Vous êtes sur la page 1sur 5

SE SCULPTER UN CORPS

Éva Petit-Loizeau

ERES | « VST - Vie sociale et traitements »

2017/4 N° 136 | pages 100 à 103


ISSN 0396-8669
ISBN 9782749256931
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
https://www.cairn.info/revue-vie-sociale-et-traitements-2017-4-page-100.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)

© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)
Distribution électronique Cairn.info pour ERES.
© ERES. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Praticable

100 Se sculpter un corps


Éva Petit-Loizeau
Psychologue clinicienne, cpea de Muzillac (56).

La création est omniprésente dans le travail clinique avec les enfants et adolescents,
le symptôme en lui-même est d’ailleurs une création inconsciente qui a son utilité
et ses effets délétères. Tim, dont je vais parler ici, est un adolescent « original », en
décalage, qui va petit à petit et au fil des séances se construire un corps ainsi qu’un
lien social qui lui est propre. Dans son cas, le corps ne va pas de soi et va se structurer
progressivement.

Un corps encombrant répétée, qui lui vaudrait de nombreuses


réflexions des autres en général, dont son
Je rencontre Tim alors qu’il est en fin de
père, ce qui ne fait qu’amplifier la toux. Il
6e dans le cpea 1 où je travaille, suite à une
© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)

© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)
est toujours en tee-shirt, été comme hiver,
demande de ses parents concernant des
il ne semble pas ressentir les variations de
difficultés globales (scolaires et relation-
température ni avoir de prise sur son corps,
nelles) et un certain « décalage » avec les
son apparence ne revêt pas d’importance
autres. D’emblée, il se plaint de « réflexions
pour lui.
répétées » de la part de ses pairs, une
Il conclut le premier entretien par un :
phrase en particulier l’a marqué : un autre
« Vous êtes moins embêtante que les
lui a dit « tu es trop gros ». Il ajoute alors :
autres ! »
« Je me faisais une obsession que j’étais
Dans le cadre de nos rencontres, il s’agit
gros et j’ai commencé à faire du sport. »
pour lui de trouver un lieu où déposer ce
Cette phrase d’un autre sur son corps est
qui l’inquiète, par exemple dans la parole
venue ébranler Tim et est devenue vérité
des autres sur lui, ce qu’il ne comprend pas
absolue, sans possibilité pour lui de recourir
et le laisse perplexe. Il s’agit aussi de trouver
à la relativisation, à la distanciation par
un lieu où déplier ce qui l’anime et ce dont
rapport aux dires de l’autre qui s’imposent
il aime parler : le sport et la nutrition.
à lui directement, sans filtre.
Tim est passionné de rugby et souhaite le
Lorsque je le questionne sur sa scolarité,
pratiquer en tant que professionnel, le sport
Tim apparaît peu concerné, le discours
est une passion qu’il a en commun avec
devient flou, il ne semble pas acteur et peut
son frère, sa sœur et sa mère. Son frère de
dire « il faut travailler » comme une phrase
18 ans occupe une place identificatoire, sa
non vécue. Si mes questions sont trop
réussite en sport et sa passion pour le rugby
ouvertes ou vagues, il soupire et dit « je suis
amènent Tim à vouloir faire « comme lui ».
fatigué ». Les questions à choix multiples et
Son père, en revanche, n’est pas « sportif »
les phrases courtes semblent, en revanche,
selon Tim et serait même en surpoids,
lui permettre d’échanger plus facilement.
« mais ça ne le dérange pas ». Tim, lui, est
Lors des premières rencontres, Tim tousse
dérangé par un surpoids imaginaire, imposé
beaucoup, une toux rauque, bruyante et
par la parole d’un pair ; vont alors se lier
VST n° 136 - 2017

VST 136 NB.indd 100 03/11/2017 13:16


Se sculpter un corps

pour lui sa passion pour le sport présente


depuis l’enfance et la nécessité impérieuse
chiffres imprimés sur la feuille prennent une
valeur angoissante, déconnectée de la réus- 101
de se dessiner un corps qui lui convienne. site ou des difficultés préalables dans les
matières. Le bulletin de notes renvoie une
L’énigme du lien social énigme, ne prend pas sens pour Tim.
Suite à plusieurs absences de sa part, les
Lors des entretiens suivants, Tim déplie rencontres s’arrêteront.
sa passion du sport mais également sa
perplexité dans son rapport aux autres.
Une invention structurante
Il y a beaucoup de choses qu’il dit ne pas
comprendre : l’utilité de Facebook, les jeux Je revois Tim en juin 2015, il termine alors sa
vidéo en réseau, mais aussi les blagues… 3e et a demandé à me revoir, il dit : « Parce
il m’interroge alors : « Vous comprenez que vous, ça vous dérange pas que je parle
vous ? » Tout ce qui paraît relever du du sport et de la nutrition. » Ces deux
second degré, de l’avis subjectif de chacun, domaines sont annoncés d’emblée comme
de l’aléatoire relève de l’énigme pour Tim, une passion définie par Tim. Ses connais-
il lui manque des outils pour s’insérer a sances dans le domaine de la nutrition
© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)

© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)
minima dans le lien social. En l’absence de sont impressionnantes et les chiffres sont
stratégies, il reste démuni, dans l’incom- centraux dans son discours (quantité de
préhension, et peut à l’extrême se trouver nourriture, composition, temps de sport…).
complètement pris par le discours des Tim calcule, organise son emploi du temps
autres sur lui. de la semaine, qui est structuré en fonction
Nous décortiquons donc ensemble les de ses passions. Ce qui apparaissait désor-
blagues non comprises, notamment « les donné et énigmatique auparavant paraît se
chaînes » reçues par sms dont il ne sait que structurer par l’intermédiaire du chiffrage
faire et dont il ne comprend pas le sens. précis, tout d’abord de la nourriture, mais
Ces chaînes sont la plupart du temps des également de sa vie en général, à partir de
blagues à renvoyer à un grand nombre de l’axe central du sport. Tim imprime sa propre
personnes. Tim y répond à sa façon avec logique qui vient organiser son quotidien et
des annonces d’objets à vendre qu’il ne prend alors le pas sur la logique des autres
possède pas ; il peut par exemple envoyer qui le laissait perplexe. Cette invention
à ses contacts « je vends une machine à amène un premier ordonnancement.
laver », ce qu’il trouve très drôle. Le sport semble susciter un certain intérêt
L’incompréhension est présente en cours pour le challenge en général, par exemple
également. La mère relate un effondrement en maths où Tim veut « réussir les exercices
survenu un soir après les cours, Tim a ouvert difficiles », ainsi que dans le jeu d’échecs
son bulletin de notes et a alors « pété un avec son frère. Le reste des matières
câble » avec des pleurs, dans une sidéra- scolaires semble totalement le désintéresser
tion totale devant ces chiffres proches de et Tim ne regardera même pas ses résultats
zéro. Tim ajoute : « Ça m’a énervé contre au brevet des collèges.
moi. » Quelques semaines après, ses notes L’emploi du temps que Tim s’impose est
vont revenir autour de la moyenne, il peut strict, et la musculation devient envahis-
alors dire : « C’est beaucoup mieux car les sante, il peut d’ailleurs dire « on a fait la
mauvaises notes ça entamait tout. » Les bêtise d’acheter le matériel ». Lui et sa
VST n° 136 - 2017

VST 136 NB.indd 101 03/11/2017 13:16


Praticable

102 mère ont en effet été acheter tout un


arsenal pour la musculation et ce maté-
ressentis corporels, peu présents aupara-
vant, ou totalement étrangers pour Tim,
riel (haltères…) crée des exigences envers sont désormais perçus, et son invention lui
Tim, il l’oblige à s’astreindre à de longues amène des possibilités de limiter ce qui peut
heures, seul, à « soulever des poids trop être envahissant.
lourds » – ce sont ces mots. Je questionne
sur l’existence de cours collectifs, dans une
Un traitement du lien à l’autre
salle, mais ce sport coûterait trop cher. Tim
peut dire qu’il a du mal s’arrêter. Il cherche Le corps est envisagé comme un ensemble
toujours à se surpasser, à aller plus loin, de muscles qu’il convient de limiter, de faire
dans une compétition avec lui-même, et fonctionner, de dessiner, et non pas comme
une certaine exaltation devant la difficulté : possiblement érotisé pour le regard de
« Je fais du skate sur deux roues, ça travaille l’autre féminin, il peut d’ailleurs dire : « Y
plus les abdominaux. » a beaucoup de filles qui s’intéressent à moi,
Il apparaît important d’aider Tim à struc- c’est des inconvénients ça. » La rencontre
turer son invention en limitant le côté avec l’autre, qui devient potentiellement
délétère de celle-ci qui l’amène à être pris sexuelle à l’adolescence, ne semble pas à
© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)

© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)
au piège, obligé de faire du sport avec un l’ordre du jour pour Tim qui parvient à s’en
caractère hors limite. protéger, à la mettre à distance grâce à sa
passion qui l’amène à être essentiellement
dans un milieu masculin, ou alors en place
Apparition de l’apparence
de « coach en nutrition » pour le régime
La parole du médecin traitant pourra des filles !
amener une limite sur le nombre d’heures Avec les autres, ses passions permettent
d’exercice physique par semaine, avec un lien apaisé, Tim donne des conseils, se
l’argument : trop de sport égal = zéro définit comme « sportif et coach en nutri-
croissance. Cette logique scientifique, Tim tion ». Il s’identifie aux profs de sport, et
peut s’en saisir, elle viendra mettre une a une identité définie au collège : « les
limite pour lui, car depuis peu, il exprime le dames de la cantine me connaissent », « les
souhait d’être grand « comme son frère ». autres me demandent des conseils ». Il peut
Son corps a sa logique propre et régit le « aider le groupe » en cours d’eps, et pour
quotidien. C’est ce corps qui a trop faim les sports collectifs qu’il pratique de plus en
et qu’il convient de limiter en comptant les plus, il dit « faire à plusieurs, c’est mieux ».
calories, lui qui est avide de sommeil, qui Son invention lui permet donc d’être en
doit grandir et donc bien manger, qui doit lien, et sa trouvaille suscite de l’intérêt chez
se défouler et surtout « être dessiné » au les autres, les échanges sociaux deviennent
niveau musculaire. L’esthétique, l’appa- possibles, moins énigmatiques. Il se sent
rence deviennent importantes pour Tim, il reconnu par les autres grâce à ses passions,
souhaite un corps qui se tienne et qui ait une stabilisation de son image se produit,
une forme claire. L’image lui permet de il n’apparaît plus soumis aux aléas de la
définir son corps. parole des autres. Son identité imaginaire
Le corps doit aussi être protégé de l’exté- se constitue.
rieur et Tim adapte maintenant sa tenue La place du masculin est importante, dans
au temps et au contexte environnant. Les la recherche de modèle (profs de sport),
VST n° 136 - 2017

VST 136 NB.indd 102 03/11/2017 13:16


Se sculpter un corps

dans le choix de projets professionnels iden-


tiques à celui de son frère (filière marine
de savoir, sur le plaisir du sport à plusieurs,
de la coopération. Accueillir l’invention de 103
au lycée)… La parole du père, souvent Tim semble lui permettre un décodage de
dans l’humour ou le reproche, amène en la relation aux autres et une possibilité de
revanche de la perplexité – « je m’y perds ». lien social apaisé, grâce au savoir qu’il se
Le regard masculin revêt son importance, constitue et qu’il peut transmettre.
notamment dans la reconnaissance de Grâce à son support solide de centres d’in-
ses efforts sportifs et de son changement térêt, Tim est parvenu à se constituer un
corporel depuis la 6e par ses pairs mascu- corps imaginaire dont découle une forme
lins. Ces regards d’approbation et non d’identité par identifications qui permet
empreints d’évaluation négative sur son un lien aux autres apaisé. Cette construc-
physique semblent le valoriser et renforcer tion fine et lente reste néanmoins fragile
son identité, son image corporelle. Cette et ne le met pas à l’abri d’une mauvaise
sensibilité au regard de l’autre montre rencontre, potentiellement déstabilisante
toutefois la fragilité du dispositif inventé, ou déstructurante.
qui ne met pas Tim à l’abri d’une parole
Note
blessante.
© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)

© ERES | Téléchargé le 05/08/2020 sur www.cairn.info par via Université de Rouen (IP: 92.170.60.12)
1. Centre psychothérapeutique pour enfants et
Tim peut aujourd’hui faire la fête avec ses adolescents.
amis même s’il évite les « aliments trop
caloriques ou l’alcool » ; il oublie même
Résumé
des séances individuelles de musculation. Il
se donne des missions en soirée, « faire la Tim est un adolescent « original » pour qui la
question du corps ne va pas de soi, tout comme
limite » pour les autres quand ils ont trop bu le lien aux autres qui le laisse perplexe. À partir
par exemple, les autres étant des copains ; de ses centres d’intérêt, sport et nutrition, qu’il
il s’occupe d’eux avec une importance du va travailler en psychothérapie, son corps va petit
lien à certains amis, dans une recherche de à petit se structurer, se dessiner, tout comme son
fonctionnement en duo. rapport aux autres. 
Lors des entretiens, j’appuie sur ce lien Mots-clés
aux autres dans le conseil, la transmission Adolescent, corps, centres d’intérêt, sport.

VST n° 136 - 2017

VST 136 NB.indd 103 03/11/2017 13:16