Vous êtes sur la page 1sur 5

Introduction à Linux « UBUNTU » - LCTCP - CTCIS - A.

Dekhira

INTRODUCTION À LINUX : PRESENTATION DE LINUX

A. MOUVEMENT GNU
En 1984, Richard Matthew Stallman, chercheur en infor-
matique du MIT quitte son poste et se consacre à l’écrit-
ure d’un système d’exploitation Libre du nom de GNU
(GNU's Not Unix). Il annonce l’année suivante la
création de la FSF (Free Software Foundation) afin de
supporter ce projet.
C'est durant ces années qu'il écrit ce qui deviendra les
préceptes du Logiciel Libre. La concrétisation en est la
publication en 1989 de la première version de la licence
GPL (General Public License) qui sera alors le fondement
éthique, juridique et politique du mouvement du Libre.
E. NOYAU LINUX
Linux est le nom du noyau de système d'exploitation
B. LOGICIEL LIBRE
libre, multitâche, multiplateforme et multiutilisateur de
L'expression « Logiciel Libre » fait référence à la liberté type UNIX créé par Linus Torvalds, souvent désigné
pour les utilisateurs d'exécuter, de copier, de distribuer, comme le noyau Linux.
d'étudier, de modifier et d'améliorer le logiciel. Plus précisé- Le projet GNU arrive en 1991 avec de très nombreux
ment, elle fait référence à quatre types de liberté pour outils libres, mais il lui manque un élément central : le
l'utilisateur du logiciel : noyau. Cet élément est essentiel car il gère la mémoire,
1-La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages. le microprocesseur, les périphériques comme le clavier,
2-La liberté d'étudier le fonctionnement du programme, et la souris, les disques durs. . .
de l'adapter à vos besoins. C'est à cette époque qu'un étudiant finlandais, Linus
3-La liberté de redistribuer des copies, donc d'aider votre voisin. Torvalds, commence à développer un noyau et
4-La liberté d'améliorer le programme et de publier vos demande aux personnes intéressées d'y contribuer. La
améliorations. licence GPL a été publiée à la même époque et Linus
Torvalds s'est laissé persuader de placer son noyau sous
C. SYSTEME UNIX cette dernière. Le système d'exploitation actuellement
Unix est un système d'exploitation multiutilisateurs, connu est donc un assemblage des outils GNU fonction-
multitâches, ce qui signifie qu'il permet à un ordinateur nant sur un noyau Linux, on parle donc de GNU/Linux
mono ou multiprocesseurs de faire exécuter simultané- avec le slash, « / » pour « GNU sur Linux ».
ment plusieurs programmes par un ou plusieurs utilisa-
teurs. Le premier système «Unix» a été mis au point par F. LINUX
Ken Thompson dans les laboratoires Bell AT&T à partir de Linux ou GNU/Linux est un système d'exploitation multi-
1965. Il a connu un véritable succès, lorsqu'il fut récrit en tâche, multiplateforme et multiutilisateur de type Unix
langage C en 1973 par Denis Ritchie et Thompson. Depuis pour machines à processeurs 32 et 64 bits. Il est
distribué sous la licence GPL. Cette licence a pour but
sa première version commercialisée en 1978, ce système
de protéger les droits des développeurs, tout en permet-
a beaucoup évolué. L'une des évolutions majeures a été
tant une diffusion et une utilisation totalement libre du
l'intégration de l'environnement graphique X-Windows.
système, ainsi que du code source. La principale singu-
larité de Linux est d'être un logiciel libre, développé de
D. SYSTEME DE TYPE UNIX façon collaborative et pour une grande part bénévole
Un système d’exploitation de type Unix (Unix-like) est par des milliers de programmeurs répartis dans le monde.
un système d’exploitation qui se comporte d’une façon
semblable à un système Unix, bien que n’étant pas Linux est aujourd'hui utilisé sur de nombreuses plate-
nécessairement conforme ou certifié par une quelcon- formes, du plus puissant super ordinateur aux systèmes
que version de la "Single UNIX specification". Le terme embarqués tels que téléphone portable, assistant
peut regrouper les systèmes d’exploitation libres ou personnel, modem Freebox, lecteur vidéo DivX, etc., en
open source inspirés par Unix ou conçu pour imiter ses passant par les ordinateurs personnels, PC et Mac, sur
fonctionnalités. Parmi ces systèmes, les plus connus lesquels il peut être installé seul ou en parallèle avec
sont GNU/Linux, les systèmes BSD, ... Microsoft Windows ou Mac OS.
Introduction à Linux « UBUNTU » - LCTCP - CTCIS - A. Dekhira

INTRODUCTION À LINUX : PRESENTATION DE < UBUNTU >

G. DISTRIBUTION LINUX ou plus est recommandé. Utilisez un logiciel de partition-


Une distribution Linux, appelée aussi distribution nement (Partition Wizard ou l’outil integré dans UBUNTU)
GNU/Linux est un ensemble cohérent de logiciels, la pour réserver un espace disque (non formaté) pour linux.
plupart étant logiciels libres, assemblés autour du
noyau Linux. Il existe une très grande variété de distribu- Etape 2 : Téléchargement de l’ISO Ubuntu
tions, ayant chacune des objectifs et une philosophie Télécharger Ubuntu, à partir de la page de télécharge-
particulière. Les éléments différenciant principalement ment du site, en format "ISO" . Une fois l'image iso gravée
les distributions sont : la convivialité (facilité de mise en sur un support permettant de démarrer dessus (DVD,CD,
œuvre), l'intégration (taille du parc de logiciels validés Flash), allumez votre PC, bootez sur le support (F12).
distribués), la notoriété (communauté informative pour
résoudre les problèmes), l'environnement de bureau Ubuntu et ses dérivés sont disponibles en deux versions :
(GNOME, KDE, ...), le type de paquet utilisé pour 32 bits et 64 bits. Cette différence a trait à la façon dont
distribuer un logiciel (DEB et RPM) et le mainteneur de les ordinateurs traitent l’information. Les ordinateurs
la distribution (généralement une entreprise ou une capables d’exécuter des logiciels 64 bits peuvent traiter
communauté). Le point commun est le noyau (kernel) plus d’informations que les ordinateurs exécutant des
et un certain nombre de commandes. logiciels 32 bits ; cependant, les systèmes 64 bits nécessi-
tent plus de mémoire pour ces traitements: 32Bit-> 1Go
Distribution Linux =< RAM < 4Go et 64Bit-> RAM >= 4Go .

Basée sur Debian Basée sur Redhat Etape 3 : Démarrage de l’installation


DBR-based Lorsque votre ordinateur aura détecté votre support
RPM-based
Live DVD/USB et affiché l’écran de « Bienvenue »,
B B choisissez votre langue dans la liste affichée à gauche,
Ubuntu Fedora puis appuyez sur le bouton intitulé « Installer Ubuntu ».
Linux Mint Suse / OpenSuse
Knoppix CentOS Etape 4 : Partitionnement
Xandros Mageia L’installateur d’Ubuntu détectera automatiquement tout
... ... système d’exploitation installé sur votre machine et présen-
tera des options d’installation basées sur votre système.
A. UBUNTU Les options listées ci-dessous dépendent de votre système
Ubuntu est une distribution GNU/Linux non commerciale et ne seront peut-être pas toutes disponibles :
basée sur Debian et lancée en 2004. Son nom provient
d'un ancien mot bantou (langue d'Afrique), Ubuntu, - Installer à côté d’autres systèmes d’exploitation
signifiant «humanité aux autres». Initiée par le milliar- - Mettre à niveau Ubuntu … vers la version « … »
daire sud-africain Mark Shuttleworth, et sponsorisée par - Effacer … et installer Ubuntu
sa société Cannonical Ltd., Ubuntu Linux est conçue princi- - Autre chose
palement pour les ordinateurs de bureau (PC et Macin-
tosh) avec un objectif de convivialité et d'ergonomie. Sélectionnez l’option «Autre chose » pour un partition-
Après une installation simple et rapide, l'environne- nement personnalisé. Dans l’espace libre, créez une
ment graphique GNOME est l'interface du système. zone Swap dont la taille est entre 1.5 et 2 fois la taille de
Pour les utilisateurs qui préféreraient l'environnement la RAM, ainsi qu’une autre partition avec un système de
graphique KDE, Kubuntu est un projet officiel de fichiers EXT4 et un point de montage slash ( / ).
Ubuntu qui propose le support de KDE. Lorsque vous êtes satisfait de la manière dont les parti-
tions seront créées, cliquez sur le bouton « Installer
B. INSTALLATION maintenant » en bas à droite pour continuer.
Pour installer Ubuntu, il vous faudra de l'espace libre
sur votre disque dur : au minimum 10 Go, mais si vous Etape 5 : Paramétrage & Fin de l’installation
le pouvez, prévoyez au moins 20 Go. Ensuite, vous devez choisir le fuseau horaire et indiquer
à Ubuntu quel type de clavier vous utilisez.
Etape 1 : Allouer de l’espace disque Ubuntu a besoin d’informations à votre sujet afin de
Il faut au moins 10 Go d’espace libre sur votre disque dur paramétrer le compte de l’utilisateur principal sur votre
pour installer Ubuntu ; cependant, un espace de 20 Go ordinateur.
Lorsqu’il sera configuré, votre nom apparaîtra sur l’écran de bureau. Ces environnements intègrent de nombreus-
de connexion ainsi que dans le menu utilisateur. Dans cet es fonctionnalités, telles que :
écran, il est nécessaire d’indiquer à Ubuntu :
• L’apparence de votre système
- votre nom et le nom de votre ordinateur • La disposition du bureau
- le nom d’utilisateur que vous souhaitez • Le mode de navigation sur le bureau dont dispose l’utilisateur
- le mot de passe que vous souhaitez
- comment vous souhaitez qu’Ubuntu vous connecte Dans les distributions Linux (telles qu’Ubuntu), plusieurs
environnements de bureau sont disponibles. Ubuntu
Après vingt minutes environ, l’installation est terminée et utilise « Unity » comme environnement de bureau par
vous pourrez cliquer sur « Redémarrer maintenant » défaut. Après l’installation et la connexion à Ubuntu,
pour réinitialiser votre ordinateur et lancer Ubuntu. Le vous verrez le bureau Unity. Cette vue initiale se
DVD est éjecté, il convient donc de l’enlever du lecteur. compose de l’arrière plan du bureau et de deux barres —
Appuyez ensuite sur la touche « Entrée » pour poursuivre. l’une horizontale située en haut de votre bureau,
Important : Après le lancement d’ubuntu, branchez appelée la barre de menus, l’autre orientée verticale-
l’internet et tapez, dans la console, les commandes ment, située à gauche, dénommée la barre de lanceurs.
suivantes : sudo apt-get update , sudo apt-get install
build-essential et sudo apt-get install gfortran Le tableau de bord vous aide à trouver rapidement des
applications et des fichiers sur votre ordinateur. Si vous
C. INTERFACE GRAPHIQUE avez utilisé Windows dans le passé, le tableau de bord
Tous les systèmes d’exploitation basés sur une interface vous paraîtra similaire au menu démarrer de Windows
utilisateur graphique « GUI » utilisent un environnement ou à l’écran de démarrage de Windows 8.

D. STRUCTURE DU SYSTEME SSD, etc.). Une telle gestion des fichiers permet de
traiter, de conserver des quantités importantes de
1- Système de fichiers données ainsi que de les partager entre plusieurs
Sous Linux et pour l'ensemble des Unix, tout est fichier. programmes informatiques. Il offre à l'utilisateur une
Un système de fichiers ( filesystem ) ou système de vue abstraite sur ses données et permet de les localiser
gestion de fichiers est une structure de données permet- à partir d'un chemin d'accès. Pour l'utilisateur, un
tant de stocker les informations et de les organiser dans système de fichiers est vu comme une arborescence : les
des fichiers sur ce que l'on appelle des mémoires secon- fichiers sont regroupés dans des répertoires (concept
daires (disque dur, disquette, CD-ROM, clé USB, disques utilisé par la plupart des systèmes d'exploitation).
Ces répertoires contiennent soit des fichiers, soit récursive- • Son propriétaire (symbolisé par la lettre "u" comme "User").
ment d'autres répertoires. Il y a donc un répertoire racine •Son groupe propriétaire (symbolisé par la lettre "g"
et des sous-répertoires. Une telle organisation génère une comme "Group").
hiérarchie de répertoires et de fichiers organisés en arbre. • Et les autres (symbolisé par la lettre "o" comme "Other").
Linux possède son système de fichiers appelé ext4 mais Trois types de droits peuvent s'y combiner :
peut en gérer d'autres (FAT32, NTFS, ..). La liste en est • Lecture (symbolisé par la lettre "r" comme "Read").
donnée dans /proc/filesystems • Ecriture ou modification (symbolisé par la lettre "w"
comme "Write").
2- L’arborescence des fichiers • Exécution (symbolisé par la lettre "x" comme eXecute).
L’arborescence des fichiers / dossiers est leur organisation Trois commandes manipulent les permissions associées à
sur le disque dur : un fichier :
• chown : affecte un nouveau propriétaire à un fichier ou
Dossier Contenu
/ Racine du système
répertoire.
/bin Exécutables des commandes essentielles • chgrp : affecte un nouveau groupe à un fichier ou répertoire.
/dev Fichiers spéciaux des périphériques
/etc Fichiers de configuration du système
• chmod : intervient sur les droits.
/home Répertoires personnels des utilisateurs Ex. : Pour avoir le droit d’exécuter un fichier exécutable
/lib Bibliothèques et Modules du noyau
/media Points de montages pour les médias amovibles
# chmod +x fichier
/mnt Points de montage temporaire
/proc Répertoire virtuel pour les informations système
E. LA CONSOLE « TERMINAL »
/root Le répertoire de l'administrateur système
/sbin Commandes nécessaires a l'administration système La console est une interface entre votre système et vous.
/srv Données pour les services du système
Elle s'appuie sur un interpréteur de commandes (shell en
/tmp Fichiers temporaires
/usr Applications accessibles à tous les utilisateurs anglais). Il en existe plusieurs dans le monde UNIX mais le
/var Données variables liées à la machine
plus utilisé s'appelle « Bash ». Il est installé par défaut sur
/opt Applications installées hors gestionnaire de paquets
toutes les distributions Linux et contient des centaines de
commandes différentes.
3- Point de montage Bash peut être utilisé directement en ligne de commande,
Un point de montage est un répertoire à partir duquel c'est-à-dire en dehors de toute interface graphique (KDE,
sont accessibles les données se trouvant sous forme d'un Gnome etc). Il existe aussi des interfaces graphiques qui
système de fichiers sur une partition de disque dur ou un utilisent l'interpréteur de commande Bash.
périphérique. Lorsque les données sont accessibles à Le prompt est une invite de commande. C'est le message
partir d'un point de montage, on dit que la partition ou le que la console place à chaque début de ligne, en attendant
périphérique sont montés. Dans les systèmes Unix, le votre commande.
point de montage par défaut est /mnt ou /media. Exemple :

4- Gestion des droits lctcp@mypc ~ $


Linux est résolument multiutilisateurs ; il est donc néces- Ceci indique que le simple utilisateur (symbole $) « lctcp »
saire de prévoir un système de permissions contrôlant les travaille sur l'ordinateur « mypc » est qu'il est dans son
opérations que chacun peut faire sur les fichiers et réper- répertoire personnel (symbole ~) : /home/lctcp
toires, recouvrant toutes les ressources système (sur un
système Unix, tout périphérique est représenté par un lctcp@mypc /bin #
fichier ou un répertoire). Chaque fichier ou répertoire Dans cet exemple, l'administrateur (root et symbole #)
dispose de permissions spécifiques pour trois catégories travaille dans le dossier /bin.
d'utilisateurs :
Introduction à Linux « UBUNTU » LCTCP /CTCIS / A. Dekhira
 
III ‐ LES PRINCIPALES COMMANDES CONSOLE 

1‐ Infos. système 

Commande  Utilisation
man  Afficher les informations correspondantes au titre donné, figurant dans le manuel standard de Linux, 
Ex. : $ man mkdir  
L’option ‐‐help  Cette option donne une aide sur une commande bash, Ex. : $ mkdir ‐‐help
date  Afficher la date et l’heur du système, Ex. : $ date
Cal  Afficher un calendrier indiquant la date du système, Ex. : $ cal 
Free  Donner l’état de la RAM et l’espace Swap, Ex. : $ free
Df  Donner l’état du disque dur (l’espace disponible dans chaque partition), Ex. : $ df 
lspci  Afficher les périphériques branchés sur ports PCI et AGP Ex. : $ lspci
lsusb  Afficher les périphériques branchés sur ports USB Ex. : $ lsusb
lsblk  Afficher la liste de disques durs et de leurs partitions Ex. : $ lsblk
 
2‐ Gestion des fichiers /répertoires 

Commande  Utilisation
pwd  Afficher le nom et le chemin du répertoire de travail, Ex. : $ pwd
ls  Afficher le contenu d'un répertoire. 
Liste  Forme générale  : ls options /chemin/fichiers , Ex. : 
$ ls *.f90              : afficher tout les fichiers dont l’extension est f90 dans le répertoire courant 
$ ls /home/lctcp : afficher le contenu du répertoire /lctcp 
$ ls  ‐R /home      : afficher le contenu du répertoire /home et de tous ses sous‐répertoires 
cd  Se déplacer vers un répertoire.
Change Directory  Forme générale   : cd /chemin/répertoire , Ex. : 
$ cd /home/lctcp : se déplacer vers le répertoire /lctcp 
$ cd ..                     : se déplacer en arrière vers /home 
mkdir  Créer un répertoire. Forme générale : mkdir /chemin/répertoire, Ex. :
Make Dirextory  $ mkdir /home/lctcp/master : créer le répertoire /master dans le répertoire /lctcp 
rmdir  Supprimer un répertoire vide. Forme générale : mkdir /chemin/répertoire, Ex. : 
Remove Directory  $ mkdir /home/lctcp/master : créer le répertoire /master dans le répertoire /lctcp 
rm  Effacer un fichier ou un répertoire. Forme générale : rm options /chemin/répertoire, Ex. :
Remove  $ rm /home/lctcp/master : effacer le répertoire /master (si il est vide) 
$ rm –r /home/lctcp/master : effacer le répertoire /master avec son contenu  
cp  copier un fichier ou un répertoire
Copy  Forme générale  : cp options /chemin source/fichiers  /chemin destination , Ex. : 
  $ cp /home/lctcp/*.f90  /home/lctcp/master : copier tout les fichiers f90 vers le répertoire /master 
$ cp –r /home/lctcp/master  /home/fortran : copier le répertoire /master vers le répertoire /fortran 
mv  Déplacer ou renommer un fichier ou un répertoire.
Move  Forme générale  : mv options /chemin source/fichiers  /chemin destination , Ex. : 
  $ mv /home/lctcp/*.f90  /home/lctcp/master : déplacer les fichiers f90 vers le répertoire /master 
$ cp –r /home/lctcp/master /home/fortran : Déplacer le répertoire /master vers /fortran 
 
3‐ Recherche 

Commande  Utilisation
whereis  Rechercher une application, Ex. : whereis gfortran
which  Rechercher une application, Ex. : which gfortran
locate  Rechercher une application / un fichier dans une base de données, Ex. : locate equation.f90 
find  Rechercher un dossier ou un fichier
Forme générale  : find options /chemin/fichiers , Ex. :   
$ find  /home/lctcp/equation.f90