Vous êtes sur la page 1sur 1

Alouette (chanson)

Alouette est une comptine canadienne-française 1 très populaire

en France,

Brunswick. Elle remonterait au XIX e siècle. C'est une chanson à récapitulation : la même formule est répétée chaque fois et les parties du corps se cumulent.

en Suisse au Québec et

Cinq

Tout au long de la comptine, l'alouette se fait progressivement déplumer (tête, bec, yeux, cou, ailes, pattes, queue et dos).

Refrain :

Alouette, gentille alouette, Alouette, je te plumerai.

Six

Un

Je te plumerai la tête. Je te plumerai la tête. Et la tête ! Et la tête ! Alouette, Alouette ! (au refrain)

Deux

Trois

Quatre

Je te plumerai le bec. Je te plumerai le bec. Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)

Je te plumerai les yeux. Je te plumerai les yeux. Et les yeux ! (bis) Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)

Je te plumerai le cou. Je te plumerai le cou. Et le cou ! (bis) Et les yeux ! (bis) Et le bec ! ((bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

Et le bec ! ( (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis) (au refrain)

(au refrain)

Sept

Huit

la tête ! (bis) Alouette ! (bis) (au refrain) Sept Huit Je te plumerai les ailes.

Je te plumerai les ailes. Je te plumerai les ailes. Et les ailes ! (bis) Et le cou ! (bis) Et les yeux ! (bis) Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)

Je te plumerai les pattes. Je te plumerai les pattes. Et les pattes ! (bis) Et les ailes ! (bis) Et le cou ! (bis) Et les yeux ! (bis) Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)

Je te plumerai la queue. Je te plumerai la queue. Et la queue ! (bis) Et les pattes ! (bis) Et les ailes ! (bis) Et le cou ! (bis) Et les yeux ! (bis) Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)

Je te plumerai le dos. Je te plumerai le dos. Et le dos ! (bis) Et la queue ! (bis) Et les pattes ! (bis) Et les ailes ! (bis) Et le cou ! (bis) Et les yeux ! (bis) Et le bec ! (bis) Et la tête ! (bis) Alouette ! (bis)

(au refrain)