Vous êtes sur la page 1sur 4

Amicale des Arbitres de Saint Omer

http://www.amicalestomerarb.skyblog.com

Newsletters du Mois d' Août


N°6

Sommaire L'actualité de l'arbitrage

L'actualité
de l'arbitrage
Page 1
Nouvelle saison, nouvelles consignes ...
Après le début de saison houleux de la précédente édition de Ligue 1, où la controverse a
trop souvent accompagné une multitude de décisions arbitrales, les hommes en noir se
sont rendus dans les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 pour clarifier les nouvelles consignes
Dates à d'arbitrage en vigueur cette saison.
retenir
Page 1 Si ces nouvelles recommandations ne révolutionnent pas pour autant le football français, il
convient de les connaître pour ne pas être en port à faux avec l'arbitre...

Lorsqu'un joueur se blesse, les joueurs devront à partir de maintenant continuer de jouer
jusqu'à l'intervention de l'arbitre, qui décidera tout seul d'arrêter le jeu ou non. Le temps du
dégagement en touche «fair-play» est donc révolu.
L'actualité
de la CACO La surface de réparation deviendra un lieu où les erreurs ne seront pas pardonnées : tout
Page 2 ceinturage ou autre faute grossière sera sanctionnée d'un penalty. En outre, les arbitres
seront d'autant plus vigilants sur l'utilisation des bras dans les duels aériens, et
sanctionneront les joueurs coupables de bras au visages d'un carton jaune.

Les joueurs victimes de saignements et désirant revenir sur la pelouse devront s'adresser
au quatrième arbitre qui, après avoir confirmé la fin des saignements, sollicitera un accord
Amicale de verbal ou gestuel de l'arbitre central avant de permettre au joueur de reprendre sa place.
Saint Omer
Page 3 Si un gardien et un joueur de champ se blessent lors d'une action commune, les deux
joueurs seront soignés sur la pelouse. Par le passé, seul le gardien avait droit à ce
privilège.

Les joueurs qui demanderont à l'arbitre d'avertir un adversaire de manière abusive se


verront attribuer un carton jaune. Cette recommandation précise relève de l'UEFA.
Zoom sur nos
adhérents Enfin, les buteurs qui feront un excès de zèle après avoir marqué (maillots enlevés ou
Page 4 relevés sur la tête, accrochage au grilles des tribunes) se verront attribués un carton
jaune. Tout message politique, religieux ou personnel affiché sur un quelconque support
fera l'objet d'un rapport arbitral transmis à la Commission de discipline.

Autre mesure décrétée par la LFP pour renforcer les valeurs de fair-play et de l'esprit
sportif : les deux capitaines de chaque équipe devront se serrer la main ainsi que celle de
l'arbitre à l'issue de chaque rencontre.

Page 1
Amicale des Arbitres de Saint Omer
http://www.amicalestomerarb.skyblog.com

Newsletters du Mois d' Août


N°6

L'actualité de la CACO
SECTION JEUNES ARBITRES - REUNION DU 26/07/2007

Sous la Responsabilité de David CARO UGE, C o nstat : S ur 50 0 arb it res, seulemen t 4 cand id ats à la ligu e
En présence de : Do minique H ARY, Daniel POMM ERY, Gaëtan !!!! U n d es effectifs d ’arb itres d e L ig ue les p lu s faib les d e la
RIGAUX , Francis FRAM MERY, Vincent VAR LET, Aymeric Lig u e du N o rd !
ANSEL B u t : Présen ter tou s les ans : 5 can d id ats JA L et o p tim iser le
Excusé : Georges FL OUR ET, Pierre DESFACH ELLES, Géra rd no m b re d e can d id ats po u r les sen io rs !
SER GEN T
Assiste à la Ré union : Olivier LEDOUX, CTDA Di strict Haute
Fair e 2 éco les d’ar bi trag e chez les Jeun es ( max i) pu is un e
Garonne Midi Toulo usain seule ch ez les senior s.
En préa mb ule , Olivier LED OUX (Ancien Me mbre de la CAC O ) 1er C ou rs : 1 3 O ctob re – 2 ém e C o ur s : 8 d écem b re – 3 ém e
remercie la Sectio n de cette invitation e t tout le plaisir de re trouver C o ur s : 2 fév ier – 4 éme co ur s : 2 6 av ril
se s anciens c ollè gues de la CDA Côte d’Opale. (à con fir mer ). Lieu des C ou rs : U n co ur s dan s chaq u e sect eu r.

PART IE THEO RIE PARTIE TECH NIQUE/PRATIQUE :


1°) Organisation du Recyclage Jeunes Les Contrôles/Accompagnements :
S amed i 25 A o û t à C am pag n e Les H esdin (9 h-1 2 h ) et N iv eau d es C o ntrô les pl us ad apté au x cap acités d e ch acu n.
D iman ch e 26 A o û t à A ud ru icq (9 h -1 2 h ) Prév o ir un e réu n io n sp écifiq u e d e pr ép arati on d e la réu nion
P ro g ram m e : des C on tr ôl eurs afin d e f ix er au m ieux les ob jectifs à attein d re
P résent atio n d e la S ectio n J eu n es A rb itres/M o d ificatio n Lo is lo rs d es co n trô les. L es 15 « J eun es A rb itres » ch o isis p o u r la
d u j eu /P résentat io n et M od e d ’E m p lo i de la N ou v elle F eu ille Prép a. A ur on t d es co n trô les spécifiq ues assu rés p ar D
d e M atch/A d m in istr atif/P au se/Q u estion n aire/L es A rb itr es Po m m ery – F Fr am mer y – A A n sel. C haq u e n o u veau
A ssistan ts co n trô leu r sera acco mp ag n é d eux fo is. Il est pr og ram m é u n e
R éu ni on d es C o n trô leu rs, le 6 sep tem b re – C o llèg u e Lan gev in
2°) Questionnaires Intermédiaires d’Octobre et de Mars à B o u lo gn e/M er. L a séance d e tr av ail su r le ter rain étan t
U n e r éf lex io n est m en ée sur la n écessité d e trav ailler d e la pr og ram m ée l e 1 5 Sep tem b re – L ieu à déter min er . Il est
m êm e façon q u e l es sen io rs. dem an d é au x acco m p ag n ateu rs d e d o n ner des avi s p récis su r
Il est d écid é po u r cette saiso n, d e tr availler d e faço n les po t en ti alités d e n os j eu n es can d id ats.
lo n g itu d in ale sur to u te la s ai so n. U n q u estio n n aire s er a
en vo y é à ch aq ue p ério d e d e vacan ces scolaires, com p o rtan t 1 0 Les Stages :
à 1 5 q u estio n s. *S tag e M o in s d e 1 8 an s : T rois co u rs d e rév ision – 1 0 jeu nes
En v o i 1 er qu esti on n aire : le 1 0 /1 0 – R eto u r le 5 /1 1 A rb itr e sélection n és po u r 6 ar bitres reten us p o ur le stage
En v o i 2 éme q u estio n n ai re : le 1 0/ 1 2 – R eto u r le 7/0 1 *P rép aratio n des Jeu nes A rb it res O ffician t lors d es fin ales
En v o i 3 éme q u estio n n ai re : le 2 8/0 1 – R eto u r le 2 5/02 D épartem en tales/R ég io n ales Po u ssin s/B en jam ins (à F aire
En v o i 4 ém e qu estion n aire : le 25 /0 3 – R eto u r le 2 1/04 . L es po u r F in F évr ier )… 2 0 jeu nes ar bi tres sero n t sélectio nn és
n o tes et la co rrection ser on t env o yées avec l e q u est io n nair e po u r o fficier lor s de ces fin ales.
su iv an t. C o rrection d es q u es tio n nair es : L or s d e ch aq u e *S tag e de P erfectio n n em en t 1 5 /1 8 an s
réu n io n d e la section « Jeun es A rb itr es » o u en con certat io n 18 /2 1 ans (su r d eux jo u rs, en relati o n av ec les E du cateu rs-
av ec la section « T ech n iq u e, Fo rm atio n » C haq u e n on -retou r C o ntenu : Tro n c co m mu n A r bitre/E d ucateu r et un T ron c
en traîn e u n m atch d e s usp ens io n. A rb itr e )
*S tag e en co llabo ration avec le D istrict A rt ois en p rév ision
3°) Réflexion sur une « Prépa. E cole d’A rbitrage Jeunes po u r les v acan ces de P âqu es
Arbitres» *A m élio ration d u R elatio n nel en tre Jeu n es A rb itres/ M em b re
P op u lation arbitrale co ncern ée : 1 5 jeu n es A rb it res, la de C A / Ed ucateu rs au travers d u d évelop p em ent d es relation s
p rem ière an née, p ui s 20 à 25 les an nées su iv antes… au trav ers d es stages, des renco n tres… , d es su jets « m od ern es
N écessit é d e d étecter ceux in téressés et mo tiv és p o ur les » tels la p réparatio n p hy siq u e, l’alim entatio n … et des M atch es
ex amen s ligu e q ui on t o u au ro n t le p ot entiel d ans les 3 ans . am icaux en tre arb itres o u /et avec les éd u cateurs d es clu bs…

Page 2
Amicale des Arbitres de Saint Omer
http://www.amicalestomerarb.skyblog.com

Newsletters du Mois d' Août


N°6

Amicale de Saint Omer

Page 3
Amicale des Arbitres de Saint Omer
http://www.amicalestomerarb.skyblog.com

Newsletters du Mois d' Août


N°6

Hommage
A
Jean Maurice Deschepper

N
o tre a m i est p a rt i ; il fu t d e tou s le s é vé n em e nt s i m p or ta nt s li és à la
v ie d e l 'am i ca l e, c es d i x d er n iè re s a nn é es ; il é ta it e nt re a ut re no tr e
b a rm a n , no u s p o u vi on s c om p t er s ur lu i ; q u e d e r e gr ets d e n e p as
a vo ir p u l 'ai d e r d an s ce s d e rn i er s m om e n ts d iffi ci l es . P a ss io n, R es p e ct ,
A m i ti é , S e rvi c e, T ra va il , te l s é ta ie n t l es q u a li fic at ifs q u i ca ra ct ér is ai e nt le
m i eu x, sa faç on d 'êt re .
N ou s n e t'o ub li er on s ja m ai s; l a vi e est a in si fa it e, r en d e z vo us d e l 'au tr e c ot é
d u c h em i n. A d i eu J e an M a ur ic e,
A le xa n d re , F ra nç oi s, V é ron i q u e, M i ch el

J ’au rai un e dern ière pen sée p ou r jean M au rice


arbitre du secteu r de St O m er
Dévou é cou rageux très courageu x
J E A N -M A U R IC E é ta it u ne pe rs on ne
g en tille , se rv ia ble, to ujou rs dispo n ible
lor squ ’on lui d em a nd ait u n se rv ic e . Je le
c on na is sa is bie n c ar je l'a i p ar ra in é il y a
to ujou rs la pou r don n er un cou p d e main
plus ie u rs an n ée s e t en su ite il es t ve nu m e
Il a fait b eaucou p pou r no tre am icale
re m plac er a u b ar .Q u'il se re po se et qu 'on le
et p ou r cela je lui sou haite un bo n et lon g voy age laiss e e n pa ix .
Au rev oir Jean M aurice G ér ar d B ru g e
To n am i JP P

J M
'a i so uv en t eu l'oc ca sion de c ro is er Je an
e m bre du bu r ea u de l’A m ica le
M a ur ic e pa r le bia is de l'ar bitra g e m a is
s ou ve n t s ur so n lieu de t ra va il o ù il av ait la de s A rb it res du s ec te ur de S t
r ép ut at io n d'ê tre s er viable , ho nn ê te e t O m er , R es po ns able de la b uv et te
c ou ra ge u x. Il va laiss er un g ra nd vide pa rm i le lors de n os m an ife st at io ns , de pu is de u x
m on de de l'ar bitra g e e t ce lu i d'A R C m an da ts , Je an -M a ur ic e n ou s a quitt é en c e
IN T E R N A T I O N A L . S a lut M O M O on n e dé bu t d u m o is de M ai…
t'o u blie ra pa s.
P hilipp e S te en k es te G a rd on s e n no tr e m é m oire , l’im a ge de Je an
M au ric e t el qu e no u s le co nn aiss io n s… U n
g ra nd dé vo ué to ujou r s disp on ib le po ur so n

J ean Maurice était quelqu'un sur


qui on pouvait compter.
Il a su donner tout ce qu'il
se c te ur , d’u n e g e nt ille ss e e t d’u ne a m a bilité
inc om m e ns ur ab le .
pouvait à l'amicale sans jamais A u re vo ir Je an M au ric e !
rechigner à se sacrifier au service de
tous. A ym e ric
SeB
Page 4