Vous êtes sur la page 1sur 2

Iphignie Jean Racine

Publication: 1674 Source : Livres & Ebooks

=Prface =

Il ny a rien de plus clbre dans les potes que le sacrice dIphignie. Mais ils ne saccordent pas tous ensemble sur les plus importantes particularits de ce sacrice. Les uns, comme Eschyle dans Agamemnon, Sophocle dans Electra, et aprs eux Lucrce, Horace et beaucoup dautres, veulent quon ait en effet rpandu le sang dIphignie, lle dAgamemnon, et quelle soit morte en Aulide. Il ne faut que lire Lucrce, au commencement de son premier livre : "Aulide quo pacto Trivia virginis aram Iphianassa turparunt sanguine foede Ductores Danaum, etc. Et Clytemnestre dit, dans Eschyle, quAgamemnon son mari qui vient dexpirer, rencontrera dans les enfers Iphignie, sa lle, quil a autrefois immole. Dautres ont feint que Diane, ayant eu piti de cette jeune princesse, lavait enleve et porte dans la Tauride, au moment quon lallait sacrier, et que la desse avait fait trouver en sa place ou une biche, ou une autre victime de cette nature. Euripide a suivi cette fable, et Ovide la mise au nombre des mtamorphoses. Il y a une troisime opinion, qui nest pas moins ancienne que les deux autres, sur Iphignie. Plusieurs auteurs, et entre autres Stsichorus, lun des plus fameux et des plus anciens potes lyriques, ont crit quil tait bien vrai quune princesse de ce nom avait t sacrie, mais que cette Iphignie tait une lle quHlne avait eue de Thse. Hlne, disent ces auteurs, ne lavait os avouer pour sa lle, parce quelle nosait dclarer Mnlas quelle et t marie en secret avec Thse. Pausanias rapporte et le tmoignage et les noms des potes qui ont t de ce sentiment, et il ajoute que ctait la crance commune de tout le pays dArgos. 1