Vous êtes sur la page 1sur 10
Se heey) U2» Fstit juste de laisser uniquement @ qnetques « grands hommes > le merte des inventions qui om changd ta bie da monde? D'tsnan robles oworayes, Nos gratis savant, tes Ipwenteurs etlebres, la Flex alle des hommes Mustres. pourraient te laleser,crotre. Le tire dun bean tore de Pierre Rowsseau nous donne une nation plus exete tors: ‘qu'il parle de Les Inconnas eo! fait We siecle (lachelte). On suapergalt in effet de te part capitate quiont pris dans tex progris de certaines Techniques des plonniers géntralencent méconsuts. A la sulte de Plesre Rousset, Eooqtons quelguesruis de ves homies onbiles Préhistolre de la soude ee nee es ae eta et ga ani ca ee ee eae ene eae ee ee oe ee ee pea : Voici l'affaire : Se cousia de Louis XV? vit, un matin de 1789, enter dans ae cabinet oe guage ea Eee pres de Bourges core er age ieee eee Peace sr arate sone ee R Inettre dorganiser un laboratoire desting A Mfouver le secret de la fabrication du cathonate de soude, Temtitur fepicle to moins, dtonne qu'on pourrait le croire, I nayait pas éle Fa,oien Tamant de or de nlite fie de Ia pedanterie — et sintereaaait Pauiant pits aux sciences, quill duit a la'mode de sty iutéresser. Hl existait en France sous Je. régne de Louis AVI une véritable tragédie "on me Savait plas comment laver son Tine. Le Hrodult cel da anehinnage ie carate fe soude fadriqne uniquement Taide de Plantes “marines faisalt-défaut. Celles-ct PiMelle a Salsola Soda — ne se récol taient, en effet, que sun los rivages Walk ante ou de Malaga, Or, on. ge. trouvait Slors tn. peu en froid: avec’ MBspagne et Piiuportatlon. de ices. végétaux fh soude silat tant rardtiée que tAcartémie des Sciences avait ouvert quinze années aupa- Favant un coneours, sin de. trouver un procédé peamettant de fabriquer eelte pre- Clouse soude., mais pas un inventenr ne Sélait encore’ présente ‘Votre Ailesse ‘Royale scceptergitelle de me finaneer; demands Leblanc ? de. veus ‘bien subvenit a Yos essais, répondit le Prinee, mais & Ja eoaditio que volte tétiode’conduise reellement Gueique chose, Tactier «avoir Favis dan thimiste officiel comme le professeur Dar- ely et ai cet avis eat favorable, ely bled, Nols power coupler sir mo, omhicolns Fein, nets megate Pierre oussenuy se Liata waller_expliguer son {ge au professeur au College de France * Nicolay Leblanc procéaé Leblanc HISTORIA. scene aap ie adh aan VE ae tak sees tee nee as St ee ae eee Poe Semen enn SRR aaclanr i tn ahaa et ee pean se "reo rae e e Raed igor ahs solani est a "8 sie ae eee Deedee ae aL ae emer aig alley se eae amie Saar enee Sree Pa tic nth on! perc ane inverteur d'un procélé pour fabriquer de la soude 2 pert du Set marin. Ck esas, preperation dd slate de s0Ude. par le DES INCONNUS... < Que es inventours mous envoient leurs’ solutions, + Leblanc. se hita de proposer son pro- cede qui fut accepts. Mais — et le fait fest stupefiant — Fancien chirurgien du duc’ dlOrléans ne demundait rien en Schange. Il offrait par patriotisme son Secret qui allait devenir Ia propriété de fous, Le gouvernement mit quatre années pour remereier Leblane en Tul rendant Son usine une usine devenu un Dati- meat délabré am toit heant Partout on fubriquait du carbonate de soude — 22.000 kilos par an eprocédé Leblanc», mais le malheu Feux Inventeur etait alors dans la mistre Ir iat fut impossible de trouver deg capi- {aux pour remettre sa fabrique en état ct, Te 1 janvier 1806, il pénétra dans ce qui avait «le autrefois su fabrique, promena Sou regard sur les ruines de son réve et Senfonea un poignard dans le cour. ‘Le procédé Leblane allait prospérer du- rant fin sigcle — avant d’étre remplace par Jes cristaux Solvey — mais durant fe sigole, ainsi que Ta dit Jacques Du- lant < de, 900 ailions hommes; le seul qui Wen tira aucun vantage fat son Thventeur >». Le pire de Vacter ‘An milieu du stécle dernier, Anglais ‘enty'Bessemer dont le nom est aujour- ati lee oubie "soa how te Grange profession : il inventait, On toi Tematdalt de trouver wine machine. pour ipier Je lows de Genes, pour argznter es. iniroivs- ou pour extraire Te jus de fa canne A sucrey fl Tes trouvait. Un jour, Au moment de is guerre de Granée, i Sint Tidée de présenter aux services de Failte finesse le pioje un obus ailgies war de Is poudre, expliqua-til, agissent’ sur, Tes alletes.comone. sup des abbes de turbine ;celleset obligent Fobus ‘oonen one Tumane ee poriee plus graude et une trajectoire plus stable, Pes anitienrs ie. Napoléon IIE farent énloutig, mals confessérent pitensement : ow ous ravens pas de onion capable de tirer an projecthic aussi yemarquab *ENGird eels ue. Mienme, repondit 1 venteut, je vais wou en ihverter tn. vei Londres, Bessemer, pour cons- truire son canon, déelda tabard: dam Horer Ip fonte afors en usage eu Yaddi Honnant de fer, Um mois plus tard, devant Son four, tinventenr se felietait. 1 avait Phil 4 fabriquer on metal forgeable et fhallgable®. font supérieur & ce que Pon otensit-habituellewent ‘Orrin jour afin daceélérer Ia fuston, at seal fare raven a aulde paz fn jet dair-comprimes Tout 4 coup, for fufgugy i vit dana Te fond de son font, Encore aujou Te. proctat de VAnglas Bessemer qui est emplayé pour fa fabrication de Vacier. Proto Keystone, noyé dans le métal en tiquéfaction, deux morcenux:solides qui ne-voulaient point Tondre. Winventent les ngita et les retour fu avee une barre de fer et sapercut Hors <= blow == que les deux petits inorecaus w'elalent autre que de Vacier. ‘Comment expliquer ce phénomenc cy Hay a paride dete sexclama-t, ceest te jot air qu, le of, transperce fn fonte’liguide, Int choutte assez fort pour la debarrasser de son exces de char Bon et la msetamorpboser en scien! Bien sr, on connasait Tacier avant Bessemer, ins Ht Glalt quasi impossible de le Tabriguer en quankte industrielle, Tat’ om_ pide néssisnaiton A obtenir, 4 Taide dune molitade de_ereustts, assez acier pour contectionner des ressorts Ge montre ow des tranchanis qoutil. ‘— Mais, se dit alors Bessemer, puisaue ee cao en, combustion lve Assen la femperature pour que Ta fonte soit chan- geecen ager fe pn pas busin de chav for mon four | I me suffit dy Yerser Ia fonte liquide reste. ‘Alsi fut fait et Vinventeur réussit & fabriquer de Tacier ¢ sans combustible >. Bien atic, srait trop eat — Bassi Iner_connut plusieurs deboires avant la Tenssite defisitive ‘atleinte grace au fa- le jet Wair froid fera le ft 24 eux convertisseur qu'il inventa et anguel {i donna som nom: Des 1870, le production mondiale de Tacier dénessa te milion de tonnes: et on put abundonner le terrible Dadiage IE bassage: dt metal en ft Sion ‘moutir avant avoir atolls cingunntaine toot ks ote Hessemer connut la richesse. Pour cha- que fonne le rails Fabriqués! dans te thonde, wingleing francs tonbatent dans Son estarceley mis aujourd'hat le grad mig eonnaital encore ee pone de Prcier > Celui sens‘ qui nous Paurions ni vollares, ni avions, at lames de rasoie Deux inconnus au, cimeliere de Passy’ se trouve une pauvre tombe abandonnée. Sur une ero Deut encore se lire celle inscription en anglais A la miowize de Sydney Gileist Thomas, ‘fl biewcain de fou Walia Thomas i de Medien! Geist son douse, ele 1 anil roy snort le 2° fever #85, iu smb bon combat. Gice 4 ini ta France peut explolor a ery au te papier ae eee sess qlusnen de Sete homilies Ye ig of te Raney En ic stat Brace ae ttan cone ahi eta mgr de tome aemearat att haeeniette, bates guiness fe mineral de fer frangals "ede. la incle‘ou Whénhte brine & 3840: de feeeee Se rouvalt tachousortent pole fe plidephore aussi tu Wait de Peace (eolpmece avait angos escent foto cedar endarate ees cas hoes cc mle gu Jes Francais pourront concurrencer’ Hine fist anda et pepurer i usr (Ge gue I Chancolier de Fer dédaignatt intéregsa _par contre un Jeune, londonen, eat ur isan torments rere eae tl oavan des oe see aitarungis igre con Gael ee ae tole entondi sb profesatr déencer "© Uh Almination ud phospore, le vol ie pe ea eae cats ee veneer Sipe pot th oune toon les aiscmentsr de Larfalpe et Gallus dul Sent welslloment le Sieve Pest tecio de, propitce, PasGie ronan: qui ere Beat Semeee Cacee aint palit Gomie da cibunal dels fais ao Bilt Stabuor ie pop triosces. alien fiur'de septembre tafe irae fendi Aa Ae pabliate Ge Rieter! eel aut te adalendt 1c pu grands savant filse eneate tea Saseennata HISTORIA, inietuhion gi pontaeal fanfic ahs) tigen Sng sbi hte fe fer ‘Sydney ‘Thomas —Finconn, — eFrmelisemol 6 alte oettieiry me ce probleme qui vous embarrasse, j8 Wit étudie.. et redolu. Je suis purvend fliminer. Je shosphiore dans une propor tion de 20 4 09. tae Te président. sir Lowthian Bell — le grandpréire de ly alderurgie — se Eontenta de répondre on souriant Fn co cay Monsieur, vous sera oer tainement Ie. bienfaiteur’ publte. que Te monde attend. a e Duis ilvleva la séance sans avoir post 1a question 27 comment faites-vous ? Pigere Rousseau nous répond au _nom de Finventeur ‘Thomas avait trouvé une matibre ré- tractaire douée de proprictes basigtes et qui, tout en absorbant le phosphors, eat point dete par Chater Sugissalt de eette roche alpine que Ton appelle dolomite, A base de chank et de inagnéste, L"inventeur tdiquall, daus son Irevet, le moyen de Tulilisr et de Pappti= quer sur Tes parols du convertisseur Bes Cependant, & ta suite une seconde réu- njon'de Tussociation qui eut liew & Paris et au cours. de laquelle ‘Thomas ‘ne fut pas plus pris au Serieux qu’ Londres, le fomple rendu de Ia séaice tomba entre ies mains d'un ‘ingenieur des acléries de Bolekow et Vaughan qui accourut ches ‘homas of at ofr i possi de fire le esl. ‘acl fare concluant «Ia France, nil Tallemague, la Belsique et le Luxem? Toarg purentenfin-expleiter leur sos ol Clatait'a rhehesse pour Thoms, richesse ont ine profita: guerg, ear fl mourut N°Paris Te tevrier 1885. ‘AW moment, ous div Pierre Rous- seau, ot ly France a_pris place dans la Communauté charbonaeler et ou plus de 5) te desu production proviennent_ di trafement nga leat super de sou. igner la delte coutractee par ce pays ehvers ‘eelit dont la fombe a pouftant Ste iaiacée abandon. Salton encore que des résidus — les seorlts riches en thauy ete phowphore elgses par ls préparation de Vacter —~ on fabrique Penprafs Thomas ? Deux mols qui uaventSmprimén su des uhlions fe snes livrés aux paysans francais qut ignorent tous. que ce inysterieux prenom Gn nom homme. non dit « une poubelle », combien de Francais saventils que c'est un pretet e police parisien qui a douné son nom {cp reciplent ullitire 9. De meme par tout dans le monde on dite acier Miar- DES INCONNUS... tin» et le ¢ four Martin ». Pour beancoup, Ie! procéde Martin mest gu'un terme techy nique et on ignore généralement que ce Martin est un Francais dont invention permet de tier aclieleinent te 4/6 ae [a production mondiale de Pacier. 01 se nommait Pierre Martin, était né i Bourges Je 18 aont 1824, Or Pinventeur du_mei Teur acier du inonde, mourut pauyre. i fuatre-vingt-onze ans, jlors que « lacier Mastin > "couveat "et couvre encore’ tout Lilectetelté cosse a’étre une denrée ‘& consommer sur place Rappelons-le — ou apprenons-le’& cer- tuinse— duraat des amnees, on ne par Mint pas a e vebouler » Telestrieite a idis- lined Alors qu'aujourd’hui fa «marchan- Hise > est tetusportable, elle se perdait en cours de route et fe pouvait, quere Etre’ ulilisée ulllement que’ pour Véclal- rage, est ainsi qua New York il n'y Svait pas, moins, ila fin du steele der- ler, de. 2 000 petites. centeales. ‘Tout changed & partir du 15. juin 1882. Go. jour dans sun amphithétire du ESnebvatoire aux Arts et Métiers, le pro- fesseur Slarcel Deprer declara a ses éleves ef avatars Vous Yoxex sur Ia table dexpérience, un circuit de fil de cuivre tong de trenté inbtres, Ce fl wa que 1/10 de millimetre Ae dinnétre, cest-vlire qu'il est beaucoup slings “quan fa graphique De ce at, ce trenke tres Gqulvalgnt & guise vingls idlometres de ligne telégraphique Ah bout, ce circuit regoit te courant Gane dynsmo 0110. volls; 4 autre boat, A"cat Drauché sur ane lampe i ineau descence. Je mets In dynan'g. en route He otiung circule dans fe i te tla ment de. Fampoule. 1 tout juste la force @émetre tine fable Tucan. Cest gue, apres un parcours théorique de quatre: inate ilotnetres, il ne reste plus grand. ‘hose de la puissance Taneée ou depart | ‘Naintenanty changement de econ. Te falg tourner'ma dynamo trois fois phe wie. La force Glectromotrice est done trois fois plus grande (30. volls). 0 surprise In lumpe ‘brill avtant que’ si elle était Conneclee directement avee ia dynaino | Aree “dit; energie eat rangnise esque intégralemont celle qui est per- fie en cours de route est devenue negli neable Gonelusion : si nous_voulons transpor- ter de Tenergie électrique en réduisant {Gp ertes aw minimum, ¢levons 1s tension a depart. Ge ne fut que quatre années plus tard, ence Creil et Paris, queut lieu, expe fence definitive, Un long fil télégraphi- gue envoya 110 CV sous une tension de 25 6.000 volls. Le monde entier allait désom mais liser Ia découverte de Marcel De- prez, On eut bean nommer Pinventeur freinbre de PAcadéinie des Seiences, il fat npliéméme de'son vivant, Quand il mow ful, plus personne ne connaissait son nom, ors! ses aneiens Gloves du Conservatoire des Arts et Métiers... Et encore | « Je suis Dieu...» Daus 1a nuit du 12 au 19 féyrier 1886, Te concfenge de Elysee fut reveillé par un vigoureux coup de sonnette, I alla otryrip et se trouva em presence dum pate re dément qui lui déclara ‘de suis Diew ef Je vex la paix uni vervelle. Te mnatheurenx fut aussitdt trausporté & Marcel Deprez dy trasepor Sélectrcté haute tension Photo Wille. Sainte-Anne. « Cest an nomme Gaulard > GcHMiL le Cowmiseaire de police dans son Spee cavicra cee nommeé Gaulard » que personne, ne confniseait plus etait tout simplement Pin- senicur trapcats Lucten Guulurd, Finvene fr du ‘célthre,transformatenr, Gest ‘Tain qu ew occasion de fg Is ae: mnonstrition de som invention. Lexposi- Hon internationale de 1881 avait eree-un eoneours, esting récompenser le mell {eur systéme de transport de. Penergi¢ Electrique. I fallait, en effet, au depart, jouvoir porter le courant a’ 220000 ou, 80.000 volts. puis 4 Turrivée — puisque maintenant. Pelectrieité pouvait voyager suns se perdre en chemin — absisser ce courant 8 110 volts. — Je vais. installer un alternatenr A 2.000 volls dans la gare dle Turin, décida Gaulard ; mon transtormateur en” élevera In tension, et le courant sora transmis par fil jusqu’s la gare de Lanzo, a trente Kilo inddres: Dans. cette. ville, apras passage aul ‘peuvent supporter ds consions d'un milion et demi Se volts, cecoulent directement dy. transforma teur invents par Luclen Gaulard. Photo Keystone, dans un second transformatenr, il servira A éelairer le banquet qui doit réunir le jury le 20 septembre. Le 29 seplembre, Gaulard se trouvait a Lanzo dans ld vaste ‘salle ol devait se “derouler Je banquet. 11 était’ 7 heures et je ministre, les ingénieurs, le jury avaient pris place antour des tables encore éelai- fees par des bougies. A 7b 30 précises, Te courant devait jaillir el iMlumniner 19 salle, Gaulard sentait des gouttes de sueur Souler de son front: i clit 7h 15 et seules les hougies continuaient & remphie Teur role, Autour de lui, on plaisantait on rieanait meme. Soudain, apres. vi ites de retard, Yes ampoules siallume- rent et les applatidissements exepitérent. Laieien Gaulard avait gagné. Mais la malchance ya bientdt s'acharner contre Ini. Tl ne pit obtenir des subven- ons uécessaires ct s'épuisa a Tutter contre HISTORIA ceux quil Tol dispntaient son brevet de 1882. ae las — Foltes, siéeriaitil_ en 1887, que. les rocés «uosent ae fuire de servites imie Teteurs Ginger fate, que cx, proces solent vite jugés, ear, en verité je vous ie dis, dans un'an, Je seral mort hla eine! ‘Le dernier coup ‘i fut porté par la rensise, celle meme année, Gonné a Gramme gut vivait 2 Taise. Cos 0 france aura py uer ficien aulard. Quelques. jours! plus som Brait eu pleiae demence et se ditigen un soit vers Tlyste, A Sainte-Anney il ne eget consctence. gue Pour dire a femme “2'T est temps de préparer la chambre pour que Yon y-apporte mon eercte TH uiourut le” 20. novembre, Taissant sa fomme dans ls misére. Il avait trente-huit ane Diana plus tar, une souseripton publique qui rapporta ranes empe- ha le corps de Gaslard watve fell dans {a fosse commune. Ht cela a Thenre meme “Pierre. Tlousseiu Je fait remarquer —~ ‘08 ceux qui vivajent de son eure com engaient 4 enealsser des milliards. Sul plus. que Lucien Gaulard. mérite peuttre Wélre Daptise €un inconna's foto fait te siecle. ‘ui et le Yougosiave Nikola Tesla, créa- tear de Je, ruleset “gm fat Selon HHL. Becles ele plus grand fnventeur dans Je domaine de felectresté industrielle». Gast Ish que Ton doit is ereation de Iachines peuvant produire tu courant Allernatif Zapable. de. faire: tourner clee= friguement des asines, bret Wutlllser ta fee" Glectrielé sur ume grande, échelle. Gest ainsi que Ta centrale des chates du iar Gul nena on piquant sx meipés, pesiut dialimenter toutes les Sines! tie Baffelo. scEighautant Jot asi, ut oublg, Batre om guetges, ne ls Si chambre dum hotel newyorkais, Sou Le Youroslave Nleoing Tesla, crésteur de, acio-acivité, Photo Valet du, Prix Volta, DES INCONNUS... tant un ami lui ehanter des airs de son Days natal, Un matin de 1043, In femme de Chambre de Thotel le trouva mort dans sa chambre. Personne ne se souvenait plus de Tui. 1] Tallut attendee 1958 pour imhor- taliser Nicolas Tesla eu donnant son nom — comme ceux dAmpere et de Volta — @ une unité de mesure, celle de Pindue- tion magnétique. La télévision. Déerocher votre téléphone, appelex Bo- livar. {3-29 et. vous ehtendver tine volx vous répondre : « Butteshanmont >. Gette. voix vient en effet des. Buthes- Chauront of se trouvent les vastes studios de la Television, Or ce centre, dou partent René Barthéiémy. le prinepal feéateur Photo Keystone les émissions tes _phis importantes, se Tome en reali Nene Burtheleay. ais jervoine nremploie ce nom pour designer fos studios de la rue. Cardueel, bien “que Te'nom ife Hene Barthelemy flambote Au: tiesaus dela porte dentree. Vous enten- rer les tetereporters annoncer + «4 vous, Buites-Chammont (et ceux quis comune moj, doivent se. rendre fréquetament aux sluts dev larélenisign, ne prononcent jamajs le nom de René Barthélemy 2 qui fr television frangaise doit pourtant tre sujourd’ha; — techniquement — Ia ‘neileure du monde, Thistoice commence un jour de 1925 dans Te ren eM Chan, vets le la “Colupagnie des compteurs clara ingenieur René Barthelemy : “arrive do Loutdres et jai eu Pocea- sion “de voir Iarbas une chose. Dien Gurieuse : Ta télévision de Bird 1 ya certsinement 18 une alfalre Wavenis, & i a7 est bien, regretiable que, personne en France pose’ s'y lancer, Alors pourgul esssyeriomsnois pas? Vous aver ut I hhoratoive de recherehe, metiezy done ee probleme, {étude Ta. télévision de Pingénieur | éeqssais Paid n’élait alors qu'une curiosité de hae oratoire, Les: personages. apparaissaient Gomme des silhonettes frace’h un milter de poluls repartis en trente lignes. ‘Apres trols années (études — le i avril 103) René ‘Barthélemy fit une demons. ration publigue de ses. travaux, Litmage Envoyée’de Montrouge fut regue 4 Mala: hoff, Sur Téeran de quarante ‘centimetres die cote, on pouvalt voir le visage «une femme fe potirant ef jouant de Mevebtail Vannee ‘suivante, chaque jetdi, de son studio de Montrouge, Itené Barthélemy Envovait tune heure démission grace ides artistes benévoles, bes telespectateurs Melslent alors que des amateurs bricoleurs fyant confectionné souvent euxmémes un Peeepteur eavee un veux poste de tacio, lun disque de Nipkow i trente trous ef line Zane at neon w tabelte image roste wy travers une groste Teatille, n expliqié René Bar- Meletny, semblait” avon les. dicnensions Aine demi-earte postal, Mais Thine ‘colsptait deja 90 ges. Hentot Barthelemy ta porta h 180 fignes, Crest celle qui’ enthousiasma. Georges Mandel venu visiter un Jour le studio de Montrouge : mNPouver-Vous, en six mois, donner 4 Ja France one television de 180 lignes ? Wine taudrait des 1ocuus. Vous les auiret = Mais, monsieu le Ministre, me fou: 28 rait aussi le sommet de la tour Eiffel. aS Gest entendu, — Pi un efble coaxial, et un émetteur Q grande puissance au pied de Ia tour. SMYous! aiiren tot. _Au mols de décembre 1985, Ia télévision francaise était inaugurée. lle se présen- Aait dela Ia premiore du monde avec ses wait dea Ta a Grae ee see ete SUS aa eee Nee een, pede ee ace Buea ee eee ssa Sen ee ates ers ment tae enn Becerra pear an Suna inventions de Barthelemy allaient tni_per- ni aren (mead a Be cee one Rett de eas Seat Peer ee oe ae Stee ane eee re Bhtese ae ole aie see esen eae eon eee anes Pee ey ee ee eee ea ae Pee ae eee sy CT a Peelers ont ae een tec Te ee cae ee cena eee oe Sie ee kee Pe Nal cine cae Ba tton secre Crest A un Suisse dorigine Srangnise ‘que won doit Je pick-up <— Je doute, avouait Edison, qu'il me soit jamais donne de voir un phonosraphe pret reproduine toos les discours Sune Rianiére fatelligibles Ausst ate ery rete: Table, nsent nx generations fares le fojm de petfectisanet te phonngraphie, de Moccuper piutot te la inmiere eigetrique, That. certain. que. lessons provensat dia_phondaraphe {eylindse alent magi lands, déangrenbies el mavonnsinsies, Passe encore pour Je vor, mals Tama figue anal ddtormée fajgale grincer les AGS, Votet ce que se dity a 1802, Ie eine! Prangois, Dussaitd HISTORIA = Le phonograplie «Edison est manic fesement” tnpesfectiie. Leenregiatrement indeanige ext beaueoup trop “brutal eb rossler pour repruduire tontes les finesses le soi Ht tagver mle ene aistrement plus. sine, pits peecis, pls Spte tye mauler sures faflextong soabees Ids plus délicates, Le telephone a. fleclie de Ranke u ete détroue par le telephone Slectrique de Graham Bell; Fenregistre: seat imeegnigne alien lt ire vemplace par un tispostif Pentesis: rement Beetrgues : FEL Dussaud inventa Te plek-up 1 En partont du telephone Bell dont te ‘eananlelteur passéde ale menbrane obéis: Sant aus madelations-sonores,Dussad fixa un pelit electroceimaut directement Sur la mature de lu membrane et disposa Sur le meta servann Wasmatare cet dlece fto-simant une tathe flexible portant un Saphir. On peut towjours voir be premier plekup dans une vitrine du jeusee de la Goherletique, 47 houteard ee our fubourg i aris, sur leguel” veille ‘Mw Dussoud, inst que nous fe conseille Pierre Noosens, ont lesteonivien de- Veail aire ee epelerinage mix sources HE adier ne pense "ronnie i Fomine quty pat ce. petit objet tenant dans le creux Ge la inain, enreistrs nae Speolinque descendanee 9 Gest de li, en effet, quest né te micro- Frangelt Dustiud, inventeur du pik, DES INCONNUS. lest grice au Frangais Henebigue, intenteur du ciment armé en 1880, que Yon a pu rélsr le tour de force fechnigue avast le alais du C.NT.eay foné-point ds la Overee, pong Je fiautorieur, le microslion et fn stereophoute n 1804, Dussaud pénétra dans Yampni- re de [Universite de Geneve et com: ces mots SS Nessieurs on pourra désormais con server les phenoménes électriques. Pais il dévoila tous aes shores, refusant de prendre in’ brevet sch come. jadis Tepfine, de garden pour inf seul som san. Table tivention, lon. plus. résilinnt Tes ontrats ui Te’ Naient ‘comme ingenieur SPilen soeiétes industrilies, dette te Se ‘consuerer wniquenent ais. rechereies St de vivre sins medioerementa. mais Dassionnement. Dis 1807, dans ta salle du Grand mol, rate Chepial isi tne demonstration Air"cinemaparlant "selon te. procede inyentes. gar les Américdins™ trente danndes pros fara et tlie par eux pour premlire fois dans le Chanterr de Ancots Dussinid malait pas vanréier ey Ht on chemin. Hn 900, 3Penée une nou Yelle teenntaqe de cinéina en couleurs et en 1088 il Anventa bien avant. les: Ame: icains — en déplaise & coax premier roliot Le 4 avril 1984, Branly fisait & Aca émie des Sciences une note de Dussaud sur des véhietes bon montes sedi seal gt agus suivant he odes de ferminés d'avance . Dans la cour, ley Aes: damielens parent voir um chariot se livrer 4 toiltes les manceuvres possibles, ordon- ios 4 distance, = On “poutrait, expliqua. inventeur, omauanider dit ingme mani ements de simparte quel ink par exeinple sil fortcerait st Suine et ouvrivait te feu de son carom et dis ses-miteuilleuses, ot Zevaittelle Desoyne qu'on, Jos assignenalt — "Tres bien, votre chariot, interrompit quolqu’'un, mld Si je me metiats devant? Ml vous éetaserait, Comment fviter que” le robot, devant ‘un obstacle nom prévu, puisse changer de fap? Encore tn pfobleme, hole dit Talitenr de Ges fnconntes ont fait te siéete, que Tnventeur resolut oh se jouant, Car ii mois daodt suavant, les ouristes. qui ~—1e STR 30 ‘se deomenaient ai bord du Ine de Geneve pufent comtempler un eunoh A woken qu Eins persooine a ord, travail sur tes eat @harmonseus sillages: Bt lene ctonnement epussa cell des académiciens dil quai Genius wines eutuceation, are fivort Rearté ube aulte Darque, faire del urement marche srrigre, accomplir ah tlemivercie “pour contouraes “Tupstucy Dut vepastir dats ta dizection prititive: Tiunventet propose alors au lmpuistere de Tale de ofter des ‘avions. gut pour: Faint. étre. pilotes sans. pilote., = kt, etaaton, Tu fat renondiy, ne nots parait presenter qu'on interet me: Gjogre eh ce. gut concer Putiisation CUlait on 1084.. Mais lorsque Francois Dagan movrot nat fins phi tard au, Se souvenait que cess on Ueance quetnit iG le-pick-up, te cinéma parlant et Te robot? Tn inventour en. espadrilies ene eet gaa eee an at Read Lo a ghee te sae tae GA donee ate fiat'vur un hive te icion et Gul conn: cielo Se eneg” Leute ait ae ae enon TU Retuceen Sess bly hore a ONiee ta aetna Wate eB de tha Rn Nae er Tenouvellement de son revel, Peetu ch Lisdie HExosion de 1680 mosis Tet ante ele enn ia See ate aan See eee nie course HISTORIA, Un « mariage d'inclination » : Te eiment et Ie fer Qui a inventé le ciment ? Combien de persomies peivent repoudre une telle {wuestion 2 Get inventear se wommait Vieat et était uun petit ingenieur des Ponts ef Chaussées sour ie: Preier Empire. Chatgé de. jeter un popt §, Soalay suet Dorada fu Pidee we mélanger quince a vingt Hcy de era! ave ‘eet pari ac, Imorties qui renplacait avamtageusenient ie Want des anciens ‘Or, un four, sous Je régae de Louis- Puitippe, ‘tn certain Sosep Lamhot, demeurant i Garces dans Je Va", cut Fides fleonsteuit, pour Som eng, un batem = cman so ashy ne site ff cacement quia forces. de compression Bour Milder 0 soutenie aussi tee forces extension, il me faut le renforcer par tne age itera. Ph hint Pourgtol Te fer, piuaqie ce metal auc ir chmeni, resiste admirabtement 4 Pex: tension? ois i, aunt fll et, TLambot avant de eouler sou ciments logea un Inge defor ln le euragey Lo ehinent aniné était découvert ef Lambot stempressa as'prendre sin. brevet. 1 faudra ‘cependant,attendre te Fran gals Hennenique, et Yannee. 1880, pour tole naire ie betin aunt Une imprinteie Yenait' de. braler et Te propriétaire aval déclaré 4 Hennebique oe = Crest yous qu I reconstruirer a la condition. gue’ vous emploviez un mates Flaw Ineombustible. Talsses-mo faire. A Mépoque on ne pensait qu’au fer. Hennebague se dit que armature: meal que e-Vusine pourrait. élre’ reudye Incomlustitie sells se equvall protegce pr tine matigre refractaire "Pourquoi. pas da béton ? 1) proté- ora le fer et taidera A. supporter in thonse ‘Ainsi fot fail et te résultat fot si aduai- rable qu'flennebique se nil & construire fies ponts et des enteepots en béton are. On 18 verrs méine, on 1920, comer & Pinte: Sieur da camnpanite. de Jt place Saint= Mare AVenise son bélon atime atin We Ie"rendre éternels- Le siéele du béton ne fait que commen- ear Gu a et sa detatere féoliantion dans Free! ataleable te voile putt suspen: Su entre’ ciel et terre a. RonaPoint de in Defense, ew adnirant cote connote eure, faut. garder presents 4 esprit fee nouis du daupninois Lom scat! Ga Brevengat dosenh Lambo st de Varifien Prangols Hennebique, Hox aussi furent des Incounus qui ont fait le sigele,