

pas sur les rapports objectifs. Pour éviter que les choses traînent dans le négatif, la nouvelle

traînent dans le négatif, la nouvelle CFA compte choisir les meilleurs évaluateurs la saison prochaine

Rajeunissement Dans un autre chapitre, la CFA va lancer une campagne pour le rajeu- nissement du corps arbitral à tous les niveaux. Il est urgent d'accorder la chance aux jeunes referees suivant des critères bien définis. Beaucoup de jeunes arbitres portant un grade inter- ligues ou fédéral ont été sacri- fiés ces dernières années au profit d'arbitres plus âgés et ce pour des raisons que tout le monde connaît. Le changement est devenu inéluc- table au niveau de l'arbitrage car beaucoup d'observateurs et de spé- cialistes de l'arbitrage algérien ont relevé que notre arbitrage n'a fait que reculer ces dernières années. K. H.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

À LA UNE

3

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 À LA UNE 3 Il vise une 3 e participation à

Il vise une 3 e participation à la CAN avec l’EN

DOUKHA

«Mon souhait,

une finale

Egypte-Algérie»

En l’absence de Raïs Mbolhi, toujours conva- lescent à la suite d’une chirurgie au niveau du doigt, les regards se tournent vers les performances de l’autre portier, Azzeddine Doukha.

PAR SMAÏL M. A.

L’ancien gardien de la JSK est entrain de faire une bonne saison au Raed, la 2e saison pour lui en Arabie Saoudite, une saison qu’il pourrait achever avec une participation à la prochaine CAN avec l’EN. De toute façon, le Chélifien est enthousiaste, il s’y voit déjà. Interviewé par le site sport360, il a donné son avis sur la composition du groupe C de l’EN à la CAN, il pense que la qualif’ est entre les mains de son équipe notamment au premier tour, les choses deviendront ensuite plus com- pliquées : «On a de grandes chances de figurer parmi les équipes qualifiées, certes il y a le Sénégal avec nous, mais nos chances de nous qualifier aux huitièmes de finale restent intactes.»

SOUDANI

DE RETOUR

à l'entraînement avec Nottingham Forest

L'attaquant algérien de

Nottingham Forest, Hilel Soudani,

a retrouvé les entraînements

avec son équipe cette semaine, après plusieurs mois d'absence à la suite d'une blessure au genou contractée le 30 octobre 2018 lors de l'élimination des siens face à Burton en League Cup. Une première saison difficile en Angleterre pour l'ancien joueur du Dinamo Zagreb qui n'a pris part qu'à 6 rencontres de Championship après deux bles- sures consécutives. L'attaquant

des Reds a pris le temps qu'il fal- lait pour guérir de sa lourde blessure, il a notamment rejoint le centre qatari d'Aspetar pour poursuivre sa rééducation. Reste

à savoir si l'attaquant de 30 ans peut encore prétendre à une place pour la CAN, cet été. M. A.

durant la suite du parcours en championnat, si je décroche ma place, ça sera la
durant la suite du parcours en championnat, si
je décroche ma place, ça sera la 3e participation
pour moi à une CAN, et c’est mon objectif.»
«J’ai de la peine pour Ohod»
Doukha n’a pas manqué de crier sa tristesse
après la relégation de son premier club en
Arabie Saoudite à savoir Ohod, qui a été relé-
gué en division inferieure, le Chélifien en parle
: «C’est vraiment dommage d’en arriver là, j’ai
de la peine pour mon ancien club, je crois que
c’est la faute à l’actuelle direction qui manque
d’expérience et qui n’a pas appris de ses
erreurs dans le passé, j’espère qu’ils retrouve-
ront l’élite très rapidement, c’est quand
même le 3e plus vieux club dans le royau-
me et ne mérite pas ce qui lui arrive.»
S. M. A.
S. M. A.

«Il faut s’attendre à des difficultés dès le second tour» Doukha, très optimiste quant à la qualification de l’Algérie aux huitièmes, reste objectif et sur- tout réaliste, les difficultés surgiront d’après lui dès le passage à ce tour : «On va rencontrer des soucis dès les 1/8 de finale, les donnes ont sensiblement changé en Afrique, les sélections sont devenues de plus en plus dures à jouer, et j’espère vraiment assister à une finale entre l’Egypte et l’Algérie.»

«J’espère que les blessures vont m’épargner d’ici la CAN»

A

d’être dans le groupe qui ira à la CAN, Doukha rétorque : «J’espère faire partie de la liste fina-

le,

la question de savoir son avis sur ses chances

et surtout que Dieu me protège des blessures

LA FINALE AURA LIEU À RABAT

2 e édition de la coupe arabe baptisée «Mohammed VI»

En visite au Maroc quelques jours avant la finale de la coupe arabe des clubs prévue aujourd’hui entre l’Etoile du Sahel tunisien et le Hilal Saoudien, le président de l’Union arabe de football Turki Ben Abdelmohcen Al Cheikh qui est aussi ministre des Sports saoudien a eu le privilège de rencontrer le roi Mohammed VI du Maroc, une visite très critiquée sur les réseaux sociaux mais qui avait un but bien précis, c’est du moins c’est ce qu’on a compris après l’annon- ce faite avant-hier soir sur le twitter officiel, de l’UAFA qui annon- çait que la prochaine édition de la coupe arabe des clubs sera bap- tisée Mohammed VI Cup, elle portera donc le nom du roi marocain après avoir porté le nom de Cheikh Zayed Al Nahyane des Emirats,

d’où la programmation de la finale à Abu Dhabi, alors que l’autre nouveauté pour la prochaine édition sera la finale qui aura lieu à Rabat. A noter que Turki Al Cheikh avait été la cible du peuple marocain et même des autorités et ce depuis une année, l’an- nonce de sa visite à Rabat cette semaine a provoqué l’ire des internautes, les voisins lui reprochent d’avoir soutenu le dossier de candidature américain pour la Coupe du monde 2026 aux dépens de celui du Maroc, cette démarche et ce déplacement au Maroc pour rencontrer le roi visent à rétablir le calme entre l’Arabie Saoudite et le Maroc.

Qui a homologué le stade de Magra ?

Le NC Magra a été sanctionné et risque de perdre sa bataille d’accessions après la défalcation de points dont il a été victime. Le club à travers son président s’est attaqué à la LFP et son président Medouar tenu pour res- ponsable de ce qu’ils ont appelé une ‘’hogra’’ l’accusant de tout faire pour faire pencher la balance du côté de son club de cœur l’ASO Chlef. Le NCM a introduit un recours qui sera traité par la FAF, et entre-temps, il devra continuer le championnat à huis clos et en dehors de ses bases, un coup sans doute un peu douloureux pour un club qui a appris à jouer en dehors de ses bases, il avait pour rap- pel débuté la saison ailleurs que dans son stade, après une visite de la commission d’ho- mologation en août dernier et un communi- qué rendu public qui atteste cette interdiction : «Les stades d’Aïn M’lila et Magra n’ont pas été homologués par la commission d’audit des stades de la Ligue de football profession- nel (LFP) pour non-conformité avec l’article 57 du règlement du championnat profession-

nel.» Cet article stipule que «les rencontres du champion- nat de football professionnel doivent se dérouler dans des stades ayant une capacité d’ac- cueil de 8 000 spectateurs au minimum pour les clubs de Ligue 1 et de 5 000 specta- teurs au minimum pour les clubs de Ligue 2».

a
a

installations de ces deux clubs. La commission a constaté sur place que les réserves émises auparavant ont été toutes levées et de ce fait, la LFP a déclaré les stades homologués, l’annonce a été faite le 4 septembre 2018. La commission d’homologation qui notait sur place que la capacité d’accueil ne dépassait pas les 3000 places s’est rétractée et

Moins d’un mois ! La LFP a invité le NC Magra à désigner un autre stade pour l’organisation de ses matchs de championnat, ce qui a amené le club à choisir de recevoir à Sétif. On croyait alors que Magra allait faire l’effort pour lever les réserves retenues contre le stade, mais au bout de moins d’un mois et à la suite de la demande des clubs du NC Magra et de l’A Bou Saâda, la Ligue de Football Professionnel a délégué la commission d’au- dit des stades pour une quatrième visite des

donné le feu vert au club pour y rece-

voir ses adversaires, le hic c’est que rien n’a été fait sur place et le stade était dans le même état initial, même les autres réserves n’ont pas été levées et celles-ci, nous dit-on, sont très graves, dont un manque flagrant de garanties de sécurité pour les joueurs, les vestiaires étant mal isolées des gradins et sont facilement accessibles par les suppor- ters, il s’agit là de deux bonnes raisons de confirmer la fermeture du stade et pousser le

NCM a effectuer les travaux qu’il faut pour que le stade soit aux normes requises. Après ce qui s’est passé pour le MCS la semaine

passée à la suite du nul décroché sur place, il

y a eu un retour au dossier de l’homologa-

tion, et grande fut la surprise de certains membres du BL qui découvraient que la

décision a été prise sans respecter le fameux article 57 du championnat professionnel. Qui

a donc osé donner le feu vert pour cette équi-

pe de recevoir ses invités dans un tel stade,

certains affirment qu’il y a eu une complicité,

une personne aurait fait en sorte que le stade soit validé malgré les anomalies retenues par les émissaires de la LFP, et avec du recul, des sources de la LFP pensent qu’à cause de cette décision irréfléchie et risquée, le MCS a évité

le

pire, le stade ne devait pas être homologué

et

le NCM devait continuer a jouer ailleurs,

d’où la nécessité de tout savoir sur ce feu

vert et la personne qui a toléré ce crime et

qui doit rendre des comptes.

M. A.

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019
www.competition.dz
Jeudi 18 avril 2019

4

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 4 LIGUE 1 MOBILIS GRAVES ACCUSATIONS DE MELLAL «Zeghdoud, Meftah et

GRAVES ACCUSATIONS

DE MELLAL

«Zeghdoud, Meftah et Amiri, ce sont eux qui déstabilisent le club»

PAR MASSINISSA HACHOUR

Au cours de la conférence de presse animée hier soir, le président Chérif Mellal a dévoilé les noms des membres du Club Sportif Amateur qui tentent par tous les moyens de déstabiliser le club. Il a accusé, en effet, nommément Zeghdoud, Meftah et Amiri, ex-secrétaire de l'équipe, d'user de manœuvres peu orthodoxes pour lui mettre les bâtons dans les roues. "Zeghdoud, Meftah et Amiri font tout pour déstabiliser le club. On n'a pas de problème avec le CSA, mais ces trois membres sont des déstabilisateurs", a révélé le président Mellal.

«C'est Berraf et Lakhdari qui les manipulent» Comme il l'a promis, le président Mellal ne s'est pas limité à citer les trois membres du CSA qui usent de tous les moyens pour le déstabiliser, mais il a dévoilé aussi les noms de ceux qui sont derrière eux. "Comme je l'ai déjà dit, le président du Comité Olympique, à savoir Mustapha Beraf ne cesse de comploter contre la JSK. C'est lui et Lakhdari qui sont derrière Meftah, Zeghdoud et Amiri. Ils les manipulent et ils font tout pour nous créer des problèmes. Ces personnes usent de tous les moyens pour casser notre dynamique, mais ils ne parviendront jamais à leurs fins", a-t-il indiqué.

«Zeghdoud a fait signer illégalement Fergane, alors que meftah essaye sans cesse de nous bloquer les comptes» Très remonté contre Zeghdoud, Meftah et Amiri qu'il accuse de tous les maux de la JSK, le président Mellal a affirmé au

tous les maux de la JSK, le président Mellal a affirmé au cours de sa conférence

cours de sa conférence de presse que ce qu'a fait Zeghdoud lorsqu'il était président du conseil de surveillance est très grave. "Vous savez, lorsque Zeghdoud était président du conseil de surveillance, il avait fait signer illégalement Saïd Fergane. Il n'avait nullement le droit de le faire, mais il l'avait fait. Pour Meftah, il ne cesse de nous attaquer en justice afin de nous bloquer des comptes. Ce sont des personnes qui usent de moyens machiavéliques pour parvenir à leurs fins, mais ce qu'ils ne savent pas, c'est que les choses ont changé depuis mon arrivée à la JSK."

«Ils vendaient les survêtements du club et ils volaient même les recettes des matches» Dressant un véritable réquisitoire contre Meftah et Zeghdoud, le président Mellal est allé très loin dans ses accusations en les accusant de voler les recettes des matches lorsqu'ils étaient l'un dans le directoire et l'autre dans le conseil de surveillance de détourner les recettes des matches. "Ils vendaient les survêtements du club et Ils volaient même les recettes des matches. Mais je les avais mis à l'écart après mon arrivée à la tête du club. Je ne laisserai personne nuire au club. Moi, ceux qui se sucrent sur le dos de la JSK n'ont pas leurs places dans le club."

«Madjene leur avait donné 300 millions pour le stage de Tunisie et ils m'avaient demandé de leur donner encore 300 autres millions» Lançant accusation sur accusation contre Meftah et Zeghdoud qui avaient un pouvoir incommensurable après la destitution de l'ancien président Hannachi, le président Mellal les a accusés en plus de voler les recettes des matches et de vendre les survêtements du club de faire pression sur les dirigeants pour leur donner de l'argent. "Vous savez, lorsque je suis arrivé à la tête du club, ils m'avaient demandé à ce que je leur donne 300 millions de

centimes sous prétexte que ce sont eux qui avaient payé le stage effectué par l'équipe en Tunisie. Le hic est que Madjene et Zouaoui qui étaient membres du directoire avant que je reprenne le club leur avaient offert 300 millions de centimes pour le même motif. Ces gens-là n'ont pas leur place à la JSK", dénonce-t- il.

«On avait récupéré le club des voyous qui le squattaient» Déterminé à régler ses comptes avec tous ceux qu'il juge qu'ils ont profité de la JSK pendant plusieurs années pour se faire des affaires, le président Mellal rappelle que depuis sa venue, il a écarté les voyous qui faisaient les affaires sur le dos de la JSK. "Le cercle du club était squatté par les voyous, mais on l'a récupéré. Les appartements du club étaient aussi squattés par les voyous. Je ne laisserai personne m'imposer son diktat et je n'ai peur de personne."

«Samy Idrès et le DJS doivent enlever Meftah, Amiri et Zeghdoud du CSA» Estimant qu'ils n'ont pas leurs places au CSA et qu'ils ne sont là que pour se servir, le président Mellal recommande au président du Club Sportif Amateur de renvoyer Meftah, Amiri et Zeghdoud qu'il tient responsables de tous les maux de la JSK. "Samy Idrès et le DJS doivent enlever Meftah, Amiri et Zeghdoud. Ils n'ont pas leurs places au CSA surtout après toutes les révélations que j'ai faites sur eux. Ils doivent s'éloigner du club."

«Si Samy Idrès ne peut pas assumer ses responsabilités, il y a des hommes en Kabylie» Vu que le président du CSA Samy Idrès ne réagit pas et cela malgré toutes les pressions qu'exercent sur lui les deux membres qu'accuse le président Mellal d'être responsables de tous les maux de la JSK, le président Mellal l'a appelé hier au cours de sa conférence de presse d'assumer ses responsabilités. "Si Samy Idrès ne peut pas assumer ses

responsabilités, il y a des hommes en Kabylie. Je sais que ces personnes font pression sur lui et il a fait même l'objet de menaces, mais il doit assumer ses responsabilités", espère-t-il.

«Meftah est en train de harceler Samy Idrès pour qu'il lui donne la procuration» Le président Mellal a confié au cours de sa conférence de presse que le membre du CSA Hanine Meftah use de tous les moyens pour obliger le président Samy Idrès à lui donner la procuration pour pouvoir siéger au sein du conseil d'administration. "Meftah est en train d'harceler Samy Idrès pour qu'il lui donne la procuration. Ce qu'il ne sait pas ce bonhomme est que notre seul interlocuteur valable et légitime, c'est Samy Idrès. L'ère des procurations est révolue. Il n'y a que Samy Idrès qui a le droit de parler au nom du CSA, les autres, je ne les reconnais pas."

«Ces voyous veulent prendre la JSK en otage, mais j'ai fermé les portes» En guerre avec ces trois membres du CSA qui cherchent par tous les moyens à lui mettre les bâtons dans les roues, le président de la JSK déclare qu'il ne leur accorde aucun intérêt. "Ce sont des voyous et ils n'ont pas leurs places à la JSK. Ils veulent prendre la JSK en otage, mais je ne les laisserai pas. Les portes de la JSK sont fermées devant eux et c'est pour cela qu'ils ne cessent de comploter contre nous."

«Je vais déposer une plainte

pour récupérer les 1,5 milliard de centimes que j'avais offerts au CSA» Suite aux agissements des trois membres du CSA qui font tout pour le déstabiliser, le président Mellal a annoncé hier soir qu'il usera des moyens légaux pour récupérer les 1,5 milliard de centimes qu'il avait offerts au CSA au début de la saison. "Je vais porter plainte pour

récupérer les 1,5 milliard de



BERKAL SOFIANE (avocat du club) : «Les autres membres du CSA doivent faire un démenti pour le dernier communiqué»

Présent à la conference de presse animée hier soir par le président Mellal, l'avocat du club Sofiane Berkal a annoncé que certaines personnes sont nostalgiques aux anciennes pratiques. "C'est malheureux que la JSK

soit arrivée à cette situation. Le président Mellal a ouvert une nouvelle page pour remettre le club sur de bons rails. La direction actuelle est sur la bonne voie, malheureusement certaines

personnes sont nostalgiques des anciennes pratiques qui ne sont pas dignes de la JSK. Il n'y a que le président du CSA qui est habilité à rédiger des communiqués. Le CSA nous a fait savoir à plusieurs reprises que ce

n'était pas lui qui envoyait des communiqués. Pour le dernier communiqué non signé envoyé à la presse, les autres membres du CSA doivent faire un démenti", a- t-il déclaré.

M. H.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

JSK

5

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 JSK 5  centimes que j'avais offerts au CSA. Le CSA
www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 JSK 5  centimes que j'avais offerts au CSA. Le CSA



centimes que j'avais offerts au

CSA. Le CSA était endetté et les entraîneurs des jeunes des autres disciplines n'étaient pas payés et je les avais aidés."

«On n'a jamais eu de problèmes avec Samy Idrès ni avec les autres membres du CSA» Tout en chargeant Meftah, Zeghdoud et Amiri, le président Mellal a tenu à préciser que la SSPA n'a aucun problème avec le CSA. "On n'a jamais eu de problèmes avec Samy idrès ni avec les autres membres du CSA. On l'a aidé au début de saison, car tout avait disparu au CSA. Notre but était de l'aider pour relancer les autres disciplines. On entretient de bons rapports avec le CSA, malheureusement il y a Zeghdoud et Meftah qui font tout pour casser notre dynamique. Ils font même du chantage sur Samy IDrès."

«Pour l'ouverture du capital, on a envoyé des mises en demeure pour Sadmi et Madjene, mais ils n'ont pas répondu» Le président Mellal a affirmé pour la énième fois que l'ouverture du capital l'arrange, mais il souligne qu'il ne peut pas procéder à l'ouverture du capital tant que les bilans des trois dernières années ne sont pas disponibles. "Comme je l'ai déjà dit, l'ouverture du capital nous arrange, mais on ne peut pas le faire pour le moment, car les trois derniers bilans ne sont pas prêts. On a même envoyé des mises en demeure pour Sadmi et Madjene, mais ils ne nous ont pas répondu. Il y a le commissaire aux comptes qui est en train de faire le nécessaire", a-t-il dit.

«Il y a peu des personnes qui méritent d'être nommés président d'honneur comme Rebrab» Répondant aux trois membres du CSA qui lui reprochent de nommer Issad Rebrab président 'honneur au lieu de l'ancien président Mohand-Chérif Hannachi, le

président Mellal dira : "Rebrab a commencé

à aider le club juste après la reforme

sportive. Le premier sponsor du club était Profilor et il n'a jamais hésité à apporter son

aide au club. Il a constaté cette saison qu'il y

a une direction qui travaille pour l'intérêt de la JSK et il a décidé de nous accompagner dans notre projet. Il a accepté même de prendre en charge la construction du centre de formation. Il y a peu des gens comme lui qui méritent d'être président d'honneur de la JSK."

«Moi, on ne me gère pas par téléphone» Par rapport à tout ce qui se passe et aux agissements des trois membres du CSA, le président Mellal affirme : "Moi, on ne me gère pas par téléphone. Je ne crains personne et je fais tout ce que je juge utile pour la JSK."

«Benyoucef fait partie du passé» Voulant savoir si effectivement le milieu Lyès Benyoucef a exigé de la direction de lui payer ses 5 mois de salaire pour résilier son contrat, le président Mellal s'est contenté de dire : "Benyoucef fait partie du passé." M. H.

DES CHANGEMENTS

attendus face au MCO

A l'approche du match face au MCO, les Canaris poursuivent activement leur préparation.

PAR MASSINISSA HACHOUR

Une rencontre que les Jaune et Vert doivent impérativement gagner afin de sortir la tête de l'eau après deux défaites amères face à l'Olympique Médéa, puis face au DRB Tadjenanet. A cet effet, le premier responsable du staff technique Franck Dumas procédera à plusieurs changements face aux Oranais pour donner du sang neuf à l'équipe. En effet, en défense, le solide défenseur Bilel Tizi-Bouali devrait retrouver sa place après s'être rétabli de sa blessure aux adducteurs. Il est pressenti dans l'axe de la défense avec Nabil Saâdou. L'autre changement concerne l'attaquant Ghilas Belkacemi. En effet, le coach de la JSK pourrait l'incorporer dès le début de la rencontre pour épauler Hamroune et Fiston, qui tenteront à eux deux de secouer les filets adverses au cours de cette confrontation. Au milieu de terrain, le coach des jaune et Vert pourrait jouer ce match avec le trio Benkhelifa, Benchaïra et Renaï respectivement pour la récupération pour les deux premiers et l'animation du jeu pour le dernier, à savoir Renaï. En résumé, le coach des Canaris du Djurdjura fera tout pour donner du sang

coach des Canaris du Djurdjura fera tout pour donner du sang neuf à l'équipe afin de

neuf à l'équipe afin de glaner les trois points de la confrontation et de renouer ainsi avec le succès après deux contre-performances de suite.

Dumas exige encore plus d'efforts Le coach Franck Dumas ne veut surtout pas passer à côté, lui qui est en train de préparer la suite du parcours, recommandant aux joueurs de redoubler d'efforts durant cette période de trêve afin d'être au top à la reprise. Les rencontres qui attendent la

JSK ne seront pas faciles, et Dumas le sait très bien, comme il sait aussi que s'il ne prépare pas bien son équipe durant cette période, elle ne sera pas capable de réaliser de bons résultats. Le rendement de la JSK lors des deux derniers matchs face à l'Olympique de Médéa et au DRB Tadjenanet, n'a pas satisfait le technicien français. Pour ce dernier, les joueurs n'ont pas été à la hauteur. A cet effet, il exige plus d'effort de ses joueurs et aussi de l'application dans le jeu.

M. H.

ses joueurs et aussi de l'application dans le jeu. M. H. répondre à la question concernant

répondre à la question concernant Benyoucef selon laquelle il exige de toucher ses arriérés (5 mois) pour résilier son contrat en se contentant juste de déclarer que Benyoucef fait partie du passé, mais d'après une source proche de la direction, Benyoucef ne sera pas seulement privé de ses salaires, mais il sera aussi attaqué en justice pour avoir sali l'image du club le plus titré d'Algérie. Les dirigeants n'attendent en effet que de récupérer son jugement et celui d'Oukaci pour entamer les procédures judiciaires contre eux pour leur demander des dommages et intérêts. Ils n'ont nullement l'intention de faire machine arrière, car Benyoucef et Oukaci ont porté atteinte au club. Jamais dans l'histoire de la JSK, un joueur n'a été placé en garde à vue pour affaire de drogue. D'ailleurs, pour éviter ce qui s'est passé avec Benyoucef et Oukaci, les dirigeants ont fait signer des engagements aux joueurs dans lesquels ils les autoriseront à saisir la justice pour réclamer des dommages et intérêts s'ils commettent de graves écarts disciplinaires qui portent atteinte au club. En attendant les résultats du test d'antidopage qu'il a subi à la fin du match face au DRB Tadjenanet, Benyoucef risque une sanction de 4 ans. Même s'il refuse de résilier son contrat, il n'aura certainement aucun centime puisqu'il a été arrête pour grave affaire, celle de la drogue dure. M. A.



Séance physique, hier

Les Canaris du Djurdjura ont effectué hier matin leur troisième séance de la semaine au stade du 1er- Novembre de Tizi Ouzou. Les camarades de Chetti s'exercent dans une bonne ambiance et aussi avec beaucoup du sérieux, dans le but d'être prêts pour le match de dimanche face au MCO. La séance a été consacrée au volet physique.



Le groupe scindé en deux

La séance d'entraînement effectuée, hier matin, a été consacrée à 100% au volet physique. Le staff technique a scindé l'effectif en deux groupes et les camarades de Saâdou ont eu droit à plusieurs exercices. Le premier groupe a commencé à 9h, tandis que le second à 10h.



Rodolphe fait suer les joueurs

C'est le volet physique qui a eu la part du lion, lors de la séance d'entraînement, d'hier. Le préparateur physique, Rodolphe Duvernet, a fait suer les joueurs en programmant plusieurs exercices physiques.



Les gardiens

ont travaillé

avec Hamenad

Les trois gardiens de but, en l'occurrence, Abdelkader Salhi, Oussama Benbot et Masten Bechker ont travaillé sous la houlette de l'entraîneur des gardiens Omar Hamenad. L'ancien international algérien a fait suer ses gardiens pendant plus d'une heure et demie.



Karouf a repris

L'entraîneur adjoint Mourad Karouf qui était absent mardi a repris le travail hier matin. Retenu par un souci familial, l'ancien international algérien s'est présenté hier au stade en compagnie des autres membres du staff technique.



Le match ne sera pas télévisé

Le match qui opposera la JSK au MCO, dimanche après-midi (16h), ne sera pas retransmis à la télé. Dans son programme de retransmission des matchs, celui qui opposera les Kabyles aux Oranais n'y figure pas.

BENYOUCEF exige ses arriérés pour résilier son contrat

PAR MOHAMED A.

Selon une source digne de foi, le milieu Lyès Benyoucef qui a été exclu de l'équipe à la suite de son arrestation pour détention et consommation de cocaïne refuse de résilier son contrat sans toucher au préalable les 5 mois de salaires que lui devrait encore la direction. Malgré la gravité des faits qui lui sont reprochés, celui-ci s'est déplacé la semaine dernière à Tizi Ouzou pour rencontrer le président Mellal auquel il a présenté ses excuses. Il pensait qu'en lui présentant ses excuses, le président Mellal l'autoriserait à réintégrer le groupe, mais celui-ci a été clair avec lui en lui disant que sa décision de l'exclure du groupe est irrévocable et que son aventure avec les Jaune et Vert est bel et bien finie. Devant le refus du président Mellal à le réintégrer, l'ancien pensionnaire du PAC n'a pas trouvé mieux que du faire du chantage sur les dirigeants en exigeant d'eux de lui payer 5 mensualités pour résilier son contrat. Bien que la direction soit clémente avec lui puisque celle-ci avait décidé de le renvoyer après la défaite concédée devant le CRB à la suite de la diffusion des vidéos le concernant sur les réseaux sociaux, mais elle lui avait accordé des circonstances atténuantes avant de l'exclure d'une manière définitive après son arrestation à l'hôtel Emir en compagnie de son équipier pour détention et consommation de cocaïne.

Dommages et intérêts Lors de sa conférence de presse animée hier soir, le président Mellal a refusé de

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 6 LIGUE 1 MOBILIS Le coach tient son onze pour

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

6

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 6 LIGUE 1 MOBILIS Le coach tient son onze pour le

Le coach tient son onze pour le CABBA

Comme à chaque match, le Mouloudia d'Alger est décimé à cause des blessures. Mekhazni, malgré l'absence du capitaine Hachoud et d'Amada, tient d'ores et déjà le onze qui débutera la partie ce dimanche au stade du 5-Juillet contre le CABBA.

Le match de ce dimanche contre l'équipe de Bordj Bou-Arréridj est décisif pour le doyen des clubs algériens. La victoire est impérative contre les coéquipiers de Chaouchi pour rester en course pour une place sur le podium ou même faire mieux si le lea- der rate ses matchs. Le premier responsable du staff technique est très optimiste pour que son équipe gagne son match malgré des absences de taille. "On n'a pas le droit à l'erreur surtout qu'on joue- ra chez nous et devant notre public. C'est vrai que Hachoud et Amada ont un poids dans l'équipe, mais on a des solutions de rechange pour ces deux joueurs." Pour le onze qui débutera la partie ce dimanche, Mekhazni apportera deux petits changements par rapport au match gagné contre le MCO. Dans les bois, c'est Farid Chaâl qui assurera la cage moulou- déenne. En défense, Arous et Lamara joueront dans les couloirs, alors que dans l'axe c'est Merouani et Demou qui occuperont cette zone. Au milieu de terrain, avec la défection de l'international malgache Amada, c'est Amar Bourdim qui jouera en tant que milieu relayeur, alors que dans la récupération c'est Dieng et Bendebka. Pour le compartiment offensif, Mehdi Benaldjia fera son retour comme Nekkache qui occupera le couloir droit surtout qu'il a réussi une bonne entrée face au MCO. En pointe de l'at- taque, malgré le retour de Souibaah, le coach moulou- déen fera confiance à Samy Frioui qui était à l'origine du but de la victoire contre les Oranais du MCO. Ainsi donc, c'est ce onze qui sera aligné dimanche prochain sauf si un joueur se blesse d'ici la date de cette ren- contre. Ce qui est certain, les Mouloudéens affichent une grande détermination et volonté pour glaner les trois points de la victoire pour chiper une place sur le podium dès cette jour- née.

M. Z.

Grippé, Demou reprendra aujourd'hui

Le défenseur central du Mouloudia d'Alger Abdelghani Demou n'a pas pris part à la séance d'entraînement d'hier. L'enfant de Mohammadia a contracté une grippe qui l'a obligé à ne pas s'entraîner hier. Selon le staff médical, cette grip- pe n'est pas méchante et le joueur reprendra aujourd'hui pour se pré- parer au match de dimanche contre le CABBA. Pour rappel, Demou qui s'est rétabli de sa blessure à la cuis- se sera aligné d'entrée face à Bordj Bou-Arréridj dans l'axe central avec Mohamed Merouani.

Amada en tenue de ville

Le milieu de terrain du MCA Ibrahim Amada qui ne jouera pas le match de ce dimanche contre l'équipe du CABBA à cause d'une blessure était en tenue de ville hier lors de la séance d'entraînement de son équipe sur le terrain du complexe sportif d'Aïn Benian. Amada sera pro- bablement de retour à la compétition lors du clas- sico contre le CSC à Constantine.

Azzi toujours

aux soins

Le défenseur Ayoub Azzi qui a été opéré, il y a dix jours, a commencé sa rééducation avec le staff médical. Hier, alors que son équipe s'entraînait, Azzi a effectué les soins avec l'un des membres du staff médical sur le ter- rain du complexe sportif d'Aïn Benian.

Ghrib et Essouri présents

Le directeur sportif du Mouloudia d'Alger Omar Ghrib et son bras droit Hamid Messaoudi alias Essouri étaient présents au stade d'Aïn Benian pour suivre l'entraîne- ment de l'équipe. Omar Ghrib et Hamid Messaoudi ont eu une discussion avec les joueurs avant et à la fin de la séance d'entraînement.

FRIOUI

Prêt à refaire le coup du MCO

M. Z.
M. Z.

qu'on s'est tracé." Le Mouloudia d'Alger veut une place sur le podium et s'il y a possibilité de faire plus, il ne va pas se gêner. Mais, pour Mekhazni, "on doit négocier match par match et faire les comptes quand le rideau tombera". Une façon de faire savoir à tout le monde qu'il ne faut pas brûler les étapes et faire tout ce qu'il faut dans chaque match à commencer par celui de dimanche face au CABBA au 5-Juillet. A. Z.

L'attaquant Samy Frioui sera l'une des forces du MCA ce dimanche contre le CABBA. L'ancien joueur de Blida est déterminé à faire vibrer les filets de l'ancien gardien du Mouloudia, Faouzi Chaouchi.

PAR M. ZERROUKI

Samy Frioui est deve- nu en un laps de temps l'une des cartes gagnantes de Mohamed Mekhazni depuis que ce dernier a pris l'équipe en main à la suite du limogeage de l'ancien entraîneur Adel Amrouche. Samy Frioui a réalisé deux grands matchs depuis qu'il a signé au Mouloudia, c'était face à la JSK et l'autre contre le MCO et dans les deux rencontres il a mar- qué. Pour le match de ce dimanche contre la forma- tion du CABBA, l'ancien attaquant de Blida semble décidé plus que jamais à frapper encore pour per- mettre à son équipe d'arra- cher les trois points de la

victoire comme ce fut le cas il y a dix jours contre le MCO. Contacté par nos soins hier juste après la fin des entrainements, le nou- veau goléador du Mouloudia nous a déclaré qu'il est prêt à faire vibrer les filets de Faouzi Chaouchi. "C'est un match important qui nous attend ce dimanche comme tous les autres matchs qui restent de ce championnat. On sait que notre mission ne sera guère facile face à une équi- pe qui lutte pour son main- tien en Ligue 1 Mobilis, mais on ne va pas se laisser faire, car nous aussi on a besoin des trois points pour rester collés au peloton de tête et pourquoi ne pas chi- per une place sur le podium

dès cette journée. Je ne vous cache pas que je suis très optimiste pour cette fin de saison et je sens même qu'on peut faire mieux que de terminer sur le podium. Donc, il faut juste y croire, car, il faut le dire, on a un bon groupe qui peut réaliser de bons résul- tats." Et d'enchaîner sur son rendement :

"Je ne vous cache pas que je me sens en pleine forme sur- tout que le but contre le MCO m'a fait beaucoup de bien et incha Allah je vais refaire le coup au CABBA ce dimanche."

Après le report de la 26 e journée à dimanche

MEKHAZNI «On est habitués, on s'adapte»

PAR AMINA Z.

Mohamed Mekhazni adopte une attitude zen et ne se préoccupe plus de la pro- grammation qui change à chaque moment. Pour lui, le plus important, c'est le tra- vail afin d'être au top quand les débats reprendront.

Alors que la 26e journée était programmée ce samedi, elle

a été décalée pour le lende-

main dimanche et donc tous les matches de cette journée commenceront dimanche à

la même heure, à savoir 16h. Contacté par nos soins afin d'avoir ses impressions sur ce changement de date et s'il peut affecter le programme qu'il a tracé, Mekhazni déclare dans ce sens :

"Ecoutez, Je pense que ce n'est pas une première pour nous. On est habitués à cela, donc on s'adapte. Le plus important c'est de rester

concentré sur le sujet, de bosser durement, car seul le travail continu qui prime. On sait que le CABBA ce

sera un match difficile, mais important pour nous à gagner. Les joueurs prépa- rent ce RDV dans le grand sérieux et on fait tout pour être au top le jour J." Mekhazni veut finir la saison en force et n'omet pas de le souligner : "A ce stade de la compétition, tous les points deviennent très importants. Il faudra se donner à fond à chaque fois pour ne pas avoir des regrets par la suite. Les joueurs le savent et font tout pour atteindre l'objectif

CSC-MCA le 1 er mai à 16h à Hamlaoui

C'est officiel, le match entre

le CSC et le MCA se jouera le 1er

mai prochain à partir de 16h au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. Une rencontre qui s'annonce capitale pour le doyen des clubs algériens qui doit revenir avec les trois points de la victoire pour disputer le titre de champion. Depuis quelques jours, au Mouloudia on ne parle que de la date du match contre le CSC qui n'a pas été fixé par la Ligue de foot-

ball professionnel, mais finalement

le match est fixé pour le 1er mai prochain entre les deux teams. C'est le président de la Ligue de football professionnel Abdelkrim Medouar qui a confirmé l'informa- tion que le match se jouera à cette date. "Effectivement, c'est le 1er mai prochain que le match CSC- MCA se jouera. On a voulu le pro- grammer avant, mais ce n'était pas possible. Alors, on a choisi cette date pour le déroulement de cette

rencontre." Par ailleurs, le président Medouar nous a confirmé aussi que ce match se jouera sans la présence des supporters du Mouloudia vu la rivalité qui existe entre les deux clubs surtout après les incidents de la demi-finale de la coupe d'Algérie de l'année dernière entre la JSK et le MCA où les supporters du Mouloudia ont été agressés par les Sanafir. "Depuis le début de la sai- son, nous avons interdit le déplace- ment des supporters du CSC à

Alger et vice-versa pour le MCA. Donc, ce match se jouera sans les fans du Mouloudia", nous a déclaré Medouar. Ainsi donc, le classico entre le CSC et le MCA se jouera le 1er mai prochain et les Mouloudéens semblent décidés

plus que jamais à revenir avec la victoire pour mettre la pression sur le leader, mais avant tout il faut d'abord battre le CABBA pour ensuite penser à ce match contre les

Sanafir.

M. Z.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

MCA

7

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 MCA 7 L'AGENT DE DIENG RÉPOND À GHRIB : «Pour l'intérêt

L'AGENT DE DIENG RÉPOND À GHRIB :

«Pour l'intérêt du MCA, il doit partir cet été» Suite aux propos du nouveau DG
«Pour l'intérêt
du MCA, il doit
partir cet été»
Suite aux propos du nouveau DG
du MCA Omar Ghrib qui a décla-
ré que le joueur malien Aliou
Dieng est intransférable et que
le Mouloudia n'est pas prêt à le
libérer cet été, l'agent du
joueur Kamel Bengougam a
voulu recadrer les choses dans
leur contexte en donnant des
détails importants sur le
contrat de l'international
malien U23. "Il faut que les
gens sachent que nous avons
conclu un accord avec l'ancien-
ne direction du MCA pour per-
mettre au joueur de partir cet
été vu qu'il a déjà été retenu
l'hiver passé malgré les propo-
sitions qu'il a reçues. Le joueur
a toujours respecté ses enga-
gements avec le Mouloudia et
je pense que déontologique-
ment le club devrait le laisser
partir", a assuré le manager du
joueur avant d'enchaîner :
"Ensuite, le plus important,
c'est que le joueur veut partir
pour ne pas freiner sa progres-
sion. Il désire découvrir
l'Europe et la coupe d'Europe. Il
lui reste 1 an de contrat, donc
je ne vois pas l'intérêt du MCA
de le garder sinon il partira
libre au 1er janvier 2020 avec
un pré-contrat."
M. A.
IL EST TOUJOURS EN FRANCE
Hachi, RDV vendredi avec
un chirurgien pour trancher
Comme annoncé dans ces mêmes
colonnes, le staff médical a conseillé à
Hachi de passer sur le billard.
Seulement, le joueur a décidé de partir
en France pour avoir un second avis. Il
sur son genou et il se trouve qu'il est en
contact permanant avec le médecin du
club. Le joueur a rendez-vous avec un
chirurgien en France vendredi avec le
dossier au complet pour décider de l'op-
verra son chirurgien pour avoir le ver-
dict. Dans le cas où il doit passer sur le
billard, ce sera bien sûr la fin de saison
pour lui. Et c'est ce que veut éviter
Hachi à tout prix. Il espère bien sûr qu'il
a rendez-vous avec le chirurgien ven-
tion à prendre. Hachi veut bien sûr évi-
ter le billard mais s'il trouve que celui-ci
est inévitable, il devra bien sûr y passer.
Une source proche du staff médical
nous a assuré que Hachi ne fait que
retarder l'inévitable, car il doit subir une
intervention chirurgicale sur son genou
s'il veut guérir de sa blessure. Mais,
pour confirmer la donne, il faudra bien
sûr attendre vendredi quand Hachi
y aura possibilité de régler tout ça sans
dredi pour décider si l'intervention est
inévitable ou s'il y a une autre issue
pour lui. Si Azzi a décidé de subir l'in-
tervention jeudi dernier, ce n'est pas le
cas pour l'arrière gauche du Doyen,
Hachi. Ce dernier a décidé d'avoir un
autre avis avant de trancher sur son
état. Il est, comme tout le monde le sait,
parti en France. Il a passé des examens
intervention, mais il sait aussi que si
l'opération doit se faire, il doit accepter
le verdict pour régler sa situation et
revenir très vite sur les terrains. Hachi
pourra donc subir cette intervention
en France ou revenir pour la faire
ici à Alger. Il saura tout vendredi.
A. Z.

Boufarik, 5-Juillet et Arena Stadium

L'astucieuse façon de Mekhazni de motiver ses joueurs

Afin de bosser dans la sérénité, le sérieux et la bonne ambiance, Mohamed Mekhazni a trouvé l'astuce. Il a nommé trois terrains.

PAR AMINA Z.

Le premier celui de Boufarik et sur ce terrain joue l'équipe la plus

mauvaise, le second 5-Juillet, l'équi- pe qui joue mieux évolue dans celui-ci et la meilleure joue au Stadium Arena. Les Vert et Rouge

surpassent afin d'avoir le dernier mot, mais il y a une équipe qui a pris les rênes. Mohamed Mekhazni,

se

le

premier responsable du staff tech-

nique du MCA, fait suer ses capés, mais les joueurs travaillent dans la bonne ambiance et ne se ménagent pas dans l'effort non plus. En fait, il

a décidé de scinder son groupe en six équipes qui comptent chacune trois joueurs. Aussi, il a nommé trois terrains à Aïn Benian. On trou- ve Boufarik, le 5-Juillet et le Stadium Arena. L'équipe qui perd va directe- ment à Boufarik. La gagnante avan- ce d'un cran et passe au 5-Juillet, mais l'équipe intraitable évolue au Stadium Arena. Alors, tout le monde se surpasse et ne se ménage pas dans l'effort afin d'être rois du ring.

Bendebka, Oudjaïd et Louizini gagnent toujours Tous les Vert et Rouge se distin- guent et font tout pour assurer la gagne, car ils savent que ces petits matches entre eux ont un seul objec- tif, celui de les mettre dans les meilleures conditions afin d'être au

top du top le jour J. Comme on l'a annoncé, dans chaque équipe on

trouve 3 joueurs et l'équipe qui s'est démarquée, c'est celle de Bendebka, Oudjaïd et Louizini. Celle-ci est devenue intraitable. Elle rase tout sur son passage. Et cela malgré les

Elle rase tout sur son passage. Et cela malgré les efforts fournis par les autres joueurs.

efforts fournis par les autres joueurs. En tout cas, ce mini-cham- pionnat met les Vert et Rouge dans une très bonne ambiance et c'est le but de Mekhazni pour libérer les troupes afin de s'exprimer à leur aise.

Derrardja, Souibaah et Lamara, les grands perdants Si l'équipe de Bendebka ne quitte pas le Stadium Arena, ce n'est pas le cas pour l'équipe de Derrardja. Celle-ci est composée en plus de Derrardja de Souibaah et Lamara. Elle ne quitte pas le stade de Boufatik. Elle multiplie les défaites et n'arrive même pas à passer au 5- Juillet comme les autres équipes. Les joueurs, bien sûr, ont profité de l'occasion pour narguer leurs cama- rades, mais tout se déroule à mer- veille dans la maison des Vert et Rouge qui se concentrent vraiment sur leur travail avec la ferme inten- tion de finir dans une très belle place quand le rideau tombera. A. Z.

Dieng écourte la séance à cause d'un mal de tête

Le milieu de terrain du MCA, Aliou Dieng, s'est trouvé contraint d'écourter la séan- ce d'entraînement d'hier matin et pour cause, il a eu un mal de tête. Une migraine qui l'a obligé à s'arrêter de travailler. Le staff médical l'a pris en charge et bien sûr il reprendra le travail aujour- d'hui avec ses camarades pour préparer ensemble la suite du parcours mais sur- tout le RDV de dimanche contre les Bordjis.

Morcely, lui aussi, n'a pas fini l’entraînement

Le second gardien de but du MCA, Morcely, a souffert lui aussi d'un bobo hier à l'en- traînement et c'est la raison pour laquelle il a écourté la séance d'entraînement pour aller en salle de soins pour guérir de sa petite blessure et revenir dès aujourd'hui à l'entraînement pour être sur le banc dimanche, sinon, le coach fera appel à Daâs.

Hachoud avec le groupe puis avec le kiné

Quand la séance d'entraîne-

ment d'hier a débuté, le capi- taine Abderrahmane Hachoud

a bossé avec le groupe, mais

il n'a pas terminé avec eux, car il fallait qu'il reprenne le travail avec le kiné pour ren- forcer ses muscles pour faciliter la cicatrisation de sa déchirure.

Tennis-ballon

au menu

Lors de l'entraînement d'hier,

les Vert et Rouge ont eu droit

à du tennis ballon car c'était dans le programme de Mekhazni qui leur avait concocté pour la séance d'entraînement d'hier matin à Aïn Benian.

Les attaquants avec Mekhazni

Avant la fin de la séance, le premier responsable du staff technique du MCA, Mohamed Mekhazni, a pris les atta- quants afin de travailler avec eux devant le but et toutes les combinaisons permettant au MCA d'être très efficace dimanche contre le CABBA dans un match où la victoire remettra le Doyen sur le podium et pour Mekhazni ce sera une occasion à ne pas rater bien sûr, surtout que le Doyen joue chez lui et devant son public. Il faut que les trois points restent à Alger et pour gagner, il faut maquer.

Les défenseurs avec Slatni

Pour ce qui est des défen- seurs, ils ont été pris en charge par l'entraîneur adjoint Mourad Slatni qui leur a donné des consignes et des conseils pour être plus forts défensivement. Car, marquer c'est bien, mais

il faudra en même temps ne pas encaisser. Les Vert et Rouge avancent dans leurs préparatifs et ils font tout ce qu'il faut pour être au top dimanche afin d'assurer une autre victoire après celle contre le MCO.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

8

LIGUE 1 MOBILIS

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 8 LIGUE 1 MOBILIS Chafaï proposé au WAC Le défenseur axial,
Chafaï proposé au WAC Le défenseur axial, Farouk Chafaï, qui a été exclu malgré la

Chafaï proposé au WAC

Le défenseur axial, Farouk Chafaï, qui a été exclu malgré la fin de son contrat au mois de juin, est suivi par plusieurs clubs de L1 mais aussi de l'étranger, semble- t-il. En effet, on parle d'un contact avec le club du Widad de Casablanca qui pourrait être sa prochaine destination.

PAR RACHID H.

Convoité par le MCA et l'ESS, le défenseur Chafaï est également sur les tablettes du club marocain du Widad. En effet, des sources crédibles nous ont fait savoir que le concerné a été proposé au WAC qui semblerait aussi intéressé par le profil de l'ex- joueur de l'USMA. Quittant son club en de mauvais termes, Chafai qui devait être libre de tout engagement en fin de saison s'est vu quitter le club prématurément après avoir été

sévèrement sanctionné. Faisant partie des meilleurs à son poste, il pourrait changer de championnat si les contacts avec le WAC aboutissent. D'autres clubs sont sur ses traces et plusieurs agents lui ramènent des propositions qu'il est en train d'étudier d'ailleurs en cette période. Le moins que l'on puisse dire est que le joueur en question ne risque pas de chômer puisque les clubs qui le convoitent ne sont pas également n'importe lesquels. Reste maintenant à savoir comment le joueur va régler son problème avec

l'administration de l'USMA qui le somme de verser environ 1 milliard de centimes pour pouvoir s'engager avec une nouvelle équipe. Aux dernières nouvelles, Chafai essaye de régler ce problème avec les responsables de

son désormais ex-club employeur pour pouvoir signer sans risque de se retrouver sanctionné ou bloqué en raison de sa situation administrative. On devra donc attendre de voir comment évolue la situation et s'il n'y aura pas de blocage afin de lui permettre de

continuer à jouer.

R. H.

Travail spécifique

pour les attaquants

Afin d'améliorer le rendement offensif des Rouge et Noir, l'entraîneur Lamine Kabir, a mis en place des exercices spécifiques pour ses attaquants. Simulant diverses situations, le coach veut voir une ligne d'attaque efficace face à Sétif et capable d'exploiter le moindre ballon pour le mettre au fond. Les Zouari, Meziane et autre Ibara, ont travaillé des combinaisons, des centres et des incursions et semblent avoir donné satisfaction à l'entraîneur qui comptera beaucoup sur leur sens du but pour débloquer la situation face à l'ESS lors de la prochaine journée de championnat. Sans délaisser la défense qui elle aussi était soumise à un travail sérieux, le coach essaye de mettre tous les ingrédients nécessaires pour permettre aux Rouge et Noir de renouer avec les bons résultats et la victoire. Il faut dire que l'USMA n'a pas le droit de subir une autre défaite ce dimanche pour augmenter ses chances de remporter le titre et garder cette avance dont ils ont besoin pour aborder la dernière ligne droite avec plus d'aisance et de confiance. Ce qui est rassurant quelques jours avant le déplacement pour la ville de Sétif est que les joueurs ne rechignent pas sur l'effort et s'encouragent mutuellement chaque jour pour qu'ils décochent ce titre qui restera dans l'histoire du club qu'ils ont la chance d'écrire et dont ils ont parfaitement conscience. Décidés, ils s'entraînent d'arrache-pied pour revenir en force et faire en sorte de se rassurer tout en rassurant les supporters qui ne veulent pas voir s'envoler leurs chances de finir la saison avec le trophée qui viendra orner l'armoire à trophées des Algérois.

R. H.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMA

45

25

13

06

06

40

23

+17

2. JSK

40

25

11

07

07

28

19

+09

3. PAC

39

24

11

06

07

30

19

+11

4. MCA

38

24

10

08

06

27

26

+01

5. ESS

37

25

11

04

10

29

21

+08-

6. NAHD

35

24

09

08

07

18

19

-01

7. JSS

34

23

09

07

07

22

13

+09

8. CSC

33

22

08

09

05

23

14

+09

9. CABBA

32

25

08

08

09

21

21

00

10. DRBT

29

25

07

08

10

26

32

-06

11. MCO

28

25

06

10

09

26

31

-05

12. CRB

27

24

07

09

08

22

24

-02

13. ASAM

27

25

04

15

06

13

24

-11

14. MOB

26

25

05

11

09

20

32

-12

15. OM

25

25

05

10

10

18

26

-08

16. USMBA

20

24

04

08

12

17

36

-19

La LFP a dévoilé le programme de fin de la saison

L'USMA, 3 semaines sans compétition !

C'est hier en fin de jour- née que la Ligue de football professionnel a dévoilé le reste du programme des journées de la Ligue 1 Mobilis jusqu'à la fin de la saison. Le moins que l'on puisse dire est que la pro- grammation ne fait guère les affaires des Rouge et Noir. En effet, et après avoir disputé dimanche le match face au l'ESS, ils seront contraints de rester au repos forcé pendant trois semaines puisque ce n'est que le 11 mai prochain qu'ils renoueront avec la compétition officielle à l'occasion du match de la 27e journée de la Ligue 1 Mobilis qui les opposera à l'O Médéa. Une autre trêve qui ne semble pas en faveur des Usmistes car elle risque d'avoir de retombées négatives sur le rendement des joueurs mais aussi sur le plan psycholo- gique, quand on sait que ce ne sera absolument pas évident de se contenter de s'entraîner sans disputer les matchs. Dans le cas où ces derniers vont réussir à renouer avec la victoi- re à partir de la grande empoi-

gnade dimanche, la prochaine

trêve pourrait leur freiner dans leur élan, et c'est ce qui inquiè-

te l'entraîneur Lamine Kabir.

Vers la programmation d'un stage

Selon les informations qui nous sont parvenues, on

apprend que le staff technique

de l'USMA songe sérieusement à programmer un stage lors de

la prochaine trêve que va

observer le championnat natio- nal. Ce sera la meilleure façon de bien préparer la fin du championnat qui s'annonce décisive pour la conquête au titre mais aussi aux joueurs de se décompresser. Un stage qui sera sans nul doute ponctué par plusieurs matchs amicaux afin que les joueurs restent compétitifs et ça va également permettre au coach Kabir de combler les différentes lacunes constatées avant de renouer avec le championnat national. Reste à savoir maintenant si le stage aura lieu à Mostaganem où bien à l'étranger. Tout sera clair après le match face à l'ESS.

Fin de saison infernale Dans ce même registre, et selon la programmation de la Ligue de football profession-

nel, un calendrier infernal attend les Rouge et Noir pour la fin de la saison. Et pour cause, ils seront appelés à dis- puter quatre matchs, respecti- vement face à l'O Médéa, à la JSK, au MCO et enfin au CSC, en espace de deux semaines seulement, surtout quand on sait qu'ils se dérouleront durant le mois de Ramadhan et le coup d'envoi pourrait avoir lieu avant la rupture du jeûne. Face à cette situation, ce sera compliqué de maintenir le même rythme où toutes les rencontres vont sans nul doute se jouer dans un grand enjeu. En somme, les Usmistes n'au- ront d'autres choix que d'es- sayer de bien gérer la suite de la saison pour espérer atteindre leur principal objectif en fin de saison, celui de rem- porter le titre du championnat. A. S.

saison, celui de rem- porter le titre du championnat. A. S. RESTE À JOUER 26 e

RESTE À JOUER

26 e JOURNÉE

27 e JOURNÉE

28 e JOURNÉE

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

PAC-JSS

USMBA-ASAM

PAC-USMBA

ASAM-PAC

PAC-DRBT

JSK-MCO

MOB-PAC

MCA-MOB

USMBA-MCA

MCA-ASAM

OM-CSC

JSS-MCA

CRB-JSS

MOB-CRB

CRB-USMBA

ASAM-MOB

CABBA-CRB

ESS-CABBA

JSS-ESS

ESS-MOB

MCA-CABBA

NAHD-ESS

OM-NAHD

CABBA-OM

OM-JSS

USMBA-DRBT

DRBT-MCO

ASAM-DRBT

NAHD-JSK

JSK-CABBA

ESS-USMA

CSC-JSK

MCO-CSC

DRBT-CSC

MCO-NAHD

CRB-NAHD

USMA-OM

JSK-USMA

USMA-MCO

CSC-USMA

Hier,

du technico-

tactique

au menu

La séance d'entraîne- ment d'hier a été consacrée pour l'as- pect technico-tac- tique où les joueurs ont effectué plu- sieurs exercices avec le ballon. A quatre jours de donner la réplique à l'ESS, l'en- traîneur Lamine Kabir est en train de don- ner les dernières retouches.

Aujourd'hui,

entraînement

dans

l'après-midi

Comme ce fut le cas hier, la séance d'en- traînement d'aujour- d'hui aura lieu dans l'après-midi. Elle se déroulera au stade Omar Hamadi de Bologhine à partir de

16h.

Hamra,

Belarbi et

Benhammouda

ont réintégré

le groupe

Après avoir pris part au stage avec l'équipe nationale militaire, c'est hier que les trois jeunes joueurs usmistes Abderrahim Hamra, Kamel Belarbi et Billel Benhammouda ont réintégré le groupe lors de la séance d'en- traînement pour pour- suivre la préparation avec leurs coéquipiers en prévision du match face à l'ESS. Leur retour a soulagé l'en- traîneur Lamine Kabir qui dispose désormais d'un effectif au complet. A. S.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

USMA

9

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 USMA 9 3 Les Rouge et Noir s'apprêtent à renouer avec

3

Les Rouge et Noir s'apprêtent à renouer avec la compétition officielle à l'occasion du match qui l'opposera dimanche à l'ESS, pour le compte de la 26 e journée de la Ligue 1 Mobilis. En dépit de la difficulté de la mission face à un adversaire qui négocie bien ses matchs dans son antre mais qui fera en sorte aussi de rectifier le tir après la dernière défaite concédée en coupe d'Algérie face à la JSMB, ils devront coûte que coûte gagner pour ces trois principales raisons.

RAISONS

DE BATTRE L'ESS

ces trois principales raisons. RAISONS DE BATTRE L'ESS PAR ANIS S. 1 Journée favorable aux poursuivants

PAR ANIS S.

1 Journée favorable aux poursuivants

Ce qui rend le match de dimanche face à l'ESS très important, c'est que la journée du championnat semble favorable aux pour- suivants, en l'occurrence la JSK et la Paradou AC, qui recevront respectivement le MCO et la JSS. Supposant qu'ils vont gagner leurs matchs dans leurs stades, l'USMA sera condamnée à son tour de réa- liser l'exploit au stade 8-mai-1945 de Sétif afin de rester toujours au sommet du clas- sement général du championnat avec cinq points d'avance sur son premier poursui- vant immédiat et du coup, franchir un grand pas vers le titre. Ce sera aussi très important de revenir de la ville des Hauts- Plateaux avec les précieux trois points avant de jouer à la maison lors de la pro- chaine journée du championnat, à l'occa- sion de la réception de l'O Médéa, tandis que les poursuivants seront appelés à effec- tuer de périlleux déplacements à

Constantine et à Béjaïa pour aller défier les formations locales du CSC et du MOB. Une journée à l'occasion de laquelle les Usmistes espèrent accentuer leur avance avant de disputer la grande empoignade face à la JSK, pour le compte de la 28e jour- née de la Ligue 1 Mobilis, que tout le monde la considère comme la finale du championnat puisqu'elle pourrait être déci- sif pour le titre.

2 Retrouver le moral et la confiance

et apaiser la tension

Il n'est un secret pour personne. Les joueurs usmistes sont sous une terrible pression après les trois défaites concédées en championnat, respectivement face au PAC, au MCA et enfin au CRB, et qui ont mis leurs chances pour remporter le titre du championnat en danger. Une victoire dimanche ne pourra que leur permettre de retrouver le moral et la confiance et du coup, provoquer le déclic tant attendu. Un exploit à Sétif va également permettre aux

joueurs d'apaiser la tension mais aussi redonner l'espoir aux supporters de voir leur équipe triompher en fin de saison. Ces derniers sont d'ailleurs attendus en masse au stade 8-Mai-1945 de Sétif afin de soute- nir leur équipe favorite dans un match qui constitue un virage très important pour la conquête au titre.

3 Un autre mois de salaire passe par une victoire

Comme rapporté par nos soins, la direction du club a promis aux joueurs de leur verser un autre mois de salaire dans leurs

comptes dans le cas où ils réussiront à reve- nir de Sétif avec les précieux trois points. Une façon par laquelle elle veut les motiver davantage pour aller réaliser l'exploit dimanche. Ayant perçu déjà un mois de salaire avant-hier, les coéquipiers de Koudri espèrent en percevoir un autre la semaine prochaine, mais cela passe, bien évidemment, par une victoire face à l'ESS. La balle est dans leur camp, à eux de réali-

A. S.

ser le plus important dimanche.

SERRAR EXIGE LA VICTOIRE DE SES JOUEURS

Lors d'une brève réunion avec les joueurs, le directeur général du club, Abdelhakim Serrar, s'est adressé aux joueurs pour les mettre devant leurs res- ponsabilités. Faisant d'énormes efforts pour pouvoir verser leurs salaires, Serrar leur a demandé de remporter leur prochain match pour que ses efforts ne soient pas vains. Lors de son discours, le DG a expliqué que le titre est à la portée des joueurs qui enrichiront leur cur- riculum s'ils parviennent à le décrocher. Il a également parlé de l'importance de remporter le prochain match, ce qui aidera

encore le groupe à atteindre ses objectifs. Tout en les encoura- geant énormément, Serrar espè- re avoir l'écho souhaité dimanche au stade du 8-Mai de Sétif et permettre à l'USMA de prendre trois points qui lui seront d'une précieuse aide pour finir championne. La balle est désormais dans le camp des joueurs qui devront se surpasser

face à l'ESS pour mettre un terme à cette période difficile et se mettre en condition pour sim- plement finir la saison en tête et être récompensés dignement par un sacre dont rêvent les

Usmistes.

R. H.

dignement par un sacre dont rêvent les Usmistes. R. H.  Les Usmistes croient à un

Les Usmistes croient à un succès

Après que la JSMB ait pu battre l'ESS dans son fief, les Rouge et Noir sont de plus en plus optimistes quant à leurs chances d'aller prendre trois points à Sétif. Ce match de coupe qui a vu les Sétifiens se faire battre chez eux, aura aussi permis au coach Kabir, d'analyser les forces et les faiblesses du prochain adversaire de l'USMA en champion- nat. L'équipe pourrait même profiter de cette défaite de l'ESS pour essayer elle aussi de s'imposer dans ce déplacement important. Subissant un revers dans leur jardin contre une équipe de L2, cela risque de laisser des séquelles chez les joueurs sétifiens qui pourraient douter et leur faire perdre leur self-control dans la rencontre face à l'USMA. Tant mieux pour les Rouge et Noir, qui veulent profiter de cette méforme de l'ad- versaire afin de glaner les trois points qui remettront les Algérois sur le bon chemin. En tout cas grâce à la JSMB, la formation de Soustara y croit encore plus et doit tirer profit de cette situation dans ses divers angles pour obtenir le résultat souhaité. R. H.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

10

MCO

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 10 MCO En apprenant que Dumas a visionné le dernier match
www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 10 MCO En apprenant que Dumas a visionné le dernier match

En apprenant que Dumas a visionné le dernier match de son équipe

«C'EST UNE PREUVE QUE LES KABYLES NOUS CRAIGNENT»

Après la séance d'entraînement d'hier matin, Cavalli est revenu sur l'actualité de son équipe, ainsi que sur le match de ce dimanche face à la JSK à Tizi Ouzou.

Entretien réalisé par

M. STITOU

Comment votre équipe prépare sa prochaine sortie en championnat ?

On a très bien travaillé avec parfois des séances biquotidiennes, vu que le match a été décalé pour dimanche, on a remis une petite dose supplémentaire dans le travail, même l'état d'esprit des joueurs est positif, car ils savent très bien l'enjeu important de ce match, afin de défendre du mieux possible notre peau face à la JSK.

Le décalage du match pour dimanche vous dérange-t-il ?

Non, ce n'est pas grave, c'est juste une jour- née. Surtout qu'on a été avertis bien avant, non il n'y a aucun problème.

Vous envisagiez de passer la nuitée de vendredi à Alger, finalement vous avez renoncé à cette idée…

On part samedi en début d'après-midi directement à Tizi Ouzou, après un ultime entraînement le matin à Ahmed Zabana, fina- lement c'est mieux, car vendredi, avec la marche dans les rues d'Alger, on risquerait d'être confrontés à un problème de circula- tion, c'est pour cette raison qu'on a décidé de faire le voyage samedi, soit la veille de la ren- contre.

Des nouvelles concernant les blessés…

est réellement blessé sérieusement avec un déchirure au même endroit, c'est-à-dire aux ischio-jambiers, laquelle s'est aggravée, avec une grosse tendinite, on l'a fait jouer contre le CRB parce qu'on avait besoin de lui pour ce match, alors qu'il manquait de rythme étant donné qu'il ne s'était pas beaucoup entraîné avant ce match. Grosso modo, Heriat n'avait pas bien récupéré de sa première blessure, si le médecin lui a recommandé de prendre des corticoïdes, c'est lourd comme traitement, en plus c'est un produit prohibé, donc il ne peut pas jouer immédiatement, donc on attend que son état de santé évolue bien pour qu'il gué- risse définitivement car tout simplement on en aura besoin pour les quatre derniers matches.

que j'ai pu lire, actuellement il suit un traite- ment médical, une fois débarrassé de ses ennuis de santé, il réintégrera le groupe.

Frifer est-il désormais apte pour rependre la compétition ?

Pendant une semaine le préparateur phy- sique s'est occupé de lui, avec un travail spéci- fique, auparavant il a beaucoup bossé dans la salle de musculation, maintenant il est dans le groupe depuis quatre jours, on espère le récu- pérer bien entendu, tout comme les autres joueurs, car le MCO a besoin pour cette fin de saison de tous ses joueurs.

Cette semaine Franck Dumas a visionné votre dernier match, afin de bien scanner le jeu de votre équipe, votre réaction ?

D'abord, il y'a le cas Heriat, ce dernier était

Et Gharbi…

La preuve qu'il nous craigne,

alors tant

affecté par les accusations de certains (on a dit qu'il simulait une blessure) : en vérité, Heriat

Gharbi a passé une échographie le 13 avril, qui a révélé une lésion de onze millimètres, ce

mieux pour lui (rires).

M. S.

L'équipe descendra à l'hôtel Les Deux-Palmiers

C'est à l'hôtel Les Deux- Palmiers de Draâ Ben Khedda que la délégation oranaise passera la nuit de samedi, a-t-on appris.

Départ à14h pour Tizi Ouzou

Initialement, le départ pour Tizi Ouzou était prévu samedi à 16h, afin

d'arriver un peu plus tôt

à la ville des Genêts, on a décidé d'avancer le départ de deux heures. A noter que le matin, l'équipe s'entraînera à Zabana, à l'issue de cette ultime séance la liste des convoqués sera communiquée par l'en- traîneur.

On avait envisagé d'aller à Alger

Avant-hier, la direction avait envisagé de dépla-

cer l'équipe ce vendredi

à Alger, où une réserva-

tion à l'hôtel Soltane de Hussein Dey a été même faite et même le terrain de Zioui pour que accueillir l'entraînement de samedi matin, en fin de compte, on a renoncé à cette idée, ainsi l'équi- pe se déplacera directe-

ment à Tizi Ouzou samedi après-midi.

Chut, on prépare la JSK !

Toujours à la recherche d'un bon résultat à l'extérieur en championnat depuis son retour il y a deux mois sur le banc de touche du MCO, Cavalli s'attelle ces derniers jours à peaufiner la préparation de la rencontre face à la JSK prévue ce dimanche au stade du 1 er -Novembre de Tizi Ouzou.

L'entraîneur français, qui était déçu par le résultat de la semaine écoulée lors du match disputé et perdu face au MCA, dans une ren- contre où le MCO a dominé tactique- ment son adversaire sans toutefois

matérialiser cette domination par des buts et après une bonne analyse, Cavalli semble avoir trouvé les solu- tions pour piéger la JSK même sur ses terres, ainsi tout au long de la semai- ne il n'a cessé de répéter les exercices technico-tactiques, afin de présenter une équipe qui tiendra tête aux Canaris. A cet effet, il est possible que le coach du MCO procédera à des

changements tactiques et même dans certains postes, déjà il devrait compo- ser sans Mohamed-Réda Helaïmia qui est, rappelons-le, suspendu pour la rencontre de dimanche, une défection de taille quand on s'aperçoit que Helaïmia est l'un des éléments les plus utilisés par tous les entraîneurs qui se sont succédé sur le banc du MCO, sans oublier celles de Heriat et Gharbi qui sont toujours aux soins.

Le scénario ne se reproduira jamais… Qui ne se souvient pas de la folle ren- contre disputée l'année dernière entre

les deux clubs au stade du 1er- Novembre, alors que le MCO menait trois buts à zéro et se permettant en outre de rater un penalty, la JSK est revenue miraculeusement dans le match, en rattrapant son retard au score, un tel scénario ne se reprodui- ra jamais avec Cavalli, si jamais son équipe parvient à marquer juste un petit but avant son adversaire, elle préservera sans nul doute son maigre acquis, contrairement à son prédéces- seur au poste Moez Bououkaz qui après cette rencontre, pour justifier ce retournement de situation inimagi- nable, nous avait déclaré, l'on se rap- pelle, "le football est un spectacle, je ne ferme jamais le jeu". Certes, le clas- sement de l'équipe cette fois n'est plus le même, puisque le MCO est réelle- ment menacé de relégation, on imagi- ne que l'équipe fera preuve de réalis- me cette fois, si jamais elle aura l'occa- sion de marquer avant la JSK.

M. S.

Frifer sera-t-il convoqué ?

Le jeune attaquant du MCO, qui a depuis quelques jours réintégré l'en- traînement collectif, sera-t-il convo- qué pour le match de dimanche ? Interrogé en marge de la séance d'hier matin, Cavalli a répondu : "Je n'ai pas tranché sur la question, on verra d'ici là, si Frifer peut reprendre la compétition."

là, si Frifer peut reprendre la compétition."  Les salaires des entraîneurs des jeunes débloqués en

Les salaires des entraîneurs des jeunes débloqués en fin de semaine

Les salaires des entraîneurs des jeunes débloqués seront débloqués en fin de semaine, a-t-on appris. Après une longue attente, les entraî- neurs des jeunes catégories qui n'ont pas touché le moindre salaire depuis deux ans devraient enfin empo- cher une partie de leurs dus, a indiqué un proche de la direction.

Bain de foule pour Mekkaoui

Invité par les organisateurs d'un tournoi de quartier, Zineddine Mekkaoui a répon- du présent à cette invitation, une fois arrivé sur le lieu du tournoi, il a eu droit à un bain de foule. Très ému, le gaucher du MCO a remercié les organisateurs pour l'invi- tation qui lui a été adressée, en promettant de répondre favorablement à chaque fois, pour de telles manifestations.

Contents pour

Bououkaz

et Haddou

Après la brillante victoire de la JSMB à Sétif avant-hier, dans l'entourage où l'on compte désormais des sup- porters pour le club de la vallée de la Soummam, on était surtout contents pour Moez Bououkaz et Haddou Moulay, qui, comme on le sait, est l'adjoint du coach tunisien.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

MOB

11

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 MOB 11 Naâs out Le défenseur droit de la for- mation

Naâs out

Le défenseur droit de la for- mation du MOB, Naâs Laraba, ne prendra pas part à la ren- contre de ce dimanche. Le joueur en question avait été blessé à l'occasion de la séan- ce d'entraînement d'hier. Les examens médicaux effectués ne sont pas rassurants pour ce dernier, qui ne prendra pas part à la rencontre face à l'ASAM.

Un salaire versé aux joueurs

La direction joue la carte de la motivation financière

Comme annoncé précédem- ment par nos soins, la direc- tion du MO Béjaïa vient de joindre la parole au geste et cela en versant un salaire aux joueurs avant le déplacement à Aïn M'lila. Les dirigeants du MOB et en premier lieu le pré- sident Adrar avaient annoncé qu'ils allaient verser un salai- re aux joueurs avant le dépla- cement de l'équipe à Aïn Mlila. C'est dans la matinée d'aujour- d'hui que la direction a donné les chèques aux joueurs afin que ces derniers puissent reti- rer leur argent. Un geste qui consiste à motiver le groupe pour réaliser une grosse pres- tation et pourquoi ne pas reve- nir avec la victoire.

pres- tation et pourquoi ne pas reve- nir avec la victoire. MICHEL MET EN GARDE SES

MICHEL MET EN GARDE SES JOUEURS

«Nous devons sortir

le grand jeu»

Pour l'entraîneur béjaoui, la situation du club et les matches qui restent à disputer demandent plus d'implication.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Afin de préparer son groupe et les joueurs à donner le meilleur d'eux-mêmes, Michel a axé son travail sur plusieurs aspects. Défensivement, les joueurs du MO Béjaïa doivent se montrer appliqués et très vigi- lants. En cas de bonne perfor- mance sur ce point, le club pour- rait prétendre à un bon résultat. Tout se jouera sur la qualité du jeu que proposeront les joueurs du MOB, surtout sur ce plan défensif, qui continue de poser problème à l'entraîneur en chef Michel, surtout avec les blessures et les absences répétitives.

«Nous savons ce qui nous reste à faire» Pour le premier responsable du staff technique du MOB, tout le monde est conscient de l'impor- tance de la tâche qui les attend pour ce déplacement à Aïn M'lila. "Nous avons bien travaillé durant la semaine pour revoir les choses qui n'ont pas bien fonc- tionné lors des précédentes ren- contres. Les joueurs répondent bien à nos sollicitations que ce soit sur le plan physique ou men- tal. Je pense que désormais tout le monde est bien préparé et nous sommes conscients de la difficulté de la tâche. Nous allons jouer face à une formation qui jouera à domicile et qui est donc dans l'obligation de réagir pour tenter de prendre un avan- tage par rapport à nous."

«On n'a pas une grande marge de manœuvre» L'adversaire du MO B à savoir l'AS Aïn M'lila a été scruté par le coach lors de la dernière sortie de l'équipe à Alger. La rencontre qui s'est déroulée au stade du 20- Août a été particulièrement sui- vie par le technicien français, afin d'avoir une idée sur les points forts et faibles de son prochain

adversaire. "Nous allons affronter une bonne équipe de l'AS Aïn M'lila. J'ai demandé aux joueurs de ne pas sous-estimer cette équipe et de prendre la rencontre très au sérieux. Nous n'avons pas une grande marge de manœuvre, il va fal- loir démontrer que nous pouvons atteindre l'ob- jectif du maintien, et pour cela nous devons afficher une grosse détermination."

«Nous nous sommes préparés convenablement» Le coach de la formation du MOB estime que son groupe est préparé convenablement pour cette rencontre. "Nous avons durant la semaine tenté de mettre en place la stratégie avec laquelle nous allons aborder cette rencontre. Il est clair que les joueurs ont mis beaucoup de cœur, durant la semaine et cela dans le but d'arriver le jour de la rencontre en pleine posses- sion de leurs moyens." B. E. Z.

Dernière ligne droite avant l'ASAM

Le MOB affrontera ce dimanche l'AS Aïn M'lila dans le cadre de la 26e journée du cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis. Cette rencontre revêt un caractère parti- culier pour les Béjaouis, surtout qu'ils occupent la 14e place au classement général. Depuis l'enta- me de la phase retour, le club phare de la wilaya de Béjaïa n'a pas réussi à prendre plus d'un point en déplacement. Le par- cours que réalisent les Béjaouis n'est pas à la hauteur des ambi- tions des supporters qui s'inquiè- tent beaucoup au sujet de l'avenir du club. Les joueurs du MO Béjaïa se sont préparés durant toute la semaine sous la direction de l'en- traîneur Alain Michel. Ce dernier a axé son travail sur l'aspect psy- chologique, avec notamment plu- sieurs réunions et causeries, qui ont pour but de préparer les joueurs sur le plan mental. Il faut dire que depuis quelques semaines, les camarades de Boukhanchouche font face à beau- coup de difficultés, notamment sur le plan psychologique. Les joueurs qui disposent de grandes qualités n'arrivent pas à trouver leur vitesse de croisière et à enchaîner les bonnes perfor- mances. Alors que la situation est désormais claire pour que le club de la capitale des Hammadites

puisse atteindre l'objectif du maintien, les joueurs doivent prendre au moins 9 points sur les 15 qui restent à disputer. Pour cela, le déplacement de ce dimanche à Aïn M’l'ila sera une étape importante dans le proces- sus de sauvetage du club du spectre de la relégation.

Les joueurs sont conscients de l'importance de la tâche qui les attend Après avoir reçu la visite du nou- veau président du club, les joueurs du MO Béjaïa ont pris conscience de l'importance de la rencontre de ce dimanche. Il faut dire que depuis quelques jours, le

mot d'ordre est de battre l'équipe d'Aïn M'lila qui évoluera à domi- cile, néanmoins sans la présence de ses supporters qui constituera sans doute un handicap pour les locaux. Les camarades de Feham Bouazza savent que la tâche ne sera pas facile et qu'il va falloir sortir le grand jeu pour tenter de prendre des points. Le discours du président et celui du coach avaient pour but de préparer les joueurs à sortir une grosse presta- tion. Il va falloir se montrer cos- tauds sur le plan physique, mais pas que. Le physique sera aussi très important, surtout face à une équipe d'Aïn M'lila qui n'est clai- rement pas un foudre de guerre. B. E. Z.

n'est clai- rement pas un foudre de guerre. B. E. Z. BOUAZZA «On sait ce qui

BOUAZZA

«On sait ce qui nous attend à Aïn M'lila»

Feham Bouazza est un élément sur lequel le coach du MOB compte beaucoup pour ce déplacement à Aïn M'lila. Cette rencontre, qui revêt une importance particulière, sera celle des joueurs d'expérience du club. Le milieu de terrain des Vert et Noir estime que le groupe est prêt à faire des sacrifices et à se battre pour tenter de revenir avec un bon résultat.

Dans quelles conditions s'est déroulée la préparation pour le match de ce dimanche face à l'AS Aïn M'lila ?

Nous avons entrepris les préparatifs pour la rencontre de ce dimanche dans de bonnes conditions. La rencontre face à l'AS Aïn M'lila est très importante pour l'avenir du club. On se bat pour tenter de sauver le club du spectre de la relé- gation, pour cela nous avons redou- blé d'efforts pour arriver le jour de la rencontre en pleine possession de nos moyens.

Vous allez affronter un concurrent direct au maintien, cela rendra la tache difficile, n'est-ce pas ?

Certainement que la tâche ne sera pas facile, surtout que nous allons jouer en déplacement et devant un concurrent direct au main- tien. C'est pour cette raison essentielle que nous avons mis beaucoup de cœur lors des dernières séances d'entraîne- ments. Je dirais que nous n'avons pas le droit à l'erreur lors de cette rencontre. Nous devons tout mettre en œuvre pour venir à bout de cette équipe.

Quel a été le message de votre entraîneur pour vous motiver ?

Le coach a beaucoup parlé avec nous, il est certain qu'avec cette fin de saison qui approche, nous n'avons plus le droit à l'er- reur. Pour cela, il va falloir qu'on tente de sortir la meilleure prestation possible. Eviter de faire des erreurs surtout lors des 30 derniers mètres et bien évidemment tenter à travers nos attaquants de profiter de la moindre occasion qui se présentera devant nous pour arriver à la cage de notre adversaire.

Un dernier mot pour vos supporters…

Je voudrais qu'ils sachent que tous les joueurs veulent relever le défi et tout mettre en œuvre pour sauver le club de la relégation. J'espère qu'ils continueront à nous soutenir pour nous permettre de réa- liser cet objectif du maintien. B. E. Z.

qu'ils continueront à nous soutenir pour nous permettre de réa- liser cet objectif du maintien. B.
www.competition.dz 12
www.competition.dz
12

CSC

1

CRB

0

Stade Chahid Hamlaoui

BUT :

Abid 68'

Limane Benayada Salhi (Haddad 70') Zaâlani Chahrour Yattou Bahamboula Lamri Belkheir (Bencherifa 82') Djaâbot Abid (Aïchi 87') Ent. : Lavagne

Meziane Boulekhoua Nessakh Bouchar Keddad Djerrar Selmi Sayoud (Chattal 78') Bousseliou (Haïs 87') Bechou Soumana (Balegh 66') Ent. : Amrani

Affluence nombreuse, temps ensoleillé, pelouse en bon état, arbitres :

Benbrahma, Salaouadji et Boufassa

Avert. :

CRB : Keddad 59'

Film du match

4' Corner direct de Bousseliou mais Limane est bien présent et boxe le cuir. 5' Yettou décale Djaâbot mais Meziane est plus rapide et intercepte. 13' Bechou sert idéalement Sayoud qui frappe directement mais c'est hors du cadre. 21' Bahamboula pénètre dans la surface de réparation, dribble et tire mais sa balle est contrée par Nessakh. 27' Tir puissant de Nessakh des 25 mètres mais est détourné par Chahrour en corner. 38' Keddad fait un petit numéro et se présente face à Limane et tire, mais ce dernier sauve sa cage. 40' Bahamboula bien excentré sur le côté droit tire de manière puissante, un défenseur vient contrer. 46' Djaâbot bien lancé se retrouve seul face à Meziane et frappe, dans les décors. 60' Bousseliou déborde et tire, Limane est à la parade. 62' Sayoud tire un corner, encore Limane qui est à la parade. 68' Contre-attaque du CSC, Lamri sur l'aile gauche centre vers Abid qui place une tête qui ne laisse aucune chance à Meziane.

Jeudi 18 avril 2019

COUPE D'ALGÉRIE DEMI-FINALES ALLER

Jeudi 18 avril 2019 COUPE D'ALGÉRIE DEMI-FINALES ALLER LE CHABAB Arama agresse Keddad dans le tunnel

LE CHABAB

Arama agresse Keddad dans le tunnel

Alors que tout s'est très bien passé durant la rencontre, il s'en est passé des choses dans le tunnel du stade Hamlaoui. En effet, le manager général du CSC Tarek Arama a agressé le défenseur du Chabab, Chouaïb Keddad. Un comportement qui laisse à poser beaucoup de questions.

Les Belouizdadis indignés

Avec tout ce qui s'est passé, les dirigeants du Chabab n'ont pas manqué de montrer leur indignation par rapport à cette histoire, surtout que le responsable du CSC était suspendu mais comme par hasard il était bel et bien présent sur la main courante comme si de rien n'était.

1500 supporters du CRB à Constantine

Comme on le faisait savoir dans notre édition d'hier, les supporters du Chabab n'ont pas manqué l'occasion de faire un déplacement massif du côté de Constantine pour assister à la rencontre et faire en sorte d'être un soutien de poids pour leur équipe. D'ailleurs, ils étaient 1 500 à avoir pris place dans les tribunes du stade Hamlaoui. Comme il fallait s'y attendre, les dirigeants du CSC ont réservé un accueil des plus chaleureux à leurs homologues du Chabab hier. A peine arrivés au stade, le manager du CSC Tarek Arama est allé à la rencontre d'Allik et l'a chaleureusement accueilli. Une petite collation a été organisée en l'honneur des Belouizdadis. Un geste qu'il faut revoir beaucoup plus dans nos stades.

4 changements pour Amrani

Contrairement à la dernière rencontre de championnat face à la formation du DRBT, Abdelkader Amrani a finalement effectué pas moins de 4 changements. En effet, on peut noter le retour De Nessakh qui a pris la place d'Haïs mais aussi l'incorporation de Djerrar en lieu et place de Tariket. Autre changement effectué, c'est le retour de Sayoud à la place de Herida et, enfin, Soumana qui a repris sa place d'avant-centre en lieu et place de Sofiane Balegh, relégué sur le banc de touche.

Accueil royal pour le coach

Les inconditionnels du CSC n'ont apparemment pas oublié tout le travail effectué par Abdelkader Amrani pour offrir au CSC le titre de champion d'Algérie la saison passée. Dans ce sens, il a été royalement accueilli par les supporters locaux.

Il a longuement discuté avec Arama

Lorsque les joueurs du CRB sont sortis pour effectuer leurs échauffements, le premier responsable du staff technique algérois est resté dans le tunnel pour suivre ce que faisaient les siens. Il a été immédiatement rejoint par le manager du CSC, Tarek Arama, et les deux hommes ont longuement discuté. On ne sait pas encore de quoi ont pu parler les deux hommes qui se connaissent bien mais cela peut ouvrir la voie aux spéculations.

GARDE TOUTES SES CHANCES

ouvrir la voie aux spéculations. GARDE TOUTES SES CHANCES Dans une rencontre très disputée, les Belouizdadis

Dans une rencontre très disputée, les Belouizdadis ont chuté par la plus petite des marges face au CSC. Tout reste ouvert pour le CRB et la qualification se jouera la semaine prochaine au 20-Août.

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Dans un stade Hamlaoui bien rempli, les Belouizdadis ont essayé de faire le jeu dès l'entame de la ren- contre mais n'ont pas réussi à trou- ver l'ouverture malgré quelques tentatives comme celle de Bousseliou à la 4e qui aurait pu faire mouche, n'était l'intervention de Limane bien concentré. Les locaux, pour leur part, ont répliqué et n'ont pas tardé à faire le nécessaire pour essayer eux aussi de marquer et de prendre l'avantage mais par excès de précipitation ou encore par

Soumana

évacué

à l'hôpital

L'attaquant nigérien du Chabab Boubacar Soumana Hainikoye n'est pas allé au terme de la rencontre d'hier face au CSC. Après un choc avec Yettou, il s'est écroulé sur la pelouse et finalement il a été transporté à l'hôpital pour y subir les soins nécessaires.

manque de concentration, ils ont échoué à réellement mettre Meziane en grand danger. La première mi- temps aura donc été un chassé-croi- sé entre les 22 acteurs mais sans que personne parvienne à trouver le chemin des filets. Il est à noter tou- tefois un léger avantage pour le Chabab qui a été plus présent.

Abid crucifie le CRB C'est en seconde période que les choses allaient un peu s'enflammer entre les deux équipes puisque le CSC poussait pour essayer de trou- ver l'ouverture tandis que le Chabab allait perdre Soumana sur blessure. D'ailleurs, les deux équipes se sont rendues coup pour coup jusqu'à ce qu'arrive cette 68e minute fatidique lorsque Lamri sur son aile gauche dépose le cuir sur la tête d'Abid qui ne laisse aucune chance à Meziane et délivre ses équipiers. Après ce but, le CSC a mis une grosse pression pour tuer le suspense et prendre une sérieuse

option pour la qualification, cepen- dant, les Belouizdadis sont bien res- tés groupés derrière et n'ont pas flanché. Score final, un but à zéro pour le CSC qui prend une petite option pour la qualification.

Tout se jouera au 20-Août Maintenant, si le CSC a bel et bien pris une petite option, cela ne veut nullement dire que le Chabab a perdu toute chance de passer. En effet, il reste encore une seconde manche à jouer et ce sera au 20- Aout la semaine prochaine. Autant dire qu'avec un but de retard, l'es- poir est toujours présent pour le Chabab qui va devoir maintenant bien préparer la rencontre retour et tout mettre en œuvre pour essayer d'aller chercher la victoire et par conséquent, la qualification pour la finale de la coupe d'Algérie. Rendez-vous est pris dans une semaine pour la revanche pour les hommes d'Abdelkader Amrani. R. G.

L'ŒIL DU COACH Lavagne : «On a gagné, c'est tant mieux» L'entraîneur en chef du

L'ŒIL DU COACH

Lavagne : «On a gagné, c'est tant mieux»

L'entraîneur en chef du CSC est revenu sur le déroulement de la rencontre et fait savoir : "Comme vous l'avez vu, mes joueurs, qui ont fourni un grand match face à l'EST, ont commencé cette partie de la mauvaise manière car ils avaient les jambes lourdes. A la mi-temps, j'ai haussé le ton et leur ai demandé de donner encore plus. J'ai opéré un changement tactique et on a réussi à marquer un but. On a gagné et c'est mieux que rien. On ira jouer nos chances au match retour à Alger."

Amrouche : «Rien n'est encore perdu»

Pour le coach adjoint du Chabab, rien n'est encore perdu pour son équipe du moment qu'il reste encore une seconde rencontre à disputer. "On est venus pour faire un bon match et enregistrer le meilleur résultat possible. On a bien joué durant cette rencontre. Malheureusement et sans diminuer du mérite du CSC, on prend un but sur un contre. On a perdu une manche mais pas toute la partie. Nos chances restent intactes pour la qualification car on joue tout de même la rencontre retour chez nous et cela est un paramètre important. Donc, on va tout donner pour essayer d'aller chercher cette qualification."

Abid : «Content de mettre fin à ma disette»

Le seul buteur de la rencontre était très content de la victoire de son équipe. "Je suis content de marquer le but de la victoire. J'ai mis fin à ma disette qui durait depuis un certain moment. J'espère que ce but en appellera d'autres et permettra à mon équipe de se qualifier pour la finale. Ce n'était pas facile pour nous face à une bonne équipe."

Belkacemi sera présent au retour

Grand absent de la rencontre d'hier, l'attaquant du CSC Ismaïl Belkacemi a beaucoup manqué à son équipe. Cependant, d'après les dernières informations qui nous sont parvenues sur ce sujet, le coach aurait pu aligner son joueur au cours de cette partie puisque le joueur avait pu courir à la veille de la partie mais, finalement, aucun risque n'a été pris le concernant. Maintenant, Belkacemi effectuera son grand retour au cours de la manche retour au stade du 20-Août-1956.

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 AUTOMOBILE 13 Les 3 e s XPerience Days à Bahrein

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

AUTOMOBILE

13

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 AUTOMOBILE 13 Les 3 e s XPerience Days à Bahrein LES
www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 AUTOMOBILE 13 Les 3 e s XPerience Days à Bahrein LES
www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 AUTOMOBILE 13 Les 3 e s XPerience Days à Bahrein LES

Les 3 es XPerience Days à Bahrein

LES GAMMES T, C ET K

DE RENAULT TRUCKS À L'ESSAI

De notre envoyé à Bahrein

BRAHIM AZIEZ

Renault Trucks a organisé durant ce mois d'avril à Bahrein les journées XPerience Days. Cette 3e édition qui se déroulait sur le fameux circuit internatio- nal de Zalliq (Bahrein), celui-là même qui accueillait une semai- ne plus tôt les débats du Grand Prix de Formule 1 de Bahrein, 2e étape dans le calendrier de la FIA. Un groupe de journalistes algériens a été convié à cet évè- nement qui comptait des journa- listes d'autres pays du Moyen- Orient, mais aussi des clients et des distributeurs de ces pays. En tout, plus de 450 participants issus de 30 pays (d'Afrique, du Moyen-Orient, de la Turquie, d'Algérie, du Chili et d'Indonésie entre autres) devaient se succéder durant la semaine du 8 au 14 avril pour découvrir la gamme de camions Renault Trucks longue distance (T), construction (C) et construc- tion lourde (K), mais aussi ses produits et services à travers des ateliers dynamiques et des expé- riences de conduite uniques. Le premier temps fort a permis aux participants de tester les véhi-

temps fort a permis aux participants de tester les véhi- cules Longue Distance de la gamme

cules Longue Distance de la gamme T sur la piste de F1, ainsi que les gammes construction (Renault Trucks C et K) sur un parcours off road spécialement aménagé pour la circonstance à proximité du circuit. Deux autres ateliers interactifs, dédiés aux solutions de transport, abor- daient les thèmes de la sécurité, de la consommation de carbu- rant, du service après-vente et du financement des véhicules. Des experts Renault Trucks se

chargeaient de présenter les solutions de transport de Renault Trucks permettant de réduire les coûts d'exploitation

des transporteurs et améliorer la rentabilité de leur business. La dernière partie de ce programme

a donné aux participants l'occa-

sion de faire des virées off road

à bord d'un Land Rover

Expérience "accompagnés de pilotes", mais aussi des tours de piste sur une partie du circuit du Bahrein à bord de Renault Clio.

Dans la présentation du bilan du constructeur français, Bruno Blin, le président de Renault Trucks, a affirmé qu'"en 2018, et pour la quatrième année consé- cutive, nous avons enregistré une croissance de nos ventes de 10% par rapport à 2017. Parmi les nombreux facteurs qui ont conduit à ce succès, ce sont sans doute les relations étroites avec nos clients et nos efforts conti- nus pour être toujours à leurs côtés qui ont joué un rôle essen- tiel. C'est pour cette raison que nous pensons qu'il est fonda- mental de rencontrer nos clients lors d'événements tels que les "Xperience Days" à Bahrein, au cours desquels nous expérimen- tons ensemble, nous écoutons ensemble, nous travaillons ensemble." Pour rappel, Renault Trucks qui fait partie du groupe Volvo distribue et entre- tient ses camions à travers un réseau de plus de 1500 points de service dans le monde. Parmi sa

vingtaine d'implantations indus- trielles, il y a cette unité de mon-

tage de Meftah en Algérie, créée avec un partenaire algérien (Soprovi) et qui a commencé à sortir ses premiers camions depuis 2 semaines à peine. B. A.

Grand Prix de Chine

Grand Prix de Chine

Lewis Hamilton a remporté, dimanche à Shanghai, le Grand Prix de Chine comptant pour le championnat du monde de Formule 1.

Seconde victoire du Britannique, mais aussi 3e dou- blé de Mercedes en autant de courses. Parti de la 2e position sur la ligne de départ (derrière son coéquipier, le Finlandais Valteri Bottas) de ce 1000e Grand Prix de "Formula One", le quintuple champion du monde a, ainsi, terminé la course en tête, bien loin devant Valtéri Bottas et la Ferrari de Sebastian Vettel qui n'a, à aucun moment,

2 e VICTOIRE D'HAMILTON ET 3 e DOUBLÉ DE MERCEDES

e VICTOIRE D'HAMILTON ET 3 e DOUBLÉ DE MERCEDES réussi à inquiéter les Mercedes. Le jeune

réussi à inquiéter les Mercedes. Le jeune Monégasque de la Scuderia, Charles Leclerq, s'est contenté, cette fois-ci, de la 5e place derrière Max Verstappen qui était revenu aux avant- postes sans pour autant pouvoir inquiéter le trio de tête. Le point du meilleur tour a été ajouté au compteur du Français Pierre Gasly qui a terminé 6e au volant

de sa Red Bull. Au classement des constructeurs, l'écart ne cesse de se creuser entre les Flèches d'argent et la Scuderia, il est de 57 points au bout des trois premiers Grand Prix. Un gros travail de rattrapage attend l'écurie Ferrari qui doit rectifier le tir avant le Grand Prix d'Azerbidjan prévu le 28 avril prochain.

CLASSEMENT GRAND PRIX DE CHINE

1. Lewis Hamilton

(Mercedes)

2. Valteri Bottas

(Mercedes)

3. Sebastian Vettel

(Ferrari)

4. Max Verstappen

(Red Bull)

5. Charles Leclerq

(Ferrari)

CLASSEMENT GÉNÉRAL PILOTES

1. Lewis Hamilton (GBR)

68 points

2. Valtteri Bottas (FIN)

62 points

3. Max Verstappen (NER)

39 pts

4. Sebastian Vettel ALL)

37 pts

5. Charles Leclerc (MON)

36 pts

CLASSEMENT GÉNÉRAL ECURIES

1. Mercedes

130 points

2. Ferrari

73 pts

3. Red Bull

52 pts

4. Renault F1 Team

12 pts

5. Alfa Romeo

12 pts

LA DACIA SANDERO STEPWAY EN SÉRIE LIMITÉE TECHROAD

LA DACIA SANDERO STEPWAY EN SÉRIE LIMITÉE TECHROAD La filiale algérienne du groupe Renault lance une

La filiale algérienne du groupe Renault lance une série limitée de la Dacia Sandero Stepway. Baptisée Techroad, cette version s'illustre par une dotation supplémentaire en équipements qui vient s'ajouter à ce qui est déjà proposé sur la finition Extrême (ABS, 4 airbags dont 2 frontaux et 2 laté- raux, système de fixation ISOFIX pour siège enfant, limiteur-régulateur de vitesse, ver- rouillage centralisé des portes avec condamnation en roulant, siège conducteur réglable en hauteur, éclairage du coffre et de la boîte à gants, direction assistée, ordi- nateur de bord, volant multifonctions, cli- gnotant impulsionnel, nouveau volant gainé en cuir réglable en hauteur, caméra de recul, vitres et rétroviseurs électriques, vitre conducteur à impulsion et anti-pince- ment, prise 12 volts additionnelle au rang arrière, accoudoir avant intégré au siège conducteur, écran tactile 7'' avec navigation GPS compatible avec Apple CarPlay® et Android Auto, banquette arrière rabattable 1/3 - 2/3, feux de jour à LED, feux anti- brouillard). On peut, ainsi, citer la climati- sation automatique, des sur-tapis avant et arrière avec surpiqures rouges, un badge "Techroad", de nouvelles coques de rétrovi- seurs "Noir Grand Brillant" avec inserts en rouge, des jantes Flexwheel 16'' Bi-ton "Sparkling Sliver et Gris Erbe" avec un cabo- chon rouge et une nouvelle sellerie "Techroad". Proposée en motorisation essence 1.6 MPI/80 ch et diesel 1.5 dCi/85 ch, cette Sandero Stepway se distingue, côté design, par plus de caractère, illustré, notamment, par un pack extérieur & inté- rieur "Techroad" avec de nouvelles coques de rétroviseurs "Noir Grand Brillant", déco- rées d'inserts en rouge, ainsi que de nou- veaux enjoliveurs Flexwheel 16'' bi-ton "Sparkling Sliver et Gris Erbe" coiffés d'un cabochon rouge. En plus des nombreuses options déjà intégrées de série à la Dacia Sandero Stepway Extrême, cette nouvelle série limitée est proposée avec la caméra de recul, la climatisation régulée et le sys- tème multimédia Media Nav Evolution doté d'un écran tactile de 7'' et compatible avec Apple CarPlay® et Android Auto®. A l'inté- rieur, nous retrouvons une sellerie inédite, habillée de bandes rouges, cerclage des aérateurs et surpiqures des sur-tapis (avant et arrière) en rouge. Dacia Sandero Stepway TECHROAD est commercialisée dans l'ensemble des couleurs déjà dispo- nibles sur le modèle, en plus de deux nou- velles teintes inédites "Gris Highland" & "Rouge Fusion". Pour ce qui est des tarifs, la Dacia Sandero Stepway Techroad est pro- posée à 1.729.000 DA en motorisation essence et 1.909.000 DA en diesel.

LA VIGNETTE

AUTOMOBILE REPORTÉE

AU 2 JUIN

Habituellement prévu du 1er au 31 mars, le délai d'acquittement de la vignette automo-

bile pour l'année en cours a été reporté au

2 juin prochain, indique une décision du

ministère des Finances signée le 3 mars dernier et parue dans le Journal officiel

n°19. De la sorte, la période de recouvre-

ment de la vignette automobile pour 2019 a été fixée du 2 juin

au 31

juillet, soit

deux mois

au lieu

d'un.

ment de la vignette automobile pour 2019 a été fixée du 2 juin au 31 juillet,

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

14

USMBA

PUBLICITÉ

ANEP 191 600 9098 du 18/04/2019 Compétition / PUB ANEP 191 600 9083 du 18/04/2019
ANEP 191 600 9098 du 18/04/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 600 9083 du 18/04/2019
Compétition / PUB

Les entraînements continuent à Sidi Khaled

Le groupe s'est enfin complété

à Sidi Khaled Le groupe s'est enfin complété À moins de trois jours de leur match

À moins de trois jours de leur match de la dernière chance du maintien contre Tadjenanet à domicile, les camarades du portier Sofiane Khedaïria qui ont manqué le retour au travail viennent de reprendre, avant-hier dans l'après-midi, le boulot, toujours sur la pelouse du stade Sidi Khaled qui se trouve à 30 kilomètre de Sidi Bel-Abbès.

De notre correspondant

DJAOUED B.

Pour se fixer sur son onze rentrant et apporter les derniers réglages, l'entraîneur Sid-Ahmed Slimani aura l'opportunité d'es- sayer quelques manœuvres pour arriver à passer le prochain cap contre le DRB Tadjenanet. Ce seront les ultimes tests de véri- té pour les coéquipiers de Nadjib Ghoul avant ce duel entre les deux formations, prévu dimanche prochain au stade 24-Février-1956. Donc, la préparation de ce match a déjà com- mencé et les joueurs doivent être conscients de ce qui les attend ce week-end. Sur le plan effectif, le groupe sera au complet, après le retour des absentéistes et aussi des blessés. La balle est désormais dans le camp des joueurs qui sont appelés à ne pas décevoir encore une fois leurs fidèles supporteurs.

Quelques supporters ont accosté les joueurs Malgré qu'ils aient déménagé à plus de trente kilomètres loin des regards et de la pression de leur supporteurs, cela n'a pas empêché les Scorpions à les suivre à Sidi Khaled où juste avant le début de la séance d'entraînement quelques supporters ont entourés des joueurs pour discuter avec eux. Les fidèles amoureux du club phare de la ville de Sidi Bel-Abbès ont demandé aux joueurs des explications vis-à- vis du dernier match contre le NAHD où les

camarades de Zaârat ont laissé filer une belle opportunité de garder le gain de la rencontre. De leur côté, les joueurs leur ont expliqué que malgré leurs adversaires du jour étaient amoindris de plusieurs joueurs titulaires les circonstances de la rencontre les ont empê- chés de produire leur jeu et que le point de cette rencontre est mieux que rien. Cependant, ils leur ont promis de se donner à fond lors des prochains challenges à commen- cer par celui contre Tadjenanet ce dimanche à domicile.

Slimani met sa touche

Récemment installé, le staff technique sous la houlette du coach Sid-Ahmed Slimani, son adjoint Benkabou et l'entraîneur des gardiens Zitouni veut mettre sa touche pour préparer

et bien aborder la prochaine rencontre devant

Tadjenanet qui revêt une grande importance

pour les Vert et Rouge qui n'auront pas droit

à l'erreur s'ils veulent se racheter du dernier

semi-échec à domicile contre le NAHD. Il sera aussi question d'établir un programme pour permettre à tous les joueurs d'être aptes. Ainsi, une bonne préparation demeure impé- rative, surtout lorsqu'on sait que les gars de Slimani auront affaire à un club concurrent direct pour le maintien en Ligue 1 Mobilis. Aussi, voyant que ses joueurs affichaient un

déficit physique sur le terrain, notamment contre le NAHD lors de la dernière journée, le coach bel-abassien, a consacré la séance de la matinée au travail physique. Ce dernier a voulu quand même accentuer la cadence en programmant une séance 100% physique qui

a duré plus d'une heure. Ainsi, le staff tech-

nique a voulu donc atteindre la vitesse maxi- male durant ces derniers jours, afin de per- mettre à ses joueurs une meilleure prépara- tion, ce qui leur permettra de bien aborder la suite du championnat en commençant par le prochain match contre Tadjenanet. Dj. B.

Remontés contre El-Hennani

Tabti et Belahouel boycottent

Malgré que leurs camarades aient repris le chemin des entraînements pour préparer le prochain match à domicile contre Tadjenanet, ce n'est pas le cas pour le meneur de jeu El-Arbi Tabti et l'attaquant Hamza Belahouel qui n'ont pas encore repris le chemin du travail. Les deux joueurs en question, nous dit notre source à l'intérieur du club, sont remontés contre le président El-Hennani qui jusqu'à maintenant ne les a pas encore régularisés malgré qui leur ait promis de le faire en début de semaine.

Tours de piste pour Seguer

Le meneur de jeu de l'USMBA Mohamed Seguer n'a pas pris part à la première partie des entraînements collectifs avant-hier. L'enfant de Relizane ressent toujours quelques douleurs au niveau de sa cuisse. L'ancien du MCA, de l'USMA, de l'ESS, de la JSK, de l'ASO et du MCS a fait quelques tours de piste avant de rejoindre le groupe lors de la deuxième partie des entraînements où ses coéquipiers effectuaient un match d'application.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

NAHD

15

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 NAHD 15 La situation risque de s’envenimer dans les jours et

La situation risque de s’envenimer dans les jours et semaines à venir

LE NASRIA

À LA CROISÉE DES CHEMINS

et semaines à venir LE NASRIA À LA CROISÉE DES CHEMINS diste on semble vraiment ne

diste on semble vraiment ne pas savoir quoi faire en cette fin de sai- son, où la président Bachir Ould Zmirli est le plus souvent absent des affaires du club, alors que son frère Mahfoud se trouve lui dans un état de santé qui ne lui permet plus de rester au chevet de son équipe. Une source digne de foi nous fera même savoir que les frères Ould Zmirli ne songent a priori pas de poursuivre leur mis- sion à la tête du club et qu’ils comp- tent bien se retirer dès la fin de cet exercice. On parle d’ailleurs dans les coulisses du NAHD que le vice- président M. Mohamed Dab serait lui prêt à assurer la transition, mais il est bien clair qu’il ne pourra pas supporter seul toutes les dépenses et les fonds de roulement d’une équipe professionnelle. L’hésitation des Ould Zmirli à poursuivre ou pas leur mission s’est d’ailleurs tra- duite par les lenteurs qui ont été constatées dans le traitement des dossiers des fins de contrat. Une chose est certaine, les prochains matchs de championnat pourraient bien traduire les vraies intentions de la direction du club, d’autant plus que les supporters nahdistes sont déterminés à faire le ménage au sein de la maison nahdiste, et ce, quel que soit le prix à payer. M. A.

Même s’il a repris les entraînements

Khiat forfait pour le CRB

Alors qu’il a repris le chemin des entraîne- ments depuis quatre jours déjà, le défenseur cen- tral nahdiste Khiat Abdelghani ne sera vraisembla- blement pas de la partie dimanche pro- chain face au CR Belouizdad. Le joueur s’entraîne d’ailleurs le plus normalement du monde, mais en solo depuis quelques jours déjà, mais il semblerait bien que les douleurs sont encore persistantes au niveau du talon, chose qui semble donc retarder son retour à la compétition. Le joueur en aura encore pour quelques jours, avant d’aspirer à reprendre l’entraînement collectif avec ses coéquipiers. Sa présence ce dimanche lors du derby qui opposera le Nasria à son voisin belouizdadi est totalement à écar- ter, il devrait probablement tenir sa place lors du derby suivant face au Paradou AC, une semaine plus tard.

M. A.

Oukkal pour épauler Tougaï

L’absence de Khiat Abdelghani lors du prochain derby face au CR Belouizdad, pourrait bien cau- ser des soucis au coach Mohamed Lacete, lequel devra trouver une solution à cet épineux problè- me, d’autant plus que Hocine Laribi est lui suspendu pour cumul de cartons, chose qui complique encore davantage la tâche des Nahdistes. Le coach nahdiste Mohamed Lacete devra donc faire un choix, en choisissant entre le jeune Azzi Imad Eddine et Oukkal Lyes. Les deux joueurs manquent clairement de compéti- tion, mais il va falloir faire un choix pour le coach Lacete. Il semblerait toutefois que c’est bien Lyes Oukkal qui sera aligné dimanche prochain face au CRB, pour l’expérience qu’il possède, mais aussi et surtout par rapport à sa très bonne rentrée lors du match de lundi dernier face à l’ASAM, lorsqu’il avait signé une presta- tion plus qu’acceptable, ce qui fait de lui le prétendant en force pour épauler Tougai dimanche prochain face au CRB. M. A.

pour épauler Tougai dimanche prochain face au CRB. M. A. Alors que le NAHD semblait bien

Alors que le NAHD semblait bien parti pour jouer les trouble-fête en cette dernière ligne droite du championnat, les Husseindéens ont très vite déchanté après la contreperformance de leur équipe lundi dernier, lorsqu’elle a dû concéder le match nul à domicile face à une bien prenable formation de l’ASAM, lors d’une rencontre dominée de bout en bout par les Nahdistes.

PAR MOHAMED ADRAR

Un résultat décevant qui a remis en cause toutes les ambitions des Sang et Or qui ont officielle- ment par ce résultat rendu les armes quant à la course au titre, et qui pourrait bien faire de même dimanche prochain, pour la course au podium, en cas de défaite face au voisin belouizdadi. Le résultat de lundi dernier a été d’ailleurs lourd de conséquences pour les Nahdistes, eux qui avaient déjà perdu deux objectifs simultané- ment en l’espace d’une semaine, chose qui avait d’ailleurs provoqué une vraie cassure avec les suppor- ters du club, et qui risquent de plonger un peu plus dans une crise s’ils ne réussissent pas à sauver leur saison, en décrochant une place sur le podium. Les Nahdistes sont clai- rement à la croisée des chemins, et il va falloir bien choisir celui à emprunter en cette fin de saison, à commencer par le derby de ce dimanche face au voisin belouizda- di, un derby qui s’annonce chaud et déterminant de part et d’autre.

La balle est avant tout entre les mains des joueurs

Si la déception des supporters du Nasria fut bien grande après le match nul concédé à domicile face

à l’ASAM, tout reste tout de même

possible sur le plan comptable, car le NAHD compte aujourd’hui 35 points et un match en retard encore

à jouer, ce qui place le Nasria vir-

tuellement bien sûr à un seul petit point du podium (en cas de victoi- re face au PAC). C’est dire donc qu’un redressement de la situation reste encore envisageable, mais ce n’est clairement pas avec une pres- tation aussi moyenne que celle de lundi dernier que le Nasria va atteindre ses objectifs, car le CRB et surtout le PAC, sont clairement un cran au-dessus de cette modeste équipe de l’ASAM qui a réussi à tenir en échec le Nasria. Ce n’est également pas avec une statistique de 18 buts marqués en 24 ren- contres de championnat que le NAHD va réussir ou mériter une place sur le podium. Il va falloir une vraie prise de conscience de la part des joueurs, qui doivent se secouer, et se dire qu’ils ont peut-

être assez déçu leurs supporters depuis l’entame de la saison, qu’ils leur doivent au moins, quelque chose en cette fin de saison.

L’avenir du club se jouera la semaine prochaine

Une chose est aujourd’hui bien certaine, l’avenir du club s’écrira au courant de la semaine prochaine,

où le Nasria aura à livrer deux derbies importants, successivement face au CRB, dimanche au stade du 20-Août-55 de Ruisseau, puis face

au Paradou AC, le samedi d’après, au stade Omar Hamadi de Bologhine. Deux rencontres qui détermineront en grande partie l’issue de cette fin de saison du Nasria. Le minimum syndical que les Nahdistes doivent récolter lors de ces deux rencontres, pour espérer rester dans la course au podium est de prendre quatre points lors de ces deux rencontres. Il est d’ailleurs préférable que le NAHD batte au moins le PAC à Bologhine, pour prendre trois points à un concurrent direct dans cette course au podium. Face au CRB, le NAHD se doit de prendre sa revanche après son élimination en coupe d’Algérie des mains des Belouizdadis, même si un match nul ne sera pas une si mauvaise opération comptable, à condition de battre six jours plus tard le PAC. Les calculs sont donc évident, le NAHD doit prendre quatre points la semaine prochaine, voire six, au cas contraire, le Nasria se dirigera clairement vers une fin de saison bien houleuse.

La direction ne sait plus à quel saint se vouer

Du côté de la direction du club nah-

quel saint se vouer Du côté de la direction du club nah- IL SE FAIT DE

IL SE FAIT DE PLUS EN PLUS RARE AU CLUB

Les jours de Korichi sont comptés

Alors qu’il avait rejoint le club nahdiste il y a de cela un peu plus d’une année, avec dans ses bagages un projet ambitieux, de façon à refaire du NAHD, un club formateur par excellence, Toufik Korichi n’y a vu que du feu depuis sa prise de fonction au Nasria en tant que directeur technique des jeunes catégories. L’ex-DTN a clai- rement échoué dans sa mission, puisque la situation au niveau des jeunes catégories du NAHD a plu-

tôt empiré, avec des résultats des plus décevants au niveau de toutes les catégories, exception faite aux U14 qui ont réussi à atteindre la finale de la coupe d’Algérie qu’ils disputeront dans deux semaines face à l’US Biskra. En dehors des résultats, c’est plus la situation catastrophique qui règne au niveau des jeunes caté- gories qui nous laisse dire que Toufik Korichi a bien échoué dans sa mission.

Il ne fait plus l’unanimité

Du côté de la direction du club, on ne semble plus accorder du crédit à l’actuel DTS du club, à savoir Toufik Korichi, dont les jours au NAHD sont bien comptés. En effet, le dernier incident qui a eu lieu au stade du 20-Août-55 de Ruisseau, entre le joueur Bounaas et son entraîneur Belhadj Hacene aura été la goutte qui a fait déborder le vase, d’autant plus que Korichi était encore une fois absent, lais-

sant place à une anarchie totale à tous les niveaux et dans toutes les catégories. Une source officielle nous informera d’ailleurs que Toufik Korichi ne sera plus le DTS du NAHD après la fin de cet exerci- ce, et que la direction du club était sur les traces d’un nouveau DTS, qui pourrait bien être Arezki Remmane, lequel avait signé un bon passage au club, où il a laissé une bien belle impression. M. A.

LA STAT DU JOUR 38 38, comme le nombre de matchs joués par le latéral
LA STAT
DU JOUR
38
38, comme le nombre de matchs joués par le
latéral gauche nahdiste Mohamed Naoufel
Khacef depuis l'entame de la saison. Le n° 24
nahdiste demeure jusqu'à présent l'élément
nahdiste ayant disputé le plus de matchs
toutes compétitions confondues, il est suivi
d'ailleurs de Harrag avec 36 matchs joués,
alors que Ouertani complète lui le podium avec
33 matchs joués. Ils sont toutefois six autres
joueurs à avoir dépassé le cap des 30 matchs
joués, à savoir Chouiter, Yaiche, Allati et Laribi
(32 matchs), Gasmi (31 matchs) et enfin Khiat
(30 matchs).

Les précisions de Hacène Belhadj (ent. équipe réserve)

Voilà ce qui s'est passé avec Bounaâs

Suite à l'incident qui a eu lieu lors du match NAHD-ASAM (catégorie réserve) pro- voqué par le joueur Bounaâs Abdennour qui a contesté son remplacement en s'attaquant au coach Hacène Belhadj, certains ont accusé le coach d'avoir eu un comportement anti- sportif envers le joueur, or c'est le contraire qui s'est produit selon la version de l'entraî- neur des Sang et Or. "Permettez-moi de venir par la présente apporter des éclaircissements sur cet incident. En effet, c'est le joueur lui- même qui a fait preuve de comportement

incorrect et irrespectueux à mon égard. Effectivement, le joueur Bounaâs Abdennour, n'ayant pas accepté son remplacement à la 35' et non pas à la 10', à sa sortie il m'avait demandé des explications, je lui ai dit va au vestiaire, un moment après, il revient du ves- tiaire pour me demander la même chose, je lui avais dit que je ne peux te parler mainte- nant, je suis concentré sur le match, une fois la partie terminée, je t'expliquerai, encore une fois à la mi-temps il vient avec un ton colé- reux, menaçant et provocateur pour me dire

je ne vous pardonnerai pas, ni à toi ni à ton assistant… Estimant que le joueur avait dépassé les limites de la correction, j'ai été le voir à la sortie du vestiaire pour lui dire que tu n'a pas cessé de me provoquer, tu voulais te mesurer à moi, une fois le match terminé on se verra dehors pour discuter… je n'ai pas agressé le joueur ni verbalement ni physique- ment", a tenu à préciser l'ex-entraîneur de la sélection nationale U17.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

16

ESS

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 16 ESS Sétif sur le point de perdre la dernière carte

Sétif sur le point de perdre la dernière carte pour sauver sa saison

LA DÉSILLUSION

Les Sétifiens ont-ils terminé déjà la saison en cours les mains vides ? Après la LDC, la coupe arabe, le championnat, le club sétifien est sur le point de quitter l'épreuve populaire, dernier objectif en jeu.

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

C'est du moins ce que pensent beaucoup de fans du côté d'Aïn El- Fouara. Partis, en effet, pour au moins finir cet exercice par un titre du moment que l'équipe était engagée sur plusieurs fronts (Ligue des champions d'Afrique, coupe arabe des clubs, championnat et coupe d'Algérie), les partenaires de Miloud Rebiaï ont raté com- plètement leur saison avec d'abord l'élimination en demi- finales de la LDC puis au second tour de la coupe arabe. Deux compétitions où on avait beaucoup misé du côté séti- fien. Idem en championnat où le groupe sétifien est sorti pré- maturément de la course au titre et il ne restait que de

minces chances pour aller chercher une place sur le podium qualificatif à une épreuve continentale la saison prochaine. Il ne restait donc que Dame coupe de l'édition 2019 pour tenter de sauver la face.

Ce n'était pas une simple formalité Premiers qualifiés pour le der- nier carré, les Ententistes ont alors cru que c'est l'unique objectif qui reste et il faudra jouer le coup à fond pour rem- porter le trophée et signer une neuvième couronne du genre dans le palmarès du club cher à feu Mokhtar Aribi. Tombant sur la seule équipe rescapée du palier inferieur (Ligue 2 Mobilis), en l'occurrence, la JSMB, tout le monde ou presque du côté d'Aïn El-

la JSMB, tout le monde ou presque du côté d'Aïn El- Fouara est allé vite en

Fouara est allé vite en besogne pour dire que les gars de la Soummam n'allaient consti- tuer qu'une simple formalité pour Djabou et consorts.

Les joueurs ont sous-estimé les Béjaouis Hélas, les Béjaouis qui avaient écarté lors du précédent tour

l'une des meilleures équipes sur le plan national, en l'occur- rence, le PAC ont fini par don- ner une autre leçon aux gars des Hauts Plateaux qui ne s'at- tendaient pas à voir leur équi- pe se faire humilier de la sorte. Pour les observateurs, les Sétifiens n'ont pas donné une grande importance à leurs vis- à-vis du jour qui étaient le moins qu'on puisse le dire bien organisés, et ce, bien que

refusant de faire le jeu.

F. R.

Retour sur une défaite pas comme les autres

LES NOIR ET BLANC

MÉCONNAISSABLES

L'Entente de Sétif a raté complètement la première demi-finale de la coupe en s'inclinant avant-hier dans son jardin du 8-Mai- 1945 devant la JSMB par le score de deux buts à un.

Pourtant, force est de recon- naître que personne ne s'attendait à ce que les partenaires d'Abdelkader Bedrane subissent une telle humiliation. Dominateurs durant pratique- ment toute la rencontre et menant au score à l'heure de jeu grâce a une réalisation signée Djahnit, les Sétifiens qui avaient raté en outre un nombre incalculable d'occa- sions de but se sont fait sur- prendre dans le dernier quart d'heure du match en encaissant coup sur coup deux buts de leurs vis-à-vis du jour. Une défaite inat- tendue et qui a diminué grande- ment les chances du club phare d'Aïn El-Fouara pour aller animer la finale de la coupe d'Algérie et remporter pourquoi pas ce tro- phée afin de terminer en beauté cet exercice. Hélas, il n'en fut rien puisqu'il faudra que les Ententistes sortent le grand jeu pour espérer renverser la vapeur d'ici une semaine à l'occasion du déroulement de la seconde manche qui aura pour cadre le stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa.

Badreddine Fellahi :

«Rien n'est encore perdu» Cela dit, si certains affirment que leur team est capable de remonter son retard et prendre sa revanche lors du match retour, ce n'est pas le cas en revanche d'une grande partie des fans des Noir et Blanc

qui affirment que leur team a déjà dit bye-bye à l'épreuve populaire et du coup finir la saison les mains vides. "Je pense sincère- ment qu'on ne méritait pas un tel sort. Nous avons dominé complè- tement notre sujet durant presque tout le match. On s'est créé un nombre incalculable d'occasions nettes de scorer comme le penalty que nous avons raté et qui aurait pu changer complètement le cours du match. Cela dit, nous n'avons pas pour autant lâché. On a continué à presser et nous avons réussi à prendre l'avantage. On aurait pu ajouter d'autres buts mais je dirais que la chance nous a tourné le dos. C'est vrai que c'est une amère défaite difficile à digérer mais j'estime que rien n'est encore perdu. Il reste encore une deuxième manche à Béjaïa. Nous allons bien nous préparer et on fera tout pour rectifier le tir",

nous a déclaré le coach adjoint Badreddine Fellahi déçu à l'instar de tous les présents mardi au stade du 8-Mai-1945. "On s'atten- dait à des difficultés mais pas à un tel scénario. Le football est ainsi fait. Cela dit, je pense que pour le moment il faudra qu'on se concentre sur notre prochaine sortie en championnat face à l'USMA. Une rencontre qu'on jouera chez nous et devant nos

supporters. On va essayer de se ressaisir à travers ce match contre le leader du championnat. Je pense que le groupe est conscient maintenant de ce qui l'attend maintenant. tout ce que je peux vous dire, c'est que nous allons faire tout ce qui est dans notre mieux pour renouer avec le suc- cès et préparer du coup dans les meilleures dispositions la seconde manche à Béjaïa" a conclu l'ancien

coach de l'USMS.

F. R.

a conclu l'ancien coach de l'USMS. F. R.  Les fans en colère Comme il fallait

Les fans

en colère

Comme il fallait s'y attendre, les sup- porters ententistes ont manifesté leur colère à l'issue de la défaite face à la JSMB mardi au stade du 8-Mai- 1945 de Sétif. Bien qu'aucun incident majeur n'ait été signalé, il n'en demeure pas moins que lesdits suppor- ters ont fait entendre aux joueurs, au staff technique et aux dirigeants des vertes et des pas mûres. Une réaction somme toute logique, estime-t- on, du coté d'Aïn El-Fouara d'au- tant plus que leur équipe est sur le point de perdre le der- nier objectif de la saison, à savoir la coupe d'Algérie 2019.

Rebiaï

à Tlemcen

Miloud Rebiaï a aussitôt quitté la ville de Sétif après le match contre la JSMB pour rejoindre sa ville natale Tlemcen. Il semble- rait, en effet, qu'il soit parti au chevet de sa mère qui se trouve hospitalisé. En cette circonstan- ce, on souhaite prompt rétablisse- ment à sa maman.

NEGHIZ

ESSUIE SES

1 res CRITIQUES

Regroupés massivement dans leur camp avec un marquage strict sur les animateurs du jeu adverses à savoir Djabou et Djahnit, les joueurs du coach Mouaz Bououakaz qui n'est pas étranger à cette belle perfor- mance réalisée par son équipe ont su frapper au bon moment en marquant deux buts alors qu'ils étaient menés au score par un but à zéro à l'heure de jeu. Deux réalisations qui valent de l'or, car il faudra peut-être un miracle pour voir ces derniers céder une telle occasion d'aller en finale de la coupe d'Algérie dans une semaine au stade de l'Unité Maghrébine de Béjaïa. Il est vrai que tout peut y arriver vu le poten- tiel du club sétifien mais on est tout de même per- suadés que l'équipe séti- fienne a presque anéanti toutes ses chances de se qualifier à la dernière étape de l'épreuve populaire par excel- lence. En attendant, les Noir et Blanc vont mettre le cap mainte- nant sur la prochaine sortie dans le cadre de la 26e journée du championnat de Ligue 1 Mobilis face à l'USMA pro- grammée dimanche au stade du 8- Mai-1945 de Sétif. Une rencontre à l'issue de laquelle on va aussi savoir si les hommes de Nabil Neghiz vont rester dans la course au podium au moment où leurs adversaires dos au mur vien- dront pour consolider leur place de leader dans la course au titre de champion d'Algérie de cet exercice.

F. R.

vien- dront pour consolider leur place de leader dans la course au titre de champion d'Algérie

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

 

JSMB

17

   

BÉJAÏA

 
 



Houassi a promis une forte prime en cas de qualification

PREND OPTION

Nous avons appris qu'à la suite de cette victoire lors du match aller, le président de la JSM Béjaïa Houassi Belkacem aurait promis aux joueurs une forte prime en cas de qualification pour la finale. Les joueurs de la JSM Béjaïa qui ont fourni beaucoup d'efforts méritent bien évidemment en cas de qualification une prime conséquente.



Les gars d'Yemma Gouraya ont offert une belle prestation aux amoureux de la balle ronde à l'occasion du déplacement à Sétif dans le cadre des demi-finales aller de la coupe d'Algérie.

balle ronde à l'occasion du déplacement à Sétif dans le cadre des demi-finales aller de la

Baïtèche

et Allali

suspendus

Deux joueurs ne pourront pas prendre part à la rencontre de ce samedi face à l'USM El- Harrach. Baïtèche et Allali, qui ont écopé

De notre correspondant

d'avertissements lors de la rencontre face à l'Entente, sont suspendus pour la réception de l'USMH.



BADR-EDDINE ZAOUCHE

En affrontant une formation de l'ESS qui n'est plus à présenter, les hommes du coach Bououkaz n'ont pas eu froid aux yeux, malgré quelques largesses défensives et erre- ments au niveau du compartiment offensif, les joueurs de la JSM Béjaïa ont su comment se ressaisir et remon- ter la pente face à une formation de l'Entente qui n'était clairement pas dans son jour. Les joueurs de la for- mation bougiote ont visiblement appliqué à la lettre les directives de leur coach, qui avait durant toute la semaine rappelé aux joueurs l'impor- tance de rester concentré et attentif durant toute la partie. L'entraîneur Moez Bououkaz avait adopté une position ultra- défensive en mobili- sant pas moins de 5 éléments au niveau du milieu du terrain. Cette stratégie consistait à bloquer cette armada de joueurs de l'ES Sétif, tout en jouant à fond les occasions qui se présenteront au cours du match. Les Béjaouis n'ont pas été impressionnés par leurs adversaires et ont à travers leur engagement et leur volonté repoussé à plusieurs reprises les assauts des attaquants de la forma-

La reprise a eu lieu hier

tion des hauts-Plateaux. En réussis- sant à inscrire deux buts en déplace- ment, les joueurs de la JSM Béjaïa ont réalisé un grand pas vers la qualifica- tion, qui reste néanmoins tributaire du résultat du match retour. A la fin de la rencontre le coach a rappelé que rien n'est encore joué et qu'il va falloir continuer à travailler pour s'assurer de la qualification à la finale.

n'ont pas été impressionnés par l'en- jeu. L'entraîneur Moez Bououkaz, qui a durant toute la semaine effectué un travail psychologique important, avait mis l'accent sur la nécessité de rester solide et de ne pas céder à la panique, chose que nous avons vue lors de cette rencontre. Dominés pra- tiquement durant les 60 premières minutes, les camarades du capitaine Belmessaoud Kamel ont tenu bon grâce au mental. Les joueurs de l'Entente, qui se sont procuré un nombre incalculable d'occasions, n'ont pas été en mesure de trouver la faille et de prendre un avantage conséquent. Le penalty sifflé en faveur des camarades de Djabou n'a pas, non plus, déstabilisé plus que ça, les joueurs de la JSM Béjaïa qui ont continué à jouer comme ils savent le faire et n'ont pas cédé à la panique.

Physiquement, le groupe a tenu bon La formation des Vert et Rouge et en plus de la force mentale des joueurs a démontré une grosse maîtrise tech- nique et physique. Les camarades du portier Alloui Nafaâ avaient du répondant. Face au défi physique, les joueurs de la JSM Béjaïa ont répondu présents et ne se sont pas défilés. Alors que beau- coup craignaient la fatigue, surtout avec l'enchaînement des rencontres, les joueurs de la JSM Béjaïa n'ont pas été atteints de ce côté-là et ont termi- né la rencontre comme ils l'ont débu- té, c'est-à-dire en offrant une belle opposition aux joueurs de l'ESS et en fermant toutes les issues, afin de pousser les camarades du capitaine Djabou à la faute. B. E. Z.

C'est hier après-midi que les joueurs de la JSM Béjaïa ont repris le chemin des entraînements. L'entraîneur de la JSM Béjaïa a programmé la séance de reprise pour jeudi après-midi afin de préparer la prochaine rencontre en championnat face à l'USM El-Harrach.



Les joueurs ont démontré une grosse force mentale Les joueurs de la JSM Béjaïa qui se sont préparés durant toute la semai- ne pour tenter de réaliser un résultat satisfaisant en déplacement face à l'ESS ont affiché une grosse force mentale. En évoluant en déplacement et face à une formation de l'ESS qui jouait à domicile et devant son public, les joueurs de la JSM Béjaïa

Les supporters ont vécu l'enfer à la sortie du stade

Alors qu'ils étaient nombreux à avoir

effectué le déplacement à Sétif pour assister à cette rencontre et soutenir leurs protégés, les supporters de la JSM Béjaïa ont vécu à leur sortie du stade un véritable enfer. Plusieurs bus et véhicules avaient été vandalisés par des énergumènes, qui se sont attaqués gratuitement aux moyens des transports des supporters de la JSMB. Pourtant du côté des fans du club béjaoui, l'ambiance était fair-play et ces derniers ont eu un comportement exemplaire depuis leur arrivée dans la capitale des Hauts-Plateaux. Mais des gens ont pris à partie certains supporters sur le chemin du retour, on notera même quelques blessés parmi les fans du club de la capitale des Hamamdites.

Alloui auteur d'une belle prestation

 

Le portier de la JSM Béjaïa, Nafaâ Aloui, a été l'auteur d'une grosse performance lors de cette rencontre face à l'ES Sétif. Le coach de la JSM Béjaïa Bououkaz Moez a renouvelé sa confiance au gardien de but titulaire pour ce déplacement à la Capitale des hauts-Plateaux. Alloui a été le dernier rempart face aux capés du coach Neghiz qui se sont néanmoins procuré beaucoup d'occasions très nettes de scorer. Solides sur ses appuis et dans ses sorties, le gardien de but de la formation des Vert et Rouge a été contraint de céder à la 70' de jeu, sur cette belle action entre Bakir et Djahnit. L'attaquant de l'ESS qui s'est présenté seul face à Nafaâ n'a pas trouvé des difficultés à mettre le ballon au fond des filets, chose qui n'était pas souvent le cas, notamment sur les nombreuses tentatives de Bouguelmouna ou Djabou, qui n'ont rien pu faire face à ce gardien qui a démontré que les membres du staff technique peuvent compter sur lui.

Daouadji, Belmessaoud et Baïtèche, le trio magique du milieu

Nous avons déjà, dans nos précédentes éditions, évoqué le rôle que jouent les milieux de terrain de la JSM Béjaïa sur l'échiquier du coach Bououkaz. Ces derniers ont réalisé encore une fois une grosse prestation, surtout grâce à leurs qualités techniques et physiques. Les joueurs à l'image de Baïtèche, Daouadji et Belmessaoud ont offert du beau spectacle sur la pelouse du stade du 8- Mai-1945. A travers leur vision du jeu et leurs qualités techniques, ces derniers ont été supérieurs à leurs adversaires, qui n'ont pas pu avoir la même réussite, notamment devant les bois du gardien de la JSMB.

Niati en pointe de l'attaque, une nouveauté qui marche

 

Allali égal à lui-même

En l'absence d'attaquants, l'entraîneur de la JSM Béjaïa Moez Bououkaz a été contraint encore une fois de titulariser, Niati Belqassim en pointe de l'attaque. Comme ce fut le cas lors de la rencontre face au PAC, où ce dernier avait évolué en pointe de l'attaque. Niati a encore une fois eu l'occasion de jouer comme attaquant, alors que ce dernier est un milieu de terrain de formation. Lors de son précédent passage au sein de la formation des Vert et Rouge, lors des saisons 2012/2013 et 2013/2014, ce dernier avait déjà eu la possibilité de jouer comme attaquant pour pratiquement les mêmes raisons. Avec les blessures de Zammoum et Mokhtar, l'entraîneur Bououkaz a été contraint de recourir à cette solution qui a finalement donné ses fruits avec le but égalisateur de ce dernier qui aura remis son équipe sur les rails.

Les défenseurs de la JSM Béjaïa ont réalisé une belle prestation lors de cette rencontre aller qui entrait dans le cadre des demi-finales de la coupe d'Algérie. Néanmoins, un élément a été l'auteur d'une grosse prestation, c'est Slimane Allali. L'enfant de Béchar a démontré une vision de jeu et beaucoup d'engagement dans ses interventions. Son envie sur le terrain a suppléé celle de ses camarades, qui étaient souvent pris à défaut, surtout lors des premières minutes de la rencontre. Les joueurs de l'ESS n'ont rien pu faire devant la détermination du défenseur longiligne de la JSM Béjaïa.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

18

RCR

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 18 RCR Ils lui ont donné un dernier ultimatum pour les

Ils lui ont donné un dernier ultimatum pour les payer

Les joueurs défient Hamri

L'accession nous suit et nous, on la fuit

De notre correspondant

rades de Goumidi ont eu ce qu'ils vou- laient et le président Hamri était obligé de se rendre au stade pour leur parler. Ces derniers étaient unanimes à dire qu'ils ne vont pas reprendre les entraî- nements, ni faire le déplacement à Biskra ce samedi avant que leur prési- dent ne les régularise, mais Hamri, fidèle à ses déclarations, leur a dit qu'il

va les payer la semaine prochaine, c'est-à-dire, après le match contre Biskra, cette déclaration n'a pas du tout convaincu les camarades de Kouriba, au contraire, elle les a encore plus énervés ; d'ailleurs, ils étaient unanimes à dire qu'ils ont pris l'habi- tude d'entendre ce genre de fausses promesses et cette fois-ci, ils ne le crois

plus et s'il ne les régularise pas avant aujourd'hui, ils ne feront pas le dépla- cement à Biskra. Voyant la détermina- tion de ses joueurs qui ont eu le ras-le- bol de ses promesses, Hamri été obligé de s'incliner devant eux et leur pro- mettre de verser un mois de salaire aujourd'hui. Reste à prouver. B. B.

B. BOUGUELMOUNA

Après avoir raté la séance de la reprise des entraînements et avoir boy- cotté celle du lendemain où ils ont exigé de rencontrer le président pour qu'il leur donne des explications vis-à- vis de ses fausses promesses, les cama-

LE PRÉSIDENT SE DÉFEND «Les caisses sont vides»

Afin de tirer les choses au clair sur les derniers événements, nous avons pris attache avec le boss du Rapid Club de Rerlizane Mohamed Hamri, qui avec amertume nous a dit que les joueurs font ce qu'ils veulent et il se retrouve obligé à les régulariser aujourd'hui jeudi, malgré que les caisses soient vides. Le patron du centre équestre Mina a ajouté que l'ac- cession court derrière le Rapid mais ce dernier ne la veut pas.

Parlez-nous des incidents du début de semaine où les joueurs ont raté la reprise des entraînements et boycotté la séance du lendemain… Comme tout le monde le sait, on tra- verse une crise financière, je cours à gauche et à droite pour trouver de l'ar- gent, mais en vain. Je frappe à toutes les portes sans que personne me donne une réponse favorable et même mes comptes personnels sont vides.

Mais les joueurs ne sont pas de cet

avis, ils disent que vous devez les payer avant aujourd'hui… C'est vraiment ingrat de les entendre me dire ces mots, car depuis mon arrivée au club, j'ai toujours tenu ma parole et quand il y avait l'argent dans les comptes, je les ai régularisés et maintenant, ils arrivent jusqu'à boy- cotter les entraînements, faire une grève et menacer de ne pas jouer un match très important en championnat, c'est grave.

Les joueurs vous accusent de ne pas tenir vos promesses, disant que vous leur avez promis de les régulariser, mais à chaque fois vous les dribbler à la dernière minute… Comme j'ai promis de les régulari- ser moi-même, j'ai eu des promesses de personnes et des autorités locales d'aider le club, mais le jour J ils ne répondent pas à mes appels, alors je me trouve obligé à ne pas les payer, mais cela ne veut pas dire que je ne tiens pas mes promesses, car ils sont à

jour dans les primes des matchs.

Les joueurs disent aussi qu'il n'y a pas assez de motivation de votre part surtout lors des deux derniers matchs contre l'ASMO et le RC Kouba où vous n'avez pas tenu votre parole en disant que vous allez les régulariser mais quand ils sont allés à la banque ils n'ont rien trouvé… Pas du tout. La veille du déplace- ment à Oran et à Alger pour affronter ASMO est le RCK, j'ai versé les primes des matchs qui étaient une forme de motivation, mais leur rendement sur le terrain était plus que médiocre, ils ont perdu leur match à Oran et sont revenus avec un point de Kouba que je considère comme un échec.

Maintenant, ils disent qu'ils ne vont pas faire le déplacement à Biskra ce samedi si vous ne les régularisez. Comment allez-vous faire ? Maintenant, je me retrouve les

mains liées : je suis obligé de trouver une solution d'ici à jeudi (interview réalisée hier), car vraiment je n'ai aucu- ne solution surtout que les caisses sont vides et il reste trois matchs capitaux à disputer à commencer par celui de Biskra qui est un concurrent direct pour l'accession.

Après l'affaire de défécation des points de Magra, pensez-vous que le RCR est capable d'accéder en fin de saison ? Je l'ai dit et je le répète, cette saison l'accession nous suit et c'est nous qui nous la fuyons. On est passés à côté de plusieurs matchs faciles qui étaient à notre portée, mais, on n'a pas su en profiter, il nous reste ce match de Biskra où il faut impérativement reve- nir avec au moins le point du match nul pour augmenter nos chances d'ac- céder en fin de saison. B. B.

USB

Biskra attend Relizane de pied ferme

La décision de la CD de la LFP de déflaquer 4 points au NC Magra à la suite des incidents graves qui ont émaillé sa rencontre contre le MCS a été profitable à l'US Biskra qui s'est hissée à la 3e place à la faveur de cette décision.

PAR KAMEL HASSANI

Les Biskris considèrent cette décision comme un cadeau du ciel à 3 journées de la clôture de la saison. Les Vert et Noir sont plus que jamais bien placés pour accéder en Ligue 1 Mobilis mais à condition de gagner les deux matches à domicile contre le RCR et

l'ASMO. Les coéquipiers de Dakhia ont désormais leur destin entre les mains, s'ils veulent assurer leur billet pour la Ligue 1 Mobilis, ils devront empocher 6 points lors des 3 dernières journées encore à disputer. L'équipe qui a réussi la semaine passée à obtenir la victoire à El-Eulma contre le MCEE sur le score de 3 à 2

prépare avec beaucoup de sérieux son prochain RDV prévu le 20 avril à Biskra contre le RCR, une empoignade capitale pour les gars des Ziban qui sont dans l'obligation de l'emporter afin d'augmenter leurs chances pour la montée. Il est vrai que l'adversaire est toujours lui aussi en course pour l'accession mais les Biskris sont décidés à battre le Rapid coûte que coûte .Dans ce contexte, la direction du club a décidé que l'entrée au stade sera gratuite afin de permettre la présence du plus grand nombre

de supporters possibles dans ce match. Le manager du club Abdelkader Tria a indiqué à propos du match contre le RCR prévu ce samedi au stade d'El- Alia : "L'équipe est concentrée sur ce match décisif où la victoire est impérative si on veut faire un autre pas vers la Ligue 1 Mobilis. Les joueurs sont conscients de l'importance des 3 points et je pense qu'ils seront à la hauteur de l'évènement. Les supporters ont un grand rôle à jouer dans ce match."

K. H.

NCM

Suite à la décision de la CD de la LFP

La direction dépose un recours à la FAF

La décision de la CD de la LFP de défalquer 4 points au NCM et de sanctionner l'équipe par 4 matches à huis clos dont 2 à l'extérieur a fait réagir le président Bennacer qui parle de complot contre son club en accu- sant ouvertement le président de la LFP d'être derrière cette décision injuste, selon le boss du NCM. Afin de se défendre, la direction du club a déposé hier un recours au niveau de la FAF dans l'espoir de récupérer les points défalqués. K. H.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nouvelle offre prépayée de Ooredoo Avec «Hanya»… profitez de la tarification la
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Nouvelle offre prépayée de Ooredoo
Avec «Hanya»… profitez de la tarification
la moins chère du marché à moins de 1 DA
Toujours à l'écoute de ses
clients, Ooredoo lance «Hanya»,
sa nouvelle offre avec une
tarification aussi exceptionnelle
qu'inédite à moins de 1 DA.
En effet, «Hanya» permet au
client d'Ooredoo de bénéficier
de la tarification la moins
chère du marché algérien avec
notamment des appels vers
tous les réseaux nationaux à
0,99 DA / 10 secondes.
Très flexible et adaptée aux
besoins de ses clients, l'offre
prépayée "Hanya" propose des
bonus spéciaux offerts sur tout
rechargement de 500 DA en une
seule opération.
Cette offre inédite propose
également une multitude
d'avantages déclinés en deux
recharges dédiées, à savoir :
La recharge Hadra 500 :
permet au client de bénéficier
de 500 DA de crédit et de 500
DA d'appels vers Ooredoo,
valables pendant 30 jours.
La recharge Internet 500 :
permet au client de bénéficier
de 500 DA de crédit et de 2 Go
d'Internet, valables 30 jours.
La nouvelle offre "Hanya" est
proposée en deux formules, à
savoir : 200 DA avec un crédit
initial de 100 DA, ou bien 500
DA avec l'une des deux
recharges Hadra ou Internet.
L'offre "Hanya" proposant
une tarification exceptionnelle à
moins de 1 dinar par palier de
10 secondes est disponible au
niveau de tous les Espaces
Ooredoo, les City-Shops, les
Espaces Services Ooredoo et les
points de vente agréés à travers
tout le territoire national.

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

USMH 19  La JSMB, l'étape à franchir pour quitter la zone rouge Départ demain
USMH
19

La JSMB, l'étape à franchir
pour quitter la zone rouge
Départ
demain
vers Béjaïa
Les Jaune et Noir n'auront
pas d'autres choix que de
remporter une victoire afin
de quitter la zone rouge et
se rapprocher du maintien.
PAR MEHDI KABI
Alors que le moral est au beau fixe
au sein de l'équipe harrachie, les esprits
sont tournés vers la prochaine ren-
contre face à la JSM Béjaïa où un match
important attend les Jaune et Noir qui
n'auront pas le droit à l'erreur afin de
quitter la zone rouge et se rapprocher
du maintien.
Fayçal Abdat et ses coéquipiers
devront réussir une bonne prestation
face à la JSMB et tenter de continuer sur
leur bonne lancée, pour cela, aucun
faux pas ne leur sera permis. A trois
journées de la fin de la saison, les
Harrachis devront enchaîner les vic-
toires et au moins arracher sept points
sur neuf afin de pouvoir se maintenir.
Pour le moment, rien n'est encore joué
et tout reste à faire. Une victoire du
match de ce samedi, qui se déroulera
au stade de l'Unité maghrébine, per-
mettre sûrement aux Jaune et Noir de
quitter la zone rouge.
Comme tout le monde le sait, les
Harrachis sont classés premiers relé-
gables, ils n'ont qu'un point de retard
sur leur concurrent direct, le MCS, qui
a un match difficile à jouer face à la JSM
Skikda. Ce serait peut-être l'occasion
pour les Jaune et Noir de prendre la
place des Saïdis. L'ASMO, qui est aussi
menacé par la relégation, a un match
compliqué face au RCK à Kouba. Une
victoire des Koubéens pourrait arran-
ger les affaires des Harrachis qui n'ont
que deux points de retard sur les
Oranais. En tout cas, la victoire est
importante face à la JSMB afin de conti-
nuer sur cette bonne lancée et surtout
quitter la zone rouge. En plus, un faux
pas de la part de leurs concurrents pour
le maintien et l'équipe harrachie pourra
respirer. Pour cela, il faudra tout don-
ner pour arracher une victoire et reve-
nir à la maison avec les trois points.
Profiter de la fatigue
des Béjaouis
L'équipe de la JSMB a réussi l'exploit de
revenir avec une victoire importante de
Sétif d'un match qui l'a opposé à l'ESS
mardi soir. Il faut savoir que les
Béjaouis sont encore en course pour la
Coupe d'Algérie, ils ont participé au
match aller des demi-finales qui s'est
déroulé sur le terrain de l'Entente.
Ainsi, les joueurs de la JSMB sont dans
d'excellentes conditions avant d'affron-
ter El-Harrach. Cependant, le match
retour se jouera trois jours seulement
après la confrontation de ce samedi, ce
qui sera très compliqué pour la JSMB. Il
se pourrait d'ailleurs, que le coach
béjaoui décide d'apporter plusieurs
changements à son onze de départ. Il
voudrait laisser quelques-uns de ses
titulaires au repos et ainsi jouer avec
des jeunes et des remplaçants face à El-
Harrach. Ce qui est sûr, c'est qu'il n'au-
ra pas d'autres choix, surtout que son
équipe a réussi à se maintenir et veut
atteindre la finale de la Coupe
d'Algérie pour gagner le titre et tenter
de sauver sa saison. En tout cas, les
Béjaouis ressentiront certainement de
la fatigue dans les jambes et les change-
ments dans le onze béjaoui pourront
être profitables pour les Jaune et Noir
afin de revenir avec les trois de ce
déplacement. Même si la JSMB est en
pleine forme et l'a prouvé face à l'ESS,
les Harrachis devront profiter de la
situation pour gagner cette rencontre et
ainsi se rapprocher de leur objectif, qui
est le maintien. Les poulains de Cherif
Hadjar sont conscients de ce qui les
attend et vont tout faire pour revenir
avec une victoire. M. K.
Alors que la
dernière séance
est prévue
aujourd'hui, Fayçal
Abdat et ses
coéquipiers,
prendront demain
la route en
direction de Béjaïa
où se déroulera
leur match de la
28e journée de la
Ligue 2 Mobilis
face à la JSMB.
Ainsi, ils seront
sur place la veille
du match et
pourront se
reposer pour être
frais et dispos le
lendemain. Ils
devront revenir
avec une victoire
afin de se
rapprocher du
maintien. Enfin, il
faut savoir que la
direction tente de
réunir tous les
moyens
nécessaires afin
que l'équipe soit
dans les
meilleures
conditions pour
les trois derniers
matchs de la
saison.

Dernière
séance
ce matin
BENABDERRAHMANE :
«On veut confirmer
à Béjaïa»
Le défenseur axial harrachi,
Farès Benabderrahmane,
s'est exprimé sur la
prochaine rencontre face à
la JSMB. Il veut arracher
une victoire afin de
continuer sur cette bonne
lancée.
le choix. On devait absolument
se relancer et réussir pour être
dans les meilleures conditions
possibles en cette fin de saison.
C'est une bonne chose pour le
groupe et on va tout faire pour
continuer sur cette lancée.
comme je l'ai dit, il faudra se
donner à fond lors de ce match.
Les Béjaouis ont un match de
plus dans les jambes…
prime avant un match aussi
important. Maintenant, il n'y a
pas que la motivation financiè-
re. Nous, en tant que joueurs,
on veut à tout prix sauver
l'équipe cette saison.
Justement, pensez-vous
Que pensez-vous de votre
prochain match ?
pouvoir atteindre le maintien
?
Comment se déroule votre
préparation ?
Tout se passe bien, on s'entraî-
ne et on travaille à fond. On tente
de rester concentrés sur notre
prochain match où on veut réus-
sir un bon résultat. Le moral du
groupe est au beau fixe et on va
continuer la préparation afin
d'être au top pour ce prochain
rendez-vous.
Je pense que ce sera un match
compliqué mais qu'il faudra à
tout prix gagner. On connaît bien
la JSMB et on sait de quoi elle est
capable. C'est pour cette raison
qu'il faudra être au top pour ce
rendez-vous pour revenir avec
les trois points à la maison.
En effet, c'est une bonne chose
pour nous. Ils se sont donnés à
fond à Sétif et nous, on a pu pro-
fiter de plus de repos. Il faudra
saisir cette occasion et tout don-
ner sur le terrain pour les sur-
prendre et revenir avec un bon
résultat. En tout cas, notre objec-
tif et de tout faire pour arracher
une victoire et peu importe la
situation de notre adversaire,
notre détermination restera la
même.
Oui, on est motivés pour arra-
cher le maintien. On est
conscient que ce sera difficile et
qu'il ne reste que trois matchs
avant la fin, mais on veut tout
faire pour arracher le maintien et
ainsi sauver le club cette saison.
Un dernier mot ?
La JSMB a arraché une
victoire sur le terrain de
l'ESS…
Oui, ils ont réussi une bonne
prestation et ils ont fait la diffé-
rence. C'est une bonne chose
pour eux, c'est une victoire qui
les met plus en confiance. Mais
ce sera difficile pour nous, et
La direction vous a mis dans
les bonnes conditions en vous
versant la prime de l'ASO,
n'est-ce pas ?
Vous avez enchaîné trois bons
résultats…
Tout à fait, on a réussi à
enchaîner des bons résultats. Il
faut dire aussi qu'on n'avait pas
Oui, c'est une bonne motiva-
tion pour toute l'équipe. Tout le
monde connait la situation d'El-
Harrach cette saison et c'est une
bonne chose d'avoir reçu cette
On remercie les supporters
pour leur soutien, mais rien n'est
encore fini. Il faut que tout le
monde se serre les coudes afin de
sauver le club cette saison. On
espère que les supporters seront
présents nombreux lors de notre
prochain match. M. K.
Les Jaune et Noir
vont continuer
leur préparation
aujourd'hui avant
le départ demain
à Béjaïa. Les
joueurs
participeront à
leur dernière
séance
aujourd'hui où le
premier
responsable de la
barre technique
harrachie
procèdera aux
derniers réglages.
Le coach a profité
de cette semaine
afin d'apporter
des modifications
et surtout de
corriger certains
points pour que
son équipe soit au
top face à la
JSMB. Cherif
Hadjar a donc
programmé une
dernière séance
ce matin où il
choisira le onze
qui fera face à la
JSMB samedi au
stade de l'Unité
maghrébine.
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi, Sofiane Boulaouche
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger

20 www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

PUBLICITÉ

20 www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 193 100 3363 du 18/04/2019
Compétition / PUB ANEP 193 100 3363 du 18/04/2019
Compétition / PUB
ANEP 193 100 3363 du 18/04/2019
Compétition / PUB ANEP 103 100 3364 du 18/04/2019
Compétition / PUB
ANEP 103 100 3364 du 18/04/2019

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

ASO

21

www.competition.dz Jeudi 18 avril 2019 ASO 21 Les supporters en force aux entraînements Ambiance de pré-accession

Les supporters en force aux entraînements

Ambiance de pré-accession !

Depuis dimanche, les camarades d'Ouabdi préparent le prochain match face au MCEE.

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

Avec le retour de Zaoui à de meilleurs sentiments, lui qui a été affecté par les cri- tiques de tout un entourage à la suite du match nul concé- dé face à l'USMH, le groupe a retrouvé le sourire après son succès face à l'ESM, un suc- cès qui a agrandi les chances de l'équipe quant à atteindre son objectif de la saison, puisque l'ASO est désormais à la première place qu'elle partage avec le WAT et sur- tout après les sanctions de la LFP qui ont frappé le NCM, désormais ex-leader. Une ambiance partagée avec les supporters dont certains n'ont pas raté l'occasion de venir féliciter les joueurs pour leur prestation au der- nier match. C'est dire que le groupe a renoué avec ses supporters et a été compré- hensif lorsque ces derniers sont montés au créneau.

Ne pas lâcher prise face aux Eulmis Dans ce sens, l'heure est de penser à la victoire face au

ce sens, l'heure est de penser à la victoire face au MCEE pour ne pas lâcher

MCEE pour ne pas lâcher prise. Le staff technique qui réfléchit à la stratégie pour contrer le Babya ne manque pas d'interrogations vu les éventuelles défections que connaîtra le groupe. Pour qu'ils ne perdent pas de leur détermination et de leur rigueur, le staff technique ne cesse d'exhorter les joueurs à maintenir le cap et à rester concentrés pour terminer en apothéose le parcours dont il ne reste que trois matches qu'il faudra désormais réus-

sir pour continuer sur le podium ou encore mieux pour finir la saison en cham- pion comme cela a été le cas à l'aller.

La victoire à l'esprit Les Chélifiens, joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters, ne pensent qu'aux trois points face au MCEE lors de la sortie pro- chaine de l'équipe à domicile. L'ASO qui se trouve à la pre- mière place se doit de gagner pour continuer sur la lancée

et maintenir intactes ses chances à l'accession d'autant plus qu'elle évoluera devant une assistance record comme attendu. Estimant que l'équi- pe n'a aucun droit à l'erreur et n'aura pas à tomber dans le même scénario que celui face aux Harrachis, le staff technique ne cesse de lancer des messages à ses joueurs pour qu'ils soient à la hau- teur des attentes de tout un entourage.

Z. Z.

USMB

Bentalaâ fait appel aux espoirs

L'entraîneur de l'USMB, Fayçal Bentalaâ, continue de préparer ses troupes pour le compte du prochain match du championnat de la Ligue 2 Mobilis face à l'ESM.

De notre correspondant

AMINE DJAÂFAR

Le technicien bli- déen, après la défaite de son équipe par le score de 3 à 0 face à l'USMH, a décidé de mettre en place un plan tac- tique adéquat pour contrecar- rer son adversaire du jour et surtout pour se réconcilier avec les supporters qui sont

en colère contre lui et contre la direction. Bentalaâ, malgré le manque d'effectif, va essayer de comp- ter sur les joueurs de la caté- gorie espoir pour compléter la liste des 18 joueurs, il va remanier son onze au niveau de la défense et de l'attaque pour éviter de revivre le scé- nario vécu contre la JSMS et l'USMH.

Associer Tayeb Slimane avec Maâziz Le premier responsable du volet technique de l'USMB, et après le mauvais match qu'avait fait le défenseur cen- tral Namar qui était associé à Maâziz face à l'USMH, a déci- dé de revoir sa copie au niveau de la défense et va opter pour Tayeb Slimane et Maâziz pour bétonner la défense et essayer deper- mettre au portier Ouadah de maintenir ses filets vierges. La nouvelle paire axiale va sans nul doute aider les

joueurs à faire un bon match

et aussi à battre l'ESM.

Aliouet et Keboub doivent se réveiller Les deux joueurs du compar- timent offensif de l'USMB, à savoir Aliouet et Keboub doi-

vent se réveiller et faire parler d'eux lors du match de same-

di contre l'ESM. Les deux atta-

quants sont restés inefficaces pendant longtemps et doivent faire de leur mieux pour mettre leurs compteurs buts respectifs en marche. A. Dj.

Kacem Mehdi : «Se réconcilier avec nos supporters»

Le milieu de terrain Kacem Mehdi nous a fait savoir dans cet entretien que la prochaine rencontre de son équipe face à l'ESM sera nommée réconciliation avec les supporters.

Comment se déroule la préparation de votre équipe en prévision du prochain match face à l'ESM ? La prochaine rencontre du championnat face à l'ESM sera nommée réconciliation avec nos supporters qui sont en colère contre nous à cause

des dernières défaites. Certes, on a essayé de faire de notre mieux pour honorer le maillot de l'USMB face à la JSMS et face à l'USMH, mais on n'a pas pu à cause de plusieurs fac- teurs, entre autres les nom- breuses absences.

Mis à part les absents, quelles sont les autres arguments qui peuvent justifier les deux dernières défaites ? On n'était pas dans notre jour et on a commis des erreurs de débutants au

niveau des trois comparti- ments, et je pense que lors- qu'une équipe ne tourne pas bien, elle perd son pari et se fait facilement plier.

Comment se présente le match face à l'ESM pour vous ? Certes, le match de l'ESM n'a pas une grande importance pour nous, mais on va jouer pour l'honneur et on va essayer de défendre les couleurs de l'équipe jus- qu'au dernier souffle.

couleurs de l'équipe jus- qu'au dernier souffle. Quelles seront les clés de la victoire face à

Quelles seront les clés de la victoire face à l'ESM ? La bonne concentration et

surtout l'efficacité devant le but seront désormais nos deux atouts pour battre l'ESM

et

terminer ce match en beau-

té.

On passe maintenant à votre avenir avec l'USMB, est-ce que vous comptez rester la saison prochaine ou bien vous serez le premier partant ? J'aime cette équipe et je ne veux pas partir, mais à condi- tion qu'on joue pour l'acces- sion pour payer notre dette envers le club des martyrs. A. Dj.

Que de blessés !

Le groupe cher aux Djawarih compte plusieurs blessés dont certains sont out pour le prochain match.

Un casse-tête pour le staff technique qui espère en récupérer un ou deux joueurs notamment des défenseurs. Le staff médical effectue une course contre la montre pour remettre sur pied certains éléments qui sont importants dans l'équipe. En l'absence de véritables options, le staff technique sera contrait d'aligner des joueurs polyvalents à des postes qui ne sont pas les leurs ou tout bonnement faire appel à des joueurs de la réserve.

Benamrane et Kaddour-Chérif indisponibles Blessés lors du dernier match à Mostaganem, eux qui revenaient de

blessures, Benamrane et Kaddour- Chérif qui sont sortis en catastrophe face

à l'ESM ne sont pas aptes

à jouer face au Babya et

seront donc absents. A rappeler que Benamrane qui revenait d'une blessure après une absence de quatre semaines a constitué une solution pour l'équipe en évoluant dans l'axe de la défense aux côtés de

Benhamla alors que c'est un défenseur latéral droit.

Ledraâ et Semmane incertains Ledraâ dont on attendait le retour à la compétition face au MCEE n'est pas sûr de jouer ce match puisque le défenseur

central de l'ASO a rechuté

à l'entraînement après

avoir ressenti des douleurs. Idem pour le jeune Semmane qui a réussi pourtant une bonne entrée face à l'ESM mais s'est blessé à l'entraînement, d'où sa probable défection pour le prochain match. Deux éléments capables de donner la solution dans l'axe de la défense qui demeurent incertains à moins d'un miracle.

Pour quelle charnière centrale ? Entre l'absence des uns et l'incertitude des autres, le staff technique se trouve face à un dilemme quant

à aligner une défense

centrale face au MCEE samedi prochain. Dans le cas de la confirmation de ces absences, Zaoui sera

dans l'obligation de lancer

un duo new-look comme charnière centrale. On s'attend à ce que Benhamla continue comme libero, mais qui l'épaulera dans sa tâche ? Plusieurs noms sont cités dans l'entourage du staff technique. En effet, on pense à Boucherit comme solution de rechange mais aussi à Soukal et au jeune Benkaïda.

Z. Z.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. WAT

48

27

14

06

07

42

27

+15

2. ASO

48

27

13

09

05

33

21

+12

3. USB

46

27

13

07

07

34

26

+08

4. NCM

44

27

13

09

05

33

24

+09

5. RCR

44

27

13

05

09

25

16

+09

6. MCEE

40

27

11

07

09

28

23

+05

7. ABS

38

27

10

08

09

27

24

+03

8. JSMB

37

27

10

07

10

31

30

+01

9. JSMS

37

27

10

07

10

21

22

-01

10. USMAn

35

27

10

05

12

16

21

-05

11. ESM

32

27

07

11

09

27

33

-06

12. ASMO

31

27

07

10

10

30

27

+03

13. MCS

30

27

06

12

09

21

27

-06

14. USMH

29

27

05

14

08

19

23

-04

15. RCK

25

27

04

13

10

17

30

-13

16. USMB

11

27

01

08

18

12

12

-30

28 e JOURNÉE

29 e JOURNÉE

30 e JOURNÉE

RCK-ASMO

USMAn-RCK

RCK-NCM

ABS-WAT

ASMO-ABS

ABS-USMAn

USB-RCR

WAT-USB

USB-ASMO

ASO-MCEE

RCR-ASO

ASO-WAT

USMB-ESM

MCEE-USMB

USMB-RCR

USMAn-NCM

ESM-JSMB

JSMB-MCEE

MCS-JSMS

NCM-JSMS

MCS-ESM

JSMB-USMH

USMH-MCS

JSMS-USMH

www.competition.dz

Jeudi 18 avril 2019

22

DÉTENTE

JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE

2019 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Il découvre qu'i a gagné 1 M €
Il découvre qu'i a gagné 1 M € 53 jours après le tirage On pourrait
Il découvre qu'i a gagné 1 M € 53 jours après le tirage
On pourrait
définir le ciel
comme l'endroit
que les hommes
évitent.
Henry Thoreau
Un quinquagénaire lyonnais a touché un
million d'euros de la Française des jeux (FDJ).
Le 12 février, il remportait le jackpot au jeu
My Million. Il avait 60 jours à partir de cette
date pour réclamer ses gains. Encore fallait-il
qu'il le sache. Selon le Parisien, le gagnant a
attendu le 53e jour pour se déclarer auprès
de la Française des jeux. Joueur occasionnel,
ce Lyonnais oublie régulièrement de vérifier si
son ticket est gagnant ou non, a-t-il expliqué
au Parisien. Cette fois-ci, il n'avait donc pas
vérifié sa grille. Mais étonnée de ne pas voir
se manifester le gagnant, la Française des
jeux a décidé le 4 avril de lancer un avis de
recherche. Elle a alors diffusé la ville et le
point de vente où avait été validé le ticket
gagnant. Une procédure exceptionnelle. Alerté
par cette histoire, le quinquagénaire a fini par
vérifier sa grille et découvert la bonne
nouvelle. Le gagnant, c'était lui.
LES FLÉCHÉS
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
DUDU
JJJJ OUROUR
agitée
plumard
câble marin
admirateur
administres
3
Au dîner, la petite fille demande à son père :
qui n’ont
avoir pour
s’emparèrent
communale
jamais servi
prix
de
hisses
- Papa, pourquoi t’es toujours tout rouge ?
- Tu vois, ma fille, l’été en mobylette, tu
2
prends des coups de soleil et tu deviens tout rouge !
-
Mais, papa, l’hiver aussi, tu es tout rouge !
Oui, ma fille, mais l’hiver, la vitesse et le froid ça fait aussi
la peau toute rouge !
A l’autre bout de la table, la mère, excédée, attrape la
bouteille de vin sur la table et la tend à sa fille en disant :
-
revenir
roi burlesque
sorte de cale
-
Tiens ma chérie, passe la mobylette à ton père !
4
canton suisse
multitudes
rayons pour
sans éclat
SUDOKU
bronzer
drap
imperméable
en cachette
4
2
6
9
d’avoir
désagréable
7
9
4
1
alcaloïde
toxique
table de
1
6
bouc
sacrifice
émissaire
3
5
1
8
7
1
mont
7 3
4
1
rappel
équipe
11
songerie
petit bouclier
2
9
3
peine
7
1 8
4
2
6
appeler
de loin
imperméable
tour
symbolique
irritant
2 9
au goût
anneaux
atroce
de mousse
7
9
en vogue
grand disque
8
sacré
cours noir
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,