Vous êtes sur la page 1sur 2

Archives de sociologie des

religions

Morenz (Siegfried) La Religion égyptienne. Essai d'interprétation


Jean Hadot

Citer ce document / Cite this document :

Hadot Jean. Morenz (Siegfried) La Religion égyptienne. Essai d'interprétation. In: Archives de sociologie des religions, n°15,
1963. p. 203;

http://www.persee.fr/doc/assr_0003-9659_1963_num_15_1_1734_t1_0203_0000_2

Document généré le 29/07/2017


BULLETIN DES OUVRAGES

Ouvrage donc passionnant mais qui comportements humains Les deux chapitres
suppose nécessaire antidote la connais suivants manifestent les deux activités
sance au moins succincte de la représenta humaines qui viennent se grouper autour du
tion traditionnelle du Prophète aussi bien culte la morale et la pensée religieuse En
celle des musulmans que celle des orientalistes troisième lieu nous sont présentés parmi les
mythes nés au sein de la religion égyptienne
J.-P ceux qui concernent une part la création et
avènement du monde autre part la mort
182 MORENZ Siegfried) et les morts Enfin deux études passionnantes
La Religion égyptienne Essai inter sont consacrées importance des textes
prétation Paris Payot 1962 352 Coll sacrés dans la forme prise la religion en
Les Religions de Humanité Trad par Egypte et au problème des influences subies
Jospin) et exercées par elle La connaissance appro
fondie que possède auteur aussi bien des
Pour inaugurer la collection complète His autres religions de antiquité orientale que du
toire des Religions elle publiera au cours des judaïsme et du christianisme primitif lui
prochaines années en collaboration avec les permet de montrer la fois les particularités
éditions Kohlhammer de Stuttgart la de la religion égyptienne et les liens étroits
maison Payot choisi ouvrage consacré la qui la rattachent tout ce qui entoure
religion égyptienne par Morenz professeur
aux universités de Baie et de Leipzig Il ne Les problèmes traités dans cet ouvrage sont
agit pas un exposé classique conforme au donc nombreux et la fa on de les aborder
modèle habituel de ce genre de livre est nouvelle Si on ajoute il est rédigé de
ainsi on cherchera en vain une étude sur telle sorte il donne satisfaction aussi bien
le panthéon égyptien avec des notices détaillées aux spécialistes par le caractère scientifique
sur les différentes divinités Sur ce point des analyses et du développement de la pensée
auteur lui-même renvoie le lecteur aux aux amateurs éclairés par agrément de la
ouvrages classiques tels Erman Drioton présentation on pourra conclure que son
Vandier etc Ce est pas non plus une choix fait bien augurer de la collection il
histoire de la religion Si le livre exclut ouvre
pas les réflexions historiques il les relègue au
second plan et se contente offrir un tableau
survolant histoire Egypte en indiquant les 183 MOUBARAC Y-)
faits et les sources essentiels pour histoire
des religions En réalité il agit comme Islam Paris Casterman 1962 213
indique le sous-titre une étude phénomé Très rapidement supposant les choses
nologique qui efforce de réaliser pour connues auteur rappelle les origines de
Egypte ce que Van der Leeuw fait pour la Islam histoire de Mahomet et de sa pro
religion en général est une réflexion phétie ce est le Coran les lois et dogmes
une interprétation des faits Ceux-ci sont constants de cette religion puis brosse un
donc décrits non dans leur ordre historique tableau des grandes heures de islam Exposé
mais selon un plan phénoménologique Ce plan
avantage capital que ce sont les formes extrêmement cursif trop pour un non initié
et entrecoupé de nombreuses citations qui
mêmes de objet étudié qui déterminent le donnent une allure fragmentée au texte Des
choix ordonnance et interprétation de la points de repère utiles sont ensuite rassemblés
matière auteur reconnaît ailleurs les
inconvénients de ce plan qui oblige pour une étude du développement de la pensée
répartir en divers chapitres des phénomènes religieuse dans Islam médiéval Enfin le
monde moderne est considéré la fois des
qui constituent globalement une réalité de points de vue religieux politique et économi
histoire par exemple la religion Amama que ouvrage devient un peu plus original
Mais il pense que des renvois réciproques lorsque auteur tente de confronter islam
pourront dans une certaine mesure compenser et le christianisme et plus particulièrement
ce il cru être un moindre mal précise la figure de Marie dans le Coran et les
En fait ouvrage comporte quatre parties usages musulmans Il se termine sur une
Après avoir dans une sorte introduction question alors que quelques croyants musul
insisté sur origine religieuse de la civilisa mans ou chrétiens Occident Massignon)
tion égyptienne on nous présente successive tentent un dépassement des séculaires incom
ment lès personnages une part les dieux préhensions pourquoi les chrétiens Orient ne
autre part le groupe des fidèles avec en recherchent-ils le dialogue que sur le plan
diptyque les modes action des dieux et lee politique

208