Vous êtes sur la page 1sur 6

TRƯỜNG THCS LƯƠNG THẾ VINH ĐỀ THI HỌC KÌ II

HỌ VÀ TÊN: ……………...…………... NĂM HỌC: 2018-2019


STT: .............. MÔN: Tiếng Pháp - KHỐI: 9
LỚP: .............

Điểm bằng số Điểm bằng chữ Nhận xét của giáo viên Chữ ký giám khảo
CO:
CE:
CL:
EE:
Thời gian làm bài: 120 phút (không tính thời gian phát đề)
Đề gồm 06 trang
I. COMPREHENSION ORALE (10 points)
Vous allez entendre 3 fois un document sonore, vous aurez :
• 30 secondes pour lire les questions ;
• une première écoute, puis 30 secondes de pause pour commencer à répondre aux
questions ;
• une seconde écoute, puis 1 minute de pause pour compléter vos réponses.
• une troisième écoute, puis 1 minute de pause pour finir vos réponses.

1.Qu'a fait Sophie exactement ? 1pt


 Une course de demi-fond.
 Une course d'orientation.
 Un semi-marathon.
 Un marathon.
2. Quelle est la distance de cette course ? 1pt
 32 kilomètres
 42 kilomètres
 52 kilomètres
3. Ce jour-là, quel temps faisait-il dans la région de Sophie ? 1pt
 Il y avait du vent.
 Il y avait de la pluie.
 Il y avait du soleil.
 Il y avait de l'orage.
4. Où a eu un peu mal Sophie ? 1pt
 Aux pieds.
 À la tête.

1/6
 Aux cuisses.
 Aux dents.

5. Qu'a-t-elle pensé de son résultat ? 1pt


 Elle était déçue.
 Elle était contente
 Elle était triste.
 Elle était surprise.
6. Qu'est-ce qui était particulièrement bien dans l'organisation ? 1pt
 Les toilettes.
 Les douches.
 La super fête.
 L'arrivée sur la Croisette.
7. Complétez le document avec des mots donnés 4pts
dernier ; temps ; voyager ; travailler ; semaine ; mois.
Pour l’instant, j’ai un peu mis, euh, l’entraînement entre parenthèses parce que ça prend
beaucoup de ______________, enfin il faut minimum trois entraînements par
_______________avec quand même des grosses sorties de 1 heure et demie – deux
heures à prévoir donc ça fait beaucoup de… il faudrait arrêter de______________, ce
n’est pas possible ! Donc, donc, euh ben on verra bien pour une prochaine. Mais ça ne
sera pas le premier, enfin le premier mais pas le______________, on peut dire ça
comme ça !

II. COMPREHENSION ECRITE (10 points)


Lisez le texte puis répondez aux questions.
Un héros du Tour de France
Henry Ourman
Dix ans après la création du sport cyclisme français, le Tour de France était plus
pénible qu’aujourd’hui, car les coureurs devaient se débrouiller seuls : il n’y avait
personne pour les aider.
Un jour, pendant le tour de 1913, les coureurs étaient partis vers quatre heures du
matin pour traverser une partie des Pyrénées au cours d’une très longue étape.
Pas de peloton. Certains sont déjà loin derrière car chacun pédale à sa vitesse.
Le jour se lève, le soleil monte dans le ciel et il commence à faire chaud. Dans l’herbe,
au bord de la route, quelques coureurs, partis très vite ce matin, se reposent et saluent
leurs camarades qui passent. L’un boit du vin au goulot de sa bouteille, un autre mange

2/6
du saucisson, un autre encore fume une cigarette. Toute la journée, les coureurs
pédalent, seuls, sans personne pour les encourager. Parfois, un paysan dans son champ
lève la tête à leur passage et les regarde, étonné.
Soudain, c’est l’accident.
Un coureur vient de buter sur une grosse pierre et il est tombé. Il se relève ; il n’a pas
de blessure, mais son vélo est inutilisable car la fourche est cassée !
Que faire ? Il ne peut pas repartir. Va-t-il abandonner ?
Il hoche la tête d’un air malheureux près de son vélo brisé.
Il s’éloigne de la route. Il y a là-bas un village où il pourra peut-être trouver de
l’aide. Il entre dans une forge, raconte ses malheurs au forgeron. Celui-ci veut bien
l’aider, mais il n’a jamais réparé de bicyclette. Tant pis, le coureur ne perd pas courage,
il se met au travail. Il fait rougir le métal de la fourche sur le feu et, avec le marteau, le
coureur tape sur les deux morceaux pour les souder ensemble.
Pendant deux heures, il travaille afin que la réparation soit solide et que la fourche ne
casse pas une nouvelle fois. Le vélo est maintenant en état de rouler.
Le coureur repart sur la route qui monte en zigzaguant au flanc de la montagne.
On pourrait croire qu’il est seul à pédaler lourdement, inlassablement, avec
acharnement, sur la route. Pas du tout, il rattrape et dépasse des coureurs fatigués.
Certains marchent en poussant leur machine. Mâchoires serrées, il appuie de toutes ses
forces sur les pédales. Il arrivera très en retard à l’étape, mais il ne sera pas le dernier.
Jour après jour, il comblera son retard.
À Paris, il sera le premier, le vainqueur du Tour de France. Ce héros s’appelle Eugène
Christophe. Au pied des Pyrénées, à Sainte-Marie-de-Campan, un petit monument
rappelle le souvenir de son exploit.

1. Quand le Tour de France a-t-il été créé ? 1pt


……………………………………………………………………………………
2. En ce temps-là, les coureurs étaient 1pt
 étaient seuls et devaient se débrouiller
 sponsorisés
 étaient aidés par beaucoup de monde
3. En quelle année se déroule l’histoire ? 1pt
……………………………………………………………………………………
4. Comment s’appelle le coureur de notre histoire ? 1pt
……………………………………………………………………………………
5. Le coureur a cassé son vélo, alors 1pt
 il a pris un autre vélo
 il a réparé son vélo
 il a abandonné le Tour de France

3/6
6. Dans quel lieu de la France se passe cette histoire ? 1pt
……………………………………………………………………………………
7. Quel est le paragraphe qui décrit le coureur comme un « coureur forgeron » ? 1pt
……………………………………………………………………………………
8. Pourquoi le forgeron ne répare-t-il pas le vélo ? 1pt
……………………………………………………………………………………
9. « Les coureurs pédalaient seuls, sans personne pour les encourager » Pourquoi ? 1pt
 Les coureurs passaient dans un pays désert
 Les gens ne connaissaient pas encore très bien le Tour de France
 Les gens ne sont pas intéressés par ce sport
10. Malgré son accident, le coureur : 1pt
 a abandonné le Tour de France
 est tout de suite reparti sur son vélo
 a réussi à gagner le Tour de France

II. CONNAISSANCES DE LA LANGUE (10 points)


1. Conjuguez le verbe au subjonctif présent ou à l’indicatif présent. 2,5pts

a. Je pense qu’il (devoir) ______________ se présenter dès demain matin.


b. Au fond de leur cœur, ils croient que vous (arriver) ______________à leur
pardonner.
c. Il ne faut pas qu’il (savoir) ______________la vérité.
d. Pierre souhaite que je (grandir) ______________ le plus vite possible pour que
je (pouvoir) ______________ conduire son bateau.

2. Conjuguez le verbe de la subordonnée au temps approprié. 2,5pts

a. Si nous sommes bloqués dans l’ascenseur, nous (appeler)


____________________ du secours.
b. Si nous écoutions le film, nous (comprendre) ________________________
mieux l’action.
c. S’ils vont au cinéma, ils (voir) ___________________ le dernier film de ce
réalisateur.
d. S’il avait fait plus chaud, nous (se baigner) __________________________
dans le lac.
e. Si tu étais moins bavard, les gens te (confier) __________________ plus de
secrets.

3. Comparaison ou métaphore ? Soulignez les éléments qui vous ont permis de


répondre. 2pts

a. Tel le roi de la forêt, il dominait les autres arbres.

4/6
b. La jeunesse est comme le printemps de la vie.
c. Les nuages s’accumulaient, légères balles de coton, dans le ciel bleu.
d. La chaleur, manteau invisible, oppressait les plus durs à la tâche.

4. Mettez les phrases suivantes à la voix passive 3pts

a. Les enfants ramassent les fruits.


 ________________________________________________________________
b. Julie a lancé le pion.
 ________________________________________________________________
c. Solène décrochera le téléphone.
 ________________________________________________________________
d. Le chat avait mangé toute la gamelle.
 ________________________________________________________________
e. Le gendarme donna une amende au jeune écervelé.
 ________________________________________________________________
f. Ma mère posait le papier-peint dans la cuisine.
 ________________________________________________________________

IV. EXPRESSION ECRITE (10 points)

Sujet : Quel métier voudriez-vous faire plus tard ? Pourquoi ?


Écrivez un texte de 150 mots pour partager votre opinion.
Devoir

5/6
Fin

6/6

Centres d'intérêt liés