Vous êtes sur la page 1sur 1

La désacralisation étape ultime de la perversion

Quoi ?Qui ?Comment ?Ou ? Quand ?

Depuis quelque temps nous constatons une profanation insolente des symboles
et personnages religieux au Sénégal. Ces pratiques choquantes sont
généralement plus fréquentes chez ceux qu’on appelle leader d’opinion.
Cela consiste à évoquer leurs noms, exhiber leurs effigies dans des lieux
inappropriés dont le caractère mondain et profane contraste sensiblement avec
la sainteté de ces hommes.

Un constat plus poussé révèle que c’est un phénomène à l’échelle planétaire.

Ces figures sont les porte-drapeaux de l’Islam au Sénégal, ce sont des hommes
auteurs de hauts faits dans la pratique et le guidage des hommes sur le droit
chemin, la Siraat-al-Moustakhim, celui-là que Allah exhorte à suivre a quiconque
veut etre parmi les gagnants ici-bas et dans l’au-delà. Les religions ont été
révélées par Allah pour aider sa créature qu’il aime le plus, l’Homme, à mener
une vie facile sur terre en respectant ses recommandations et ses restrictions.

Ils ne meritent pas le traitement dont certains de nos chanteurs les reservent
dans certains endroit que sont les boites de nuit, les dancings et autres lieux