Vous êtes sur la page 1sur 4

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext PSYCHOTROPES ET ALLAITEMENT MATERNEL Gisèle Apter et Joseph

PSYCHOTROPES ET ALLAITEMENT MATERNEL

Gisèle Apter et Joseph Benyaya

John Libbey Eurotext | L'information psychiatrique

2009/9 - Volume 85 pages 833 à 835

ISSN 0020-0204

Article disponible en ligne à l'adresse:

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.cairn.info/revue-l-information-psychiatrique-2009-9-page-833.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Apter Gisèle et Benyaya Joseph, « Psychotropes et allaitement maternel »,

L'information psychiatrique, 2009/9 Volume 85, p. 833-835.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour John Libbey Eurotext.

© John Libbey Eurotext. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

Séminaire de formation médicale continue

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext L’Information psychiatrique 2009; 85: 833-35 Séminaire de

L’Information psychiatrique 2009; 85: 833-35

Séminaire de formation médicale continue

Psychotropes et allaitement maternel

Gisèle Apter 1 , Joseph Benyaya 2

On sait que l’allaitement maternel exclusif du bébé jusqu’à l’âge de 6 mois lui apporte une alimentation digeste, qui couvre ses besoins et qui lui assure un développement optimal. L’allaitement procure aussi :

- des facteurs de croissance (acides gras essentiels

polyinsaturés) ;

- des facteurs antibactériens (lysozyme) ;

- des facteurs anti-inammatoires, de renforcement de la

barrière intestinale ;

- des facteurs de protection vis-à-vis de l’asthme aller-

gique et de l’atopie. Le traitement de la maman par un médicament psycho- trope est-il une contre-indication de l’allaitement ? On sait que le lait maternel est très riche en lipides (38 g/L) et qu’il est un peu plus acide que le plasma. Les psycho- tropes médicaments basiques et très lipophiles d’une masse moléculaire inférieure à 500, en solution dans le plasma, l’eau du lait provenant de l’eau du plasma, vont facile- ment être retenus dans le lait. La lipophilie et le piégeage ionique expliquent cette rétention. Il est possible de calculer le coefcient de partage d’un médicament entre le lait et le plasma [L]/[P] et aussi de calculer la dose quotidienne théorique absorbée par le nourrisson en sachant qu’il absorbe environ 600 mL de lait par jour.

T. Hale, dans son livre Medications and mother’s milk, qui est selon l’Anaes 1 , un ouvrage de référence, classe les médicaments en fonction de leur degré d’innocuité lors de l’allaitement et analyse les données de la littérature. Nous proposons une synthèse de ces données. Classication de Hale du degré d’innocuité des médica- ments lors de l’allaitement.L1 : médicaments les plus sûrs, administrés à un très grand nombre de mères allaitantes sans effets indésirables observés pour le nourrisson ; pas de biodisponibilité orale pour le nourrisson. L2 : médicaments sûrs, administrés à un moins grand nombre de mères allaitantes sans effets indésirables observés pour le nourrisson. L3 : médicaments dont l’innocuité est moins afrmée ; le risque d’effets indésirables est possible. Administrables à la mère allaitante si bénéces > risques. L4 : preuve d’existence d’effets indésirables pour le nourrisson. L5 : contre-indiqués. Médicaments incompatibles avec l’allaitement maternel :

- alcaloïdes de l’ergot de seigle ;

- amiodarone ;

- amphétamines ;

- anticancéreux ;

- antiépileptiques (éthosuccinimide, phénobarbital,

primidone) ;

- dérivés de la vitamine A acide (acide rétinoïque) ;

- phénindione ;

- sels de lithium ;

- sels d’or ;

- substances radio marquées ; MD, PhD, responsable unité Ppumma (unité de psychiatrie périna- tale
-
substances radio marquées ;
MD, PhD, responsable unité Ppumma (unité de psychiatrie périna-
tale d’urgence mobile en maternité) ; Responsable du Laboratoire de
recherche RePPEr (recherche en psychiatrie et en psychopathologie à
Érasme), EPS Érasme ; Chargé de Cours, Université Denis-Diderot -
Paris-VII
<gisdanap@aol.com>
1
-
tétracyclines.
2
Docteur en pharmacie AIHP, 8, rue Camélinat, 78390 Bois-d’Arcy
<jbenyaya@gmail.com>
Tirés à part : G. Apter
1 Allaitement maternel, allaitement et médicaments, recommandations
de l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé, Mai 2002
doi : 10.1684/ipe.2009.0549

L’INFORMATION PSYCHIATRIQUE VOL. 85, N° 9 - NOVEMBRE 2009

833

Séminaire de formation médicale continue

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

Tableau 1. Neuroleptiques et antipsychotiques.

     

Dose absolue/

médicament

Classe Hale

[L]/[P]

kg/jour

NEUROLEPTIQUES

chlorpromazine

L3

Inf. à 0,5

40

mg

uphénazine

L3

   

halopéridol

L2

0,6 à 0,8

3,5 μg

loxapine

L4

   

métoclopramide

L2

0,5 à 4

18,8 μg

pimozide

L4

   

ANTIPSYCHOTIQUES

aripiprazole

L3

   

clozapine

L3

2,8 à 4,3

17 μg

olanzapine

L2

0,38

1,1 μg

rispéridone

L3

0,42

1,2 μg

Tableau 2. Antidépresseurs imipraminiques.

 

amitriptyline

L2

1

21,5 μg

clomiporamine

L2

1,04 à 1,62

51,4 μg

Taux circulants chez le nourrisson inférieurs à la limite de détection

     

dothiépine

L2

1,5

7,8 μg

doxépine

L5

0,3

4,35 μg

Sensibilité particulière du nourrisson aux effets sédatifs de la doxépine

     

Tableau 3. Antidépresseurs I.S.R.S.

citalopram

L2

1,6 à 3

14,5 μg

uoxétine

L2

0,3 à 0,7

57

μg

uvoxamine

L2

1,34

38,4 μg

paroxétine

L2

0,05 à 1,3

15,15 μg

sertraline

L2

0,89

21,4 μg

ANTIDÉPRESSEURS I.R.S.NA.

venlafaxine

L3

2,5

0,29 μg

mirtazapine

L3

0,76

11,55 μg

ANTIDÉPRESSEURS I.M.A.O compétitifs

moclobémide

L3

0,72

0,14 μg

834

L’INFORMATION PSYCHIATRIQUE VOL. 85, N° 9 - NOVEMBRE 2009

Séminaire de formation médicale continue

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

Document téléchargé depuis www.cairn.info - Université de Laval -

- 132.203.235.189 - 31/10/2013 09h32. © John Libbey Eurotext

TRANQUILLISANTS famille des benzodiazépines

 

alprazolam

L3

0,36

0,3 à 0,5 μg

clobazam

L3

   

clonazépam

L3

0,33

1,95 μg

chlorazépate

L3

   

diazépam

L3

0,1

11,7 μg

lorazépam

L3

0,22

1,8 μg

Nitrazépam

L2

0,27

1,95 μg

oxazépam

L3

0,1 à 0,3

4,5 μg

témazépam

L3

0,18

 

TRANQUILLISANTS ET HYPNOTIQUES AUTRES

 

buspirone

L3

   

chloral

L3

 

0,48 mg

hydroxyzine

L1

   

zolpidem

L3

0,13 à 0,18

 

zopiclone

L2

0,51

1,6 μg

THYMORÉGULATEURS

carbamazépine

L3

0,69

0,6 mg

sels de lithium

L4

   

lithiémie

nourrisson =

lithiémie mère

divisée par deux

acide valproïque

L2

0,42

0,21 mg

Bibliographie

. Beaudry M. Biologie de l’allaitement. Presse Universitaires du Québec, 2009. . Begg EJ, Atkinson HC, Duffull SB. Prospective evaluation of a model for the prediction of milk : plasma drug concentrations from physicochemical characteristics. Br J Clin Pharmacol 1992 ; 33 : 501-5. . Brion F. et al. Les médicaments en périnatalogie. Paris :

Masson, 2003.

. Hale T. Medications and mother’s milk, 12 th edition. Hale Publishing, 2006. . Ito S. Drug therapy for breast-feeding women. N Eng J Med

2000 ; 343 : 118-26.

. Moretti ME, Lee A, Ito S. Which drugs are contraindicated

during breastfeeding ? Practice guidelines. Can Fam Physician

2000 ; 46 : 1753-7.

L’INFORMATION PSYCHIATRIQUE VOL. 85, N° 9 - NOVEMBRE 2009

83 5