Vous êtes sur la page 1sur 1

Rosine Brou Épse Ouattara

Texte narratif du récit de Hanno.


Une journée inoubliable pour Tom.
Ce jour-là, Tom, son père et Lézieu son chien, partirent en randonnée sportive. Dans les
gorges, l’eau était glacée, les rochers glissaient et étaient difficiles à passer surtout pour Tom
qui était aveugle et devait faire confiance à son père. Il pouvait également compter sur Lézieu.
Tous les trois frissonnèrent mais il leur fallait passer un autre obstacle celui d’escalader un
rocher plus gros. Ils arrivèrent sur une plage où ils entendaient le bruit des vagues; c’était le
calme… Ils étaient plus tranquilles et marchèrent le long de la plage. Après quelques temps
de marche, ils retrouvèrent le avaient chaud. Tom entendit les voix des gens qui se baignaient
lorsque son père lui rappela l’ultime obstacle à passer. Il demanda le nombre de rochers, mais
son père lui expliqua comment il devait s’y prendre. Il eut une fois de plus peur. Il surmontait
sa peur, écoutait les conseils de son père et réussit à passer le gros rocher puis ils se mirent en
route pour la maison. Après une marche de trois kilomètres ils y arrivèrent. Visiblement, elle
était vide. Tom épuisé, alla s’asseoir sur une chaise près de la table sur laquelle il baladait ses
doigts espérant trouver des restes de pain. Il tombait sur un papier et demanda à son père <<
C’est maman ? >> Son père prit le papier et se rendit compte que la mère de Tom était à
l’hôpital. Tous les trois prirent la voiture pour l’hôpital qui se trouvait en ville. Le trajet fut
brusque du fait du père de Tom qui conduisait sans prudence. Quelques temps plus tard, ils
arrivèrent à l’hôpital. Ils allèrent jusqu’à la chambre où était la mère de Tom et le bébé. Elle
lui demanda de s’approcher du lit et là, Tom pensait avoir un petit frère mais il s’agissait
d’une petite fille. Il avança ses mains et toucha les siennes qui étaient si douces. Du bout des
doigts, il effleurait son visage. Finalement, cette journée se terminait en douceur pour Tom.
Il sera celui qui montrera les gorges à sa sœur quand elle grandira.