Vous êtes sur la page 1sur 4

!

!

OPENDATA ET CULTURE

Opendata et culture : définitions et opportunités pour le secteur culturel

Intervention de Claire Gallon - LiberTIC

France en retard sur la di usion des données publiques Opendata : mise à disposition d'infos en ligne qui relève d'un mouvement international (30aine de pays) Le gouvernement français va ouvrir sa plateforme en décembre

Critères spécifiques définis par des groupes de travail : complète, primaire, opportune, accessible, exploitable, réutilisable, etc.

Il

faut licence de réutilisation

Il

faut mettre les données sous bon format

7 villes impliqués dans l'ouverture des données : a commencé à Rennes en 2010

Intérêt pour développeurs, entreprises, universités, designers, journalistes pour créer applications, services, datavisualisation, data journalisme

Marché européen de la réutilisation des données publiques est de 27 milliards d'euros. Lorsque mise à disposition des données : des services sont créés, services innovants à partir de la réutilisation des données

exemple : jaccede mobile : itinéraire pour personnes à mobilité réduite (avec hauteur des trottoirs etc) Bookzee : dispo des livres en temps réel dans bibliothèques

Mais exception culturelle à la française :

institutions de la culture pas tenues de diuser leurs données (mais peuvent le faire) majorité des acteurs ne mettent pas leurs données à disposition (on peut les trouver en ligne mais interdiction de les réutiliser) données piégées sur Internet alors qu'Internet est un réseau, tout intérêt à libérer ces infos pour multiplier visibilité

A l'étranger : valorisation autour du traitement de ces données : mettre en valeur les archives via des

concours Brooklyn Museum : a créé des API pour pouvoir accéder aux oeuvres du musée : joue la carte de la mise en ligne au maximum

ouvrir données pour secteur de la culture n'est pas un défi technique

L’Opendata peut permettre notamment dans le secteur du tourisme la réalisation d’un calculateur d'itinéraire touristique : trajet optimal selon horaires d'ouverture des musées, etc. Avec l’opendata, il enrichir le dialogue et les contenus par la suite (discussion avec les citoyens, attente de retours, via les réseaux sociaux notamment)

!

!

OPENDATA ET CULTURE

Marseille Provence 2013 : ouvrir les données culturelles et programmation pour Marseille ville européenne de la culture (pour promouvoir animation, développer services, enrichir évènement)

Bibliothèque Nationale de France : Intervention de Romain Wenz

Comment intégrer mieux les données dans l'univers du web ?

Idée de départ : valoriser le patrimoine avec environnement numérique (écosystème de partenaires) recherche en ligne est quelque chose de logique (regarder critiques avant d'acheter etc,) opportunités importantes ; outils sémantique et ouverture au public

Gallica : ressources spécialisées , diciles à trouver, ouvertes par la numérisation (manuscrits médiévaux) toucher un public autre que ceux qui viennent en bibliothèque. Base de données ne sont pas forcément accessibles aux moteurs de recherches données telles qu'elles existent ne sont pas forcément ouvertes car blogueurs ne peuvent pas forcément en parler, faire des liens Gallica : 1,5 millions d'objets, 15 millions de notices bibliographiques, dizaines de milliers d'archives et manuscrits

Raisons de fond pour lesquelles il estime que Opendata important :

- on constate de moins en moins de passage sur les pages d'accueil : accès direct aux pages du site

- recherches par mots clés importantes

- nécessité de suivre des liens

Environnement favorable : audience en croissance, public demandeur de documents (Gallica : 10 millions de visiteurs en 2011)

partenariats : généalogie, wikimédia etc

Il faut organiser l'info : regrouper les contenus, liens et services (pages pour les humains et données pour les machines) Projet : data.bnf.fr

Il faut qu'ouverture des données bénéficie à tout le monde (applications, sites internet

)

Exemple : page auteur Alexandre Dumas sur site BNF (permet à utilisateur de trouver infos

complètes + diérentes oeuvres, manuscrits, documents numérisés trouver où documents sont conservés, liens vers les ressources

)

facilite l'accès aux utilisateurs,

Beaucoup d'utilisateurs vont voir les documents numérisés

BNF : fournit pages HTML et du RDF, standard du web selon le W3C

Bénéfice pour le public : visibilité et augmentation des connaissances (pages simples et grand public, créant des liens, expérimenter pour l'institution en permettant la réutilisation) BNF : décret stipule qu'elle doit favoriser l'accès de ses documents à tous

!

!

OPENDATA ET CULTURE

Web sémantique : web composé de données exploitables par les machines - facilite la réutilisation des données secteur en mvt : pour les bibliothèques, en lien avec archives et musées, et pour les universités ex : data.gov

Pistes d'avenir : ressources multiples, référentiels de sujets (peuvent être intéressants pour certains utilisateurs) , liens vers d'autres sites, diusion de données

Intervention de Wikimédia France

Partenariat avec la ville de Toulouse "Ouverture des données et des contenus, vers les "biens communs"" Wikimédia : Wikipédia et d'autres projets But : couvrir les champs de la connaissance et de la contribution

Wikimédia Commons : médiathèque de sons, cartes, images, sous licence libre 12 millions de fichiers, BDD importante publiés sous licence libre et dans le domaine public

Projet Phoebus : partenariat global avec la ville de Toulouse Idée : conservation dans beaucoup d'institutions culturelles, dans cadre du projet : logique de dissémination pour favoriser la circulation du contenu

Oeuvres du musée entreposées (car ne supporteraient pas la lumière du jour par exemple) :

Wilkimédia France a photographié ces oeuvres pour arriver à des photos HD et mis à dispositions sur Wikimédia Commons => images et certains nombre d'informations dans di érentes langues + localisation d'informations dans la photo elle même (anecdote etc)

=> Permet le rayonnement d'une oeuvre en dehors de son lieu d'origine Certaines images sont devenues des photos de référence pour mettre en valeur certaines époques (ex : crâne du Mésolithique)

Partenariat a bénéficié au Musée : + de 700 photos au final, coopération commencée en 2010, obtention de labels (photos de valeur etc) Idée pour Wikimédia et Musée de Toulouse : personnes qui travaillent dans institutions culturelles soient capables de fournir le même travail (veulent permettre la formation de ces personnes et qu'elles apportent leur pierre à l'édifice)

Deuxième projet : Fonds Eugène Trutat Anniversaire de la mort d'Eugène Trutat, photographe local Travail d'enrichissement des métadonnées d'un document VA pour la ville de Toulouse : les internautes peuvent contribuer et apporter les métadonnées (description, traduire les titres des oeuvres, ajouter la localisation de l'endroit où a été prise la photographie, etc) Contenu de la ville enrichi

!

!

OPENDATA ET CULTURE

Lorsqu'une institution culturelle met du contenu à dispo sur Internet : enrichissement de ces données. Cela fonctionne dans la grande majorité des cas, mais il faut présumer la bonne foi Cela favorise la créativité et montre l'histoire d'une ville aux internautes. Certains acteurs, contributeurs qui ne sont pas institutionnels peuvent également avoir du contenu et peuvent les mettre à disposition afin de les partager et enrichir l'histoire d'une ville.

"Quelle image du monde laissons nous s'installer quand la pluralité n'est pas réelle faute d'ouverture ?" => domaine public américain (obligation de di user sous licence publique pour la NASA etc) arme redoutable dans la bataille de l'information et de la représentation

Intervention de Frédéric Vasse : ville de Nantes et ouverture des données publiques

Constat : Les élus ne peuvent plus travailleur seuls. Mise en place de l'e-administration depuis 1 an à Nantes.

Ouverture des données publiques pour encourager le développement d'applications innovantes adin d'améliorer le service aux habitants et assurer la transparence et rapprocher l'état et ses citoyens

Lancement le 3 février 2011 de l'ouverture des données publiques à Nantes

Coproduction à la nantaise avec LiberTIC pour enrichissement futur Il fallait avoir un maximum de réseau

Chemin long : 6 étapes de l'idée à l'action jusqu'à l'utilisation d'applications futures

6 chantiers identifiés : thématiques, licence, promotion, concertation, animation du site, innovation

Dans le champ de la culture : tous les acteurs sont concernés Exemple de premières données libérées : horaires, tarifs

Ouverture des données lundi à la !! Site intitulé : Nantes-ouverture des données Entrepot : portail , plateforme la plus e cace possible pour les développeurs

=> champ de création et de développement

Appel à projets Opendata début 2012