Vous êtes sur la page 1sur 2

Corrigé du DM no 4

Annale 9 – L’énergie du futur

Partie I – Réaction deutérium-tritium 6. Masse de pétrole, en kilogrammes, à prévoir pour disposer


de la même quantité d’énergie :
1. Le noyau de deutérium comporte un proton et un neu-
tron, le tritium un proton et deux neutrons. Ces noyaux 2, 8 × 1013
sont isotopes, ce sont des isotopes de l’hydrogène. = 6, 7 × 105 kg $ 670 t
42, 0 × 106
2. La fusion nucléaire consiste à réunir deux noyaux légers
en un seul noyau plus lourd, plus stable. La quantité d’énergie disponible dans chaque mètre-cube
d’eau est considérable. Néanmoins, cette forme d’énergie
3. Masse du système avant fusion : n’est pas très facile d’accès.
minitiale = m(d) + m(t) Partie II – Radioactivité
= 2, 013 55 + 3, 015 50
= 5, 029 05 u 1. Un noyau radioactif est un noyau instable, qui va sponta-
nément se désintégrer, en émettant une ou plusieurs par-
Masse du système après fusion : ticules. Cette désintégration est alétoire, spontanée et iné-
luctable.
mfinale = m(42 He) + m(n)
= 4, 001 50 + 1, 008 66 2. La radioactivité alpha α correspond à l’émission d’un
= 5, 010 16 u noyau d’hélium 42 He, typique des noyaux trop lourds ;
La radioactivité béta moins β − correspond à l’émission
La masse après la fusion est plus faible, une partie de d’un électron e− , typique des noyaux trop riches en neu-
la masse du système a été transformée en énergie : cette trons ; la transformation correspondante dans le noyau
réaction nucléaire libère de l’énergie. peut être écrite comme :
4. Énergie libérée par la fusion :
1
0n → 1
1p +−10 e + γ
Q = (mfinale − minitiale ) · c2
La radioactivité béta moins β + correspond à l’émission
Application numérique, en utilisant 1 u = 1, 660 54 × d’un positron e+ , typique des noyaux trop riches en pro-
10−27 kg pour convertir les unités de masse atomique en tons ; la transformation correspondante dans le noyau
kilogrammes : peut être écrite comme :
Q = (5, 010 16 − 5, 029 05) × 1, 660 54 × 10−27 1 1
"2 1p → 0n +01 e + γ
× 3, 00 × 108
!

Q = −2, 82 × 10−12 J 3. Équation générale de la désintégration β − , avec conserva-


tion de la masse et de la charge (lois de Soddy) :
On utilise 1 eV = 1, 60 × 10−19 J pour convertir en eV :

−2, 82 × 10−12
# #
Q= = −1, 76 × 107 eV A 3 = A+0 A=3
1, 60 × 10−19
3
1H → ZY +−10 e + γ avec ⇒
1 = Z −1 Z =2
= −17, 6 MeV
5. Calculons la quantité de matière n correspondant à une Le noyau fils, de numéro atomique Z = 2, est l’hélium 3 :
masse m = 33 mg de deutérium, de masse molaire ato-
mique M = 2, 0 g.mol−1 :
3
1H → 3
2 He +−10 e + γ
4. La demi-vie radioactive est la durée notée t1/2 au bout de
m 33 × 10−3
n= = = 17 × 10−3 mol laquelle la moitié des noyaux radioactifs se sont désinté-
M 2, 0 grés :
Calculons le nombre N de noyaux de deutérium corres-
pondants : ! " N0 ! " N (t)
N t1/2 = ou N t + t1/2 =
2 2
N
n= ⇔ N = nNA 5. Loi de la décroissance radioactive : N (t) = N0 e−λt
NA
= 17 × 10−3 × 6, 02 × 1023
ln 2 − ln 2 tt
= 1, 0 × 1022 noyaux λ= ⇒ N (t) = N0 e 1/2
t1/2
En supposant que tous les noyaux fusionnent, l’énergie
libérée vaut : N 1 1 − ln 2 t t
6. = ⇒ =e 1/2
N0 10 10
1, 0 × 1022 × 2, 82 × 10−12 = 2, 8 × 1010 J ln 2 tt
t
⇔ e 1/2 = 10 ⇔ ln 2 = ln 10
t1/2
1 m3 = 103 L donc, pour 1 m3 d’eau (de mer), l’énergie ln 10
libérée vaut : ⇔ t= t1/2
ln 2
2, 8 × 1013 J = 28 TJ ⇔ t = 3, 3 × t1/2
Grille DM4 – A9 Grille DM4 – A9

Un proton, un et deux neutrons Un proton, un et deux neutrons


Isotopes Isotopes
Définition fusion Définition fusion
minitiale = 5, 029 05 u minitiale = 5, 029 05 u
mfinale = 5, 010 16 u mfinale = 5, 010 16 u
Perte de masse, libération d’énergie Perte de masse, libération d’énergie
Q = −2, 82 × 10−12 J, signe géré Q = −2, 82 × 10−12 J, signe géré
Q = −17, 6 MeV Q = −17, 6 MeV
n = m/M n = m/M
N = nNA N = nNA
2, 8 × 1013 J 2, 8 × 1013 J
2, 8 × 1013 J 2, 8 × 1013 J
6, 7 × 105 kg 6, 7 × 105 kg
Énergie considérable mais difficile d’accès Énergie considérable mais difficile d’accès
Définition noyau radioactif Définition noyau radioactif
α, β ± α, β ±
α, β ± α, β ±
Lois de conservation Lois de conservation
3 H → 3 He + 0 e + γ 3 H → 3 He + 0 e + γ
1 2 −1 1 2 −1
Définition t1/2 , inclue formule N (t1/2 ) = N0 /2 Définition t1/2 , inclue formule N (t1/2 ) = N0 /2
N = N0 exp(−(ln 2) t/t1/2 ) N = N0 exp(−(ln 2) t/t1/2 )
t = (ln 10/ ln 2) t1/2 $ 3, 3 × t1/2 t = (ln 10/ ln 2) t1/2 $ 3, 3 × t1/2
Total .../22 Total .../22
Note .../20 Note .../20

Grille DM4 – A9 Grille DM4 – A9

Un proton, un et deux neutrons Un proton, un et deux neutrons


Isotopes Isotopes
Définition fusion Définition fusion
minitiale = 5, 029 05 u minitiale = 5, 029 05 u
mfinale = 5, 010 16 u mfinale = 5, 010 16 u
Perte de masse, libération d’énergie Perte de masse, libération d’énergie
Q = −2, 82 × 10−12 J, signe géré Q = −2, 82 × 10−12 J, signe géré
Q = −17, 6 MeV Q = −17, 6 MeV
n = m/M n = m/M
N = nNA N = nNA
2, 8 × 1013 J 2, 8 × 1013 J
2, 8 × 1013 J 2, 8 × 1013 J
6, 7 × 105 kg 6, 7 × 105 kg
Énergie considérable mais difficile d’accès Énergie considérable mais difficile d’accès
Définition noyau radioactif Définition noyau radioactif
α, β ± α, β ±
α, β ± α, β ±
Lois de conservation Lois de conservation
3 H → 3 He + 0 e + γ 3 H → 3 He + 0 e + γ
1 2 −1 1 2 −1
Définition t1/2 , inclue formule N (t1/2 ) = N0 /2 Définition t1/2 , inclue formule N (t1/2 ) = N0 /2
N = N0 exp(−(ln 2) t/t1/2 ) N = N0 exp(−(ln 2) t/t1/2 )
t = (ln 10/ ln 2) t1/2 $ 3, 3 × t1/2 t = (ln 10/ ln 2) t1/2 $ 3, 3 × t1/2
Total .../22 Total .../22
Note .../20 Note .../20