Vous êtes sur la page 1sur 2

Thème 2 : Les continents et leur dynamique

Chapitre 3 : Zone de subduction et production de croûte continentale

Introduction
Au niveau des dorsales, il se produit une création permanente de lithosphère océanique par accrétion. La
lithosphère océanique âgée, en revanche, disparaît dans les profondeurs du globe au niveau des zones de
subduction. Ces dernières sont marquées par une activité magmatique intense qui aboutit à une production de
croûte continentale.

1- Magmatisme en zone de subduction


Volcanisme explosif
Zones de subduction = marges océaniques actives avec activité sismique et volcanique intense.
Eruptions explosives et violentes, nuées ardentes (aérosol composé de gaz et cendres à haute température),
dégâts considérables. Le caractère explosif de ce volcanisme est du fait de la forte viscosité des laves, due à leur
richesse en silice.

Pas nécessaire mais pour mieux comprendre : viscosité, soit résistance manifestée par le magma face à
l’écoulement, dépend notamment des liaisons Si-O. La lave visqueuse se refroidit en formant un bouchon dans la
cheminée volcanique, les gaz provenant du dégazage du magma s’accumulent. Une fois la pression trop
importante, elle pulvérise le bouchon d’où explosion et nuées ardentes.

2- Origine du magmatisme
Au cours de l’expansion océanique, circulations d’eau permettent :
- Hydratation de la croûte océanique produite
- Formation de minéraux hydroxylés (ex : amphibole)

Au cours de la subduction, la croûte océanique subit :


- Métamorphisme, soit transformations minéralogiques du fait d’↑ pression et température
- Déshydratation des minéraux
- Libération d’eau dans le manteau lithosphérique de la plaque chevauchante
- Abaissement du point de fusion des péridotites
- Fusion partielle des péridotites et production magma (initialement basaltique puis granitique ou
dioritique après évolution complexe) + roche résiduelle solide appauvrie

3-Production de nouveaux matériaux continentaux


Petite partie du magma produit en profondeur migre vers la surface, alimente le volcanisme et refroidit
rapidement pour former roches volcaniques à structure microlithique (cristallisation partielle) riches en silices :
andésite ou rhyolite.

Majeure partie refroidit lentement en profondeur dans des plutons, forme des roches plutoniques à structure
grenue (cristallisation totale) de type granitoïde et granites.

Composition chimique semblable pour les roches volcaniques et plutoniques, indiquant provenance commune :
forte présence de minéraux hydroxylés (micas et amphiboles) alors que les péridotites du manteau n’en
contiennent pas.

Ainsi, à partir de magma d’origine mantellique, il y a production considérable de nouveaux matériaux


continentaux : c’est l’accrétion continentale.
Schémas Bilan :

Conditions de pression et de température dans le manteau au niveau d’une zone de subduction

Magmatisme et production de matériel continental en zone de subduction