Vous êtes sur la page 1sur 1

J’ai longtemps défendu l’idée qu’il existe un sens de la vie et que soit on se trouve

sur le bon chemin, soit on ne s’y trouve pas   J’étais convaincu que chacun de
nous naissait avec un destin particulier, un plan de vie à découvrir et une mission à
accomplir. J’ai même fait la promotion de cette idée. Je pensais que soit je
trouvais le sens de ma vie et je me mettais en marche pour réaliser le plan, soit je
marchais à côté de ses pompes, complètement à l’aveuglette dans une vie insensée.
Je soutenais l’idée que je ne pouvais pas prétendre être aux commandes de ma vie si
je n’avais pas un but clair à atteindre et des objectifs précis. Et je pense encore que
cette façon de concevoir la vie peut être utile à certaines étapes de l’existence, voire
pour toute une vie. Tout dépend, en fait, de ce que chacun de nous a à apprendre au
cours de son incarnation.

Et puis un proche a subi trois mois de coma après un accident de la route. Et


lorsqu’il est revenu parmi les vivants, sa vie et la nôtre étaient devenues différentes.
Je me suis interrogé sur le fait que quelqu’un qui nait ou devient handicapé moteur
et/ou mental ne peut pas forcément construire sa vie comme je croyais devoir le
faire, c’est-à-dire autour d’un plan de réalisation personnelle. Et si tout le monde ne
le pouvait pas ou ne le voulait pas, que penser de cette notion de “sens de la vie”?

Comment ne pas “rater sa vie” – ou mieux la “réussir”, selon le terme consacré –


lorsque, par exemple, on est un enfant atteint par un cancer et qui ne
dispose finalement que de très peu de temps pour atteindre un but ou accomplir la
mission d’une vie? Comment alors parler de destinée sans mettre au rebut de la vie,
sans culpabiliser, toutes celles et ceux que l’existence abime ou fauche beaucoup
trop tôt? Comment regarder une personne fortement handicapée dans les yeux sans
penser que sa vie n’aura que peu de sens au regard de ceux qui ont des buts, des
objectifs et qui planifient leur existence? Cela ne me paraissait pas “humain”, au
sens noble.