Vous êtes sur la page 1sur 9

Pour un pacte national

de protection et
de sécurité publique
« Respecter les droits,
imposer des devoirs »

22 propositions pour apporter


les réponses justes et efficaces
à la délinquance

Créteil - 17 novembre 2010


Depuis 2002, la droite a échoué à protéger Pour obtenir des résultats, il faut faire
les Français, notamment les plus fragiles, reculer les racines de la société de violence
face à l’insécurité. L’une des premières et mettre en œuvre une autre politique
missions de la gauche sera de redonner de sécurité : une politique globale de
toute sa force au droit à la sécurité. protection et de sécurité publique. Il n’y a
pas de fatalité à l’impuissance publique
La sécurité est en effet un droit fondamental, face à la délinquance. Des réponses existent.
au même titre que la santé ou l’éducation. Il doit Aucune n’est miraculeuse. Toutes doivent être
être restauré partout et pour tous. Il n’y a pas de conjuguées sur la durée. Des expériences très
droit de l’homme sans sécurité ni de sécurité innovantes sont conduites localement par
sans respect des droits de l’homme. Le combat les élus socialistes. Il est temps de donner à la
pour le rétablissement de la sécurité, partout où France une nouvelle politique de sécurité.
elle est menacée, doit reposer sur les principes
républicains qui font à la fois sa légitimité et Cette politique globale de protection et de
son efficacité : elle se trouve au cœur du contrat sécurité publique reposera sur quatre piliers :
social qui lie les citoyens et leurs gouvernants
au sein de la République. Elle met en jeu les - Nous construirons une société qui crée de
institutions régaliennes que sont la Loi, la la sécurité. La violence de notre société est la
Justice, les forces de sécurité. première cause de l’insécurité. C’est d’abord
en construisant une société plus solidaire
Monter des opérations spectacle, tenir des et moins brutale que nous renforcerons la
discours vengeurs, médiatisés à outrance, sécurité des personnes.
ridiculiser la prévention de proximité, tout
cela relève d’une gesticulation visant à donner - Nous assurerons la présence quotidienne
l’illusion de l’action. Non seulement les et pérenne des forces de sécurité et de la
problèmes de fond ne sont pas réglés mais ils justice. La sécurité ne peut pas procéder d’un
sont exacerbés. Alors que la politique actuelle passage occasionnel des forces de l’ordre là où
est fondée sur l’affichage et l’agitation, nous elles sont toujours attendues.
aurons pour maître mot l’efficacité. Aujourd’hui,
la politique du chiffre voulue par Nicolas - Nous ouvrirons davantage l’éventail des
Sarkozy ne laisse pas de place à la culture du réponses judiciaires aux actes de délinquance.
résultat. Pour être efficace et jouer son rôle dissuasif, la
sanction doit être immédiate, systématique et
La multiplication des lois, les slogans proportionnée.
électoraux et les déclarations martiales de la
droite ne peuvent dissimuler son échec face à la - Nous moderniserons et nous optimiserons
délinquance. Sa politique a désarmé, de façon l’organisation des forces de sécurité et de
inédite, les forces de sécurité, qui compteront la justice et nous donnerons aux maires les
près de 9 000 policiers et gendarmes de moins moyens de coordonner la politique territoriale
en 2011 qu’à la fin de la législature 1997- de prévention
2002. Elle les a privés de moyens essentiels,
notamment en réduisant leur budget de 19% I. Bâtir une société qui crée
cette année : – 6,5% pour la gendarmerie de la sécurité
nationale et - 28,3% pour la police nationale.
Telle est la réalité de l’abandon des Français par |L
 utter contre la violence exige
la droite face à l’insécurité. Les habitants des une politique globale.
quartiers populaires et des territoires ruraux en
sont les premières victimes. La violence trouve sa source dans le chômage de
masse, dans les inégalités salariales et la dureté
Nous refusons la société de violence et les zones des relations au travail, dans la ghettoïsation
de non-droit, nous combattrons l’insécurité et urbaine, dans l’échec scolaire, dans la perte des
ses causes avec rigueur car l’insécurité mine le repères familiaux ou dans la dévalorisation de
pacte civique et la confiance des citoyens dans nos institutions. L’agence européenne des droits
la République. fondamentaux a démontré la réalité d’un lien
entre les discriminations subies par les jeunes
Français et leur propension à la violence. Faute
de réponse globale, notre société est démunie.
Les Français, à commencer par les moins
favorisés, perdent confiance.

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 2


Lutter contre l’insécurité, c’est donc d’abord bâtir Nous ouvrirons des internats pédagogiques
une société qui crée de la sécurité. renforcés à partir du CM2 et du collège
pour les élèves en situation de rupture.
C’est attaquer les inégalités à la racine. L’inscription en internat sera proposée aux
L’ensemble du travail du Parti socialiste sur le familles pour protéger leur enfant. Il offrira un
projet a pour objectif de se donner les outils encadrement pédagogique renforcé donnant
rendant possible cette société plus juste et une large part aux pratiques culturelles et
plus égalitaire. sportives. L’objectif sera d’ouvrir deux internats
pédagogiques renforcés par département.
Il faut un nouvel urbanisme et une conception
rénovée de la ville pour qu’elle produise de la Pour prévenir les violences et protéger les
sécurité : ce sont les propositions du Forum sur jeunes, nous transférerons aux conseils
le ville du XXIe siècle. généraux l’intégralité de la médecine
scolaire. Ils disposeront ainsi d’un appareil
Il faut relancer l’ascenseur scolaire et permettre cohérent de prévention et de protection
à chaque enfant de réussir, lutter contre les de l’enfance et de la jeunesse. Cette réforme
discriminations, sécuriser les salariés, lutter devrait ainsi aboutir à la généralisation des
contre les inégalités salariales et pacifier les « cellules de veille éducative », susceptibles
relations sociales : ce sont notamment les d’intervenir par exemple dès que des troubles
propositions de la Convention sur l’Égalité réelle. du comportement sont repérés chez de
jeunes enfants ou que des cas chroniques
En complément, nous formulons dans le cadre d’absentéisme scolaire sont signalés.
du Forum sur la sécurité des propositions Pourraient aussi être instituées des mesures
supplémentaires pour renforcer le rôle de notre d’« Aide éducative à domicile (AED) jeunes
système éducatif dans la lutte contre la violence majeurs », en vue de soutenir les parents
et pour que l’urbanisme prenne davantage en d’enfants difficiles âgés de 18 à 21 ans.
compte les exigences liées à la sécurité.
2. Repenser les villes pour produire
1. Permettre à l’école de jouer son rôle de de la sécurité
prévention de la délinquance
Les villes, qui auraient dû rapprocher les
L’école est le lieu de l’éducation à la citoyenneté, habitants, isolent, opposent, stigmatisent.
à la laïcité, à la tolérance, au respect des Notre projet est de reconstruire des villes où la
autres, des règles communes et de notre mixité des fonctions, la qualité des logements
environnement. Si elle doit, autant que possible, et des espaces publics, entrainent la mixité
rester un lieu à l’écart, consacré au savoir et à sociale. C’est la meilleure manière d’améliorer
l’apprentissage, c’est en œuvrant pour l’égalité les conditions de vie des habitants, et dès lors
scolaire et la réussite de tous que l’école que la société renvoie à chacun une image
participera à la construction d’une société moins positive de lui-même, et non celle d’humiliation
violente. et de perte de fierté.

C’est le sens de l’ensemble de nos mesures en En nous donnant les moyens de construire des
faveur de la réussite scolaire : scolarité précoce, villes plus denses, plus actives, plus aérées,
école primaire renforcée, amélioration de plus apaisées et offrant une réelle mixité
la transition vers le collège, généralisation sociale, nous agirons contre la violence. Il faut
du soutien et des études supervisées par mettre fin à la ghettoïsation de notre pays. Cela
des enseignants… exige des moyens exceptionnels et nouveaux,
tant sur la rénovation urbaine que sur les
En complément, nous créerons, par exemple, politiques sociales et économiques. Cela passe
un tuteur référent spécialement dédié à par des politiques spécifiques en faveur du
la lutte contre l’exclusion scolaire. Désigné développement économique et commercial,
par le service d’aide sociale à l’enfance saisi de l’animation culturelle et sportive et du
par le chef de l’établissement il coordonnera vivre ensemble.
l’action des différentes structures, institutions
et personnes qui interviennent auprès d’un En complément de cette politique d’ensemble,
élève exclu définitivement d’un établissement nous accélérerons le développement de la
et veillera, en lien avec l’inspecteur prévention situationnelle des violences
d’académie, à la réaffectation de l’élève à un urbaines en matière d’urbanisme et de
nouvel établissement. règlementation dans les établissements

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 3


recevant du public. Malgré une loi et un décret nombre des unités spécialisées, réduction
de 2007, la réalisation systématique d’études des charges secondaires qui mobilisent
de sécurité publique et leur prise en compte inutilement les forces de l’ordre (transferts de
préalablement à la réalisation de constructions prisonniers, etc.).
nouvelles n’est toujours pas effective. Il s’agira
de faire émerger des expertises techniques 4. Définir des « zones de sécurité
nécessaires au sein des services de l’État et des prioritaires » pour affecter plus de moyens
opérateurs privés : aménageurs, constructeurs, là où ils sont davantage nécessaires
maîtres d’œuvre, propriétaires. Les prérogatives
des préfets dans ces domaines seront Nous définirons des « zones de sécurité
développées. prioritaire » dans lesquelles un traitement
curatif préalable sera engagé et qui mobilisera,
II. Assurer une présence durant tout le temps nécessaire, les services
quotidienne des forces de de répression et de renseignement concernés
sécurité et de la justice par la lutte contre l’économie souterraine et
les violences urbaines. Il s’agira d’identifier,
La politique actuelle est un échec complet : d’interpeller et de déférer les auteurs de
la réduction des effectifs se traduit par une trafics ou de violence qui se sont appropriés
moindre présence des forces de l’ordre sur le le territoire.
terrain, par la dégradation de leurs conditions
de travail et par la privatisation de la protection. Dans chaque « zone de sécurité prioritaire »,
C’est en assurant la présence des forces de un magistrat du parquet sera spécialisé et
sécurité dans chaque territoire, à chaque désigné comme référent des forces de sécurité.
instant, que peuvent jouer l’effet dissuasif de la Les groupes locaux de traitement de la
sanction et l’effet préventif de la médiation. délinquance y seront relancés.

Nous investirons pour que les moyens 5. Rapprocher les forces locales de sécurité
nécessaires soient disponibles là où ils sont de ceux qu’elles doivent protéger en priorité
nécessaires. L’insécurité atteint d’abord les
plus vulnérables. Leur protection doit être Nous déploierons, dans ces zones et au-
la première préoccupation des forces de delà, une « police des quartiers » placée
l’ordre. Nous mettrons en œuvre une politique sous la responsabilité opérationnelle des
ambitieuse dans les quartiers les plus difficiles. commissaires de police ayant pleine autorité
Nous assurerons aux victimes l’accueil et pour coordonner l’ensemble des effectifs de
l’information qui leur sont dus. toutes origines employés dans leur ressort
territorial. Elle aura pour mission de témoigner
3. Assurer la présence pérenne des forces de l’engagement durable de l’État, de restaurer
locales de sécurité sur tout le territoire un climat de confiance avec la population et
d’appuyer l’action quotidienne des différents
Nous donnerons la priorité à la sécurité services publics en reprenant la philosophie
publique et nous accroitrons la présence de la doctrine de « la police de proximité ».
des gendarmes et des policiers dans la Les équipes bénéficieront d’un encadrement
rue. L’investissement devra d’abord porter renforcé, d’une formation spécifique et
là où l’État est défaillant. Les efforts viseront de mesures valorisantes en terme de
évidemment à restaurer la capacité d’action rémunération et de déroulement de carrière.
de la police nationale, mais aussi celle de la
gendarmerie, tant les deux forces sont souvent Nous adopterons le principe d’une
aujourd’hui pareillement confrontées à un montée progressive en puissance de
processus de paupérisation de leurs services. ce dispositif rénové dont les effectifs
proviendront notamment des créations
Nous reviendrons sur les milliers de des emplois nouveaux en faveur de la
suppressions d’emplois programmées tout en sécurité publique et de la fidélisation de
poursuivant la nécessaire démarche visant à l’emploi d’unités constituées des CRS et de la
concentrer gendarmes et policiers sur leur cœur gendarmerie mobile.
de métier. L’effectif total des gendarmes sera
porté à 100 000 et celui du corps d’encadrement Nous reviendrons sur le principe des
et d’application de la police nationale à 105 000. communautés de brigades de gendarmerie
Nous veillerons à l’optimisation des effectifs en rétablissant progressivement un réseau
: mutualisations de moyens, réduction du cohérent de brigades de pleine responsabilité,

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 4


aux effectifs adaptés à l’activité de la zone III. Ouvrir l’éventail des
surveillée et appuyées par des pelotons de réponses pour une
surveillance et d’intervention disposant de sanction proportionnée
moyens d’action appropriés. de chaque acte
6. Améliorer l’accueil, la protection et La sanction ne produit son effet dissuasif
l’information des victimes que si elle est appliquée rapidement,
systématiquement, à un niveau proportionnel
Nous ferons de la protection des plus à la gravité de l’acte. Nous nous donnerons les
vulnérables notre première ambition. C’est donc moyens de répondre à toutes les infractions,
d’abord la baisse du nombre de victimes qui par une sanction effective, immédiate et
sera recherchée en mettant l’accent sur la lutte proportionnée. La récidive est le symptôme de
contre les violences faites aux personnes. l’échec de la réponse pénale.

Nous améliorerons l’accueil et la protection Nous nous donnerons les moyens, non
des victimes par la mise en place de dispositifs seulement de réagir à tout acte délictueux,
dédiés, comprenant avocats, psychologues et mais aussi de sortir l’auteur de cet acte de la
personnels administratifs formés à la prise de spirale de la délinquance. Nous permettrons
plainte, au sein de chaque tribunal de grande aux forces locales de sécurité de jouer leur rôle
instance et dans les zones de sécurité prioritaire de prévention contre la récidive. Nous nous
au sein des commissariats. Des permanences doterons de nouveaux lieux de réparation.
médicales pour la délivrance aux victimes de Aucune piste ne doit être négligée.
certificats médicaux seront instaurées de même
que sera prévue la possibilité de domicilier la 8. Se donner les moyens de répondre à
victime au commissariat. toutes les infractions

Nous informerons systématiquement les La France consacre relativement peu de moyens


victimes des décisions judiciaires concernant financiers à sa justice, contrairement à d’autres
l’auteur de l’acte, tout comme les services de pays voisins de même importance : deux à trois
sécurité ayant eu à traiter ces affaires. Les fois moins par habitant que l’Allemagne ou la
moyens alloués aux associations d’aide aux Grande Bretagne. Elle manque de magistrats,
victimes seront renforcés. Un service chargé de de greffiers, de personnels pénitentiaires,
la réparation sera ouvert dans chaque parquet d’agents chargés de l’application des peines
autour d’un magistrat dédié à l’organisation de et de la protection judiciaire de la jeunesse…
l’exécution des mesures de réparation. Aujourd’hui encore, environ 50 % des peines de
prison de moins d’un an ne sont pas effectuées.
7. Appliquer des règles protectrices en Nous n’acceptons pas cette situation. Les
matière de sécurité publique professionnels sont désabusés, les délinquants
croient jouir de l’impunité tandis que les
Les forces de sécurité seront d’autant plus victimes perdent confiance.
performantes que leurs interventions ou leurs
investigations ne souffriront - où que ce soit Nous garantirons l’effectivité, la proximité et
et de la part de quiconque - d’aucun procès en la rapidité de la sanction. Plus que sa dureté,
illégitimité. Nous concevrons à partir du code c’est la réalité de l’exécution de la peine qui
de déontologie de la police nationale, un code doit prévaloir. Cela passe nécessairement par
de déontologie de la sécurité. Les gendarmes l’octroi de moyens renforcés à la justice
et les policiers sont les premiers à souffrir de la afin qu’elle soit en mesure de fonctionner
perte de confiance de la population. dans des délais raisonnables, tant dans la
phase antérieure au jugement que dans celle
Nous ne croyons pas à la solution miracle de la d’exécution de la sanction.
vidéosurveillance. C’est la présence humaine
qui crée la sécurité. Nous utilisons la vidéo 9. Apporter une réponse efficace et adaptée
quand elle est utile, dans les endroits clos ou dès la première infraction
pour aider à résoudre des problèmes ponctuels
comme des trafics. Nous créerons des « travaux d’intérêt
éducatif » dans les établissements
scolaires, afin de favoriser l’obligation scolaire
comme mode de sanction disciplinaire (heures
obligatoires de soutien aux devoirs, d’aide

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 5


au personnel ATOS, de nettoyage, etc.), plutôt Pour les jeunes délinquants multirécidivistes
que l’exclusion. sur lesquels les mesures prises en milieu
ouvert sont demeurées sans effet, le recours à
Nous revitaliserons la fonction de « délégués des centres de discipline et de réinsertion
du procureur » destinés à assister les sera expérimenté. A la sortie de ces centres,
magistrats du parquet. Leur mission sera de un suivi éducatif et social sera assuré grâce à
mettre en œuvre les mesures alternatives aux une intensification des moyens consacrés à la
poursuites pénales : rappel à la loi, médiation protection judiciaire de la jeunesse.
pénale, mesure de réparation, composition
pénale... Nous réformerons, avec la Chancellerie, L’Allemagne, par exemple, a récemment créé
les brigades de mineurs de la police et de la une nouvelle peine de formation obligatoire
gendarmerie en les faisant revenir à la double en milieu fermé et de suivi post-carcéral pour
fonction modernisée d’auxiliaire des juges les jeunes délinquants récidivistes de dix à dix-
spécialisées et d’agent de la prévention de la sept ans.
délinquance juvénile.
11. Donner aux maires les instruments
Nous développerons les « travaux d’intérêt d’une réponse systématique
général ». Les moyens juridiques et financiers
seront mis à la disposition des préfets pour Dès qu’un fait de délinquance survient, les
inciter les collectivités locales et les organismes maires peuvent être amenés à recevoir toutes
publics à y avoir recours. Nous prendrons les personnes concernées, commerçants,
exemple sur les Pays-Bas. Lorsqu’un jeune y enseignants, bailleur social, collectif
est arrêté par la police parce qu’il a commis d’habitants… Ils mènent une action au plus
une « petite » infraction, il est envoyé au bureau près du terrain, qui permet d’évoquer des
Halt – l’alternative – de sa commune, où on lui situations très diverses, du conflit de voisinage
propose de réparer directement sa faute. au regroupement dans un hall d’immeuble, du
trafic de drogue à la prostitution, des rodéos en
Nous créerons de lieux de réparation dans quad aux violences scolaires, en passant par les
toutes les villes d’une certaine taille, qui intimidations faites aux commerçants.
pourraient être confiés à des associations ou au
secteur public de la PJJ en lien avec les mairies ; Nous permettrons aux maires de saisir la
le développement des mesures de réparation justice de plainte au nom d’un groupe, sur
ordonnées par le parquet – notamment pour les le modèle de la « class-action », pour lutter
primo-délinquants - limiterait l’engorgement contre la loi du silence en cas d’infractions de
des tribunaux pour enfant. menaces, voies de fait, dégradations, ventes
de stupéfiants, occupations abusives de halls
10. Développer les instruments d’une d’immeubles commis à l’encontre d’habitants
réponse immédiate et proportionnée pour de résidences collectives.
les mineurs délinquants
12. Permettre aux forces locales de sécurité
Bien évidemment, les sanctions prévues par de jouer leur rôle contre la récidive
la loi peuvent aller jusqu’à l’enfermement
indispensable dans les cas les plus graves. Nous redonnerons toute sa place à l’esprit de
Mais d’autres solutions existent, pour les délits responsabilité et d’initiative chez l’ensemble
les moins importants qui doivent permettre des fonctionnaires, en restaurant leur capacité
d’éviter un séjour en prison dont on sait bien d’engagement pour la résolution des conflits et
les effets qu’ils peuvent avoir, notamment l’aplanissement des difficultés entre citoyens.
en raison des conditions de détention dans Il est urgent de redonner du sens à l’action des
notre pays. forces de sécurité.
Chacun sait que certains délinquants, malgré
Nous réorganiserons le dispositif des plusieurs peines successives, continuent de
établissements et services de la PJJ, notamment mettre leur quartier ou leur entourage en
pour les mineurs délinquants : lieux de vie difficulté. Dans le cadre du sursis et des mises à
éducatif et d’insertion, internats scolaires, l’épreuve, nous élargirons aussi la possibilité
établissements de placement éducatif, de prononcer des peines complémentaires
centres éducatifs renforcés ou fermés. Nous comme l’interdiction d’accès à certains
aurons recours aux centres de placement quartiers ou de rencontrer certaines
immédiat pour prendre en charge sans délai personnes ; nous inviterons les procureurs et
les mineurs délinquants. les juges à y recourir davantage.

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 6


13. Evaluer l’efficacité de la réponse pénale dans un cadre pluriannuel, porté au niveau des
enjeux réels.
Nous expérimenterons les nouvelles
méthodes de criminologie scientifique Nous constituerons un Code de la sécurité
d’évaluation des politiques pénales. La intérieure en opérant une codification à droit
Grande Bretagne et le Canada appliquent constant des textes applicables en matière de
depuis des années des méthodes dites « What sécurité. Ces derniers sont aujourd’hui illisibles
Works » éprouvées par la science (programmes, en dehors d’un cercle restreint de spécialistes,
évaluation, juridictions résolutrices de trop nombreux et instables puisque les
problèmes, etc.). Ces programmes concernent changements législatifs interviennent de
par exemple la lutte contre les violences manière trop fréquente et imprévisible.
conjugales, la réduction de la récidive ou encore L’établissement de ce Code renforcera la
la « désistance », concept criminologique lisibilité de ce droit et faciliter l’accès des
portant sur l’étude de l’arrêt de la délinquance. citoyens à celui-ci.

IV. Moderniser le 15. Mieux coordonner l’action des acteurs


fonctionnement des forces présents sur le territoire
de sécurité et de la justice
Nous permettrons à chaque territoire, par une
Au-delà de la traditionnelle articulation de la concertation étroite entre les responsables
police à la justice, dont les relations doivent des forces de sécurité, le parquet et les élus
être améliorées au service de la population, locaux, de définir son schéma de sécurité
l’évolution de nos sociétés impose de publique, qui détermine des priorités et fixe
trouver des voies de collaboration nouvelle des objectifs. Les problématiques ne sont
permettant, par exemple, d’améliorer l’aide pas identiques partout. Les difficultés que
aux victimes et la définition ou l’application connaissent les métropoles n’ont que peu
des politiques contractuelles de sécurité. de rapport avec celles rencontrées dans les
Par ailleurs, la police ne doit plus avoir un départements plus ruraux. Les enjeux des
lien unique avec le Procureur. Il faut élargir communes périurbaines ne recoupent ceux des
la gamme des outils au service de la sécurité centres-villes. Les moyens mis en œuvre pour
publique. Nous clarifierons le rôle de chaque garantir la tranquillité publique doivent donc
acteur de la sécurité locale, en donnant au s’adapter aux spécificités des situations locales
maire les moyens de coordonner une politique et donner naissance à de véritables « stratégies
territoriale mieux partagée. La sécurité locales de sécurité ».
est l’affaire de tous. Elle doit mobiliser les
instruments de la démocratie locale. Nous concevrons une nouvelle génération
de contrats locaux de protection et de
14. Agir dans la continuité et mettre fin à tranquillité publique (CLPTP) dans lesquels
l’accumulation des lois de circonstance la présence de la justice sera garantie. Sous
la présidence des élus, ils deviendront de
L’inflation législative de ces dernières années véritables lieux de codécisions entre le préfet,
a multiplié les nouvelles interdictions en les magistrats et les autres partenaires
fonction des faits divers les plus spectaculaires. permettant une contractualisation des
Nous procéderons à l’évaluation des textes objectifs. L’information, l’échange et l’écoute
législatifs et réglementaires adoptés en aux propositions des conseils de quartier, des
matière de sécurité, afin de déterminer ce qui associations et des habitants sera encouragée
doit être maintenu, renforcé ou abrogé. La par le biais de réunions entre les conseils de
gauche n’est prisonnière d’aucun dogmatisme quartier et le CLPTP. Le droit de pétition y serait
et saura opérer le tri nécessaire pour garder ce reçu et instruit.
qui fonctionne. Mais ce qui doit être changé ou
abrogé le sera. Nous conforterons le pouvoir d’intervention
des forces locales de sécurité par l’octroi
Nous voterons une loi de programmation d’une capacité formalisée de médiation.
et de coordination sur la sécurité et la La justice trop encombrée ne dispose pas
justice pénale. Elle marquera la cohérence de des moyens nécessaires pour répondre à des
la nouvelle politique de sécurité et permettra petits problèmes qui lorsque rien n’est fait
de relancer l’indispensable et urgent effort débouchent parfois sur de grandes crises.
d’équipement aujourd’hui sacrifié par les choix C’est pourquoi la police et la gendarmerie
de la droite. Le budget correspondant sera, sont encouragées à procéder à certaines

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 7


médiations dont les accords seraient transmis Nous étudierons le transfert aux collectivités
aux Parquets. L’action des associations de de la gestion des investissements immobiliers
prévention sera soutenue, alors qu’elle est dans les commissariats et les gendarmeries.
aujourd’hui négligée.
18. Décider des politiques de sécurité dans
16. Clarifier les rôles des forces de sécurité les instances de la démocratie locale
qui interviennent sur le territoire
Il s’agit de faire sortir les questions de sécurité
Nous procèderons à l’évaluation des du champ clos des débats entre spécialistes et
conséquences du rapprochement police / des vaines polémiques. La sécurité fait partie
gendarmerie. Alors que la gendarmerie a été des enjeux de la vie de la cité. Elle doit faire
rattachée au ministère de l’Intérieur, il n’est l’objet d’une appropriation collective. C’est
pas question d’envisager une fusion des deux une condition de la légitimité de la police et de
forces. Mais il est indispensable de mesurer l’efficacité de son action.
la réalité des bénéfices attendus quant aux
mutualisations engagées, notamment dans les Nous doterons l’exécutif local d’un droit
structures de soutien. d’évocation par le biais de l’ouverture des
conseils municipaux ou intercommunaux
Nous élaborerons une loi d’orientation fixant aux questions de sécurité. Chaque semestre
la répartition des compétences entre l’État le responsable territorial des forces de sécurité
et les entreprises de sécurité privée. Elle rapportera, aux cotés du maire ou du président
précisera aussi les conditions de formation, de de la communauté de communes, devant le
recrutement et d’agrément des personnels de conseil municipal ou communautaire sur l’état
ces sociétés, comblant ainsi les lacunes des lois de la situation sécuritaire du territoire ainsi que
de 1995 et de 2003. Par exemple en prévoyant les résultats obtenus par les services de police
un dispositif permettant au gestionnaire du et de gendarmerie.
fichier central de consulter régulièrement de
façon systématique le casier judiciaire en vue 19. Créer les instruments de la concertation
de s’assurer des conditions d’agrément ou en entre tous les professionnels de la
interdisant la sous-traitance, au dessus d’un réponse pénale
certains seuil financier, pour l’exécution de
certains marchés publics. Nous instituerons au sein du ministère de
l’Intérieur une délégation nationale en
17. Donner aux maires les moyens de charge de la sécurité des collectivités
coordonner la politique territoriale de locales, couvrant les polices municipales et
prévention les gardes champêtres, afin de valoriser les
déroulements de carrières, les compétences,
Nous donnerons effectivement aux maires l’articulation avec les forces nationales
les moyens de coordonner la politique et de préconiser les doctrines en matière
territoriale publique de prévention. Afin d’équipement (armements, transmission, etc.).
qu’ils disposent de moyens pour assumer Nous créerons un « conseil général de la
cette mission, une filière dédiée à la prévention sécurité publique » au sein du ministère
sera mise en place dans la fonction publique qui intègrera les trois inspections (IGPN, IGS
territoriale et le CNFPT sera chargé de et IGGN) et étendra son action aux polices
former des « éducateurs de prévention de la municipales et au secteur de la sécurité privée.
délinquance ». Nous organiserons des cycles communs de
Nous harmoniserons les compétences des formation initiale et continue identique pour
polices municipales. Au fil des nombreuses les auditeurs de justice et les cadres de la police
lois votées depuis 2002, leurs prérogatives nationale et de la gendarmerie nationale. De
n’ont cessé de s’élargir au point de rendre en même, des détachements réciproques seront
partie caduque la loi du 15 avril 1999 sans que obligatoires entre les fonctions du ministère
pour autant ne soit prévu un renforcement public et celles de la police judiciaire, par
des mesures de contrôle. Une évaluation exemple avant tout avancement significatif.
sera lancée et les polices municipales
verront leurs missions recentrées sur leurs Nous renforcerons la concertation au sein
fonctions de tranquillité publique. Le chef du « trinôme judiciaire » (Parquet, Juges
de la circonscription de sécurité publique des Enfants et Protection Judiciaire de la
sera associé à la rédaction et signataire des Jeunesse), de telle sorte que le premier délit soit
conventions de coordination. immédiatement et effectivement sanctionné,

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 8


conformément à l’objectif prioritaire de le traitement relèvera organiquement du
prévention de la récidive. ministère de la Justice. Il sera placé pour emploi
auprès des procureurs généraux et sera chargé
20. Déployer des outils plus efficaces pour d’appuyer les services d’investigation de la
la poursuite des auteurs d’infraction police et de la gendarmerie. La plateforme
interministérielle des avoirs criminels y sera
La rareté de « l’aveu » et l’absence du aussi rattachée.
« témoignage » sont les principaux écueils à
l’élucidation des affaires. Créée en 1884 par 22. Passer de la politique du chiffre à la
Alphonse Bertillon, la police technique et culture du résultat
scientifique y répond en apportant la « preuve ».
Elle a véritablement connu son essor au milieu Alors que la politique actuelle est fondée sur
des années 1980 avec le premier plan de l’affichage et la gesticulation, nous aurons pour
modernisation de la police nationale. L’apport maître mot l’efficacité. Aujourd’hui, la politique
des progrès récents de l’électronique, de du chiffre voulue par Nicolas Sarkozy ne laisse
l’informatique, de la chimie, de la physique et pas de place à la culture du résultat. L’efficacité
de la biologie a révolutionné le secteur. des forces de sécurité sera mesurée
qualitativement à partir du service rendu à
Nous déploierons la police technique et la population (efficacité, rapidité et dialogue)
scientifique des deux forces sur les lieux et non basée sur une culture du rendement.
d’infraction relevant de la délinquance Cette évolution impliquera une déconcentration
de masse. Une direction nationale de la de la gestion administrative et budgétaire des
criminalistique sera créée. Une attention structures centrales.
particulière sera portée aux effectifs, à la
situation statutaire, aux conditions de travail et Nous transformerons l’Observatoire
à la mobilité des personnels. national de la délinquance et des
réponses pénales (ONDRP) en une autorité
Nous développerons une direction de la administrative indépendante. L’élaboration
formation de la sécurité intérieure au sein et la diffusion de chiffres irréfutables
du ministère de l’Intérieur. Jamais les besoins représentent un enjeu primordial pour le
en formation n’ont été aussi nécessaires en service public de sécurité. En l’état, l’ONDRP est
raison des difficultés et de la dangerosité un établissement public dépendant du Premier
croissantes des métiers. Un effort particulier et ministre, dont le directeur est désigné par celui
significatif se justifie notamment en direction de l’Institut national des hautes études de la
des jeunes recrues affectées dans les « zones sécurité et de la justice, lui-même nommé par
prioritaires de sécurité ». décret du chef de gouvernement.

21. Mieux lutter contre toutes les formes de L’innovation est, depuis trente ans,
délinquance financière et contre les réseaux la caractéristique de la politique de
criminels sécurité de la gauche. Prévention, îlotage,
départementalisation, management et
Nous développerons fortement l’action formation, Institut des Hautes études de la
publique à l’encontre de toutes les formes Sécurité Intérieure, aide aux victimes, Contrats
de délinquance financière, en dotant les Locaux de Sécurité, adjoints de sécurité et police
services de police judiciaire et de justice pénale de proximité sont des « marqueurs » de gauche,
des moyens nécessaires. Cela peut passer connus de nos concitoyens et reconnus des
par la relance des sections économiques professionnels de la sécurité. Cette capacité
et financières de la police judiciaire, la à l’innovation doit être encouragée. Nous
création au sein des sûretés départementales inciterons à la création d’une fondation dédiée
concernées d’unités de police judiciaire et de à la prévention et à la sécurité qui sera
renseignement administratif spécialisées dans destinée à conforter les financements publics
le démantèlement des économies souterraines, accompagnant les réalisations innovantes
mais aussi par l’intéressement des communes émanant des territoires prioritaires.
dans la définition d’un réinvestissement des
sommes saisies.

Nous créerons par la fusion des GIR et de leur


coordination nationale un service national
d’identification des avoirs criminels dont

Forum des !dées - Pour un pacte national de protection et de sécurité publique 9