Vous êtes sur la page 1sur 17

Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Table des Matieres


Guide de dépannage réseau - Version Linux....................................................................................................1
Sommaire.................................................................................................................................................1
Introduction..............................................................................................................................................1
Conventions et mode d'utilisation du guide......................................................................................1
Fenêtre terminal, environnement................................................................................................1
Conventions et usage..................................................................................................................2
Désignation de l'interface réseau................................................................................................3
Diagnostics...............................................................................................................................................6
Est-ce que votre poste est raccordé au réseau ?.................................................................................6
Est-ce que la négociation s'est bien passée ? (réseau filaire uniquement)........................................7
Est-ce que votre carte Wifi est liée a un Access Point (wifi seulement)...........................................9
Est-ce que votre poste a une adresse IP configurée ?......................................................................11
Est-ce que votre poste arrive à communiquer avec la passerelle par défaut ?................................12
Est-ce qu'un serveur DNS est configuré ?.......................................................................................13
Est-ce que vous arrivez à joindre le serveur DNS ?........................................................................14
Test du bon fonctionnement réseau.......................................................................................................15
Services Web...................................................................................................................................15
Messagerie................................................................................................................................15

i
Guide de dépannage réseau - Version Linux

Sommaire
• Introduction
• ♦ Conventions et mode d'utilisation du guide
♦ ◊ Fenêtre terminal, environnement
◊ Conventions et usage
◊ Désignation de l'interface réseau
• Diagnostics
• ♦ Est-ce que votre poste est raccordé au réseau ?
♦ Est-ce que la négociation s'est bien passée ? (réseau filaire uniquement)
♦ Est-ce que votre carte Wifi est liée a un Access Point (wifi seulement)
♦ Est-ce que votre poste a une adresse IP configurée ?
♦ Est-ce que votre poste arrive à communiquer avec la passerelle par défaut ?
♦ Est-ce qu'un serveur DNS est configuré ?
♦ Est-ce que vous arrivez à joindre le serveur DNS ?
• Tests du bon fonctionnement réseau

Introduction
Ce guide est destiné à assister l'utilisateur d'un poste de travail sous Linux à diagnostiquer un problème
d'accès au réseau.
Il indique une succession de tests à réaliser qui devraient permettre à l'utilisateur d'établir assez rapidement
l'origine de son problème et :

• soit de le résoudre
• soit de contacter un administrateur système ou réseau avec des éléments précis à lui communiquer.
Ces éléments devraient accélérer le diagnostic final et la résolution du problème par cet administrateur

Conventions et mode d'utilisation du guide

Fenêtre terminal, environnement

La grande majorité des commandes décrites dans ce manuel doit être exécutée dans un shell.

Si vous avez un problème réseau à diagnostiquer, Vous pouvez dès à présent ouvrir une fenêtre shell dans
votre interface graphique.

Chaque distribution et chaque environnement graphique Linux permet d'ouvrir une fenêtre shell. Le tableau
suivant indique comment faire sur différents environnements graphiques :

Environnement graphique Comment ouvrir une fenêtre shell


Ouvrez le menu chapeau rouge (en bas à gauche de l'écran), sélectionnez le
KDE
choix System Tools et cliquez sur Terminal
Gnome

Guide de dépannage réseau - Version Linux 1


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Ouvrez le menu Applications en haut à gauche, choisissez le sous-menu


System Tools puis cliquez sur Terminal

• Les commandes qui sont suggérées dans la suite de ce document doivent être saisies dans la fenêtre
shell
• Certaines des commandes que ce manuel vous demande de saisir sont relativement complexes.
N'hésitez pas à utiliser le copier/coller en sélectionnant le texte de la commande dans le manuel et en
le collant dans la fenêtre terminal. Cette indication dans le manuel : [CC!] vous indiquera à quel
moment il est fortement recommandé d'utiliser le copier/coller
• Les commandes indiquées dans le manuel sont préfixées par le caractère $.
Ce caractère symbolise le prompt qui est affiché par le terminal.
Dans le manuel cela sert à distinguer les commandes que vous devez saisir du résultat de ces
commandes.

Ne saisissez jamais le caractère $ en début de ligne lorsque vous recopierez les commandes décrites
dans le manuel.

Si une ligne de commande se termine par le caractère \ cela veut dire que vous devez aussi copier la
ligne suivante, elle fait partie de la commande.

L'interpréteur utilisé dans le manuel est bash. Afin d'être sûr que vous utilisez l'interpréteur bash,
entrez dès à présent la commande suivante dans la fenêtre shell :

$ bash
• Votre environnement doit vous permettre d'utiliser les commandes décrites dans le manuel
• Exécutez la commande suivante [CC!]

$ export PATH=/sbin:/usr/bin:/bin:/usr/local/guide:$PATH

Conventions et usage

• Les tests sont donné par le manuel de façon progressive. L'approche choisie est celle d'une analyse
bottom-up, en commençant à tester les couches basses du réseau pour monter ensuite vers les couches
applicatives de façon à déterminer exactement l'origine du problème.
Quand le manuel suggère à l'étape N une analyse en cas d'échec d'un test, il suppose que les tests des
étapes précédentes ont étés réalisés.
• Si in fine vous ne pouvez pas résoudre votre problème, vous aurez sous les yeux tous les éléments qui
vous permettront de donner des informations pertinentes à l'administrateur du site et donc de faciliter
sa tâche (et par conséquence de résoudre le problème que vous rencontrez plus rapidement)
• Dans certains cas de figure, ce manuel vous indiquera que le problème ne peut pas être résolu par
vous. Dans ce cas, il vous recommandera de contacter un administrateur. L'administrateur à contacter
peut-être différent en fonction du type de problème que vous rencontrez :
♦ S'il s'agit d'un problème avec le réseau du site, le manuel vous indiquera de contacter
l'administrateur du site. Il s'agit d'un terme générique qui désigne la ou les personnes
responsables du réseau sur le site. Une annexe à ce manuel indique les contacts pour les sites
les plus connus.
♦ S'il s'agit d'un problème sur votre poste de travail, c'est plutôt une équipe système que vous
devez contacter. En fonction du site sur lequel vous vous trouvez (site INRIA/non INRIA)

Fenêtre terminal, environnement 2


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

vous pourrez soit faire appel aux équipes locales, soit vous devrez contacter les équipes
systèmes de votre site d'origine. Une annexe à ce manuel indique les contacts systèmes pour
les sites les plus connus.
• Dans certains cas, le manuel vous demandera de vérifier si le problème réseau que vous rencontriez
n'est pas résolu. Le manuel ne peut pas vous indiquer quels tests vous pouvez faire puisqu'il ne sait
pas exactement quel était votre problème réseau. Toutefois, il propose quelques liens qui devraient
vous permettre de tester le comportement réseau de votre poste de travail

Désignation de l'interface réseau

La plupart des commandes indiquées dans le manuel s'appliquent quelque soit le mode de raccordement au
réseau (filaire ou sans-fil).

Quand ce n'est pas le cas, c'est explicitement indiqué.

Les commandes du manuel utilisent toutes l'interface eth0. Cette interface est probablement celle que vous
utilisez si votre poste est connecté au réseau avec un câble.

Si ce n'est pas le cas, dans la suite du document, il faut remplacer eth0 par le nom de l'interface physique que
votre poste utilise.

Si vous ne savez pas quel nom d'interface est utilisé par votre système (surtout dans le cas d'une connexion
sans-fil), lisez le tableau suivant.

Voici les noms les plus courants :

Nom de l'interface Ethernet filaire.


eth0
Si vous connectez votre poste au réseau, c'est normalement avec cette interface qu'il sera
connecté.
wlan0 Nom usuel de l'interface Ethernet sans-fil (Wifi). Si vous connectez votre poste à un réseau sans
fil,
c'est normalement avec ce nom que l'interface sans-fil est connue et qu'elle peut-être manipulée.

Pour savoir si elle existe, sur votre poste, entrez la commande suivante :

$ ifconfig wlan0

Si vous obtenez le message suivant :

wlan0: error fetching interface information: Device not found

C'est que l'interface sans-fil n'est probablement pas connue par votre système sous le nom
wlan0.

Dans ce cas, elle est peut-être connue sous le nom eth1 (voir ci-dessous).

Si vous obtenez un résultat semblable à ceci :

Conventions et usage 3
Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

$ ifconfig wlan0
wlan0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:90:4B:78:5A:99
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:908019 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:538524 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:1049856700 (1001.2 MiB) TX bytes:35922503 (34.2 MiB)
Interrupt:5 Memory:fafec000-fafee000

cela veut dire que l'interface wlan0 existe sur votre système et qu'elle est actuellement active.
eth1 L'interface eth1 si elle existe, peut-être soit une deuxième interface réseau filaire,
soit une carte réseau sans-fil.

Pour le déterminer, voici comment procéder ;

Pour savoir si l'interface eth1 existe, entrez la commande :

$ ifconfig eth1

• Si vous obtenez le message suivant :

eth1: error fetching interface information: Device not found


• si vous pensez être raccordé à un réseau sans-fil
• si l'interface wlan0 n'existe pas non plus
• tentez de rechercher l'interface wifi avec les tests suivants

Si l'interface existe et si l'affichage est de ce type :

$ ifconfig eth1
eth1 Link encap:Ethernet HWaddr 00:02:2D:02:39:7C
inet6 addr: fe80::202:2dff:fe02:397c/64 Scope:Link
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:15553 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:3 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:1822195 (1.7 MiB) TX bytes:372 (372.0 b)
Interrupt:3 Base address:0x100

Cela veut dire qu'une interface eth1 est connue sur votre système.

Pour vérifier si l'interface eth1 est une interface sans-fil, exécutez la commande suivante [CC!] :

$ grep -B3 -A12 eth1 /etc/sysconfig/hwconf | grep ^desc

Vous devriez avoir un résultat proche de celui-ci :

desc: "Broadcom Corporation BCM4309 802.11a/b/g"

Lisez attentivement cette ligne, elle indique le type de carte installée.

Désignation de l'interface réseau 4


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Si vous voyez les caractères 802.11, alors eth1 est une carte Wifi.

Si cette commande ne vous permet pas de déterminer quelle est votre interface Wifi,
tentez de rechercher la carte wifi avec les tests suivants.
Recherche
d'une carte • Si aucun des identifiants déjà testé actuellement n'existe
Wifi • Si aucune carte Wifi n'est insérée dans votre poste
n'utilisant
aucun
de ces Vérifiez si la carte est vue par votre système.
identifiants

Entrez la commande suivante [CC!]:

[1]

$ lspci | grep -iE "802.11|wireless"


02:03.0 Network controller:
Broadcom Corporation BCM4306 802.11b/g Wireless LAN Controller (rev 02)

Si la commande ne donne aucun résultat, il semblerait que la carte Wifi ne soit pas vue
contactez l'administrateur système.

Si la commande affiche un résultat du type de celui affiché en [1], cela signifie que la carte Wifi
est reconnue par le système.

Vérifiez si le nom qui lui est affecté contient la chaîne de caractères wlan en tapant la
commande suivante [CC!]:

[2]

$ liste=`ifconfig -a | grep wlan | \


awk '{print $1}'` ; for x in $liste; \
do ifconfig $x; done
wlan1 Link encap:Ethernet HWaddr 00:90:4B:78:5A:99
inet6 addr: fe80::290:4bff:fe78:5a99/64 Scope:Link
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:0 (0.0 b) TX bytes:0 (0.0 b)
Interrupt:5 Memory:fafec000-fafee000

Si le résultat ressemble à ce qui est affiché en [2], cela veut dire que votre carte wifi est vue avec
le nom d'interface qui est affiché
en première colonne.

Vous devrez utiliser ce nom d'interface dans la suite de ce document.

Désignation de l'interface réseau 5


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Si rien ne s'affiche, c'est que votre carte wifi n'est pas vue avec un nom wlanX.

Dans ce cas essayez cette dernière commande afin d'essayer de trouver le nom sous lequel la
carte wifi peut-être connue du système [CC!] :

$ liste=`ifconfig -a | grep '^eth' | awk '{print $1}'` ; \


for x in $liste; do echo -n "$x "; grep -B3 -A12 $x /etc/sysconfig/hwconf | \
grep ^desc; done | grep -iE "802.11|wireless"

eth1 : desc: "Broadcom Corporation BCM4306 802.11b/g Wireless LAN Controller"

Si une ligne s'affiche, le nom d'interface indiqué est celui de votre carte Wifi.

Si rien ne s'affiche, contactez l'administrateur système.

Diagnostics
À ce stade vous devez être dans la configuration suivante :

• Ce manuel et une fenêtre shell sont ouverts côte-à-côte


• Vous connaissez le nom de l'interface qui raccorde votre poste au réseau

Rappel : Les commandes du manuel utilisent toutes l'interface eth0. dans la suite du document, il faut
éventuellement remplacer eth0 par le nom de l'interface physique que votre poste utilise.

1. Est-ce que votre poste est raccordé au réseau ?

Dans la fenêtre shell, tapez la commande suivante :

ifconfig eth0

Le résultat de la commande va ressembler de très près à ceci :

$ ifconfig eth0

eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:0C:F1:E9:41:C3


inet addr:xxx.xxx.xxx.xxx Bcast:xxx.xxx.xxx.xxx Mask:255.xxx.xxx.xxx
inet6 addr: fe80::20c:f1ff:fee9:41c3/64 Scope:Link
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:736925 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:164022 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:181399472 (172.9 MiB) TX bytes:54345817 (51.8 MiB)
Base address:0xdf40 Memory:fcfe0000-fd000000

Nous allons trouver beaucoup d'informations très importantes à l'aide de cette commande.

Dans l'exemple [3], considérons la ligne qui donne l'état de la connexion physique pour la carte eth0 :

[3]

$ ifconfig eth0

Diagnostics 6
Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:0C:F1:E9:41:C3


inet addr:xxx.xxx.xxx.xxx Bcast:xxx.xxx.xxx.xxx Mask:xxx.xxx.xxx.xxx
inet6 addr: fe80::20c:f1ff:fee9:41c3/64 Scope:Link
* UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:736925 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:164022 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:181399472 (172.9 MiB) TX bytes:54345817 (51.8 MiB)
Base address:0xdf40 Memory:fcfe0000-fd000000

L'information importante ici est la ligne contenant le mot UP qui indique que la carte est raccordée au
réseau (le caractère * affiché n'est pas affiché dans la réalité). Si vous voyez UP sur votre poste pour
la carte eth0 votre poste est physiquement raccordé au réseau, vous pouvez passer au test suivant.

Si ce n'est pas le cas, voici ce que vous devez vérifier :

♦ Pour un réseau filaire :


◊ avez-vous bien raccordé votre câble réseau ?
Pour cela, vérifiez que le câble réseau est correctement raccordé dans la prise réseau
de votre poste.
⋅ Vérifiez si le led qui est à côté de la prise réseau dans vore poste clignote (le
led est généralement vert ou orange).
⋅ Vérifiez aussi que l'autre extrémité du câble soit bien raccordé dans la prise
murale.
◊ Si tout vous semble correct au niveau du branchement, votre probème peut avoir deux
origines :
⋅ votre câble réseau est peut-être défectueux.
Si vous avez un autre câble à votre disposition, essayez de remplacer le câble
actuel avec ce câble pour voir si ça règle le problème. Cela fait, relancez la
commande [3] et vérifiez si le statut est passé à UP.
⋅ soit la prise murale sur laquelle vous avez raccordé votre poste n'est pas
brassée sur un équipement réseau, dans ce cas contactez un administrateur du
site dans lequel vous vous trouvez
♦ Pour un réseau sans-fil, êtes-vous dans la zone de couverture réseau ?
Pour le savoir, demandez autour de vous aux personnes qui connaissent le site. Vérifiez si
leurs postes de travail captent le réseau au même emplacement. Un écart de quelques dizaines
de centimètres peut changer beaucoup de choses, déplacez votre PC afin de vérifier si la
situation ne s'améliore pas.
Si vous n'arrivez pas à avoir l'information auprès des utilisateurs proches de vous ou si vous
ne captez pas le réseau alors que les autres usagers le captent, contactez un administrateur du
site.
2.
Est-ce que la négociation s'est bien passée ? (réseau filaire
uniquement)

Quand vous raccordez physiquement votre machine sur le réseau filaire, sa carte réseau négocie avec
les équipements réseaux la façon dont vont se faire les échanges :

♦ La débit de raccordement ; valeurs possibles 10, 100, 1000 Mbits/s


♦ Le mode de communication : valeurs possibles half/full

Est-ce que votre poste est raccordé au réseau ? 7


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

La commande mii-tool peut-être utilisée pour connaître l'état actuel de la connexion. Cette commande
ne peut-être exécutée que par l'administrateur de la machine. Il faut donc que vous disposiez d'un
compte disposant de privilèges d'administrateur :

su

Puis entrez la commande [4], vous verrez s'afficher un résultat dans un format correspondant à l'une
des deux formes ci-dessous. La présence du mot negociated vous permettant de savoir à laquelle des
deux formes vous avez affaire.

Les actions que vous devez accomplir pour savoir si votre problème réseau vient d'un problème de
négociation de la liaison sont différentes en fonction du résultat de la commande mii-tool.

Tapez la commande suivante :

$ mii-tool eth0 [4]


♦ Si vous voyez le mot negociated dans le résultat, suivez les instructions dans le cadre ci-après
# mii-tool eth0
eth0: negotiated 100baseTx-FD, link ok

Vous voyez le mot negociated apparaître dans le message affiché par la


commande mii-tool.

Cela veut dire que les propriétés de la connexion ont été négociées avec
l'équipement réseau.

Il faut maintenant vérifier que la valeur négociée est cohérente.

Liaison Si vous voyez une des valeurs suivantes :


réseau
négociée ◊ 100baseTx-HD
◊ 10baseT-FD
Ces valeurs sont potentiellement valides mais assez rarement utilisées.

Elles peuvent être le symptôme de gros problèmes de performances réseaux.


Contactez l'administrateur du site.

Si vous voyez le message link ok et si la valeur négociée n'est pas l'un des deux
ci-dessus,
la négociation s'est très probablement bien passée, vous pouvez passer au test
suivant.

♦ Si vous ne voyez pas le mot negociated dans le résultat, suivez les instructions dans le cadre
ci-après :
Liaison réseau en # mii-tool eth0
mode forcé eth0: 100 Mbit, full duplex, link ok

L'affichage de ces valeurs et l'absence du mot negociated indique que


les propriétés de la liaison réseau sont forcées sur votre poste.

Ces valeurs sont peut-être valides dans certains cas (mais souvent liées
à des postes fixes), mais peuvent aussi poser des problèmes.

Est-ce que la négociation s'est bien passée ? (réseau filaireuniquement) 8


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Dans le cas d'un poste itinérant c'est fonction de la configuration des


équipements réseaux des sites d'accueil.

La meilleure chose à faire dans ce cas là est d'activer la négociation du


lien.

Vous pouvez le faire en entrant la commande suivante :

# mii-tool eth0 -A '100baseTx,10baseT'


restarting autonegotiation...

La commande prend quelques secondes à s'exécuter, c'est parfaitement


normal.

Cela fait, vérifiez l'état actuel de l'interface en interrogeant de nouveau


l'interface eth0 avec la commande :

mii-tool eth0

Vous devriez maintenant voir un message contenant le mot negociated.

Si ce n'est pas le cas, contactez l'administrateur du site.

Si vous voyez le mot negociated dans le message affiché par la


commande mii-tool et si les valeurs (vitesse/mode duplex half/full)
sont différentes de celles qui étaient indiquées dans le mode forcé,
vérifiez si le problème réseau que vous rencontriez n'est pas résolu.

Si votre problème n'est pas résolu, ou si les valeurs indiquées sont


identiques à celles qui étaient forcées, reportez-vous aux instructions
ci-dessus.

3. Est-ce que votre carte Wifi est liée a un Access Point (wifi seulement)

Vérifiez si votre carte wifi a sélectionné un AP :

1. $ iwconfig eth1 [5-1]


eth1 IEEE 802.11g ESSID:"HOME" Nickname:"pc"
Mode:Managed Frequency:2.417 GHz Access Point: 00:17:9A:4C:8B:4B
Bit Rate:54 Mb/s Tx-Power:15 dBm
Retry limit:15 RTS thr:off Fragment thr:off
Encryption key: Security mode:open
Power Management:off
Link Quality=59/100 Signal level=-72 dBm Noise level=-73 dBm
Rx invalid nwid:0 Rx invalid crypt:0 Rx invalid frag:0
Tx excessive retries:0 Invalid misc:3038 Missed beacon:0
2. Si au lieu de IEEE 802.11g (ou 11a ou 11b) vous voyez unassociated ou si vous ne voyez rien, alors,
c'est que votre carte wifi n'a pas sélectionné un AP.
Pour déterminer la liste des AP que votre carte wifi peut capter, entrez la commande suivante ;

$ iwlist eth1 scan [5-2]


eth1 Scan completed :

Est-ce que votre carte Wifi est liée a un Access Point (wifi seulement) 9
Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Cell 01 - Address: 00:17:9A:4C:8B:4B


ESSID:"HOME"
Protocol:IEEE 802.11bg
Mode:Master
Channel:2
Encryption key:on
Bit Rates:1 Mb/s; 2 Mb/s; 5.5 Mb/s; 11 Mb/s; 6 Mb/s
9 Mb/s; 12 Mb/s; 18 Mb/s; 24 Mb/s; 36 Mb/s
48 Mb/s; 54 Mb/s
Quality=63/100 Signal level=-69 dBm Noise level=-69 dBm
Extra: Last beacon: 209ms ago
3. Si rien ne s'affiche, ou un seul AP s'affiche, n'hésitez pas à relancer la commande plusieurs fois.
Des AP peuvent s'afficher brièvement et disparaître lors du scan suivant. Essayez de vous souvenir du
canal qui est affiché dans la ligne channel.

Essayez de repérer l'AP qui affiche la meilleure qualité. Si plusieurs APs affichent un niveau de
qualité semblable choisissez plutôt un AP utilisant le protocole IEEE 802.11g ou IEEE 802.11a, ces
protocoles ont des débits théorique de 54Mbits/s alors que le standard IEEE 802.11b propose un débit
théorique de 11Mbits/s.

La présence de la ligne Encryption key:on indique qu'un cryptage WEP est utilisé sur un canal. Pour
connaître le mot de passe à utiliser, veuillez contacter un administrateur réseau du site.

Le mot de passe est généralement une chaine hexadécimale de 13 ou 26 caractères. Si l'administrateur


réseau indique une phrase au lieu d'un code hexadécimal, il faudra utiliser le préfixe s: pour saisir le
clé

Une fois que vous aurez choisi un AP, utilisez la commande iwconfig pour accrocher votre carte Wifi
à cet AP. Par exemple si l'AP choisi utilise le canal 2 :

$ iwconfig eth1 channel 2 ap any [5-3]

Si l'AP utilise un codage WEP de 128 bits, avec une clé hexadécimale :

iwconfig eth1 channel 2 ap any key 0123456789ABDEF0123456789A [5-4]

Si l'AP utilise un codage WEP de 128 bits, avec une clé de type chaîne :

1. $ iwconfig eth1 channel 2 ap any key s:ThisIsAString [5-5]


2. Après avoir saisi une des commandes entre [5-3] et [5-5], vérifiez avec la commande [5-1] si votre
carte wifi a correctement accroché la borne.

Si c'est le cas, activez l'interface wifi :

$ ifconfig eth1 up [5-5]


Puis activez le démon dhclient pour obtenir une adresse IP (ou configurez l'adresse IP à la main si
c'est la règle sur le réseau où vous vous trouvez) :

$ dhclient eth1 [5-7]

Si votre poste n'obtient pas d'adresse IP, vérifiez si le canal que vous avez sélectionné n'utilise pas un

Est-ce que votre carte Wifi est liée a un Access Point (wifi seulement) 10
Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

cryptage WEP.

Vérifiez si vous avez utilisé le bon mot de passe. Si tout est correct et que soit votre PC ne capte
aucune borne, soit il n'arrive pas à s'associer à une borne essayez de recharger le pilote.

Utilisez la commande suivante pour obtenir le nom du pilote :

$ grep -B5 -A5 eth1 /etc/sysconfig/hwconf | grep driver [5-9]


driver: ipw3945

Dans l'exemple ci-dessus, le nom du driver est ipw3945, lancez les commandes suivantes pour
relancer le pilote :

$ modprobe -r ipw3945 [5-8]


$ modprobe ipw3945

Une fois que vous aurez rechargé le driver, recommencez ces tests à partir de la commande [5-1].
3. Est-ce que votre poste a une adresse IP configurée ?

Pour déterminer si votre poste a obtenu une adresse IP d'un serveur DHCP (ou si une adresse IP lui est
affectée en dur), nous allons utiliser à nouveau la commande ifconfig.

Entrez la commande suivante :

$ ifconfig eth0 [5]


eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:0C:F1:E9:41:C3
* inet addr:193.51.208.194 Bcast:193.51.208.255 Mask:255.255.255.0
inet6 addr: fe80::20c:f1ff:fee9:41c3/64 Scope:Link
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1
RX packets:736925 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:164022 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:181399472 (172.9 MiB) TX bytes:54345817 (51.8 MiB)
Base address:0xdf40 Memory:fcfe0000-fd000000

Si la ligne indiquée ici par le caractère * (pas affiché dans la réalité) et commençant par la chaîne inet
addr existe, cela veut dire qu'il a bien reçu une adresse réseau (indiquée ici par 193.51.208.194).
Dans ce cas, Passez au test suivant. Attention de ne pas confondre avec la ligne commençant par le
mot inet6. Cette ligne n'indique pas que votre poste a reçu une adresse IP valide.

S'il n'y a pas de ligne commençant par inet, cela veut dire que votre poste n'a pas d'adresse IP de
configurée et n'en a pas reçu du réseau.

Ici l'exemple d'un tel cas :

$ ifconfig eth0 Aucune adresse n'a


été reçu par /
eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 00:02:2D:02:39:7C
inet6 addr: fe80::202:2dff:fe02:397c/64 Scope:Link
configuré pour
UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1 l'interface eth0
RX packets:25462 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
TX packets:3 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0

Est-ce que votre poste a une adresse IP configurée ? 11


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

collisions:0 txqueuelen:1000
RX bytes:3079794 (2.9 MiB) TX bytes:372 (372.0 b)
Interrupt:3 Base address:0x100

On essaie d'obtenir une adresse réseau avec la commande dhclient, le poste de travail fait une requête
sur le réseau auquel l'interface eth0 est connectée afin de trouver un serveur DHCP qui accepte de lui
attribuer une adresse :

On lance la commande dhclient avec comme argument le nom de l'interface réseau, ici eth0. On voit
dans l'exemple suivant qu'après avoir interrogé le réseau, un serveur DHCP a accepté d'attribuer une
adresse IP au poste de travail

$ dhclient eth0
Internet Systems Consortium DHCP Client V3.0.1
Copyright 2004 Internet Systems Consortium.
All rights reserved.

For info, please visit http://www.isc.org/products/DHCP

/sbin/dhclient-script: configuration for eth0 not found. Continuing with defaults.


/etc/sysconfig/network-scripts/network-functions: line 47: eth0:
No such file or directory
Listening on LPF/eth0/00:02:2d:02:39:7c
Sending on LPF/eth0/00:02:2d:02:39:7c
Sending on Socket/fallback
DHCPDISCOVER on eth0 to 255.255.255.255 port 67 interval 6
DHCPOFFER from 193.51.208.134
DHCPREQUEST on eth0 to 255.255.255.255 port 67
DHCPACK from 193.51.208.134

/sbin/dhclient-script: configuration for eth0 not found. Continuing with defaults.


/etc/sysconfig/network-scripts/network-functions: line 47: eth0:
No such file or directory
bound to 193.51.208.194 -- renewal in 447 seconds.

Afin de vérifier si on a obtenu une adresse ou non, on utilise de nouveau la commande ifconfig tel
qu'indiqué en [5] :
Dans l'exemple [5] l'interface a obtenu l'adresse 193.51.208.194. Si votre poste obtient une adresse IP
du réseau alors qu'il n'en avait pas, vérifiez si maintenant votre poste a un comportement réseau
correct. Si ce n'est pas le cas, passez au test suivant.

Si votre machine n'obtient aucune adresse IP par ce biais, contactez l'administrateur du site.

4.
Est-ce que votre poste arrive à communiquer avec la passerelle par
défaut ?

Votre machine est donc connectée au réseau et a obtenu une adresse IP (a une adresse configurée).

Vérifiez maintenant si une passerelle par défaut est configurée et si votre poste peut communiquer
avec cette passerelle.

Est-ce que votre poste arrive à communiquer avec la passerelle par défaut ? 12
Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Entrez la commande suivante [CC!]:

[6]

$ netstat -rn | grep '^0.0.0.0' | awk '{print $2}'


138.96.64.250

♦ Si aucune ligne ne s'affiche, cela veut dire que le poste de travail n'a pas reçu l'adresse de la
passerelle par défaut du serveur DHCP.

Dans ce cas, contactez l'administrateur du site pour connaître l'adresse de la passerelle par
défaut.

Une fois que la passerelle est connue, vous pouvez la configurer avec la commande suivante :

$ route add default gw ggg.ggg.ggg.ggg

Où ggg.ggg.ggg.ggg est l'adresse de la passerelle qui vous aura été communiqué. Vérifiez que
la commande a eu l'effet escompté avec la commande [6], puis vérifiez ensuite le bon
fonctionnement de votre poste sur le réseau.

Si une ligne s'affiche suite à la commande [6] indiquée, elle indique l'adresse de la passerelle par
défaut. Il faut maintenant vérifier que votre poste est bien capable de joindre cette passerelle.

Pour vérifier cela, tapez la commande ci-dessus et attendez 2 à 3 secondes avant de voir le résultat
s'afficher [CC!]:

$ ping -c 5 -i 0.5 -q ` netstat -rn | \


grep '^0.0.0.0' | awk '{print $2}'` | \
grep '% packet loss' | awk -F',' '{print $3}'
0% packet loss

Le résultat indique le pourcentage de pertes. Ce pourcentage pour la passerelle par défaut devrait être
de 0%. Si un paquet seulement a été perdu (20% de pertes), lancez de nouveau cette commande à
plusieurs reprise. Si plus aucun paquet n'est perdu, la perte du tout premier paquet n'est pas
significative.

Si le test réussi, passez au test suivant.

Si ce n'est pas le cas (100% de pertes ou taux de perte différent de 0% après quelques essais),
contactez l'administrateur du site. Attention ! Chez certains opérateurs d'accès Internet, la passerelle
par défaut filtre le protocole ICMP (utilisé par la commande ping ci-dessus) mais pas les autres
protocoles. Un résultat négatif à ce test n'est pas forcément rédhibitoire, vous pouvez quand même
essayer le test suivant.
5.
Est-ce qu'un serveur DNS est configuré ?

Entrez la commande suivante :

Est-ce qu'un serveur DNS est configuré ? 13


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

$ cat /etc/resolv.conf
; generated by /sbin/dhclient-script
search inria.fr
nameserver 138.96.0.11
nameserver 138.96.0.10

Ne tenez pas compte des lignes commençant par le caractère ; ce sont des commentaires.

Vous devriez avoir au minimum une ligne commançant par search et une ligne commençant par
nameserver.

Si ce n'est pas le cas, cela peut-être un problème. Attention certains opérateurs d'accès à Internet ne
renseignent pas la ligne search. L'absence de cette ligne n'est pas forcément une erreur, vous pouvez
quand même passer au test suivant.

S'il n'y a pas le lignes nameserver, contactez l'administrateur du site.

S'il y a au moins une ligne nameserver, passez au test suivant.


6.
Est-ce que vous arrivez à joindre le serveur DNS ?

Entrez la commande suivante afin de tester les serveurs DNS qui sont configurés dans le fichier
/etc/resolv.conf [CC!] :

$ liste=`grep nameserver /etc/resolv.conf | awk '{ print $2 }'` ; \


for x in $liste ; do p=`ping -qc 2 -W 2 $x | grep ' 0% packet loss' | \
wc -l`; echo -n "$x : " ; if (($p == 1)) ; then echo OK; else echo NOT OK ; fi ; done
138.96.0.11 : OK
138.96.0.10 : OK

Le résultat devrait être semblable à celui indiqué ci-dessus pour chacun des serveurs.

Si une des lignes affiche NOT OK cela ne signifie pas en soit qu'il y a une erreur. Certains prestataires
filtrent le protocole ICMP utilisé par la commande ping (utilisée dans le test ci-dessus). Essayez dans
tous les cas la commande suivante.

Si les lignes affichées ont toutes OK comme indication, cela veut dire que les serveurs DNS sont
joignables à partir de votre poste. Il faut maintenant vérifier qu'ils fonctionnent et répondent aux
requêtes.

Entrez la commande suivante afin de tester le fonctionnement des serveurs DNS [CC!] :

$ liste=`grep nameserver /etc/resolv.conf | awk '{ print $2 }'` ; \


for x in $liste ; do echo -n "$x : " ; n=`hostname --fqdn`; \
p=`dig @$x $n +time=1 | grep ^$n | wc -l`; if (($p == 1)) ; then echo OK; \
else echo NOT OK; fi ; done
138.96.0.11 : OK
138.96.0.10 : OK

Est-ce que vous arrivez à joindre le serveur DNS ? 14


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Le résultat devrait ressembler à ce qui est indiqué ci-dessus. Si une ligne indique NOT OK contactez
l'administrateur du site. Si le test précédent affichait NOT OK pour le même serveur, signalez-le à
l'administrateur de site.

Si toutes les lignes indiquent OK, passez au test suivant.

Test du bon fonctionnement réseau


Le manuel vous propose ici quelques liens qui vous permettent rapidement de tester le bon comportement de
votre poste vis-à-vis de quelques services comme les services Web ou de messagerie :

Services Web

• Serveur de Sophia
• Serveur du LORIA
• Serveur de Rocquencourt
• Serveur de Montbonnot
• Serveur de Futurs
• Google
• Service Public

Messagerie

Vous pouvez tester l'accessibilité du serveur de messagerie dont vous dépendez. En fonction de de votre UR
d'origine trouvez dans le tableau ci-dessous un nom de serveur de courrier que vous pouvez utliser pour le
test. Attention, ces tests supposent que vous avez préalablement testé la connectivité réseau de votre poste de
travail notamment que vous disposez d'un service DNS fonctionnel.

UR Nom du serveur
Sophia sophia.inria.fr
Rocquencourt concorde.inria.fr
Loria mailironport.loria.fr
Montbonnot mx-serv.inrialpes.fr
Irisa mx-serv.inrialpes.fr
Labri iona.labri.fr

Une fois que vous avez repéré le nom du serveur DNS utilisé pour votre UR, vous pouvez tester votre accès à
ce serveur avec les commandes suivantes

• nom_du_serveur est le nom de la machine que vous avez repéré dans le tableau ci-dessus)
• nom_de_mon_poste est le résultat de la commande

hostname --fqdn

Entrez d'abord la commande telnet, puis les commandes indiquées ci-dessous en caractères gras.

$ telnet nom_du_serveur 25

Trying xx.xx.xx.xx...

Test du bon fonctionnement réseau 15


Portail ccmi - Aide au diagnostic réseau pour linux

Connected to nom_du_serveur.
Escape character is '^]'.
220 nom_du_serveur ESMTP Wed, 29 Mar 2006 16:45:26 +0200
helo nom_de_mon_poste
250 nom_du_serveur Hello nom_de_mon_poste [yy.yy.yy.yy], pleased to meet you
quit
221 2.0.0 nom_du_serveur closing connection
Connection closed by foreign host.

• Si tout ce déroule comme indiqué ci-dessus, cela signifie que vous disposez de la connectivité à votre
serveur de messagerie
• Si après avoir saisi la commande telnet, le serveur reste sur la ligne Trying..., cela signifie que vous
n'avez pas la connectivité avec le serveur de messagerie dont vous dépendez. Contactez
l'administrateur de site en lui indiquant tous les détails de vos commandes.
• Si la commande telnet vous renvoie une ligne de type Connection refused, cela veut dire que vous
disposez de la connectivité jusqu'au serveur mais que le service est arrêté sur celui-ci. Dans ce cas
Contactez l'administrateur système de votre site d'origine

Fichiers attachés

Version PDF du Guide de


Diagnostic Reseau Linux

(guide-linux.pdf
437.00 Kb)
Créé par dbenza
Dernière modification 26-03-2007 09:41

Messagerie 16