# ##################################################################### # Configuration du peering dans CCCam.cfg V2.0 # ################################################## #################### Introduction Le CCcam.

cfg sert a plusieurs choses et est vital dans le sharing la première fonction est de configurer le « lecteur » ou plugin cccam On y met entre autre :  le port par lequel transite les infos (cw, ecm et autres données)  le fait qu’on autorise ou pas la supervision de cccam via le web ou via des programmes externes  les emplacements des fichiers de configuration tels que le prio le provider info et le channel info  si le ccam prendra en compte les emm ou pas  la configuration de base de l’émulateur softcam La deuxième fonction est de configurer la partie Serveur de CCCam La troisième fonction est de configurer la partie Client de CCCam Il y a donc trois parties dans ce fichier :  La partie config (au milieu du fichier habituellement) voir section D  La partie configuration serveur de sharing les FLINES voir section F  La partie réception de sharing soit les CLINES voir section C Pour commencer et tester la configuration minimum et nécessaire pour que ca marche est expliquée en :  F1 pour la partie serveur mini  C2 pour la partie client mini  D1 pour la partie config mini Toutes les autres explications sont soit pour  affiner le partage en émission ou en réception ,  sécuriser  ou se connecter a d’autres émulateurs

la partie Serveur La partie de configuration serveur est constituée de Flines. les Flines servent a définir ce que l’on partage (on donne) c’est-à-dire la carte locale, les cartes virtuelles (celles des autres peers qui m’autorisent a les repartager) Trois parties peuvent etre distinguée : La 1ere est la partie minimale pour declrer un partneraire avec lequel on va partager F: <nom_utilisateur> <password> <uphops> <shareemus> <allowemm> La 2eme qui définit ce qu’on partage précisement {caid: id (: downhops), caid: id (: downhops), ...} {caid: id: sid, caid: id : Adresse sid, ...} La 3eme les options de ce patage soit les zones temporaire et l’adresse de celui avec qui on partage pour plus de sécurité {BeginTime-fin de cycle, ...}) "Dns_utilisateur et port ou IP et port" La ligne complete est donc de la forme : F: <nom > <password> <uphops> <shareemus> <allowemm> {caid: id (: downhops), caid: id (: downhops), ...} {caid: id: sid, caid: id : Adresse sid, ...} {BeginTime-fin de cycle, ...} "Dns_utilisateur et port ou IP et port" F1- Utilisation Syntaxe minimum # Note : enlever le # en début de ligne dans le fichier CCCam.cfg pour activer la ligne, # le laisser pour commenter la ligne

#

# exemple: daffy Daffy_pass 200 « après le dernier 0 il n’y a rien d’écrit» # On permet à l'utilisateur Daffy, mot de passe daffy_pass de tout recevoir, locales et reshares # jusqu'a 2 sauts à partir de notre décodeur sans partage d’emus # et sans mise a jour de carte locale via le net # # F2-Syntaxe optionelle mais qui permet d'affiner le partage # exemple : daffy Daffy_pass 200 { 0:0:5 } # On permet à l'utilisateur Daffy, mot de passe daffy_pass de tout recevoir, locales et # reshares jusqu'a 2 sauts à partir de notre décodeur ; sans partage d’emus # et sans mise a jour de carte locale via le net # # on authorise le peer a faire du repartage de toutes les cartes jusqu'à un nombre 5 # reshares, ne jamais aller au delà de 5 sinon ça génère trop de trafic, 2 est une bonne valeur # # # exemple: daffy Daffy_pass 200 { 100:06D:25AF } Si plusieurs combinaisons sont définies elles doivent être séparés par des ","(virgules) exemple: daffy Daffy_pass 200 { 100:06D:25AF, 100:3111:1921, 100:43020:0, }

## F3- Recapitulatif de syntaxe minimale et fonctionement de Uphops et CAID :ID :Downhops Uphops : Permet au peer qui se connecte de voir jusqu'à X serveurs qui sont connectées en sharing sur ma box. Il est conseillé de se limiter à 2 pour éviter trop de demandes extérieures et donc de trafic et de latence. Le nombre de sauts de décodeurs s’exprime en hops (traduction du mot anglais) CAID :ID :Downops Permet de définir jusqu'à quel niveau on veut recevoir des informations (ECM) en provenance d’un peer. Il est aussi conseillé de se limiter à 2 pour éviter trop de recherches et donc de charge et de trafic ce qui peut générer de la latence et des freezes Le nombre de niveaux s’exprime aussi en hops (traduction du mot anglais). Note : On peut dire que le downhops et le Uphops suivent un même concept, s’expriment en hops L’un est défini par celui qui partage (uphops), l’autre par celui qui reçoit (downhops) mais pour le downhops, dans les limites attribuées par celui qui partage.

Dans cet exemple on peut voir que : 1) Il y a des paramètres de connexion au niveau internet (en jaune). Ces paramètres sont soit une adresse IP soit un nom de serveur et son domaine. Ce dernier est recommandé si vous n’avez pas une adresse fixe de la part de votre fournisseur réseau. Dans ce cas vous devez mettre en place un dyndns c'est-à-dire une fonctionnalité qui va faire que votre décodeur sera toujours identifié uniquement sur internet même si vous rebooter votre router adsl

2) Il y a des paramètres d’authentification (en saumon) qui permettent d’identifier de manière unique via un login et pass les personnes qui se connectent chez vous 3) Des paramètres de partage en terme de profondeur d’investigation (en bleu) Ces paramètres définissent jusqu'à combien de saut derrière votre décodeur le client peu voir les cartes 4) Enfin les cartes que vous partagez avec aussi des limitations possibles en terme de repartage (CAID :ID/ nombre de repartages)(en vert) Il faut noter par exemple qu’avec cette configuration, la carte 500 :3311du décodeur Zorro, n’est pas accessible par le nouveau client pour 2 raisons, La première est que Zorro ne permet que 1 niveau de repartage au serveur youpee Ensuite mon decodeur, Zorba n’autorise lui au nouveau client que 1 niveau d’investigation en dessous de moi

# F4- complément de configuration # # F3.1 Partage selon plage horaire # Intervalles de temps est une option par laquelle le partage est validé # (pour bloquer les canaux sur le décodeur des enfants après 19h00 par exemple) # Si aucune plage horaire est définie de 24 heures par jour est utilisé # Émulateurs sont partagés uniquement un niveau plus bas, même si aucune limite donnée # exemple: F: user pass 5 0 1 {} {} {12:00-17:00, 19:00-20:00} # # F3.2 Sécurisation de la Fline # Quand vous avec un échange avec un de vos peers il est utile voir conseillé de # sécuriser votre partage. # Afin de vous assurer que seul lui pourra se connecter a votre décodeur et tout autre demande # sera rejetée ou ignorée il faut rajouter en fin de ligne le nom de domaine et le port # ou l'ip et le port du décodeur de votre peer # exemple F: user pass 2 0 0 { 0:0:0 } {} {} monpeer_domain.dyndns.tv 10200 # ou bien F: user pass 2 0 0 { 0:0:0 } {} {} 91.125.243.28 10200 # # Exemples # F: <nom_utilisateur> <password> <uphops> <shareemus> <allowemm> ({caid: id (: downhops), aid: id (: downhops), ...} {caid: id: sid, caid: id : Adresse sid, ...} {BeginTime-fin de cycle, ...}) hostname / ip # # F4-Exemples de FLINES: # # F: user1 pass1 # User1 obtient toutes les reshare avec un max 5 hops (sauts) de notre décodeur # (Nos cartes locales + max cinq bonds de distance). Il peut partager jusqu'Ó ses propres # Nombre de clients. Il a également recevoir des actions d'Émeu (s'il a ½oui+ derrière son C: l'entrée),

# Et est autorisé nous envoyer l'emm. # # F: user pass 0 1 0 {0100:000080, 0622:000000:1, 0500:000000:2} # User ne reçoit que nos cartes locales, mais pas 0100:000080. # Et notre 0622:000000 cartes seulement pour lui-même (1 hop vers le bas), # Et la carte 0500 pour lui-même plus un saut supplémentaire vers le bas en reshare. # Il obtient Également nos Émulateurs, et n'est pas autorisé nous envoyer l'emm (mises Ó jour). # # F: user pass 5 0 1 {00:00:3, 0100:000080:1} # User obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hops (sauts) a partir de notre decodeur, # Et a obtenu un repartage de deux niveaux au-delà de son propre niveau. # Mais il n'est pas autorisé partager 0100:000080 :1 avec d'autres utilisateurs. # Il ne reçoit pas les Émulateurs de nous, et il est authorisé à nous envoyer l'emm. # # F: user pass 5 0 1 {00:00:03, 0100:000080:1} {0100:000080:15df} # Idem à l’exemple précédent + spécifications supplémentaires # Il n’ est pas autorisé dans ce deuxieme exemple de voir le canal 0100:000080:15 df # # F: user4 pass4 5 0 1 {00:00:03, } {} {12:00-17:00, 19:00-20:00} # User4 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hops (sauts) a partir de notre décodeur, # Et ont obtenu de leur part deux niveaux au-delà de son propre niveau. # L'action est valable uniquement 12h00-17h00 et 19h00-20h00 # Dehors de ces heures, la part ne donnera pas de cw pour le client # # # F: user5 pass5 5 1 1 {} {} {} 192.168.1.1 2542 # User5 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hop (saut) loin de nous # User5 n'est autorisé se connecter que depuis l'hôte 192.168.1.1 port 2542

C- la partie reception client La partie de configuration client est constituée de Clines. les Clines servent a définir chez qui on se connecte et ce qu’on veut pouvoir recevoir C1- Syntaxe générale d'une ligne de Connexion (appelée Cline) Pour ce connecter à un serveur cccam vous devez ajouter une ligne de type c : C: <hostname/IP> <listen port> <username> <password> <wantemus> ( { caid:id(:uphops), caid:id(:uphops), ... } ) Pour vous connecter à un serveur newcamd vous devez ajouter une ligne de type N : N: ip / port dyndns utilisateur Deskey mot de passe hops_away Pour vous connecter à un serveur serveur gbox vous devez ajouter une ligne de type G: G: <ip> <remoteport> <localport> <pass> <peerpass> Pour vous connecter à un serveur radegast vous devez ajouter une ligne de type R : R: IP / port dyndns CAID (4digits) ProviderId (6digits) hops_away Pour vous connecter à un serveur camd3 vous devez ajouter une lignede type L: L: IP / port dyndns CAID (4digits) ProviderId (6digits) hops_away # C2- syntaxe minimum C: <hostname/IP> <listen port> <username> <password> <wantemus> < hostname /IP_du_Serveur> : adresse du serveur sur lequel on se connecte (dyndns ou Ip fixe) < listen port> par défaut , est défini par la configuration du peer chez qui on se connecte Pour définir le port sur sa propre configuration aller dans le CCcam.cfg d'origine et trouver : SERVER LISTEN PORT : 12000 cette partie de la configuration est aussi expliquée dans la section D1 Enlever le # et remplacer 12000 par 5555 par exemple ; il est conseillé de changer le port par défaut pour éviter le hacking. Attention si la valeur du port est modifiée après avoir déjà envoyé des CLINES alors il faut modifier les clines communiquées et recontacter les peers pour la modification <username> <password> sont les attributs d'accès au peer , c’est ce peer qui défini le login et le pass dans la fline sur son décodeur. C’est aussi le propriétaire du décodeur duquel vous recevez qui décide de ce qu’il vous donne donc de ce que vous recevrez. A travers la cline vous ne pouvez qu’affiner ce que vous recevez (donc uniquement filtrer ce qu’on vous donne) <wantemus >Le "No" signifie que aucun EMM ne sera accepté des peers.

Le oui à la fin indique que vous souhaitez utiliser vos droits pour les clés de l'UEM CCCAm sait faire ses propres EMM si un fichier Autoroll.key et Softcam.key sont présents et autorisés dans le répertoire /var/keys folder Mettre "Yes" pour recevoir l EMU de votre peer si il vous l'a autorisé dans sa fline # C3- syntaxe optionelle # C: <hostname> <port> <username> <password> <wantemus> ( { caid:id(:uphops), caid:id(:uphops), ... } ) # Explications similaires dans le concept voir section sur FLINES # { caid: id : uphops } =Limites partage entrant par action (par défaut = pas de limites)soit { 0:0:0 } # Afin d'affiner les cartes, bouquets et même canaux que vous autorisez en réception # on peut fixer les limites en renseignant les limites partage entrant par action fondée # sur la(es) combinaisons # caid: id: sid, qu'elles soient complètes ou partielles. # La totalité des combinaisons doit se trouver entre les parenthèses suivantes # avec un espace au début et avant la fin # exemple: C: user pass 2 0 0 { 100:06D:25AF } # Si plusieurs combinaisons sont définies elles doivent être séparés par des ","(virgules) # exemple: # C: user pass 2 0 0 { 100:06D:25AF, 100:3111:1921, 100:43020:0, }

#C4- Exemples de CLINE # Ligne standard ou on recoit toutes les cartes: # C: someserver.somedomain 12000 user pass « après le pass il n’y a rien d’écrit» # Ligne standard ou on recoit toutes les cartes mais en recevant aussi l'EMU du peer # C: someserver.somedomain 12000 user pass yes # Avec les dernière versions de cccam on peut Controller en réception le nombre de hops # Ligne standard ou on reçoit uniquement les cartes locales: # C: someserver.somedomain 12000 user pass no { 0:0:1 } # ligne conseillée pour étendre un peu les possibilités et le réseau de peers en réception # jusqu'à hop 2 : # C: someserver.somedomain 12000 user1 pass1 no { 0:0:2 } # D La configuration “Technique de CCCAm # Les paramètres qui suivent peuvent être édité ici ou via paramètres interface web sur le décodeur #D1-Configuration de la passerelle web # Configuration du ports entrant cad celui en écoute de votre décodeur # SERVER LISTEN PORT : 12000 « par défaut, le changer des que possible # IMPORTANT : ce port d’écoute doit être ouvert sur votre routeur afin de recevoir le trafic extérieur # configuration de l’autorisation ou non du serveur web qui permet de piloter votre décodeur

# ALLOW WEBINFO: yes # Accès pour regarder les stats ou lancer des commandes sur votre décodeur a distance # ALLOW WEBINFO: yes # WEBINFO USERNAME : root # WEBINFO PASSWORD : dreambox # le changer des que possible) # TELNETINFO LISTEN PORT : 23 # le changer des que possible) # WEBINFO LISTEN PORT : 80 # le changer des que possible) #On peut se connecter sur la passerelle web si autorisée via la commande : # http://ipserveur CCcam:15001 login et mot de passe #en telnet la commande suivante : #les commandes supportées via telnet sont : # info # activeclients # clients # servers # shares # providers # entitlements # example d’utilisation: # echo la_commande_supportée | telnet localhost server_listen_port

# D2-Parametres d’affichage : # SHOW EXTENEDED C # CLIENT INFO : yes # permet d’aficher via la passerelle web les infos # clients connectés #On peut activer un mini OSD (désactivé par défaut ) qui apparaitra lors de chaque changement de chaine et indiquant le serveur auquel on se connecte et quelle clé est utilisée … # MINI OSD : yes # ZAP OSD TIME : 3 # temps d’affichage de l’info lors d’un zapping de chaine # OSD PORT : 80 # SHOW TIMING : yes # montre le temps de décodage lors d’un zapping de chaine # # D3-Options de mise a jour des cartes locales # DISABLE EMM : no # EXTRA EMM LEVEL : yes (default (no) # # DEBUG : no # NEWCAMD CONF : no # D4-Association de carte avec un lecteur # force l’ecriture du nds boxkey (4 byte hex) # BOXKEY: <device> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> #example #

#BOXKEY: /dev/sci0 00 11 22 33 Cette option permet si vous possédez une carte NDS, d’appairer votre carte sky à votre CCcam comme si celui-ci était un démo officiel. Pour cela il vous faut un n° valable de décodeur SKY , le convertir en Hexadécimal et spécifier quel lecteur sera appairé à la carte. exemple pour le lecteur du haut avec un boxkey d’exemple : BOXKEY: /dev/sci1 12 34 56 78

# D5-Localization des fichiers de configuration additionnels de cccam: # CAID PRIO FILE : /etc/CCcam.prio # PROVIDERINFO FILE : /etc/CCcam.providers # CHANNELINFO FILE : /etc/CCcam.channelinfo # permet de capturer dans un log,les logins non autorisés à se connecter chez moi, # interessant en cas de suspiction de hacking ou de « vol » de cline # LOG WARNINGS : /tmp/warnings.txt # # D6- Liste des lecteurs de carte locaux disponibles: # B: /dev/sci0 # B: /dev/sci1 # # D7-Informations d configuration de l’emulateur soft #On indique Ici le chemin du fichier clés à utiliser : #SOFTKEY FILE : /var/keys/SoftCam.Key #On indique Ici le chemin du fichier autoroll à utiliser : #AUTOROLL FILE : /var/keys/Autoroll.Key #STATIC CW FILE : /var/keys/constant.cw #DVB API: -1 # #Rappel: pour activer les paramètres enlever le “#” en début de ligne! Et laisser le # pour les #commentaires

# Exemple de fichier CCcam.cfg (vierge) contenant toutes les variables possibles de configuration # ################################################## #################### # Amis # ################################################## #################### # Syntaxe pour pour ajouter un utilisateur à un ami CCcam avec le maximum jusqu'à la limite du hop (par défaut = 5) # ligne FLINE complete : # F: <nom_utilisateur> <password> <uphops> <shareemus> <allowemm> ({caid: id (: downhops), caid: id (: downhops), ...} {caid: id: sid, caid: id : Adresse sid, ...} {BeginTime-fin de cycle, ...}) <hostname_ or_ ip port> #<nom_utilisateur> nom d'utilisateur longueur max 20 #<password> Mot de passe de longueur «illimitée» #<uphops> Limites downshare par action (par défaut = pas de limites) et en option # <shareemus> Partage des émulateurs (par défaut = 1), permettent emm (par défaut = 1), et en option <allowemm> émulateurs sont partagées uniquement un niveau plus bas, même si aucune limite donnée # ({caid: id (: downhops),…}, Limites downshare par action fondée sur le caid: id: sid # {BeginTime-fin de cycle, ...}) Intervalles de temps et en option dans lequel la part est valide (pour bloquer les canaux sur la boîte des enfants après 19h00 par exemple) # Si aucune plage horaire est définie de 24 heures par jour est utilisé # <hostname_ or_ ip port>securisation de la filine avec l’ip correspondante au client afin que lui seul en bénéficie # # exemple: # # F: user1 pass1 # # User1 obtient toutes les actions à notre max 5 hop de nous # (Nos cartes locales + max cinq bonds de distance). Il peut partager jusqu'à ses propres Nombre de clients. Il a également recevoir des actions d'émeu (s'il a «oui» derrière son C: l'entrée), # Et est autorisé à nous envoyer l'emm. # # F: user2 pass2 0 1 0 {0100:000080, 0622:000000:1, 0500:000000:2} # # User2 ne reçoit que nos cartes locales, mais pas 0100:000080. # Et notre 0622:000000 cartes seulement pour lui-même (1 hop vers le bas), # Et 0500 cartes pour lui-même plus un saut supplémentaire vers le bas. # Il obtient également nos émulateurs, et n'est pas autorisé à nous envoyer l'emm (mises à jour). # # F: user3 pass3 5 0 1 {00:00:03, 0100:000080:1}

# # User3 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hop loin de nous, # Et ont obtenu de leur part à deux niveaux au-delà de son propre niveau. # Mais il n'est pas autorisé à partager 0100:000080 par d'autres utilisateurs. # Il ne reçoit pas les émulateurs de nous, et il est permis de nous envoyer l'emm. # F #: user4 pass4 5 0 1 {00:00:03, 0100:000080:1} {df} 0100:000080:15 # # User4 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hop loin de nous, # Et ont obtenu de leur part à deux niveaux au-delà de son propre niveau. # Mais il n'est pas autorisé à partager 0100:000080 par d'autres utilisateurs. # Il ne reçoit pas les émulateurs de nous, et il est permis de nous envoyer l'emm. # Il est également pas autorisé à voir le canal 0100:000080:15 df # # F: user4 pass4 5 0 1 {} {} {12:00-17:00, 19:00-20:00} # # User4 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hop loin de nous, # Et ont obtenu de leur part à deux niveaux au-delà de son propre niveau. # L'action est valable uniquement 12h00-17h00 et 19h00-20h00 # Dehors de ces heures, la part ne donnera pas cw pour le client # # # F: user5 pass5 5 1 1 {} {} {} 192.168.1.1 # # User5 obtient toutes les cartes à un maximum de 5 hop loin de nous # User5 n'est autorisé à se connecter depuis l'hôte 192.168.1.1 #

################################################## #################### # # Connexions ################################################## #################### # Syntaxe pour pour ajouter une connexion client un serveur # C: <hostname> <port> <nom_utilisateur> <password> <wantemus> ({caid: id (: uphops), caid: id (: uphops), ...}) # # <hostname_ or_ ip port> l’ip correspondante au serveur sur lequel on se connecte # #<nom_utilisateur> nom d'utilisateur longueur max 20 # #<password> Mot de passe de longueur «illimitée» # # <wantemus> Ajouter oui sur la fin d'utiliser les émulateurs amis (non clés public / privé émeu, etc ..), # Mais ne fonctionne que lorsque la ligne F correspondant sur le serveur a '1 'pour <shareemus>

#({caid: id (: uphops), caid: id (: uphops), ...} Limites en option tout comme la ligne F, mais pour les actions entrant (ignorer part plus de "uphops en voiture) # # Note: si {} limites sont ajoutés, <wantemus> ne peut pas être omis. Utilisez soit oui ou non. # # exemple: # # C: someserver.somedomain 12000 user1 pass1 # C: 192.168.1.2 12000 user2 pass2 # Se connecte à CCcam sans utilisation d'émulateurs amis # # C: 192.168.1.2 12000 user3 pass3 oui # Se connecte à CCcam, et reçoit les émulateurs amis aussi. # Syntaxe pour pour ajouter la connexion au serveur newcamd # # N: <ip> <port> <nom_utilisateur> <pass> <des(14byte)> <nr_of_hops_away (default: 1)> mode <stealth (default: 0)> # # exemple: # # N: 127.0.0.1 10000 dummy dummy 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 # # Ajouter une carte newcamd, donnez-lui un décalage de 2 hop, dans la liste de partage # # N: 127.0.0.1 10000 dummy dummy 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 2 # # Connexion furtive sur le serveur newcamd: # # N: 127.0.0.1 10000 dummy dummy 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 1 1 # modes "stealth" #: 0 = désactivé, 1 = mgcamd nouvelles, 2 = mgcamd vieux, 3 = evocamd, 4 = générique

# Syntaxe pour pour ajouter la connexion au serveur Radegast # # R: <ip> <port> <ca4> <id6> <nr_of_hops_away (default: 1)> # # exemple: # # R: 127.0.0.1 678 0100 0000 80

# Syntaxe pour pour ajouter camd3 connexion

# # L: <ip> <port> <nom_utilisateur> <pass> <ca4> <id6> <nr_of_hops_away (default: 1)> # # exemple: # # L: 127.0.0.1 567 dummy dummy 0100 000 080

# syntaxe pour ajouter une connexion gbox # # G: <pass> <localhost> <localport> <peerpass> <peeraddress> <peerport> # # Soutien limites option tout comme la ligne C (ne pas tenir compte des parts plus que 'uphops en voiture) # {Caid: (: uphops), caid: id id (: uphops), ... } # # exemple: # # G: my.address.tv AABBCCDD 2500 12345678 peer.address.tv 2500 ################################################## #################### # # D'autres paramètres de configuration ################################################## #################### # serveur doit écouter sur ce port pro connexions entrantes port par défaut est # 12000, désactiver le serveur avec parm-s ou 0 set port # # SERVER LISTEN PORT: 12000 # serveur peut donner quelques informations sur les connexions serveur et le client # Telnet et cardinfo d'utiliser ou de navigateur. # # Activer / désactiver l'accès à l'info # par défaut est oui # # Autorise TELNETINFO: aucune # Autorise WEBINFO: aucune # Afficher les informations sur le client lors de l'affichage étendu la liste des clients # par défaut est oui # # SHOW EXTENEDED INFO CLIENT: aucune # Le service webinfo peut être protégée par un nom d'utilisateur et mot de passe. # Ceci est désactivé par défaut #

USERNAME WEBINFO #: <nom_utilisateur> MOT DE PASSE WEBINFO #: <password> # Le service TELNETINFO peut être protégée par un nom d'utilisateur et mot de passe. # Ceci est désactivé par défaut # USERNAME TELNETINFO #: <nom_utilisateur> MOT DE PASSE TELNETINFO #: <password> port par défaut # pour telnet est 16000 port par défaut # pour le web est 16001 # Commandes prises en charge: # Infos activeclients # clients # serveurs # # Parts fournisseurs # droits # par exemple l'utilisation #: # Echo serveurs | telnet localhost 16000 # Aller avec votre navigateur pour http://ip_CCcam_server:16001 # # TELNETINFO LISTEN PORT: 16000 # WEBINFO LISTEN PORT: 16001 # Durée en secondes pour maintenir On Screen Display active. # Par défaut est 0 (désactivé) # TEMPS ZAP # OSD: 3 # Nom d'utilisateur utilisé pour montrer popup (par défaut: root) # OSD USERNAME: root # Mot de passe utilisé pour montrer popup (par défaut: dreambox) # OSD PASSWORD: dreambox # Port utilisé pour montrer popup (par défaut: 80) # PORT OSD: 80 # Lecteur série config. Ajouter autant que vous avez attaché trop votre système # Ancien nom "PHOENIX READER PATH» remplace, mais elle fonctionne toujours. # Par défaut est none # Éventuellement ajouter readertype: phoenix, souris, uniprog, sc8in1, SmartReader + # (Par défaut lorsque readertype non donné à uniprog (par exemple pour MasterA))

# # LECTEUR DE SÉRIE: <périphérique> <type> # # Par exemple # # SERIAL READER: / dev/tts/0 # Carte à puce Lecteur série écrire retard. # Mise à affiner la vitesse d'écriture de cartes à puce, réglage optimal dépend de la vitesse du système, et # Vitesse de la carte. La valeur par défaut est calculée, mais peut passer outre par la mise. # Utiliser le numéro de retard microsecondes entre octets, 0 = pas de retard, -1 = défaut calculée # Note: énorme différence entre les valeurs 0 et 1, en raison des frais généraux cédulaire # # SMARTCARD WRITE RETARD: <délai> <périphérique> # # Par exemple, 10ms écrire retard sur carte à puce dans le lecteur attaché à / dev/ttyUSB0 # # SMARTCARD WRITE RETARD: / dev/ttyUSB0 10000 # # NOTE sur sc8in1; parce que 8 cartes à puce sont utilisées sur le devicename même, l'utilisation # Devicename_0 .. devicename_7 pour les paramètres qui nécessitent de faire devicename # Paramètres par carte à puce. par exemple / dev/ttyS0_0, / dev/ttyS0_1 .. # Par exemple, 8ms écrivent le retard entre les octets de carte à puce sur le dernier canal sc8in1, attaché à / dev/tts/0 # # SMARTCARD WRITE RETARD: / dev/tts/0_7 8000 # Override Smartcard vitesse d'horloge # Override Cadre vitesse spécifiée pour carte à puce. # Ne pas ajouter de paramètre, sauf si vous êtes sûr de ce que vous faites. # Dans 99% des cas, le lecteur choisit la vitesse optimale. # Ajout de ce paramètre soit ralentit votre carte vers le bas, ou pourrait le détruire. # # FRÉQUENCE HORLOGE SMARTCARD: <freq> <périphérique> # # Par exemple # # SMARTCARD Fréquence d'horloge: / dev/ttyUSB0 5500000 # Si le calendrier doit être indiqué dans le menu OSD et la sortie de débogage # Par défaut est no (éteint) # Moment de #: oui

# Permet OSD mini qui montre serveur (type), lecteur de cartes, clés ou seulement FTA # Par défaut est no (éteint) # MINI OSD #: oui # Transforme le débogage sur et hors # Par défaut est no (éteint) # # DEBUG: oui

# Devrait CCcam essayer de lire et d'analyser newcamd.conf pour les connexions serveur # Par défaut est no (éteint) # # CONF NewCamd: oui

# Configurer ce bloqueur EMM vous voulez. Ajouter autant de lecteurs que vous avez ci-joint # Par défaut bloque rien # # B: / dev/sci0 01 # 00 - rien # 01 - SA bloqué # 02 - ua bloqué # 04 - ga bloqué # Et la somme des combinaisons pour les # exemples # # # B: / dev/tts/0 07 # B: / dev/sci0 01 # Désactiver tous les lecteurs locaux EMM # Sauve beaucoup de CPU, mais vous ne recevrez pas les mises à jour plus # (Sauf si vous obtenez des mises à jour de vos clients) # # défaut: pas de # # EMM DISABLE: oui # Avec ce réglage, vous pouvez # Permettre à un client sur deux bonds de distance # Pour envoyer les mises à jour de la cardserver # # défaut: pas de

# # NIVEAU EMM EXTRA: oui # Avec ce réglage, vous pouvez # Configurer la manière dont de nombreux auditeurs emm sont ouvertes. # Pour 2 par exemple l'utilisation lors de l'enregistrement # Et la visualisation des différents systèmes et les deux besoin de mises à jour constantes # # Par défaut: 1 # # EMM FILS: 1 # Annuler les Boxkey nds (4 hex octets) # # Boxkey: <périphérique> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> # # Par exemple # # Boxkey: / dev/sci0 00 11 22 33 # Set broches carte # * S'il vous plaît soyez très prudent avec cette option, vous pouvez bloquer votre carte * # # PIN: <pin> <périphérique> # # Par exemple # # PIN: / dev/sci0 1234 # Annuler les camkey irdeto (8 hex octets), par défaut 11 22 33 44 55 66 77 88 # # CAMKEY: <périphérique> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> <byte5> <byte6> <byte7> <byte8> # # Par exemple # # CAMKEY: / dev/sci0 11 22 33 44 55 66 77 88 # Annuler les irdeto camdata (64 hex octets) # Fuite zéro octets peut être omise # Par défaut pour les inconnus ASC est 11 22 33 44 55 66 77 88 00 00 .. 00, connu de NCP ont d'autres défauts # # Camdata: <périphérique> <byte1> <byte2> <byte3> <byte4> <byte5> <byte6> ... <byte64> # # exemple, lorsque seuls les 15 premiers octets camdata sont non nuls

# # Camdata: / dev/sci0 11 22 33 44 55 66 77 88 99 aa bb cc ee ss dd # Custom ajouter id de la viande cartes corrigé # # BOEUF ID: <ident1> <ident2> <ident3> <ident4> <ident5> <ident6> <ident7> <ident8> <périphérique> # # Par exemple # # BOEUF ID: 4101 0 0 0 0 0 0 0 / dev/sci0 # Ce qui devrait SoftCam.Key CCcam essayer de lire # Défauts à / var / keys / SoftCam.Key # # TOUCHE FILE: / var / keys / SoftCam.Key

# Ce qui devrait AutoRoll.Key CCcam essayer de lire # Défauts à / var / keys / AutoRoll.Key # # AutoRoll FILE: / var / keys / AutoRoll.Key

# Ce qui devrait constant.cw CCcam essayer de lire # Défauts à / var / keys / constant.cw contenu du fichier # peut être comme # # CA4: ID6: SID4: pmtpid4: ecmpid4: key16 (01 02 03 ...) # # STATIQUE CW FILE: / var / keys / constant.cw

# Dans ce fichier, vous pouvez configurer ce Caïds CCcam devrait préfèrent ignorer ou # Défauts à / var / etc / CCcam.prio # Contenu de fichier peut avoir ignore (I) et des listes de priorité (P) # # Note 1: ligne I affecte à la fois pour les ECM et EMM (ne reçoivent pas emm sur les systèmes ignoré) # P ligne ne concerne que le choix d'ECM (emm encore reçu pour tous les systèmes disponibles, non seulement le système de priorité) # # Note 2: ident 0 signifie «tous les idents. Donc, «caïd: 0 'est le même que« caïd ». # # Note 3: pour certains systèmes (par exemple nagra (18xx caïd)), l'ident n'est pas connue au

moment de la listes prio # sont vérifiées. Dans ce cas, l'appariement est fait sur le caid que, même si la ligne P # Définit idents non nulle. Ainsi, par exemple '1801: 401 'se comporte comme '1801' en ligne P # I lignes fonctionnent différemment, ils sont contrôlés deux fois, une fois avant ECM ou EMM est reçu, encore une fois # Après ECM ou EMM sont reçus (et ident nagra devrait être connu) # Les lignes de P ne sont vérifiés une fois, avant ECM reçu. # # Note 4: Si une ligne contient P caïd: ident paires qui ne sont pas disponibles pour le courant # Canal, cette ligne P n'est pas utilisé pour ce canal. # Exemple, le canal a des systèmes 626, 1801:401 puis la ligne P avec "1801,100:96,626" est ignoré par ce canal, # Parce que le canal n'a pas 100:96. # Mais la ligne P avec «1801» des œuvres, et aussi "626,1801" travaillera pour le canal # # Note 5: P lignes sont analysées dans l'ordre dans lequel ils se trouvent dans le fichier PRIO. # Seule la première ligne correspondante P est utilisé # # Situation 1: ignore allways ce caïd, tous les idents, sur tous les canaux # I: caid # # Situation 2: ignore allways ce caïd / paire ident # I: caid: ident # # Situation 3: ignorer ce caïd / paire ident, le 'sid' canal # I: caid: ident: sid # # Situation 4: lorsque les deux caid1 et caid2 existent pour un canal, préfèrent caid1 plus caid2 # P: caid1, caid2 # # Situation 5: quand caid1: ident1 jusqu'à caidN: identN existent pour un canal, utilisez-les dans l'ordre de cette liste. caidN ident2, ..,:: # P: caid1: ident1, caid2 identN # # Situation 6: lorsque caid1: ident1 jusqu'à caidN: identN existent pour 'sid' canal, utilisez-les dans l'ordre de cette liste. # Sid le premier caïd / paire ident identifie sid pour laquelle la liste est utilisée. Tous les autres PEID ignorer cette liste. # P: caid1: ident1: sid, caid2: ident2, .., caidN: identN # # FILE PRIO CAID: / var / etc / CCcam.prio # # Dans ce dossier tous les idents fournisseur sont définies # Les informations de ce fichier est utilisé dans l'interface web

# format: # <caid> <ident> "Description Provider" # # PROVIDERINFO FILE: / var / etc / CCcam.providers # # Dans ce dossier tous les idents du canal est définie # Les informations de ce fichier est utilisé dans l'interface web # format: # Caïd: ident: sid "description Channel" # # CHANNELINFO FILE: / var / etc / CCcam.channelinfo # Écrire logins tort de fichier # Par défaut est désactivé # # AVERTISSEMENTS LOG: / tmp / warnings.txt # Paramètre global pour la connexion au serveur furtive newcamd / newcs, la ligne N peut passer outre modes "stealth" #: 0 = désactivé, 1 = mgcamd nouvelles, 2 = mgcamd vieux, 3 = evocamd, 4 = générique # Par défaut: 0 # # STEALTH NewCamd: 0 # Équilibrage de charge entre les cartes identiques, les noms de périphériques liste des lecteurs de cartes contenant des cartes identiques, # Éventuellement suivie d'une liste de service id qui doivent être exclus de la répartition de charge # # LOADBALANCE: <device2> <device1> .. <devicen> {<exceptsid1>, <exceptsid2> .. , <exceptsidn>} # # Loadbalance groupes multiples peuvent être configurés, en ajoutant plusieurs lignes # Attention: redémarrage est nécessaire, lorsque le groupe loadbalance changements de configuration # # Exemple 1: demandes d'équilibrage de charge pour les trois cartes identiques # # LOADBALANCE: / dev/ttyS0 / dev/ttyS1 / dev/ttyS2 # # Exemple 2: demandes d'équilibrage de charge pour deux cartes presque identiques, sid 0df3 et 0de1 ne sont disponibles # Sur une des cartes, en fait la demande pour ces PEID ne devraient pas être la charge est équilibrée # # LOADBALANCE: / dev/ttyS5 / dev/ttyS6 {0df3, 0de1}

# Dans la version 1.2.1 et inférieures y avait un problème qui pourrait conduire à la déconnexion des clients # En charge du réseau version 1.4.0 a été significativement réduite # Dans la version 1.7.0 bug mot de passe dangereuse a été fixé # Afin de profiter de ces correctifs, tous les clients doivent mettre à niveau # Avec ce paramètre, vous pouvez forcer que les clients utilisent au moins une certaine version sinon ils sont refusés lors de la connexion # # défaut: accepter toutes les versions # # Exemple 1: éviter de déconnecter problème clients # # VERSION client minimum: 1.3.0 # # Exemple 2: atteindre diminution de la charge réseau # # VERSION client minimum: 1.4.0 # # Par exemple 3: ne permettent pas de mots de passe potentiellement mauvais (1.7.0 pré a bug mot de passe) # # VERSION client minimum: 1.7.0

# Cartes à puce Irdeto: option pour désactiver la vérification de cartes à puce intelligentes pour chid Irdeto. # Par défaut, chids seulement annoncés par carte sont acceptés. # Cela permet d'éviter beaucoup de trafic de cartes non désirées # # Mais si la carte à puce a caché / chids inconnue, toutes les chids devrait être jugé. # Dans ce cas, spécifiez l'option "TRY ALL CHIDS pour lecteur de cartes. # A utiliser avec précaution, permettant option génère un trafic plus de carte. # N'utilisez seulement lorsque certaines chaînes ne fonctionnent pas sans elle. # Note: si même ce paramètre ne permettent pas de décoder tous les canaux, essayez d'utiliser # Arg-l en ligne de commande, pour désactiver toutes les fonctions d'auto-apprentissage (attention: plus lent) # # TRY ALL CHIDS: <périphérique> # # Exemple: carte / dev/ttyUSB0 se ECM pour tous les chids possible, pas # Seulement le chids le supporte officiellement # # TRY ALL CHIDS: / dev/ttyUSB0

# Exécuter des commandes de cartes à puce après init # # Postinit: <périphérique> <nomfichier> (<autodelete>) # # Envoyer des commandes dans "filename", "dispositif", et supprimer 'filename' lorsque non nul argument # option 'autodelete' # # exemple: # # Postinit: / dev/sci0 / tmp / postinit # # Contenu par exemple / tmp postinit /: # C134000003000000 # C13201000a Option # pour remplacer la version détectée api dvb. Redémarrez nécessaires. # # DVB API: <valeur> # # <valeur> <1 = pas de dvb, 1 api dvb = 1, 3 api dvb = 3> # # ATTENTION: utiliser exclusivement lorsque la détection automatique échoue! # # exemple, du matériel désactiver dvb chômés: API DVB #: -1 Option # de fixer des limites d 'émission globale # # Limites globales: {caid: id (: downhops), caid: id (: downhops), ... } # # exemple: # LIMITES # GLOBAL: {0100:000080, 0622:000000:1, 0500:000000:2} # # Tous les utilisateurs reçoivent pas 0100:000080. # Et notre 0622:000000 cartes seulement pour soi (1 hop vers le bas), # Et 0500 cartes pour soi plus un saut supplémentaire vers le bas. # Limites globales sont remplacées par des limites spécifiques du client (voir F:) Option # de rejeter partage avec moins de downhops requis sur clientside # # DOWNHOPS MINIMUM: <valeur> # # défaut: 0 (ne pas ignorer les actions) #

# exemple: # # DOWNHOPS MINIMUM: 1 # part Ingore # qui ont moins de 1 'downhops »(c.-à-ne peuvent être partagés # Plus bas à d'autres clients) Uploader par SMed79 http://twitter.com/smed79 

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful