Vous êtes sur la page 1sur 23

Procédure de Contrôle

Aquisition Des Images Et Textes :


Aquisition Des Images Et Textes :
• Cette étape concerne la production des images. Elles sont
numérisées, photographiées numériquement ou extraites de
banques d’images ou de CD-Rom, puis vérifiées, corrigées
et retouchées - généralement dans Photoshop.
• Les textes sont écrits, corrigés et vérifiés dans un traitement
de texte (Word le plus souvent).
Contrôle :

• Contrôle de la qualité des image, couleurs, netteté.

• Passer en revue la grammaire, l’orthographe, et vérifier le


contenu ainsi que la cohérence de la structure du texte.
MISE EN PAGES
• Les images, les
illustrations et les textes
sont assemblés dans un
logiciel comme Illstrator
ou InDesign.
• Le texte est mis en forme,
puis maquetté
• Un fichier PDF en est
alors souvent créé et
imprimé comme épreuve
de vérification.
Contrôle :
• Le contrôle des maquettes est effectué sur une épreuve
numérique pour vérifier que la mie en page et la
typographie.
• À ce stade, les couleurs et la qualité des images ne peuvent
pas être précisément validées.
PRÉPRESSE :
• Un fichier PDF haute
résolution est produit à
l’image du résultat final ; il
sera validé dans Acrobat.
• Un montage ou une
imposition est effectuée dans
des logiciels comme Quite
Imposing
• on pourra ensuite rastériser le
fichier pour en sortir la formes
imprimantes.
Contrôle :
• Le contrôle du fichier numérique sera effectué par le
technicien pré-presse qui vérifiera entre autre l’inclusion
des polices, la résolution des images et les paramètres
colorimétriques.
• Le client validera les couleurs et les images sur une
imprimante numérique haute définition (épreuveuse)
ou il doit vérifier que tout est bien conforme au projet de
départ pour signer le BAT.
• L’imposition est contrôlée par l’imprimeur sur une grande
sortie laser.
Le Flashage
Consiste à fabriquer la forme imprimante en obtenant la
séparation des couleurs: un film ou une plaque d’impression
par couleur à imprimer.
On distingue deux types de flashage:
- Le procédé permettant d’obtenir des films CTF
- Le procédé permettant d’obtenir directement des plaques
CTP (Computer to Plate).
Contrôle :
Le film doit être vérifié minutieusement, on contrôle entre
autre :
• Qualité d’ensemble des films (rayures ou autres dommages)
• La présence des repères
• Le pourcentage du point de trame
• La linéature
• La forme du point
• La densité
• Le sens du film
• La séparation des couleurs (CMJN ou tons directs)
IMPRESSION :
• L’impression s’effectue
sur imprimante (à partir
de fichiers) ou sur presse
(à partir de formes
imprimantes).
Contrôle :
• La feuille imprimée (bonnes feuilles) est validée soit
par le client, soit par le chef de fabrication : tout doit
être conforme à l’épreuve et les couleurs doivent être en
repérage afin de signé le BAR.
On contrôlera entre autre
• La qualité de l’impression
• Les couleurs des aplats
• Le pourcentage du point de trame
• La densité d’aplat
• Superposition des encres
• Fidélité des couleurs
FINITION ET RELIURE
• C’est la phase de finalisation : les feuilles d’impression
subissent un traitement de surface, elles sont
pliées, massicotées et finalement reliées avant d’être
éventuellement distribuées...

Contrôle :
• Les premiers exemplaires sont validés par le chef de
fabrication et constituent le bon à brocher ; les ultimes
problèmes techniques et de registre peuvent encore être
repérés à ce stade. L’approbation finale du produit est
donnée par le client.
Vérification Pré-presse
Texte
• Règle typo respectée

• Police incluse
- Les polices de caractères utilisées doivent être intégrées dans
le fichier de données. Ou converties en courbe (Vectoriser)

• Le document utilise des polices conformes


- Il est recommander l’utilisation de polices de type Adobe
Type 1 ou OpenType.
- Les polices True Type devront être éviter ou vectoriser tel
que les polices arabes
Les types de polices présentes sur un Mac
requis pour utiliser
Fichier minimum

Extensions
Type
au nom du Icônes usuels Exemples Notes importantes
de polices
fichier

• Recommandées pour l’impression


• À utiliser pour tous les textes
• Nécessitent TOUJOURS un fichier de police écran et
PostScript
2 aucune un fichier de police imprimante
Type 1
• Difficilement transférables vers le PC
police imprimante police écran
• Dessins des polices en courbes bézier

• Recommandées pour l’impression


• À utiliser pour tous les textes
OpenType 1 .otf • Peut contenir jusqu’à 65,536 glyphes
• Compatible Mac/Windows
• Dessins des polices en splines

• Non recommandé pour l’impression


• N’utiliser que si vous y êtes obligé
Windows • Valider le rendu
1 .ttf
TrueType • Compatible Mac/Windows
• Dessins des polices en splines

• Non recommandé pour l’impression


Resource • N’utiliser que dans de très courts textes
fork • Valider le rendu
1 aucune
TrueType • Compatible Mac seulement
Suitcase • Dessins des polices en splines

• Non recommandé pour l’impression


• N’utiliser que dans de très courts textes
Data fork • Valider le rendu
TrueType 1 .dfont • Compatible Mac seulement
Suitcase • Utilisées par le système d’exploitation OS X
Images
• Toutes les images sont fournies
- Les images utilisées doivent être intégrées dans le dossier qui
accompagne le fichier natif

• Tous les formats d’enregistrements sont conformes


Formats de préférence en Tiff sans compression

• Toutes les résolutions sont conformes au LPI


La résolution des images fournies ne doit pas être excessive.
La règle pour le choix de la résolution est de 2 pixels par ligne
de linéature, soit par exemple 300 ppp (points par pouce)
pour une trame de 150 lpi.
• Le profil utilisé est conforme au papier et à la presse

utilisée
Un profil ICC contient des informations colorimétriques
sous formes de coordonnées (L*a*b*, RVB, CMJN).
Lorsque l’on dispose du profil ICC de la presse, il est possible
de simuler le rendu colorimétrique de la presse sur l’écran. Le
but de cette étape est de réaliser un épreuvage contractuel.
Couleurs
• Le nombre de couleurs correspond au devis
Le nombre de couleurs du fichier final correspond au devis

• Le trapping est correctement effectué (Surimpression, recouvrement)


Un défaut de repérage peut produire des blancs (ou réserves) sur
l’impression finale, à l’intersection des couleurs imprimées sur
des plaques différentes.
Pour assurer la continuité des couleurs, les ateliers d’impression

ménagent un léger recouvrement entre deux couleurs adjacentes.


• La limite totale d’encrage est respectée
Le taux d’encrage maximum est défini en fonction du support
Papier couché brillant CB maximum 320%
Papier couché mat CM maximum 300%
Papier offset maximum 280%

Papier recyclé maximum 280%

• Enrichissement du Noir
En théorie, le noir doit être aussi foncé que le peut
l’impression; dans la réalité, l’encre noire est souvent quelque
peu translucide. Il est possible d’obtenir une couleur plus
foncée en ajoutant au noir une seconde couleur (40 % de
cyan, en général).
On l’appelle le noir enrichi.
• Calage des couleurs
Les caractères et les filets en couleur, à moins d’utiliser
une couleur Pantone ou l’une des encres primaires
(cyan, magenta, jaune ou noir), ils seront composé d’une
combinaison de deux encres primaires ou plus. Le moindre
déplacement dans le calage sur presse sera particulièrement
visible dans ce type de détails fins et rendra la lecture difficile.
Un caractère imprimé sur plus d’une plaque doit être
composé au moins en 9 points et, si possible sans
empattement.
Les filets, y compris ceux contenus
dans les graphiques importés, doivent
mesurer au moins 6 points.
Mise en page
• Les traits de coupes et de plis
Ils permettent de contrôler le format du document et de donner
des indications précises pour le façonnage.

• Le fond perdu
C’est la zone qui déborde du format fini pour éviter, en cas de
chasse du massicot, qu’un filet blanc aparaisse. Le minimum de
bords perdus est de 5 mm.

• La zone de sécurité
C’est la marge intérieure de vos documents où vous éviterez de
placer des textes ou des logos. Celle-ci est entre 5 et 10 mm tout
autour de votre page.Ceci vous évitera les mauvaises surprises
liées à la chasse papier, au pliage ou à la coupe de vos documents.
Impression
• Débit d’encre régulier
• Registre correcte
• Engraissement non excessif
• Éviter le Maculage des feuilles

La finition :
• Pliage correct
• Bon rognage
• Assemblage corrects des cahiers