Vous êtes sur la page 1sur 33

Edito StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Spécial Interviews

Qu’est-ce qui pourrait fêter au mieux le retour du Webzine StriclyHipHop Mag ? Donc
simultanément au Numéro 1voici le Hors Série Interviews. Pourquoi ne pas les
avoirs mises dans le N°1 pour remplir le Webzine ? Tout simplement pour ne pas faire de
réchauffé, ce Premier Numéro couvre la Période Septembre Octobre 2009, et ici ces sujets
datent de Février dernier pour les plus anciens. Et puis les fervents du Net les connaissent
déjà. Pour certains se sera l’occasion de les relire, pour d’autres de découvrir le Travail
effectué. Des Artistes Sous-estimés, méconnus ou têtes d’affiches, des Artistes féminines, du
Rap Conscient, Mélancolique ou Dirty, ce n’est pas le sous-genre mais la qualité qui prime à
StriclyHipHop. De Futur Proche à Sat, de Diomay à Saloon, de Beuz à Bakar, de Assim à
CaoZ, Pour vous la diversité en Musique.

Merci de l’avoir télécharger et rendez-vous aux prochains Numéros.

Swift.

//Page.3//Gwenzel(FuturProche)//Page.4//Beuz//Page.8//Diomay//Page.12//Raja//
//Page.14//Bakar//Page.17//CaoZ//Page.19//Assim//Page.22//Rapodrome//
//Page.25//Céda(Rapodrome)//Page.27//Saloon//Page.29//Sat//
//Page.31//Liens Internet//Page.32//Conclusion//

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 2


Gwenzel

A titre exceptionnel, retrouvez cette Interview de Gwenzel (a droite) du groupe Futur Proche
composé également de Markus (a gauche) dans le N°1 de StriclyHipHop Mag. Bien que cette
Interview fut réalisée en février, les propos sont plus que jamais d’actualité puisque le groupe
sort prochainement la Net Tape ‘’Par Tous Les Temps Vol.III’’ ainsi que leur 2nd Album
‘’Ailes Brûlées’’

www.MySpace.com/FuturProche

www.FuturProcheCrew.Skyrock.com

[2oo6] Par Tous Les Temps Vol.I [2oo7] Tristesse Personnelle [2oo8] Par Tous les Temps Vol.II

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 3


Beuz
Chaque année arrive un tas de MC, qui se
révèlent au grand jour avec un 1er Cd dans
les Bacs. Avec plus ou moins de classe. Le
but est quand même d’arriver avec un Cd
qui marque. Il y’a fort a parier qu’en 2009
ce sera la Mixtape de Beuz, ‘’Seulement
Une Plume Pour Me Donner Des Ailes’’ et
son Casting impressionnant. La Fouine,
Nakk, Kamnouze, Matt Houston, Futur
Proche, Diomay, Monseigneur Mike,
REDK,…

Donc pour en savoir plus je vous propose de


lire cette Interview.

$wift: Salut Beuz, d'abord merci d'avoir


accepté l'Interview. Tu rappes depuis un
moment déjà mais c'est seulement 2009 qui
verra la sortie de ta première tape
"Seulement Une Plume Pour Me Donner Des
Ailes". Est-ce que tu pourrais nous raconter
ton parcours ?

Beuz: D'abord merci à toi pour cette interview. Donc je rap aujourd'hui depuis presque 10 ans déjà...
J'ai commencé en faisant parti d'un groupe West Dynasty formé avec des gars de chez moi et ça
jusqu'en 2007, on a énormément maquetté de morceaux pour un futur Street album (qui au final ne
verra pas le jour) On avait aussi montée un label H2S Prod dans lequel je gérais pas mal de choses
notamment la prise de contact avec les artistes, jusqu'au suivi lors de l'enregistrement de leur
morceaux. Avec ce label on a sorti une compilation 100% inédites " Les Chronique De L'Asphaltes"
avec pas mal d'artistes comme Nysay, Seth Gueko, Alibi Montana, Haroun, Brasco, Kamnouze, Dany
Dan, ... bref pas mal de beau monde ou nous avions donc placer 2 morceaux de notre groupe. Le
Projet a eu un bon succès d'estime avec notamment une belle critique du magazine Groove du projet
en général mais aussi de notre track. Par la suite on a voulu enchaîné avec une autre compile ayant le
même style de concept (100% inédites) mais cette fois ci avec encore plus de « gros blaze ». Nous
avions posé un morceau avec Jacky Brown (Neg'Marrons) et Zoxea (les Sages Poètes de la Rue). Mais
après plusieurs années de travail sur cette galette, celle-ci n'est toujours pas sortie pour différentes
raisons... Bref ce fut des années où je découvrais pas mal de choses, me créait des contacts, me
forgeait, m'enrichissait de toutes ces rencontres et tous ces morceaux enregistrés, etc.
Et c'est donc comme je l'ai dit, arrivé en 2007 que je quittai mon crew pour pas mal de raisons, et pris
mon envol pour continuer sur une aventure solo, qui me fera donc arriver a toi aujourd'hui avec mon
projet, La Beuz Mixtape !

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 4


S: Tu viens donc d'Angers. Penses-tu que c'est plus difficile pour les gens de Province pour
percer contrairement aux habitants de Paris ou de Marseille ?

B: Bien sur, que c'est plus difficile, on est loin de tous, beaucoup plus esseulé, ... Maintenant ce n'est
pas une raison pour dire que si tu as des difficultés tout viens de là... A nous de fournir plus de taf pour
certaines choses où les parisiens ou marseillais auront plus de facilitées... mais nous avons nous aussi
des avantages que eux n'ont pas, notamment le recul sur cette culture de par notre distance, ...
A toi de faire de tes faiblesses une force !!!

S: Une chose qui m'a marqué sur ton MySpace: les Photos. Elles sont soignés et travaillées. Est-
ce que l'image est quelque chose d'important pour toi ?

B: Oui et non... mais pour un artiste comme moi, où finalement Internet est le plus gros moyen de
promotion, ça peut être toutes ces petites choses comme celle-ci qui font la différence, la preuve ça t'as
marqué, c'est bon signe. En voyant ça tu as voulu en savoir plus... tu as regardé et écouté et c'est tout
ce que je demande ...

S: Pour ta Mixtape a venir, la liste d'invités est alléchante: La Fouine, Futur Proche,
Monseigneur Mike, Nakk ou encore Diomay... Comment ce sont faites ces connexions ? Est-ce
que ce sont des affinités humaines ou artistiques ?

B: Elles se sont faites grâce en parti aux travaux fait en amont avec mon label, ou je contactais déjà
c'est artistes là et avec qui le feeling est bien passé, et le contact a été gardé. Ensuite je vais pas te
mentir y'a un peu de tout ... Futur Proche c'est un coup de cœur artistique mais aussi humain, Gwenzel
est devenu vraiment un grand amis et quelqu'un d'important pour moi ... je lui passe d'ailleurs un gros
Big up et des remercîments pour tous ce qu'il fait pour moi !
Diomay c'est avant tout artistique même si le clip a permis aussi de ce lié d'amitié... C'est un artiste
tellement fort pour moi, il mérite tellement plus ...
Quant à La Fouine, Nakk et Monseigneur Mike, c'est bien sur artistique ...
Ce sont de très bons artistes pour moi. Ils m'ont fait aimer cette musique... alors quand ce présente une
opportunité de bosser avec eux, comment refuser ?
Tu me vois dire à La Fouine, que je ne veux pas qu'il pose avec moi sur mon 1er projet solo ?
D'ailleurs c'est a Surveiller mais on apercevra peut être certains d'entre eux dans mon prochain clip
‘’Une Plume’’ (intro de ma Mixtape), on verra ... et tu verras donc qu'il y a un minimum d'amitié et
une envie de leur part de soutenir le truc jusqu'au bout.
Et t'as oubliée quelques feat qui sont peut être pas tout aussi connu, mais tellement fort, et qui apporte
leur pierre à l'édifice sur ce projet, tu verra je te garde la surprise (rires)
Et puis faut pas se voiler la face, avec quelques noms comme ça ta déjà plus envie d'acheter mon cd, et
donc de couvrir mon univers non ?

S: Sur le premier extrait "Encore Une Plume" tu lâche "Faut pas que t'oublie que le Rap c'est
toute ma life / Et si tu me croises chez le toubib c'est pour soigner mon flow de malade", sacré
Punchline au passage. Ce qui m'amène a deux questions: Quelle place le Rap a-t-il dans ta vie ?
Le Flow est-il primordial chez toi ?

B: Merci ! Bien sur je vie RAP !! J'ai ça dans le sang, je ne peux pas m'en passer, c'est ma drogue ...
J'exagère pas, vraiment, l'écriture est une vrai thérapie pour moi, ça me fait un bien fou... si un jour je
dois arrêter de Rapper, jamais je cesserai d'écrire ...
Ca me cause d'ailleurs pas mal de problèmes cette « obsession » d'écrire, de Rapper ou d'en écoutée.
T'imagines bien le problème notamment avec les « amours » mais j'y peux rien je suis comme ça ...
Ensuite si le flow est primordial ?
Bien sur que oui, il ne faut pas que ça, mais c'est quelque chose d'important ...

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 5


Tu sais maintenant dans chaque quartiers combien il y a de mec qui rap ? C’est un truc de dingue !!
Alors avec quoi tu fais la diff par rapport à eux ? Bah tes textes mais aussi le flow !
C'est aussi pour ça que j'ai kiffé autant le Dirty, tout le monde ne peut pas Rapper dessus, un beat plus
« rap français » tous le monde sais le faire, même si tu rap depuis 15 jours... Pour rapper sur un beat
Dirty c'est autre chose, il faut ce flow de malade ...

S: Ta Mixtape on peut la commander sur le MySpace, tu ne négliges donc pas la puissance


d'Internet. Que penses-tu du téléchargement illégal qui nui a l'artistique ?

B: J’ne vais pas te faire le discours classique que tous les rappeurs ont... Alors oui c'est vrai c'est
détruit pas mal de chose tous ces téléchargement, et je ne conseille a personne de faire ça avec mon
projet. Mais comment moi à mon échelle je peux changer ça ? Là aussi il y a encore beaucoup
d'inconvenants, mais il y a quelques avantages aussi, a nous d'utiliser c'est bons cotés là... Moi-même
avant d'acheter certain cd, je télécharge et écoute pour être sur que j'aime ... Après si on peut
commander ma Mixtape sur mon MySpace c'est aussi pour qu'elle soit accessible à un plus grand
nombre d'entre vous ! Et parce que pour le moment elle ne sera pas distribuée dans les bacs, pour
différentes raisons mais surtout pour qu'elle vous soit vendue qu'au prix de 5€, qui est quelque chose
d'important pour moi ! Notamment pour essayer de limiter de fameux téléchargements et qu'un plus
grand nombre fasse l'effort de l'acheter et de l'écouter vraiment.

S: Le gros débat en ce moment est "Le Rap C'était Mieux Avant" et je partage cet avis. Quel est
le tien sur la question ?

B: Oulah tu veux que j’écrive 100 lignes là (rires) J'vais te répondre ma réponse préférée (rires) oui et
non !
Oui le rap d'avant c'était du bon, mais le rap d'aujourd'hui l'est tout autant, enfin certains, c'est ça le
problème ...
C'est que de façon globale avant tout ce qu'on pouvait écouter c'était du bon,qui représentait tous le
monde, maintenant c'est a toi de faire le tri, de prendre ce qui te correspond il y a trop de choses ... Ca
devenu tellement plus simple de sortir des cd, d'enregistrer chez soit ou en studio pour pas trop cher,
que trop de monde essaye ... Je pense pas que c'était mieux avant, c'était simplement différents, le rap
a évoluer en même temps que tous le reste. Maintenant la grosse différence c'est que le tri n'est pas fait
avant, c'est à toi de le faire !
Après moi je n'est que 22 ans, alors j'ai peut être une vision différente ...

S: En 2oo6 Groove avait parlé de ton projet avec ton groupe West Dynasty. Que penses-tu de la
presse Hip-hop largement en baisse ?

B: J'te dis honnêtement hormis les quelque fois ou j'y suis apparu, j'ai très rarement lu la presse Hip-
Hop. Je la lis bien plus souvent chez les autres qui l'ont acheté (rires) ! Et payer pour que ces
journalistes fassent leurs jobs, et m'interview ou me fasse de la promo, ce n'est pas mon délire...

S: Qu'attends-tu en terme de retombée de la tape ? Et la prochaine étape sera-t-elle l'album ?

B: C'est une bonne question... J'attends déjà bien entendu de me rembourser de l'investissement
financé que j'y ai mit. Même si le bénéfice n'est pas du tout mon but (la preuve avec un cd a seulement
5€) je suis obliger de penser au moins à me rembourser...
Ensuite d'un point de vue artistique, c'est que je pense déjà avant tout une carte de visite, une
présentation aux public , une invitation à me découvrir, moi, mon univers, mon rap, ... Et enfin montré
aux grand jours tous ce travail fait depuis des années.

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 6


Et bien sur j'espère que le plus grand nombre d'entre vous apprécieront ! Pour le prochain projet,
album ou Mixtape, je ne sais pas.
J'ai déjà plusieurs concepts en tête, je verrais déjà comment est accueilli le 1er projet, et puis après
Mixtape ou album, ce ne sont que des noms, je me donne de la même manière sur les morceaux
quelque soit le nom du projet alors peu importe... mais soyez en sur il y aura un projet suivant !

S: Actuellement il y'a énormément de sorties mais inversement peu de qualité. Quels sont les
derniers albums que tu as achetés ?

B: Euh ... Booba avec "o.9’’, le dernier de Diomay, Kamnouze ... Si on remonte un peu plus y'avait
Nysay, etc. Maintenant tu m'as dis acheté pas apprécié, donc j'ai pas dis que tous ceux cités j'avais
kiffé (rires)

S: Le marché actuel est donc saturé, peu d'Artistes sortent du lot et les ventes en pâtissent. Tu as
cette ambiance Dirty tant décrié mais contrairement aux autres tu t'attaches a lâcher des textes
loin du cliché cainry ...

B: Bien sur !! Alors oui je fais pas mal de Dirty, mais c'est du Dirty a la française ! J’ai donc au niveau
textuel rien a voir les kainry, le texte est une des étapes que je travail le plus ! J'aime trop les
Punchlines ! J'essai de mettre l'écriture en évidence le plus possible. Ce qui explique aussi le nom de
ma Mixtape ! Le texte c'est trop important pour moi, et vous le verrez avec mon projet tous le long des
morceaux... Mais attention je ne fais pas que du Dirty, oui j'en fais, et je suis arrivée avec ce 1er
morceau et clip Dirty extrait de ma Mixtape. Il y en aura d'autres comme celui-ci sur le projet, mais il
n'y aura pas que ça ! Croyez moi ce n'est qu'une de mes facettes... Vous ne pourrez que le constater !
(Prochain extrait prévu avec le clip ‘’Une Plume’’, Intro de ma Mixtape)

S: Pour finir je te remercie sincèrement pour cette Interview, est-ce que tu pourrais ajouter un
dernier mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

B: C'est moi qui te remercie chaleureusement, c'est grâce à des gens comme toi qui aiment cette
culture et leur travail, et qui le font bien, qui permettent à des artistes comme moi de se montrer !
Sinon je remercie toutes les personne qui m'ont aidée de prêt ou de loin a ce projet, les artistes, beat
maker, graphistes, etc. et j'invite tout le monde a suivre mon actualité via mon MySpace, a suivre les
prochains clips qui arrivent et a ce procurer dès sa sortie ce projet plein de taf pour ne rien laisser aux
hasard ! Un vrai projet ou l'artiste ne se fout pas de la gueule de son public, un truc vrai et sincère et a
ce prix là, c'est presque offert !

o2/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 7


Diomay
Un grand nom du Rap Français mais très
sous-estimé, Diomay n’as pas commencé
avec le Dirty, il y’a plus de Dix Ans on
pouvait le voir avec La Brigade, pour sortir
son 1er Album ‘’Ma Kwa Gal Sen’’ qui
contenait le titre ‘’Poésie’’, un Classique a
l’heure d’aujourd’hui. Fini le Dirty,
maintenant il arrive a la trentaine et a
d’autres aspirations. Il fait son ‘’Retour Aux
Sources’’ avec un son proche de New York.
Pour cette Interview pas de sujets esquivés:
Dirty South , Le Roumain , RMA2N, ses
anciens titres, les nouveaux, Freddy K,
l'actualité, Obama, ses lyrics, ses goûts. Cela
donne un Sujet complet avec un Artiste qui
l'est tout autant.

$wift : Pour commencer merci beaucoup d'avoir accepté l'Interview. Tu t'apprêtes a sortir ton
3eme Solo ''Retour Aux Sources'', pourrais-tu nous retracer ton parcours ?

Diomay: Merci a toi. Mon parcours, c'est celui du combattant (rires) .Fin 98 les premières mixtapes
Neochrome, apparition sur le premier album de Salif puis mon premier album en 2004 encore des
apparitions ensuite rencontre avec Le Roumain & RMA2N la French Dirty South, ensuite chacun a fait
ces trucs et Le Roumain et moi on c'est retrouvé a bosser sur ce 3ème album ''Retour aux Sources'' qui
ce rapproche de ce que je faisait dans mon premier album l'expérience en plus.

S : Avec Le Roumain et Rma2n vous avez instauré le mouvement FDS soit French Dirty South.
Durant cette période vous avez sorti pas mal de tapes et un Double Album (Une Face Chacun),
comment ce fait-il que vous avez été si prolifique ?

D: Parce que le Dirty était quelque chose de spontané chez nous on se faisait plaisir avant tout.

S : Cet album est entièrement produit par Le Roumain, mais Rma2n n'y apparaît pas. Etes-vous
toujours en bons termes ?

D: Pas vraiment, mais on est pas en guerre c'est juste que comme je t'ai dit tant qu'il y a une bonne
ambiance ça roule quand c'est plus le cas autant stopper comme ça tout le monde avance dans ce qu il
a envie de faire et c'est bien mieux comme ça.

S : Sur le premier extrait ''Retour au 12'' tu reprends le piano de ''Poésie''. Est-ce pour marquer
ton retour a un Rap plus conventionnel ?

D:Exact j'ai voulu faire un clin d'oeil a ce titre qui a l'époque je pensais qu'il était passé inaperçu et …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 8


… pourtant avec le temps c'est devenu l'un des mes titres les plus appréciés donc voila.

S : Ce disque est ton plus Introspectif. Est-ce le fait d'arriver a la trentaine qui te fait réfléchir
différemment ?

D: Ca tu peux le dire et puis quand tu regardes comment le rap a changé tu te dit que tu veux pas faire
partie de ceux qui l'ont rendu comme ça parce que c'est bien beau de dire que "Le rap c'était mieux
avant" mais la plupart des gens qui on fait exploser le rap sont aussi ceux qui l'ont mis dans cet état.
Donc moi je me suis dit voila je me suis bien amusé avec le Dirty je regrette rien, bien au contraire je
faisais ça quand personne faisait du Dirty et là j'ai décidé de faire des albums comme on en fait plus
comme ça j'aurai fait ma part de taf.

S :Il y'a un titre qui est étonnant : ''Dans le Flou'' avec B-La. Comment c'est faite la connexion ?

D: B-la et moi, on se connais depuis très longtemps bien avant le "Je peux Dead " mais on est très
différents elle et moi et en même temps proche dans la façon de voir les choses seules nos inspirations
sont a l'opposés. Je suis influencé par New York et elle par la West Coast donc il aura fallu du temps
pour qu'on ce mette d'accord sur un titre et vu les retours au moins on a pas attendus pour rien.

S : Sur au autre track, ''Out Of Dirty'' tu te justifie sur le Dirty. Te sentais-tu obligé de le faire ?
Y'as-t-il eu beaucoup de critiques ?

D: Non pas du tout. Je t'ai dis moi je suis plus dans le Rap Game je raconte juste mon histoire et le
Dirty en a fait parti j'explique pour celui qui a loupé tout ça si tu veux pas que des mytho du net
viennent parler a ta place dit ce que tu as a dire quand tu rappes et c'est ce que j'ai fait avec ce titre.

S : J'ai lu sur Internet que c'est Gwenzel qui vous a présenté avec Le Roumain. Est-ce vrai ?
Quel est votre lien avec Futur Proche ?

D: Oui exact. J'étais invité sur l'album de Futur Proche et Le Roumain bossais dessus donc voila c'est
la qu'on c'est rencontré il jouais de la vraie musique il inspirais a ramener le Rap loin mais voila les
gens sans talent peuvent pas comprendre un mec comme ça. Même moi j'ai eu du mal a suivre des fois
mais voila le résultat est la.

S : Mis a part quelques personnes, tu poses pratiquement jamais sur d'autres projets. Est-ce
important pour toi de rester en retrait de la sphère du ''Rap Game' ?

D: Ah Ouais trop même. C'est ce Rap Game qui a pourri le délire déjà parce que trop de gens en on
rien a y faire et ces mêmes gens qui ont décidé de mettre tel ou tel rappeur en avant. Résultat: le public
n'as plus son mot a dire combien de fois j'ai du répondre a des auditeurs qui ne comprenaient pas
pourquoi je n'étais pas sur Booska-p, Etc. ... En étant plus dans le Rap Game plus personne ne se pose
la question les gens se contentent d'écouter mon disque et c'est très bien comme ça le Rap Game du
rap français est un championnat de Première Division avec des joueurs de Deuxième Division je vois
pas pourquoi je devrais me mettre en dessous de certains rappeurs qui n'ont rien a prouver juste parce
que les journalistes ont dis que c'est eux les stars de demain alors que moi j'ai montrer de quoi j'étais
capable.

S : Tu as récemment eu des problèmes avec ton MySpace qui c'est fait piraté. Qu'as-tu ressenti,
car tu es quand même assez virulent quand tu dis ''Espèce de Petit Con tu veux pirater mon
MySpace'' et parle de ramener Salif. Ca t’a affecté ?

D: Ben moi je suis quelqu’un d'entier les mecs arrêtez de croire que ce genre de truc peut m'affecter
Dieu seul peut me mettre des bâtons dans les roues regarde l'album on sais que c'est un album de …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 9


… qualité parce qu'on a bossé très dur tu crois qu'on a attendu que les journalistes en parle ? Non. On
l'a mis en écoute sur nos MySpace sur le net partout on a clippé déjà trois titre et c'est le public qui
nous soutiens avec le net personne ne peux mentir sur qui fait du bon son il suffit d'aller sur Google ou
StriclyHipHop !

S : Pour les refrains, tu les laisses beaucoup a Raja. Est-ce important de soutenir une chanteuse
pour toi ?

D: Déjà Le Roumain et moi on bosse avec elle depuis longtemps et comme le Rap Game importe peu
pour nous, on aime les belles voix tempi si certains trouvent qu'il y en a trop.

S : Sur certains lyrics on te sens mal a l'aise ici, comme quand tu dis ''Diomay l'Extra Terrestre
qui veut rentrer chez lui'' (''Droit au But'') ou ''Ton fils c'est Mr.Bricolage qui n'as pas les bons
outils'' (''Allo Maman'') ...

D: Bah c'est juste que je suis pas Superman donc des fois je doute et je voulais le dire même les
rappeurs parce que certains pensent qu'ils sont des super-heros, ils flippent des fois.

S : Sur ''Allo Maman'', titre fort de l'album, tu parles ouvertement a ta mère. Et tu dis
''Pourquoi les représenter, maman je chante pour toi / Maintenant a chaque albums y'aura un
titre pour toi'' Quels sont tes rapports avec ta mère ?

D: Ma mère m'a eu très jeune donc elle est très branchée musique elle écoute du Rap et m'as toujours
encouragée et dans ce titre je dis que voila nous les mc on se trompe souvent de combat je rap plus
pour qu'on dise que je suis meilleur que untel, ma musique parlera d'elle même mais comme dit Ali
dans "Mauvais Oeil" "Tu rappes pourquoi et pour qui? / Le sexe l'argent la gloire??». Je veux te dire
quand j'ai fait cet album j'ai pensé a ma famille avant tout. Je veux voir dans leurs yeux qu'ils sont
fiers de moi les rappeurs on n'a pas compris qu'avoir tout un quartier avec eux c'est impossible dedans
la plupart les détestes et voudraient leur place alors que si y a bien quelqu’un qui veux que tu t'en sorte
c'est ta maman alors voila.

S : Tu parles beaucoup d'Obama, mais plus des références et pas de textes entiers. Que penses-tu
de son élection ?

D: J'en parle pas en disant voila a nous le pouvoir, loin de la il suffit pas d'être noir avec un joli sourire
pour rentrer a la maison blanche faut être une tête, avoir été a l'école. Je vais approfondir dans le
prochain album

S : Je voudrais revenir sur un titre particulier de ta discographie : ''Toujours Là'' où tu parles


au détour d'une ligne de Freddy K (RIP) du légendaire crew ATK. Sa disparition t'as t'elle
attristée ?

D: Mon cousin Kopdas avec qui j'ai monté mon label Sky The Limit étais le premier manageur des
ATK il m'as transmis le virus quand je rappais pas encore j'étais jeune. Freddy K et moi on se parlais
pas plus que ça mais ce qui m'a marqué c'est que peu de temps avant son accident j'étais arrivé en
retard lors d'un concert et l'organisateur voulais plus me faire passer. C'a m'as vénère j'ai dit "je me
casse" et c'est la qu'il est arrivé et m'a retenu et m'a dit "Non reste moi je veux te voir sur scène" .Tu
sais il était plus vieux que moi j'ai dit ok je reste, je suis monté sur scène avec RmA2N, ON MIS LE
FEU ! Il est venu me voir après pour me dire qu'il a kiffé et de ne jamais me laisser aller de toujours
rester pour assurer le show, de penser au public je lui est dit ok j'oublierai pas et c'est la dernière fois
que j'ai vu Freddy K: Reste in Peace

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 10


S : Quelles sont tes influences ? Et les derniers sons qui tournent chez toi ?

D: Ouah alors moi ça va de Nas, Jay-Z, Biggie, Phil Collins, Sting. J'écoute du rock aussi j'ai
vraiment pas mal de variantes.

S : Pour finir un dernier mot sur ton album et pour les lecteurs de StriclyHipHop ...

D: Merci a toi lâche rien tu pourras toujours compté sur moi pour répondre a tes question rendez-vous
au prochain album si Dieu veux peut être que celui-la sera un Classique (rires)

o3/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 11


Raja
Première Interview féminine
disponible sur StriclyHipHop en
la personne de Raja. Cette jeune
chanteuse qui a fait pas mal de
refrains pour Diomay, son
manageur par qui c'est fait le
Contact. Le but d'une Interview est
d'en savoir plus sur une Artiste, et
je voulais vous faire (re)découvrir
cette Artiste. Allez sur son Skyblog
Music pour découvrir ses sons... Et
lisez l'article pour la découvrir...

Swift: Salut Raja, tu t'apprête a sortir un cd "Inclassable" prochainement, quel est son
contenu ?

Raja : Salut a StriclyHipHop, eh bien il y a différents morceaux rnb, pop, dance mais aussi
un morceau rock d'ou le titre "Inclassable’’, j'espère vraiment que tout le monde y trouvera
son petit coup de coeur , les gens aurons le choix vraiment...

S: Tu poses d'une façon différente des autres artistes de ta génération, a l'Américaine


mais avec ta touche perso. Est-ce le fait de travailler avec des Rappeurs et un
producteur Hip-hop, à savoir Le Roumain ?

R : Et bien en réalité, j'ai écouté beaucoup de sons américains et français ça aide vraiment a se
faire sa propre identité et son originalité après il est vrai que Diomay et Le Roumain m'ont fait
découvrir pas mal de choses qui m'étais inconnues, et ça m'aide beaucoup dans mon évolution
artistique

S: Tu chantes en Français et en Anglais, et tu fais des exercices de styles au micro


comme sur "Miss Hip Hop" qui reprend "Lollipop" de Lil Wayne... Tu te différencie
des autres mais n'as-tu pas peur de ne pas être comprise dans ta démarche ?

R : Non je ne pense pas car il y a beaucoup de personnes qui ont aimé le morceau ''Miss Hip
Hop'' par exemple et qui continues a me suivre sur mes morceaux Rnb, je pense vraiment qu'il
faut rester ouvert et savoir apprécier différents styles de musique

S: Tu t'es fait connaître surtout avec tes refrains pour Diomay sur touche Dirty, donc tes
thèmes ne sont pas des thèmes classiques de Rnb français... Te souffles t-on des …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Sprecial Interviews 12


… thèmes en Studio ?

R : Les refrains étaient écrits en fonction du texte de Diomay donc les thèmes venaient de lui,
par contre on a tous deux participé pour les différents thèmes qu'il y a dans le cd
"Inclassable"

S: Pour finir quelles sont tes références ? Et est-ce que tu pourrais ajouter un dernier
mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

R: Mes références sont Mary J Blige,Ryan Leslie ,Keyshia Cole ,Keith Sweat ,JoDeCi ,Joe ,
Aaliyah ,Pink ,Gwen Stefanie ,K-reen ,Wallen etc. Sinon un grand MERCI pour tous ceux qui
suivent StriclyHipHop merci aussi pour leurs soutiens. Merci StriclyHipHop c'était Raja.

o4/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 13


Bakar
Il y'a de ces Artistes qu'on écoute et s'identifie a la
Musique... Bakar est de ceux-la ! Alors qu'on avait
attendu longuement son Premier Album ''Rose du
Béton’’, et a la première écoute on s'est rendu compte
qu'on avait pas attendu pour rien. Et ça c'était en
2oo7 ! Depuis, il a réussi a faire tourner sa musique et
on a tous écouté le morceau éponyme "Rose du Béton"
avec Melissa M en choeur ou son duo avec Kery
James sur le très juste "N'incite Pas" ... Un album que
si vous ne connaissiez pas, sachez qu'il n'est pas trop
tard.

Son actualité ? Il vient juste de balancer sur Internet


son nouveau Morceaux "Classic II" que vous pouvez
écouter sur le Skyblog Music (?), où le Concept est
simple. Il reprends une a une les Instrus qui ont
marqué le Rap Français et balance des petits couplets
collant a l'univers de la Musique... Ainsi vous pourrez
reconnaître "Les Jeunes de l'Univers" de Rocca,
"Laisse Pas Traîner Ton Fils" des NTM, "Née Sous La
Même Etoile" d' IAM, "L'Amour" de Kery James,
Rohff & Demon One, ‘’Je Pète Les Plombs’’ de Disiz
La Peste, ‘’On Fait Les Choses’’ sur Hostile, ... Et tant
d'autres...

C'est un Artiste que je rêvais d'Interviewer, histoire de pouvoir lui posé des questions que je
me posé sur lui. C'est vrai que si je devais lui poser toutes les questions qui me viennent a
l'esprit, cette Interview aurait durer 3heures. C'est déjà bien qu'il ait pris du temps pour me
répondre.

Mais puisqu'on est pas la pour faire du Bla Bla voici l'Interview en question, où sont évoqués
ses débuts, Kery James, Melissa, la production a travers Antrass, "Classic II" et son Second
Album en préparation.

Lecture...

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 14


Swift: Pourrais-tu te présenter pour ceux
qui ne te connaissent pas ?

Bakar : Moi c'est Bakar, originaire de


Chartres. Je suis dans la musique depuis que
j'ai 14ans et ma carrière a commencé à se
concrétiser en posant sur la Compilation
''Mission Suicide'' en 1999.

S: On te compare souvent à Kery James de


par ton écriture et ton flow. Cherches-tu a
esquivé la comparaison ou au contraire tu
en es fier ?

B : J'écris naturellement donc ce n'est pas


calculé. Apres ce qui nous lie avec Kery c'est
qu'on mène le même Combat et pour la
comparaison ça ne me dérange pas au
contraire. Pour moi le plus important c'est de
faire parler ma Musique tout simplement.

S: Tu aura mis longtemps a sortir ton


premier album "Rose du Béton". Quelles
en sont les retombées au niveau de ventes et des réactions du public ?

B : Les retombées de l'album ''Rose du Béton'', on en est très content, elles sont positives et
le Public était au Rendez-vous. Et c'est grâce a eux que cet album a pu faire ce chemin et en
terme de vente c'est pas mal pour un Premier Album. On va dire on a fait mieux que certains
avec moins de moyens et beaucoup de motivations car on a la Dalle !

S: Après "Classic" sorti en 2005, tu as balancé "Classic II" récemment... Pourquoi ne


pas avoir fait une version avec des Instrus Américaines tel Mobb Deep, Rakim ou Public
Ennemy ?

B : Déjà comme j'avais dis sur d'autres Interview et d'autres sites Internet avant de faire
''CLASSIC 2'' en français j'avais eu l'idée de le faire en Ricain. Mais il y'aurait eu pas mal de
personnes qui n'auraient pas compris donc je suis resté dans la continuité du premier.

S: Le Second Album devrait-il vite arriver ? De quoi sera-t-il composé, tant au niveau
des Concepteurs et des Invités ?

B : Oui le Deuxième album est en préparation. Mais j'en parlerais plus tard quand l'album sera
bouclé, j'ai bien avancé et il y'aura de gros morceaux.

S : La Production t’intéresse-t-elle ? Tu travailles avec Antrass qui devrait aussi vite


arriver, où en est-il ?

B : Oui la production m'intéresse et ça fait un moment donc je prends du temps et …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 15


… pour Antrass on taf dur sans brûlé les étapes. C'est un gars de chez moi que j'apprécie avant
de faire du Rap donc on va avancé de notre coté. En tout cas moi je suis confiant.

S: Dans une récente Interview, Melissa M a dit de toi que tu es la personne la plus
sincère du milieu qu'elle connaisse. Tu es sur son premier album (sur "Pousse le
Volume") et elle sur le tien (au refrain de "Rose du Béton"). As-tu bossé sur son
prochain album ?

B : Pour Melissa, déjà ça fait super longtemps qu'on se connaît et on s'apprécie humainement
avant tout et j'aime bien ce qu'elle fait, son timbre de voix, etc. Et oui j'ai bossé sur son
Nouvel Album en ramenant des idées sur des thèmes mais pas en featuring dessus car il ne
faut pas faire un titre pour le fun, ça sert a rien et son album va tuer.

S: Pour finir, Merci de m'avoir accordé cette petite Interview. Est-ce que tu pourrais
dire un dernier mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

B : De continuer et de soutenir les Artistes ! Merci et bon courage a vous !

o4/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 16


CaoZ
Cette jeune rappeuse de Longwy (54)
fait ses armes depuis pas mal de temps
déjà. Depuis 2004, elle fait des
concerts et des premières parties
prestigieuses pour elle (Diam’s,
Soprano, Sniper, Kenza Farah…) et
des plateaux régionaux. Elle prépare
son premier maxi, ‘’De l’Ombre a la
Lumière’’, avance a son rythme car
elle ne veut pas brûler les étapes. En
attendant retrouvez la en Interview
ici…

Swift: Salut CaoZ c'est Swift, comment va depuis le temps ? J'ai vu que tu avais fait de
nouveaux titres et c'est pour ça que je voulais en parler avec toi. Je te laisse les présenter et te
présenter toi-même sur tes débuts et ton parcours...

CaoZ: Salut Swift ! Tout d'abord je me présente aux internautes de StriclyHipHop : CaoZ, petite nana
de 21 ans originaire de Longwy (54), je suis tombée dans le rap à l'âge de 11 ans en écoutant MC
Solaar et le Secteur Ä. C'est à 14 ans que j'ai pris la plume pour écrire mes propres textes et que j'ai
commencé à rapper. Depuis 2005 j'ai fait pas mal de concerts, j'ai eu la chance de participer 2 fois au
Festival des Musiques Lycéennes où j'ai pu monter sur la scène du Zénith de Nancy, j'ai fait les 1ères
parties de Diam's et Sniper et dernièrement j'ai participé au concert de Soprano en interprétant avec lui
le morceau ‘’Mélancolique Anonyme’’. J'ai aussi participé à la Mixtape ‘’Rafale Urbaine’’ de DJ
Wars et j'ai posé en featuring avec quelques artistes du net et de la région. Mis à part ‘’Micka’’, les
titres qui se trouvent sur le MySpace ne sont pas vraiment d'actualité. Ce sont uniquement des sons à
faire tourner sur la toile en attendant le maxi...

S: Il y'a pas mal de temps déjà, tu me parlais d'un EP que tu allais enregistrer... Je n’en ai
toujours pas eu échos. Est-il toujours d'actualité ?

C: C'est vrai ! A l'époque j'étais encore au lycée, j'étais concentrée sur les études afin d'avoir mon bac,
chose faite ! Maintenant que je me consacre entièrement au rap, j'ai moins la tête dans le guidon !
Donc plus de temps pour écrire, pour chercher des prods, etc. Le maxi est plus que jamais d'actualité !
Pour tout te dire, il ne reste plus que 3 morceaux à enregistrer et je pense qu'il y aura des surprises et
des surpris ! J'espère maintenant avoir le financement suffisant pour sortir quelque chose de correct.
Car ça ne m'intéresse pas de sortir un EP juste pour avoir un CD dans les bacs ! J'ai vraiment envie que
ce projet soit propre, abouti et carré !

S: Ta référence en Rap Français est Diam's, tu as d'ailleurs eu l'occasion de la rencontrer. …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 17


Tu as aussi rencontré Soprano pour une Rencontre avec d'autres lecteurs dans le RAP RNB
N°112 (Octobre 2007). Est-ce que des featuring connus te plairaient et aideraient a faire tourner
ton son ?

C: Diam's a eu un rôle important dès le début car en plus d'être l'une de mes nombreuses références,
elle m'a soutenue, m'a conseillée et c'est d'ailleurs elle qui m'a offert sa 1ère partie. Donc elle m'a bien
aiguillée. Aujourd'hui j'écoute et j'essaie de découvrir un maximum de choses et pas seulement en rap
Français. Je suis très ouverte musicalement et je pense que chaque style peut apporter de la nouveauté,
c'est ce qu'il faut ! Quant aux featuring, il est certain qu'une collaboration avec un artiste renommé est
un moyen de se faire connaître mais pour qu'un feat soit réussi il faut vraiment favoriser le côté
humain, relationnel plutôt que d'utiliser un grand nom comme un tremplin...

S: Ton titre ''Micka'' featuring.La Diez et produit par Le Roumain est assez particulier puisque
réel, peux tu nous parler de ce titre et du Blog qui est fait pour l'accompagner ?

C: ‘’Micka’’ raconte l'histoire de Mickaël Marini décédé à l'âge de 14 ans dans un tragique accident de
la route. J'ai appris le drame dans les journaux, l'accident s'étant produit à quelques kilomètres de chez
moi je me suis sentie concernée. Quelques mois plus tard, lors d'un festival Hip Hop, j'ai découvert
tous ses copains qui portaient des tshirts en sa mémoire et à l'époque cela m'avait beaucoup touché.
J'ai pensé qu'une chanson serait un bel hommage, surtout qu'il était un grand passionné de rap !
J'ai proposé au rappeur La DieZ de participer au morceau, il a tout de suite accepté. Tout comme Le
Roumain qui a magnifiquement composé la musique (ce mec est un génie ! ! !). J'en profite pour les
remercier à nouveau ! La chanson a beaucoup plu à la famille, nous en avons eu de bons échos mais
malheureusement ce titre est l'histoire de beaucoup trop de personnes...
www.marini-rip.skyblog.com est un Blog en hommage à Mickaël. C'est sa petite sœur qui gère le
Blog donc vous pouvez en profiter pour laisser vos messages de soutien à la famille.

S: As-tu toujours préféré le Live que d'enregistrer ? Je me souviens des Deux Editions du FML
(Festival des Musiques Lycéennes) organisé dans notre région que tu as fait, et tu as fait pas mal
de premières parties... Y'a-t-il d'autres dates de prévues ?

C: L'un ne va pas sans l'autre. Quand je pense aux derniers enregistrements que j'ai fait avec un
passionné qu'est Le Roumain, j'ai vraiment adoré sa façon de travailler et de voir la réalisation, la
progression d'un morceau du début à la fin, c'était vraiment quelque chose de nouveau pour moi et j'en
suis restée bouche bée ! C'est remarquable et à la fois très appréciable ! Quant aux concerts c'est LE
moment de partager et d'échanger avec un public. On essaie de donner du plaisir aux gens en prenant
son pied, que demander de plus ?! Et c'est toujours plus kiffant quand les spectateurs sont réceptifs et
qu'ils participent ! Pour le moment j'attends des confirmations de dates, j'espère retourner très vite sur
scène !

S: Il y'a une phrase dans ta chanson ''Mon Combat'' qui m'avait marqué, c'est ''A l'heure où
j'écris ça j'ignore encore ce que je vais devenir / Vivrais-je de mon Rap ou de boulots en Intérim
‘‘. Maintenant que tu as la Vingtaine, est-ce que tu es fixée ?

C: J'ai appris qu'il fallait être patiente et travailleuse, donc je continue et je persévère encore et
toujours plus. Une chose est sûre : je ne lâcherai pas ! Le reste, l'avenir nous le dira.

S : Ca m’a fait plaisir depuis ces années de t'interviewer, est-ce que tu peux rajouter un dernier
Mot pour ceux qui lisent StriclyHipHop ?

C: Tout d'abord merci à toi Swift d'être là et de me soutenir depuis le début, ça fait plaisir ! (La
Lorraine est là ! ! !)Un grand MERCI à toutes les personnes qui m'encouragent à continuer, je vous dis
à très bientôt...Et un BIG UP aux activistes du « vrai peura » ! Longue vie a StriclyHipHop!
o4/o9 By Swift
StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 18
Assim
$wift : Nous voici avec Assim, un
jeune MC de Cholet agé de 17ans.
Pour commencer cette Interview,
peux-tu nous parler du Cd que tu
prépares actuellement, ''D'un
Rêve a l'Autre'' ...

Assim: Donc voilà, ''D'un rève à


l'autre'' sera mon premier projet
concret après 5 ans de rap. J’ai ce
projet en tète depuis un peu plus
d'un an, et après l'avoir écrit et vu
les thèmes que j'allais aborder, j'ai
commencé à enregistrer et enchainer
les morceaux, là ça fais à peu près 6
mois que je suis a fond dessus et
que je le taff en Studio. Il y aura
beaucoup de thèmes abordés mais
qui tournerons souvent autour de ma
vie, mes échecs et mes rèves que je
n'ai pas pu réaliser pour différentes
raisons d'ou le titre ''D'un rève à
l'autre''. Il y aura de nombreux
feats, choisi en fonction
de mes influences , j'ai vraiment pris
les rappeurs que j'apprécie et qui
m'ont fais commencer dans le
milieu. Niveau beatmaker; il y en a
beaucoup sur le projet et ils viennent
d'un peu partout
se qui fais aussi la richesse et la diversité du CD, on pourra y retrouver des beatmakers connus (Sekel ,
Casaone...) et d'autres un peu moin mais tout aussi talentueux (Gomeza..). J'ai pas encore de Date
précise de sortie, je ne sais pas encore combien de titres au final je ferais mais sa tournera autour de
10-12 titres.

S : C'est Beuz qui te prends sous son aile, quel est son role a tes cotés ?

A: Beuz est vraiment une personne importante pour moi, avant d'ètre un artiste plein de talents c'est
surtout devenu un ami et un conseillé. Au début du CD, je ne savais pas trop dans quelle
direction j'allais, et le fais de l'avoir connu m'a permis de trouver un équilibre et de voir mon projet
prendre de l'ampleur. J'enregistre toujours avec lui et il me fais surtout taffer sur l'émotion donné à
mes textes et tous se qui est exercice de flow, sa fais vraiment du bien d'avoir quelqu'un d'expérience

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 19


derrière soi. J'espère par la suite pouvoir ètre sur divers projets à ses cotés , on verra...

S : Tes références sont Futur Proche, Nakk ou encore Brasco, et cela ce ressent dans l'approche
que tu as dans tes sons... Est-ce que c'est volontaire ou cela c'est fait inconsciemment ?

A: C'est vrai que quand je me réécoute je sens vraiment l'influence de ces artistes sur la façon dont j'ai
écrit et donc j'ai enregistrer les titres. Mais cela se fait vraiment inconsciemment, quand j'écoute
ces artistes l'inspiration me viens vraiment tout de suite. J'apprécie d'avantage ces rappeurs qui ont une
très belle plume et qui s'attardent vraiment sur leurs textes. La mélancolie et l'originalité
que nous fais partager le groupe Futur Proche m'a beaucoup marquer, c'est vraiment eux qui au tout
débu m'ont donné l'envi d'écrire ce premier CD.

S : Ton univers est assez mélancolique et l'Introduction de ton Cd nous met dans le ton. Tu dis
notamment ''J'essaie de faire des récits si propres / Je veux rencontrer le succès mais j'crois qu'
c'est pas réciproque'' ... Est-ce que tu parles de reconnaissance ou pour toi le succès serait
encore plus haut ?

A: Je ne vise vraiment pas le succès honnêtement, meme si c'est vrai que sa fais toujours réver. Il faut
garder les pieds sur terre, je suis jeune, inconnu et je débarque avec un CD où j'ai tout à prouver.
Donc la reconnaissance est mon objectif premier et je serais vraiment satisfait de pouvoir le réussir.

S : Et quand tu dis ''J'ai des rêves a accomplir'', quelles sont ces rêves ?

A: J'ai beaucoup de rêves comme tout le monde et j'avais l'occasion d'en réaliser certains, mais j'ai fais
de mauvais choix... Sans éviter la question je vais te dire tout simplement que tu trouveras tout ces
rêves irréalisés dans mes sons. Donc à découvrir , sa serais pas drole si tu décrouvrais tout maintenant
(rires)

S : Sur le titre ''Laissez moi Vivre'' ft.Beuz & Gwenzel tu réunis donc deux Artistes que tu
apprécies beaucoup, y'aura-t-il d'autres invités sur ton projet ?

A: Oui comme je l'ai dit il y aura de nombreux invités, maintenant je ne préfères rien dévoiler pour
l'instant car c'est en prépa et c'est vrai que dans ce milieu il faut s'attendre à tout,
un jour on te dis oui et le lendemain on te dis non, il faut vraiment faire en fonction de ces
désistements, je ne voudrais pas lacher de fausses déclarations. Par contre il y aura sans doute de
belles surprises à découvrir, vous en saurez plus très prochainement.

S : Niveau Beat Maker tu aura également Sekel & Casa One entre autres, quelles sont les
directions que tu souhaites prendre ?

A: J'ai choisi c'est beatmakers de talent car ils rentraient vraiment dans le style d'instru que je voulais,
c'est à dire avant tout le mélancolique. Je kiff vraiment posé ma voix derrière un beau piano et sa tu le
remarqueras facilement. Mais ce n'est pas la seule direction que je vais prendre,Casaone étant très
influencé par le Rap américain je partirais aussi sur des prods plus ambiancantes et différentes mais
qui me ressembleront toujours autant. Il ne faut pas que je me renferme sur un style je compte bien
donné à mon CD de nombreuses couleurs.

S : Dans le Rap, on entend beaucoup parler de 'Rester Vrai'. Pour toi qu'est-ce que ça veut
dire ?

A: J'pense qu'en disant sa on parle d'authenticité de l'artiste, le fait d'être honnête avant tout. Il faut
surtout respecter ceux qui nous ecoutent, ne pas leur mentir sur notre vécu…

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 20


J'vois la chose comme sa, il y a une marge maintenant entre se que disent les rappeurs et ceux qu'ils
font et voient vraiment. Rester vrai est très important!

S : On parle et reparle du Téléchargement Illégal, notamment via des décrets de lois. Quel est
ton avis sur le thème étant donné que tu sors bientôt ton Cd ?

A: Ce thème est devenu récurrent. Je ne vais pas dire ne télécharger pas alors que je me met facilement
à la place des personnes qui voient l'album d'un inconnu et qui préfèrent télécharger
car ils ne sont pas sure d'apprécier le contenu. Après c'est vrai que des rappeurs fiables qui ont tout
prouver et qui vivent de cette musique ne méritent pas le téléchargement sachant en plus
qu'ils ont tout donné et mis plus d'un an souvent à construire leur projet. Les vrais méritent que leur
taff soit payé a leur juste valeur!

S : Quels sont les Artistes que tu écoutes en ce moment ?

A: J'écoute beaucoup de Salif, son album ''Prolongation'' tourne beaucoup dans mon mp3 ainsi que
l'album à Diomay ''Retour aux Sources''. Sinon je réécoute des compiles à l'ancienne. En ce moment
ce qu'il sort j'écoute très peu ,j'ai du mal à accrocher. Je pense que Fin 2009 il y aura des sortis qui
vont me faire plaisir aux oreilles, je pense notamment à la Mixtape de Beuz et aux projet de Futur
Proche.

S : Avant de terminer cette Interview, peux-tu dire ce que tu penses du concept StriclyHipHop ?

A: C'est vraiment classe comme concept! Sa permet à des mc's comme moi de pouvoir s'exprimer et
montrer un peu se qu'ils font, sa fais plaisir que tu mets accordés un peu de ton temps.
J'espère que tu continueras à interviewer des rappeurs comme sa qui le méritent, sa permet de
découvrir de nouvelles personnalités et des mc's aux talents différents. Merci beaucoup Swift j'espère
qu'on se reverra par la suite!

S : Et pour (bien) finir, est-ce que tu peux rajouter un dernier mot pour ceux qui suivent
StriclyHipHop ?

A: Surveiller le Skyblog StriclyHipHop rester fidèle à ce web magasine qui balance de très bonne
news! N'hésiter pas à aller sur www.A2sim.skyblog.com et donnez vos avis.

o4/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 21


Rapodrome
Un groupe qui aurait du sortir un LP depuis
2005, ‘’Dans la Longueur’’ qui a été sans
cesse repoussé pour ne jamais sortir. Et si
2009 était enfin l’année Rapodrome ? Apres
le sortie de ‘’Sensations Suprêmes’’ de
Kamnouze au début de l’année, le crew
prépare l’album du Collectif, et présente
pour patienter un Best Of en 2 Volumes a
télécharger Gratuitement sur le MySpace du
groupe, les ‘’Rapodrome Archives’’ avant la
suite possible en solo. Pour en savoir plus,
voici cette Interview datant d’Avril, avant la
sortie du Premier Volume de ces Net
Tapes… Un groupe à suivre attentivement.

Swift : Pour commencer merci a vous pour l'Interview. Dans Les Gardiens du Rapodrome vous
êtes 5 : Kamnouze, Céda, Candy Ken, Doma Braco et la voix féminine Shaddie. Quel est le rôle
de chacun dans le groupe ?

Céda: Pour le coté musical Rapodrome est donc composé de quatre mcs et d'une chanteuse Soul. A
noter que Doma a stoppé la musique il y a quelques temps, il sera malgré tout présent sur les projets
que l'on va mettre en téléchargement au mois de Mai. Pour le reste, Candy Ken est aussi producteur
musical ainsi qu'ingénieur du son. Kam' nous apporte ses conseils et son expérience du monde de la
musique, c'est également lui le créateur du groupe. Quand à moi je gère tout ce qui touche à Internet.

S : Sur le premier solo de Candy Ken sorti en 2005, ''Etoile Sombre'' est précédé de la mention
''1ere Cartouche'' et le Street-Album du groupe a venir ''Dans La Longueur'' a la mention
''2eme Cartouche''... Sera-t-elle une série faisant le tour du groupe ?

Candy Ken: Pour être honnête avec toi on était partis pour une série de 3 ou 4 albums du crew en
intercalant un album solo de chacun. La réalité c'est qu'on a galeré a sortir le second pour des raisons
financières. Alors maintenant on va être raisonnables et on va tacher de faire UN bon album tous les
quatre et si les gens accroche on enchaîne.

S : Le MC principal du groupe reste Kamnouze, qui vient de sortir son 3eme Solo ''Sensations
Suprêmes''. Que pensez-vous de l'accueil réservé a l'album ?

CK: Je trouve qu'il mériterait une plus grosse exposition médiatique (radio et télé nationale) mais c'est
pas grave, on a eu notre premier show case au Comedy Club, les gens ont vraiment kiffé alors voila
c'est le retour a la source, on va essayer de gagner le coeur des gens par la scène et c'est la manière la
plus noble.

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 22


C: Les retours sont très bons d'ailleurs, on vient d'enchaîner des scènes à Mayotte et La Réunion
notamment, le public réserve un superbe accueil a chaque fois, ça fait du bien! Après les médias ne
jouent pas trop le jeu, c'est dommage...

S : Candy Ken a aussi une place importante : mc, chanteur et compositeur (Comme sur
''J'accuse Ces Mots 2oo8'' de Kamnouze). Quels sont les autres projets du groupe à venir ?

Kamnouze: La sortie de deux volumes de "Rapodrome Archives" en téléchargement gratuit (qui sont
des mélanges de morceaux qui auraient dus être sur l'album ainsi que des inédits, 1er volume en Mai)
en attendant la sortie de l'album qui verra le jour fin 2009, un projet de Céda en solo, un projet de
Candy Ken et Céda en duo avec DJ Dyna...

S : Les apparitions que vous avez faites ont marqués, comme le morceau ''Dans la Longueur'' ,
''Jeunesse Française'' sur ''Chargé a Block'' de Pray One, ''Personnel'' sur Label Rouge 3...
Pourquoi le morceau ''Si j'avais Su'' est seulement en Track Caché après les Bonus Track de
l'album de Kamnouze ?

Kam: Le concept de mon album était d'avoir que des featuring chant, mais comme je ne me voyais pas
faire mon album sans eux on à trouvé ce compromis. "Si j'avais su" est je pense une belle surprise
dans l'album

S : Quelles sont vos influences ? Et les derniers sons que vous avez appréciés ?

CK: Pour les influences: dernier Scarface, dernier John Legend. Sinon j'écoute toujours l'album de
Flynt, et l'album d'Orelsan pour les punchline.

Kam: Le dernier album de Anthony Hamilton et celui de Ludacris.

C: Pour ma part j'écoute beaucoup de mixtapes New Yorkaises, j'aime bien entendre les dernières
performances, les derniers flow. Pour les albums, le dernier Jadakiss, le Capone n Noreaga, le EPMD
aussi...

S : Vous avez des titres patates comme Conscients. Est-ce que le fait d'être 5 dans le groupe gêne
pour l'apport des thèmes ou au contraire ramène plus d'idées ?

Kam: Ca facilite, chacun apporte ses idées et on garde les meilleures offres.

CK: C'est un vrai moteur on a plus tendance a rassembler nos idées qu'a se mettre des freins.

S : Le Street-Cd été déjà annoncé il y'as pas mal de temps, trois ans environ. Pourquoi ne sort-il
qu'au printemps ?

CK: (rires) Y a même une rumeur qui court qu'il sortirait qu'après l'été. Sérieusement on va mettre nos
morceaux déjà enregistrées a dispo sur le net d ici peu et re taffer un truc vraiment neuf maintenant
qu'on a tous mûrit. Alors voila, adressé au petit nombre de gens qui nous suivent pour le moment, vous
inquiétez pas, ça va pas resté inachevé.

Kam: En indépendant tout est plus compliqué et au niveau des moyens financier on n’était pas prêt à
assumer ce projet. Donc plutôt que de faire les choses mal on à préféré attendre la bonne stratégie...

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 23


S : Pouvez vous ajouter un dernier mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

CK: Bah voila nous on a encore l'envie de kicker juste pour le plaisir, pour la compet', a tous ceux qui
se retrouvent la dedans rendez vous sur www.MySpace.com/Rapodrome et sur
www.RapodromeOfficiel.Skyrock.com

C: On mets les bouchées doubles en 2009, restez connectés!

Kam: Il n'y a pas de fin pour Rapodrome tout commence.

S : Merci beaucoup et bonne chance a vous pour la suite. Swift

o4/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 24


Ceda
Quelques temps après l’Interview des Rapodrome, un
moment important pour StriclyHipHop, j’avais
l’impression de ne pas avoir posé toutes les questions que
j’avais en tête (il y’en reste tant), alors je lui ai proposé
cette Interview, a la quel il a répondu favorablement.
Alors histoire de revenir sur le groupe, l’album jamais
sortis, celui a venir, les Net Tapes, le Clip et sur son
éventuel Solo. Il n’esquive rien et répond franchement.

Swift : Céda, c'est ta seconde Interview avec


StriclyHipHop, donc tu connais le Concept. Ca fait très
longtemps que tu rappes avec Kamnouze au sein des
Gardiens du Rapodrome. Cela fait plus de Dix ans que le
groupe existe, et seulement maintenant vous débarquez
avec des Net Tapes... Que c'est-il passé avant ?

Céda : Salut Swift, déjà merci pour l'invitation! Je tenais à


préciser en premier lieu que le groupe s'appelle dorénavant
Rapodrome tout simplement... En ce qui nous concerne on a
vraiment fait pas mal de morceaux, et même un album intitulé
"Dans la longueur" qui était prêt et ne demandait qu'à être
mis dans les bacs. Malheureusement on a subit la "magie du
tiroir" et cru aux paroles de certaines personnes qui s'étaient
engager sur notre projet. Du coup pendant 4 ans, on est resté
bloqué et ce disque n'a jamais pu voir le jour. On aurait pu le
balancer dans les bacs mais nous ne faisons jamais les choses a
moitié, donc vu qu’on n’avait pas la puissance financière pour
le sortir dans de bonnes conditions on a préféré passer à autre chose.

S : Apres le (très) bon album ''Sensations Suprêmes'' de Kamnouze et ces Net Tapes, vous
arriverez enfin avec le Premier Album Collectif. Vous avez commencé le Studio, êtes-vous
satisfait de ce qui en sort ?

C : Super satisfait pour le moment! On est partit sur des univers où les mc français n'osent pas
s'aventurer. Des instrus pas évidentes à rapper. On va apporter une certaine fraîcheur, c'est sur. Nous
sommes à la fois des kickers et des lyricistes. En France les rappeurs sont soit l'un, soit l'autre. On va
démontrer que c'est possible de faire les deux...

S : Le seul Clip du Groupe est celui du morceau ''Dans La Longueur'' ...Comment ce fait-il qu'il
n'y en a pas eu d'autres ?

C : Tout simplement parce que l'on avait pas de projets a proposer, les clips accompagnent souvent les
albums ou les singles. Et depuis le début on roule en totale indépendance sans structure derrière …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 25


… nous, un clip c'est un certain budget, donc on ne pouvait pas se permettre d'en faire sans un LP ou
un maxi derrière...

S : Apres l'album Rapodrome, comptes-tu sortir un Solo ?

C : C'est en chantier oui! J'ai plein d'idées, je sais où je veux aller... Je suis aussi super exigeant avec
moi même donc ça sortira lorsque que je sentirais que c'est une bombe. On verra tout ça après l'album
Rapodrome qui me tient à coeur, je n'ai que ça dans la tête pour le moment...

S : Récemment, vous avez été invité en Boite avec Entrevue & La Fouine a Metz. Ce n’est pas
souvent que des plans comme ça s'organisent... Quels souvenirs gardes-tu de la Moselle ?

C : Très bons. Une grosse ambiance, le public a l'air motivé et nous a réservé un bon accueil, ça donne
envie de revenir très vite...

S : Pour finir, est-ce que tu peux lâcher quelques mots pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

C : Merci à tous ceux qui nous suivent, on ne va pas vous décevoir cette année, on a plein de
cartouches en stock pour vos oreilles. Big up à tous!

o5/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 26


Saloon
Apres un 1er Album plutôt réussit sorti l’année dernière, ‘’Le
4ème Singe’’ est un recueil de textes de ce MC proche de
Dany Dan qui a marqué du monde avec son Concept
‘’L’envers du Décor’’ rempli de phases conscientes qui
interpelle au maximum (‘’C’est comme ce gosse qui rigole, il
n’oubliera jamais son viol’’ ou bien un peu plus loin
‘’L’envers du décor, c’est un flingue sous un pull / C’est ton
bébé qui se fait bouffer par ton pitbull / C’est ta grand-mère
qui cane a cause de la canicule / Pendant que t’es tranquille
en Espagne a te faire dorer les testicules’’ …). La qualité
d’un album n’est pas proportionnelle aux ventes mais pour un
premier essai, on pas dire qu’il soit passé inaperçu…

Swift: Salut Saloon, pour commencer merci d'avoir accepté cette Interview. Est-ce que tu
pourrais te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Saloon : Saloon Rappeur de Boulogne-Billancourt AKA le 4eme singe ...

S: Tu as été révélé aux côtés de Dany Dan sur des titres Egotrips ("Je suis qu'un Homme" ou
encore "Moi, Moi & Moi"). Penses-tu pouvoir rivaliser avec lui, qui est quand même une
référence ?

Sa : Dany est pour moi un maître plutôt qu'un rival...J'ai commencer le rap en écoutant les Sages Po,
NTM, IAM ... C'est les piliers... Je respecte

S: Sur ton album "Le 4eme Singe", il y'a beaucoup de thèmes. Quelle place a l'écriture dans ta
vie ? Est-ce que c'est limite thérapeutique comme lorsque tu dis "J'crois que si l'amour est un
jeu je suis un très mauvais stratège" ("Mon Cinéma") ...

Sa : Ecrire c'est être poser et réfléchir sur le monde, c'est un moment ou tu analyses la vie surtout ta
propre vie, donc oui pour moi c'est thérapeutique. L'écriture remplace un psychologue ! C'est la
manière que j'ai pour parler avec moi même j'écris tout les jours !

S: Tu cherches beaucoup de métaphores, et ton Rap est direct. Te sens-tu de l'école Beat 2
Boul. ?

Sa : La métaphore est un moyen de faire comprendre rapidement une situation donc on peut aborder
plein de sujet en peu de temps...Je pense plus être de l'école 1996...

S: Que penses-tu du parcours qu'a eu ton Album ? Es-tu satisfait des ventes et des retombées ?

Sa : Je suis surtout satisfait d'avoir pu le sortir tout court !!! Ça devient dur de trouver des …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 27


… distributeurs qui taffent bien...et moi j'étais partout en France... Donc cool après les chiffres sont
pas top mais c’est un bon succès d'estime.

S: Tu n'as pas fait beaucoup de presse lors de la sortie de ton album. Est-ce que ça a été un choix
ou aurais-tu aimé être plus médiatisé ?

Sa : Oui j'aurais évidement aime être un peu plus médiatisé mais je dirais que le peu de presse que j'ai
eu était positif...

S: Tu es actuellement en train de préparer ton Second Album, le tournant pour tout Artiste.
Peux-tu nous parler de ce que tu nous prépares ?

Sa : Le prochain album sera moins brouillon que le premier. Sur ''Le 4eme Singe'', j'avais taffé 4 ans
dessus! J'avais 40 titres ! D'ailleurs je sors une Mixtape " La Sale Tape" avec pleins d'inédits.

S: Pour finir, je te remercie encore une fois et te souhaite le succès que tu mérites. Est-ce que tu
pourrais rajouter un dernier mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

Sa : Merci de faire exister le vrai hip-hop. Sans vous, les Sites de Passionnés, etc. On serait morts !

o6/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 28


Sat l’Artificier
Grand acteur de la Scène Hip-hop de
Marseille, Sat n’est pas un nouveau venu
dans le Rap. Il y’a un an sortait son
deuxième solo ‘’Second Souffle’’, un
disque d’écorché vif et qui nous ramène
dans un esprit Hip-hop loin des egotrips.

Alors forcement l’Interviewer est un


privilège, il y’a tant de thèmes a aborder,
sur ses albums, son actualité bien sur,
mais aussi les questions « qui fâchent »
comme évoquer la Fonky Family,
groupe avec lequel il a fait ses armes
dans les années 90.

On apprend qu’en plus de son nouvel


album il prévoit de sortir une ‘’Lost
Tape’’, compilation de titres méconnus.
Mais pour l’instant place a l’Interview…

Swift : Pour commencer, merci d'avoir accepté de répondre a ces questions pour
StriclyHipHop ! Ton album solo ''Second Souffle'' est sorti il y'a maintenant un an, bien que les
ventes sont basses, as-tu été satisfait des retours du Public ?

Sat: En effet, les ventes n'ont pas été à la hauteur de mes espérances, mais cela peut s'expliquer de
différentes manières. On traverse une crise de l'industrie musicale, les disques qui se vendent bien se
font de plus en plus rares. A côté de ça, on ne peut pas dire que mon album ait bénéficié d'un
quelconque support médiatique, aucun titre n'a été programmé en radio, les clips n'ont pas été diffusés
en télé, la presse "spé" n'y a consacré que quelques articles... Dans ces conditions, j'estime que je m'en
sors pas trop mal... Par contre, la bonne surprise est venue des retours du Public qui dans la grande
majorité ont été plus que positifs. Nombreux ont été les mails que j'ai reçu via MySpace, Skyblog,
facebook, etc., dans lesquels les gens me félicitaient pour mon album, s'étonnant eux mêmes que l'on
ne parle pas plus de ce disque. Je continue d'ailleurs à faire des concerts par rapport à cet album, ce qui
est un moyen de le faire vivre sur le long terme.

S : Dans le titre éponyme, tu dis ''Y'as pas de remède pour ce dont je souffre''. Est-ce que cela
veut dire que tu prends la Musique comme thérapie, ou au contraire qu'elle ne sert ''a rien'' ?

Sa: Oui, je conçois la musique en quelque sorte comme une thérapie, écrire me fait du bien, ça me
permet d'extérioriser beaucoup de choses. De là à dire que c'est un remède, non. C'est un palliatif...
Mais l'inverse est vrai, l'écriture fait parfois resurgir des choses dont on avait pas vraiment envie et ça
peut réveiller de vieilles blessures ou cicatrices, de vieilles douleurs qu'on croyait enfouies à tout
jamais. Après, je ne pense pas que le rôle de la musique soit de "soigner" les gens. Ca reste avant …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 29


… tout un divertissement sauf que dans la vie de tous les jours il m'arrive de rencontrer des gens qui
me disent que ma musique leur a énormément apporté au quotidien dans des moments difficiles,
qu'elle les a aidé à surmonter bien des épreuves.

S : Dans le Dvd ''Digital Hip-hop N°30'' tu avais une phrase qui m'a marqué : ''Maintenant le
Rap abrutie plus qu'autre chose''. C'est vrai que beaucoup racontent de la merde, mais reste-t-il
selon toi de vrais Artistes dans le Rap ?

Sa: Oui, Dieu merci il reste de vrais artistes dans le rap. Moi, je n’en veux à personne, chacun fait ce
qu'il a à faire et ce qui lui plaît. Par contre, le Rap français a pris une tournure dans laquelle j'ai de plus
en plus de mal à me reconnaître, entre la dérive "gangster" et la dérive "Rap pour ado attardé".
Contrairement aux Usa, le rap français n'a pas réussi son passage à l'âge e, résultat arrivé à un certain
âge, on ne peut plus écouter de rap français parce qu'on ne se reconnaît pas dans les paroles.
Heureusement, de temps en temps il y a un album qui arrive et qui nous réconcilie avec le rap français,
je fais notamment allusion aux deux derniers albums de Kery James ou à celui de Disiz la Peste.

S : Tu as monté ton label, Corner Street. Quels seront les projets qui vont sortir dessus ?

Sa: Mon premier projet sera un album au sein duquel je vais réunir une grande partie de la scène
Marseillaise à mes côtés. On y retrouvera à la fois des artistes incontournables de la scène Marseillaise
mais aussi des "new comers", le but étant de montrer la diversité des talents de cette ville. Attention,
ce n'est pas une compilation, c'est un album, j'ai des titres en solo, et sur le reste j'invite beaucoup de
monde. Sur "Second Souffle", il n'y avait qu'un véritable featuring, c'était le titre "Noir c’est noir",
cette fois ci je me suis fait, ce disque se veut moins personnel, moins intimiste donc ouvert aux autres.
Là, je suis sur la fin, si tout va bien il devrait sortir en fin d'année, mais des titres seront envoyés en
amont. Je suis fier que tous les artistes aient répondu présent à l'appel et chacun a largement répondu à
mes attentes artistiques. S'en suivra probablement une "Lost tape" dans laquelle je réunirai nombre de
titres que j'ai fait par ci par là ces derniers temps et que les gens ne connaissent pas forcément. Pour le
reste, on verra ensuite...

S : Sur ton MySpace, on peut écouter un titre avec 4oCal du Dipset, le puissant ''Oh My God'' ...
Comment c'est faite la connexion ?

Sa: Ca s'est fait par l'intermédiaire de Full Klip, un compositeur de Montréal que j'ai rencontré lors
d'une de mes tournées au Québec. Il m'a fait écouter le track, j'ai kiffé, j'ai kicker. On retrouvera
d'ailleurs deux prods de Full Klip dans mon prochain album. Quant à 40cal, il est prévu qu'on refasse
un track ensemble prochainement.

S : Beaucoup disent que le Rap est un truc de jeune, tu as la trentaine... Est-ce que tu t'es donné
une date limite pour continuer a rapper ?

Sa: Je ne me suis pas donné une limite mais des objectifs. Après l'album que je suis en train de finir, et
ma ‘’Lost Tape’’, je me suis fixé de faire encore un album qui dans mon esprit sera le dernier puis je
baisserai le rideau. J'espère pouvoir y dire tout ce que je n'ai pas encore dit et que je me dois de dire
avant de tirer un trait. J'espère finir en beauté et faire l'album de mes rêves à tous les niveaux. Après,
quand je dis que je baiserai le rideau, cela ne signifie pas que j'arrêterai de rapper, c'est juste que je
n'en ferai plus mon activité principale ce qui est le cas maintenant depuis plus de 10 ans.

S : Ton Nouvel Album est annoncé pour la rentrée... Toi qui dis avoir tout donné sur ''Second
Souffle'', que vas-tu proposer sur cette nouvelle galette ?

Sa: Dans l'esprit, ça n'aura pas grand chose à voir avec "Second Souffle" et c'est ce que j'aime. Les
gens ne savent jamais à quoi s'attendre avec moi, je ne leur sers jamais deux fois la même …

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 30


… chose. Comme je le disais plus tôt, ça se veut moins personnel, moins autobiographique, c'est plus
"hip hop", plus rentre dedans, plus énergique. Par contre, au niveau des thèmes et de l'écriture, ça reste
du "Sat", à savoir un mélange d'egotrips, de conscience, de vécu...ma marque de fabrique depuis le
début. Puis, la présence de tous ces invités a impliqué que j'aille aussi dans leur sens tant
musicalement qu'en terme d'écriture, mais à l'arrivée le résultat est des plus cohérent.

S : Voici la Question qui fâche... Après 3 albums de la Fonky Family, 2 Hors-Serie et 1 Live, 2
Solos, penses-tu que FF c'est fini ? As-tu encore des contacts avec les autres membres du
groupe ?

Sa: Oui, perso je pense que c'est fini, si le groupe avait encore une quelconque activité on en aurait
entendu parlé depuis le temps... Or depuis l'album "Marginale Musique" on a plus entendu de titre
FF, c'était en 2006... Et pour répondre à ta seconde question, non je n'ai plus de contact avec les autres
membres du groupe.

S : Pour conclure, encore Merci ... Je te souhaites la reconnaissance que tu mérites, est-ce que tu
peux rajouter un dernier mot pour ceux qui suivent StriclyHipHop ?

Sa: Le mot de la fin est que je vous recommande vivement mon prochain album, vous ne serez pas
déçus...Hip Hop !!!
o6/o9 By Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 31


Liens Internet
Internet est aujourd’hui rentré dans les mœurs. Du coup, chaque musicien (tous genres
confondus) l’utilisent pour le meilleur et souvent pour le pire (certains devraient arrêter
de mettre leurs morceaux en MP3 même pas mixé et sans talent et se prendre pour des
rappeurs).
Voici donc les liens des Blogs et autres pages MySpace des Artistes présents dans ce
Hors Série (la moindre des choses). N’hésitez donc pas a allez les visiter.

Futur Proche
www.MySpace.com/FuturProche // www.FuturProcheCrew.Skyblog.com

Beuz
www.MySpace.com/BeuzOfficiel // www.Beuz-Officiel.Skyblog.com

Diomay
www.MySpace.com/Diomay75012 // www.Diomay-Download.Skyblog.com

Bakar
www.MySpace.com/BlidaBakar // www.Bakar-lofficiel.Skyblog.com

CaoZ
www.MySpace.com/MissCaoZ // www.CaoZ-Officiel.Skyblog.com

Assim
www.A2sim.Skyblog.com

Rapodrome
www.MySpace.com/Rapodrome // www.RapodromeOfficiel.Skyblog.com

Sat l’Artificier
www.MySpace.com/SatLartificier // www.SatLartificierOfficiel.Skyblog.com

StriclyHipHop
www.MySpace.com/StriclyHipHop // www.StriclyHipHop.Skyblog.com
www.StriclyHipHopThr33.Skyblog.com (Skyblog Music)

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 32


Conclusion
“ StriclyHipHop Mag est un Webzine gratuit, mais les droits de reproduction sont
réservés pour tous. Aucun élément de ce Numéro ne peut être reproduis ni transmit
sans l’accord de son auteur (…) “

N’ayez pas peur, cela veut simplement dire que vous ne pouvez pas vous accaparer les
Articles. Vous pouvez bien sur le faire tourner par Mail ou par Blog, mais par son Intégralité,
et je vous encourage même vivement à le faire. C’est juste qu’il ne faut pas ‘’oublier’’ de
préciser d’où ça provient. Réaliser un Webzine, vous vous doutez que c’est énormément de
travail, donc je vous remercie de le respecter.

C’est vrai que ce Hors Série est assez particulier car il m’a permis de prendre du recul sur
certaines Interviews. Il y’a bien sur des déceptions (je tairai les noms par respect) mais je
constate que la chance de poser mes questions a des artistes que j’écoute depuis du temps
(Kamnouze & Rapodrome, Diomay, Bakar) …

Pour voir la suite, rendez-vous pour les Numéros de StriclyHipHop Mag que vous pourrez
télécharger gratuitement, avec pas mal de surprises au fil des Numéros faites moi confiance.

Si vous avez des questions ou des recommandations, n’hésitez pas a m’en faire part via mon
adresse mail, mais je suis très peu sur le Net (ce n’est pas mon délire) alors mieux vaut
m’envoyer un Mail que de m’attendre desesperement sur le messenger.

SwiftArtisteTriste@Live.fr
Je vous remercie de votre lecture, rendez-vous aux prochains numéros. Le N°1 est disponible
(peut-être que vous l’avez déjà télécharger et lu ?) alors je vous laisse le lire et vous remercie
de votre attention. Déjà que c’est gratuit alors faites un effort hein ?

Un remerciement pour les Artistes s’étant prêté au jeu des Questions-réponses.

Peace.

Swift

StriclyHipHop Mag Hors Série N°1 Special Interviews 33