Vous êtes sur la page 1sur 13

PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

ENSEMBLE POUR PLUS DE SENS


Une démarche durable, équitable et solidaire
pour une consommation bio responsable

Le commerce équitable Nord-Nord


selon Biocoop

Contact presse
Mélanie Koronko – 01 44 11 13 67
m.koronko@biocoop.fr
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

Sommaire

Connaître et comprendre le réseau Biocoop :


plus qu’un réseau de commerçants en produits bio. . . . . . p. 3 à 4
La naissance, les valeurs et les missions de Biocoop

La construction de filières en agriculture biologique :


un enjeu pour la production agricole comme pour
une consommation durable . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 5 à 6
La nécessité de construire des filières agricoles biologiques en
France ; Des clés pour comprendre comment structurer les filières de
manière durable et équitable.

Le rôle de Biocoop dans la construction de filières en France : un


réseau de distribution militant, engagé et impliqué dans la
production agricole biologique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 7 à 8
Comment Biocoop construit-elle ses relations avec la production ?
Comment Biocoop s’engage-t-elle avec les producteurs ?

« Ensemble Pour Plus de Sens » : une démarche équitable,


solidaire et durable. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 9 à 11
Une démarche pérenne et solidaire pour les producteurs et les
consommateurs. Pourquoi et comment est née cette démarche ?
Comment garantir des produits de qualité pour les consommateurs
tout en assurant transparence et solidarité pour les producteurs ?
Des produits qui ont du sens.

Répartition géographique des groupements


partenaires de producteurs et des transformateurs . . . . p. 12 à 13

2
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

CONNAÎTRE ET COMPRENDRE BIOCOOP


Plus qu’un réseau de commerçants de produits bio
Plus qu’un réseau de distribution, Biocoop est avant tout un projet coopératif,
singulier qui agit pour une agriculture biologique durable et pour un commerce
solidaire. Nées de consommateurs engagés, les biocoops s'attachent à mettre
l'éthique et la coopération au centre de leur développement.
Biocoop s'illustre également par ses produits du commerce équitable et par un
choix très étendu d'écoproduits et de cosmétiques. Plus de 320 magasins de
proximité agissent au sein de ce réseau.

Au commencement
A la fin des années 70, des consommateurs et des producteurs animés par une même volonté,
celle de soutenir une agriculture biologique pour développer une consommation bio de qua-
lité, se réunissent en coopératives de consommateurs : les coops.
Dans un contexte agricole biologique désorganisé et face à une multiplicité de cahiers des
charges bio aux exigences disparates, les coops décident alors de se structurer en 2 groupe-
ments régionaux de coopératives de consommateurs : l’objectif était de créer un nouveau
projet qui bénéficie à chacun, producteurs et consommateurs.
Ainsi, sont crées le groupement régional Intercoop (1983 – Ouest) et Biopaïs (1984 – Sud Est).
Toujours dans ce souci de structuration, les coops organisent leur première rencontre natio-
nale en 1986. Sera alors établie une charte fondatrice de l’association loi 1901 : BIOCOOP
qui deviendra le premier distributeur bio en France, est créée.

Des valeurs, des choix et des missions inscrits dans une charte
Biocoop n’est pas un réseau de franchises. C’est avant tout un réseau d’acteurs indépen-
dants, militants, engagés qui œuvrent ensemble pour le développement d’une agriculture
biologique dans un esprit d’équité et de coopération. Plus précisément, le projet de Biocoop
se donne deux grands objectifs :
● Développer l’agriculture bio, paysanne, locale.
● Développer l’accessibilité des produits bio de qualité au plus grand nombre.
Biocoop sélectionne des produits en fonction d’exigences écologiques et sociales, et inscrit, dans
son Cahier des Charges, des critères de composition des produits qui vont au-delà de la régle-
mentation en vigueur (O% OGM, lécithine de soja, arômes et composants exclusivement bio…).

Un réseau unique et atypique de magasins, créateurs de liens


Chez Biocoop, le lien est essentiel : du " lien au sol " qui concourt à définir l'agriculture bio-
logique, au lien qui unit producteurs et consommateurs, le réseau Biocoop développe des
3
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

relations de proximité et place l’échange au cœur de son activité.


Les magasins du réseau, véritables lieux d’échanges, accompagnent les consom’acteurs dans
leur compréhension du Bio et font se rencontrer consommateurs, produits et producteurs lo-
caux.

Biocoop, un réseau qui s’implique dans son secteur et au-delà


Biocoop s’engage dans des démarches qui vont au-delà de son activité propre. En effet, le
réseau et les hommes qui le composent se distinguent par une pratique constructive de leurs
métiers, un positionnement, des engagements et des actions militantes.
Ainsi, Biocoop est partie prenante dans les instances professionnelles (Synabio : Syndicat na-
tional des entreprises bio au service de la filière agriculture biologique, FNAB : Fédération
Nationale de l’Agriculture Biologique, ASAFI…) et dans la formation. Celle-ci permet à des
publics divers d’acquérir une qualification reconnue et de fournir à la profession un vivier
de personnel compétent.
Par ailleurs, l’engagement de Biocoop se traduit également par des partenariats avec les ac-
teurs de l’économie solidaire et de la protection de l’environnement.

Organisation et structuration
Conseil d’administration (4 collèges) :
● Magasins (40% de coopératives, 60% de SARL familiales).
● Producteurs
● Salariés
● Association de consommateurs
Un modèle coopératif multi professionnel unique
Logistique
Pour fournir les magasins et permettre au plus grand nombre d'avoir accès aux produits biologiques, Biocoop
compte sur le développement de l'approvisionnement local, géré par ses magasins, et sur les performances de
sa centrale d'achat ainsi que celles de ses 4 plateformes logistiques :
● Grand-Ouest à Melesse, près de Rennes
● Sud-Est à Sorgues, près d’Avignon
● Sud-Ouest à Port Sainte Marie, près d'Agen
● Centre-Nord-Est à Sainte-Geneviève-des-Bois (Ile de France).
Ces plates-formes représentent plus de 40 000 m2 d'entrepôts.

Deux plates-formes spécialisées sont associées à Biocoop : Biolidis à Toulouse pour la librairie et Ecodis à côté
de Vannes pour les écoproduits, l'équipement de la maison et de la personne.
Avec la filiale Biocoop Restauration, le savoir-faire du réseau s’étend à la restauration hors foyer.

Biocoop en chiffres
● 320 magasins à janvier 2010
● Près de 6000 produits référencés
● Chiffre d’affaires 2008 : 390 millions d’euros
● Chiffre d’affaires 2009 : 450 millions d’euros
● Soit une croissance de 15%
● 3000 salariés

Biocoop représente 12,71 % du marché des produits biologiques français.


Biocoop, c’est aussi 38 % de la surface de vente de la distribution spécialisée.
4
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

LA CONSTRUCTION DE FILIÈRES
AGRICOLES BIOLOGIQUES
Un enjeu pour la production agricole
comme pour une consommation durable
La dynamique des produits bio sur le marché français est positive.
En effet la consommation des Français en matière de produits poursuit sa pro-
gression : ils sont 46% à consommer des produits biologiques « au moins 1 fois
par mois », contre 44% en 2008.
Côté production, le nombre d’agriculteurs bio est en constante progression :
+ 23% de producteurs bio entre 2008 et 2009 et, en moyenne, 300 agriculteurs
se convertissent par mois.
Cependant, l’Agence Bio annonce que l’exploitation en bio de la surface agri-
cole utile (SAU) n’est que de 2,5%.
Pour satisfaire durablement une demande en pleine croissance avec des pro-
duits de qualité, issus de production locale (française), il est alors nécessaire
d’organiser, structurer et construire la production en amont.
Source chiffres : Agence bio – baromètre de consommation 2009

Comment structurer les filières agricoles


biologiques de manière pérenne ?
● Donner aux producteurs des opportunités de se rencontrer, de s’organiser entre eux et
également de rencontrer les autres acteurs d’une filière (transformateurs et distribu-
teurs).
● Soutenir et accompagner les producteurs dans leur conversion en bio (durée de 2 ans
minimum).
● Créer et assurer des débouchés pour les producteurs bio en assurant la diversification
de la production.
● Planifier et contractualiser avec les groupements de producteurs pour organiser et sécu-
riser la production.
● Garantir et développer les spécificités de production.

Mais aussi :
● Accompagner et développer la demande notamment locale et régionale
● Accroître l’accessibilité de produits bio pour tous
● Maintenir des critères d’exigences pour garantir la qualité des produits

5
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

Un tel modèle de construction durable implique que producteurs et consommateurs puis-


sent se rencontrer. Ainsi, les distributeurs ont également un rôle à jouer en proposant des
produits en lien avec la production locale et en répartissant leur offre sur l’ensemble du
territoire.

Un modèle pérenne ? Oui, mais…


Ainsi exposé, ce cheminement pourrait être exemplaire et permettre à l’agriculture biolo-
gique de se développer de manière équitable et durable.
Pourtant, la réalité du marché est autre !
Il incombe à chacun des acteurs du marché de considérer l’enjeu de la construction de fi-
lières agricoles biologiques et de s’impliquer :
● Aux pouvoirs publics et institutionnels de donner davantage de moyens aux acteurs issus
du secteur de l’agriculture biologique pour s’organiser et se structurer équitablement, soli-
dairement et durablement.
● Aux distributeurs de s’engager autrement pour tisser des liens solides et stables avec les
groupements de producteurs locaux.
● Aux consommateurs d’être davantage concernés par le sens et les conséquences de leurs
achats : consommer (un produit bio) est un acte responsable !

De la fourche à la fourchette
Le maintien et le développement de l’agriculture biologique ainsi présentés, n’ont de ca-
ractère éthique, solidaire et surtout pérenne que s’ils incitent tous les acteurs (producteurs,
transformateurs, distributeurs et consommateurs) à collaborer et à échanger.
Chacun d’entre eux, depuis la production jusqu’à la consommation, est lié.
La notion de lien est au cœur même des activités et des engagements de Biocoop depuis
plus de 20 ans. Chez Biocoop, le lien est essentiel : du " lien au sol " qui concourt à définir
l'agriculture biologique, au lien qui unit producteur et consommateur, le réseau Biocoop dé-
veloppe des relations de proximité.

6
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

LE RÔLE DE BIOCOOP
DANS LA CONSTRUCTION DE FILIÈRES
Biocoop, un réseau de distribution militant,
engagé et impliqué dans la production
Depuis sa création Biocoop tisse des liens étroits avec la production agricole
qui s’illustrent au travers de :
● la charte
● la structure même de la coopérative : la gouvernance de Biocoop comprend
des représentants de magasins et des représentants de groupements de pro-
ducteurs (ainsi qu’un représentant de consommateurs !)
● l’activité de la coopérative : les magasins Biocoop ont pour objectif affiché
de développer l’agriculture biologique locale en privilégiant le travail direct
avec des producteurs régionaux.
● les engagements de Biocoop : le réseau s’implique aux côtés de différentes
instances professionnelles.
Ces liens, à tous les échelons, permettent à Biocoop de s’engager de manière
pertinente et constructive dans le maintien et le développement des filières
agricoles biologiques en France.

Des liens solidaires avec les acteurs de la production


Depuis sa création, Biocoop affiche clairement sa volonté d’entretenir et de créer des liens
avec les acteurs des filières :
Dans sa charte
Le premier point de la Charte Biocoop exprime clairement l’objectif du réseau : le développe-
ment de l’agriculture biologique dans un esprit d’équité et de coopération.
Dans sa gouvernance
Au Conseil d’Administration siègent, au même titre, des représentants des magasins et des
représentants de groupements de producteurs (et également des représentants des salariés
et des consommateurs). Sont donc réunis des acteurs aux intérêts divergents et pourtant
animés par la volonté bienveillante de coopérer, pour le bénéfice de tous.
Cette organisation résolument atypique est l’illustration de l’implication de Biocoop dans la
construction de liens coopératifs et durables.
Dans son activité de réseau
Les magasins ont un rôle primordial dans la création et le développement de liens avec les
producteurs biologiques locaux. En s’approvisionnant directement auprès de producteurs ré-
gionaux, ils renforcent activement les liens avec la production : les magasins du réseau, vé-
ritables lieux d’échanges, accompagnent les consommateurs dans leur compréhension de la
7
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

bio et permettent aux produits, aux producteurs locaux et aux consommateurs de se ren-
contrer.
Dans ses engagements
Biocoop entretient des liens politiques et militants avec les instances professionnelles ainsi
qu’avec les partenaires associatifs. En effet, Biocoop souhaite être acteur dans les décisions
politiques professionnelles et institutionnelles dans l’agriculture biologique en France comme
à l’échelon européen. Biocoop est présente dans les instances professionnelles les plus per-
tinentes du secteur de l’agriculture biologique :
INAO : Institut National de l'Origine et de la qualité ; Comités de Certification
des organismes certificateurs de l'agriculture biologique
IFOAM : International Federation of Organic Agriculture Movements au travers
de son adhésion à l’ASAFI (bureau français de l’IFOAM)
En partenariat et en dialogue avec :
FNAB : Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique
SYNABIO : Le Syndicat national des entreprises bio au service de la filière agri-
culture biologique

Développer et construire pour préparer l’avenir


Le marché des produits agricoles biologiques est en pleine croissance. Pour le pourvoir de
manière durable, il est donc nécessaire de développer l’existant mais également de faire
émerger de nouvelles possibilités.
Pour Biocoop, s’engager dans un travail de structuration et de construction de filières
agricoles biologiques, c’est avant tout préparer l’avenir.
● Dans cette optique Biocoop a choisi de soutenir et d’accompagner les producteurs en
conversion. Biocoop achète et distribue, au sein de son réseau, les produits issus de pro-
ductions en conversion en informant le consommateur (la mention « produit en conversion »
est indiquée clairement sur le produit). Grâce à ces pratiques, Biocoop marque son soutien
aux agriculteurs, à une période économique difficile, en leur garantissant ainsi des débouchés
et en sécurisant la production à venir.
● Au travers d’un projet de capital développement intitulé DEFI bio, Biocoop (en sa qualité
de partenaire financier) cofinance des projets concrets qui ont tous pour objectif de contri-
buer à la structuration de filières (achat de matériel, soutien institutionnel, garantie fi-
nancière).
● Au travers de la foncière Terre de Liens, Biocoop contribue à faciliter l’accès à la pro-
priété terrienne. La foncière Terre de Liens collecte de l'épargne auprès de citoyens pour
acquérir du foncier agricole et le mettre à disposition d'agriculteurs biologiques.
● En facilitant la logistique et en proposant la collecte des fruits & légumes pour les plus
petits groupements de producteurs.
● En incitant les groupements de producteurs issus d’une même filière ou de filières dif-
férentes à se rencontrer.
En ne choisissant de collaborer qu’avec des groupements de producteurs, Biocoop assume
sa volonté première de construire plutôt que d’intégrer la production, incitant les pro-
ducteurs à se structurer entre eux et à organiser eux-mêmes la diversification de leur
production.
8
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

ENSEMBLE POUR PLUS DE SENS


Une démarche équitable, solidaire et durable
« Ensemble pour plus de sens » est l’illustration concrète de l’engagement, des
choix et des actions de Biocoop pour construire des relations transparentes, so-
lidaires et de qualité avec la production agricole française.
Ainsi, en contractualisant avec des groupements de producteurs et des trans-
formateurs, Biocoop contribue à la création de filières équitables et durables
au travers d’un cahier des charges qui lie l’ensemble des acteurs.
Des liens pour des produits qui ont du sens !

Les origines
C’est au travers de ses engagements avec la FNAB que Biocoop illustre son implication dans
l’agriculture biologique française.

Depuis 2000, une convention lie le réseau à la FNAB. Cette convention a pour objectif de :
● Renforcer les collaborations entre production et distribution 
● Favoriser le développement local
● Entreprendre et mener des pistes de réflexions communes autour de la construction de
filières, mettre en œuvre des partenariats commerciaux privilégiés entre les groupements
de producteurs 100% bio et Biocoop.

Cette convention de partenariat permet de :


● Contribuer au développement de l’agriculture biologique
● Maintenir une production biologique paysanne, régionale et locale
● Maintenir une pérennité d’exploitations à taille humaine
● Garantir un lien concret entre producteurs et consommateurs

Dans le cadre de cette convention, la FNAB s’associe à Biocoop dans la démarche « Ensemble
pour plus de sens » ; une démarche que Biocoop souhaiterait exemplaire.

Ainsi, des négociations tripartites ont lieu entre les groupements de producteurs, les trans-
formateurs et le distributeur pour le bénéfice de chacun. En résulte :
● Pour les agriculteurs : une planification des cultures ou de l’élevage, une garantie à trois
ans sur l’achat des matières premières
● Pour les transformateurs : une garantie sur les volumes
● Pour Biocoop : des approvisionnements sécurisés
● Pour les consommateurs : des produits de qualité

9
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

« Ensemble pour plus de sens » est une manière de préparer l’avenir avec les agriculteurs
en les accompagnant. Pour ce faire, Biocoop contractualise et planifie la production avec
les groupements de producteurs au regard d’un cahier des charges spécifique.

Biocoop et les groupements de producteurs


Contractualisation, planification et transparence
Biocoop travaille au quotidien avec de nombreux groupements de producteurs. En signant
des accords, Biocoop incite les groupements à diversifier leurs productions et s’engage sur
des volumes et des prix fixés. La fixation du prix se fait ensemble à chaque niveau, chacun
devant y trouver son compte.
Ces « partenariats » apportent une stabilité au niveau des prix et donc des revenus assurés
aux producteurs.
Ils se construisent sur la base de cahiers des charges définis par les membres de la Section
Agricole, la FNAB et Biocoop.

Critères et exigences
Sur ce cahier des charges, sont réunis des critères et des exigences qui concernent tant les
producteurs que les groupements. Cela permet ainsi d’inciter les producteurs à rejoindre
des groupements existants ou à en consituter de nouveaux tout en garantissant des méthodes
cohérentes.
Exemples du cahier des charges « producteurs »
● Produits provenant d’exploitations pratiquant exclusivement l’agriculture biologique
● Fruits & légumes issus de cultures de plein champ ou de serres froides
● Les cultures sous abri imperméable ne sont pas acceptées
● Usage des variétés anciennes issues de population non hybrides favorisé
● Avoir une approche écologique globale
● Élevage sur des exploitations de taille limitée, préférence aux races locales.
● Animaux nourris avec 100 % d’aliments bio, produits en majorité sur l’exploitation
Exemples du cahier des charges « groupements de producteurs »
● Organisation collective de la planification des productions (rôle structurant)
● Négociation collective du prix des produits : fixation collective d’objectifs de prix de cam-
pagnes
● Garantie des assolements pratiqués : veiller à la juste répartition des productions difficiles
ou rémunératrices entre les producteurs
● Apport de l’encadrement technique aux producteurs (connaissance des spécificités par
production et des techniques de l’agriculture biologique) : visites chez d’autres producteurs,
réunions collectives entre producteurs
Il sera portée une attention particulière aux producteurs partenaires « Ensemble pour plus
de sens » qui cherchent :
● à favoriser l’emploi durable plutôt que saisonnier
● à avoir des exploitations diversifiées
● à avoir une politique sociale… visant le bien être des salariés et la pérennité des emplois
10
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

Ces spécificités et critères exigeants garantissent : transparence, solidarité et qualité

Transparence
Chaque acteur de la filière apporte des garanties sur ses pratiques (origine des matières,
méthodes et conditions de fabrication)
La traçabilité est totale au niveau de la collecte de la matière première produite, de la
transformation et du réseau de distribution se concrétisant notamment par la transparence
des marges dégagées du producteur au distributeur et la meilleure information possible
pour les consommateurs sur l’origine et la nature des produits.
Solidarité 
Le travail de chacun des partenaires est rémunéré de façon juste et équitable. Les filières
sont construites ensemble, du producteur au consommateur, dans l’intérêt de tous.
Qualité
Les produits sous logo « Ensemble pour plus de sens » répondent aux critères rigoureux des
spécifications Biocoop.

« Ensemble pour plus de sens » est une démarche cohérente, de l’amont à l’aval depuis le
producteur jusqu’au consommateur. Au regard du cahier des charges, « Ensemble pour plus
de sens » garantit une véritable cohérence pour tous les acteurs de la filière : producteurs,
transformateurs, distributeurs et consommateurs.
Grâce au travail et aux actions menés au travers de la démarche « Ensemble pour plus de
sens », la production agricole biologique est planifiée, les prix sont lissés et la qualité des
produits est garantie. C’est une démarche qui permet aux producteurs de vivre correc-
tement et aux consommateurs de s’y retrouver.

« Ensemble pour plus de sens » :


Des produits qui lient le producteur au consommateur
Au total, plus de 300 produits sous logo “Ensemble pour plus de sens” sont distribués dans
le réseau de Biocoop: des produits équitables, solidaires, issus de filières durables pour une
consommation responsable. Chaque catégorie de produits est très facilement identifiable :

Produits laitiers Céréales Viande Fruits & légumes


(bleu) (jaune) (rose) (vert) 11
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE
DES GROUPEMENTS PARTENAIRES DE
PRODUCTEURS ET DES TRANSFORMATEURS
La démarche « Ensemble pour plus de sens » représente 20% des approvisionnements
en production française de Biocoop et 70% de ses achats en fruits & légumes français.
Au total : 23 groupements de producteurs et 16 transformateurs.

Lait

Céréales et légumineuses

12
PREMIER RÉSEAU DE MAGASINS BIO EN FRANCE

Fruits et légumes

Viande

13