Vous êtes sur la page 1sur 4

1

Le langage Python

Chapitre 2: Les types numériques en Python

2.1. Introduction
Python permet de manipuler deux catégories de types :
- Les types simples : les entiers, les réels, les booléens, les nombres complexes
- Les types structurés appelés aussi conteneurs qui seront traités dans des chapitres
ultérieurs.
Dans ce chapitre, on va exposer les principales commandes applicables sur chacun des types
numériques cités précédemment ce qui nous mènera à aborder la notion de modules à savoir
les deux modules math et cmath.

2.2. Opérations communes :


L’ensemble des types numériques ont en commun un certain nombre d’opérateurs
applicables comme les opérateurs arithmétiques et aussi un certain nombre de
commandes qu’on va exposer dans la suite :

 Type d’une expression :


Pour déterminer le type d’une expression, on utilise la commande type :

 Opérateurs arithmétiques
 Addition +, soustraction -, multiplication *, division / et puissance ** :

IPEIN : AU ……
2
Le langage Python

 Quotient // et reste % d’une division euclidienne :

 Opérateurs avancés d’affectation : += ; -= ; *= ; /= ; //= ; %= ; **=

 Commandes sur les nombres complexes :


 Partie réelle

 Partie imaginaire

 Conjugué

Mais pas uniquement, on continuera à étudier d’autres commandes applicables sur le


corps C à la fin de ce chapitre.

IPEIN : AU ……
3
Le langage Python

2.4. Commandes du module math :


Dans le chapitre précédent, on a évoqué les builtins Python qui se chargent au moment du
démarrage de Python, mais ce ne sont pas les uniques commandes utilisables. Python
regroupent les commandes par thème dans des unités spéciales appelées modules. Un module
regroupe un ensemble de variables et de fonctions prêtes à l’utilisation. Il suffit d’importer le
module avec le mot clé import et d’appeler les fonctionnalités qu’il offre en utilisant une
notation préfixée de la forme nomModule.nomFonction ou nomModule.nomVariable.
Parmi les modules les plus importants, on note le module math qui regroupe un ensemble de
fonctions mathématiques définies sur le corps IR tels que la racine carré, les fonctions
trigonométriques, les fonctions log, exp…

Le contenu d’un module peut être affiché en utilisant la commande dir(nomModule) :

Et l’aide correspondant est accessible via la commande help(nomModule) :

…etc.

IPEIN : AU ……
4
Le langage Python

NB : on peut importer le contenu d’un module autrement :

 Dans ce cas, la notation préfixée n’est plus valide.


Parmi les fonctions les plus utiles du module math, on trouve :

 Racine carrée : sqrt


 Factorielle : factorial
 Fonctions trigonométriques : cos, sin, tan, asin, acos, atan
 Conversion des angles :degrees, radians
 log, exp : log,log10, log2
 fonctions d’arrondissement : floor, ceil
 troncature : trunc
NB : Le module math stocke aussi la valeur de π et de e.
Application : Essayer toutes les commandes du module math citées précédemment.

2.5. Commandes du module cmath :


D’une manière analogique, le module cmath offre toutes les fonctions mathématiques
applicables sur les nombres complexes :

Parmi les fonctions phares, on note :

 la forme polaire : polar

 l’argument : phase

 la forme algébrique à partir de la forme polaire : rect(module,argument)

2.6. Les booléens


C’est un type binaire comme on sait, les deux valeurs possibles sont True et False (attention à
la casse). Les opérateurs applicables sont and, or et not :

IPEIN : AU ……