Vous êtes sur la page 1sur 2

Pharmacie voyage

Il faut que l'ordonnance correspondante aux médicaments soit écrite « destinée à l'exportation ». Bon nombre de
médicaments sont en effet disponibles dans les pharmacies du monde entier à la condition de connaître le nom des
molécules à employer. Il est fortement déconseillé de s'approvisionner dans les marchés ou de faire appel à des
marchands ambulants, le risque de tomber sur des produits de contrefaçon étant important.

Le traitement des plaies


 Le traitement d'une plaie peu profonde: lavage savon + rinçage à l'eau
 Dans les zones humides, la cicatrisation des plaies est particulièrement délicate. Il est recommandé de prendre
avec soi de la bétadine gel. Ce gel sera utilisé pour prévenir des risques de surinfection.
 Dans tous les cas, se munir de compresses stériles à conserver dans un sac étanche. A chaque renouvellement
des soins, il faudra utiliser ce type de compresses.
 Si la plaie saigne abondamment, utiliser des compresses hémostatiques de type Bloxang. N'envisager le garrot
qu'en dernière limite, en notant précisément l'heure à laquelle vous l'avez posé et si vous avez suivi la formation
nécessaire (gestes de premiers secours).
Le traitement des plaies profondes, nécessite une intervention médicale. Dans tous les cas, se rendre au plus vite dans un
centre de soin approprié.

Le traitement des problèmes oculaires


En ce qui concerne les yeux, il faut retenir une chose: la douleur, l'altération de la vue ou l'intolérance à la lumière sont
des signes d'urgence. Rendez vous le plus rapidement possible dans un centre de soin approprié.
 Il est conseillé d'emporter avec soi des dosettes de sérum physiologique afin de pouvoir procéder à un lavage
oculaire. Ce geste est à effectuer dans tous les cas: corps étranger (insecte, poussière), irritation, infection.
 Si vos paupières sont collées le matin et qu'elles présentent des sécrétions jaunâtres, vous êtes atteints d'une
infection oculaire. Si vous ne présentez aucun des signes d'urgence présentés plus haut, vous pouvez utiliser un
collyre antibiotique de type fucithalmic. 1 goutte dans chaque oeil pdt 7 jours. Marche aussi pour les
conjonctivites

Problèmes intestinaux
Diarrhée
Pour toute diarrhée, boire abondamment + manger des produits salés
 diarrhée simple (selles liquides): prendre Tiorfan: 1gelule * 3 /j pendant 5j
 diarrhée de plus de 48h ou fébrile, ou + de 4 selles liquides par jour: Norfloxacine 400mg: 2 gelules d'emblée à
renouveler 1 fois le lendemain si nécessaire. Prévoir une protection solaire +++ pdt 24h
 dysenterie sans fièvre (diarrhée douloureuse ou faux besoins et présence de glaires et/ou de sang dans les
selles), loin de tout centre médical, sans possibilité de faire analser les selles (causes possibles : parasites):
Fasigyne 500 4comprimés/j pendant 4jours (éviter l'alcool)
Nausées, vomissements
Prendre Biogaran 10mg: 1 à 2 comprimés 3 à 4 fois par jour
La fièvre
L'apparition de la fièvre est un signe caractéristique d'une réaction immunitaire de l'organisme. Elle peut être
accompagnée de signes fébriles (frissons, fatigue, courbatures). Il est conseillé d'utiliser du paracétamol à raison d'un
gramme toutes les 6 heures jusqu'à disparition de la fièvre. Si la fièvre persiste plusieurs jours, il sera nécessaire
d'établir un diagnostic rapide dans la mesure de vos moyens et de vos connaissances. Intoxication alimentaire, plaie
infectée...
 Les infections bactériennes avec signes généraux. Une plaie infectée, un abcès ou tout autre atteinte infectieuse
(angine, bronchite ...) peuvent entraîner l'apparition de fièvre et de fatigue. Dans le cas où vous avez pu
constater par vous même le site d'infection (plaie apparente, abcès dans la bouche etc...), si les signes persistent
au-delà de 5 jours, il sera nécessaire d'entamer une antibiothérapie. Il est recommandé d'utiliser une forme
simple telle cefpodoxime à raison de 200 mg matin et soir / 7j. Si les signes de l'infection persistent après cette
période de couverture antibiotique, rendez vous dans un centre de soin approprié.
 Un cas particulier d'apparition de la fièvre: la crise de paludisme. Lors d'une infection au paludisme, les
épisodes de fièvre surviennent régulièrement, tous les 2 à 3 jours. La fièvre atteint plus de 40°C puis chute
rapidement. Elle peut être accompagnée d'un ictère (jaunisse). Dans ce cas, rendez-vous le plus rapidement
dans un centre de soin approprié.
 Paludisme: pendant 12h, chercher médecin. Après 12h traitement préventif pendant 3 jours et trouver médecin:
Malarone 4 comprimés en une seule prise par jour pendant 3 jours avec beaucoup d'eau. Seule la prise de sang
permet de savoir s'il s'agit du paludisme.
 Dengue:même symptôme que paludisme. Pas prendre d'aspirine: risques hémorragiques. En cas de doute
effectuer le traitement préventif pour le paludisme.

Les réactions allergiques


 Dans le cas d'une réaction allergique modérée, c'est à dire sans signes de gravité qui peuvent être oedème
pharyngé, difficultés respiratoires, vous pouvez utiliser des antihistaminiques type Aerius à raison d'un
comprimé par jour / 8j
 En cas de piqûre par une espèce venimeuse (serpent, scorpion, araignée), si vous êtes en bonne santé et que
vous n'avez pas présenté au cours de votre vie un épisode d'allergie sévère, vous avez de grande chance de vous
en sortir sans trop de casse. En cas de piqûre, désinfectez la plaie le plus rapidement possible et tentez
d'identifier l'animal ou l'insecte responsable. Cela pourra être une aide précieuse pour le professionnel de santé
que vous solliciterez dans les plus brefs délais.

Douleurs articulaires
Dans le cas d'inflammation de la colonne vertébrale et du bassin, des articulations périphériques et à un degré divers
d'autres organes, prendre Brexin 20mg 1 comprimé par jour au repas / 5j

Les lieux de soins en voyage


 Beaucoup de pays souffrent cruellement d'une infrastructure publique de soins de qualité. En plus du risque de
ne pas être pris en charge correctement, vous vous exposez à des risques infectieux très importants (hépatites,
VIH, souches bactériennes résistantes...). En cas de soins nécessitant la pose d'une perfusion, d'une injection
ou d'un geste chirurgical, prenez tout d'abord contact avec votre assistance pour vous guider dans le choix d'un
établissement.
 Si cela n'est pas possible, assurez vous dans la mesure du possible de la stérilité du matériel destiné à vous
traiter. Les emballages individuels, sous vide, seront un critère nécessaire mais non suffisant pour vous assurer
de la qualité de ceux-ci. Dans bon nombre de pays, les patients doivent se procurer de leur propre initiative le
matériel et les traitements qui seront utilisés lors de leur hospitalisation. Là encore, prenez soin de choisir
correctement les pharmacies qui vous délivrent ces produits.
 Si à première vue, les établissements de soins publics vous semblent ne pas répondre à toutes ces exigences,
tentez de vous rendre dans un établissement de soins privés. Les services de votre ambassade pourrons vous
aider à vous orienter dans le choix d'un établissement.
Dans tous les cas, veillez surtout à ce que tout acte invasif (chirurgie, perfusion, injection) soit fait dans les meilleures
conditions possibles et si c'est absolument nécessaire.