Vous êtes sur la page 1sur 4

JOURNAL N°16 MARS 2010

Les Brèves
d’OYE 349
OYE fête ses dix ans
Quel bilan peut-on tirer de ces dix années de combat et d’engagements
quotidiens ?
Quelques avancées, de nombreux revers, mais aussi des promesses non
Sommaire: tenues et quelques mensonges savamment orchestrés par nos décideurs.
Au chapitre de nos grandes désillusions, bien sur, il y a l’abandon du 3e-
me aéroport qui a pour conséquences de contraindre les deux aéroports
-10 ans d’OYE franciliens à absorber l’augmentation du trafic pour les quinze à vingt ans
-Les résultats de l’aide à à venir.
l’insonorisation Malgré tout, soyons optimistes et regardons avec clairvoyance les progrès
-Demande d’aide à l’insonorisation réalisés par l’ensemble des acteurs et les résultats obtenus.
Tout d’abord,l’augmentation du périmètre du PGS après plusieurs années
groupée de constatations et de démonstrations nous accorde à dire que les nuisan-
-Approche GPS en aéronautique ces allaient bien au delà des limites définies en 1995 .Puis notre intégra-
civile tion à la CCAR a permis à de nombreux riverains de bénéficier d’une ai-
-La Commission Consultative de de à l’insonorisation de leur habitat, même si le démarrage a été très labo-
rieux.
l’Environnement
Puis, les modifications de trajectoires qui, si elles avaient pour but de
-Evolution des adhésions fluidifier le trafic pour pouvoir accepter le montée en puissance du trans-
port aérien en Ile de France, ont permis néanmoins de mettre en avant les
nuisances perçues par les riverains .Ainsi, on aboutit à la mise en place
d’un Volume de Protection Environnementale, du relèvement de l’altitu-
de d’interception du plan d’approche final,d’un guidage radar plus précis
et tout dernièrement les approches en descente continue en phase expéri-
ASSEMBLEE mentale à l’ouest d’Orly.
GENERALE Toutes ces avancées techniques doivent améliorer notre quotidien, et au-
jourd’hui, nous pouvons constater des résultats tangibles mais nous sa-
vons parfaitement que des marges de progrès sont encore réalisables.
Enfin, une étude Survol commanditée par le Préfet de Région doit établir
VENDREDI 26 MARS
une cartographie du bruit et de la pollution en Ile de France .Il nous est
proposé de participer à son élaboration.
A 20H30 Une station de mesure de bruit a été installée par ADP au quartier des
Bruyères et permettra de suivre et surveiller le niveau sonore .
Après de nombreuses démarches, OYE a réussi à intégrer, le conseil du
ECOLE DES BRUYERES pôle d’Orly, lieu de décision concernant l’avenir de la plateforme d’Orly
BOULEVARD DE LA (Oye représente le 94 et ANA le 91)
D’autre part ,nous sommes convaincus que l’union convergente d’objec-
LIBERTE tifs communs de l’ensemble des associations (ex : ANA, UFCNA,
SUCY EN BRIE Convergences Associatives) a fortement pesé et qu’elle influencera enco-
re les décisions à prendre pour l’avenir.
Aujourd’hui, les associations telles que la notre ont du poids et représen-
SITE INTERNET tent des partenaires à part entière que nul ne conteste plus.
Nous savons donc que notre combat est loin d’être terminéOrganisation
et c’est avec
www.OYE349.fr votre soutien que nous devons continuer à occuper le terrain afin d’éviter
toutes dérives futures.

Le Président d’OYE Luc OFFENSTEIN


Les résultats de l’aide à l’insonorisation :
L’élargissement du Plan de Gene Sonore voté fin 2004 et sa mise en place janvier 2005 est le résultat d’un combat
que nous menons depuis 1996 .De nouvelles communes ont été incluses comme Marolles, Sucy et les limites du
PGS ont été repoussées pour Limeil et Boissy .Ainsi de nombreux riverains subissant les nuisances sonores ont pu
bénéficier de l’aide à l’insonorisation.
Au cours des premières années, les demandes ont attendue environ 3ans avant d’être acceptées et face à cette lon-
gue échéance les dépôts de dossiers ont diminués.
Nous avons du faire intervenir nos députés pour avoir un financement à la hauteur des demandes (3eme Reforme
de la TNSA en janvier 2008) .Nous en avons constaté les bénéfices sur le temps écoulé entre la demande et l’ac-
ceptation du dossier, mais aussi sur le nombre de dossiers recevables : en 2006 seulement 624 dossiers, 1335 en
2007 (cf. tableaux) ,1951 en 2008 , chiffre important du fait de l’application de la réforme de la TNSA et des 1500
dossiers en attente de financement qui ont pu être traités.
Aujourd’hui, les dossiers sont traités dans l’année et on note une augmentation du nombre de dossiers recevables
pour ce financement.
Tableaux de 2006-2009 : l’évolution de l’aide à l’insonorisation :
ANNEE MOIS Nombre Dossier Nb logement Boissy-Limeil
2006 mars
juin 132 176 1 - 12
septembre 136 149 8 - 14
décembre 104 299 16 - 8
Total 372 624 35 - 34

ANNEE MOIS Nombre Dossier Nb logement B-L-M-S*


2007 mars 61 73 35-2
Juin 228 283 0-17
septembre 326 342 6-25
décembre 324 637 37-37-16-6
Total 939 1335 78-81-16-6

ANNEE MOIS Nombre Dossier Nb logement B-L-M-S*


2008 Mars 735 780 57-60-39-64
Juin 678 719 37-71-39-40
Septembre 142 150 12-10-9-4
décembre 260 269 24-20-26-16
Total 1815 1951 130-161-110-124

ANNEE MOIS Nombre Dossier Nb logement B-L-M-S *


2009 Mars 136 183 14-9-12-6
Juin 214 435 11-16-15-19
Septembre 215 241 19-15-33-19
décembre 248 269 24-21-35-29
Total 813 1128 68-61-95-73

*B : Boissy, L : Limeil, M : Marolles, S : Sucy


ADP a repris la gestion de l’aide à l’insonorisation en 2005 et nous communique l’ensemble de ces chiffres .De
plus, les gestionnaires se sont engagés dans une démarche constructive à l’égard des riverains.
Par ailleurs, nous rappelons que l’association est titulaire à la Commission Consultative d’Aide aux Riverains avec
une voix délibérative sur l’ensemble des dossiers, ce qui nous a permis de faire bénéficier de l’aide aux riverains
proches mais hors PGS.
Demandes d’aide à l’insonorisation groupées.
En janvier 2009, une nouvelle procédure de prise en charge est mise en place , à hauteur de 100% du cout pour le
diagnostic acoustique et une indemnisation à hauteur de 95% du cout des travaux au lieu de 80%.
Les demandes groupées sont celles déposées par :
-Un syndicat de copropriétaires
-Les organismes d’HLM
-Au minimum 5 demandes déposées pour 5 maisons individuelles situées dans une même commune.
Les dossiers doivent remplir les conditions d’éligibilités : être inclus dans les PGS.

Une maison insonorisée, c’est moins de nuisances sonores mais c’est aussi des économies d’énergie !

Approche GPS en aéronautique civile


Le système GPS est constitué d’une trentaine de satellites en orbite à 20 000Kms de la terre.
Le GPS calcule sa position en mesurant le temps écoulé entre l’émission d’un signal par le satellite et le moment
où ce signal est reçu par le système récepteur embarqué.

En aviation, la réception de 4 satellites permet une précision de navigation suffisante .D’autre part en aéronautique,
contrairement aux autres applications, les données altimétriques sont également exploitées par les centrales de na-
vigation, afin de pouvoir réaliser des procédures d’approche.
L’intérêt du GPS est que l’avion est entièrement autonome sans utiliser d’émetteur implanté sur l’aéroport ce qui
est intéressant dans les régions où les infrastructures ne sont pas nombreuses (beaucoup d’approches GPS en Afri-
que par exemple) .D’autre part, ce système de navigation nous permet d’effectuer des approches non rectilignes
sans difficulté, ce qui est beaucoup plus complexe en utilisant des moyens de radio navigation implantés au sol.
Il est cependant à noter qu’avec un épais brouillard, seul l’ILS (Instrument Landing System) utilisant deux émet-
teurs implantés à proximité de la piste, permet aux avions de se poser en toute sécurité.

En conclusion : Approche GPS signifie, souplesse d’utilisation pour la conception des trajectoires d’approche, ainsi
que totale autonomie de l’avion ; pas de source de panne émanant des infrastructures au sol, mais précision encore
un peu faible pour le moment pour effectuer des approches par conditions de visibilités marginales.

Nota : les utilisateurs sont bien évidement informés des satellites momentanément inutilisables.

Eric GARDIN
Comandant de Bord

La Commission Consultative de l’Environnement


La CCE s’est réunit pour la 2eme fois en 2009 le 18 décembre.
Plusieurs sujets à l’ordre du jour et nous retiendrons les plus importants :
- Avis sur la procédure d’atterrissage par moyens satellitaires. (cf. article Approche GPS)
- Avis sur la mise en service des descentes continues .Nous attendons beaucoup de cette procédure qui est en phase
expérimentale à l’Ouest. Même si nous notons que celle ci n’est possible, pour l’instant, qu’ hors période de pointe.
- Avis sur la valeur de l’indice délimitant la zone B de l’avant-projet de PEB. L’indice pour la limite du PEB retenu
est le Lden 65 qui permet aux communes fortement concernées de limiter les dégâts responsables de la paupérisa-
tion.
- Consultation de la CCE sur le déplacement du point de virage en départ face à l’est. Le projet est abandonné.

Luc OFFENSTEIN
On peut constater sur ce graphique, que le nombre des adhérents ne cesse d’augmenter alors que celui des actifs
reste stable. Si nous avions plus de ré-adhésions chaque année le chiffre que nous pourrions annoncer aux instan-
ces publiques serait encore plus convaincant, mais néanmoins nous sommes très heureux de constater que bon
nombre d’entre vous nous honore de leur confiance et nous les en remercions et nous vous rappelons que l’objectif
principal de l’association n’est pas l’accès à l’insonorisation mais la diminution des nuisances sonores qui ne man-
queront pas de nous accompagner au quotidien les beaux jours venus, alors nous continuons de compter sur vous
car nous devons, pour préserver notre cadre de vie, avoir du poids face aux décideurs qui ont des desseins plus éco-
nomiques qu’environnementaux.

FLASH-INFOS….FLASH-INFOS….FLASH-INFOS
Pour 2009, le nombre de mouvements sur Orly est de 223 784, soit une baisse de 4,46% par rapport à 2008.

Rappel VITRAIL
Logiciel, mis en place à la Mairie de Sucy, permettant de visualiser la trajectoire des avions depuis l’aéroport
d’Orly jusque sur nos communes.
Un avion vous semble hors de sa trajectoire, notez la date, l’heure du passage de l’avion et si possible la procédure
d’atterrissage ou décollage de celui-ci.
Avec ces renseignements, téléphonez à la direction de l’urbanisme de la Mairie de Sucy, qui vérifiera la trajectoire
de l’avion .TEL: 01 49 82 24 50

Adhérez à OYE 349


Bulletin à envoyer à : « Association OYE 349 » 30 Chemin du Bois Clary 94370 – Sucy
-en-Brie
Nom : …………………………… Prénom : ……………… Téléphone
Adres-
se :…………………………………………………………………………………