Vous êtes sur la page 1sur 24

DZIRI RÉPARE LA MACHINE

USMISTE 5-1 Dziri : «Je suis un serviteur de l'USMA» Belaïli : «Je n'ai fait
USMISTE
5-1
Dziri : «Je suis un serviteur de l'USMA»
Belaïli : «Je n'ai fait que mon devoir»
www.competition.dz Samedi 7 février 2015 20 DA France 2 € N° 4180 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Il a 20 ans, il joue au
Toulouse FC
2-1
Rahou
LE MOULOUDIA
veut remplacer
Bougherra
A VÉCU L'ENFER
«Si Gourcuff
m'appelle,
demain
je serai à Alger»
«Fier de porter le maillot de l'Algérie»
à Alger» «Fier de porter le maillot de l'Algérie» Artur Jorge : «Ce fut une guerre,
Artur Jorge : «Ce fut une guerre, pas du foot» Raïssi : «On m'a agressé
Artur Jorge : «Ce fut une
guerre, pas du foot»
Raïssi : «On m'a agressé avec une barre de fer»
1-1
HACHOUD :
«ON A DES
PREUVES
ACCABLANTES»

NAHD 0-0 ESS

Ouznadji prive le Nasria d’une victoire

USMBA 16H CRB

Draoui :

«Revenir avec les 3 points»

La JSK

n'a pas tremblé à El-Asnam

Hannachi : «Au lieu de casser la JSK, parlons du scandale de l'EN !»

Son joueur a raté plusieurs occasions

Wallemme : «Je ne vais pas couper la tête à Kooh !»

Mekkaoui : «On a perdu 2 points»
Mekkaoui : «On a
perdu 2 points»

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

À LA UNE

2 Confirmé en tant que numéro 1 MBOLHI PRÉPARE LA NOUVELLE SAISON
2
Confirmé en tant que numéro 1
MBOLHI
PRÉPARE LA
NOUVELLE
SAISON
en tant que numéro 1 MBOLHI PRÉPARE LA NOUVELLE SAISON  RETROUVANT SA FORME Abeid le

RETROUVANT

SA FORME

Abeid

le digne

successeur

de Lacen

Le milieu de terrain, Mehdi Abeid, a repris la compétition il y a une semaine. Le joueur de Newcastle avait pris part au match face à Hull City qui s'est incliné sur le score de 3 à 0. L'international algérien qui avait raté la CAN en raison d'une blessure à l'orteil est totalement rétabli. Le joueur avait déclaré qu'il ne voulait pas jouer la CAN à 50% de ses moyens et a préféré rester dans son club afin de se soigner et revenir à son meilleur niveau. Son retour ne sera donc que bénéfique pour l'EN surtout si Lacen venait à mettre un terme à sa carrière internationale. Abeid, qui sera certainement convoqué au mois de mars pour prendre part au tournoi, aura eu le temps de retrouver le rythme de la compétition après un arrêt de plusieurs semaines. Ce sera pour lui l'occasion de prouver sa valeur surtout lorsqu'on sait qu'il a le profil idéal pour prendre la place de Lacen dans l'effectif des Verts. Le joueur sera encore meilleur s'il jouit d'assez de temps de jeu avec son club. Il sera dans le futur un des piliers sur qui pourra compter la sélection algérienne. La balle est désormais dans son camp surtout qu'il est le mieux loti pour remplacer un joueur de la trempe de Lacen. R. H.

A l'occasion du match Fenerbahçe-Trabzonspor

Belkalem

pourrait

rejouer

aujourd'hui

Le défenseur international algérien du Trabzonzpor, Essaid Belkalem, était du voyage hier avec le groupe qui s'est déplacé pour le compte de la 19 e journée pour affronter la formation de Fenerbahçe.

e journée pour affronter la formation de Fenerbahçe. Sur une série de trois matches sans défaite,

Sur une série de trois matches sans défaite, les joueurs du Trabzonspor classés 6e affronteront le leader du championnat turc. Le défenseur algérien Belkalem n'est pas certain de prendre part à la rencontre même s'il est rétabli de sa blessure. Le joueur s'est tout de même déplacé avec l'équipe et pourrait signer son grand retour après plusieurs semaines d'ab- sences. Comme rapporté dans notre livraison d'hier, Belkalem se porte mieux, en plus du fait qu'il était dans le groupe hier qui s'est déplacé à Istanbul, on peut dire que l'ancien joueur de la JSK est sur le point de renouer avec la compé- tition après avoir connu un arrêt de deux mois suite à une blessure à la cuisse. Ainsi, le joueur pourrait prendre part au match de ce soir qui débutera à 19h entre l'équipe de Fenerbahce et le Trabzonspor. Une bonne nouvelle qui devrait réjouir son entraîneur en club mais surtout le sélectionneur national, Christian Gourcuff, qui sera ravi si son joueur reprenait aujourd'hui, ce qui lui permettra déjà d'avoir une solution. Après avoir galéré et raté la CAN, Belkalem devrait enfin reprendre à quelques semaines du tournoi du Qatar auquel il devrait prendre part. D'ici là, le défenseur international qui a manqué aux Verts durant la coupe d'Afrique aura renoué avec la com- pétition et aura eu assez de matches dans les jambes pour ras- surer Goucruff pour ce qui est de l'axe de la défense. En retrouvant le rythme, Belkalem signera son grand retour après avoir traversé un long tunnel qui l'aura privé d'une compétition africaine. R. H.

l'aura privé d'une compétition africaine. R. H. Maintenant que la CAN est terminée, le dernier rempart

Maintenant que la CAN est terminée, le dernier rempart de la sélection, Raïs Mbolhi, va pouvoir continuer sa préparation avec son club en MLS.

Resté inactif et loin de la compéti- tion officielle pendant plus de deux mois, Raïs a retrouvé les matchs officiels à l'oc- casion de la CAN. Désormais, le dernier rempart des Verts va pouvoir se retrem- per dans la préparation de la nouvelle sai- son sportive aux Etats-Unis qui démarre dans 29 jours exactement avec un premier match face à Colorado. L'entraîneur de l'équipe, Jim Curtin, a décidé de confirmer l'international algérien au rang de numé- ro1 et a décidé de prêter son concurrent, Zach McMath le temps d'une saison. Ce qui laissera la voie libre à Mbolhi pour faire valoir ses qualités et prouver qu'il est un gardien de grande qualité. Ainsi, il

aura l'occasion de faire la préparation complète avec son équipe et pourra se familiariser encore plus avec ses équipiers pour faire une belle saison. Lors des quelques matchs qu'il avait disputés au cours de l'automne dernier, le joueur avait été critiqué et beaucoup ont demandé à ce que McMath soit confirmé dans les cages. Cependant, la donne a changé maintenant puisque l'Algérien sera le titulaire indiscu- table au sein de la franchise de Philadelphie.

En concurrence avec Blake Pour cette saison, le keeper, formé à Marseille, aura le jeune André Blake

comme concurrent pour cette saison. Ce dernier, international jamaïcain, veut bousculer la hiérarchie établie par Jim Curtin. Entre-temps, Mbolhi aura l'oppor- tunité de démontrer ce dont il est capable et tout faire pour montrer qu'il est un grand gardien. Assuré de jouer, il retrou- vera la forme et pourra être une fois de plus cet ange gardien pour la sélection nationale comme ce fut le cas lors du der- nier Mondial. Ce qui est sûr, c'est que le concerné arrivera au stage de mars en étant compétitif puisque d'ici là, il aura fait des matchs amicaux et joué deux journées de championnat au minimum. I. Z.

POUR SON RETOUR DANS LE GROUPE

BENTALEB DANS UN CHAUD DERBY FACE À ARSENAL

Le jeune milieu de terrain de la sélection algérienne, Nabil Bentaleb, effectuera son grand retour à la compétition face au voisin et ennemi de toujours, Arsenal.

Absent durant presqu'un mois, le jeune Hotspur a donc effectué son retour dans le groupe de Mauricio Pochettino il y a quelques jours de cela, et ce, pour préparer la rencontre face à Arsenal en début d'après-midi aujour- d'hui. Il faut dire que pour cette 24e journée, le derby de Londres sera au cœur de toutes les attentions car en cas de victoire des Spurs, ils passeraient devant leurs rivaux au classement géné- ral de la Premier League. Une rencontre à laquelle devrait prendre part l'interna- tional algérien dans la peau d'un titulai- re. Mauricio Pochettino l'a déclaré apte et prêt à 100% pour ce choc au sommet. Revenant d'une CAN décevante sur le plan collectif mais réussie sur le plan personnel, le joueur aura connu une belle ascension durant la compétition en étant l'un des meilleurs joueurs algé- riens au long des 4 matchs disputés par les Verts en alignant une régularité exemplaire et une débauche d'énergie incroyable. A White Hart Lane, Bentaleb retrouvera son public et la chaude ambiance dans le ciel grison- nant de Londres et aura comme objectif de gagner cette rencontre pour se rap- procher de la Ligue des champions. Pour la presse locale, le joueur est une arme dont doit se servir Pochettino pour mettre à mal Arsène Wenger durant cette rencontre. Le joueur a lais-

sé un grand vide durant son absence du fait qu'il est un élément important sur l'échiquier de la formation londonien- ne.

compagnie d'Herrikssen et d'Harry Kane au milieu de terrain. Ainsi, pour une reprise, Bentaleb aura devant lui un derby explosif dans son stade fétiche. Parviendra-t-il à ressortir une prestation comme celles qu'on a vues à la CAN ? Elément de réponse à partir de 13h45.

I. Z.
I. Z.

Personne n'a pu le remplacer Lorsque Bentaleb a quit- té son équipe pour rejoindre la sélec- tion nationale pour son stage de préparation, plusieurs joueurs ont eu la chance de s'expri- mer durant son absence. En effet, des joueurs comme Paulinho, Capoue, Stambouli ou encore Dmebélé ont tous eu une chance pour prou- ver qu'ils pouvaient compenser l'absence du joueur. Cependant, force est de constater que rien n'y fit et que le joueur a terriblement manqué à son équipe durant la CAN. D'ailleurs, son retour fera beaucoup de bien à l'entrejeu des Spurs puisqu'il devrait être aligné en

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

À LA UNE

3

IL A 20 ANS, IL JOUE À TOULOUSE FC MAXIME SPANO RAHOU VEUT REMPLACER BOUGHERRA
IL A 20 ANS, IL JOUE À TOULOUSE FC
MAXIME SPANO
RAHOU VEUT
REMPLACER BOUGHERRA

PAR MOHAMED BOUGUERRA

Ce gamin était prédestiné à être défenseur, jusqu'à son état civil puisqu'il possède le prénom et le nom de deux grands défenseurs, l'un français, Maxime Bossis, et l'autre algérien, Slimane Rahou. Ironie du sort, il est lui-même bina- tional puisque de mère algérienne et de père français. Maxime Spano Rahou est la dernière pépite déni- chée par les "chasseurs de têtes" du Toulouse Football Club et à seule-

ment 20 ans, ce grand gaillard d'1 mètre 84 pour 79 kilogrammes fait déjà partie du groupe profes- sionnel, avec qui il s'entraîne depuis le début de saison, date à laquelle il a paraphé son premier contrat professionnel. Alors qu'offi- ciellement, et malgré son statut de professionnel, il est encore en for- mation, Maxime s'est payé le luxe d'abandonner le championnat de troisième division française qu'il dispute avec l'équipe réserve pour la vraie équipe du "Téfécé" comme

on dit là-bas, celle qui dispute le championnat de France de Ligue 1, puisqu'en octobre dernier, il effec- tuait son baptême du feu dans l'éli- te, face au RC Lens.

Un défenseur central à la Bougherra Précoce, jeune, avec un caractère fort, et passé par l'itinéraire bis du football pour arriver en Ligue 1, ce qui garantit une force de caractère, le jeune Maxime Spano Rahou, lorsqu'on le voit sur le terrain, fait

beaucoup penser à Madjid Bougherra. Et cela pas seulement parce que comme le mythique capitaine des Verts, il est défenseur central, et qu'à Toulouse, il porte le numéro 2. Il possède la même envie, le même fighting spirit et la même grinta qu'avait Bougherra à son âge et qu'il a conservés tout au long de sa carrière. Né en 1994, l'année où Bougherra brillait chez les U13 de sa Bourgogne natale, la jeunesse, le profil et surtout le poste de Maxime Spano Rahou,

défenseur central, a rendu quasi

obligatoire cette interview décou- verte. Car ce poste stratégique et capital de l'axe central, secoué par les blessures de Belkalem et Halliche, et laissé orphelin par notre " Magic national ", et qui donc, par la même, libère une place dans le groupe, fait partie des points à améliorer pour l'avenir et la pérennité de l'équipe nationale. Et lorsqu'on parle de relève en défense, on ne peut éluder Maxime

Spano Rahou.

M. B.

«JOUER POUR L'ALGÉRIE

serait une grande fierté»

« Si M. Gourcuff m'appelle, je répondrai par un grand OUI

Maxime Spano Rahou , pouvez-vous vous présenter brièvement, âge, taille, poids, poste, etc. ?

Salam aleykoum, je m'appelle Maxime Spano Rahou, j'ai 20 ans, je suis né le 31/10/1994, je mesure 1m84 pour 80 kg. Je suis défenseur central et je joue au Toulouse Football Club, en Ligue 1 fran- çaise.

Pouvez-vous nous résumer votre parcours sportif depuis vos débuts et jusqu'au TFC ?

dois travailler au quotidien pour pouvoir un jour m'imposer et jouer plus. Malgré mon jeune âge et la grande concurrence à mon poste, j'ai quand même pu accrocher deux titularisations et des rentrées en jeu.

Vous avez fait récemment vos débuts en Ligue 1 (octobre dernier). Pouvez-vous nous en parler ?

bas et aussi à Oran et je profite de vos colonnes pour les saluer.

Est-ce que vous suivez l'équipe nationale algérienne ?

Bien évidemment que je suis le parcours de l'équipe nationale algérienne. Ils nous ont rendus très fiers lors de la dernière Coupe du monde. Ils ont manqué de chance lors de la dernière coupe d'Afrique des nations, mais le meilleur est à venir incha Allah.

Si le sélectionneur Christian Gourcuff faisait appel à vous demain, quelle serait votre réponse ?

Ma réponse serait un grand oui. J'ai vrai- ment l'envie de connaître l'honneur de jouer un jour pour l'Algérie, car je me suis tou- jours senti plus proche des origines de ma mère, et j'ai toujours eu des relations privilé- giées avec ma famille maternelle. Jouer pour son pays, il n'y a rien de plus beau, surtout lorsqu'on voit le formidable groupe de joueurs qui composent cette équipe.

C'était quelque chose de magnifique. Un rêve de gosse qui prenait forme petit à petit.
C'était quelque chose de
magnifique. Un rêve
de
gosse qui
prenait forme
petit à petit. Depuis
mon plus jeune âge, je
ne rêvais que de ça :
Vous devez donc savoir
que le mythique
défenseur de
l'équipe
jouer en Ligue 1, et cela
est arrivé ! Mais
comme on dit, l'ap-
pétit vient en man-
geant, et je ne
considère pas
ces début en
ligue 1
comme une
fin en soi
mais plutôt
comme le
début d'une
aventure.
Aujourd'hui,
je continue à bosser
pour gratter le maxi-
mum de temps de jeu et
mon ambition est plus
grande encore.
nationale
Madjid Bougherra
vient de prendre sa
retraite internationale,
non ?
Oui, je sais qu'il a pris
sa retraite et honnêtement
il va laisser un grand
vide. En plus d'être un
très bon joueur,
Bougherra était ce
qu'on appelle un
joueur de devoir, je
dirais. Il était
important pour
la sélection.
Vous êtes Algérien
par votre mère et
Italien par votre
père. De quelle
ville d'Algérie ?
Effectivement,
je suis Algérien
par ma mère et
Italien par mon
père. Ma mère est
originaire de la
wilaya de
Tlemcen, de
Henneya. J'ai
encore de la
famille là-
«

J'ai commencé à l'âge de 5 ans au Bassin Minier, un club de la région marseillaise, dans le sud-est de la France. Je suis ensuite parti jouer à Luynes Sport, où j'ai été repéré par le centre de formation de l'AS Cannes où je suis resté 3 ans. J'ai signé l'année sui- vante au Nîmes Olympique en Ligue 2. Malheureusement, malgré une bonne sai- son, et à cause d'un concours de circons- tances malheureux, je me suis retrouvé tar- divement à la case départ, en 5e division française, le club de CFA 2 amateur à l'ES Pennoise, à côté de Marseille. Mais ce coup du sort ne m'a pas abattu. J'ai continué à me battre et à croire en mon talent et 6 mois plus tard j'ai signé, à 19 ans, mon premier contrat professionnel en Ligue 1 au Toulouse Football Club.

Justement, connaissez-vous personnellement certains joueurs qui composent cette équipe nationale ?

Personnellement, je ne connais pas les joueurs qui composent l'équipe nationale. Après, bien évidemment, je connais la plu- part des joueurs qui composent le groupe, soit parce que je les ai vus évoluer en Coupe du monde ou dans leurs clubs respectifs, soit parce que je les ai croisés en Ligue 1 pour ceux qui jouent en France.

En guise de conclusion, un dernier mot aux supporters algériens qui vont lire cette interview…

Je voudrais d'abord les saluer et les félici- ter car c'est vraiment un douzième homme. J'aimerais aussi dire aux supporters que je les respecte et que si un jour l'occasion se présenterait à moi un jour de porter le maillot des Fennecs, je jouerais pour l'Algérie en donnant tout sur le terrain. Je voudrais juste les assurer que je ne viendrais pas par opportunisme mais par fierté. Car il n'y aurait pas plus grande fierté pour moi que de représenter le pays de ma mère et de mes grands-parents.

M. B.

Comment vous sentez-vous au TFC?

Honnêtement, je m'y sens super bien. C'est ma première saison en tant que profes- sionnel et en Ligue 1 et je savoure chaque moment. Je travaille dur chaque jour et essaye de prendre toute l'expérience que je peux prendre.

Footballistiquement parlant. Quelles sont vos qualités et vos défauts ?

Mes qualités sont tout d'abord ma présen- ce dans les duels. Le combat et les duels, aériens ou autres, c'est vraiment mon point fort ! Je suis aussi un défenseur rapide et je lis assez bien le jeu pour mon âge. Pour mes défauts, je pense qu'il faudrait que j'amélio- re ma remontée de balle sous pression.

Mon père est Italien, mais je suis plus proche de ma mère et de sa famille à Tlemcen

Bien que vous évoluez souvent en équipe réserve, Vous faites partie du groupe pro. Comment vivez-vous cette concurrence sans merci à seulement 20 ans ?

La concurrence, c'est important en foot- ball, pour qu'un joueur puisse avancer et progresser. Je sais que je suis jeune et que je

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

4

À LA UNE

www.competition.dz Samedi 7 février 2015 4 À LA UNE Mandi et Reims face à Lorient En
www.competition.dz Samedi 7 février 2015 4 À LA UNE Mandi et Reims face à Lorient En

Mandi

et Reims

face à

Lorient

En grosse difficulté sur le plan des résultats. Le stade de Reims se doit de relancer la machine pour espérer se maintenir en fin de saison. Pour le match de ce soir, l'international algérien devrait retrouver sa place de titulaire puisqu'il s'est remis au travail le plus normalement du monde et s'est dit prêt pour la rencontre face à Lorient. Un retour qui enchante son entraîneur puisqu'il a récupéré l'ensemble de ses joueurs africains. Le latéral droit retrouvera en face de lui deux de ses compatriotes puisque Mehdi Mostefa et Walid Mesloub seront de l'autre côté et feront tout pour aider leur équipe à mettre à distance un concurrent direct pour le maintien. Le coup d'envoi de la rencontre est prévu à 20h ce soir.

Boudebouz

et Bastia

accueillent

Metz

Revigorés par leur qualification en coupe de la Ligue face à Monaco, c'est avec une grande motivation que les Corses se préparent à accueillir la formation de Metz. Ryad Boudebouz sera une fois de plus titulaire au cours de cette partie et aura à cœur de confirmer sa belle prestation de mercredi dernier. De l'autre côté, les soupçons planent sur la participation d'Ahmed Kashi en tant que titulaire pour ladite rencontre.

La CAF accorde un nouveau délai à la Tunisie

rencontre. La CAF accorde un nouveau délai à la Tunisie Après avoir sommé la Fédération tunisienne

Après avoir sommé la Fédération tunisienne de football de s'excuser en raison des déclara- tions qui ont fait polémique suite à l'élimination de la Tunisie face à la Guinée équatoriale, la CAF, qui avait fixé la date du 5 février, a accordé un nouveau délai pour jusqu'à 31 mars à la FTF. Finalement après avoir exigé de la Fédération tunisienne de football de demander des excuses, la CAF, qui n'a rien reçu de la part des Tunisiens, a décidé d'accorder un nouveau délai à la FTF. Pourtant l'instance dirigée par Hayatou avait sommé la Tunisie à présen- ter des excuses avant le 5 février au risque de pénaliser le pays et lui interdire une participation à la CAN 2017. La Fédération tuni- sienne, qui avait refusé de s'excu- ser en estimant qu'elle n'avait pas

de raison à le faire, a fait finale- ment plier la CAF qui a repoussé le délai jusqu'au 31 mars. Estimant qu'ils n'ont aucune rai- son de s'excuser surtout après la manière dont ils ont été éliminés, les Tunisiens ont demandé à la Confédération africaine de don- ner des raisons pour le faire. La FTF, qui voit l'instance footballis- tique repousser la date fixée pour se blanchir, voit en cette démarche comme une première bataille de remportée. Pour l'ins- tant aucune sanction ne tombera, du moins pas avant le 31 mars, mais d'ici là, beaucoup de choses auront changé et la CAF pourrait se voir "laisser tomber" l'affaire, même si des mesures ont été déjà prises en suspendant le président de la FTF, Wadie Jary. En repous- sant la date, on pourrait com- prendre que la première instance footballistique en Afrique est en train de gagner du temps, un temps qui pourrait jouer en la faveur des Tunisiens qui estiment n'avoir que demandé à ce qu'une enquête soit ouverte sans tenir de propos offensants à l'encontre de

R. H.

la CAF.

Il a suivi un entraînement conditionné Sporting Portugal-Benfica Lisbonne
Il a suivi un
entraînement
conditionné
Sporting Portugal-Benfica Lisbonne

SLIMANI APTE

Choc au sommet demain au Portugal avec une affiche alléchante entre le Benfica et le Sporting.

C'est le big derby au Portugal demain dimanche. Pour le compte de la 20 e journée du championnat, le leader, le Benfica Lisbonne, se déplace chez son rival de toujours le Sporting. Une rencontre à la quelle prendra part le goléador algérien Islam Slimani. Ce dernier est remis de sa blessure et a été déclaré apte pour ce grand match. D'ailleurs, la presse portugaise a levé le voile sur sa participation après que le joueur ait donné satisfaction lors des derniers examens effectués. D'après Mais Futbol, le joueur a été soumis à un travail conditionné dès son retour de la CAN.

Alternant travail au gymnase et séances de soins, l'avant-centre des Lions a donné satisfaction et a même pu faire des tours de piste hier. Assez pour convaincre le staff technique de son aptitude pour le match de demain. Slimani est rentré mardi à Lisbonne avec quelques pépins physiques et ce malgré sa participation au match des quarts face à la Côte d'Ivoire. Le joueur a avoué avoir joué en étant blessé pour le bien de la sélection. Ainsi, le joueur a pour- suivi les soins et est désormais à la disposi- tion de son entraîneur pour la rencontre de dimanche face au leader de la Liga Sagres.

Pas sûr d'être titulaire Même s'il est déclaré apte pour la ren- contre, la publication lusitanienne indique que la participation du joueur en tant que titulaire n'est pas encore fixée. Le coach Marcos Silva n'entend pas prendre des risques par rapport à la bles- sure de son joueur et pourrait lui faire appel si le besoin se fait sentir. Le joueur ne devrait donc pas débuter dans la peau d'un titulaire, mais il pourrait faire son apparition en cours de jeu. I. Z.

La CAF

SUSPEND

LE MAROC

POUR 4 ANS

Comme il fallait s'y attendre, la CAF vient de suspendre le Maroc pour les CAN 2017 et 2019. Selon le site de l'Unaf, la Confédération africaine a infligé une lourde sanction après le désistement des Marocains à cause du virus Ebola. C'est hier que s'est réuni le bureau exécutif de la CAF s'est réuni en Guinée équatoriale pour parler du cas de la Fédération tunisienne qui s'en est prise à la

CAF après son élimination. Aussi il était ques- tion du Maroc qui s'est désisté de l'organisa- tion de la CAN 2015 par crainte de la propa- gation du virus Ebola. Les sanctions pronon- cées parlent d'une suspension du Maroc pour les prochaines compétitions CAN 2017 et 2019. En plus de cette suspension la Fédération royale marocaine devra verser 40 000 comme amende. On parle également de dommages et intérêts d'une valeur de 16 mil- lions d'euros. La Confédération africaine de football, qui en sanctionnant le Maroc en pri- vant le pays des deux prochaines éditions de la CAN, n'a pas sanctionné pour autant les sélections des jeunes catégories et les clubs engagés dans les différentes compétitions continentales. La Maroc qui ne pourra prendre part à un tournoi africain qu'en 2021, pourra se consoler avec la Coupe du monde 2018, ou l'équipe du royaume ambitionne d'al- ler et pourra se contenter des matches FIFA comme celui que le pays disputera face à

l'Uruguay au mois de mars.

R. H.

Brahimi et Porto à Moreirense

I. Z.
I. Z.

Le petit lutin de la sélection n'a pas tardé à se remettre dans l'ambiance de son club à Porto après quelques jours de travail. Oubliée la CAN, place désormais au championnat avec un déplacement du côté de Moreirense. Une rencontre que l'international algérien disputera puisqu'il est concerné par le voyage. Auteur d'une CAN décevante, le numéro 8 de Porto veut refaire parler de lui en championnat, surtout qu'il est attendu pour faire pencher la balance du côté des Dragons et surtout pour être une solution de plus pour son équipe qui veut se battre pour le titre national. Son entraîneur lui a déjà mis la pression au cours de la dernière conférence de presse d'avant match lorsqu'il a dit qu'il attend de Brahimi qu'il se réadapte rapidement au jeu de l'équipe pour ne pas se retrouver en difficulté. Le message est passé.

3

e

œ

i

l

e

!

L

3 e œ i l e ! L PAR LAMINE KEZZIM Voilà une CAN qui reste-

PAR LAMINE KEZZIM

Voilà une CAN qui reste- ra dans les annales, sûrement pas pour son niveau tech- nique encore moins pour l'en- gouement populaire qu'elle a suscitée ! En effet, les faits hallucinants qui se sont déroulés lors de la demi-fina- le entre la Guinée équatoriale et le GHANA marqueront certainement à jamais la com- pétition, chère à Hayatou and Cie, d'une tache noire ! L'envahissement du terrain

L'aFRIC, ce n'est pas chic !

par les supporteurs Ghanéens agressés par leurs hôtes équa- to-guinéens est une première dans l'histoire moderne du football africain ! Si à la décharge du pays organisateur le fait de ne pas avoir bénéficié d'assez de temps afin de pouvoir assu- rer une organisation à la hau- teur de l'événement reste compréhensible, la réaction des supporteurs équato-gui- néens porte à réflexion !

Pourquoi un peuple répu- té pacifique et hospitalier a réagi de la sorte avec ses hôtes ? A-t-on promis à ce

même peuple une victoire en coupe d'Afrique avec des retombées économiques, en contrepartie de l'accueil d'une compétition fort onéreuse qui ébranle l'équilibre des finances publiques et qui menace directement le pou- voir d'achat du citoyen ?

Dans le probable deal entre la CAF et le pays hôte, dicté sans aucun doute parla machine infernale médiatico- financière (partenaires écono- miques), il a sûrement été question d'un échange de bons procédés, une sorte de gagnant/gagnant, dans une

affaire où le peuple avait tout à perdre connaissant sa situa- tion sociale conjugués à la pandémie meurtrière qu'est le virus Ebola qui fait des ravages dans les pays voi- sins! Le spectacle offert sous le regard des médias du monde entier montre à quel point le fossé est creusé entre les peuples africains et l'ima- ge que veut vendre la CAF ! La déception est forcément à la hauteur des espérances ! La réaction au niveau de la promesse ! L'Afrique est sous le CHOC pour une histoire de CHEQUE, l'aFRIC, ce n'est

pas vraiment CHIC !!!

L. K.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 1

5

Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 1 5 USMA 5 RCA 1 Stade Omar

USMA

5

RCA

1

Stade Omar Hamadi Buts :

USMA : Belaïli 4', Meftah (22', sp), Ferhat (77', sp), Benkhemassa (84’) (Kouadio 90'+1) RCA : Herrouche 51'

Berrafane 3

Fellah 3

Meftah 3

Ferhani 2

(El-Orfi 85')

Zaâlani 2

Benmoussa 4

Zedam 3

Khoualed 3

Daoud 3

Chafai 3

Moumen 1

Koudri 4

(Maârif 25')

Bouchema 4

Seddiki 4

Belaïli 5

(El-Mouadhin 78')

Andrea 2

Mokdad 3 Bouderbal 3 (Bouaicha 70') Herrouche 4 Derfelou 3 Ent. : Mihoubi

(Ferhat 60')

Seguer 3

(Benkhemassa 71')

Kouadio 4 Ent. : Aksouh

Temps couvert et pluvieux Arbitrage du trio Zouaoui-Aouina- Kechida

Averts :

USMA : Meftah 18', Benkhemassa 80' RCA : Zaâlani 22', Ferhani 33', Maârif 70' et 78'

Exp. :

RCA : Marif 78'

Film du match

3' Coup franc direct des 20 mètres de Benmoussa dans les bras de Fellah 4' Remise en jeu sur le côté gauche de Seguer sur Belaïli, ce dernier remet sur Seguer, Belaïli face à face, sur le côté gauche, ouvre le score. 8' Contre-attaque rapide menée par Belaïli, lequel pénètre dans la défense de l'Arba et tire, Fellah s'interpose. 23' Belaïli se joue de la défen- se, pénètre dans la zone de répa- ration et se fait crocheter par Zaâlani, l'arbitre siffle le penalty que Meftah transforme et double la mise. 32' Coup franc bien botté par Daoud, la balle passe juste à côté. 38' Travail individuel de Mokdad qui sert en profondeur Darfelou, ce dernier tente de lober Berrafane, mais la balle passe au-dessus de la barre trans- versale. 42' Accélération de Belaïli, lequel adresse un tir que Fellah dégage en catastrophe, le cuir revient sur Kouadio, lequel reprend de la tête, mais Fellah dévie une seconde fois difficile- ment en corner. 45' Coup franc excentré sur le flanc gauche bien tiré par Darfelou, le cuir ricoche sur la transversale et revient en jeu, mais juste après, l'arbitre siffle la fin du premier half. 52' Mauvais renvoi de la défense usmiste, Herrouche reprend la balle et d'un tir à ras de terre réduit le score. 77' Belaïli déborde sur le côté gauche, dribble trois défenseurs, avant d'être bousculé par Maârif. Penalty que Ferhat transforme et porte l'estocade. 79' Coup franc direct pour l'Arba, Mokdad se charge et d'un tir bien enveloppé obligea Berrafane d'étaler toute sa classe pour dégager d'une jolie claquet- te en corner. 84' Erreur de marquage de la défense de l'Arba, Benkhemassa se présente seul face au but, tire, dans un premier temps Fellah dégage mais le cuir revient sur Benkhemassa qui aggrave le score. 90'+1 Koudri sert Kouadio lequel se trouve seul face à Fellah et sans difficulté corse la note.

seul face à Fellah et sans difficulté corse la note. Grâce à un Belaïli des grands

Grâce à un Belaïli des grands jours

L'USM Alger version Dziri à la barre technique a réussi à provoquer le déclic après cinq matches joués sans la moindre victoire, puisqu'elle a battu avec l'art et la manière le RCA sur le score sans appel de 5 à 1.

PAR ANIS S.

Il faut dire que les coéquipiers de Belaïli ont été hier face à l'accrocheuse formation d'Ezzerga euphoriques et très entreprenants en réussissant à trouver le chemin des filets par cinq fois. La touche du coach Dziri était bien présente et le travail psychologique effectué après le départ de Velud par Dzir et Aksouh était fructueux. Dès l'entame de la partie, les hommes de Soustara prennent le taureau par les cornes et vont exercer un pressing haut de gamme sur l'arrière-garde de l'Arba. Après juste quatre minutes de jeu, Belaïli meilleur joueur sur le terrain libère les siens grâce à un joili but suite à une passe judicieuse de son coéquipier Seguer. Après ce but les Usmiste vont continuer sur le même rythme et sur le même tempo. On jouait la 22', Belaïli en super forme se débarrasse de deux dfenseurs pénètre dans la zone de vérité mais se fait crocheter par Zaâlani.

L'arbitre siffle le penalty pour Belaïli et avertit le défenseur de l'Arba. Meftah le spécialiste se charge de tirer et double la mise. Après le second but, les hommes de l'Arba

sortent de leur coquille et vont essayer d'inquiéter l'arrière-garde usmiste notamment par Herrouche, Bouderbal et Derfelou, en vain. Dans le temps additionel, Darfelou sur coup franc direct tire sur la transversale. Juste après cette action, l'arbitre renvoie tout le monde pour la pause citron. En seconde période, l'Arba parvient à réduire le score par le remuant Herrouche qui a profité d'un mauvais renvoi de la défense usmiste adresse un tir à ras de terre et marque. Sentant le danger, les Usmistes reprennent le match en main. On jouait la 77' Belaili toujours lui et très remuant dans la défense de l'Arba dribble deux défenseurs, pénètre dans la zone dangereuse mais se fait crocheter cette fois-ci par Maârif, l'arbitre accorde le second penalty pour Belaïli que Ferhat le remplaçant transforme et porte l'estocade. Et ce n'est pas fini puisque Benkhemassa bien servi par Koudri se retrouve seul face au but ajouta le quatrième but et, avant la fin du match l'Ivorien Kouadio parvient à corser la note en inscrivant le cinquième but. Juste après, l'arbitre siffle la fin du match sur une large victoire de l'USMA. A. S.

Belaïli :

«Aujourd'hui, Je n'ai fait que mon boulot»

"C'est une belle victoire qu'on

a réalisée aujourd'hui, car

cela fait cinq matches qu'on

n'a pas gagné. Dieu merci, on

a provoqué le déclic. Pour ma

prestation et mon but que j'ai inscrit, moi je n'ai fait que mon travail et je promets d'autres buts à l'avenir."

Amani :

«Cette défaite, on doit vite l'oublier»

"Perdre 1 à 0 ou 5 à 0, c'est kif-kif car on a perdu les trois points. Le troisième penalty a tué le match, car on pouvait revenir au score, mais je pense que cette défaite va nous réveiller dans les prochains matches. Car cette défaite, on doit vite l'oublier."

L'ŒIL DU COACH

Mihoubi : «On a raté notre match en première mi-temps»

"On a raté des buts certains en première mi- temps, en seconde mi-temps le second penalty nous a assommés. Moi je suis déçu de l'arbitrage car sur le quatrième but de Benkhemassa, ce dernier était en position d'hors jeu. On va se rattraper dans l'avenir."

Dziri : «C'est la réussite qui nous a fait gagner»

"Aujourd'hui, on concrétise toutes nos occasions, il y avait du réalisme, on a axé notre travail dans la semaine sur le volet psychologique après le départ de Velud et Dieu merci, on a gagné par un score lourd. Pour ce qui est de mon avenir, moi je suis toujours à la disposition du club et j'accepte toute décision de la direction. Pour le cas de Khoualed, les supporters devraient être aux côtés des joueurs et de les encourager surtout en ces moments difficiles. Pour le changement de Meftah, je l'ai fait car j'ai vu que le joueur était fatigué et avait en plus un carton, donc j'ai préféré le faire reposer que le laisser jouer."

U21 : USMA 1 - RCA 0

Les espoirs de l'USMA se sont impo- sés sur leurs homologues de l'Arba sur la plus petite des marges 1 à 0.

Khoualed et Ferhat insultés par les supporters usmistes

Dès leur apparition sur le terrain, Khoualed et Ferhart sont pris à partie par un groupe de supporters suite à leur faible rendement durant les der- niers matches.

500 supporters présents

Malgré la pluie et le froid glacial, les supporters d'Ezzerga ont fait le dépla- cement à Omar Hamadi à Bologhine où ils étaient quelque 500 supporters présents. Les supporters de l'USMA pas nombreux comme d'habitude, pourtant le club est réputé par la pré- sence des supporters en force.

El-Orfi sur le banc de touche

Prévu qu'il joue titulaire, El-Orfi était sur le banc des remplaçants et c'est Bouchema qui a été titularisé.

Andrea, Seguer et Benmoussa retrouvent l'équipe type

Kouadio reconduit malgré sa faible prestation contre le CRB, le staff technique a renouvelé sa confiance au joueur ivoirien, ce dernier a fait ce qu'il peut pour convaincre.

Ferhani et Derfelou retrouvent Bologhine

Les deux ex-joueurs espoirs de l'USMA ont retrouvé hier leur stade fétiche Bologhine, mais sous les couleurs de l'Arba et ont joué contre leur ex-équi- pe.

Fellah préféré

à Mazouzi

Alors qu'on s'attendait que le gardien Mazouzi qui serait titularisé contre son ancienne équipe l'USMA comme d'ailleurs il l'a souhaité lui-même.

Finalement, le staff technique a préfé- ré aligner Fellah et laisser Mazouzi

sur le banc des remplaçants.

Belaïli applaudi

Belaïli a été applaudi par les suppor- ters et son nom a été scandé durant la rencontre par les supporters.

Le torchon brûle entre Khoualed et les supporters

Durant toute la première période, le joueur Khoualed a été traité de tous les noms d'oiseaux, ce qui a irrité le joueur et l'a fait complètement sortir du match.

Khoualed soutenu par ses coéquipiers

Les coéquipiers de Khoualed ont sou- tenu leur camarade, puisqu'ils sont allés vers la galerie usmiste pour lui demander d'arrêter d'insulter

Mazouzi salue ses ex-coéquipiers

Mazouzi s'est dirigé vers le banc des remplaçants de l'USMA et a salué ses ex-coéquipiers avant le coup d'envoi.

Fellah auteur d'un geste obscène en direction des supporters de l'USMA

Fellah a été d'un geste obscène envers les supporters de l'USMA lorsque l'USMA menait sur le score de 2 à 0.

Les supporters d'Ezzerga en colère

Les joueurs de l'Arba ont été traités par tous les noms d'oiseaux à la fin du match en raison de la piètre presta- tion fournie face à l'USMA.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

6

LIGUE 1 19 e JOURNÉE

Samedi 7 février 2015 6 LIGUE 1 19 e JOURNÉE ASO 1 JSK 1 Stade de

ASO

1

JSK

1

Stade de Chlef

Buts :

JSK : Boutadjine (12') ASO : Naâmani (15')

Salhi 3 Boulahia 2 Cherchar 2 Zaoui 2 Naâmani 4 Zaouche 3 (Boussaïd 64') Sokambi 2 Meliani 3 Kouakou 2 (Messaoud 60') 2 Tedjar 3 Hadouche 2 (Daham 86') Ent. : Benchiouia

Doukha 4 Yesli 2 Mekaoui 3 Benlamri 3 Rial 2 Ziti 3 Raïah 3 (Khiat 33') 3 Ferahi 3 Youcef Koudja 3 (Kooh 62') Abdeldjelil 2 Boutadjine 3 (Aïboud 79') Ent. : Wallemme

Terrain glissant, temps pluvieux, affluence moyenne, arbitrage de M. Benbrahem assisté par

MM. Allaoua et Bourouba

Averts :

JSK : Youcef Khoudja (10'), Rial (44'), Abdeldjelil (56'), Boutadjine (78') ASO : Naâmani (35'), Boulahia (56'), Zaoui (50' et 75')

Exp. :

ASO : Zaoui (75')

KOOH prive la JSK de la victoire

: ASO : Zaoui (75') KOOH prive la JSK de la victoire De notre correspondant A.

De notre correspondant

A. BENABDELKADER

Le nul ramené de Chlef face à l'équi- pe locale, lanterne rouge avant la 19e journée du championnat, a été perçu comme un échec. Et pour cause, les Canaris ont raté une belle occasion pour revenir avec les trois points et par rico- chet enregistrer leur première victoire en cette phase retour. Ils se sont contentés du nul à cause des multiples ratages de l'at- taquant camerounais Raphaël Kooh Sohna qui n'a pas trouvé mieux que de tirer à chaque fois qu'il se retrouvait tout seul devant le gardien Salhi hors cadre. Les Canaris regrettent déjà les deux points perdus face à l'ASO. Ils n'ont pas profité de leur supériorité numérique pour enfoncer davantage l'équipe de

l'ASO qui n'a gagné aucun match depuis la 9 e journée du championnat. Ce point leur a redonné confiance, mais il ne les a pas fait sortir de la zone rouge.

Les Chélifiens étaient les premiers à se montrer dangereux, mais ils ont encaissé un but contre le cours du jeu lorsque l'arbitre siffle un coup franc indi- rect à la 12 e minute à l'intérieur de la sur- face de réparation qui a permis aux Canaris d'ouvrir la marque par l'intermé- diaire de Boutadjine. Ce but a secoué les locaux qui sont condamnés à gagner pour ne pas hypothéquer leurs chances de maintien en Ligue 1. C'est ainsi qu'ils parviennent à égaliser trois minutes plus tard par Naâmani qui a repris victorieu- sement le corner de Tedjar. Ils ont inquié- té à plusieurs reprises le gardien Doukha

après le but égalisateur de Naâmani, mais la chance n'a pas été de leur côté.

Au retour des vestiaires, la physio-

nomie de la rencontre a totalement chan- gé, notamment après l'expulsion de

 

Zaoui à la 75 e

minute mais malgré les

Film du match

2' retrait de Kouakou, Doukha dévie en corner 12' Main de Tedjar à l'inté- rieur de la surface de réparation, Ferahi botte un coup franc indi- rect, Boutadjine de la tête bat victorieusement le gardien Salhi. 15' Tir de Tedjar des 25 mètres à ras de terre, Doukha dévie en corner, l'omniprésent Tedjar le botte merveilleuse- ment et Naâmani saute plus haut que les défenseurs pour mettre le cuir au fond des filets. 27' Tedjar contraint Doukha à repousser le cuir d'un tir dès 25 m. 44' Hadouche déborde sur le côté droit et sert un caviar à Kouakou qui rate une occasion en or pour donner l'avantage à son équipe. 52' Doukha étale toute sa classe pour sortir le tir de Sokambi. 55' Boutadjine faillit tromper Salhi d'un tir enveloppé. 61' Tedjar sert Messaoud, lequel voit son tir passer au-des- sus de la transversale. 65' Ziti chipe le cuir à Cherchar et sert Kooh qui rate lamentablement son tir. 86' Kooh rate une belle opportunité pour offrir à son équipe les trois points.

 

multiples occasions créées dans le dernier quart d'heure, Kooh n'a pu trouver le che-

min des filets. Il a raté des buts faciles, ce qui a énervé ses équipiers et les dirigeants y compris le président Hannachi qui a confié au coup de sifflet final qu'il n'a rien compris aux ratages de ses attaquants. Kooh confirme d'un match à l'autre qu'il n'est pas au top de sa forme. Ses ratages face à l'ASO pousseront surement l'en- traîneur Wallemme à ne plus miser sur lui, surtout avec le retour d'Youcef

Khodja.

A. H.

 

Les 4 changements de Wallemme

Le premier responsable de la barre technique du club phare de la Kabylie, Wallemme, a procédé à quatre changements lors de la rencontre d'hier face à l'ASO, où ils ont dû partager les points avec l'adversaire. Mekkaoui a fait son entrée hier en tant que titulaire à la place de Ben Ammara. Raiah à lui remplacé Si Ammar. Boutadjine à la place d'Aiboud et pour le dernier changement par rapport au dernier match il s'agit de Khoudja qui a été aligné au début de la rencontre à la place de Fergan. Une tactique qui a permis au coach de limiter les dégâts face une équipe de Chlef qui jouait le tout pour le tout alors qu'elle est en danger cette saison en pointant dans la zone rouge du championnat de Ligue 1 Mobilis. Les deux équipes se sont finalement partagé les points, ce qui va motiver les Canaris à faire mieux pour la suite de la compétition.

MEKKAOUI : «On a laissé filer 2 points»

L'arrière gauche du club phare de la Kabylie est déçu d'avoir laissé échapper les trois points lors de la rencontre d'hier. Cependant, il pense que ce match nul va les aider à mieux négocier la suite du championnat et que le meilleur reste à venir. Il a déclaré : " On a raté deux points face à Chlef. On a créé beaucoup d'occasions notamment lors de la seconde période, spécialement dans le dernier quart d'heure. Je ne comprends pas comment on a pu rater toutes ces occasions que l'on a réussies à avoir. Malgré le match nul, ce n'est pas vraiment une déception, c'est de bon augure pour la suite de la compétition qui sera sûrement difficile. Je me suis blessé vingt minutes seulement après le début de la ren- contre, j'ai tout de même continué à jouer pour ne pas abandonner mes co-équipiers dans de telles circonstances. Cependant, le meilleur reste à venir. "

jouer pour ne pas abandonner mes co-équipiers dans de telles circonstances. Cependant, le meilleur reste à
 

Les espoirs de l'ASO gagnent 3 à 0

L'équipe espoir de Chlef a remporté une victoire facile face à celle de la JSK, sur le score de trois buts à zéro. La rencontre entre les deux équipes de jeunes s'est déroulée au stade Boumezreg Chlef, et cela à 11h.

Sokombi fait son baptême du feu

La rencontre d'hier a été le baptême du feu de l'in- ternational gabonais, Sokombi. En effet, alors qu'il fait office de nouvelle recrue et qu'il a débuté les entraînements avec le groupe depuis seulement mardi, le jeune joueur gabonais a été aligné dès le début du match d'hier opposant l'ASO à la JSK. Il était donc la principale attraction lors de cette ren- contre.

Boulahia reprend sa place sur le flanc droit

Le joueur de l'ASO, Boulahia, a repris à l'occasion de l'importante rencontre d'hier son poste sur le flanc droit de son équipe. Boulahia n'avait pas beaucoup joué depuis le début de cette seconde phase du championnat de Ligue 1 Mobilis. Il avait eu notam- ment cinq minutes face au MOB.

Naâmani suspendu pour le prochain match

Le défenseur central de l'ASO, Naâmani, sera suspendu pour le prochain match de son équipe qui a été avancé pour mardi prochain. L'équipe ne pourra donc pas compter sur les services, de Naâmani, lors du déplacement au stade Zabana d'Oran. Le jeune défenseur a écopé d'un carton jaune lors de la rencontre d'hier, ce qui fait le quatrième avertissement d'affilée pour lui, il sera donc suspendu lors de la prochaine journée.

Il a été ovationné par le public

Même s'il ne jouera pas le prochain match avec son équipe, Naâmani est le seul joueur qui a été applaudi par le public de l'ASO lors de la fin de la rencontre. Le jeune défenseur central a été le plus actif sur le terrain et a fait un très bon match malgré le score nul à la fin de la rencontre. Naâmani serait d'après les supporters la meilleure affaire du club cette saison.

Raïah sorti en catastrophe

Alors que l'on jouait seulement la demi- heure de jeu, le jeune milieu de terrain des Jaune et Vert, Raïah est sorti en catastrophe après avoir été blessé sur un duel avec un joueur adverse. La blessure ne devrait pas être aussi grave que cela, mais les informations concernant son état de santé seront communiquées prochainement. Lors de la rencontre, c'est Khiat qui a été choisi par le coach Wallemme pour assurer le remplacement de Raiah.

300 supporters de la JSK présents

Les supporters des Jaune et Vert étaient au nombre de 300 hier au stade Boumezrag de Chlef, pour assister à la rencontre opposant leur équipe de cœur à l'ASO. La majorité des fans de la JSK présents lors de ce match résident à Oran, c'est pour cette raison qu'ils ont fait le déplacement en nombre.

Doukha reprend sa place

Comme prévu, le gardien Azzedine Doukha a été aligné d'entrée face à l'ASO. Il n'a réintégré l'équipe que mercredi dernier, mais comme Nabil Mazari a encaissé un but facile lors de la dernière rencontre face à l'USMBA, l'entraîneur Jean- Guy Wallemme a titularisé Doukha. La titularisation de ce dernier n'est pas une surprise puisqu'il est le gardien numéro 1 de la JSK. Il a, certes, encaissé un but à la 15e minute, mais il a réalisé plusieurs arrêts décisifs en première mi- temps.

Il a été longuement applaudi

Les supporters de la JSK présent hier à Chlef ont accueilli leur gardien international avec un tonnerre d'applaudissements. Dès son entrée, ils se sont levés pour l'applaudir. Cela a fait énormément plaisir au gardien des Canaris qui a raté les trois premières rencontres de la phase retour en raison de sa convocation en équipe nationale.

Les Canaris ont réclamé un penalty à la 39'

Suite au fauchage de l'attaquant Oussama Abdeldjelil à l'intérieur de la surface de réparation à la 39e minute, les équipiers de Rial ont réclamé un penalty, mais l'arbitre n'a pas branché. Leurs protestations n'ont servi à rien puisque le directeur de jeu a laissé jouer.

Altercation entre Rial et Sid Rouhou

Le capitaine Ali Rial et l'entraîneur des gardiens de l'ASO Sid Rouhou ont eu un accrochage verbal à la fin de la première mi-temps. Sid Rouhou n'a pas apprécié que le capitaine de la JSK se dirige vers l'arbitre de la rencontre à la fin de la première mi-temps.

Hannachi présent

Le président Hannachi a assisté hier à la rencontre de son équipe face à l'ASO, malgré sa suspension par la Ligue de football professionnel pour une année dont 6 mois avec sursis. Interdit samedi dernier au stade du 20-Août-55 d'accéder la tribune officielle, le président Hannachi a suivi le plus normalement du monde le match aux côtés de Medouar.

Raïah sort blessé

Titularisé après une longue absence pour cause de blessure, le milieu Malik Raïah a été obligé de céder sa place à son équipier Khiat suite à une blessure contractée à la 33e minute. La poisse poursuit ce joueur qui a été éloigné des terrains depuis le mois de décembre dernier. Il a attendu plus d'un mois pour retrouver la compétition, malheureusement il s'est blessé avant la fin de la première mi-temps. Espérons qu'il retrouvera les terrains le plus vite possible.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 1

7

Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 1 7 HANNACHI : «Au lieu de casser

HANNACHI : «Au lieu de casser la JSK,

il faut parler du scandale de l'EN»

de casser la JSK, il faut parler du scandale de l'EN» en Ligue 2. Je leur

en Ligue 2. Je leur dirai aussi qu'elle reviendra en force et qu'elle fera mal à l'avenir", a promis encore une fois le pré- sident Hannachi.

«On a réalisé un parcours de champion à l'extérieur» Sur le parcours enregistré par son équipe, le président Hannachi pense que s'il n'y avait pas le huis clos, la JSK aurait enre- gistré de meilleurs résultats. "On a réalisé un parcours de champion à l'extérieur. On confirme d'un match à l'autre, mal- heureusement à domicile, on a raté plu- sieurs points à cause du huis clos. Tout le monde sait que le problème de la JSK est dû aux sanctions prises par la Ligue."

Le président Hannachi a encore une fois tiré à boulets rouges sur le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, sans le citer nommément.

PAR ABDELLAH HADDAD

Il a en effet déclaré à la fin de la rencontre face à l'ASO que ceux qui veu- lent casser la JSK feraient mieux de parler du scandale de l'équipe nationale, laquel- le n'a pu atteindre la demi-finale. "Je ne comprends pas pourquoi on essaye à chaque fois de nous salir, si ce n'est pas le mauvais comportement de nos suppor- ters, on ressort le cas de Lang qui a été pourtant payé, mais je sais qui a donné l'information aux journalistes. Je dirai à ces personnes qu'au lieu de tenter de cas- ser la JSK, il faut parler du scandale de l'équipe nationale qui a déçu tout un peuple", accuse le président de la JSK.

«J'ai payé Lang au mois de décembre dernier» Réagissant à la notification adressée par la Fédération algérienne de football à la FAF dans laquelle elle le somme de payer son ancien entraîneur Jean-Christian Lang, le président Hannachi a tenu à pré- ciser qu'il n'y a pas d'affaire Lang. "J'ai payé Lang au mois de décembre dernier. Ceux qui ont donné l'information aux journalistes selon laquelle la FIFA nous somme de régler le cas de Lang avant le 25 février ne veulent que salir la JSK. Mais je sais qui est derrière tout ça", a indiqué le président Hannachi.

«J'avais annoncé ma démission pour épargner la JSK» Annonçant sa démission à la fin de la ren- contre face à l'USMBA avant de revenir à de meilleurs sentiments 48 heures plus tard, le président de la JSK explique sa décision : "J'avais annoncé ma démission, car j'avais constaté qu'on voulait casser la JSK pour m'atteindre. J'étais visé et pour épargner la JSK, j'avais annoncé mon départ. Je suis un enfant de la JSK et ne laisserai personne la casser."

«Durant mes 22 ans de règne, j'ai offert plusieurs titres à la JSK» En dépit de la mauvaise passe que traver- se la JSK ces dernières années, le prési- dent Hannachi défend toujours son bilan. Il affirme d'ailleurs qu'il a offert plusieurs titres au club durant ses 22 ans de règne. "Je suis un enfant du club et durant mes

22 ans de règne, j'ai offert plusieurs titres nationaux et continentaux à la JSK. Je promets à nos supporters que le club reviendra en force dans les années à venir", a promis encore une fois Hannachi.

«On a confiance en Sellal et j'espère qu'on jouera face au NAHD à Tizi» Le président Hannachi souhaite que le match face au NAHD comptant pour la 20e journée se jouera à Tizi Ouzou comme l'a promis le Premier ministre aux membres du comité de supporters. "Sellal est un homme de parole et on a confiance en lui. J'espère qu'on jouera face au NAHD à Tizi Ouzou."

«On a ignoré la JSK et que chacun assume ses responsabilités» Après avoir frappé à toutes les portes pour que les sanctions de la Ligue soient levées, le président Hannachi regrette que ses requêtes n'aient pas eu l'effet escompté. "Toute la Kabylie en a marre de ces sanctions. La JSK a procuré de la joie au peuple algérien dans les moments difficiles, mais on l'a ignorée maintenant. Que chacun assume ses responsabilités", menace-t-il.

«Baghdadi m'a laissé le choix de suivre le match de là où je voulais» Interdit d'accéder à la tribune officielle face à l'USMBA, le président Hannachi n'a pas raté l'occasion de traîner dans la boue le commissaire au match. "Aujourd'hui, j'ai suivi le match de la tri- bune officielle car le commissaire au match Baghdadi connaît bien le règle- ment. Il m'avait même laissé le choix de suivre le match de là où je voulais. Pour ceux qui est des commissaires aux matches face à l'USMH et l'USMBA, ils ne connaissent rien à la loi", s'est insurgé Hannachi.

«La JSK ne descendra pas» Tout en reconnaissant que la JSK se trou- ve dans une mauvaise posture, le prési- dent Hannachi n'est pas inquiet pour l'avenir. "La JSK dérange, mais je promets à nos supporters qu'elle ne descendra pas

«Je ne comprends pas tous ces ratages face à l'ASO» Estimant que son équipe a raté une belle opportunité pour renouer avec la victoi- re, le président de la JSK n'a pas été tendre avec ses attaquants. "Je n'ai pas compris tous ces ratages. On s'est créé une multitudes d'occasions de scorer, malheureusement on ne les a pas exploi- tées", regrette Hannachi.

«On a raté deux points» Malgré le nul enregistré devant la lanter- ne rouge, le président Hannachi n'est pas satisfait du résultat final. "Je crois qu'au- jourd'hui on est passé à côté d'une victoi- re. On aurait pu aisément remporter les trois points si on avait fait preuve d'un peu d'efficacité. On a assisté à un grand match, le meilleur de la saison à mon avis."

«Si Gourcuff avait assisté au match, il aurait trouvé une charnière centrale meilleure que celle de l'EN» Le président de la JSK n'a pas raté l'occa- sion de titiller le président de la FAF et le sélectionneur national Christian Gourcuff en affirmant que si ce dernier avait assis- té au match, il aurait trouvé une meilleu- re charnière centrale que celle qui a joué la CAN. "Si Gourcuff était là, il aurait trouvé une paire centrale meilleure que celle qu'il avait joué la CAN en Guinée."

«Les joueurs seront payés au moment opportun et je suis prêt à payer de ma propre poche» Alors qu'il n'y a pas si longtemps, il a déclaré sur une chaîne de radio qu'il ne donne pas l'argent de sa poche, le prési- dent Hannachi a affirmé hier qu'il est prêt à mettre la main à la poche. "Les joueurs seront payés au moment opportun. Même si l'argent venait à manquer, je mettrai la main à la poche comme je l'ai toujours fait. Je ne rechigne pas sur l'ef- fort pour ramener de l'argent", a-t-il expliqué.

«Les recrues ont signé des avenants et les intérêts de la JSK seront préservés» Bien que les nouvelles recrues n'ont pas donné entière satisfaction, notamment le Camerounais Kooh, le président Hannachi n'est pas inquiet. "Les nou- velles recrues ont signé des avenants et les i intérêts de la JSK seront préservés", a-t-il souligné.

A. H.

Les supporters demandent le départ de Medouar

Alors que l'arbitre a sifflé la fin de la rencontre entre l'ASO et la JSK sur le score nul d'un but partout, les supporters de l'équipe de Chlef ont demandé le départ Abdelkrim Medouar. En effet, la situation ne plaît plus beaucoup aux fans de Rouge et Blanc, qui veulent retrouver leur équipe à son meilleur niveau et goûter encore à la joie de la victoire, alors que l'ASO pointe au bas du tableau, dans la zone rouge et risque de payer le prix fort à la fin de la saison. Les supporters de l'équipe de Chlef, très en colère après le match, se sont donc pris au dirigeant Medouar et ont réclamé son départ, d'après eux ce serait lui le problème du groupe et que s'il donnait sa démission tout irait beaucoup mieux au sein de l'équipe.

Wallemme : «Notre objectif est le maintien»

Wallemme : «Notre objectif est le maintien» L'entraîneur Jean-Guy Wallemme estime que son équipe

L'entraîneur Jean-Guy Wallemme estime que son équipe ne peut prétendre à jouer le haut du tableau même s'il reste encore 33 points en jeu.

"Notre objectif est le maintien en Ligue 1. Je crois que le nul enre- gistré devant l'ASO nous fera beaucoup de bien pour la suite", a déclaré Wallemme.

«Il y avait de la place pour la victoire» L'entraîneur Wallemme n'est pas très satisfait du nul enregistré devant l'ASO. "Je crois qu'aujour- d'hui il y avait de la place pour la victoire, malheureusement on n'a pas exploité toutes les occasions

créées. Je suis content de la réac- tion de mes joueurs qui ont fait preuve d'une grande détermina- tion pour glaner les trois points de la partie", a ajouté l'entraîneur de la JSK.

«Je ne vais pas couper la tête à Kooh» L'entraîneur de la JSK a pris la défense de son attaquant came- rounais Raphaël Kooh Sohna qui a raté plusieurs occasions nettes de scorer. "Kooh s'est distingué par ses ratages, mais je ne vais pas lui couper la tête", s'est-il contenté de dire.

«L'affaire Meguehout est du ressort de la direction» Interrogé sur le milieu Ahmed Meguehout qui n'a pas donné signe de vie depuis la rencontre face à l'USMA, Wallemme dira :

"L'affaire Meguehout est du res- sort de la direction." A. H.

Naâs, Naït Yahia, Zazou et Madouni, toujours blessés

Alors qu'ils étaient incertains pour cette rencontre, Naâs, Naït Yahia, Zazou et Madouni sont toujours blessés et ont été laissés au repos par le coach. Les quatre joueurs devraient cependant être rétablis prochainement pour retrouver le chemin des terrains de football.

Yedroudj dans la tribune officielle

Le jeune milieu de terrain des Jaune et Vert, Yedroudj, a suivi la rencontre d'hier qui a opposé son équipe à l'ASO, depuis la tribune officielle du stade Boumezrag de Chlef. Il a été laissé de côté pour cette rencontre car il souffre d'une blessure au genou, à cause de laquelle il n'a pas pu prendre part à ce match.

Lekhdari de retour, mais sur le banc

Absent depuis maintenant deux matches et incertain pour la rencontre d'hier, Lekhdari aura finalement été appelé par le coach mais sur le banc de touche et n'aura pas participé à la rencontre d'hier. L'entraîneur des Rouge et Blanc est cependant satisfait de la disponibilité de la majorité de ses joueurs et d'avoir un large éventail de choix sur son banc de touche.

L'affluence

a grimpé

en seconde

période

Alors que les gradins du stade Boumezreg de Chlef étaient à moitié remplis lors de la première période, l'affluence du public a grimpé en flèche lors de la deuxième mi- temps. Alors que l'affiche s'annonçait pleine de surprises, la gratuité de l'entrée après les 45 premières minutes a sûrement beaucoup pesé sur la décision des supporters de l'ASO de remplir les gradins du stade.

L'ASO a réclamé un penalty à la 73'

Alors que l'on allait pratiquement prendre part au dernier quart d'heure de la rencontre, une faute flagrante, à l'intérieur de la surface des Canaris, n'a pas été sifflée par l'arbitre de la rencontre. A la 73e minute, Messaoud, qui s'était élancé dans les 18 mètres adverses, a été fauché par un défenseur de la JSK et l'arbitre n'a pas branché, ce qui a eu le don d'énerver les joueurs ainsi que les supporters de l'ASO, qui se sont mis à insulter l'arbitre de la rencontre.

www.competition.dz Samedi 7 février 2015 8 LIGUE 1 19 e JOURNÉE JSS 2 Le MOULOUDIA
www.competition.dz
Samedi 7 février 2015
8
LIGUE 1 19 e JOURNÉE
JSS
2
Le MOULOUDIA d'Artur
Jorge tombe à Béchar
ZEGHDANE :
MCA
1
MCA-MOB
Stade 20-Août-1955 de Béchar
mardi à 18h
Buts :
JSS : Tiouli 7', Aoudou 51'
MCA : Aouedj 81'
«Je serai prêt pour
le match contre
Sahel SC»
Laoussi 3
Terbah 3
Tobbal 3
(Laib 55')
Benzerga 3
Aneri 3
(Aoudou31') 4
Bousmaha 3
Belkhir 3
Hemia 3
Tiouli 4
Sayeh 3
(Benmohamed 86')
Bapendi 3
Ent : Belhafiane
Chaouchi 2
Hachoud 2
Bachiri 3
Berchiche 2
Ben Brahem 3
Chita 3
Hendou 2
(Aouedj 69')
Karaoui 3
(Ouali 46')
Gherbi 2
C'est un match qui revêt un caractère
important pour les deux formations en quête de
victoire pour remonter la pente.
PAR A. OUKILI
Les locaux portés
par leur nombreuse
(Yachir85')
galerie se portent
d'entrée à l'assaut des
buts adverses et mettent
Toufik Zeghdane était le grand absent
hier lors du match de son équipe contre
la JSS. Le Franco-Algérien, qui a
contracté une blessure au niveau de
l'ischio-jambier face au NAHD, renouera
avec la compétition lors du match de la
coupe de la CAF contre l'équipe
du Sahel SC du Niger.
Mendouga 2
Gourmi 3.
Ent. : Artur Jorge
à la compétition :
à rude épreuve
"Pour le match
Chaouchi et sa défense.
Les attaquants Sayah,
Terrain praticable, temps printanier,
affluence moyenne, arbitrage de
M. Boukhalfa, assisté par
M.M. Zerhouni et Ayed.
Averts : Bousmaha 9', Tiouli 23'
Hachoud 23', Karaoui 30
Gherbi 50', Batendi 90'+2
Film du match
7' Centre de Belkhir qui
trouve Tiouli, ce dernier
profite d'une erreur de la
défense met le cuir au fond
des filets.
Belkheir et compagnie
donnèrent du fil à
retordre aux visiteurs.
Leurs efforts seront
récompensés par un but
réalisé par le
virevoltant Tiouli.
Ce but motive
de plus en
plus les gars
de la JS
Saoura qui
continuèrent à dominer
les débats sans pour
14' Coup franc direct
botté par Hachoud, qui rate
l'égalisation.
31' Aoudou face à
Chaouchi rate l'occasion de
corser l'addition.
56' Ce même Aoudou se
joue de la défense avant de
mettre le cuir au fond des
filets.
score d'un but à zéro
que M. Boukhalfa
renvoie les joueurs aux
vestiaires pour la
traditionnelle pause
d'un quart d'heure
avant de reprendre le
jeu. Déterminés pus qua
jamais à ajouter d'autres
buts pour se mettre à
l'abri d'un éventuel
retour en force de leurs
adversaires.
C'est se que
nous avons appris
d'un membre du
staff médical du
Mouloudia d'Alger,
qui a rassuré que le
joueur sera bel et
bien présent lors du
match de la coupe
de la CAF.
"Zeghdane a besoin
de dix jours de
repos et il
sera prêt
cinq jours
avant le
match
contre
l'équipe
du
Niger,
mais le
dernier
mot
revient à
l'entraîneur.
C'est à lui de
juger si le joueur
et apte ou non a
jouer cette
rencontre", dira un
membre du staff
médical du MCA.
contre le MOB, je ne
pense pas que je
vais jouer, mais
Incha Allah, lors du
match de la coupe
de la CAF, je serai
opérationnel", nous
a déclaré Zeghdane,
35' Hachoud d'un autre
coup franc rate encore une
fois le cadre.
81' Aouedj face au
gardien de la JSS réduit le
score.
autant ajouter d'autres
réalisations. Les
Algérois qui ne faisaient
que se défendre durant
les vingt premières
minutes de jeu
répliquent par des
contres rapides et
dangereux par Gourmi
et Mendouga qui se
heurtent à une défense
bien dirigée par Padidi.
Les cinq dernières
minutes du premier half
furent à l'actif des
Algérois trouvent à
chaque fois l'excellent
gardien de but Salah
Laouti bien placé pour
les empêcher de revenir
Les camarades
de Toubal entament en
force la seconde mi-
temps. Et dix minutes à
qui croit dur comme
fer, que son
équipe va se
maintenir
en L1 et
atteindre
la phase
des
poules
de la
coupe de
la CAF.
"Je peux
vous dire
depuis
l'arrivée du
staff
technique, on a
retrouvé notre
football et Incha
Allah, l'équipe va
rester en L1 et nous
allons tout faire
pour atteindre la
phase des poules de
la coupe des
confédérations
africaine."
à la marque. Et sur le
peine, ils ajoutèrent un
deuxième but inscrit par
Aoudou suite à une
action personnelle. Les
Algérois ne baissent pas
les bras mènent de
rapides attaques pour
essayer de réduire la
marque et pourquoi pas
égaliser. Sentant le
danger venir, les joueurs
de la JSS passent à la
vitesse supérieure sans
pour autant inscrire un
troisième but. Aouedj en
fin de match réduit le
score.
La rencontre s'est
achevée sur le score
mérité de deux buts à
un en faveur des locaux.
A. O.
La rencontre de la
20e journée entre
le Mouloudia
d'Alger et le MOB a
été avancée à 18h
et se jouera sur la
pelouse du stade
Omar Hamadi de
Bologhine.
La direction du
vieux club algérois
a envoyé une
demande à la ligue
nationale de
football (LFP), pour
avancer cette
rencontre afin de
permettre au
nombreux public de
venir en masse,
surtout que
l'équipe a besoin
de ses supporters
pour réaliser un
bon résultat. "Le
mardi, c'est un jour
de semaine et nous
avons jugé qu'il est
préférable de jouer
à 18h au lieu de
16h, pour
permettre à nos
supporters de
venir nombreux
mardi au stade de
Bologhine, car on a
vraiment besoin
d'eux pour aider
l'équipe à gagner
ce match qui est
important pour
nous afin de
récolter les trois
points de la
victoire en
attendant
d'enchaîner
d'autres victoires à
l'avenir", dira le DG
du MCA, Rafik Hadj
Ahmed.
Les Chnaoua
seront
certainement
nombreux à
envahir le stade
Omar Hamadi de
Bologhine, pour
soutenir les
camarades de
Chaouchi, afin de
glaner les trois
points de la
victoire qui sont
important pour la
suite de la saison.
M. Z.
Contacté par
nos soins hier,
avant le match de la
Saoura, Zeghdane
dira sur son retour
M. Z.

ARTUR JORGE : «Ngoula est un très bon joueur, mais…»

L'international camerounais, Patrick Ngoula, a été encore une fois écarté du groupe hier face à la JSS après avoir raté le match contre le Nasria. Ngoula est très déçu de ne pas encore figurer dans le onze d'Artur Jorge, malgré les explications de ce dernier, qui a rassuré le joueur que tôt ou tard il sera aligné.

Une cinquantaine de Chnaoua à la Saoura

Malgré un froid glacial, une cinquantaine des supporters du Mouloudia, ont effectué le déplacement à la Saoura, pour soutenir leur équipe contre la JSS. Avant le coup d'envoi de la rencontre, ces supporters se sont rendus à l'hôtel où sont hébergés les Mouloudéens pour les motiver afin de réaliser un bon résultat dans ce match.

motiver afin de réaliser un bon résultat dans ce match. Pour connaître les intentions d'Artur Jorge,

Pour connaître les intentions d'Artur Jorge, qui pourtant était le plus chaud à recruter Ngoula, ce dernier explique les rai- sons de cette mise à l'écart de Ngoula, qui n'a joué aucune minute depuis le début de la phase retour : "C'est moi qui ai exigé le recrutement de Ngoula et, pour moi, c'est un très bon joueur, mais comme il n'a pas fait le stage d'Espagne avec nous, j'étais obligé de choisir la paire Bachiri et Berchiche, pour jouer le premier match contre le MCEE. Je ne suis pas fou de chan- ger une défense qui n'a encaissé aucun but en trois matchs et comme vous le savez, il y'a une règle dans le football, on ne change jamais une équipe qui gagne." Par ailleurs, Ngoula semblait très déçu avant-hier, après l'annonce des 18 qui feront le voyage à la Saoura, mais l'international camerounais a eu un comportement digne des grands joueurs ; il n'a fait aucun bruit, ce qu'a apprécié Artur Jorge. "Je sais que Ngoula est déçu, car il n'a pas été retenu pour jouer le match de la JSS, mais je l'ai quand même rassuré qu'il aura sa chance, car on ne peut pas jouer avec le même onze, puisqu'il y a

les matchs de la coupe d'Afrique qui nous attendent. Donc, il est fort possible qu'il jouera le match contre le MOB ou bien celui contre la formation du Niger", nous confia l'ancien entraîneur du PSG et du FC Porto. Ainsi donc, les premiers débuts de Ngoula avec le Mouloudia seront probablement au cours de la semaine, puisque le Mouloudia est appelé à jouer deux matchs, contre le MOB et contre la formation du Niger, El Sahel.

M. Z.

Raïssi s'est réuni avec les joueurs à l'hôtel El-Djazzira

Le président du Mouloudia d'Alger, Abdelkrim Raïssi, a fait le déplacement avec son équipe à la Saoura. Il s'est réuni avec les joueurs à la veille du match dans la salle des conférences de l'hôtel El-Djazzira, pour motiver les joueurs et les pousser à donner le meilleur d'eux-mêmes pour revenir avec un résultat probant de ce périlleux déplacement. "Je veux les trois points. C'est un match important pour nous, si on gagne, on va quitter le bas du tableau, alors jouez votre football et gagnez-moi ce match, et je vous promets une belle prime", dira le président Mouloudia.

DJALLIT prêt pour le MOB

Après avoir raté les deux derniers matchs de son équipe contre le NAHD et la JSS, l'attaquant Mustapha Djallit, renouera avec la compétition officielle ce mardi, à l'occasion du match contre le MOB, pour le compte de la 20e journée du championnat professionnel Ligue 1 Mobilis. En effet, le natif de Béchar, qui s'est blessé lors du match contre l'ASO à Chlef, va faire son grand retour ce mardi à l'occasion du match contre le MOB. Pour rappel, le staff médical lui a donné le feu vert pour reprendre les entraînements avec le groupe 48h avant le match de la Saoura. Le staff technique du MCA n'a pas voulu prendre le risque de convoquer Djallit pour lui donner tout le temps pour être

prêt pour le match du MOB. Contacté par nos soins, Mustapha Djallit, dira sur son retour : "Si je n'ai pas joué le match contre la JSS, c'est parce que j'avais seulement deux séances dans les jambes et le coach a préféré me ménager pour la prochaine rencontre contre le MOB. Je peux vous dire que je suis opérationnel pour cette rencontre et je ferai tout pour réaliser un grand match et aussi marquer des buts pour gagner cette rencontre, qui est importante pour la suite de notre parcours. J'espère une chose, que mon équipe reviendra avec un bon résultat de la Saoura cet après-midi (Ndlr :

entretien réalisé hier matin), pour augmenter notre capital points."

M. Z.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 1

9

Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 1 9 Le MCA a vécu l'enfer à

Le MCA a vécu l'enfer à Béchar

PAR AMINA Z.

Les supporters du Mouloudia d'Alger qui ont fait le déplacement à Béchar ont été mal accueillis. Les Bécharis ont utilisé tous les moyens pour assurer la gagne.

1000 DA le billet d'accès au stade 20-Août-1955 de Béchar

D'abord, à leur arrivée à la ville de Béchar, les Mouloudéens ont été choqués de voir que le ticket d'entrée pour le stade était à 1000 dinars. Une façon de faire tout ce qu'il faut afin que les supporters du Mouloudia d'Alger n'achètent pas les tickets

et ne rentrent pas dans le stade

pour donner de la voix à leur équipe. Mais les supporters malgré tout ont acheté leurs

billets.

Les gars de Béchar refusent l'accès aux Chnaoua

A leur arrivée au stade, les

supporters pensaient qu'ils allaient rejoindront les gradins, mais ils n'étaient pas au bout de leurs surprises. Ils arrivent devant les accès du stade et ils trouvent devant eux des gens leur interdisant l'accès. Mis a part le comité de supporters qui a pu rentrer, car ils étaient venus au stade avec l'équipe, les autres fans ont trouvé un mal fou pour

HACHOUD :

«On a les preuves qui condamnent les dirigeants de la JSS»

" On a été malmenés, agressés et insultés à béchar. On a pris des photos et des vidéos sur tout ce qui s'est passé. On a les preuves qui condamnent les dirigeants de la JS Saoura qui ont tout fait pour nous pourrir la vie. En tous les cas, ce qu'on a vécu à Béchar, c'était tout sauf du foot. " A. Z.

Raïssi :

«On m'a agressé avec une barre de fer»

Le président Krimo Raïssi était vraiment choqué sur ce qu'il a vécu hier à Béchar lorsqu'il a été agressé pendant le match par un proche du club de la JSS : " J'ai frôlé la mort aujourd'hui, car on m'a agressé avec une barre de fer. C'est vraiment honteux de la part des dirigeants de la JSS qui ont terni l'image du Sud. Les dirigeants de ce club doivent être radiés à vie du football national, car ils ont utilisé des moyens extra-sportifs pour gagner ce match. Nous, on ne va pas se taire et nous allons faire un rapport qu'on déposera à la ligue et incha Allah les responsables de la LFP vont sanctionner ceux qui étaient derrière ces manœuvres, si on veut avancer notre football", dira Raissi. A.Z.

prendre le dessus. Tout le monde était contre les Algérois, même le service d'ordre.

Rafik Hadj Ahmed

s'accroche avec le service d'ordre Face à la situation, le directeur général du MCA, Rafik Hadj Ahmed, part voir les responsables du stade, ainsi que le service d'ordre pour assurer que les supporters prennent place dans les gradins, mais rien

à faire. Devant ce bloc, Hadj

Ahmed s'accroche avec le service d'ordre qui l'a renvoyé derrière les barreaux pour suivre le rendez-vous. Ce fut une grosse tension et les Mouloudéens ont

demandé au commissaire du match de tout mettre dans son rapport. Pour les Mouloudéens, les hauts responsables du football doivent mettre fin à ces mascarades à répétition. Car, tout le monde sait que le stade de la JS Saoura n'est pas à sa première affaire de violence.

Une trentaine de supporters Quand la partie a débuté, une trentaine de fans du MCA seulement a pu prendre place dans les gradins. Certains d'entre eux ont demandé au président Raissi d'intervenir, mais devant l'entêtement des Bécharis, le président n'a rien pu faire. On signalera que plusieurs d'entre

rien pu faire. On signalera que plusieurs d'entre eux n'ont pas pu arriver jusqu'à Béchar, ils

eux n'ont pas pu arriver jusqu'à Béchar, ils sont restés.

Accrochage entre les dirigeants Avant le coup d'envoi de la partie, quand les deux équipes étaient dans les vestiaires, un accrochage entre les dirigeants des deux clubs a eu lieu. Une image très décevante, surtout que tout le monde sait que c'est la même société qui a repris les deux clubs et donc, les deux

sociétés sportives sont des filiales de la Sonatrach.

Chaouchi insulté Dès qu'il a foulé la pelouse du stade du 20'Août-1955 de Béchar, le gardien de but du Mouloudia d'Alger, Faouzi Chaouchi, a été insulté par les supporters de la JSS qui n'ont pas ménagé le joueur afin de le déstabiliser pour qu'il sorte de son match.

A. Z.

Artur Jorge : «C'était une guerre, pas du foot»

" On était dans une guerre, on n'a pas joué un match de football. C'est inadmissible ce qui s'est passé aujourd'hui. Il y avait des bagarres avant et pendant le match et là comme vous voyez on n'est pas encore sortis du stade. Ce n'est pas ça le football et je suis vraiment déçu de voir ce genre de comportements dans un stade de football. En ce qui concerne mon équipe, en première période, nous étions passés à côté de la plaque et je comprends les raisons de notre piètre prestation, car avec tout ce qui s'est passé, on ne peut pas jouer au football. Je suis vraiment dégoûté et je n'arrive même pas à donner des impressions sur ce match ", dira le technicien portugais. A. Z.

Un rapport accablant

Le délégué du match a mentionné tout ce qui s'est déroulé hier à Béchar. Un rapport accablant les responsables de la JS Saoura avant et à la mi-temps. Rien n'a été oublié. Un rapport qui va certaine- ment pousser les membres de la commission de discipline à sévir sur cette affaire, surtout que les Mouloudéens comptent envoyer un dossier avec les preuves à l'appui pour montrer ce qu'ils ont vécu vraiment à Béchar et le traitement qu'ils ont eu. Ce qui est certain, la JSS risque gros dans cette affaire. On saura plus quand la commission de discipline siégera.

Le

secrétaire

du MCA

touché

à l'arcade

Le secrétaire du Mouloudia d'Alger, Hamidouche, a été touché au niveau de l'arcade hier sur une agression par les gens de Béchar. Il a été pris en charge par le staff médical du MCA qui a fait le déplacement à Béchar.

Pour lui éviter le rouge, Jorge remplace Karaoui

Ayant vu que son poulain était très irrité par ce qui s'est passé sur le terrain et comme il a vu qu'il a écopé d'un jaune, Artur Jorge n'a pas voulu voir Karaoui voyant le rouge, alors dès l'entame de la seconde période du match, c'est Ouali qui va rentrer à la place de Karaoui.

BELAID : «Comportement indigne de certains dirigeants…»

De mémoire d'ancien sportif, le DTS de la JS Saoura Larbi Belaid ne s'attendait pas au comportement des

" Je

connais depuis fort longtemps cette prestigieuse formation encadrée par des dirigeants très connus sur la scène sportive. Ils acceptaient en toute

sportivité la défait, mais ceux qui dirigent

actuellement le Doyen se sont mal comportés après la défaite de leur équipe qui ne souffre d'aucune contestation. Ils n'ont pas trouvé mieux que de saccager certaines parties des vestiaires et de provoquer les Bécharis. Ces derniers, selon le DTS,

souligne Larbi

Belaid . L'ensemble des supporters et responsables de la JS Saoura sont très déçus par cette attitude…

dirigeants du Doyen et de quelques remplaçants.

n'ont pas répondu à la provocation ",

HADJ AHMED : «C'est désolant ce qui est arrivé à Béchar»

«Je ne parle pas du résultat ni de l'arbitrage qui a tenté de faire ce qu'il peut pour assurer, mais je veux parler de ce qui s'est passé avant, à la mi-temps et aussi

à la fin du match. Nos supporters

n'ont pas pu avoir l'accès au stade.

Les supporters de la JSS avaient accès aux tribunes sans payer, alors que nos fans devaient payer 1000 DA et même avec ça, ils n'ont pas eu le droit de rentrer et il a fallu 20 minutes après le coup d'envoi pour voir quelques fans

prendre place dans la tribune. A la mi-temps, nos dirigeants ont été interdits d'accès au vestiaire comme le délégué du match et cela pour permettre aux dirigeants de

la JS Saoura d'aller agresser et insulter les joueurs qui ont été agressés verbalement et même physiquement comme Chaouchi qui a été agressé par un policier. Tout cela devant un service d'ordre présent mais absent et quand on lui demande d'intervenir, il fait la sourde

oreille. Des choses inacceptables qui ne devraient pas être revécu dans les stades. A la fin du match, encore des accrochages et voila, on se retrouve avec plusieurs blessés dont des supporters, surtout ceux qui n'ont pas pu rentrer au stade puisqu'ils ont été malmenés par le service d'ordre. Je ne comprends pas comment un Zerouati sanctionné circule dans le stade et personne ne lui demande comment. Il doit payer pour tout

cela.»

A. Z.

Amri gravement blessé

Le milieu de terrain Mahfoud Amri très en verve ce jour fut gravement blessé à la jambe suite à une intervention musclée de Karaoui. Il se tordait de douleur, l'arbitre demande au soigneur de le faire évacuer hors du terrain pour lui prodiguer les soins nécessaires. Il était transféré à l'hôpital pour se faire consulter par un spécialiste afin de déterminer la nature de sa blessure.

Geste apprécié d'Aoudou

L'attaquant de la JS Saoura, Mohamed Aoudou, emporté par son élan a failli ''projeter'' Chaouchi à terre. Ce dernier était en colère dans un premier temps, il croyait que le Sudiste l'avait fait exprès. Le Béninois est allé lui présenter ses excuses sous les applaudissements nourris des spectateurs.

Le Mouloudia

harcelé

Le MCA a perdu hier son match devant la JSS. C'est en grande partie à cause de la pression terrible exercée par les locaux, avant et pendant le match. Les Vert et Rouge ont été agressés, menacés, et tous les moyens de pression ont été utilisés sur eux pour perdre le rendez-vous. Ça a fini par donner ses fruits.

L'arbitre n'a pas protégé les visiteurs

A la demi-heure de jeu,

Karaoui sur un tacle envoie

le joueur de la JSS hors

service. Sur l'action, un accrochage entre les joueurs qui a failli tourner au vinaigre. L'arbitre n'a rien fait pour mettre de l'ordre et tout le monde a constaté que la partie lui a filé entre les mains. Le match s'est arrêté pendant 5 minutes avant de voir les deux équipes reprendre du service. Au coup de sifflet du premier round, les deux équipes sont allées à l'encontre de l'arbitre pour contester ses décisions qui n'étaient pas logiques. Pour voir les deux teams revenir à la charge, il a fallu attendre une demi- heure.

Des

échauffourées

dans les

vestiaires

Les hauts responsables du football doivent intervenir et très vite. Car, ce qui s'est passé hier à Béchar ne doit pas se produire à

l'avenir. D'ailleurs, tout le monde s'est demandé comment un match qui a commencé à 15h, sa seconde mi-temps n'a repris qu'à 16h15. Des échauffourées entre joueurs et dirigeants des deux équipes ont éclaté à

la mi-temps. Une image

pas digne des deux clubs. Après un long moment, les deux équipes reviennent sur le carré vert pour une seconde mi-temps.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

10

LIGUE 1 19 e JOURNÉE

Samedi 7 février 2015 10 LIGUE 1 19 e JOURNÉE UN NUL ÉQUITABLE NAHD 0 ESS

UN NUL ÉQUITABLE

NAHD

0

ESS

0

Stade du 20-Août-55

Ghalem 4 Besseghier 3 Khellef 3 (Herida 82') Allali 3 Guebli 4 Ghazi 2 Bendebka 3 Boukhanchouche 3 (Madi 69') Benyahia 2 Ouznadji 3 Benayad 2 (Ezechiel 62') Ent. : Broos

Khedaïria 3 Bouchar 2 Ze Ondo 2 Delhoum 4 Arroussi 3 Zerara 3 Dagoulou 4 Benyettou 3 (Dehar 81') Ziaya 3 Gasmi 2 (Nemdil 87') Belameiri 3 (Lamri 68') Ent. : Madoui

Temps pluvieux, affluence nombreuse, pelouse glissant, arbitrage de M. Bessiri assisté de MM. Rezgane et Hallam.

Averts :

NAHD : Ghalem (44') ESS : Laroussi (35'), Dagoulou (37'), Ziaya (38'), Belameiri (44'), Khedaïria (44')

Film du match

3' Coup franc d'Ouznadji, Khedairia difficilement en corner. 6' Ouznadji se joue de la défen- se sétifienne, avant de tirer sur le petit filet extérieur. 8' Perte de balle de Benyahia, Ziaya lance Belameiri, mais le tir de ce dernier est sur Ghalem. 12' Corner bien botté par Besseghier, cafouillage dans la surface sétifienne, Ouznadji bute sur Khedairia à un mètre des bois. 20' Corner pour le Nasria, mauvais renvoi de la défense séti- fienne, le cuir atterrit dans les pieds de Benyahia qui tente une frappe des 20 mètres, à côté. 37' Maladroit, Dagoulou fauche Boukhanchouche dans la surface, l'arbitre désigne le point de penalty, mais Ouznadji bute sur Khedairia. 53' Double occasion pour le NAHD, le retourné acrobatique d'Ouznadji est repoussé par Delhoum sur la ligne, Guebli à l'affut ne trouve pas mieux que le poteau extérieur de Ghalem. 58' Mauvaise relance des Nahdistes, Gasmi sert Ziaya, qui se présente seul face à Ghalem, mais il glisse au moment d'armer sa frappe. 71' Long ballon de Guebli pour Ouznadji, qui dévie de la tête pour Ezechiel, ce dernier devance Khedairia, mais le portier sétifien dégage son camp. 79' Centre de Benyahia pour Ezechiel, qui contrôle de la poitri- ne, avant de frapper dans les décors. 90'+3 Centre de Besseghier, tête d'Ezechiel qui fait mouche, mais l'arbitre refuse le but pour une charge peu évidente sur Khedairia. 90'+4 Balle de match pour Dahar, qui bien servi par Lamri se retrouve seul au point de penalty, mais il trouve le moyen de na pas cadrer alors qu'il avait les buts grand ouverts.

D'emblée, les locaux se montrèrent volontaires, décidés de faire un grand match contre le NAHD
D'emblée, les locaux se montrèrent volontaires, décidés de faire un
grand match contre le NAHD et empocher les trois points de la partie.
ANELKA
SUPER STAR
De notre correspondant
H. MUSTAPHA
AU STADE DU
Basant leur jeu sur les ailes et
des contres rapides, ils créèrent plu-
sieurs occasions chaudes, mais la
défense de l'Entente de Sétif a été
bien organisée et dans un grand jour
pour écarter chaque action dange-
reuse créée par les attaquants du
Nasr Hussein Dey. Et à partir de la
25e minute, le jeu devient équilibré
entre les deux formations avec
quelques essais chauds de part et
d'autre jusqu'à la 37 e minute, sur une
faute du joueur Dougoulou sur un
attaquant du NAHD dans le carré
des 18 mètres, l'arbitre de la ren-
contre siffla un penalty pour les
locaux, tiré par le joueur Nouri
Ouznadji et le gardien Khedaïria
dévia le cuir en corner. En seconde
période, les deux équipes retournent
sur le terrain avec un nouveau visa-
ge, décidées de sortir le grand jeu
afin de réaliser un bon résultat en
jouant plus rapide vers l'attaque avec
un léger avantage pour les locaux
qui ont raté pas mal d'occasions
nettes pour ouvrir le score, mais la
défense des visiteurs a été bien orga-
nisée pour stopper chaque action
dangereuse créee par les camarades
20-AOÛT-1955
Arrivé à Alger mercredi der-
nier, Nicolas Anelka était présent
hier après-midi au stade du 20-
Août-1955 de Ruisseau. Anelka a
d'ailleurs enflammé le stade dès
son apparition dans la tribune
d'honneur, il a suivi la rencontre
avec un grand intérêt aux côtés
du président Ould Zmirli. Les
supporters du Nasria n'ont
d'ailleurs pas cessé de scander
son nom, chose qui l'a bien évi-
demment ravi, lui qui a tenu éga-
lement à les saluer.
de Nouri Ouznadji. Et le jeu restera
dominé par les locaux, mais sans
scorer, vu la bonne défense de
l'Entente de Sétif. Le score restera
inchangé de zéro partout entre les
deux formations et dans un résultat
qui ne satisfait pas les responsables
du Nasr Hussein Dey.
H. M.
RÉSULTATS
Khedaïria fout
la pagaille au
stade du
L'ŒIL DU COACH
Ghazi et
19 e journée
Ouznadji, les
seuls chan-
Broos : «Le penalty
raté a été le tournant
du match»
MCEE
3-0
CSC
20-Août-1955
gements
MOB
1-0
ASMO
On jouait la 44e minute
de jeu, lorsque Benayad
est victime d'une
agression caractérisée
de la part de l'attaquant
sétifien Belameiri. Les
esprits s'échauffent
entre les 22 acteurs,
avant l'intervention
stupide du portier
Khedaïria qui s'en alla
relever un Benayad qui se
tordait de douleurs. Une
attitude qui a fait réagir
son alter ego nahdiste
qui est allé en découdre
avec le Sétifien. Les deux
gardiens de but ont été
très justement avertis
par M. Bessiri au même
titre que Belameiri, mais
ce n'était pas suffisant
pour atténuer la stupidité
du gardien sétifien, qui
est allé gratifier le public
nahdiste d'un bras
d'honneur, un geste qui a
mis le feu aux poudres,
n'était la mi-temps qui a
été très vite sifflée par
M. Bessiri.
du coach
JSS
2-1
MCA
Le coach Hugo Broos a
prôné la stabilité à
l'occasion de cette
rencontre, puisqu'il a
reconduit le même
onze qu'il avait aligné
lors des trois
premiers matchs de
cette phase retour à
deux éléments près.
En effet, le coach
nahdiste a titularisé
Ghazi et Ouznadji en
lieu et place de
Metref et Ouhadda.
NAHD
0-0
ESS
«Je pense qu'on méritait
vraiment mieux au vu de ce
qu'on a pu montrer aujourd'hui.
On a vraiment bien joué, face à
une très bonne équipe de Sétif. Je
dirais que s'il y avait un vainqueur à
désigner sur cette rencontre, ça sera sans nul doute
le NAHD, au vu des nombreuses occasions qu'on
s'est créées. On n'a pas été très chanceux, car si on
avait réussi à marquer ce penalty, on serait main-
tenant en train de chavirer, ce fut clairement le
tournant du match."
ASO
1-1
JSK
USMA
5-1
RCA
CLASSEMENT DE LA LIGUE 1
MATCHS
BUTS
CLUBS
Pts
J.
G.
N.
P.
P.
C.
Diff.
1. MOB
35
19
09
08
02
23
11
+12
2. ESS
32
19
08
08
03
23
17
+06
3. USMA
29
19
08
05
06
26
19
+07
Environ 1000
4. USMH
28
18
09
01
08
18
19
-011
Sétifiens
Madoui : «Un très bon
point de pris»
présents
5. MCO
27
18
07
06
05
14
13
+01
6. ASMO
27
19
07
06
06
17
17
00
7. CSC
26
19
07
05
07
22
20
+02
«Je
pense
qu'on
a
vu
aujourd'hui une très belle empoi-
gnade entre deux formations qui
n'ont jamais refusé le jeu, bien au
contraire. Mes joueurs ont été très
8. RCA
26
19
08
02
09
15
22
-07
9. CRB
25
18
07
04
07
17
22
-05
10. MCEE
24
19
07
03
09
28
26
+02
bons sur le plan défensif, ils ont
bien géré la rencontre, et ce nul est plutôt
équitable, car si mon équipe a eu une balle
de match en fin de partie, le NAHD s'est
créé aussi de très belles occasions de scorer.
Je félicite mes joueurs qui ont réussi un très
bon match, car j'estime que c'est un très bon
point de pris, face à une équipe qui a mon-
tré qu'elle était redoutable."
11. JSS
24
19
06
06
07
16
17
-01
U21 : NAHD 0 - ESS 1
Chez les U21, le résultat de la
partie a été favorable aux
Sétifiens qui se sont imposés par
la plus petite des marges, sur le
score d'un but à zéro. Une défaite
qui place les Nahdistes plus que
jamais en position de lanterne
rouge.
12. JSK
23
19
06
05
08
22
23
-01
13. USMBA
22
18
05
07
06
13
17
-04
14. NAHD
21
19
05
06
08
14
16
-02
15. ASO
19
19
03
10
06
12
17
-05
16. MCA
18
19
04
06
09
20
24
-04

La mi-temps sifflée dans la confusion totale

La fin de la première période a été très chaude, puisqu'un vif accrochage a éclaté entre l'entraîneur des gardiens de but du Nasria, M. Brahim Boumaâchouk, et le président sétifien, Hassen Hamar. Le chairman sétifien a lui-même failli allumer le feu lorsqu'il réagira de façon énergique suite au penalty accordé au Nasria. Fort heureusement que les choses sont revenus au calme après la pause-citron qui a eu l'effet de calmer les esprits.

Comme prévu, les supporters de l'Entente de Sétif n'ont eu droit qu'à une petite partie de la seconde tribune. Ils étaient initialement près de 800 fans de l'ESS à avoir pris place dans la tribune qui leur a été réservée, mais comme un bon nombre de Sétifiens qui n'avaient pas trouvé place dans cette tribune ont choisi d'accéder du côté de la première tribune. Ils ont été par la suite déplacés vers les leurs, leur permettant de suivre la rencontre entre Sétifiens. Ils étaient en tout environ un millier de fans de l'ESS contre environ 7000 Nahdistes.

 

DÉSIGNATION DES ARBITRES

 

RENCONTRE

ARBITRE DIR.

1 er ASSISTANT

2 e ASSISTANT

4 e ARBITRE

AUJOURD’HUI

       

USMBA - CRB

Mial

Semssoum

Idir

Boufrioua

MCO - USMH

Arab

Bazzine

Bioud

Mediar

20 e journée ASMO ASO KSK NAHD RCA USMBA CRB MCEE USMH USMA CSC MCO

20 e journée

ASMO

ASO

KSK

NAHD

RCA

USMBA

CRB

MCEE

USMH

USMA

CSC

MCO

MCA

MOB

ESS

JSS

PROCHAINS RENDEZ-VOUS

MCO MCA MOB ESS JSS PROCHAINS RENDEZ-VOUS 21 e journée USMBA USMH USMA CSC NAHD

21 e journée

USMBA

USMH

USMA

CSC

NAHD

MCO

ASMO

MCA

MOB

ESS

JSS

JSK

ASO

CRB

MCEE

RCA

10 minutes de silence observées par les Ultras

Les Ultras nahdistes se sont distingués par un geste fort à l'encontre de leurs joueurs, et ce, en déployant dès l'entame de la partie une grande banderole sur laquelle on pouvait lire : "Dix minutes de silence pour votre ignorance Ultras résistance". Les supporters Nahdistes ont donc observé dix minutes sans avoir à soutenir leur équipe, observant un silence pour protester contre la piètre prestation de l'équipe face au Mouloudia d'Alger et l'attitude nonchalante de certains joueurs.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 1 11 MOB 1 Le MOB assure l'essentiel  ASMO 0
19 e JOURNÉE LIGUE 1
11
MOB
1
Le MOB assure l'essentiel
ASMO
0
-
Stade de l'Unité maghrébine
But : Hamzaoui 11'
U 21 : MOB 3
ASMO 1
Mansouri 3
Aguid 2
Benali 2
Messaoudi 2
Mebarakou 4
Rahal 2
(Chettal 78')
Dehouche 4
(Domrane 92')
Yaya 4
N'diaye 2
(Ferhat 68')
Sidibé 3
Hamzaoui 5
Ent. : Amrani
Khelladi 4
Benayada 2
(Barka 46') 3
Belaïd 2
Bouamria 3
Sebbah 3
Belalem 3
Aouad 3
Boudoumi 3
Bentiba 3
Tabti 3
Pour son troisième match à domicile lors de cette phase retour, l'actuel leader du
championnat national de Ligue 1 Mobilis, le MO Béjaïa, n'avait plus le droit à l'erreur,
face à la jeune formation de l'ASMO qu'il a reçue vendredi à l'occasion de cette 19 e
journée et ce après deux nuls concédés chez lui (NAHD et ASO).
De notre correspondant
LYÈS CHEKAL
Mazal
Les capés d'Amrani ont
tenu toutefois à signer leur pre-
mière victoire en profitant de la
venue de l'ASM Oran, chose faite
d'ailleurs, puisque le MOB a
réussi à rectifier le tir dès la 11' de
la partie par le virevoltant
Hamzaoui qui réussit à tromper
la vigilance du portier Khelladi
après avoir raté une opportunité
de marquer une minute plus tôt.
La mission des Mobistes ne fut
guère facile face à une bonne
équipe de l'ASM Oran (4e) tou-
jours aussi séduisante à l'exté-
rieur et connue pour sa qualité
de jeu, très séduisant notamment
quand elle rencontre des équipes
de gros calibre. La première mi-
temps fut très équilibrée, le MOB
aura son ascendant durant les
trente premières minutes et
El-
(Naït Slimane 79')
Mouloudia,
Ballo 2
(Bendjelloul 66')
Ent. : Benchadli
mazal, mazal
Les U 21 du MOB ont
remporté une
précieuse victoire, la
neuvième de la saison,
face à leurs
homologues de l'ASMO
sur le score de trois
buts à un. Djaoued,
Aïssani et Bahri ont été
les buteurs du côté
mobiste. Ainsi, les
jeunes du MOB
totalisent trente et un
points et occupent la
sixième place.
Temps froid, public nombreux, arbitrage
du trio Aouina-Boulfelfel- Benaïssa
Juste après le coup
de sifflet final de M
Aouina, les Crabes
n'ont pas cessé de
scander " Mazal El-
Mouloudia, mazal,
mazal ", faisant
allusion ainsi au
MCA, que le MOB va
rencontrer ce mardi
à Bologhine à partir
de 18h.
Deux ex-
Averts :
Mobistes
MOB : Aguid 18', Sidibé 42'
ASMO : Boudoumi 42'
retrouvent le
stade de
Film du match
l'Unité
10'Une échappée de
Hamzaoui sur le flanc gauche,
ponctuée par un tir rageur, qui
frôle le poteau.
11' Le même joueur
Hamzaoui se rachète cette fois-ci,
du coup il réussit de la même
action précédente à inscrire le
premier but pour son équipe.
13' Passe en profondeur de
Rahal en direction de Hamzaoui,
qui, avec un peu d'égoïsme, au
lieu de servir son coéquipier
Yaya, seul face aux bois adverses,
tente d'abord un lob repoussé
par le portier Khelladi, le cuir lui
revient, il tente le dribble cette
fois-ci mais Khelladi réussit à se
saisir du cuir.
29' Un corner botté par
Bentiba , Sebbah, à l'affût, tente
une volée mais n'arrive pas à
avoir raison sur le gardien de but
Mansouri.
31' Un joli geste technique
d'Aouad qui lui en valait les ova-
tions du public. En effet, le
milieu offensif asémiste, d'une
pichenette, réussit à servir son
coéquipier Bentiba qui n'a pas su
conclure ce joli mouvement,
ratant ainsi l'égalisation pour son
équipe.
44' Rahal hérite d'une bonne
balle d'Yaya et réussit à prendre
le dessus sur son ancien coéqui-
pier, Bouamria, mais rate lamen-
tablement le cadre.
45'+1 Un corner de
Dehouche repris de la tête par
Mebarakou, qui saute plus haut
que tout le monde mais le gar-
dien asémiste d'une belle parade,
dévie le cuir qui retombe dans les
pieds de Hamzaoui. Ce dernier
reprend du plat du pied, le
poteau dévie le cuir et sauve les
Asémistes d'un second but.
47' Hamzaoui, très en vue, se
déjoue de la défense oranaise,
offre un caviar à N'diaye qui rate
complètement sa reprise devant
un imparable Khelladi.
53' Le même Hamzaoui
continue de faire des merveilles,
reprenant d'une tête rageuse, à la
faveur d'un corner bien ajusté de
Dehouche mais sa reprise sera
déviée par Khelladi en corner qui
ne donnera rien.
58' Yaya tente un tir des 30 m,
Khelladi encore une fois étale
toute sa classe et d'un bon
plongeon capte courageusement
le cuir.
85' Hamzaoui, toujours lui,
décoche à la limite des 16 yards
un tir qui avait failli faire
mouche.
l'ASMO prendra la direction du
jeu dans le dernier quart d'heure
ratant deux occasions par Sebbah
(29') et Bentiba 31'). De retour des
vestiaires, le MOB était maître du
terrain mais n'arriva pas à faire le
break devant une équipe asémis-
te qui n'a pas voulu abdiquer. Ni
Hamzaoui , ni N'diaye encore
moins Yaya ne sont arrivés à
trouver la faille devant le portier
dans un grand jour, appelé
Khelladi.L'essentiel, pour le
MOB, était ce précieux succès
obtenu face à l'ASMO, qui lui
permettra certainement d'abor-
der le prochain match de mardi
chez la lanterne rouge le MCA
dans de très bonnes conditions
morales.
maghrébine
L. C.
L'ŒIL DU COACH
Amrani : «On
a joué avec
le feu…»
Benchadli :
Deux ex-joueurs du
MOB, en l'occurrence,
le défenseur Bouamria
et l'attaquant Ballo,
ont retrouvé samedi le
terrain du stade de
l'Unité Maghrébine
mais en tant
qu'adversaires cette
fois, du fait qu'ils
portent actuellement le
maillot de l'ASMO. Pour
rappel, ces deux
joueurs ont joué avec
le MO Béjaïa durant la
phase aller du présent
exercice.
«On a manqué
de réalisme»
"Après deux raté de suite à
la maison et après avoir
perdu quatre points, mon
équipe devrait réagir et
assurer la victoire. Tout ce
que je retiens de ce match,
ce sont les trois points du
succès face à une équipe
de l'ASMO, l'une des plus
vieilles écoles de notre
championnat. On aurait pu
gagner par plus d'un but si
mes joueurs avaient su
comment mettre dedans
ces multiples occasions
ratées. On a joué avec le
feu en fin de partie,
heureusement que la partie
était terminée,
félicitations aux joueurs
qui se sont donnés sur le
terrain. Maintenant à nous
de préparer comme il se
doit le match de mardi face
au MCA à Bologhine en
toute quiétude."
"On s'attendait à un match difficile
face au MOB, le leader actuel du
championnat, car, après deux faux
pas consécutifs à domicile, il n'avait
pas à en subir un troisième. On avait
encaissé l'unique but de la partie sur
une grosse erreur individuelle défen-
sive et quand on fait une telle erreur
devant un attaquant de métier
comme Hamzaoui, l'erreur se paye
cash. Après ce but, on est revenus
dans le jeu où l'on raté pas mal d'op-
portunités durant le dernier quart
d'heure de la première mi-temps. Je
suis satisfait de la prestation de
mes joueurs et de la production de
mon équipe qui est connue pour son
jeu séduisant hors de nos bases.
Cette fois-ci mes jeunes ont manqué
de réalisme, ils n'ont pas pu marquer
face au MOB. On joue bien à l'exté-
rieur avec une bonne qualité de jeu
mais cette fois-ci, on n'a pas su
concrétiser nos occasions en buts.
Félicitation au MOB qui mérite cette
première place."
Zerdab hors
des 18
2 anciens Crabes honorés
Le comité de supporters du MOB a tenu, à l'occasion, du
match MOB-ASMO, à honorer deux anciens Crabes, sym-
boles de la fierté béjaouie et la fidélité au club mobiste.
Il
s'agit, en fait, d'Omar dit "Casquette" et Saïd Ouffa, un
geste très apprécié par les milliers d'inconditionnels du
MOB qui ont longuement ovationné les heureux élus.
«Capsula» également
L'animateur du jeu du
MOB fut la grande
surprise lors de cette
joute face à l'ASMO
dans la mesure où il a
été hors des 18. C'est
une première pour
l'homme le plus en
forme actuellement.
C'est le jeune
Bensayah issu de la
catégorie des U 21 qui
l'avait remplacé pour
boucler la liste des 18.
Profitant de sa présence et surtout son retour à Béjaïa et
au stade de l'Unité Maghrébine, le comité des supporters
a
également tenu à honorer Fodil Dob, l'actuel
manager général et ex-joueur du MOB durant deux
saisons (2004-2006). Dob a été très touché par ce
geste symbolique en saluant fraternellement et
chaleureusement les " Crabes " qui lui avaient
également rendu la pareille en l'ovationnant
longuement.
AGE-AAJ ASMO
Mekamen nouveau président
Comme prévu, l’asso-
ciation des anciens joueurs
de l’ASM Oran (AAJ) a tenu
son assemblée générale
élective, ce jeudi. Les
membres présents, au
nombre de 29, ont tous élu
Salaheddine Mekamen. Ce
dernier a donc été élu à
l’unanimité au siège de l’as-
sociation sise au Stade
Benahmed Lahouari et
reprend son poste qu’il a
cédé à Boubakar Chalabi.
Dans son plan d’action,
l’heureux élu s’engage à
accélérer les démarches pour
la création d’une école de
football. La passation de
consignes dans les pro-
Ouazzane, Fadel,
Benzerrouk, Allouani,
Benamara, Benarbia,
Harrat et Benabed ancien
dirigeant du club. Les
membres de l’AG, sous
les yeux de Bentata repré-
sentant de la DJS et
maître Abdellatif, huissier
de justice, ont procédé à
l’adhésion de six nou-
veaux membres dont
Boudjellal Mohamed,
Annane, Belkadi R.,
Tazi
chaines 48 heures, l’élargis-
sement du bureau
et la
continuité dans le processus
consacré aux actions carita-
tives seront les principales
préoccupations de l’associa-
tion qui poursuit son œuvre
avec plus d’éclat. Car ces
actions seront accompagnées
par des apports de plusieurs
particuliers en matière de
sponsoring. A noter la pré-
sence de Raïs Ali Omar,
Habbi Lasni, Hamida
Tasfaout, Sid Ahmed Zine
Kheloufi aux côtés de leurs
cadets, Aïssaoui, Kessaïri,
Guemri K, Hadefi,
Kechamli, Chalabi,
Belkhetouat, Cheikh,
Hamlili, Tlemçani, les frères
Meguenni, Harmel,
et Titouah. Enfin, il est
utile de noter l’absence de
Ghomari président sortant et
Guemri R. qui, selon les
membres, n’ont pas répondu
à l’invitation pour assister à
l’AG dans laquelle les pré-
sents ont été conviés à une
sympathique collation.
L. M. A.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

 

12

LIGUE 1 19 e JOURNÉE

MCEE

3

MCEE 3 USMBA 16h CRB

USMBA

16h

CRB

CSC

 

0

Bel-Abbès : tout pour un 1 er succès à domicile

Bel-Abbès : tout pour un 1 e r succès à domicile

Stade Zougar Buts : Maïza (55'), Hamiti (62'), Derrardja (74')

Jonathan

de retour

Mahsas 3 Belkhiter 3 Oussalah 3 Zeghidi 3 Maiza 4 Tem Bang 3 Abbes 3 Hamami 3 Derrardja Chenihi 4 (Mbongue 64') Hamiti 4 Ent. : Aït Djoudi

Cédric 2 Remache 0 Bencherifa 2 Bahri 2 Bouhenna 2 Djeghbala 2 Boucherit 2 Guerabis 2 Sameur 2 Messaâdia 2 Voavy 2 Ent. : Belhout

Le gardien de but, le Franco-Algérien, Jonathan Matjias, était de retour jeudi soir, à Sidi Bel-Abbès, après une journée seule- ment passée en France pour assis- ter à l’enterrement de sa tante pater- nelle, décédée en début de cette semaine. Jonathan, blessé et qui a raté quelques séances d’entraînement durant ce micro-

Pelouse praticable, temps couvert, affluence nombreuse, arbitres :

 

M. Bichari assisté de MM. Gourari et Belbachir Exp. :

CSC : Remache (56')

cycle, ne sera pas titularisé, puisque c’est Chouih, qui malgré ses petits bobos, sera aligné au départ.

Film du match

1' Le MCCE engage et se rue vers les bois du CSC et le der- nier possesseur de la balle, Abbes, tire et marque, mais sa joie fut de courte durée car l'ar- bitre Bichari annula le but pour hors-jeu. 7' Chenihi, bien servi par Tem Bang, se retrouve face à face avec Si Mohamed, mais son tir va dans les décors. 12' Derrardja, bien position- né, tire mais vit la balle, qui allait se loger dans un angle des bois du CSC, détournée par un réflexe inouï, le gardien du CSC, Si Mohamed 18' Chenihi aurait pu ouvrir le score si Si Mohamed n'avait pas su dévier son retourné acrobatique. 25' Chenihi se débarrasse de son ange gardien et tire mais son bolide rate le cadre des bois du CSC. 36' Voavy, bien servi par le rentrant Moulay, pénètre balle dans la surface de réparation du MCEE et aurait pu ouvrir le score contre le cours du jeu, si au lieu de crucifier Mahsas, il n'avait pas effectué un retrait qui ne trouve personne. 55' Le libero Maïza, en posi- tion d'avant-centre, reprend un centre de Derrardja et ouvre le score d'un heading à la grande joie des fans du MCEE. 62' Hamiti, bien servi par Abbès, n'eut aucune peine à battre le gardien Si Mohamed d'un tir imparable. 74' Derrardja se présente face à face avec le gardien du CSC et marque le troisième but pour son équipe et son douziè- me cette saison.

Victoire sans bavures des Eulmis

 

Assurément, la dernière défaite concédée il y a

chée à la toute dernière minute face à la JSK, n’avait fait que du bien pour le groupe d’El-Khadra.

Niati

 

deux semaines face à l’ES Sétif, à domicile, a donné à réfléchir au staff technique d’El- Khadra, qui avait sermonné ses joueurs pour rattraper les points perdus lors de la dernière rencontre face à la JSK.

De notre correspondant

En effet, les joueurs ont touché trente millions pour avoir battu la JSK en déplacement. Ainsi, la formation d’El-Khadra achève sa préparation en prévision de la rencontre contre le CRB. La pre- mière impression dégagée était l’ambiance qui prévaut au sein du groupe, d’ailleurs tout le monde était présent à la reprise ; contrairement aux séances de reprise précédentes, où l’on notait certaines absences, les choses ont évolué vers le positif depuis cette victoire de la JSK.

dépose son

contrat

Dès l'entame de la rencontre, le MCEE se rue vers les bois du CSC et réussit à marquer par Abbes un but que l'arbitre refusa pour hors-jeu (1').

auprès de

la CRL

Le joueur Belkacem Niati, qui a boycotté le club depuis la fin de la phase aller, en raison de quelques différends qui l’opposent au club, n’est pas revenu à de meilleurs sentiments jusqu’à ce jour. Au contraire et pour que le club ne le sollicite plus pour revenir au groupe, il a décidé de déposer son contrat auprès de la commission de résolution des litiges (CRL) de la FAF, évoquant ainsi ses dûs impayés par le club de l’USMBA et obtenir ainsi sa libération. Toutefois, le club d’El-Khadra a décidé de déposer un dossier auprès des instances sportives nationales pour répondre à sa demande, un dossier qui consiste en l’état des absences du joueur aux séances d’entraînement et ce, depuis plus d’un mois. Des absences constatées, pour rappel, par un huissier assermenté. L’affaire risque de prendre de l’ampleur au fil des journées.

 

De notre correspondant

Après ce but, l'arbitre, pour on ne sait quelle raison, expulsa l'arrière clubiste Remache (56'). Réduit à dix, les Vert et Noir finirent par encaisser encore deux buts inscrits successivement par Hamiti (62') et par Derrardja (74'). Par ce succès acquis par un score large, 3 buts à 0, sur un CSC amorphe, le MCEE confirme que ses deux derniers résultats : la victoire acquise sur l'USMH et le nul arraché à l'ESS à Sétif ne sont point le fruit du hasard.

A. T.

MALEK BOUZID

Une situation qui a rendu le tra- vail du staff technique plus pra- tique et très efficace. De bon augure avant le rendez-vous de demain. D’ailleurs, le coach Charef n’a pas caché sa satisfac- tion quant aux conditions de tra- vail qui lui permettent d’avoir une meilleure concentration qui lui permettra de trouver le plan adéquat pour accrocher le grand Chabab.

Charef reconduira-t-il le même onze ? Le coach de l’USMBA, Boualem Charef, va-t-il opter pour le «on ne change pas une équipe qui gagne» et reconduire ainsi le même onze qui a été aligné samedi dernier face à la JSK ? C’est la question qui taraude les esprits des supporters de l’USMBA. Ces derniers souhai- tent que l’équipe qui sera alignée défendra honorablement les cou- leurs du club et réussira par s’im- poser en fin de compte, c’est ce

AMAR T.

Le premier échec face à l’ESS a donné un coup de fouet aux Bel-Abbésiens, notamment ses supporters, qui pour rappel, s’en sont pris longuement durant ce match face aux Sétifiens, au coach de leur équipe Boualem Charef. Cependant, le dernier succès obtenu face aux Kabyles a en quelque sorte changé la donne aux Vert et Rouge, qui s’estiment plus que jamais capables de se relancer et veulent se refaire une nouvelle santé en gagnant leur pari face aux gars de Laâqiba. L’on comprend beaucoup mieux maintenant les ambitions gran- dissantes du coach Charef, lequel ne tolère aucun autre faux pas, spécialement at home où les points cédés seront très chers au décompte final. Le coach Charef, même avec un effectif réduit et parfois amoindri, refuse de ver- ser dans l’optimisme démesuré,

Après cette chaude action, les Eulmis se créèrent encore plusieurs occasions nettes de but mais ne purent leurs attaquants Chenihi et Derrardja n'ont pu les concrétiser. Et c'est sur un score nul que l'arbitre siffla la pause-citron. Revenant des vestiaires, les Eulmis continuèrent à attaquer et finir par ouvrir le score par leur libéro Maiza qui, repre- nant de la tête un centre de

Derrardja, bâtit de près le gardien Si Mohamed (55').

L'ŒIL DU COACH

   
 

AÏT DJOUDI :

«Notre victoire est méritée»

"Nous avons largement dominé la rencontre et on s'est créé plusieurs occasions de but et, Dieu merci, on a fini par en

BELHOUT :

La neige pousse Bichari à arrêter la partie

A la 87' minute, la neige, qui avait commencé à tomber en seconde mi-temps et à couvrir la pelouse, a contraint l'arbitre Bichari à arrêter la rencontre CSC-MCEE quelques minutes le temps que les employés de l'OPOW de Zougar déneigent les repères du terrain.

«Je n'ai rien compris»

"Je pense que nous n'avons rien fait pour empêcher le MCEE, qui mérite sa victoire, de gagner la partie. Cela pour vous dire que je n'ai pas compris ce qui a poussé mes poulains à ne pas jouer, aujourd'hui, à leur jeu habituel."

que je n'ai pas compris ce qui a poussé mes poulains à ne pas jouer, aujourd'hui,

en restant concentré pour cette joute face au CRB. Il n’en demeu- re pas moins que ce dernier se déplacera à Sidi Bel-Abbès pour arracher le meilleur résultat pos- sible. Ainsi, le ton est donné.

Quel plan pour accrocher le CRB ? La dernière belle victoire, arra-

qui compte à leurs yeux. Toutefois, un schéma prudent préconisé à l’extérieur, aura-t-il le même effet et les mêmes conséquences que dans un match disputé à domicile. Les aléas du football demeurent parfois com- pliqués et il serait difficile de les négocier.

M. B.

concrétiser trois d'entre elles et l'emporter. Je pense que notre victoire face au CSC est méritée car nous avions été supérieurs à nos adversaires."

Equipe probable

Chouih , Yaghni, Bengorine, Abdat, Khali, Garrich, Gaâga, Achiou (cap), Chérifi, Mayele, Ogbi

Ooredoo nouveau sponsor du club On vient d’apprendre que le club phare de la Mekerra

Ooredoo nouveau sponsor du club

On vient d’apprendre que le club phare de la Mekerra vient d’officialiser son engagement avec le partenaire du téléphone mobile Ooredoo, pour un sponsoring qui s’étalera sur cinq années contre la somme de 4,5 mil- liards de cts annuellement. Les nouveaux panneaux publicitaires d’Ooredoo ont été déjà installés au stade du 24-Février-1956.

Le premier virement du montant signé entre les deux parties sera viré dans le compte du club à partir du moins de mars prochain. Il faut dire que le club de l’USMBA avait débu- té les négociations avec Ooredoo depuis la saison 2012-2013, qui, pour rappel, n’avaient pas abouti jusqu’à ce début de saison 2015.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

 

19 e JOURNÉE LIGUE 1

 

13

USMBA

16h

 

CRB

 

Chebira

Ultime

 

Les Belouizdadis se sont déplacés à Bel-Abbès en conquérants afin de confirmer leur dernier exploit en derby contre l'USMA, mais

 

séance

hier à

Chabab : une victoire

Chabab : une victoire

suspendu

L'arrière gauche belouizdadi, Abdelah Chebira, lui aussi ne sera pas de partie cet après- midi contre l'USMBA. Et pour cause, le joueur en question a écopé d'un carton rouge lors du derby face à l'USMA, synonyme d'une suspension. Néanmoins, il fera son retour mardi prochain face au MCEE.

Oran

Les Rouge et Blanc du Chabab ont effectué hier dans l'après- midi une ultime séance d'entraî- nement à la

ville d'Oran. Le staff technique sous la houlette d'Alain Michel

l'a

consacrée à

surtout gagner des points qui leur permettront de rejoindre le haut du tableau.

des exercices légers ainsi qu'aux derniers réglages de sa tactique de jeu.

Rebih de

Bencherifa à sa place

C'est Zakaria Bencherifa qui sera appelé aujourd'hui à remplacer Chebira. Bencherifa, qui occupe aussi le poste d'arrière gauche, a toutes

les qualités requises pour assumer sa tâche de la meilleure des manières.

Michel souhaite qu'il soit

retour

 

Boubekeur Rebih sera de

retour à l'occa- sion de ce match contre l'USMBA. Pour rappel, le gau- cher belouizda-

di

deux récentes

a raté les

 

PAR HILLAL AIT BENALI

Après avoir réussi à remporter le derby de samedi passé contre l'USMA (2-1), les Rouge et Blanc du Chabab ont

renoué avec les entraînements dans de meilleures conditions et avec un moral au top. Ils se sont préparés sereinement pour le match qui les mettra aux prises

cet après-midi à l'USMBA au stade de cette dernière à 16h. Un match qui rentre dans le cadre de la 19 e journée du championnat national et dont les points sont

très importants pour la formation de la capitale. En effet,

le Chabab qui a réussi deux bons résultats avant ce match, en

revenant d'un match nul face au

à

la hauteur pour aider

l'équipe à réussir un bon résultat.

Galin pourrait

rencontres de

son équipe

contre respecti- vement, le MCO

et

raison d'une

l'USMA en

 

jouer d'entrée

nouvelle recrue du

La

Chabab, Milos Galin, pourrait débuter la partie comme titulaire. En effet, puisque Derrag revient d'une blessure, le coach, Michel pourrait appeler le Bosniaque à débuter le match. Celui-ci, qui a réussi à inscrire un doublé lors du match amical contre le Rapid Belcourt, a promis de montrer un visage meilleur que celui face à l'USMA.

blessure à l'or- teil. Pour ce match contre l'USMBA, il a

récupéré tous ses moyens et

est tout à fait apte à prendre

il

pour rejoindre le haut du tableau

 

sa

place.

MCO et en battant l'USMA, se positionne actuellement à la 9e place au classement général, avec un total de 25 points. Si les Asselah et consorts parviennent

mêmes

pour

atteindre

leur

parviendra à sortir vainqueur aura l'opportunité de grimper dans le classement général et surtout se donner l'envie de rejoindre le haut du tableau d'autant que le championnat sera de plus en plus sérré lors des prochaines journées. H. A. B.

 

Djediat

n'est pas

concerné

objectif.

Match à 6 points C'est un match à six points qui

Equipe probable

 

Laâmouri Djediat n'est pas concerné par la ren- contre. L'ex- pensionnaire de l'USMA a contracté une blessure au dos qui l'a contraint à rater la par- tie. Il se pour- rait également qu'il ne joue pas le prochain match contre le MCEE qui se déroulera mardi prochain au stade du 20- Août.

arracher les trois points de la

rencontre, cela leur permettra de gagner encore des places et ils

pourront même rejoindre le haut

à

opposera aujourd'hui l'USMBA au CRB. E n effet, celui qui réussira à avoir le dernier mot gagnera trois unités très

Asselah, Nemdil, Bencherifa, Khelili, Cherfaoui, N'gomo, Tarikat, Draoui, Rebih, Bougueroua, Galin (Derrag)

Le match des U21 à 13h

du tableau. A cet effet, ces derniers ne se sont pas déplacés

la ville de Bel-Abbès pour

à

importantes. Le Chabab qui occupe la 9e place au classement

avec un total de 25 points cherche un exploit qui lui permettra de devancer encore davantage son adversaire du jour qui occupe la 11e place avec au compteur 22 unités. Aussi, une victoire lui permettra de gagner encore quelques places qui le rapprocheront du peloton de tête. L'équipe locale ne veut pas rater cette occasion à domicile pour gagner la rencontre et devancer elle aussi le CRB. Alors, celui qui

 

En match d'ouverture, les espoirs du Chabab affronteront leurs homologues de l'USMBA à 13h. Les espoirs belouizdadis essayeront pour l'occasion de rectifier le tir de leur dernière humiliante défaite à domicile face à l'USMA sur le score sans appel de 6 buts à 1.

Maroc suivra

Prime de 10 millions

 

limiter seulement les dégâts. Bien au contraire, ils sont armés d'une volonté de fer pour sortir un grand match et s'adjuger les trois points. À défaut, ils désirent revenir au moins avec le point du match nul qui leur sera également utile pour grimper dans le classement. En tout cas, les Cherfaoui et consorts ne jurent que par un résultat probant cet après-midi et sont prêts à donner le meilleur d'eux-

Le président Réda Malek veut réellement jouer la carte de la motivation avant ce match contre l'USMBA. En effet, le pre- mier responsable belouizdadi a promis à tous les joueurs une prime de 10 millions de centimes s'ils parviennent à revenir avec une victoire face à l'USMBA locale. À titre de rappel, la prime d'une victoire en déplacement a été fixée avant l'entame du championnat à 6 millions de centimes. Mais pour motiver encore davantage ses joueurs, le président a décidé de leur octroyer 4 millions de plus s'ils parviennent à revenir avec les trois points de la victoire.

H. A. B.

   

le match de la tribune

L'entraîneur adjoint du CRB, Nouredine Maroc, ne pourra pas être sur le banc aujourd'hui. Le

concerné suivra la partie

Draoui : «Revenir avec une victoire»

Titulaire indiscutable depuis l'arrivée de Michel, le jeune joueur du CRB, Zakaria Draoui, déclare que son équipe cherchera les trois points face à l'USMBA.

à

partir de la tribune.

Tout d'abord, dites-nous comment s'est déroulée la

préparation de ce match contre l'USMBA ?

On s'est préparés dans les meilleures conditions possibles pour ce match. Après la victoire contre l'USMA, le moral était au top et les séances d'entraînement se sont passées dans de bonnes conditions.

avec une victoire et confirmer ainsi notre succès en derby.

«

Vous croyez-vous capables de gagner à Bel-Abbès ?

Oui, on est très optimistes pour réussir un bon résultat dans ce match et on est déterminés à atteindre notre objectif. Lors de la phase aller, cette même équipe est revenue avec le

point du match nul de notre stade,

On ne lésinera pas sur les moyens pour être à la hauteur et arracher les points du match

match. On tâchera de donner le meilleur de nous-mêmes afin de remporter la rencontre.

Une victoire vous permettra de rejoindre le haut du tableau…

Oui, on est conscients de cet état de fait. On sait parfaitement qu'une victoire nous permettra de rejoindre le haut du tableau et de voir l'avenir différemment. Pour cela et comme je

L'adjoint de Michel a été expulsé par l'arbitre du match CRB-USMA de la

semaine passée et ne pourra pas donc être sur

le

effectuer son retour mardi prochain à l'occasion de la rencontre face au MCEE.

banc. Il pourra y

Comment se présente ce match pour vous ?

alors pourquoi cette fois-ci on ne

 

viens de vous le dire, on ne lésinera

 

Mial au sifflet

 

La

CFA a désigné l'arbitre

Il sera un match difficile contre

reviendrait pas avec le total des points ?

motive pour réussir un bon résultat, n'est-ce pas ?

pas sur les moyens pour être à la hauteur et arracher les points du match.

Mial pour diriger le

match, USMBA-CRB. Celui-

une équipe de l'USMBA qui a réussi, elle aussi, un bon résultat la semaine passée. En ce qui nous concerne, on s'est déplacés avec l'idée de revenir

Votre président a eu une discussion avec vous récemment pour vous encourager, cela vous

Oui, le discours du président était fructueux et il nous a motivés avant ce match. Mais sur le terrain, c'est à nous de réagir et de sortir un grand

H. A. B.

ci

sera assisté dans sa

mission par le duo Semssoum et Idir.

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

14

LIGUE 1 19 e JOURNÉE

Samedi 7 février 2015 14 LIGUE 1 19 e JOURNÉE MCO 16h USMH Match décisif pour

MCO

16h

USMH

Match décisif pour les Oranais

C'est une équipe du MCO déterminée à mettre fin à la petite série de deux matches sans victoire, nul concédé au CRB et défaite le week-end passé à l'Arba, qui foulera la pelouse d'Ahmed Zabana ce samedi.

PAR M. STITOU

Ayant entamé la nouvelle année par deux succès tonitruants en dépla- cement (victoires sur l'ESS et la JSK), le club phare de l'Ouest, qui marqua après un peu le pas, est décidé à reprendre le chemin pour la montée vers le haut du classement, et cela passe évidement par une victoire sur l'USMH cet après-midi. Certes, dans le camp des joueurs, l'optimisme est de rigueur ; en effet, ils ont déclaré à l'unisson, que les trois points du match ne leur fileront pas entre les mains. Certains, à l'image du longi- ligne défenseur Merbah (voir entre- tien), vont jusqu'à dire : "El-Harrach ou une autre équipe, la victoire ne devrait pas nous échapper". Une preuve de détermination chez des joueurs lesquels, rappelons-le, n'ont pas été affectés par la dernière défaite en championnat.

Cavalli : «Une victoire nous rapprochera du maintien» Cette rage de vaincre, constatée chez les joueurs, n'est pas venue par hasard, en effet, depuis l'avènement

au club de Jean-Michel Cavalli, celui-

ci a transmis à ses joueurs cette rage

de vaincre ; le parcours effectué jus- qu'à maintenant par l'équipe le prou- ve bien d'ailleurs. Interrogé sur les chances de son équipe dans ce match face à l'USMH, Cavalli répond : "Ce match, il faut absolument le rempor-

ter, en cas de victoire, le reste du par- cours sera du bonus". Et d'expliquer pourquoi la victoire est primordiale. "Si on gagne, on est à 80% assurés du maintien en L1, atteindre un tel objec- tif au mois de février, cela fait des lustres que le MCO ne l'a pas fait. Une fois le maintien assuré, on pour-

ra jouer les trouble-fête et finir pour- quoi pas, la saison en beauté." Cependant, l'USMH qui est souvent

en beauté." Cependant, l'USMH qui est souvent Le président devait parler aux joueurs Hier, Ahmed Belhadj

Le président devait parler aux joueurs

Hier, Ahmed Belhadj devait tenir une réunion avec les joueurs à l'hô- tel Ibis, lors de laquelle le président devait responsabiliser les joueurs, comme d'habitude. Afin de les motiver, Baba promettra une prime conséquente (on parle même d'une prime spéciale). En outre, d'après nos informations, il va annoncer aux joueurs qu'ils vont percevoir deux mensualités prochainement.

La non-qualification de Makusu, un vrai mystère

Bien que le dossier de sa qualifica- tion ne souffre d'aucune anomalie et que le TMS a été envoyé le 15 janvier avant minuit, la non qualification de Jean-Marc Makusu est vraiment un mystère. Convoqué ce lundi par la commission de discipline de la LFP, Cavalli qui sera en principe accompa- gné par son président, profitera de sa présence sur place, pour demander des explications concernant le dossier Makusu. Alors qu'il ne dispose pas de solution en attaque, surtout après le départ de Zaâbia et la blessure de

N'Doumbé, l'entraîneur du MCO est impatient de voir Makusu enfin quali- fié au club.

2 changements en défense

Il est fort possible que l'entraîneur opérera des changements en défense, si à droite, il devrait choisir entre Ammour, Saïdi et Bourzama, voire le jeune espoir Djadane, à gauche, il est possible que l'entraîneur aligne le jeune espoir Abdallah Bencheikh, alors que Nessakh sera aligné dans l'axe central, d'autant que pour Cavalli, le défenseur Hamdadou n'est pas encore à 100% pour aspirer à une place de titulaire ce samedi.

Revoilà Kherroubi

Placé dans la liste des libérés cet hiver, Khaled Kherroubi est réapparu en fin de semaine à l'entraînement, se contentant pour l'heure de courses en solo. Kherroubi n'est pas certain de réintégrer l'effectif. En effet, la direc- tion qui n'a pas trouvé un compromis avec lui, concernant la résiliation de son contrat, n'est pas disposée, a-t- on appris, à le récupérer. Pour rappel, cet élément n'a pas été libéré pour insuffi- sance technique, mais en raison de problèmes de santé récurrents. M. S.

en réussite lors de ses déplacements dans la région, va-t-elle céder les points du match à son adversaire ? Cavalli qui reconnaît n'avoir que quelques bribes d'informations sur l'USMH, est plutôt prudent dans ses

propos, lorsqu'il parle des Jaune et Noir. «Je n'ai pas eu le plaisir de voir l'USMH cette saison, toutefois, étant donné que cette équipe occupe une place dans le haut du classement depuis le début du championnat, cela démontre que cette équipe est constan- te, mais vu la détermination qui anime le groupe et le soutien non négligeable de notre public, on est optimistes quant à l'issue finale du match», conclura Jean-Michel Cavalli. M. S.

Equipe probable

Nartèche, Ammour (Bourzama), Bencheikh, Nessakh, Merbah, Bellabès, Heriet, Larbi, Bezzaz, Chérif, Nekkache

Merbah : «On ne jouera que pour la gagne»

Nekkache Merbah : «On ne jouera que pour la gagne» Véritable pilier en défense, le transfuge

Véritable pilier en défense, le transfuge de la JSK affirme que, ce samedi, son équipe ne jouera que pour la gagne. "Quel que soit l'adversaire, on ne cherchera que la victoire", prévient le défenseur central du MCO.

Un nul à la maison et une défaite à l'extérieur, le MCO doit réagir pour stopper cette petite mauvaise série, non ?

On ira chercher cette victoire, il faut puiser dans toutes nos ressources. Une victoire ce samedi est primordiale pour nous. D'abord, on ne veut pas s'éloigner du podium, en outre une autre contreperformance, est c'est le doute qui peut s'installer. Sincèrement, on n'aimerait pas être confrontés à une situation pareille.

tique. Cependant, quel que soit l'adversaire et le football qu'il joue, on n'a pas d'autre alternative ce samedi que la victoire. On ira la chercher quelles que soient les circonstances, on doit gagner cette rencontre.

Que connaissez-vous en plus de l'USMH ?

Franchement, ça ne nous intéresse pas de décortiquer le jeu de l'USMH, si on est dans un bon jour, aucune équipe ne nous arrêtera. On espère que samedi ça se passera ainsi.

Le compartiment défensif, dont vous faites partie, connaît des changements à chaque match, mais il reste efficace…

C'est simple, chaque élément qui rentre donne le meilleur de lui-même. Il faut préciser que tout le monde participe au jeu défensif, du premier attaquant jusqu'au gardien de but, c'est l'une des grandes forces du MCO cette saison.

Dans ce secteur, vous êtes l'un des rares défenseurs à avoir joué pratiquement tous les matches. En êtes-vous fier après vos déboires à la JSK la saison écoulée ?

Ça fait vraiment plaisir, cette confiance du coach. Pour revenir à la JSK, tout le monde le sait, je ne faisais pas partie des plans d'Aït Djoudi. Heureusement que le MCO m'a donné la possibilité de retrouver mon niveau, je serai toujours reconnaissant envers ce club. M. S.

N'Doumbé devait regagner hier Oran

Blessé pour sa première sortie avec le club à l'Arba, le Camerounais, Cédric N'Doumbé, qui se trou- ve en France, depuis dimanche dernier, devait regagner Oran hier après-midi. A rappeler que cet élément est déclaré forfait pour la rencontre d'aujourd'hui.

Le club n'a pas profité du mercato

C'est le cas de le dire, vraiment le MCO n'a pas profité du mercato hivernal, les trois joueurs recru- tés cet hiver sont indisponibles, alors que Makusu tarde à être qualifié au club. N'Doumbé et Ouasti sont blessés, ce qui a fait dire à certains que le MCO au lieu de se renforcer, il s'est affaibli cet hiver.

Regroupement à l'hôtel Ibis

Hier, après l'entraînement qui était prévu à 16h au stade Ahmed Zabana et la communication de la liste des 18 convoqués, l'équipe devait entrer en mise au vert à l'hôtel Ibis.

Sentez-vous une réelle volonté du groupe pour gagner ce match ?

Dès la reprise, l'entraîneur a tenu un discours qui a remonté le moral des joueurs. "On a perdu avec les honneurs à l'Arba, seulement, il faut gagner ce match face à El-Harrach", nous a dit le coach. Certes, on n'a pas connu la défaite depuis notre déplacement à Sidi Bel-Abbès (1-0), cela remonte au mois de novembre. Cette série devait un jour ou l'autre s'estompait, cela s'est passé à l'Arba. L'essentiel est de rebondir rapi- dement, en renouant avec la victoire.

L'USMH est une équipe qui joue au ballon, est-ce un adversaire idéal pour le MCO ?

L'USMH est réputée pour être une équipe qui ne ferme jamais le jeu, tant mieux pour les spec- tateurs, puisque le MCO développe un jeu iden-

 

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

 

19 e JOURNÉE LIGUE 1

 

15

MCO

16h

 

USMH

 

 

Voici à quoi ressemblera le onze harrachi

Les Harrachis veulent s'accrocher au podium

Les hommes d'Abdelkader Iaïche seront en appel cet après-midi à Oran face au MCO. La plupart des joueurs de l'USMH connaissent très bien leur adversaire du jour, ce qui sera un grand avantage pour revenir à Alger avec les 3 précieux points de la victoire.

A travers les séances d'entraînement de la semaine, le staff technique de l'USMH reconduira le même onze qui a affronté le CSC lors de la précédente journée du championnat. Voici donc à quoi devrait ressembler le onze qui débutera cet après-midi le match :

Kara, Boulekhoua, Keniche, Ziane Cherif, Mazari, Gherbi, Amada, Aït Ouamar, Boumechra, Abid, Mebarki.

PAR SOFIANE BOULAOUCHE

 
mentionner que l'une des raisons des bonnes prestations face au MCO est le fait que

mentionner que l'une des raisons des bonnes prestations face au MCO est le fait que la plupart des joueurs harrachis soient natifs des

wilayas de l'ouest du pays, proches

La solidarité du groupe, principal atout de l'USMH Pour cette rencontre qui s'annonce d'ores et déjà très prometteuse, l'en-

avoir passé par des moments diffi- ciles. Sur le plan mental, ça se passe plutôt bien au sein du groupe. Après la victoire face au CSC,

 

Les deux équipes vont se don- ner la réplique au stade Ahmed Zabana dans le but d'arriver vers le podium. Avec une seule longueur entre eux, l'une comme l'autre sont déterminées à remporter la mise, avec un léger avantage pour les Algérois. Après un joli succès face au CSC lors de la précédente journée, un autre face aux Hamraoua cet après-midi donnera un élan inespéré pour les Jaune et Noir. Ce déplace- ment se présente donc comme un défi pour les Harrachis qui ont les moyens afin de réussir à remporter la mise. Aussi, avec un effectif au complet, ces derniers ont tout ce qu'il faut pour sortir le grand jeu et de s'imposer notamment. Revenir avec une victoire d'Oran sera très béné- fique avant d'affronter l'USMA mardi à Mohammedia. Donc tout cela fait que le match d'aujourd'hui soit d'une grande importance pour le club harrachi.

Limane

rechu-

 

te

L'ex-premier gardien de cette équipe, à savoir Houssam Limane, a de nouveau contracté une blessure

L'ex-premier gardien de cette équipe, à savoir Houssam Limane, a de nouveau contracté une blessure à l'épaule, ce qui l'a mis hors service face au MCO. Ainsi le staff technique a été contraint de ne prendre avec lui que deux gardiens de but. Il s'agit de Kara qui sera aligné et du jeune Kerrar qui sera son remplaçant.

Iaïche a un bon coup à jouer Si on prend en considération les sta- tistiques de l'USMH face au MCO lors des matchs joués à Oran, on pourra constater que le club algérois

a souvent réalisé de bons scores face

Entraînement hier à 15h30

à son adversaire du jour. En effet,

d'Oran. Sur le plan mental, leur retour à leur région natale sera une

traîneur en chef de l'USMH comp- tera une fois de plus sur la solidari- té de ses joueurs, tel qu'il l'a sou- vent fait par le passé. C'est le prin- cipal atout de cette équipe qui par- vient souvent à se ressaisir après

Amada et ses coéquipiers sont prêt à rester sur cette dynamique pour atteindre au plus vite la barre des 35 points qu'est actuellement le premier objectif de l'USMH. S. B.

Les Harrachis se sont entraînés hier à 15h30 au stade Bouakeul. Le coach a eu l'occasion d'apporter les derniers réglages tactiques qu'il adoptera face au MCO.

depuis la saison 2011/2012, les jaune

et

noir n'ont perdu que deux de leurs

grande motivation pour eux, ce qui sera très profitable pour le staff technique ainsi que pour le club.

quatre déplacement, ce qui est un excellent facteur. Il est possible de

Bechouche : «On est optimistes»

Bechouche : «On est optimistes» L'adjoint d'Abdelkader Iaïche, à savoir Bechouche, qui est bien conscient de

L'adjoint d'Abdelkader Iaïche, à savoir Bechouche, qui est bien conscient de la difficulté des matchs face au MCO, lui qui fait partie du staff tech- nique de l'USMH depuis de nombreuses saisons, nous

a déclaré : "On a travaillé pour cette rencontre tout au

long de la semaine. Je pense que les choses se passent plutôt bien pour notre groupe. Le fait qu'on n'a prati- quement aucun joueur blessé est déjà un excellent avantage pour espérer faire un bon match. C'est le ter- rain qui va en décider. Ça sera difficile pour les deux formations, mais on reste quand même optimistes. Il faut se méfier de cette équipe, elle compte un certain nombre de joueurs talentueux et confirmés. Ils peu- vent se réveiller à tout moment. Il ne faut pas sous- estimer le MCO qui est un grand club et très dange- reux sur son propre terrain." S. B.

Amada : «C'est un match difficile, mais on jouera pour la gagne»

Contacté par nos soins dans la journée d'hier, le milieu de terrain, Ibrahim Amada, nous a fait part de l'importance que constitue cette rencontre pour l'USMH qu'il qualifie de difficile.

Comment s'annonce cette rencontre pour vous ?

Ce sera certainement une rencontre fortement disputée.

A l'extérieur, le MCO ne sera

pas facile à battre. Mais on aura toutefois une bonne chance à

saisir. Notre équipe est en forme, on a donc de quoi y faire face. Nous avons intérêt à bien

jouer pour faire un bon résultat. C'est un match difficile, mais on jouera pour la gagne tel qu'on

l'a souvent fait.

On comprend que vous craignez cette rencontre, n'est-ce pas ?

On ne craint pas la rencontre, mais je dirais que c'est l'adver- saire qui sera accrocheur. Le MCO a toujours été bon sur son terrain. On devra donc faire très attention de bout en bout si on veut revenir avec une victoire.

Quelles sont vos intentions ?

Depuis le début de saison, on a toujours abordé nos matchs avec les mêmes objectifs et avec le même état d'esprit. Ça sera donc la même chose lors de cette journée. On jouera pour gagner. Par la suite, le résultat viendra seul. Le groupe est animé d'une très grande moti- vation pour bien faire. Nous avons une grande envie de remporter une victoire pour

faire plaisir à nos supporters. On sait que notre mission sera difficile mais pas impossible. S. B.

que notre mission sera difficile mais pas impossible. S. B. Kenniche : «On mettra le paquet

Kenniche : «On mettra le paquet pour gagner»

Pour le défenseur axial, Ryad Kenniche, le match d'aujourd'hui sera difficile, mais ce n'est pas pour autant que l'USMH va se laisser faire, c'est ce qu'il nous a déclaré hier avant d'ajouter : "Bien que notre mis- sion soit difficile, on mettra le paquet pour gagner. On doit profiter

de notre état d'esprit actuel et de la forme dont jouit notre groupe actuellement." Rappelons que Kenniche était en regroupement avec l'équipe nationale U23 au cours de la précédente semaine. Il n'a été libéré que mercredi, le temps de se mettre à jour avec son club avant d'affronter le MCO.

Remerciements

Nassim Younsi ainsi que toute sa famille vous prient d'agréer l'expression de leurs sincères remerciements et nous conserverons toujours un souvenir ému de la sympathie de tous ceux qui nous ont consolés de près ou de loin lors du décès de notre frère et fils.

16 www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

PUBLICITÉ

16 www.competition.dz Samedi 7 février 2015 PUBLICITÉ ANEP 306 416 du 7/2/2015 Compétition / PUB ANEP
ANEP 306 416 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 416 du 7/2/2015
Compétition / PUB
ANEP 306 380 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 380 du 7/2/2015
Compétition / PUB
ANEP 306 374 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 374 du 7/2/2015
Compétition / PUB
ANEP 306 388 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 388 du 7/2/2015
Compétition / PUB

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 2

17

Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 2 17 CRBAF 0 USMB 0 Stade Demane

CRBAF

0

USMB

0

Stade Demane Debih

Khalfa Daira Naili Oukrif Ziad R Ziad H Chouieb Yaâlaoui Djabali (Kafi 78’) Saibi (Maânsar 49’) Belalame (Bouharbit 76’) Ent. : Latrèche.

Litime Tsamda Belhaoua Benayada Zidane Badrane Bendiaf Melika (Belabdi 61’) Boudina Noubli Sayah (Belhadj 63’) Ent. : Mouassa

Temps froid, affluence moyenne, pelouse praticable, arbitrage du trio Benouza-Bachirene-Omari

Averts. :

USMB : Bendiaf 39’, Noubli 76’

Le match des espoirs annulé

La rencontre de la catégorie espoir qui devait avoir lieu hier au stade d’Aïn Fakroun entre le CRBAF et l’USMB a été annulée à cause de l’absence du trio d’arbitrage qui n’a pas fait le déplacement. Ainsi donc, ce report devrait encore une fois inciter la direction de l’USMB a déboursé de l’argent pour payer les frais d’un autre déplacement aux espoirs pour jouer le match.

Bendiaf retrouve le onze

Le joueur du milieu de terrain récupérateur, Bendiaf, a retrouvé le onze rentrant hier à l’occasion du match du CRBAF. Bendiaf a succédé hier à son coéquipier Maroci qui souffre d’une blessure au niveau de la cheville qui l’a obligé de faire l’impasse sur le déplacement à Aïn M’lila.

Un nul au goût de victoire pour Blida

La formation blidéenne a engrangé un point précieux lors de son déplacement, hier, à Aïn M’lila, où elle a pu tenir cette équipe du CRBAF en échec chez elle.

Le début de la rencontre fut équilibré entre les deux formations et jusqu’à la 16e minute de jeu où les joueurs de l’équipe adverse ont commencé à presser haut et ils ont menacé les bois gardés par Litime à plusieurs reprises, entre autres à la 16e par l’intermédiaire d’Yaâloui qui a tiré un coup franc direct qui a été dévié par Litime. Le même joueur, à savoir Yaâloui, a failli sur- prendre le portier blidéen à la 23e minute par un tir puissant, n’était l’intervention de la défense de l’USMB. Après ces actions, la forma- tion blidéenne a continué à subir le jeu et à la 24e minute de jeu, Belalam a failli surprendre Litime, n’était l’intervention du gardien de but.

Litime, n’était l’intervention du gardien de but. voulu surprendre le portier Litime à la 43’ par

voulu surprendre le portier Litime à la 43’ par l’intermédiaire d’Yaâlaoui, mais la tête de ce der- nier est passée à côté des bois de l’USMB. C’est sur le score de parité zéro partout que le premier half s’est soldé. En seconde période, le même scénario a refait surface, mais l’équipe de l’USMB a résisté et elle a pu freiner les attaquants de la for-

mation du CRBAF, entre autres à la 70’ de jeu où Daira avait tiré un coup franc direct, mais la tête de

Maânsar a été déviée en corner par le portier Litime. A la 88’ de jeu, Daira avait fait un centre tendu, mais Bouharbit n’avait pas bien ajusté sa tête qui est passée au-des- sus de la barre transversale du por-

tier Litime. La dernière action fut à la 90’ de jeu par Daira, qui a tiré un coup franc excentré direct qui est passé au-dessus de la barre trans- versale. Et c’est sur ce même score de parité zéro partout que le match

A. D.

s’est soldé.

500 supporters blidéens ont fait le déplacement

L’importance du match d’hier pour cette formation de la ville des Roses a incité les fans de ce club à effectuer le déplacement à Aïn M’lila pour soutenir leur équipe. Le froid glacial et les grandes pluies n’ont pas empêché les supporters blidéens de rater ce fameux match.

Les Blidéens conservent le même écart de points

Le semi-échec qu’avait concédé la formation du RCR à domicile a permis à l’USMB de conserver son fauteuil de leader et avec le même écart de points, voire trois points, ainsi le prochain match du championnat qui mettra aux prises l’USMB avec le RCR sera à six points et permettra sans doute aux joueurs de Kamel Mouassa de prendre le large.

La riposte des Blidéens est venue par l’intermédiaire de Noubli

à la 27e, mais le tir de ce dernier est passé à côté des bois gardés par Khalfa. Les gars d’Aïn Fakroun ont

MCS-OM

reporté…

MCS-OM reporté… Le MCS devait affronter, hier après-midi, à Saïda, l’équipe de l’O Médéa, mais finalement

Le MCS devait affronter, hier après-midi, à Saïda, l’équipe de l’O Médéa, mais finalement cette confrontation ne s’est pas déroulée, car lors des 48 heures qui ont précédé le match, il a beaucoup neigé sur la ville de Saïda et le terrain était couvert de plu- sieurs centimètres de neige. Malgré la présence des deux équipes sur place, l’arbitre de la rencontre, M. Amalou, a constaté que le ballon ne pouvait pas circuler facilement et cet état de la pelouse pouvait même être un danger pour les 22 acteurs, il a finale- ment reporté la rencontre et c’est à la Ligue nationa- le de football de fixer une autre date pour cette confrontation. Notons que le Mouloudia a un autre match retard, celui face à l’A Bousaâda qui se jouera le 20 février.

… WAT-CABBA aussi

La rencontre, qui devait opposer le WAT au CABBA, a été reportée en raison de l'impraticabilité de la pelouse de l'OPOW Akid Lotfi, suite aux der- nières chutes de neige qu'a connues la capitale des

Zianides. C'est ce qu'a décidé le trio arbitral après avoir foulé la pelouse couverte d'une épaisse couche

de neige.

A. Z.

Mouassa : «C’est un précieux point»

L’entraîneur de l’USMB, Kamel Mouassa, a affirmé à la fin du match, que son équipe a su reve- nir avec un point précieux et ce malgré la pression de l’équipe adverse, ainsi Mouassa a ajouté :

«On a engrangé un point précieux et ce malgré la difficulté de la tâche. Le parcours est encore long et on doit prendre très au sérieux nos prochains adversaires.»

Latrèche : «On a dominé notre adversaire, mais on a manqué de réalisme»

L’entraîneur du CRBAF a affirmé à la fin du match que son équipe a dominé convenablement l’adversaire blidéen, mais ses attaquants n’ont pas su concrétiser les actions qui leur seront pré- sentées devant les buts.

su concrétiser les actions qui leur seront pré- sentées devant les buts. Compétition / PUB Anep

Compétition / PUB

Anep 306 389 du 7/2/2015

18 www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

PUBLICITÉ

18 www.competition.dz Samedi 7 février 2015 PUBLICITÉ ANEP 306 395 du 7/2/2015 Compétition / PUB ANEP
ANEP 306 395 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 395 du 7/2/2015
Compétition / PUB
ANEP 306 397 du 7/2/2015 Compétition / PUB
ANEP 306 397 du 7/2/2015
Compétition / PUB

www.competition.dz

Samedi 7 février 2015

19 e JOURNÉE LIGUE 2

19

Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 2 19 ses pénétrations, dribbles et tirs au
Samedi 7 février 2015 19 e JOURNÉE LIGUE 2 19 ses pénétrations, dribbles et tirs au

ses pénétrations, dribbles et tirs au but surtout a 61e minutes où il a pris à défaut tous les défenseurs adverses et enchaîna par un tir qui frôle le poteau, son coéquipier Tayeb Berramla lui aussi a essayé de son

côté de faire la différence par des tirs de loin, surtout à la 68e minute qui touche le poteau, de son côté Cherif Nasri a voulu faire la différence a la 73 e minute par une belle frappe de la tête qui oblige le gardien à mettre tout son talent pour mettre le cuir en corner. Trois minutes plus tard, Kheireddine Merzougui se fait fau- cher dans la surface de réparation, mais l’arbitre Boukouassa qui était dépassé par les événements au lieu de siffler le point de penalty sanc- tionne Merzougui par

un

carton jaune, synonyme d’expulsion. Cette attitude a mis les Lions hors d’état et ils sont presque sortis du match à cause de l’arbitre Boukouassa, ils ont essayé d’ajouter le deuxième but libérateur, mais sans résultat malgré l’expulsion d’un joueur adverse à la 89e minute, mais sans résultat pour le RCR jusqu’à la 90’+5 où le milieu dr terrain Atek ajou- te le deuxième but, l’arbitre désigne le centre, mais son assistant refuse le but pour un hors jeu que tout le monde n’a pas vu, sauf lui. Et c’est ainsi que le refe- ree siffle la fin de la rencontre par un nul qui n’arrange pas les affaire du RCR qui se déplacera le week-end prochain a Blida pour affronter le leader. B. B.

RÉSULTATS

19 e journée

deuxième

USC

2-0

ABS

ESMK

2-0

ABM

CRBAF

0-0

USMB

RCR

1-1

USMMH

ASK

0-0

CAB

WAT

Non joué

CABBA

MCS

Non joué

OM

JSMB

Aujourd’hui

DRBT

CLASSEMENT DE LA LIGUE 2

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. USMB

35

19

09

08

02

24

14

+10

2. RCR

32

19

09

05

05

24

18

+06

3. USC

28

19

08

04

07

20

18

+02

4. CAB

28

19

07

07

05

15

13

+02

5. DRBT

28

18

08

04

06

17

17

00

6. CRBAF

26

19

07

05

07

16

14

+02

7. OM

24

17

06

06

05

18

12

+06

8. MCS

24

17

06

06

05

14

10

+04

9. JSMB

24

18

06

06

06

21

18

+03

10. CABBA

24

18

07

03

08

17

21

-04

11. ASK

24

19

06

06

07

18

23

-05

12. WAT

23

18

06

05

07

13

13

00

13. ESMK

21

19

04

09

06

15

18

-03

14. ABS

21

18

06

03

09

12

18

-06

15. USMMH

21

19

05

06

08

15

22

-07

16. ABM

14

18

03

05

10

13

23

-10

PROCHAINS RENDEZ-VOUS