Vous êtes sur la page 1sur 29
Alors que Kourichi l’a supervisé lors du match Tottenham-Crystal Palace Ghoulam «Je ne quitterai Saint-Etienne
Alors que Kourichi l’a
supervisé lors du match
Tottenham-Crystal Palace
Ghoulam «Je ne
quitterai Saint-Etienne
que pour le PSG ou
Monaco»
L’Angleterre
veut chiper
Bentaleb
Guus Hiddink
«Attention, l’Algérie
peut être le
trouble-fête !»
LUNDI 13 JANVIER 2014
www.lebuteur.com
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2523 PRIX 20 DA
De nos envoyés spéciaux en Espagne et en Tunisie
L’attaque inquiète
Djallit «Le plus important
est de marquer lors
des matchs officiels»
Lavatsa
Bouali «Boucherit nous
apportera un plus»
«Adel Amrouche
m’a assuré que
je ne regretterai
pas mon choix»
JSK
Chibane et Beziouen
maintenus !
«Personne ne
nous a parlé de
notre libération»
NRB El Kala-JSK se jouera
aujourd’hui
Aït Djoudi
«Ce match nous
sera utile»
USMA
Le défi de
R. Haddad
USMH
«Maintenant,
je veux le titre
de champion !»
Encore des
menaces de grève
CRB 2 - ABM 0
Akim Orinel, le
Franco-Algérien
que l’USMA convoite
Dahmane-Bourekba,
le duo qui peut
sauver le Chabab
02
02
02 N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com risqué Équipe nationale Coup Hiddink met en garde

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com risqué Équipe nationale Coup
www.lebuteur.com
risqué Équipe nationale
Coup

Hiddink met en garde les Sud-Coréens

«L’Algérie sera le juge de la poule H»

I nvité d’honneur d’une ré- ception offerte en l’hon- neur de la sélection de la Corée du Sud qui avait at- teint les demi-finales de la

Coupe du monde de 2002, le Hol- landais Guus Hiddink, qui en était le sélectionneur à l’époque, s’est ex- primé sur les chances de la Corée du Sud au Mondial-2014. A la grande surprise de son auditoire, il a mis en garde les Sud-Coréens contre la sélection algérienne, esti- mant que ce serait une erreur de la sous-estimer. «La sélection co- réenne a ses chances à la Coupe du monde, même si tout le monde donne la Belgique et la Russie comme favorites de la poule. Ce- pendant, j’aimerais attirer votre at- tention sur le fait que l’Algérie aura également son mot à dire. Il ne fau- dra pas la sous-estimer. C’est une équipe difficile à jouer. Certes, elle n’a pas le potentiel de la Belgique et

de la Russie, mais les Sud-Coréens auront besoin de bien se préparer pour l’affronter», a-t-il déclaré en substance.

«Ses adversaires connaissent peu de choses d’elle, elle pourrait donc être le trouble-fête»

Il est même allé jusqu’à estimer que «l’Algérie sera le juge de la poule H et elle pourrait être le trou- ble-fête qu’on n’attendait pas. Ses adversaires connaissent très peu de choses sur elle, selon mes informa- tions. C’est pourquoi je demande au sélectionneur de la Corée du Sud, Hong Myung-bo, d’étudier dès maintenant la sélection algé- rienne». Et de conclure : «Les Sud- Coréens doivent s’y préparer dès à présent. Après le match contre la Russie, un match délicat les atten- dra face à l’Algérie.»

A. M.

match délicat les atten- dra face à l’Algérie.» A. M. Dans des déclarations mensongères Mazzarri :

Dans des déclarations mensongères

Mazzarri : «Belfodil ne convient pas à notre tactique»

Walter Mazzarri, en- traineur de l’Inter de Milan, s’est fait auteur hier de déclarations aussi dures que falla- cieuses au sujet de Ishak Belfodil. Il a af- firmé, en effet, que «Belfodil ne convient pas à notre tactique de jeu (4-5-1) et si nous le faisons jouer, nous ris- querons de perdre de nombreux points». En plus clair, il laisse en-

tendre que l’attaquant algérien est susceptible de faire perdre l’équipe.

Belfodil n’a pas joué les matches perdus par l’Inter

Or, c’est loin d’être vrai et les statistiques son là pour le démontrer. Sur les 19 matches que l’In- ter a joués depuis le début de la saison, il y a eu 5 défaites et Belfodil

n’a participé à aucun

des matches où l’équipe

a perdu. Dans toutes les

rencontres où l’Algérie

a fait son apparition,

son équipe avait soit gagné, soit fait match nul. Mazzarri est donc de mauvaise foi. En

voulant transférer son

joueur coûte que coûte,

il est prêt à dire même des mensonges. T. M.

Malchanceux, Kadir a raté un penalty

des mensonges. T. M. Malchanceux, Kadir a raté un penalty Foued Kadir a passé une mauvaise

Foued Kadir a passé une mauvaise soirée samedi. Non seulement son équipe, le Stade Rennais, n’a pas pu battre l’OGC Nice à domicile, mais l’international algérien a eu la mal- chance de rater un penalty, qui au- rait fait changer beaucoup de choses. Une malchance qui poursuit le joueur puisque cela fait 7 matches de suite qu’il n’arrive plus à marquer.

«J’ai des regrets» Sur le site officiel du Stade Rennais, Kadir a exprimé ses regrets d’avoir privé son équipe d’une victoire : «On a des regrets notamment pour moi car je manque le penalty. Le match aurait pu prendre une autre tournure. Sur mon penalty, si le gardien l’arrête, c’est que je ne l’ai pas bien tiré.» Montanier : «C’est moi qui l’ai désigné pour tirer les penalties» De son côté, l’entraîneur de Rennes, Philippe Montanier, a également ex- primé sa déception quant à ce résul- tat et au penalty raté. «On fait une très bonne première demi-heure. Le penalty aurait pu nous mettre dans le bon chemin et nous aurait récom- pensé de nos efforts. On sera sous pression jusqu’à la fin. Ce match ne fait que confirmer cela», a-t-il af- firmé, tout en précisant que c’est lui qui a désigné Kadir pour tirer les pe- nalties avant le début du match.

Guedioura : «Heureux d’être de retour dans les temps»

De retour samedi sur le terrain après une absence de deux mois et demi suite à deux cotes cassées, Adlene Gue- dioura a réagi, sur son compte Twitter, à la défaite de son

équipe concédée sur le terrain de Tottenham. «Vidé. Je pense que nous méritions mieux aujourd'hui, surtout après notre bonne première mi-temps. Personnellement heureux d'être de retour dans les temps. Merci à tous au club», a- t-il tweeté en anglais. Son coéquipier en sélection et joueur de Watford, Essaïd Belkalem, a tweeté à son tour un mes- sage d’encouragement en anglais : «Je suis très content pour toi, frère, et bonne chance pour le futur.»

content pour toi, frère, et bonne chance pour le futur.» L e s p r i
content pour toi, frère, et bonne chance pour le futur.» L e s p r i

Les prix

des déplacements

des

supporters

au

Brésil connus

demain

Des sources du Touring Voyages

Algérie ont révélé que les détails pratiques du déplacement de sup- porters algériens au Brésil pour supporter les Verts seront connus

demain, mardi. Ces détails

seront

arrêtés à l’issue d’une réunion dé- cisive qui se déroulera au- jourd’hui afin d’entériner les décisions. On sait que des repré- sentants du Touring Voyages Al- gérie s’étaient rendus au Brésil au cours du mois de décembre afin de prospecter les possibilités qui s’offrent et négocier des packages avantageux qui ne seraient pas trop coûteux pour la bourse des supporters des Verts.

Les réservations débuteront dans

L’annonce évidemment quelques

jours

la plus importante

les prix.

concernera

Plusieurs chiffres ont circulé de- puis la qualification des Verts au Mondial-2014, mais il s’agissait de simples estimations. Les mon- tants définitifs seront communi- qués au public demain après-demain au plus tard. Les ré- servations débuteront dans quelques jours dans toutes les agences du Touring Voyages Al- gérie à travers le territoire natio- nal. Le nombre de supporters qui bénéficieront de ces offres est es- timé à 3000.

ou

Y. K.

Ribéry

«Je suis un musulman convaincu et j’aime les Algériens»

D ans des déclarations faites à la chaîne égyptienne Al Hayat, l’internatio- nal français Franck

Ribéry a réitéré son attachement à sa religion, l’islam, et au pays de son épouse, l’Algérie. «Je suis un musulman convaincu. Mon épouse est une musulmane d’Algérie, ainsi que toute ma famille. Beaucoup de gens m’appellent Franck, mais dans ma vie privée, on m’appelle Bilal car je suis musulman», a-t-il affirmé.

«Le peuple algérien est le plus proche de mon cœur»

Il a ajouté qu’il «respecte beaucoup tous les peuples musulmans. Natu- rellement, le peuple algérien est le plus proche de mon cœur. Il y a aussi les peuples marocain et tuni- sien et les peuples musulmans afri- cains. J’ai appris beaucoup de choses en découvrant tous ces peu- ples. Beaucoup de gens trouvent cela bizarre, y voyant même une forme de racisme, mais ce n’est pas mon avis. Pour moi, il n’y a aucune différence entre les Européens et les Africains».

«Quand j’ai été en Algérie, je m’y suis senti comme chez moi»

Ribéry a révélé qu’il aime être proche des démunis et qu’il est heureux quand il leur procure un peu de bonheur à travers le foot- ball. «Je passe beaucoup de temps avec ces gens. Il m’arrive même par- fois de visiter des pays musulmans

Il m’arrive même par- fois de visiter des pays musulmans ou africains. Une fois, j’ai été

ou africains. Une fois, j’ai été en Al- gérie avec mon épouse et ça a été une expérience inoubliable pour moi. Le peuple algérien est très hos- pitalier et généreux. Je me suis senti comme chez moi. C’était un senti- ment indescriptible», a-t-il expli- qué.

«Jouer avec Zidane a été quelque chose de fabuleux»

Il a terminé en évoquant son expé- rience avec Zinédine Zidane en sé-

lection de France, avec qui il est arrivé en finale de la Coupe du monde en 2006 : «Jouer à ses côtés

a été quelque chose de fabuleux.

C’était une période courte, mais j’ai

beaucoup appris avec lui. A présent,

je suis à mon tour un grand nom et

j’essaye d’améliorer mon rendement

à chaque match afin d’aider la sé-

lection de France comme le faisait

Zizou.»

M. B.

Ghoulam : «Je ne quitterai Saint-Etienne que pour le PSG ou Monaco»

«Je ne quitterai Saint-Etienne que pour le PSG ou Monaco» Le latéral gauche algérien Faouzi Ghoulam

Le latéral gauche algérien Faouzi Ghoulam s’est exprimé hier dans l’émission «Téléfoot» de la chaîne française TF1. Il a no- tamment exprimé son vœu de rester à l’AS

Saint-Etienne, où il dit bien se sentir, sauf s’il obtient une offre d’un des deux ca- dors actuels de la Ligue 1 française :

«Quitter l’ASSE ? Je n’irai pas n’importe où. Pour partir au

PSG ou à l’AS Mo- naco oui, mais sinon pour aller signer ail- leurs, c’est compliqué. Il y a de très bonnes conditions de travail ici et personne en France ne peut m’offrir aussi bien.»

«Vraiment, je suis très heureux au club»

Malgré cet appel du pied au Paris Saint-Germain et à Monaco, il tient à tourner la page de son manque de jeu de la saison passée, préférant louer les mérites de son club : «Je me sens très bien à Saint-Étienne, le pro- jet sportif est intéressant. Nous avons une très bonne équipe, un très bon staff et des supporteurs magnifiques. Vraiment, je suis très heureux ici. L’année dernière, je jouais moins. Au- jourd’hui, je joue un peu plus. Tous les postes sont quasiment doublés, ça nous permet d’avoir une concurrence saine au sein du groupe.»

Taïder convoqué contre le Chievo Vérone Alors qu’il relève tout juste d’une bles- sure, le
Taïder
convoqué contre
le Chievo Vérone
Alors qu’il relève tout juste d’une bles-
sure, le milieu de terrain Saphir Taïder a été
convoqué, à la surprise générale, pour le
match de ce soir face au
Chievo Vérone. Ayant
repris les entraîne-
ment collectif tout
juste hier, l’Algérie
sera certainement
sur le banc des
remplaçants au
coup d’envoi
de la ren-
contre.
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup neuf N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 03 Ayant assisté à
www.lebuteur.com Équipe nationale Coup neuf
www.lebuteur.com
Équipe nationale
Coup neuf

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

Équipe nationale Coup neuf N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 03 Ayant assisté à la rencontre
03
03

Ayant assisté à la rencontre Tottenham - Crystal Palace

La FAF doit prendre ses devants

L’Angleterre veut

naturaliser Bentaleb

S elon le journal anglais Daily Mail

paru hier, la Fédération anglaise

souhaite à tout prix s’offrir les

services du jeune Franco-Algé-

rien, Nabil Bentaleb. Selon la même thèse, le milieu de terrain des Spurs de Tottenham, qui a démontré qu’il pou- vait évoluer dans le haut niveau, consti- tue une priorité pour la FA tout comme Adnan Januzai, la petite perle de Manchester United. Pour l’instant, on ne sait pas encore si les Anglais sont réellement entrés en contact avec le joueur. En tout cas, le règlement en An-

gleterre oblige n’im- porte quel citoyen de passer cinq ans sur le sol anglais avant d’obtenir le pas- seport anglais, tandis que pour la FIFA, le joueur doit passer deux ans sur le sol du pays pour pouvoir le représenter par la suite. De son côté, la FAF qui a souhaité engager le joueur doit à présent accélérer les choses.

Le joueur choisirait l’Algérie

Pour sa part, le joueur a émis le vœu de représenter les couleurs du pays de ses origines, à savoir l’Algérie. Issu d’une famille 100 % algérienne, Nabil Benta- leb n’a pas encore annoncé officielle- ment son désir de vouloir jouer au profit de l’Algérie, mais des proches du joueur nous ont confirmé son souhait de défendre les couleurs de l’Algérie. En tout cas, d’ici quelques jours, la FAF aura la réponse du joueur lorsqu’elle va entrer en contact avec lui.

Même les Français souhaitent l’avoir

La Fédération française de football souhaiterait, elle aussi, engager le joueur. Aucun contact n’a encore été établi entre la FFF et le joueur, mais la porte reste tout de même ouverte pour les pourparlers du fait que le joueur a été déjà retenu avec les U-19 sous la coupe de Francis Smerecki, où il avait pris part au match France-Allemagne.

H.R.

Halilhodzic à la recherche d’un défenseur central

V ahid Halilhodzic pense de plus en plus à la phase finale de la Coupe du monde. Le sélectionneur, qui après

avoir réglé son problème avec la FAF et notamment son président, Moha- med Raouraoua, s’est penché sur son équipe où il a examiné plusieurs vo- lets. Parmi les constats établis, Halil- hodzic s’est rendu compte de la nécessité de renforcer son équipe par un défenseur central en prévision de la Coupe du monde. Même si le sélec- tionneur n’a pas évoqué de problèmes défensifs durant la campagne des éli- minatoires, il commence à le sentir en ce moment. Selon une source bien in- formée, Vahid Halilhodzic a décidé de se renforcer par un défenseur central en prévision du prochain stage de la sélection nationale pour le 5 mars en prévision du match amical face à la Slovénie qui aura lieu au stade Musta- pha-Tchaker de Blida.

Bougherra, Belkalem, Cadamuro et Halliche manquent de compétition

mois de janvier vers le Real Majorque. Enfin, Rafik Halliche n’est pas régulier dans ses matchs avec l’Académica Coimbra. Parfois le joueur se blesse, et parfois il purge ses suspensions, et c’est cette situation que Halilhodzic n’a pas appréciée.

Benlamri devient la solution la plus plausible

Face à ce problème, Halilhodzic sera dans l’obligation de donner sa chance à Djamel Benlamri qui s’illus- tre avec la JS Kabylie. Selon les spécia- listes, il est incontestablement parmi les meilleurs défenseurs que renferme l’Algérie actuellement. En champion- nat, il a fait ses preuves avec la JSK, mais aussi sur le plan international. Avec l’équipe nationale olympique, il a été le meilleur joueur en compagnie de Farouk Chafaï où les deux joueurs avaient formé la charnière centrale de l’équipe nationale.

Chafaï en quête d’une seconde chance

Farouk Chafaï, le libéro de charme de l’USM Alger est à la recherche d’une seconde chance après avoir été retenu à plusieurs reprises en sélection avant la CAN 2013. Par la suite, il n’a plus été appelé, no- tamment à cause d’une histoire de match de l’EN A’ face à la Libye. Bref, ce jeune s’est il- lustré cette saison et même l’exer- cice précé- dent avec les Rouge et Noir de Soustara, prouvant qu’il a largement sa place en équipe na- tionale. Reste à savoir si Ha- lilhodzic va le convo- quer.

En voulant renforcer son groupe par un défenseur central, Vahid Halil- hodzic a des arguments. Le sélection- neur national est en effet très inquiet au sujet de ses défenseurs. Tout d’abord, le capitaine Madjid Bou- gherra souffre de blessure depuis plusieurs se- maines. D’ailleurs, il est loin de la com- pétition depuis un moment. Idem pour Es- said Belkalem, le défenseur de Watford qui ne joue plus à cause d’une bles- sure. Ça fait déjà plus d’un mois qu’il est à l’ar- rêt. Liassine Cadamuro qui constitue une autre solution dans l’axe ne joue plus avec la Real Sociedad. D’ailleurs, à cause de ce manque de compétition, le joueur envisage un départ en ce

la Real Sociedad. D’ailleurs, à cause de ce manque de compétition, le joueur envisage un départ

Hamza R.

Kourichi a supervisé Bentaleb S elon une source bien informée, l’assistant du sélec- tionneur, Nordine
Kourichi a supervisé
Bentaleb
S elon une
source bien
informée,
l’assistant
du sélec-
tionneur,
Nordine Kourichi, qui
s’occupe de la mission
de superviser les
joueurs professionnels,
aurait marqué sa pré-
sence à Londres sa-
medi pour assister au
match Tottenham -
Crystal Palace de la
Premier League an-
glaise. Le but de ce dé-
placement : superviser
encore une fois le mi-
lieu de terrain des
Spurs de Tottenham,
Nabil Bentaleb, qu’il
suit deplus plusieurs
semaines et qu’il avait
repréré du temps où le
joueur évoluait à Lille.
Selon nos informa-
tions, Kourichi connait
parfaitement les quali-
tés du joueur et il en-
voie des rapports
périodiques à son sujet
à Vahid Halilhodzic. Il
est à rappeler qu’au
cours de cette rencon-
tre, il y avait aussi un
autre joueur algérien
dans le camp opposé,
celui de Crystal Palace.
Il s’agit de Adlane
Guedioura qui a fait
son retour à la compé-
tition après une
blessure.
Par ailleurs,
on croit sa-
voir aussi
que Benta-
leb, qui ne
serait pas
contre
l’idée de
défendre
les couleurs
de l’Algérie, de-
vrait se prononcer
sur ce sujet d’ici la
fin du mois de jan-
vier, après des
contacts officiels avec
la FAF.
H. R.
Le sélectionneur ouvre la porte aux renforts
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Belaïli, Boudebouz,
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
Benlamri, Ferhat, Abeid
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
et Bentaleb, les solutions
de Halilhodzic
de Halilhodzic
de Halilhodzic
de Halilhodzic
de Halilhodzic
de Halilhodzic
de Halilhodzic
C omme révélé par nos soins dans notre édition
d’hier, un accord a été trouvé entre la Fédéra-
tion algérienne de football et le sélectionneur
Vahid Halilhodzic. Sur son site officiel, la FAF
Belaïli
sera suivi…
a annoncé qu’il dirigera la sélection nationale durant la

Coupe du monde. En effet, c’est Walid Sadi qui a pris l’initiative de réconcilier Halilhodzic et Raouraoua. Au cours des discussions entre Halilhodzic et la FAF, il a été décidé que Vahid Halilhodzic opère certains chan- gements, notamment dans sa stratégie pour préparer la Coupe du monde, qui aura lieu en juin prochain au Brésil. Par ces changements qui devraient avoir lieu, cet effectif représentera les couleurs de l’Algérie en Coupe du monde. Après avoir déclaré, il n’y a pas si longtemps qu’il n’y aura pas de changements et que la liste des 23 de la Coupe du monde sera dégagée de la liste élargie des 37, annoncée avant le match aller face au Burkina Faso, Halilhodzic a changé d’avis. Il a en effet prévu quelques changements. Il a décidé de suivre d’autres joueurs, qui ne font pas partie de cette liste des 37 joueurs. Une bonne nouvelle pour les locaux qui vont se donner à fond pour essayer de convaincre le sélec- tionneur. Déjà, on sait que Ryad Boudebouz sera de re- tour en sélection nationale pour le match amical du 5 mars prochain.

Benlamri et Ferhat, les meilleurs locaux

Ainsi, c’est une liste qui sera dégagée dans les pro- chains jours pour que les joueurs soient supervisés. Concernant les locaux, on trouve deux joueurs qui sont, selon nos sources, susceptibles d’être retenus avec les A. Il s’agit du défenseur central de la JS Kabylie, Dja- mel Benlamri, et le polyvalent de l’USM Alger, Zine- dine Ferhat. Les deux joueurs seront suivis de très près par le staff technique de l’équipe nationale et dans le cas où ils donneraient satisfaction, ils seront là. Halilhodzic avait été impressionné par Benlamri avec l’EN Olym- pique au Maroc au cours du Championnat d’Afrique des nations de cette catégorie, où ce joueur s’était illus- tré de fort belle manière. Comme nous l’avions an- noncé, avec le problème du manque de compétition en défense, le joueur est plus que jamais proche d’un re- tour chez les Verts. Pour Ferhat, à chaque fois que Ha- lilhodzic supervise les joueurs de l’USMA, ce jeune joueur l’attire par ses qualités et sa polyvalence. Ce jeune, qui était le meilleur joueur de l’équipe nationale U-20 de Jean-Marc Nobilo, peut jouer comme milieu de terrain et même arrière droit.

Après l’avoir tou- ché par ses déclara- tions fracassantes et surtout choquantes, Vahid Halilhodzic va voir de près You- cef Belaïli qui fait les beaux jours de l’ES Tunis. Le sélec- tionneur national avait en effet déclaré la semaine pas- sée sur les ondes de la Radio nationale que Belaïli n’était pas du même niveau que Feghouli, Soudani ou Djabou. Des propos que l’attaquant de l’Espérance de Tunis n’avait pas du tout appréciés. Il a même répondu au sé- lectionneur mais d’une manière correcte en lui deman- dant juste de se déplacer à Tunis pour le voir jouer. Finalement, Halilhodzic va superviser l’attaquant du Mouloudia d’Oran.

… Abeïd et Bentaleb aussi

Les noms de Mehdi Abeïd et Nabil Bentaleb figurent eux aussi sur les tablettes de Vahid Halilhodzic, mais il reste à savoir s’ils seront concernés par la Coupe du monde ou bien l’après-Mondial. Le premier cité, qui s’est illustré avec l’équipe Olympique sous la coupe de Azzedine Aït Djoudi, s’illustre avec le Panathinakos. Le second, et depuis sa titularisation en Cup face à Arse- nal, commence à attirer l’attention de la FAF. Le jeune milieu de terrain des Spurs de Tottenham, qui sera sondé par la fédération dans les tout prochains jours, pourrait constituer une surprise pour la sélection na- tionale.

Les joueurs en manque de compétition risquent désormais gros

Selon nos informations, les joueurs en manque de compétition ne seront pas retenus pour la Coupe du monde, c’est ce qu’a décidé Halilhodzic, mais reste à sa- voir s’il appliquera cette sentence. Par le passé, il l’avait déjà annoncé mais sans l’exécuter. Cette fois-ci, les Ghi- las, Lacen, Yebda, Mesbah, M’bolhi et Cadamuro sont plus que jamais menacés par la nouvelle décision de Halilhodzic, eux qui ne jouent pas régulièrement.

Hamza R.

N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com JSK Coup final Après huit jours de préparation…
N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com JSK Coup final Après huit jours de préparation…

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com JSK Coup final
www.lebuteur.com
JSK
Coup final
Après huit jours de préparation…
Après
huit jours
de
préparation…

De nos envoyés spéciaux en Tunisie

De nos envoyés spéciaux en Tunisie Aouiche Mokrane Lahlah Mourad Lahlah Zahir

Aouiche Mokrane

De nos envoyés spéciaux en Tunisie Aouiche Mokrane Lahlah Mourad Lahlah Zahir

Lahlah Mourad

De nos envoyés spéciaux en Tunisie Aouiche Mokrane Lahlah Mourad Lahlah Zahir

Lahlah Zahir

Les Canaris quittent Hammam-Bourguiba aujourd’hui

C’ est aujourd’hui que le stage hiver- nal de la JSK ar- rive à son terme. Après huit jours

de travail au centre Hammam-Bour- guiba, une période durant laquelle l’équipe kabyle a été forcée à une grosse charge d’efforts, sanctionnée par la programmation d’un seul match amical face au MOB, samedi dernier, les Kabyles quittent ce cen- tre avec le sentiment du devoir ac-

compli. Il est vrai que le staff technique a souhaité programmer au moins trois matchs amicaux, malheureusement, l’absence de spar-

ring-partner a complètement faussé les calculs de l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi. Ce dernier affiche tant bien que mal des satisfactions et est persuadé que son équipe va montrer un visage meilleur au retour.

Séance d’entraînement ce matin

Avant de quitter ce lieu de regroupe- ment, les membres du staff tech- nique ont prévu une séance de travail ce matin. Selon le pro- gramme arrêté, les joueurs seront soumis à des exercices physiques, avant de terminer par une opposi- tion.

Départ d’El Mouradi l’après-midi

Après la séance de ce matin, les Ca- naris prendront le déjeuner à l’hôtel El Mouradi. L’après-midi, la déléga- tion quittera le centre de prépara- tion. En principe, c’est l’équipe d’El Kala qui va envoyer un bus pour la récupération de la délégation kabyle.

Le match amical face à El Tarf annulé

Comme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier, le match face à El Kala en amical n’aura pas lieu. Prévu pour cet après-midi, cette joute est annulée, en raison de la dé-

ception des supporters de cette équipe, suite à sa défaite face au Pont blanc d’Annaba.

Le wali d’El Tarf a prévu une cérémonie pour la JSK

Malgré l’annulation de ce match, les Kabyles sont quand même conviés par le premier magistrat de la wilaya d’El Tarf à une cérémonie, à laquelle assisteront les autorités locales de la ville frontalière et les dirigeants de cette équipe. Une collation en l’hon- neur de la JSK est programmée pour aujourd’hui. Par ailleurs, les Kabyles sont invités à passer la nuit à El

Kala.

Retour à Tizi demain via Annaba, à 14h

Par ailleurs, le retour de l’équipe au bercail est programmé pour demain. La délégation des Jaune et Vert ral- liera l’aéroport d’Alger via Annaba, à 14h. En somme, les Kabyles, joueurs comme tous les membres du staff technique, attestent que leur séjour à Hammam-Bourguiba s’est déroulé dans de très bonnes conditions, et désormais, les joueurs savent vrai- ment ce qui les attend en phase re- tour.

L.A

vrai- ment ce qui les attend en phase re- tour. L .A Sedkaoui «Il faut impérativement

Sedkaoui

«Il faut impérativement battre le MCEE»

Le jeune milieu de terrain récupérateur, Kaci Sedkaoui, nous parle dans l’entretien qu’il nous a accordé des satisfactions retenues après plus d’une semaine de prépara- tion à Hammam-Bourguiba. Selon le Canari, les conditions étaient réunies, l’équipe a bien travaillé, il ne reste maintenant qu’à appliquer tout cela sur le terrain, à partir de samedi prochain. Il estime qu’un succès face au MCEE est impératif.

Le stage hivernal arrive à son terme, quel bilan faites-vous ?

Personnellement, je pense que notre stage s’est bien passé. De- puis notre arrivée à Hammam- Bourguiba, nous avons bien travaillé avec en moyenne deux à trois séances par jour. Le staff technique a, bien entendu, axé son travail sur le physique, et croyez-moi qu’on ressent une bonne amélioration.

Justement, sur ce plan, l’équipe est-elle prête pour la reprise de la comtition ?

A mon avis oui, l’équipe est prête pour le championnat. Pendant notre séjour en Tunisie, on a bien travaillé, tout en jouant aussi un match amical face au MOB qui nous a permis d’évaluer notre ni- veau. Bien que le stage arrive à son dernier jour, il nous reste en- core quelques jours avant le pre- mier match de la phase retour et

on tâchera de compléter ce qui manque.

La JSK devait affronter l’équipe d’El Kala aujourd’hui, le match est finalement an- nulé, votre réaction là-des- sus…

C’est vrai qu’on a souhaité livré le maximum de matchs amicaux pendant ce stage. On s’est conten- tés donc de cette joute face au MOB et quelques oppositions entre nous, lesquelles étaient des occasions pour les nouvelles re- crues de bien s’adapter. Dommage que ce match d’El Kala soit an- nulé, il allait constituer un autre test bénéfique avant le MCEE.

En présence de plusieurs joueurs, la concurrence s’an- nonce très rude, au milieu no- tamment, quel est votre avis ?

Il n’y a aucun souci là-dessus, la

concurrence est bénéfique pour toute l’équipe. Personnellement, je me suis toujours donné à fond pour mon équipe. On se complète tous et je suis certain qu’au retour on réalisera de meilleurs résultats.

Le premier match de la phase retour aura lieu samedi pro-

chain, seriez-vous prêts d’ici-là

?

Oui, on sera prêts pour jouer notre premier match de la phase retour. On a une seule envie, ga- gner cette sortie qui est impéra- tive pour amorcer un bon début de la phase retour. Je suis convaincu que nous avons large- ment les moyens de réaliser une bonne reprise. Nous montrerons, inch’Allah, un meilleur visage, et nos supporters ne seront pas déçus.

Entretien réalisé par Lyès A.

Des soins pour les joueurs à des heures tardives de la nuit

Les deux membres du staff médi- cal, Dr Djadjoua et le kiné Ham- rioui, font tout pour que le stage se termine avec le minimum de bles- sés. En effet, des séances de soins ont été même programmées la nuit. Chaque jour, plusieurs joueurs sont pris en charge. Ainsi, excepté Maroci, pas encore rétabli, et le latéral gauche Mekkaoui, qui a contracté une fracture, tous les joueurs seront d’attaque face au MCEE.

Ils ont suivi le match AT Madrid- FC Barcelone

Samedi soir, les Canaris n’ont pas manqué l’occasion de suivre en di- rect la palpitante rencontre entre le FC Barcelone et l’Atletico de Ma- drid, sur la pelouse de ce dernier. En plus de l’intensité du match, les débats étaient aussi chauds entre les Canaris, entre les fans du FC Barce- lone, notamment Remache, que les Rial, Messadia et Maroci ont beau- coup taquiné.

De- puis le match contre CSC, Yesli a perdu 4 kilos Un autre joueur de
De-
puis le match
contre CSC, Yesli a
perdu 4 kilos
Un autre joueur de la JSK n’a pas perdu son
temps durant cette trêve hivernale, entre autres
le jeune émigré, Kamel Yesli, qui a amélioré sa
forme pour être encore meilleur à la phase retour.
Depuis le dernier match de l’aller face au CSC,
Yesli a perdu quatre kilos. Autorisé à rentrer chez
lui à Paris, Yesli a poursuivi un programme phy-
sique. À Hammam-Bourguiba également, le
joueur s’est donné à fond depuis son arrivée.
L’entraîneur Aït Djoudi, qui a fait du jeune
émigré kabyle un élément clé de son
échiquier, mise beaucoup sur lui
à la reprise du champion-
nat.
Les dirigeants
d’El Kala ont
rencontré Aït Djoudi
samedi soir
Pour préparer le déplacement de la
délégation kabyle, prévu cet après-
midi dans la ville d’El Kala, les diri-
geants de l’équipe locale ont effectué
un déplacement, samedi soir, jusqu’à
l’hôtel El Mouradi, pour rencontrer
l’entraîneur de la JSK, Azzedine Aït
Djoudi. Lors de leur entrevue, les diri-
geants d’El Kala se sont d’abord excu-
sés pour l’annulation de la partie,
mais ont insisté à ce que la JSK
passe la nuit de lundi à
mardi à El Kala.
ce que la JSK passe la nuit de lundi à mardi à El Kala. Samir Tahi

Samir Tahi fait ses adieux à ses 41 ans

Après avoir réservé une belle surprise à leur partenaire Mek- kaoui qui a fêté son anniversaire ven- dredi soir, les joueurs ont réédité la même chose, samedi soir, à leur garde ma- tériel, Samir Tahi, qui a soufflé sa 42e bougie. Ils ont fêté l’événement comme il se doit, avec de la musique kabyle évi- demment.

www.lebuteur.com JSK Coup direct
www.lebuteur.com
JSK
Coup direct

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

JSK Coup direct N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 De nos envoyés spéciaux en Tunisie Aouiche
De nos envoyés spéciaux en Tunisie Aouiche Mokrane Lahlah Mourad Lahlah Zahir
De nos envoyés
spéciaux en Tunisie
Aouiche Mokrane
Lahlah Mourad
Lahlah Zahir

Travail physique hier matin

Après une séance de décrassage di- manche après-midi, soit le lendemain de la rencontre amicale face au MOB, le staff technique a augmenté la charge pour la séance d’hier. En effet, les Canaris ont effectué une séance physique dans la matinée. L’équipe a été scindée en trois groupes. Les ré- sultats obtenus en fin de séance ont été jugés positifs, nous a-t-on confié.

Ferguène a écourté la séance

Le jeune attaquant kabyle, Saïd Fer- guène, n’a pas terminé la séance consacrée au volet physique, hier matin. Ayant ressenti des douleurs aux adducteurs, Ferguène a arrêté prématurément l’entraînement pour éviter d’aggraver son cas. Le staff mé- dical s’est chargé de lui en lui prodi- guant les soins nécessaires. Il devait être ménagé lors de la séance de l’après-midi.

Aouedj a repris avec le groupe

Pour sa part, le milieu de terrain of- fensif Sid Ahmed Aouedj, qui s’est en- traîné en marge du groupe, samedi soir, a réintégré ses partenaires, hier matin. Ayant ressenti une nette amé- lioration au mollet, Aouedj a eu le feu vert pour reprendre avec le groupe.

Zabiaa s’est régalé dans la surface de réparation

Le nouvel attaquant de la JSK, Mo- hamed Zabiaa, auteur du premier but face au MOB, samedi soir en amical, semble avoir retrouvé toutes ses marques avec sa nouvelle équipe, lui qui s’est illustré de très belle manière lors du match d’application disputé entre les joueurs dimanche soir. Ce qui est bien évidemment rassurant pour la suite, sachant que la JSK a toujours déploré un manque d’effica- cité flagrant en attaque. Aussi, le staff technique kabyle se dit satisfait des prestations de l’ensemble des joueurs, à une semaine de la reprise de la compétition. Les Kabyles sont confiants et déterminés à montrer un meilleur visage.

Bencherif «Je serai prêt pour la reprise du championnat»

La troisième recrue hivernale, Hamza Bencherif, affirme dans l’entretien qu’il nous a accordé hier qu’il commence à mieux connaître le groupe et promet que d’ici au premier match de la phase retour face au MCEE, il sera fin prêt. Bencherif mesure la responsabilité de la mission qui attend les nouvelles re- crues, lui qui est convaincu d’apporter un plus à sa nouvelle équipe.

La JSK poursuit sa préparation hivernale, comment trouvez-vous l’ambiance au sein du groupe ? Franchement, les choses se passent bien. Nous travaillons beaucoup pour être prêts pour le premier match de la phase retour. Depuis que je suis arrivé dans ce centre, j’ai appris à mieux connaître ma nouvelle équipe. Je trouve que l’ambiance est sympathique, de bon augure pour la suite. Sur le plan physique, comment vous sentez-vous ? Il n’y a aucun problème, je me sens bien. Comme vous le savez, je n’ai pas accusé de retard lorsque j’ai rallié la JSK. J’ai di- rectement entamé mon travail avec le groupe. La charge est normale pour une pé- riode pareille, on doit tous accepter ça, car c’est dans notre intérêt et celui de l’équipe. Vous avez pris part à votre premier match amical samedi après-midi face au MOB, qu’avez-vous à nous dire sur ce match ? C’est bien d’avoir joué un match pendant ce stage. Ce fut une occasion pour moi de me familiariser au style de jeu de ma nouvelle équipe. Je me suis senti très à l’aise. D’ailleurs l’entraîneur et mes parte- naires m’ont facilité l’adaptation. Je pense avoir laissé une bonne impression. L’entraîneur t Djoudi a déclaré que vous possé- dez beaucoup de qualités mais qu’il vous faudra vous adapter au groupe d’abord… Il a entièrement raison. Étant nouvellement arrivé à la

JSK, il est tout à fait normal qu’il me faut un certain temps d’adaptation. Croyez-moi, je commence à mieux connaître le groupe. J’arrive maintenant à comprendre le jeu de la JSK. Dans quelques jours, je serai prêt. Il ne faut pas perdre de vue que je viens d’un championnat différent, il me faudra donc du temps pour comprendre les choses. Le premier match de la phase retour est prévu pour samedi prochain face au MCEE, pensez-vous être prêt d’ici là ? Sans prétention aucune, je serai prêt dès la première journée de la phase retour. Je travaille beaucoup pen- dant ce stage avec l’ambition de m’imposer. Je connais mes qualités, je promets d’apporter un plus à l’équipe. On dit que votre point fort, ce sont les balles arrê- tées, le confirmez-vous ? Effectivement je réussis souvent les balles arrêtées et j’espère avoir souvent l’occasion de m’en charger en compétition officielle et marquer des buts. En tout cas, nous formons un groupe de joueurs et devront faire valoir nos qualités pour hisser la JSK plus haut. On vous laisse le soin de conclure ? Tout ce que je peux vous dire pour l’instant, c’est que je suis venu à la JSK avec beaucoup d’ambitions. Certes, j’arrive d’un championnat complètement dif- férent, mais les objectifs sont les mêmes, à savoir ga- gner des matchs et apporter ma contribution. Je promets que je donnerai le meilleur de moi-même. J’ai hâte de jouer mon premier match officiel. J’ai envie de prouver et d’honorer la confiance qu’ont pla- cée en moi les dirigeants. Entretien réalisé par Lyès A.

Mekkaoui et Maroci absents La séance d’hier matin a été caractéri- sée par l’absence de
Mekkaoui et Maroci
absents
La séance d’hier matin a été caractéri-
sée par l’absence de deux joueurs seu-
lement, en l’occurrence Mekkaoui et
Maroci. Le premier a, comme nous
l’avons annoncé, contracté une fracture
à la main, alors que le second poursuit
toujours sa préparation en solo.
Aït Djoudi fait le point
en fin de séance
A la fin de la séance, l’entraîneur Aït
Djoudi a fait le point du tavail accompli
avec ses collaborateurs. Les assistants
du coach kabyle ont dressé un bilan de
la séance, notamment les résultats ob-
tenus, après une charge de travail in-
tense.
Temps pluvieux, hier
Après une semaine de beau temps qui
aura permis au staff technique d’appli-
quer son programme dans de très
bonnes conditions, la température a
baissé d’un cran, dans la matinée
d’hier. D’ailleurs, il a plu. C’est dire que
le climat, qui a été favorable, a permis
d’effectuer une bonne préparation.
Ebossé et Si Salem
déjà complices !
Le milieu offensif Si Salem donne l’im-
pression d’être à la JSK depuis plu-
sieurs mois. En effet, le joueur s’est
déjà fondu dans le groupe. Néanmoins,
le jeune Kabyle ne quitte pas l’atta-
quant camerounais. Tout le monde
s’accorde à dire que cette complicité
entre eux en dehors de la pelouse fera
mal sur le terrain.

Chibane et Beziouen n’iront nulle part

S uite à l’information qui a circulé samedi soir à propos de la li- bération de deux joueurs de la JSK cet

hiver, en l’occurrence l’atta- quant Chibane et le milieu de terrain offensif Farid Beziouen, nous avons appris d’une source crédible que la direction ne songe pas à se séparer des ser- vices de ces deux éléments, sur- tout que le staff technique mise exploiter sur ces joueurs pour la phase retour. Selon nos in- formations, ces derniers ont reçu hier des garanties de la part de leurs responsables qu’ils n’iront nulle part et que l’équipe a encore besoin d’eux. Ce qui les a bien évidemment rassurés et encouragés pour terminer cette période de stage en apo- théose.

Chibane : «Les dirigeants m’ont rassuré»

«J’ai été

étonné d’ap-

prendre

cette infor-

mation.

Heureuse-

ment que j’ai été rassuré

par les diri- geants de la

JSK. Me concernant, je poursuis mon travail le plus normalement du monde avec l’objectif de m’im- poser. Je suis confiant et je connais bien mes qualités. Je reste à la disposition de l’entraî- neur. A chaque fois qu’il me fera appel, je me donnerai à fond pour apporter un plus.»

fera appel, je me donnerai à fond pour apporter un plus.» Beziouen «Personne ne m’a parlé
fera appel, je me donnerai à fond pour apporter un plus.» Beziouen «Personne ne m’a parlé

Beziouen «Personne ne m’a parlé de libération, je me concentre totalement sur mon travail !»

Le jeune milieu de terrain offensif Farid Beziouen, que nous avons accosté hier après l’entraînement de la matinée, nous a confié qu’aucun dirigeant encore moins les membres du staff ne lui ont signifié leur intention de se sépa- rer de lui en ce mercato hivernal. Beziouen, qui a été l’auteur du but face au CSC lors de la dernière rencontre de la phase aller et qui a réalisé de belles

prestations à chaque fois qu’il a été aligné, était sur- pris de cette information et nous dira : «Franche- ment, je suis surpris, voire étonné d’apprendre que je suis concerné par un dé- part de la JSK cet hiver. Honnêtement, ça m’a sur- pris dans la mesure où aucun dirigeant ne me l’a signifié. Me concernant, je poursuis ma préparation normalement avec beau- coup de sérieux et je me

prépare pour la phase re- tour.»

Son agent a appelé Hannachi hier

Selon une source digne de foi, l’agent de Beziouen a contacté, dans la matinée d’hier, le premier respon- sable de la SSPA/JSK, Mo- hand Cherif Hannachi, afin de s’informer sur ce qui se dit concernant le milieu Beziouen. Selon la même source, Hannachi a

rassuré que son joueur n’ira nulle part cet hiver et que la JSK comptera sur ses services pour la phase retour. Ces propos ont été vite portés à la connais- sance du joueur qui se trouve actuellement avec l’équipe en stage à Ham- mam-Bourguiba, ce qui lui a remonté le moral lors de la deuxième séance d’hier soir.

L. A.

06
06

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com Ligue 1 Coup de joie
www.lebuteur.com
Ligue 1
Coup de joie
De nos envoyés spéciaux en Tunisie JSK Suite à l’intervention du wali d’El Tarf NRBEK-JSK,
De nos envoyés
spéciaux en Tunisie
JSK
Suite à l’intervention du wali d’El Tarf
NRBEK-JSK, aujourd’hui à 15h à El Kala
L’occasion d’arrêter le onze
qui affrontera le MCEE !
Aouiche Mokrane
L a rencontre amicale
qui opposera la JSK
à son homologue
d’El Kala a été fina-
lement maintenu
pour aujourd’hui, à
Lahlah Mourad
partir de 15h. Suite à la défaite en
championnat le week-end dernier
face au Pont blanc d’Annaba, les
dirigeants du NRBEK ont beau-
coup appréhendé cette sortie ami-
cale face à la JSK, sachant que les
supporters sont toujours en co-
lère. Finalement, les dirigeants
ainsi que les autorités locales ont
fini par maintenir cette rencontre,
notamment le wali d’El Tarf qui
est entré en contact avec le président de
l’équipe d’El Kala pour lui demander de
maintenir la rencontre et que soit mis
en ouvre, en prévision de la venue des
Kabyles. Il faut dire que cette sortie ser-
vira sans aucun doute la formation ka-
byle, notamment l’entraîneur Aït Djoudi
qui en profitera pour dégager son
équipe-type, à une semaine de la pre-
mière sortie face au MCEE. Les Canaris,
qui restent sur un succès face au MOB,
vont devoir saisir cette opportunité pour
gagner en temps de jeu, après une se-
maine chargée consacrée beaucoup plus
au volet physique.
L. A.
Lahlah Zahir
Aït Djoudi : «C’est bien de jouer
un deuxième match»
N. Mecherki (pdt NRBEK) :
L’entraîneur kabyle, Azzedine Aït Djoudi, était
ravi d’apprendre que le match a été maintenu. Ce
qui lui permettra de tester pour la deuxième fois
son groupe en l’espace de 48 heures : «Effective-
ment, je suis très content du maintien de la rencon-
tre, car elle va beaucoup nous servir surtout nous
qui sommes en pleine préparation de la reprise du
championnat. Je remercie beaucoup les dirigeants
d’El Tarf qui ont beaucoup fait pour que le match
puisse avoir lieu comme prévu.»
«C’est un honneur
d’accueillir la JSK»
«Nous sommes tous fiers d’accueillir la
JSK chez nous. On n’a pas voulu rater l’oc-
casion d’accueillir la JSK et l’honorer. C’est
le club qui a beaucoup apporté pour l’Algé-
rie. Notre dernière défaite face au Pont
blanc nous a fait mal. Nous espérons
qu’avec ce match face à la JSK, nos joueurs
se ressaisiront pour bien préparer le pro-
chain match face à Constantine.»
Le président d’El
La deuxième séance
Kala s’est déplacé à
d’hier sous la pluie
Hammam-
Bourguiba
Le président de la for-
mation d’El Kala qui af-
frontera la JSK cet
après-midi, en l’occur-
rence Necereddine, a fait
le déplacement hier soir
au centre de Hammam-
Bourguiba pour informer
les Kabyles du maintien
de la rencontre amicale.
La deuxième séance d’hier soir s’est dé-
roulée sous une forte plus. Toutefois, cela
n’a pas empêché les Kabyles de travailler
sérieusement.
Aït Djoudi
hausse le ton
et insiste sur
l’efficacité
Boudjenane a fait suer
les joueurs
Lors des exercices de
combinaison devant le
but, l’entraîneur Aït
Djoudi a haussé le ton
en insistant sur l’effica-
cité. L’entraîneur ka-
byle veut que son
attaque retrouve vite
son efficacité.
Départ pour El Kala
aujourd’hui à 11h
Comme la rencontre
amicale face à El Kala se
jouera, la JSK quittera le
centre de préparation de
Hammam-Bourguiba au-
jourd’hui à 11h. Le staff
technique a même annulé
la séance d’entraînement
prévue ce matin.
En début de la séance, le préparateur
physique, Kamel Boudjenane,asoumis les
joueurs à une forte charge de travail. Les
Canaris se sont adonnés à plusieurs exer-
cices. Ce qui leur sera bénéfique pour la
reprise de la compétition, samedi pro-
chain.
Travail de combinaison
devant le but
Par la suite, le staff technique a pro-
grammé une séance purement technico-
tactique, à savoir le travail de
combinaison devant le but. L’équipe a été
scindée en deux groupes, l’un pris en
charge par Aït Djoudi l’autre par Karouf.
Ferguène travaille
en solo
L’attaquant kabyle
Saïd Ferguène, qui
souffre de l’adducteur,
s’est contenté de
quelques tours de piste
en solo, avant de quit-
ter la pelouse accom-
pagné du kiné du club,
Hamrioui.
MCA

MCA

Le Mouloudia de retour au pays !

A près la session du matin qui était avaient hâte de retrouver leurs proches. la
A près la session du matin qui était
avaient hâte de retrouver leurs proches.
la dernière sur le sol espagnol,
Pas de turbulences durant le vol
les joueurs se sont rendus très
vite au restaurant de l’hôtel pour
un déjeuner. Aussitôt, ils ont
pris leurs effets personnels et
leurs bagages pour prendre place dans l’autocar.
Une heure et demie plus tard, Bouguèche et les
siens sont arrivés à l’aéroport d’Alicante.
L’enregistrement, comme une
lettre à la poste
Face aux excédents de bagages, le personnel
de la compagnie nationale Air Algérie s’est mul-
tiplié en dix pour que l’enregistrement se dé-
roule dans un lapse de temps très court. C’est
comme une lettre à la poste que les membres de
la délégation ont enregistré tous leurs bagages.
Le commandant Attalah veillait lui aussi à ce
que les formalités d’usage se déroulent bien.
Alors que le temps s’est gâté, certains joueurs
qui craignent l’avion, à l’image de Besseghier et
bien d’autres, redoutaient les turbulences sur-
tout lorsque le ciel est nuageux. Finalement,
c’est dans un calme olympien que l’avion à at-
territ sur le tarmac de l’aéroport Houari-Bou-
mediène, à la grande joie de Bouguèche et les
siens qui ont longuement applaudi l’atterrissage
qui a été réussi avec douceur. Il était 19h 33
lorsque l’avion d’Air Algérie est arrivé à destina-
tion. Le premier réflexe était d’allumer les télé-
phones portables pour rassurer la famille.
Kaci-Saïd et Bouali ont eu une
discussion avec Zehaf
Bouali et Bachiri ont pris la
destination d’Oran
Fouad Bouali et Redouane Bachiri ont, pour
leur part, pris le vol de 16 h Alicante-Oran.
Cela a permis au coach mouloudéen de rejoin-
dre rapidement sa famille à Tlemcen. Bachiri,
pour sa part, a dû accompagner Bouali pour
une affaire familiale.
Le manager général, Kamel Kaci-Saïd, veillait
au grain. L’ex-international mettait tout en
œuvre pour éviter le moindre accroc. Kaci-
Saïd et Bouali étaient tout heureux de croiser la
route de l’ex-boss de l’USMB, Zehaf. Bouali a eu
des propos élogieux concernant l’organisation
du stage qui était réglé comme du papier à mu-
sique grâce à la persévérance de Rafik Hadj
Ahmed.
Les joueurs tenus de respecter
la même hygiène de vie
Le free shop pris d’assaut…
Juste avant de se rendre dans la salle d’embar-
quement, joueurs, dirigeants et membres du
staff technique ont pris d’assaut les différents
free shops qui ornent l’aérodrome. L’achat des
parfums et des sucreries était devenu la priorité
de Bouguèche et les siens.
Avant de s’envoler vers Oran, Fouad Bouali
s’est adressé à ses joueurs en leur demandant de
respecter la même hygiène de vie que celle ap-
pliquée durant le stage en Espagne. C’est mardi
à 16h que les joueurs ont donc rendez- vous
pour la reprise du travail.
… ainsi que les cafétérias
Un passage rapide au niveau
de la PAF
Les gars du Mouloudia ont profité d’un mo-
ment de détente dans les différentes cafétérias
de l’aéroport. Des sandwichs, cafés et boissons
étaient les plus consommés par les membres de
la délégation.
L’équipe en survêtement
Dès leur arrivée, Attalah a pris tous les passe-
ports de la délégation afin de passer rapidement
la PAF. Question de gagner du temps et per-
mettre aux joueurs de récupérer leurs bagages.
Il aura fallu s’armer de patience car l’attente a
durée une demi-heure, avant que les membres
de la délégation récupèrent leurs bagages.
Contrairement aux fois passées, c’est en sur-
vêtement que les joueurs ont quitté l’Espagne.
Cela a permis aux fans algériens de repérer Ha-
choud et les siens qui ont été sollicités pour des
photos souvenirs.
Les Mouloudéens croisent
les Chéliffiens
Dibi et Lavatsa
sur toutes les lèvres
L’arrivée des deux joueurs africains, en l’oc-
currence Edwin Lavatsa et Paul Stéphane Dibi,
était sur toutes les lèvres. Les Mouloudéens
s’interrogeaient réellement sur le niveau des
deux nouvelles recrues qui peuvent contester la
hiérarchie établie.
Les joueurs du Mouloudia, à leur tête Sabri
Gherbi, étaient tout heureux de revoir ceux de
Chlef. Les Hommes de Meziane Ighil étaient
eux de retour de Tunis où ils avaient effectué
leur stage hivernal à Sousse. Malgré la rivalité
qui existe entre les deux formations, les joueurs
des formations étaient tout heureux de se croi-
ser. Gherbi, l’ex-Chéliffien, n’a pas manqué cette
occasion de saluer ses ex et son ancien coach,
Meziane Ighil.
Le décollage avec
une demi-heure de retard
Le Comité de supporters
à l’accueil
Alors que la délégation redoutait un retard
au décollage qui était prévu initialement à 18h
15, c’est finalement avec seulement un quart
d’heure de retard que l’avion de la compagnie
nationale a décollé pour rallier Alger. Il était
donc 18h45 lorsque l’aéronef a pris son envol,
au plus grand soulagement des joueurs qui
Le Comité de supporters était, hier soir, à
l’accueil de la délégation. Les supporters ont
profité de l’occasion pour se prendre en photo
avec Hachoud et ses camarades qui ont ré-
pondu à leur attente, malgré la fatigue du
voyage.
K. M.

Dibi et Lavatsa ont effectué un décrassage au stade d’El Biar

Stéphane Paul Dibi, l’Ivoirien, et Edwin La- vatsa ont effectué, hier, un décrassage au stade Ibrir d’El Biar. C’est grâce au membre du conseil d’administration Abdelghani Be- naïssa qui s’est chargé de tout, que les deux Africains se sont mis en jambe, avant que les

Pascal Faure, destination Paris Devant rejoindre la France, le préparateur physique, Pas- cal Faure, était
Pascal
Faure,
destination Paris
Devant rejoindre la France,
le préparateur physique, Pas-
cal Faure, était le premier à
quitter Benidorm. Le techni-
cien français a pris son vol
hier matin, à destina-
tion de Paris.

Kaci-Saïd : «On affrontera la JSMB à Bolo- ghine»

Ayant eu la confirma- tion officielle, le manager général nous dira à propos de cette première affiche

de la phase retour : «Nous avons eu la confirmation d’affronter la JSMB, ce samedi

choses sérieuses ne débutent. Hébergés à l’hô- tel d’El Biar, Dibi et Lavatsa ont pu compter sur le dirigeant mouloudéen pour s’adapter très vite à leur nouvel environnement.

à 16h, au stade de Bologhine.»

www.lebuteur.com MCA Coup neuf
www.lebuteur.com
MCA
Coup neuf

Arrivé hier à Alger

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

07
07

Lavatsa

suis rapide et j’ai une bonne technique balle au pied» Belaïd : «Si on produit
suis
rapide et j’ai
une bonne
technique
balle au
pied»
Belaïd : «Si
on produit le même
jeu, personne ne nous
arrêtera en championnat»

«Malgré le ratage de ce match, à mon avis, nous avons réalisé une bonne partie et les occasions les plus franches étaient de notre côté. Je suis certain que si on reproduit le même jeu en championnat, personne ne nous arrêtera. Maintenant, il faut garder cette concentration et ne pas verser dans l’eupho- rie, car les choses ne s’annoncent pas aussi faciles pour le reste de la compéti- tion.»

«Adel Amrouche m’a assuré que je ne regretterai pas mon choix»

«Je

Le Kenyan Edwin Lavatsa est arrivé hier à Alger afin de s’engager avec le MC Alger. Ce jeune attaquant de 20 ans, dont on dit beaucoup de bien, a trouvé des dirigeants

du club à son accueil. Une fois les for- malités administratives de police ac- complies, il a accepté de nous livrer ses premières impressions.

Quelles sont les raisons qui vous ont fait choisir le MC Alger ? Je sais que c’est un club qui a une grande histoire. On m’a dit que c’est l’un des plus grands clubs en Algérie, très populaire. On m’a aussi assuré qu’il draine un nombre important de supporters. Ce sont autant d’aspects qui m’ont motivé à accepter la proposition. Je suis vraiment déterminé à contribuer aux perfor- mances de ce club et à aider l’équipe. D’ail- leurs, j’ai hâte de découvrir le groupe de joueurs. Avant de vous engager avec le MCA, avez- vous consulté le lectionneur du Kenya, Adel Amrouche ?

Evidemment, je l’ai consulté. Il m’a assuré que c’est un grand club, sérieux et bien orga- nisé. Il m’a encouragé à accepter l’offre du MCA en m’assurant que je ne regretterai pas mon choix. Après avoir écouté son argumen- taire, je lui ai dit que j’étais d’accord pour re- joindre le Mouloudia. Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés ? A court terme, c’est de bien m’intégrer au sein du groupe et aider mes coéquipiers à réa- liser des victoires. A moyen terme, je compte sur cette expérience pour progresser davan- tage et franchir d’autres caps dans ma carrière. Quelles sont vos principales qualités ?

La principale

est la vitesse. On dit de moi que je suis véloce et rapide. J’ai aussi une bonne technique balle au pied. Savez-vous que les sup- porters du MCA sont exi- geants, mais très attachants envers les joueurs qui mouillent le maillot. Comptez-vous les conquérir ? C’est mon objectif. Gagner la confiance des supporters est très impor- tant. J’espère y parvenir rapidement. Entretien réalisé par F. A.-S.

Le consul invite le Mouloudia à un dîner à Alicante Gherbi : Après la rencontre,
Le consul invite le
Mouloudia à un dîner à
Alicante
Gherbi :
Après la rencontre, la délégation du
MCA s’est dirigée vers la ville d’Alicante
pour dîner, à l’invitation du consul. La
soirée s’est déroulée dans un luxueux res-
taurant du port de la ville.
«Boucherit est une
solution pour l’équipe
et non un concurrent pour
moi»
«Pour ce match, j’ai
essayé de donner le
meilleur de moi-même, pour accomplir ma
tâche convenablement. En dépit de la dé-
faite, on est satisfaits de notre production.
Un maillot lui a été offert
Pour ce qui est de Boucherit, je suis
content pour lui et
je le vois comme
En guise de reconnaissance pour cette
invitation, le MCA lui a offert un maillot
de l’équipe qui a été signé par les joueurs.
Cette initiative a fait plaisir au consul,
avant de prendre une photo souvenir avec
les joueurs, les dirigeants et le staff tech-
nique.
une solution de plus pour l’équipe
et non comme un concurrent,
comme vous le pen-
sez.»
Le
Marocain Yacine
Ayoub n’a pas
tari d’éloges sur
le MCA
Kacem
se chargera de l’animation du
jeu
Tout porte à croire que les espoirs de
Fouad Bouali reposent sur Kacem Mehdi
La formation du FC
Utrecht renferme dans sa
composante deux joueurs
marocains. Amrabat était
sur le banc des remplaçants
et son coéquipier Yacine
Ayoub, blessé, tenait à assister
à la partie. Ce dernier que
nous avons rencontré n’a pas
caché son admiration pour le
MCA, et il est hésitant à jouer
pour la sélection de son pays
pour assurer l’animation du jeu. Que ce
soit face au Cercle de Bruges ou contre
FC Utrecht, ce sont Daoud et Ghazi qui
ont été chargés de la récupération, et la
construction du jeu a été confiée à
Kacem Mehdi. Ce dernier a bien joué
son rôle, en offrant plusieurs passes lu-
mineuses, comme celaaété le cas face
au FC Utrecht où le milieu de terrain
a servi une balle de but que, malheu-
reusement, Bouguèche a manquée.
Il a longuement discuté
avec Edward Duplin
d’origine, le Maroc, ou les
Oranjes.
A l’issue de la rencontre qui a
opposé son équipe au FC Utrecht,
Kacem Mehdi était heureux de
retrouver une de ses anciennes
connaissances, le Français Ed-
ward Duplin. Les deux hommes
ont longuement discuté et Ed-
ward Duplin n’a pas caché son
admiration pour le MCA.
Le stage de préparation effectué
à Benidorm a permis à Bouali de
connaître son équipe. Ce dernier,
et à travers les deux matchs ami-
caux, a eu une idée sur l’état de
forme de ses joueurs. Si Bouali a
tiré les enseignements nécessaires
face au Cercle de Bruges, la se-
conde confrontation, qui a mis aux
prises ses joueurs avec les Hollan-
dais du FC Utrecht, dont le niveau
est supérieur aux Belges, était un
très bon test pour les Moulou-
déens. Si certains éléments ont
confirmé leur progression et pos-
tulent pour une place de titulaire,
d’autres, par contre, sont tout sim-
plement loin de la forme souhai-
tée.
avaient bénéficié des mêmes
conditions pour recharger leurs
batteries et faire valoir leurs argu-
ments sur le terrain, la décantation
s’est faite durant ce regroupement.
Bouali s’est fait maintenant une
idée sur les joueurs qui entame-
ront la première journée du cham-
pionnat. Quant aux autres, ils
devraient redoubler d’efforts s’ils
veulent figurer dans l’échiquier du
coach, car leur prestation face au
Cercle de Bruges et le FC Utrecht
laisse à désirer.
Daoud, la confirmation
L’équipe qui affrontera la
JSMB s’est dessinée
Parmi les joueurs qui ont vrai-
ment réussi leur stage, c’est incontes-
tablement Farid Daoud, qui a fourni
deux bonnes prestations face au Cer-
cle de Bruges et le FC Utrecht. Ainsi, il
pourra être titularisé face à la JSMB.
La décantation s’est faite
à Benidorm
Alors que tous les joueurs
Bien qu’il n’ait pas voulu parler
du match contre la JSMB, avant de
se remettre au travail à Alger, le
technicien a en tête l’équipe qui af-
frontera la JSMB, notamment au
niveau de l’attaque et du milieu de

Bouali s’est fait une idée sur l’état de forme de ses joueurs lors du dernier match

terrain. En effet, et sans aucune surprise, on retrouvera Zeghdane et Hachoud sur les deux flancs de la défense. Quant à la charnière centrale, elle sera formée de Ba- chiri et de Belaïd qui a retrouvé tous ses moyens durant ce stage. Au milieu, la concurrence bat son plein. Avec la bonne forme de Daoud et le bon rendement de Boucherit et Ghazi ainsi que la confirmation de Kacem Mehdi, qui reste le maître à jouer de cette équipe, il semble difficile aux au- tres joueurs de faire partie des cal- culs du coach. Toutefois, le flou demeure en attaque, car pour l’ins- tant, aucun élément ne s’est distin- gué dans ce secteur, et les joueurs manquent toujours d’efficacité. K. M.

08
08

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com MCA Coup de joie
www.lebuteur.com
MCA
Coup de joie
Bouali «Le stage a été bénéfique, maintenant on pense à Béjaïa» A l’issue du match
Bouali
«Le stage a été bénéfique,
maintenant on pense à Béjaïa»
A l’issue du match que son
équipe a livré face au
pou-
FC Utrecht et qui s’est
voir
soldé par la victoire de
la formation hollan-
daise, le coach du MCA
a animé un point de presse à travers lequel il
s’est exprimé sur cette confrontation, mais
aussi sur ce stage de préparation qui s’est
étalé sur une durée de dix jours : «Je ne vais
pas parler de ce stage de préparation d’une
manière détaillée, mais dans l’ensemble il a
été bénéfique pour l’équipe et je pense que les
choses se sont déroulées dans de bonnes
conditions, car il y avait une organisation
digne de ce nom. Je peux vous dire que
l’équipe a bénéficié des conditions d’héberge-
ment et de restauration nécessaires à la pré-
paration, mais aussi un terrain
d’entraînement doté d’une bonne pelouse,
sans oublier les autres infrastructures qui ont
été mises à notre disposition. En matière de
matchs amicaux, on était confrontés à deux
bonnes équipes qui sont le Cercle de Bruges et
le FC Utrecht et qui nous ont permis de jau-
ger nos capacités mais aussi d’évaluer le tra-
vail effectué et essayer de colmater les
brèches, car en football il y a toujours du tra-
vail à faire. Maintenant que nous
pouvait bien être équitable. «Comme je l’ai
dit, j’aurai souhaité qu’on reste sur un bon ré-
sultat, afin d’aborder le match du champion-
nat dans de meilleures conditions
psychologiques. En dépit de cette défaite, je
reste satisfait de la qualité du jeu, car on pro-
duit du beau football et face à une bonne
équipe hollandaise, ce qui est une bonne
chose pour nous. Mes joueurs ont posé la
balle et on a bien construit nos actions en
partant de notre défense, ce que nous cher-
chons d’ailleurs. L’équipe est donc en progres-
sion et c’est le plus important pour moi»,
nous a dit le coach du MCA.
construire
les actions, ce
qui est difficile à réa-
liser sur du tartan, notam-
ment sur un petit terrain»,
estime Bouali.
«Boucherit a réalisé une
bonne partie et il va nous
apporter un plus»
«On s’est créés plus d’occasions
dans ce match face à un
adversaire aussi fort que face au
Cercle de Bruges»
Outre l’évolution du jeu de son équipe qui
a laissé une bonne impression au stade de la
Nucia, le coach du MCA n’a pas manqué de
faire valoir le nombre des occasions créées
par son équipe : «Comparativement à notre
premier match, nous avons réussi à nous
créer plus d’occasions face à un adversaire qui
est plus fort que le Cercle de Bruges, que ce
soit sur le plan technique ou collectif.»
En effectuant sa rentrée en seconde
période de jeu à la place de Ghazi, l’ex-
Constantinois, Antar Boucherit, a juste
manqué un petit peu de rythme en
réussissant toutefois à réaliser la tâche
qui lui a été confiée sur le terrain. «Il
faut voir les conditions dans lesquelles a
été incorporé Boucherit, je pense qu’il a
réalisé une bonne partie et va nous appor-
ter un plus, car le joueur n’est plus à pré-
senter et il a de la valeur», dira le coach
du MCA. Ce dernier semble ainsi satis-
fait de la production de sa nouvelle re-
crue
avons achevé ce stage, on
pourra penser à notre prochain match que
nous allons livrer face à la JSMB et il faut le
préparer d’une bonne manière pour réussir
une bonne entame de parcours.»
«C’est
l’équipe qui a manqué de
réussite et non un joueur ou
deux, et je souhaite qu’on l’aura
face à la JSMB»
dont il
connaît la valeur, et il est presque certain
que Boucherit sera aligné face à la JSMB, car
il reste une semaine de travail d’ici le match
de la JSMB et il pourra être prêt pour jouer
son premier match officiel sous les couleurs
du MCA.
«Nous avons simulé les mêmes
conditions du championnat pour
préparer la JSMB»
Cependant le point négatif de cette
confrontation c’est toujours ce manque de
réussite des attaquants, qui est inquiétant à
plus d’un titre, car Djalit et Bouguèche
étaient seuls face au portier du FC Utrecht
et dans une bonne position de scorer, mais
sans pour autant réussir à ouvrir la marque.
«Comme je viens de le dire, on s’est créés des
occasions franches de scorer et cela est à met-
tre à l’actif du groupe. Seulement, la réussite a
fait défaut à l’équipe et non à un joueur ou
deux, car c’est tout le monde qui peut mar-
quer. Il faut donc continuer à travailler et je
souhaite qu’on aura cette réussite face à la
JSMB», affirme le coach du MCA.
«Chita a un bel avenir devant lui,
mais il faut le préserver»
Pour le programme de l’équipe après ce
stage de préparation, Fouad Bouali a tenu à
simuler les mêmes conditions du champion-
nat pour le match de la JSMB : «Pour le reste
du programme, maintenant que nous avons
achevé ce stage, on a tenu à respecter le plan-
ning tracé au début. D’habitude on joue les
matchs du championnat le samedi, le lende-
main on fait une légère séance d’entraînement
et par la suite on accorder un jour de repos
aux joueurs pour décompresser, avant de se
remettre au travail le mardi. C’est ce qu’on tâ-
chera de faire aussi une fois à Alger, car tout
a été programmé à l’avance.»
Bouali nous dira : «J’ai fait jouer Sayeh car il
n’est pas encore parti au CSC». Toutefois, il
semblerait bien que le coach du MCA ait
juste voulu offrir l’occasion à Sayeh de quit-
ter le MCA par la grande porte en jouant les
dix dernières minutes du match et être prêt
pour sa nouvelle équipe, lorsqu’on sait que
Sayeh a effectué la préparation dans son in-
tégralité avec le Mouloudia.
«C’est tous les joueurs qui ont
fourni une bonne partie»
«Mes joueurs ont prouvé leur
valeur sur du gazon»
«On voulait certes terminer par
un bon résultat, mais ce qui est
satisfaisant c’est l’évolution du
jeu de l’équipe»
En prenant sa place sur le terrain dans le
dernier quart d’heure, en se substituant à
Djalit, le jeune Chita a laissé une bonne im-
pression et a joué sans aucun complexe face
aux athlétiques joueurs hollandais. Le
joueur aura son mot à dire à l’avenir, si on
tient compte de son énorme potentiel. «Il
faut cesser de dire que Chita est un grand
joueur et lui mettre la pression, ce qui pour-
rait lui nuire dès maintenant, car en Algérie
nous avons cette habitude de faire monter les
joueurs en flèche et les comparer à des stars.
Je pense qu’il faut protéger Chita et le pousser
à travailler davantage, car il a un bon poten-
tiel, mais beaucoup de travail l’attend à l’ave-
nir afin qu’il puisse progresser et donner ce
qu’on attend de lui», nous confia Bouali.
«J’ai fait jouer Sayeh car il n’est
pas encore parti au CSC»
En dépit de la défaite concédée par son
équipe, le coach Bouali reste satisfait de la
production de ses joueurs, car le MCA a
montré un bon visage, et la différence s’est
faite seulement sur balle arrêtée et les co-
équipiers de Bouguèche pouvaient bien réa-
liser un bon résultat, un score de parité
Le coach du MCA, lors de ce point de
presse qu’il a animé au stade de Nucia, a
évoqué le fait que son équipe joue bien sur
du gazon, en faisant allusion à la décision de
changer de domiciliation et quitter le stade
de Bologhine. «A travers les deux matchs
que nous avons livrés, face au Cercle de
Bruges et le FC Utrecht, mes joueurs ont
prouvé leur valeur sur le gazon naturel et ils
savent jouer au football. Le fait de jouer sur
du gazon vous offre l’opportunité de bien
faire circuler la balle, de la préserver et de
Bien que le joueur soit libéré au profit du
CSC et ne fait plus partie donc de l’effectif
du MCA, le coach du Mouloudia a surpris
plus d’un en incorporant Réda Sayeh dans
cette rencontre, au moment où tout le
monde croyait qu’il n’allait pas être
concerné par cette rencontre. A ce sujet,
Parmi les joueurs qui ont réalisé du bon
boulot, ce sont incontestablement Kacem
Mehdi et Daoud au milieu de terrain, sans
pour autant oublier Belaïd qui commence à
retrouver ses moyens. Lorsqu’on a demandé
à Bouali de nous citer les joueurs qui sont
sortis du lot lors de cette rencontre, il nous
dira : «C’est tous les joueurs qui ont fourni
une bonne prestation, je dirais une fois de
plus qu’on a été confrontés à une très bonne
équipe, et on a laissé une bonne impression.
C’est le fruit du collectif et non de certains
joueurs seulement.»
Propos recueillis par Kamel M.
www.lebuteur.com Coup faible MCA
www.lebuteur.com
Coup faible
MCA

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

09
09
Aucun but inscrit en 180 minutes La ligne d’attaque est toujours le maillon faible A
Aucun but inscrit en 180 minutes
La ligne d’attaque est toujours le maillon faible
A l’issue du premier match que
but en 180’ de jeu.
le Mouloudia a livré face au
Cercle de Bruges, le coach
Djalit et Bouguèche ratent seuls
face au gardien
pas à marquer même en se retrouvant seul
face aux buts. En effet, et à quatre minutes
de la fin de la première période de jeu, Bou-
guèche hérite d’une bonne balle à l’intérieur
de la surface de réparation, et remet sur
Djalit qui se trouvait dans une position
idéale de scorer. Tir en force et la balle
s’écrase sur le poteau. Cinq minutes plus
tard, Kacem Mehdi lance Bouguèche dans le
dos de la défense adverse, ce dernier se pré-
sente seul face au gardien Ruiter, frappe en
force et rate le cadre de peu.
Fouad Bouali n’a pas man-
qué de dire que la nécessité
Ce qui illustre la crise que les attaquants
du MCA traversent, c’est les deux occasions
en or manquées respectivement par Djalit et
Bouguèche. Ces deux joueurs, dont le taux
de réussite était assez élevé, et qui faisaient
peur à n’importe quelle défense, n’arrivent
Les espoirs reposent sur Edwin
Lavasta
de recruter un attaquant s’est
fait ressentir. Bien que le MCA n’ait eu que
deux occasions franches de scorer, le coach
Bouali et sans pour autant le dire ouverte-
ment, en voulait un peu à ses joueurs
qui pouvaient tout de même sortir
vainqueur de cette confrontation.
Cependant, samedi dernier, et face
aux Hollandais du FC Utrecht, les at-
taquants du MCA sont passés com-
plètement à coté, puisque l’équipe
s’est créée pas moins de cinq occa-
sions sans pour autant parvenir, une
fois de plus, à faire preuve de réa-
lisme face aux but, une situation in-
quiétante. En dépit des efforts
déployés par Bouali pour que les at-
taquants retrouvent leur efficacité,
ces derniers manquent toujours de
confiance. Ainsi la ligne d’attaque du
MCA reste le maillon faible de cette
équipe et cela inquiète à plus d’un
titre le coach du vieux club algérois,
du fait que l’équipe n’a inscrit aucun
A trois jours de la fin du mercato hiver-
nal, les espoirs des Mouloudéens reposent
sur le Kenyan Edwin Lavasta qui, sauf revi-
rement de dernière minute, sera la
deuxième recrue du mercato. L’atta-
quant de la sélection du Kenya ap-
portera sans aucun doute cette
réussite qui fait tant défaut au MCA,
voire même l’Ivoirien Paul Dibi, s’il
sera recruté lui aussi. Les joueurs qui
composent la ligne d’attaque actuel-
lement souffrent d’un blocage psy-
chologique, du fait qu’ils réussissent
à faire le plus dur, mais échouent
face aux buts. Cependant et même si
Edwin Lavasta sera recruté, il ne
pourra être qualifié pour le prochain
match du championnat, et ce sont les
attaquants actuels qui doivent avoir
un sursaut d’orgueil et se libérer.
K.M.
doivent avoir un sursaut d’orgueil et se libérer. K.M. Djalit Le MCA atteint les objectifs du

Djalit

Le MCA atteint les objectifs du stage de préparation «On saura concrétiser les occasions en
Le MCA atteint les objectifs
du stage de préparation
«On saura concrétiser les
occasions en championnat»
En dépit de votre bonne
prestation, vous n’avez pas
réussi à achever votre prépa-
ration par un bon résultat…
On aurait bien souhaité ga-
Après avoir bouclé dix jours de travail, ponc-
tués par un dernier match amical, les joueurs du
MCA sont arrivés au terme de cette préparation
hivernale qui a été une réussite pour le staff
technique du Mouloudia. Cette préparation qui a
débuté le 2 janvier dernier, a connu une aug-
mentation maximale de la charge de travail,
jusqu'à ce que l’équipe effectue un tri- quotidien
à la veille de son premier match livré face au
Cercle de Bruges. En effet, les séances mati-
nales sont réservées au travail physique où l’on
tient compte de l’état de forme de chaque
joueur. Les camarades de Bouguèche enchaînent
dans la soirée par un travail technico-tactique,
sous la coupe de Bouali et Pascal Fort, qui a été
d’un apport considérable pour le staff technique.
Le staff technique a procédé par un travail au ni-
veau de la défense, plus précisément au niveau
de la couverture et la relance, avant de passer
au milieu de terrain et la ligne d’attaque dans un
travail spécifique, tout en essayant d’améliorer la
cohésion et le collectif avec à la clef la conserva-
tion du ballon à laquelle le coach accorde une
grande importance, mais aussi sa circulation, et
la construction à partir des lignes arrières. Tou-
tefois, le staff technique a mis l’accent sur le tra-
vail devant les buts pour essayer de libérer les
attaquants qui souffrent d’un manque de réus-
site flagrant qui s’est ressenti considérablement
lors des deux confrontations, livrées respective-
ment face au Cercle de Bruges et le FC Utrecht.
La forme physique des
joueurs est la grande
satisfaction
un déficit sur le plan physique, a cause du mau-
vais travail de Geiger et son staff technique.
Ainsi, l’un des objectifs du programme tracé,
était d’améliorer la forme physique des coéqui-
piers de Bouguèche. Malgré le fait qu’ils étaient
soumis à une grande charge de travail, les
joueurs ont bien répondu face aux Belges
avant de le confirmer face aux Hollan-
dais. Le travail de renforcement a
donc donné ses fruits, et ce
volet est l’une des satisfac-
tions. La forme physique
des joueurs va s’améliorer
davantage après deux
ou trois semaines,
lorsqu’ils vont récupé-
rer tous leurs
moyens, car le staff
technique reviendra
à la charge de tra-
vail ordinaire. En
somme, ce stage
qui s’est achevé
hier par une der-
nière séance mati-
nale est considéré
comme une bouffée
d'air pur pour les
poulains de Bouali,
qui attendait avec im-
patience cette prépara-
tion hivernale pour
apporter les changements
souhaités, mais aussi pour ré-
générer les capacités physiques
de chacun de ses joueurs.
gner cette rencontre et on avait
les moyens de le faire, car sur le
plan du jeu, c’est notre équipe
qui s’est créée les
sions les plus franches de la
rencontre, contrairement à
notre adversaire qui avait la
réussite sur une balle arrêtée.
Le fait qu’on ait réussi une
bonne partie nous réconforte
sur le plan moral, même si on
aurait souhaité terminer notre
stage par un bon résultat.
Avant de venir en Espagne, tout le monde
était unanime à dire que les joueurs accusaient
K.M.
occa- L’entraîneur du FC Utrecht,
qui n’est autre que Jan Wou-
ters, l’une des stars du foot-
ball hollandais, n’a pas tari
d’éloges sur votre équipe…
Le fait qu’un grand
joueur du haut niveau
pense du bien de notre
équipe, est très rassu-
rant. Je ne vous cache
pas que depuis l’en-
tame du stage de pré-
paration on sent que
notre jeu s’est amé-
lioré, et je pense qu’on
sera meilleurs à la
phase retour du cham-
pionnat, car nous avons
une bonne équipe, qui n’a
rien à envier aux autres for-
mations.
Le fait de jouer sur du gazon
et sur un grand terrain vous
a aussi facilité la tâche…
Je ne suis pas le seul à dire
que notre équipe s’exprime
mieux sur du gazon et sur un
grand terrain. Le fait de jouer à
Bologhine est pénalisant, no-
tamment lorsque l’équipe ad-
verse ferme le jeu.
Le problème réside toutefois
au niveau de l’attaque et
vous avez encore manqué
une occasion de but…
Je ne vous cache pas que je
suis déçu d’avoir manqué cette
occasion, car la chance m’a une
fois de plus tourné le dos.
Après avoir fixé le gardien, j’ai
tiré en force à ras de terre, mais
la balle s’est écrasée sur le po-
teau.
A quoi attribuez-vous le
manque de réussite de votre
ligne d’attaque, ce qui est in-
quiétant à une semaine de la
reprise du championnat ?
Si on arrive à se créer des oc-
casions, comme on le fait ac-
tuellement, je suis certain qu’on
finira par retrouver notre effi-
cacité et se libérer. Je pense
qu’on saura se montrer effi-
caces face à la JSMB, ce qui
sera notre véritable départ.
Entretien réalisé par Kamel M.
10
10

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com Coup osé USMA
www.lebuteur.com
Coup osé USMA

L’

Haddad : «Maintenant, on veut gagner

le titre de champion d’Algérie»

ambiance de folie qui ré- gnait dans le vestiaire us-

sommes aussi sur les traces d’un 3 e joueur. Il s’agit d’un Franco- Algérien. Toutefois, je

miste à la fin de la rencontre disputée samedi dernier face à Sétif a vraiment rendu heu- reux le président Rebouh Haddad. Ce dernier était tout simplement aux anges, après avoir réussi à décrocher cette 3 e coupe depuis son arrivée à la tête de l’USMA. C’est dans la soirée de samedi, à l’hôtel Dar Diaf, que le président Haddad a animé un point de presse au cours duquel il est re- venu sur cette belle performance de son équipe. Il souhaite bien évidem- ment que ce trophée ne soit pas le seul en 2014, puisque Haddad a dé- claré clairement qu’il souhaitait rem- porter le titre de champion d’Algérie.

«Je dédie ce titre au Président de la république, à Sifou et Sofiane, à tous les Usmistes et à ma famille» Dans un premier temps, le prési- dent de l’USMA a tenu à déclarer :

«Je dédie cette Supercoupe d’Algérie au président Bouteflika dont on lui souhaite un prompt rétablissement. Mais aussi aux Usmistes, dirigeants, joueurs et supporters, ainsi qu’à tous ceux qui aiment ce club. Je dédie aussi cette coupe aux membres de ma fa- mille, sans oublier Sifou et Sofiane. Nous ne les avons pas oubliés. Les supporters de Khemisti aussi. Ce tro- phée, c’est pour eux aussi Allah yer- hamhoum.»

«Assegwas ameggaz à tous les Kabyles et j’espère que ce titre sera le début d’une belle aventure» Avant d’ajouter : «Je tiens aussi à

souhaiter une bonne fête à tous les Kabyles. Assegwas ameggaz. C’est toujours bien de remporter un succès la veille du nouvel an Amazigh. J’es- père que cette année sera celle des grandes réussites pour l’USMA. Je veux à présent remporter le titre de champion en fin de saison. Nous avons terminé la phase aller cham- pions d’hiver. C’est encourageant pour la suite.»

«L’USMA est un club qui a grandi il y a bien longtemps, pas seulement cette saison» Interrogé par la suite sur la presta- tion de son équipe face à l’ESS, le président Haddad s’est dit heureux affirmant que les joueurs évoluent mieux dans un grand stade dont la pelouse est en gazon naturel. Il nous dira : «L’USMA a grandi il y a long- temps, pas seulement cette saison. C’est un club qui a gagné plusieurs ti- tres, c’est l’un des plus grands clubs d’Algérie. Les joueurs actuels de l’USMA ne font que perpétuer la tra- dition. Ils ont été héroïques face à l’ESS. Ils voulaient vraiment que l’USMA décroche sa première Super- coupe d’Algérie de son histoire, c’est fait maintenant. Je dois aussi recon- naître qu’on développe un meilleur jeu dans un grand stade, surtout lorsqu’il s’agit d’une pelouse natu- relle.»

«On souhaite jouer nos matchs dans un grand stade, mais… » «Il est clair qu’on souhaite évoluer dans un grand stade. Mais vous

savez, avec le manque d’infrastruc- tures dans la capitale, il nous sera dif- ficile de disputer tous nos matchs au stade Tchaker. Il est préférable de jouer à Bologhine où toutes les com- modités sont à notre disposition. On est en quelque sorte plus à l’aise à Bo- loghine», a ajouté Haddad.

«On prendra tout notre temps, avant de décider du recrutement du Camerounais et du Malien» Par la suite, le président usmiste a parlé de l’opération recrutement en ce mercato hivernal. Dans un pre-

mier temps, Haddad nous a fait sa- voir que le club ne se précipitera pas concernant les deux joueurs étran- gers qui sont mis à l’essai. Il nous dira ceci : «Comme vous le savez, deux joueurs sont à l’essai. Il s’agit d’un Camerounais et d’un Malien. Toutefois, je tiens à dire qu’on pren- dra tout notre temps, avant de déci- der de leur recrutement.»

«On est sur les traces d’un Franco-Algérien, mais… » En plus des deux étrangers qui pourraient être recrutés, Haddad nous a ajouta dans la foulée : «Nous

recrutés, Haddad nous a ajouta dans la foulée : «Nous ne peux toujours pas dévoiler son

ne peux toujours pas dévoiler son identité, du moment que nous sommes toujours en train de né- gocier. On doit encore patienter, avant de se prononcer définitivement. Vous en saurez davantage dans les prochaines heures.»

«S’il régularise sa situation administrative, il sera directement engagé» Le seul problème avec le Franco- Algérien est d’ordre administratif. A ce sujet, le boss dira : «Le joueur concerné est de père français et de mère algérienne. Il a effectué toutes les démarches auprès de notre ambas- sade en France pour bénéficier d’un passeport algérien. S’il l’obtient rapi- dement, il signera juste après. Il n’ef- fectuera pas de test, c’est un joueur confirmé.»

«Si Maâzouzi trouve un accord avec les dirigeants du MCO, je ne le bloquerai pas» En dernier lieu, le président de l’USMA nous a fait savoir que le seul joueur susceptible de quitter le club cet hiver est Rafik Maâzouzi. Had- dad a conclu en disant : «Comme je l’ai toujours déclaré, on ne libérera aucun joueur de champ. Le seul joueur concerné par un départ est Maâzouzi qui m’a fait savoir que les dirigeants du MCO veulent l’engager. Pour ma part, je l’ai autorisé à aller discuter avec les dirigeants oranais. S’il trouve un accord, je le libérerai, je ne lui mettrai pas les bâtons dans les roues.»

Adel C.

Velud : «L’objectif à moyen terme est de replacer l’USMA sur la scène africaine»

Le premier responsable du staff tech- nique de l’USMA, Albert Velud, était lui aussi aux anges, après le succès de son équipe samedi dernier. Même s’il ne s’agit que d’un titre honorifique, le technicien français souhaite que ce succès en appel- lera d’autres. Mais voilà que pour la pre- mière fois depuis sa venue, Velud nous parle de ses objectifs à l’USMA.

«Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs» Le coach usmisté a d’emblée parlé du rendement de ses hommes en déclarant :

«Je suis vraiment satisfait de ce titre, surtout du match qu’on a sorti. La première mi- temps était d’une excellente facture. On était vraiment présents en exerçant un pressing constant qui a beaucoup gêné les Sétifiens. Même sur le plan offensif, on était dans le rythme. Par la suite, c’était un peu plus sim- ple de gérer la seconde mi-temps, surtout avec une avance de deux buts», avant d’ajouter : «Il est vrai qu’on a eu quelques difficultés à terminer les 10 dernières mi- nutes de la partie. Mais c’était normal du moment qu’il s’agissait d’un match de re- prise. On était bien préparés sur le plan mental surtout. On était très rigoureux dans le jeu. Tactique- ment, on a été supérieurs à notre adversaire.»

«Le titre ? C’est encore loin !» Qustionné sur la perspective de remporter le titre de cham- pion d’Algérie cette saison, après celui de champion d’hiver, le technicien français nous dira : «Je pense qu’il est prématuré de

parler du titre. Il nous reste beaucoup de matchs à jouer. Il est vrai qu’au vu de la prestation de mes joueurs aujourd’hui, l’espoir pour terminer champions cette saison est grand. Nous avons affronté une grande équipe de Sétif, il ne faut pas l’ou- blier. Maintenant, nous avons un match important à jouer samedi prochain. On y pense sérieusement.»

«Des matchs de «coupe» nous attendent lors de la phase retour» Velud estime que «ce sera vraiment difficile et serré. Ambitionner de rempor- ter le championnat est une chose, mais la réalité du terrain est une autre. Les équipes se valent et ce sera très serré jusqu’à la dernière journée. Nous devons jouer tous nos matchs avec la même envie. Ce sera quasiment des matchs de coupe qu’il faudra gérer jusqu’à la fin».

matchs de coupe qu’il faudra gérer jusqu’à la fin». «Il y a un bon projet à

«Il y a un bon projet à moyen terme qu’il faudra mettre en place» En dernier lieu, le technicien français estime qu’il faudra du temps à cette équipe de l’USMA pour atteindre ses objectifs. Il dira à ce sujet : «Vous savez, l’objectif à l’USMA est bien plus que rem- porter le championnat d’Algérie cette saison. Il y a un projet à moyen terme, celui de reconquérir l’Afrique. Mais je tiens à dire qu’il faudra du temps pour mettre tout en place notre projet.»

Adel C.

reconquérir l’Afrique. Mais je tiens à dire qu’il faudra du temps pour mettre tout en place
reconquérir l’Afrique. Mais je tiens à dire qu’il faudra du temps pour mettre tout en place
www.lebuteur.com USMA Coup neuf
www.lebuteur.com
USMA
Coup neuf

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

11
11

Le coach a supervisé, hier,

Ernest Nsombo

Toujours en période d’essai, Ernest Nsombo s’est présenté, hier matin, au stade Omar- Hamadi pour s’entraîner avec les U21. Lors de cette séance, un match d’application a été programmé spécialement pour qu’il soit testé une nou- velle fois et cette fois-ci, c’est Hubert Velud qui a eu l’occa- sion de le voir à l’œuvre.

Le Camerounais s’est distingué une nouvelle fois

Le moins que l’’on puisse dire est que le Camerounais n’a pas été perturbé par la pré- sence du premier responsable du staff technique des se- niors. Mieux, il a profité de cette occasion pour se distin- guer une nouvelle fois. Au- teur d’un doublé vendredi passé face à la JSS, cette fois, le joueur des Astres de Douala a inscrit quatre buts., sous le regard attentif d’Hu- bert Velud.

Andria

Il est bien parti pour être retenu

Même s’il est en cooccur- rence avec le Malien Traoré Namory, Ernest Nsombo semble bien parti pour dé- crocher un contrat à l’USMA. D’ailleurs, c’est ce qu’une source digne de foi nous a ré- vélé. Emballé par l’idée de tenter une expérience en Al- gérie, son recrutement n’est qu’une question d’heures , selon notre source.

Le Malien Namory depuis hier à Alger

C’est à une heure tardive de la nuit de samedi à dimanche que Traoré Namory a posé ses bagages à Alger, après un long voyage qu’il a entamé d’Ukraine où il évolue. Ce Malien a d’ailleurs entamé les tests depuis hier. Reste à sa- voir s’il pourra convaincre Velud. Nous y reviendrons… A. A.

Un accident a failli gâcher la joie des supporters, après la fin du match

Après avoir longtemps fêté

le titre que leur club favori ve- nait de décrocher, les suppor- ters de l’USMA ont quitté le stade pour rentrer chez eux. Malheureusement, une mau- vaise nouvelle s’est propagée. En effet, un bus transportant plusieurs fans a fait accident qui a failli gâcher la joie des Usmistes. Heureusement qu’il y a eu seulement des dégâts matériels.

Akim Orinel, le Franco-Algérien que l’USMA convoite !

A l’USMA, on multiplie les pistes ces der- niers jours pour

dénicher de bons atta- quants, afin de renforcer le compartiment offensif avant la fin du mercato. En plus des joueurs étrangers, les responsables veulent enrôler un Franco-Algé- rien. Un élément dont on dit beaucoup de bien au- quel les dirigeants sont- prêts à le faire signer un contrat, sans lui faire pas- ser des tests. Même si Had- dad n’a pas voulu nous dévoiler son nom, nos sources nous ont confié que c’est d’Akim Orinel

qu’il s’agit. Né le 27 juillet 1986 à Arles, ce gaucher a été formé à l’AS Saint-Etienne. Actuellement, il dé- fend les couleurs de L'Etoile Foot- ball Club Fréjus Saint-Raphaël, un club avec lequel il a franchi la barre des 1000’ cette saison, réus- sissant à marquer au passage 4 buts. Milieu de terrain de forma- tion, il a terminé la saison 2012 meilleur passeur de la Ligue 2 avec

la saison 2012 meilleur passeur de la Ligue 2 avec passes décisives, alors qu’il évo- luait

passes décisives, alors qu’il évo- luait à Châteauroux.

Son passeport algérien sera prêt demain

Haddad nous a révélé, avant-hier, que l’USMA était sur les traces d’un Franco-Algérien. Seulement, si rien n’a été fait jusque-là, c’est tout simplement parce que le joueur en question ne dis- pose pas des do-

cuments à même d’opter pour l’ac- tuel leader de la Ligue 1. Ayant en- tamé les démarches pour avoir son passeport algérien, nous avons ap- pris que c’est demain qu’Akim Ori- nel le récupérera et se déplacera à Alger, avant la fin de la semaine, pour signer directement son contrat et officialiser sa venue chez les Rouge et Noir.

A. A. «Mon but ? La cerise sur le gâteau !» Dziri 11 Feham «Ce
A. A.
«Mon but ? La cerise sur
le gâteau !»
Dziri
11
Feham
«Ce sont les fruits
de nos efforts !»
Auteur du deuxième but de la partie,
Charles Carolus Andria est revenu sur la
belle réalisation qu’il a inscrite : «Le
«Ce titre ne sera pas le dernier
cette saison»
Passeur décisif sur l’action du premier but de
l’USMA, Feham Bouazza était très heureux, après la
fin de la rencontre. Le milieu de terrain des Rouge et
Noir a savouré à sa manière ce succès, lui dont on n’a
pas cessé d’annoncer son départ lors de ce mercato.
«Chaque consécration a un goût spécial et celle-là
n’a pas dérogé à la règle. Je suis content. Je dédie
ce titre à tous ceux qui me soutiennent. J’es-
père aussi que ce titre ne sera pas le
dernier cette saison.»
Il l’avait fait en tant que joueur. Mais voilà que de-
puis quelques mois, Billel Dziri enchaîne les titres en
tant que membre du staff technique. Approché après la
fin de la rencontre, l’actuel adjoint de Hubert Velud n’a
pas pu cacher sa joie, après avoir assisté à partir du banc
de touche à cette nouvelle consécration en nous déclarant
: «Nous avons mérité de gagner ce titre, mais aussi de finir
champions d’hiver. Nous avons été les meilleurs et il faut
savoir que rien n’est dû au hasard. Ce sont les fruits de
nos efforts. Il va falloir continuer à cravacher dur, afin
d’entamer la seconde moitié de la saison de la meil-
leure des manières», a-t-il dit pour
conclure.
plus important était de gagner.
Mon but ? Ce fut la cerise sur le
gâteau. Il nous a permis de
nous mettre à l’abri. Je suis
content d’avoir contribué à ce
succès et j’espère pourvoir ré-
cidiver à l’avenir.»
et j’espère pourvoir ré- cidiver à l’avenir.» Khoualed : «Nous voulons gagner d’autres trophées
Khoualed : «Nous voulons gagner d’autres trophées encore !» capitaine d’équipe, Le Khoualed, nous a
Khoualed :
«Nous voulons
gagner
d’autres
trophées
encore
capitaine
d’équipe, Le Khoualed,
nous a déclaré à
propos de cette consécration :
«C’est un titre mérité. Nous
avons
fait honneur au club et c’est ce qui
nous rend très
heureux. Personnel-
lement, je veux gagner d’autres tro-
phées et nous allons
tous faire le
nécessaire pour y parvenir. Ce ne
sera pas facile, mais nous nous
bat-
trons à fond pour vivre d’autres mo-
ments de joie.»
Il a eu une
discussion
avec Haddad
A. A.
Nacer
Eddine Khoualed a
été le
dernier joueur à avoir quitté l’hôtel
Dar Diaf de Bouchaoui.
Le défen-
seur central international de
l’USMA a eu, en effet, une
discussion avec Haddad.
Les deux hommes
sont entretenus pen-
dant plusieurs mi-
nutes, avant de se
quitter. Toutefois,
se
rien n’a filtré
sur ce
qui a été dit entre
eux.
A. C.

Les Rouge et Noir ne jurent

que par un nouveau doublé en 2014

décidés à récidiver en terminant la saison champions d’Algérie.

L’USMA a les moyens d’aller chercher un second titre

Après avoir connu un début de saison mitigé, les Rouge et Noir se portent mieux depuis quelques mois et leurs résultats le prouvent. Disposant d’un ef- fectif riche, Hubert Velud et les membres de son staff sont en train de faire un grand travail pour maintenir le cap, à la grande joie des supporters et des dirigeants du club. Mis dans les meilleures conditions possibles pour atteindre les objectifs tra- cés cette saison, l’USMA a les moyens d’aller chercher ce se-

cond titre tant convoité, à condi- tion bien sûr de garder la tête sur les épaules et continuer à cravacher dur.

La note complète aux supporters

Le grand succès que le club a connu en 2013 et ce début de mois de janvier est le fruit des efforts de tous les membres de la famille usmiste depuis que les Haddad ont pris les commandes du club, mais aussi des suppor- ters. Les amoureux de l’USMA ont été jusque-là irréprochables et ont répondu présents à chaque fois que leur équipe fa- vorite avait besoin d’eux. Fidèles à leurs traditions, ils ont prouvé, une nouvelle fois, qu’ils sont

Vainqueurs de la Coupe d’Al- gérie et de l’UAFA Cup en 2013, les Rouge et Noir ont ajouté un nouveau titre à leur palmarès, avant-hier, en battant l’ESS sur le score de deux buts à zéro lors de la finale de la Supercoupe d’Algérie au stade Mustapha- Tchaker. A Blida, les protégés d’Hubert Velud ont surclassé le champion en titre sortant en le malmenant. D’ailleurs, n’étaient les occasions manquées et le pe- nalty raté par Meftah, l’addition aurait pu être plus salée. Les Us- miste, qui ont terminé la pre- mière moitié de l’exercice actuel sur la plus haute marge du clas- sement, ne jurent à présent que par un nouveau doublé en 2014. Après celui de l’an passé, ils sont

l’une des meilleures galeries du pays et la façon avec laquelle ils ont soutenu les coéquipiers de Ziaya à Sétif, mais aussi samedi à Blida n’a fait que le confirmer une fois de plus.

Vers un stage en Italie ? En plus d’un nouveau stage prévu vers la fin
Vers
un stage
en Italie ?
En plus d’un nouveau stage prévu
vers la fin du mois actuel en Tunisie,
nous avons appris d’une source digne de
foi que les responsables de l’USMA étu-
dient la possibilité de programmer celui
de la période d’intersaison en Italie,
côté de Milan. Reste à savoir si cette
information se confirmera dans
les semaines à venir.
du
12
12
12 N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com Coup dur USMH Les joueurs menacent de faire

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com Coup dur USMH
www.lebuteur.com
Coup dur
USMH

Les joueurs menacent de faire (encore) grève

L es joueurs de l'USMH, plus par- ticulièrement les cadres et les anciens, menacent de passer à l'acte après avoir trop patienté sans que la direction du club puisse tenir ses promesses et ré-

gulariser leur situation financière. Hier

qu'ils ont observée il ya quelque semaines. Et selon ce que certains joueurs nous ont confié, ils allaient déclencher la grève en plein stage à Tipaza, avant l’arrivée en catas- trophe de Mohamed Laïb.

Laïb débarque à Tipaza

midi. Rejoignant directement le lieu du stage, le chairman de l'USMH a d’abord eu une conversation avec le staff technique avant de se rendre au salon où les joueurs étaient en train de se détendre. Laïb en a profité pour discuter avec quelques-uns d'entre eux, notamment ceux qui sont en

matin avant d’entamer la séance, ils ont dé- cidé de voir le président avant d’aller
matin avant d’entamer la séance, ils ont dé-
cidé de voir le président avant d’aller au
bout de leur menace, surtout après l'engage-
ment non tenu des dirigeants qui leur
avaient promis leur argent avant la fin du
stage. Il est à rappeler que c'est la deuxième
fois cet hiver que les joueurs ont eu recours
à ce genre de protestation après la grève
pour les rassurer
Soucieux de régler plusieurs affaires du
club restées en suspens depuis plus d'une
semaine parmi lesquelles la régularisation
des joueurs, que le président Laïb semble
faire une priorité. Raison pour laquelle le
boss harrachi a fait le déplacement hier à
Tipaza où il a débarqué en début d'après-
possession de leurs chèques et qui attendent
l’arrivée de l’argent dans les comptes du
club. L’autre point à régler, c’est celui d’El
Amali. Le boss harrachi devrait discuter
une fois pour toutes avec Boualem Charef
concernant la libération du joueur.
N. R.

Le coach récupère les blessés

L es blessures des joueurs ne sont pas inquiétantes, selon un membre du staff tech- nique qui affiche un grand

optimisme quant à leur rétablisse- ment pour être fins prêts pour la re- prise du championnat. Les Boumechra Amer Yahia et Mazari, qui se sont blessés durant ce stage, seront opérationnels dans les pro- chains jours. Concernant Amer Yahia, le soigneur du club affirme que «la blessure d’Amer Yahia n'est pas aussi grave comme le pensent certains». Le joueur devra observer quelques jours de repos et pourrait reprendre la préparation avec le groupe. Il sera en tout cas d’attaque pour la reprise du championnat. Le défenseur central Mazari, qui souf- frait d’une angine, devrait reprendre ses camarades. L'ancien l’Asémiste nous a affirmé : «Je me sens bien et apte à reprendre les entraînement. Je serai prêt pour la reprise du cham- pionnat.» De son côté, le jeune mi- lieu offensif Amer Yahia rassure qu'il s'est complètement rétabli de sa blessure au genou et qu'il a repris les entraînements le plus normale- ment du monde : «Je ne ressens plus de douleurs. Je me sens bien et d'ail- leurs, j'ai repris normalement les entraînements. Je peux même parti- ciper aux matches amicaux si l'en- traîneur décide de m'aligner.» Il est clair que le stage de Tipaza sera non seulement une préparation pour le groupe, mais une occasion pour

certains de se soigner afin d'être opérationnels pour la reprise.

Boulakhoua quitte le stage

Souffrant d’une blessure qui l’em- pêche de s’entraîner, Boulakhoua a finalement quitté le stage hier. Le défenseur droit de l’USMH a quitté l’hôtel pour rejoindre la capitale pour se faire soigner chez un kiné privé. Apparemment, c’est une fin

de stage très difficile pour certains joueurs de l’USMH qui souffrent de blessure. D’ailleurs, cela n’a pas échappé au staff technique qui considère cela comme normal. «Ce n’est pas un fait nouveau. Les bles- sures ce sont des choses qui arrivent souvent en période de préparation», nous dira un membre du staff tech- nique. A la question de savoir com- ment le staff technique compte gérer cette période, il répond : «Il est vrai que cette phase de préparation est importante, et il y a une période à gérer après cette période de prépa- ration.»

Deux jours de repos après le regroupement

Après la fin du stage prévue de- main, les joueurs harrachis bénéfi- cieront de deux jours de repos, histoire de récupérer de leurs efforts avant de reprendre les entraîne- ments à El-Harrach mercredi pro- chain.

Un troisième et dernier match amical ce mardi

Poursuivant son programme de préparation avec deux matches amicaux par semaine, Charef a

initié pour ses poulains un match amical ce mardi contre une équipe de Ligue 2 qui se trouve en stage à Alger. Ce match amical a été conclu avant-hier entre les responsables des deux clubs. Hendou et ses camarades termineront la préparation avec au programme une rencontre amicale, qui devrait être la dernière.

Charef se réunit avec le groupe

Ayant constaté qu'il reste encore des lacunes à combler au sein de son équipe, et afin d'apporter les

correctifs nécessaires, Charef a provoqué une réunion avec les joueurs avant- hier soir. Cela s'est passé juste après le dîner. Le coach a parlé d'abord à l'ensemble des joueurs, puis individuellement, les exhortant à se corri- ger au plus vite.

Fergani signera aujourd’hui

Fergani, le jeune milieu de terrain qui vient du CAB, devra signer aujourd’hui. Ayant retenu l’at-

tention de son entraîneur, le fils de l’ancien capitane des Verts devait être la deuxième recrue de l’USMH après Mebarki qui a signé il y a trois jours.

La charge de travail en baisse

A moins de cinq jours de l'entame du cham-

pionnat, le staff technique est en train de gérer

cette période de préparation en baissant un peu la charge depuis quelques jours. Ce que nous avions d'ail- leurs remarqué lors des dernières séances d'entraîne- ment. Voyant que certains joueurs ne suivaient pas le rythme et aussi que beaucoup d'entre eux se plaignaient de la grande charge de travail qui leur est imposée, Cha- ref a décidé de la baisser et entrer en phase d'adaptation. Lors des dernières séances d'entraînement, le coach et ses assistants ont surtout axé le travail sur le volet tech- nico-tactique et corrigé le placement des joueurs en programmant à chaque fin de séance une partie de sixte. Bechouche estime que c'est une phase qu'il faut bien gérer, avant de la baisser encore une fois à quelques jours de la reprise.

Haniched : «Le groupe est déjà concentré sur le match de la JSS»

Haniched, le coach adjoint que nous avons interrogé pour nous donner son avis sur ce stage, ne s'est pas trop attardé sur les matchs amicaux disputés : «Il est vrai que la préparation fait désormais par- tie du passé, le plus urgent est de se pencher sur le match contre la JSS de samedi prochain et de préparer le groupe à cette échéance. Pour revenir à la question du stage que nous venons d'effectuer à Ti- pasa, il a été riche en enseignements. Il nous a permis d'évaluer la forme de chaque joueur, de voir de plus près certains nouveaux pro- mus susceptibles d'être parmi le groupe et surtout d'analyser leur degré d'assimilation dans le domaine technico-tactique. Un pro- gramme de travail volumineux a été élaboré, où l'on a vu tout le groupe se surpasser. Chacun faisait de son mieux pour mériter une place de titulaire. En somme, ce fut un stage riche et révélateur.»

En somme, ce fut un stage riche et révélateur.» Belkheir «Les supporters attendent beaucoup de nous,

Belkheir «Les supporters attendent beaucoup de nous, on fera tout pour être à la hauteur»

Comment se roule le stage de Tipasa ? Le stage se déroule dans de bonnes conditions et dans un esprit de famille. On travaille d'arrache- pied pour entamer la phase retour

sous de bons auspices. C'est vrai que certaines séances sont dures, on souffre beaucoup, mais je pense que c'est bénéfique pour le groupe en prévi-

sion des prochaines échéances qui s'an- noncent difficiles.

Vous êtes ici à Ti- paza en prépara- tion depuis plus d’une semaine. Que pensez-vous du cadre de tra- vail ici à Tipaza ? Le moins que l’on puisse dire est que

nous avons beaucoup

travaillé depuis notre ar- rivée dans ce complexe sportif, qui présente toutes les commodités pour faire une bonne préparation. Il y a une bonne entente parmi les joueurs et une ambiance très conviviale.

Lors de la dernière rencontre

amicale votre équipe a souffert en premre mi-temps. Que vous est-il arrivé ? La seule explication est que le groupe manquait de fraîcheur phy- sique. Nous nous sommes beaucoup dépensés la veille avec un biquoti- dien qui nous a épuisés. Dans votre poste, il yades joueurs de qualité et donc la concurrence sera rudeCertainement, cela m’oblige à re- doubler d’efforts pour assurer ma place parmi le onze. Chacun de nous devra bosser pour mériter sa place. Ce stage était une occasion pour jouer des matchs, mais en fin de compte il y en a eu deux seule- mentC'est vrai qu'on au- rait aimé jouer plus de matchs, ce qui nous aurait permis de gagner en compétition après avoir travaillé le côté physique. Le groupe harrachi n'a pas subi un changement en ce mercato. Pensez- vous que votre équipe

peut jouer les premiers rôles, avec pratiquement les mêmes éléments de la phase aller ? Pour être franc, je dirais nous avons peu d'individualités. Cela n'est pas suffisant certes, mais on a un groupe solidaire qui peut affronter toutes les équipes et surmonter tous les obstacles. Je sais que les suppor- ters veulent voir leur équipe jouer les premiers rôles, et, de ce fait, nous allons tout faire pour être à la hauteur de leur at- tente. Entretien réa- lisé par N. R.

de ce fait, nous allons tout faire pour être à la hauteur de leur at- tente.
Bouslimani précise Chargé de la gestion de la transition Bouslimani nousajoints hier pour apporter une
Bouslimani
précise
Chargé de la gestion de la transition
Bouslimani nousajoints hier pour apporter
une petite précision : «Au nom de tous les action-
naires, je précise qu’il n’a jamais été
question de sai-
sir la justice pour destituer le président Laïb. Ce
dernier a en effet démissionné et nous attendons la
tenue de l’assemblée générale d’actionnaires prévue dans
quelques jours
pour élire d’abord
un conseil d’administra-
tion,
puis les membres
Le staff
technique attend
4 mois de salaire
de ce conseil éli-
ront à leur tour
un prési-
dent.»
Les membres du staff technique
n’ont pas touché leurs salaires depuis
4 mois maintenant. Les adjoints de
Charef ont tout de même honoré
leurs engagements, en attendant
de percevoir leurs arriérés
qu’ils ne cessent de récla-
mer.
www.lebuteur.com
www.lebuteur.com

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 Publicité Anep 101458-Le Buteur du 13-01-2014

Publicité

Anep 101458-Le Buteur du 13-01-2014
Anep 101458-Le Buteur du 13-01-2014
14
14

De notre envoyé spécial en Tunisie

De notre envoyé spécial en Tunisie Sofiane Abdelli

Sofiane Abdelli

14 De notre envoyé spécial en Tunisie Sofiane Abdelli N° 2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014

www.lebuteur.com JSMB Coup dur
www.lebuteur.com
JSMB
Coup dur
2523 Lundi 13 janvier 2014 www.lebuteur.com JSMB Coup dur Djabour teste ses joueurs dans un match

Djabour teste ses joueurs dans un match d’application

Avant de clôturer la séance d’en- traînement d’avant-hier, Kamel Dja- bour a programmé un match d’application disputé sur une moitié de terrain et qui a duré une tren- taine de minutes. L’occasion pour les joueurs de s’appliquer un peu après le travail qu’ils ont effectué, surtout sur le plan tactique durant ces der- niers jours.

Une équipe en 4-3- 1-2, l’autre en 4-4-2

Durant ce match d’application, Kamel Djabour a testé deux va- riantes tactiques. Une équipe a dé- buté la partie avec un schéma classique, en 4-4-2, alors que de l’autre côté le coach a décidé d’opter pour un autre système de jeu, un 4- 3-1-3. Le coach veut avoir une idée sur l’ensemble de son groupe avant le match face au MCA et la manière dont il procédera le jour du match.

Des consignes de plus pour les défen- seurs

La dernière séance d’entraîne- ment a été consacrée aussi au dispo- sitif défensif, car ce dernier devra être très vigilant face au MCA. Pour ne pas prendre de risque derrière, l’entraîneur a donné des consignes strictes à ses joueurs, en particulier les axiaux, à qui il a conseillé de ne pas trop s’aventurer en attaque, au risque de déserter leurs postes et laisser des espaces à l’adversaire qui possède de bons attaquants. Dja- bour ne veut surtout pas voir les mêmes erreurs de l’aller, raison pour laquelle il est en train de revoir tous les aspects pour ne laisser rien au hasard.

Les joueurs n’ont pas pu suivre Atlético Madrid - Barca

Les joueurs de la JSMB n’ont pas pu suivre le match de la 19e journée du championnat espagnol entre les deux premiers, l'Atlético Madrid et le FC Barcelone, avant-hier dans la soi- rée, car il n'y avait pas de chaîne à l’hôtel Orient Palace diffusant ce match. Certains étaient contraints de rejoindre leur chambre très tôt pour connaitre le résultat sur le net.

Zafour réintègre le groupe

Le capitaine, Brahim Zafour, qui souf- fre d’une blessure à la cuisse qu’il a contactée face au MOB, lors de la 9e journée, se sent beaucoup mieux actuel- lement. Après avoir donc repris le travail en solo durant les premiers jours du stage ici à Sousse, le joueur a été auto- risé à rejoindre l’entraînement collectif, hier, à l’occasion de dernière séance ef- fectuée avant-hier sur du gazon. Le joueur en question a donc participé à tous les exercices programmés par le staff technique sans ressentir la moindre douleur.

Travail spécifique pour Belgharbi

Blessé au genou lors d’un match ami- cal à Béjaïa, l’attaquant béjaoui, Abdel- wahid Belgharbi, qui a repris le travail en solo depuis l’arrivée de l’équipe ici à Sousse, a été soumis à quelques tours de piste et à un travail spécifique. Un programme qu'il devra poursuivre au moins pour quelques jours avant de ré- intégrer le groupe dès qu’il aura le feu vert du staff médical, qui a pris en charge son cas. En tous les cas, le joueur ne sera pas d’attaque pour la re- prise du championnat.

Hier, biquotidien

Contrairement au programme d’avant-hier et qui a vu le coach Djabour programmer trois séances de travail, comme c’était le cas d’ailleurs lors des premiers jours de stage, hier, le staff technique n’a programmé que deux séances de travail, la première s’est dé- roulée dans la matinée à 10h alors que la seconde a été programmée l’après- midi à 16h sur la pelouse du complexe de l’Etoile du Sahel.

Entraînement sur la plage pour tout le groupe

Ayant consacré exclusivement les séances au footing dans la matinée, le coach béjaoui a décidé d’organiser un entraînement tout entier hier sur la plage. Un travail foncier et de soutien pour l’ensemble du groupe qui s’en est donné à cœur joie durant plus d’une heure. Les joueurs étaient contents, sur- tout d'avoir évité le déplacement au complexe de l’Etoile pour effectuer cette première séance.

Une seule séance au programme aujourd’hui

Comme il nous l’a bien fait savoir, le coach de la JSMB compte revoir la charge de travail à la baisse à partir d’aujourd’hui. Ce dernier qui est passé du tri-quotidien au biquotidien hier, compte même baisser encore la charge aujourd’hui. Le staff technique n’a pro- grammé donc qu’une seule séance l’après-midi. Ce dernier ne veut pas for- cer ses joueurs à l’approche du match face au MCA afin d’éviter un éventuel surmenage.

Agoune aux soins

Comme révélé par nos soins, hier, trois joueurs de la JSMB ont ressenti des douleurs pendant l’entraînement de ven- dredi. Il s’agit de Mebarakou, Hamouche et Agoune. Alors que les deux premiers ont eu le feu vert pour reprendre le tra- vail, du moment qu’ils ne souffraient que d’une légère blessure au dos, Agoune a ressenti de fortes douleurs lui aussi au dos. Une blessure qui l’a encore une fois privé de la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée dans la soirée de samedi. Pour ne pas pren- dre de risques, Agoune s’est contenté d’une petite séance de soins.

Hamouche va beaucoup mieux

Blessé à la hanche lors du match ami- cal face à Hergla, l’attaquant béjaoui, Larbi Hamouche, a réintégré le groupe après avoir raté deux séances de travail. Le joueur ne ressent plus de douleurs comme c’était le cas ces deux derniers jours. Ainsi, il pourrait même jouer le match amical prévu demain contre une équipe tunisienne ici à Sousse.

Aït Fergane ne s’est pas entraîné

Le milieu de terrain de la JSMB a été dispensé de la séance programmée pour l’après-midi au complexe de l’Etoile du Sahel. Le joueur ressentant de petites douleurs à la jambe, le staff médical a décidé de le laisser au repos pour éviter toutes complications.

Agoune a rejoint l’entraînement collectif

Ayant été soumis à des soins avant- hier suite aux douleurs qu’il a ressenties au dos, l’arrière gauche Farès Agoune, qui a raté deux séances de travail, a re- joint l’entraînement collectif hier à l’à l’occasion de la seconde séance de l’après-midi.

S.A.

Il a été examiné par le Pr Trabelsi à Tunis

Fin de saison

pour Bouyoucefi

Il passera sur le billard incessamment Il a été convenu avec le Pr Trabelsi que l’intervention chirurgicale se dé- roule vers la fin du mois en cours. Hi- cham Bouyoucefi souffre de la même blessure que Mohamed Derrag qui a re- joint le CSC l’été dernier, après avoir été pris en charge par la JSMB durant plus d’une année après sa blessure au MCA. Pour le moment, la date de l’opération n’a pas été fixée et le joueur n’attend que son retour au pays afin de prendre ren- dez-vous chez le Dr Zemmouri qui devra l’opérer à Alger dans les tout pro- chains jours.

Il en aura au moins pour huit mois Sans vouloir précipiter les choses, le joueur de la JSMB, qui va subir une in- tervention un peu délicate, cette fois-ci, devra prendre le temps qu'il faudra pour son rétablissement définitif. Le mot re- chute ne fait pas partie du vocabulaire de l’attaquant de la JSMB, qui pourra se remettre de sa blessure au terme de huit mois de rééducation. Côté staff médical, il est hors de question d'accélérer le pro- cessus pour essayer de récupérer ce joueur avant la fin de sa rééducation. L'objectif consiste à le remettre sur pied pour la saison prochaine, du fait qu’il ne pourra pas rejouer lors de cette phase retour.

Le joueur n’a plus le moral Hicham Bouyoucefi vit difficilement sa blessure et sa situation depuis le début de saison. En plus clair, il a vrai- ment le moral dans les chaussettes, lui qui aspirait à vite retrouver son meilleur niveau après une première blessure qui l'a empêché de jouer les premiers

matches avant de se blesser encore une fois lors du match face à l’USMA dans les toutes dernières minutes. On croit savoir que les membres des staffs tech- nique et médical ont beaucoup parlé avec le joueur qu’ils ont soutenu dans ces moments difficiles, lui affirmant que ce n’est qu’une question de temps et qu’il pourra vite rejouer.

Ses coéquipiers l’ont consolé Présents lorsqu’il est revenu de Tunis en compagnie de Khaled Stam- bouli, un membre du staff médical, les joueurs de la JSMB, qui se sont inquié- tés sur l’état de santé de leur coéquipier et ami, l'ont consolé et tenu à être à ses côtés. D’ailleurs, nous avons appris qu’ils ont été nombreux à lui remonter le moral. Ils l’ont notamment consolé lui apportant par la même occasion leur soutien. Un geste qui n’a fait que remonter le moral de Hicham Bouyoucefi, qui a laissé couler quelques larmes.

« C’est un vrai coup dur, mais Il faut l'accepter car c’est le destin » Déçu, démoralisé, Hicham Bouyou- cefi a quand même accepté de nous parler de sa blessure. Même s’il n’a plus le moral, il nous a accordé cette décla- ration. Bien qu’affecté, Bouyoucefi garde son sang froid. «Que voulez-vous que je vous dise ? Il faut accepter cela car c’est le destin. Mon but à présent, sera de me faire opérer Inch'Allah et me rétablir de ma blessure pour revenir la saison prochaine. Certes, c’est un vrai coup dur, mais je ne peux rien faire. Je dois accepter car ce sont les risques du métier.»

S.A.

L es derniers examens médi- caux qu’a effectués Hicham Bouyoucefi sur son genou hier chez le Pr Trabelsi, des échographies notamment,

n’ont pas été réconfortants. Toutes les craintes des responsables de la JSMB se sont avérées justifiées après que Hicham Bouyoucefi a été ausculté hier à Tunis. Muni de son échographie, l’attaquant de la JSMB a eu la confirmation qu’il souf- frait d’une blessure aux ligaments croi- sés du genou droit, ce qui nécessitera une intervention chirurgicale. Résultats des courses, l’attaquant sera indisponi- ble durant près de six mois, voire un peu plus. Autant dire que c’est la fin de saison pour Hicham Bouyoucefi qui connaît là un sacré coup d’arrêt. Un autre coup dur aussi pour la JSMB qui sera contraint de se passer de son joueur qui commençait à s’imposer comme ti- tulaire à part entière sous l’ère Djabour qui se trouvera dans une situation em- barrassante dès ce match face au MCA suite à l’absence de plusieurs attaquants.

Il souffre d’une lésion des ligaments croisés du genou Comme l’a révélé sa première consul- tation chez le Dr Kara à Béjaïa, Hicham Bouyoucefi souffre bel et bien d’une lé- sion des ligaments croisés. Toutefois, le joueur a voulu s’assurer par une contre- visite qui a bien confirmé ce qui lui a été dit par le Dr Kara. Ce dernier n’a fait que repousser l'échéance du moment qu’il ne pourra pas rejouer avant d’être opéré pour espérer une meilleure guéri- son. Une blessure très délicate qui né- cessite une longue période de rééducation avant de reprendre le tra- vail.

période de rééducation avant de reprendre le tra- vail. La formation de la JSMB de- vait

La formation de la JSMB de- vait disputer son deuxième match amical aujourd’hui à Sousse, dans l’après-midi, contre l’équipe de Sfax Railways en dé- placement. Un match qui a été fi-

nalement annulé par les autorités locales, pour «raisons de sécu- rité». Comme annoncé par nos soins, le ministère de l’Intérieur en Tu- nisie a pris la décision de suspendre toutes les activités pour cette semaine dans le cadre de la fête de la révolution en Tunisie, qui coïnci- dera avec le 14 janvier. Classé match à haut risque, bien qu’il soit ami- cal, le rendez-vous qui devait réunir la JSMB à son homologue sfaxien, aujourd’hui, a été annulée, au grand dam du staff technique qui a vu son programme chamboulé à la dernière minute. Lui qui misait beau- coup sur ce match afin d’apporter les retouches nécessaires avant le retour au pays.

Toutes les craintes sont justifiées

Lors de notre précédente édition, on a évoqué la possibilité de l’an- nulation de ce match du moment que les conditions ne seraient pas réunies pour jouer un match amical surtout après que le gouverne- ment a pris cette décision de geler toutes les activités sportives durant la semaine. Finalement, les craintes des joueurs et du staff technique béjaoui se sont avérées justifiées du fait que ladite rencontre a été bel et bien annulée dans la soirée. D’ailleurs, c’est le responsable de l’agence UVC qui s’est déplacé à l’hôtel dans la soirée, pour annoncer la mauvaise nouvelle au coach Djabour qui était dans tous ses états.

Djabour dans l’embarras

L’annulation de la rencontre amicale d’aujourd’hui chamboulera complètement les plans de l’entraîneur béjaoui. D’autant plus que ce dernier voulait même jouer un troisième match ici à Sousse. Le coach des Vert et Rouge a déclaré qu’il souhaitait jouer trois matchs amicaux avant la reprise. A ce rythme, le technicien béjaoui risque de ne pas

A ce rythme, le technicien béjaoui risque de ne pas atteindre son objectif sur ce plan.

atteindre son objectif sur ce plan. D’autant plus que le stage tire à sa fin et que la compétition ne reprendra qu’à partir de la semaine prochaine. Un casse-tête

pour le staff qui souhaite as- surer une bonne préparation ici afin de permettre à ses joueurs la meilleure préparation possible du- rant cette période.

La JSMB affrontera l’Essor sportif de Jemmel demain

Finalement l’agence UVC a pu dénicher un sparring-partner pour que la JSMB puisse au moins jouer un match amical cette semaine avant son retour au pays. En effet, si tout va bien et qu’il n’y aura pas encore une fois d’annulation, la JSMB affrontera une équipe de régio- nale demain après-midi. Il s’agit de l’Essor Sportif Jemmel. Une équipe de la banlieue de Sousse. La rencontre se jouera sur la pelouse en gazon naturel du stade Olympique de cette équipe. Djabour aurait aimé une grosse pointure pour une meilleure évaluation mais vu qu’il n’a pas le choix, il a accepté quand même d’affronter cette modeste équipe.

L’agence UVC a reçu des garanties sur la sécurité des deux équipes

Après de rudes négociations avec les autorités locales, le responsa- ble de l’agence UVC a reçu des garanties pour assurer la sécurité des joueurs, notamment ceux de la JSMB. Bien que le gouvernement ait décidé de suspendre toute activité sportive, et même les matches ami- caux, l’agence UVC et grâce à quelques intermédiaires, a pu quand même avoir un accord de jouer ce match qui se déroulera quand même dans la totale discrétion.

S.A.

Le match face à Sfax Railways annulé

L’Essor Sportif de Jemmel en substitution

14
14

N° 2523

Lundi 13 janvier 2014