Vous êtes sur la page 1sur 4

Qui sommes nous ?

Missions

La Direction Générale des Impôts fait partie du Ministère de l’Economie et


des Finances. Sa principale mission consiste à assurer les recettes fiscales. Elle
est ainsi chargée de :
déterminer l’assiette fiscale et calculer l’impôt ;
recouvrer les impôts d’Etat (Impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu, taxe
sur la valeur ajoutée, droits d’enregistrement et de timbre) ;
s’assurer du respect de la loi fiscale et lutter contre la fraude fiscale ;
fournir au Gouvernement une expertise fiscale notamment dans le cadre
de l’élaboration des lois de finances et de la négociation des conventions de
non double imposition avec les Etats étrangers ;
représenter le Maroc au niveau des instances fiscales internationales.

Assiette de l’impôt

La Direction Générale des impôts détermine les bases sur lesquelles sont
prélevés :
les impôts d’Etat (TVA, IS, IR, droits d’enregistrement) ;
certains impôts locaux gérés pour le compte des collectivités locales (taxe
d’habitation, taxe des services communaux et taxe professionnelle).

Recouvrement

Les recettes de l’administration fiscales se chargent de l’encaissement des


recettes des droits d’enregistrement, de la taxe sur la valeur ajoutée et de
l’impôt sur les sociétés.

1
Contrôle fiscal

Le système fiscal marocain est déclaratif. La mission de contrôle occupe


donc une dimension très importante.

Le contrôle fiscal s’opère dans le cadre d’une procédure stricte observant les
garanties offertes aux assujettis. Il a un rôle dissuasif et pédagogique.

Législation fiscale

La Direction Générale des Impôts est chargée d'étudier et d'élaborer les


projets de textes législatifs et réglementaires à caractère fiscal.

Elle élabore également en concertation avec les différents opérateurs


économiques les circulaires d'application relatives aux textes fiscaux.

L’administration fiscale étudie en outre les questions d'interprétation des


dispositions fiscales et informe sur les réponses apportées.

STRATEGIE

La DGI œuvre à moderniser le système fiscal marocain, à rapprocher


l’administration des citoyens et à améliorer son efficacité.

Au niveau du dispositif fiscal, les efforts de réforme ont porté essentiellement l


sur:
la simplification des textes fiscaux ;
la baisse des tarifs fiscaux;
l’élargissement de l’assiette fiscale.

2
Au niveau fonctionnel, l’administration accompagne cette réforme par :

le renforcement du contrôle fiscal ;


l’amélioration de la qualité du service rendu aux usagers ;
la modernisation de ses structures et l’amélioration de ses ressources ;
le développement des nouvelles technologies de l’information.

ORGANISATION DES SERVICES DES IMPOTS

La DGI est organisée par type et par taille de contribuable.


Ses services sont spécialisés pour gérer distinctement les dossiers des
particuliers, des professionnels, des personnes morales et des grandes
entreprises, dans le but de fournir un service de proximité adapté à chaque
profil.

Chaque contribuable s’adresse ainsi à un interlocuteur unique polyvalent qui


traite son dossier au titre de ses différents impôts et reçoit éventuellement ses
requêtes et réclamations.

Organisation des services centraux

L’administration centrale comprend trois Directions « Métier » et une Direction


« support ».

Les Directions « Métier » représentent les domaines d’expertise de la Direction


Générale des Impôts, à travers :
la Direction de la législation, des études et de la coopération
internationale ;
la Direction de l’assiette, du recouvrement et des affaires juridiques ;
la Direction du contrôle fiscal.

La Direction des ressources et du système d’information fournit aux différentes


entités de la Direction Générale des Impôts les ressources et l’infrastructure
nécessaires au bon déroulement de leur mission.

3
Organisation territoriale

La Direction Générale des Impôts s’appuie sur une organisation territoriale


déconcentrée regroupant 15 directions régionales des impôts :
Agadir
Béni Mellal
Casablanca
El Jadida
Fès
Kénitra
Marrakech
Meknès
Mohammédia
Nador
Oujda
Settat
Rabat-Salé
Tanger
Tétouan

La Direction Régionale de la Wilaya du Grand Casablanca englobe 10


Directions Préfectorales et Inter Préfectorales. De même, la Direction
Régionale de la Wilaya de Rabat-Salé compte 3 Directions Préfectorales.

Globalement, les Directions Régionales, Inter Préfectorales et Préfectorales


sont organisées autour de trois fonctions principales :
l’assiette de l’impôt et les affaires juridiques qui sont gérés au niveau des
subdivisions d’assiettes spécialisées par type de contribuables ;
le recouvrement des impôts effectué au niveau des recettes de
l’administration fiscale ;
le contrôle fiscal accompli par les brigades de vérification.