Vous êtes sur la page 1sur 75

Sommaire général

Principes de GSM
Évolutions prévues pour GSM
Principes de GPRS
Principes de l’UMTS
• Services
• Architecture
• CDMA
• Procédures
- 90 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Architecture générale
d’un réseau UMTS

Uu Iu

UE UTRAN Réseau cœur


UE UTRAN

Domaine du Domaine du
réseau d’accès réseau cœur

Domaine de Domaine de
l’équipement usager l’infrastructure

- 91 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Evolution des technologies
d’accès radio 2G vers 3G

IS-136 IS-136+ IS-136HS indoor


< 14,4 kbps 64 kbps 2 Mbps

IS-136HS outdoor
384 kbps (GPRS/EDGE)
GSM/HSCSD EGPRS
GSM 57 kbps
< 14,4 kbps UMTS
GSM/GPRS
171,2 kbps
UTRA/FDD
2 Mbps
PDC/PDC-P
< 30 kbps UTRA/TDD
2 Mbps
cdma2000 1X-EV HSDPA
(HDR) >10
2,4 Mbps Mbps

3.5G ?
cdmaOne A cdmaOne B cdma2000 phase 1 cdma2000 phase 2
< 14,4 kbps 115 kbps (cdma2000 1X-MC) (cdma2000 3X-MC)
307 kbps 2 Mbps

Deuxième génération Deuxième génération plus Troisième génération


- 92 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Caractéristiques des technologies
d’accès radio IMT-2000
Technologie
UTRA/FDD UTRA/TDD Cdma2000 UWC-136
d’accès radio
Type d’accès TDMA et CDMA
FDMA/CDMA FDMA/TDMA
multiple CDMA
Mode de duplexage
FDD TDD FDD FDD (TDD optionnel)

Débit chip (Mcps) N x 1,2288 avec


3,84 3,84
N = 1, 3, 6, 9 ,12
Séparation max. N x 1,25 MHz 136+: 30 kHz
entre porteuses 5 MHz 5 MHz avec N = 1, 3, 6, 136 HS outdoor: 200 kHz
9 ,12 136 HS indoor: 1,6 MHz
Synchro. entre Asynchrone
Synchrone Synchrone Asynchrone
stations de base (Synchrone opt.)
Durée d’une trame 136+: 40
(ms) 10 10 5, 10, 20, 40, 80 136 HS outdoor: 4,615
136 HS indoor: 4,615
Type de 136+: π/4 DQPSK, 8-PSK
modulation des BPSK, QPSK, 136 HS outdoor: GMSK,
BPSK (VM)
données QPSK 8-PSK, 16-QAM 8-PSK
QPSK (VD)
136 HS indoor: B-O-QAM,
Q-O-QAM
- 93 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
3GPP et 3GPP2
ARIB
Japon
Développement
des spécifications
ETSI techniques du
Europe cdma2000

T1
Etats-Unis 3GPP : Third Generation
Partnership Project
3GPP TIA 3GPP2
Etats-Unis

TTA
Crée du sud
– ARIB : Association of Radio Industries and Businesses
Développement TTC – ETSI : European Telecommunications Standards Institute
des spécifications Japon – T1 : Standards Committee T1 Telecommunications
techniques de l’UMTS, – TIA : Telecommunications Industry Association
de GSM, de HSCSD, – TTA : Telecommunications Technology Association
de GPRS et d’EDGE CCSA – TTC : Telecommunication Technology Committee
Chine – CCSA : China Communications Standards Association

- 94 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Specs. 3GPP concernant
l’architecture d’un réseau UMTS

Page Internet : ftp://ftp.3GPP.org/Specs

Numéro Titre (suivant Release’99 Déc03) TS 21.101


22.100 UMTS Phase 1
23.002 Network architecture
23.101 General UMTS architecture
23.121 Architecture Requirements for Release 99
25.401 UTRAN overall description

Références:
[1] Sanchez J., Thioune M., UMTS, Hermès, 2ème édition, Février 2004.
[2] Holma H., Toskala A. (éditeurs), WCDMA for UMTS, Wiley, 2000.

- 95 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Pourquoi l’UMTS ? – 1/2
Répond :
à la saturation prévue des réseaux 2G existants
au besoin de nouveaux services avec une QoS renforcée
à l’adoption de l’Internet et des technologies de
l’information
Services
à la généralisation de la mobilité
aux limitations de GPRS
Limitations de GPRS :
débits de transmission sur l’interface radio très en dessous
de la théorie (<< 170 kbps)
Mode d’accès
gestion de ressources radio non-optimale
restrictions dans la garantie de la QoS dues aux limitations
Exemples
radio
interface entre le réseau radio et le réseau cœur non
Fer de lance
optimisée pour des trafics multimédias
- 96 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Pourquoi l’UMTS ? – 2/2

… et les opérateurs veulent :


des services paquet à haut débit. Minimum 144 kbps, dans tout type
d’environnement et 2 Mbps en indoor avec une mobilité réduite
des service circuit à haut débit : 60 kbps, nécessaire pour faire de la
Services
visiophonie
la possibilité d’offrir des services multimédias (circuit et paquet) au
cours d’une même connexion et avec des QoS différentes (débit, BER,
délai de transfert…)
Mode d’accès
interopérabilité avec des réseaux radio GSM, HSCSD et EDGE
capacité et efficacité spectrale supérieures à celles des systèmes
Exemples
de deuxième génération (en ce qui concerne les services multimédias)
itinérance
Fer de (roaming)
lance avec d’autres systèmes 3G (oui ?)

- 97 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les services offerts par
un réseau UMTS

téléservices : Les mêmes qu’en GSM/GPRS (voix, fax, SMS,


MMS…) + visiophonie.
visiophonie
mentaires Les mêmes qu’en GSM/GPRS (renvoi
services supplémentaires.
d’appel, double appel, conférence…).
services support ou bearer services.
services C’est la principale
différence avec le GSM/GPRS !! L’opérateur va louer aux usagers de
« tuyaux » avec une QoS UMTS à la demande. Des tiers (des
fournisseurs de service) pourront utiliser ces tuyaux pour développer
eux-mêmes leurs propres services.

On préfère standardiser des « capacités de service » plutôt que


les services eux-mêmes. Les services sont développés grâce à des
outils normalisés : WAP, USAT, MExE, CAMEL, OSA, techniques de
géolocalisation….
- 98 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les services support en UMTS
Les spécifications techniques de l’UMTS couvrent
principalement les éléments et les procédures dans cette zone

TE MT UTRAN MSC ou GMSC ou TE


SGSN GGSN

Service offert de bout en bout

Service support Service support UMTS Service support du


local (TE/MT) (UMTS Bearer) réseau externe

Service support
Service support d’accès radio
du réseau cœur
(RAB, Radio Access Bearer)
(CN Bearer)

Service support Service support Service support interne


radio de l’interface Iu au réseau cœur
(Radio Bearer) (Iu Bearer) (Backbone Bearer)

Utilisation de la
Utilisation de la
technologie UTRA
technologie ATM
FDD/TDD

Terminal mobile UMTS Infrastructure du réseau UMTS Terminal externe

Les services support (bearers) sont les tuyaux alloués


par l’UMTS pour le transport des données usager
- 99 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Paramètres de QoS des services
support UMTS
– la classe du service : conversationnel, streaming, interactive ou
background ;
– le débit maximum (en kbps) ;
– le débit que l’on peut garantir (en kbps) ;
– l’ordre de livraison des séquences SDU ;
– la taille maximum des SDU (en octets) ;
– le taux d’erreur des SDU transférées ;
– le taux d’erreur résiduel dans les SDU délivrées ;
– le délai de transfert (en ms) ;
– la priorité d’allocation et de préemption d’un support par rapport
à un autre ;
– les variations du délai (temps réel ou non).

La qualité de service, ou QoS, désigne une série de caractéristiques







quantitatives et qualitatives qui permettent au destinataire de considérer


que la qualité du service ou application est « satisfaisante ».
- 100 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Classification des services
suivant la QoS – 1/2
Exemples Tolérant à
Service Délai Débit
d’application des erreurs
première

Visiophonie 32-384 kbps Oui


Classe

Conversationnel << 1 s
Non
Jeux interactifs 1 kbps

Audio haute
32-128 kbps Oui
affaire
Classe

qualité
Streaming < 10 s
Images fixes Non garanti Non
économique

Commerce Non
Non garanti
électronique
Classe

Interactif Environ 1 s
Navigation sur Non
Non garanti
Internet

Fax Non garanti Oui


Arrière-plan
cargo

> 10 s
(background) E-mail (avec
Non garanti Non
acquittement)
- 101 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
L’équipement usager (UE)
Mobile Termination (MT). Partie de
l’UE qui effectue des fonctions
Mobile Equipment (ME). Partie spécifiques à la transmission et à la
fonctionnelle de l’UE composée réception sur l’interface radio (contient
de l’équipement terminal (TE) et les protocoles NAS et AS)
de la terminaison mobile (MT). Terminal Equipment (TE). Partie de l’UE où
les données de l’application sont générées
en émission ou traitées en réception.

TE

UE R MT
MT
USIM Cu
TE
ME
UE USIM

Modèle fonctionnel de l’UE Configuration possible de l’UE


- 102 -
Javier Sanchez auteur du livre : C’est plus qu’un
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004 téléphone
USIM et UICC
Universal Integrated Circuit Card (UICC)
Carte à puce dotée de caractéristiques
Universal Subscriber Identity Module électromécaniques standardisées et qui
(USIM) Application contenue dans l’UICC contient au moins une USIM.
permettant l’accès aux services offerts par
le réseau mobile.

L’USIM contient :
USIM 1
La liste des réseaux interdits
Les clés de chiffrement et Cu USIM 2
d’intégrité Module
IMSI (International Mobile d'
accès 2G
Subscriber Identity) SIM/ME i/f
MSISDN (Mobile Station SIM
International ISDN Number)
Les identités temporaires de UICC
l’usager (TMSI et P-TMSI)
Les identités des zones de
localisation courantes de l’UE...
Équipement
mobile
- 103 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Concept de numéro et
d’identité en UMTS
Format de l’identificateur IMSI

MCC MNC MSIN


Numérotation du
MSISDN
3 digits 2 ou 3 digits ≤ 10 digits

On utilise plutôt le TMSI IMSI = 208 02 211254


pour les appels circuit
Réseau de Réseau UMTS
téléphonie fixe nominal (HPLMN)
(RTC)
USIM
Appel
Mr. Leneuf : avec IMSI
Interface
MSISDN = 33 6 83 36 00 XX
radio
IMSI = 208 02 211254

Réseau Internet HLR

On utilise plutôt le P-TMSI


Envoi de données à pour les sessions paquet
leneuf@operateur.fr

Mêmes identités qu’en GSM/GPRS !!


- 104 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Terminaux bimode
UMTS et GSM
Classification
des terminaux Description d’un terminal bimode GSM et UMTS
Quand on se situe dans un mode (GSM ou UTRA), la partie radio « inactive »
Type 1 du terminal (UTRA ou GSM) n’effectue aucun type de mesure de qualité de
réception. Le passage d’un mode à l’autre se fait qu’avec l’intervention de
l’usager.

Lorsqu’un terminal mobile bimode est connecté à un réseau radio GSM ou à


un réseau radio UMTS, la partie inactive du terminal (UTRA ou GSM) peut
Type 2 effectuer des mesures afin de basculer automatiquement vers le réseau qui
dispose de la meilleure qualité de réception. Un terminal type 2 ne peut ni
Premiers produits recevoir, ni transmettre de l’information simultanément via les deux modes.
commerciaux UMTS
Ce terminal se différencie du précédent par le fait qu’il offre en plus la
possibilité de recevoir de l’information simultanément dans les deux modes.
Type 3 La transmission simultanée par les deux modes n’est pas possible. Le
passage d’un réseau radio à un autre s’effectue de manière automatique.

Dans ce type de terminal, le passage d’un réseau radio à un autre s’effectue


Type 4 de manière automatique et l’on peut recevoir et transmettre de l’information
simultanément sur les deux modes.

- 105 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Classification des terminaux
selon leurs capacités radio
Capacités radio de l’UE
Signalées au moment d’établir une
connexion avec l’UTRAN

Technologie radio : UTRA/FDD, UTRA/TDD


Bandes de fréquences FDD : 2 100 MHz, 1 900 MHz
Classe de puissance : 3, 4
Terminal type 2 : oui, non
Classe selon le débit : fonction des capacités L1 signalées
Services de géolocalisation : aucun, AGPS, OTDOA
Support du mode compressé : oui, non
Algorithme de chiffrements supporté : UEA0, UEA1
Algorithme d’intégrité supporté : UIA1

Classe selon le débit


voie classe classe classe classe classe classe
descendante 32kpbs 64kpbs 128kpbs 384kpbs 768kpbs 2048kpbs

classe classe classe classe classe --


voie montante
32kpbs 64kpbs 128kpbs 384kpbs 768kpbs

- 106 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
autre Mêmes éléments que
PLMN GMSC
Réseau cœur UMTS dans le NSS GSM

(Release 99) MSC/ RTC


Réseau
cœur UMTS
Uu Iu VLR
NEW ! Domaine CS
E G
Iu-CS RTC RTC
NEW ! MSC/ GMSC RTC/RNIS
VLR
D C
F
H
UE UTRAN Gs EIR HLR AuC
Gf G
Gr c Gi
SGSN GGSN Internet/PDP
Iu-PS Gn
Gp
Signalisation Domaine PS
Signalisation et données autre
PLMN GGSN Mêmes éléments
Architecture de référence que dans le réseau
féd- é107
rateur
- GPRS
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
L’UMTS et ses évolutions suivant les specs 3GPP
Publication de Principales modifications par rapport
la première à la Release 99 de référence
version

Release 99 Mars 2000 – architecture de référence des premiers déploiements


commerciaux

– nouveaux éléments dans le domaine CS et proposition


Release 4 Mars 2001 d’un transport IP à l’intérieur du réseau cœur.
– introduction de la variante low chip de l’UTRA/TDD

– définition du sous-système multimédia IP (IMS) :


introduction de SIP (voix sur IP).
Mars 2002 – modifications du GERAN pour l’aligner avec l’UTRAN
Release 5
– proposition d’un transport IP dans l’UTRAN
– introduction de HSDPA
– introduction du codec AMR large bande
– définition de la phase 2 de l’IMS
Release 6 Décembre – interopérabilité avec des réseaux locaux large bande
2003
– harmonisation entre l’IMS 3GPP et et l’IMS 3GPP2
– introduction de services Multimedia Broadcast/Multicast
- 108 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Architecture d’un réseau UMTS Release 5 (le future)
Sous-système Réseaux IP
Réseau nominal
multimédias Mm multimédias
Les services ne sont pas IP (IMS) S-CSCF
standardisés dans l’IMS HSS/SLF
Mi
Mr
BGCF
Début des études
MRFC
pour avoir IP dans
l’UTRAN (25.933 R5) I-CSCF
Mj 23.228 Release 5
MGCF
Mw Mp Mg
SIP est utilisé pour
gérer les appels Réseau
Mc RTC
multimédias en d’itinérance P-CSCF
mode paquet Mb Mb SGW
MRFP

Uu Gr Go
Iu
Gn Mb Mb RTC, RNIS, PLMN,
SGSN GGSN IM-MGW domaine CS…
UTRAN Iu-PS

Signalisation
domaine CS
Release 99 ou Release 4 Trafic de données VOIX sur IP !!
Iu-CS

UE
Le transport à l’intérieur de - 109Mw,
Les interfaces - Mm, Mg et
Javier Sanchez auteur du livre : l’IMS est entièrement en IPv6 Mi sont fondées sur SIP
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Strates d’accès et de non accès
Plan Plan Plan Plan
de contrôle usager de contrôle usager

AMR
AMR
MM, CM, MM, CM,

IP
IP
GMM, SM Non-Access Stratum GMM, SM

Protocoles Protocoles Protocoles Protocoles


radio Radio bearer(s) radio Iu Iu bearer(s) Iu

Radio Access Bearer(s)


Access Stratum

UE Uu UTRAN Iu Réseau cœur

La strate d’accès (access stratum) regroupe les fonctions propres au réseau d’accès,
c’est-à-dire à l’UTRAN. Elle comprend les protocoles qui gèrent les services supports. Ces
derniers convoient l’information entre l’équipement usager et l’infrastructure, sachant que
cette tâche est effectuée en deux étapes par le biais des interfaces « Uu » et « Iu ».
On appelle strate de non-accès (non-access stratum, NAS) un ensemble de protocoles
qui permet l’échange d’information entre l’équipement usager et le réseau cœur
indépendamment du réseau d’accès radio utilisé.
- 110 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les domaines CS et PS

Chaque domaine peut évoluer de façon indépendante


Les opérateurs ont le choix de mettre en place l’un ou les
deux domaines. Un terminal mobile UMTS peut :
s’inscrire aux deux domaines simultanément CS /
PS (à l’instar des terminaux Classe A GPRS)
s’inscrire au domaine CS exclusivement (à l’instar
des terminaux GSM « classiques »)
s’inscrire au domaine PS exclusivement (à l’instar
des terminaux Classe C GPRS)

- 111 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Plan de contrôle du domaine CS
Um A RTC RTC

CM CM
MAP MAP
MM MM

RR RR BSSAP BSSAP TCAP TCAP

LAPDm LAPDm SCCP SCCP SCCP SCCP

TDMA TDMA MTP MTP MTP MTP


MS BSS MSC GMSC
a) Réseau GSM. Echange de signalisation entre le réseau cœur GSM et le MS

Uu Iu-CS RTC RTC


Non access
stratum

CM CM
MAP MAP
MM MM

RRC RRC RANAP RANAP TCAP TCAP


Access stratum

RLC RLC SCCP SCCP SCCP SCCP

MAC MAC Bearer de sign. Bearer de sign. L2 L2

WCDMA WCDMA AAL5/ATM AAL5/ATM L1 L1


UE RNS 3G-MSC - 112 - GMSC
b) Réseau
Javier Sanchez du livrePlan
auteurUMTS. : de contrôle : échange de signalisation entre le domaine CS et l’UE
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Plan usager du domaine CS

Uu Iu-CS
codec codec
(e.g. AMR) (e.g. AMR)

RLC RLC Iu UP Iu UP PCM


(64 kbps)
stratum
Access

MAC MAC AAL2 AAL2


vers
RTC/RNIS
WCDMA WCDMA ATM ATM

UE RNS 3G-MSC

- 113 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Plan de usager du domaine PS
Um Gb Gn Gi

Application IP/PDP Application


IP, PDP IP, PDP
IP/PDP
SNDCP SNDCP GTP GTP
IP, PDP IP, PDP
LLC LLC UDP ou TCP UDP ou TCP

RLC RLC BSSGP BSSGP IP IP


MAC MAC Frame Relay Frame Relay L2 L2 L2 L2
TDMA TDMA L1bis L1bis L1 L1 L1 L1
MS BSS SGSN GGSN Fournisseur
a) Réseau GPRS. Plan usager : échange de données entre le réseau fédérateur GPRS et la MS de service

Uu Iu-PS Gn Gi
Application IP/PDP Application
IP, PDP IP, PDP

PDCP GTP-U GTP-U GTP-U GTP-U IP, PDP IP, PDP


Access stratum

PDCP
RLC RLC UDP/IP UDP/IP UDP/IP UDP/IP
MAC MAC AAL5 AAL5 L2 L2 L2 L2
WCDMA WCDMA ATM ATM L1 L1 L1 L1
UE RNS 3G-SGSN GGSN Fournisseur
de service
b) Réseau UMTS. Plan usager : échange de données entre le domaine PS et l’UE
- 114 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Plan de contrôle du domaine PS
Um Gb Gn Gi

SM SM
GTP GTP
GMM GMM GTP

LLC LLC UDP/TCP UDP/TCP

RLC RLC BSSGP BSSGP IP IP

MAC MAC Frame Relay Frame Relay L2 L2


TDMA TDMA L1bis L1bis L1 L1
MS BSS SGSN GGSN
a) Réseau GPRS. Plan de contrôle : échange de signalisation entre le réseau fédérateur GPRS et la MS

Uu Iu-PS
Gn Gi
Non access
stratum

SM SM
GTP GTP
GMM GMM GTP

RRC RRC RANAP RANAP UDP UDP


Access stratum

RLC RLC SCCP SCCP IP IP

MAC MAC Bearer de sign. Bearer de sign. L2 L2

WCDMA WCDMA AAL5/ATM AAL5/ATM L1 L1


- 115 -
JavierUE
Sanchez auteur du livre : RNS 3G-SGSN GGSN
« UMTS », b)2ème
Réseau UMTS.
édition, Plan2004
Mars de contrôle : échange de signalisation entre le domaine PS et l’UE
Principales procédures entre
l’UE est le réseau cœur
Procédure PS attach (GPRS attach) : même chose qu’en
GPRS
Procédure CS attach (IMSI attach) : même chose qu’en
GSM
Procédure CS/PS detach (IMSI/GPRS detach) : même
chose qu’en GSM/GPRS
Procédures dé sécurisation des appels : presque la même
chose qu’en GSM/GPRS : authentification renforcée,
renforcée
chiffrement + intégrité
Procédures de gestion de la mobilité : même procédures
qu’en GSM/GPRS (mise à jour de la LA, mise à jour de la RA) +
procédure de relocalisation du SRNS
- 116 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Mobilité gérée par le réseau cœur :
états MM – 1/4
Etats du mobile vus par le mobile
(valable pour les domaines CS et PS)

CS/PS signaling
connection release
CS/PS attach
CS/PS CS/PS Ces états sont
detached CS/PS idle transparents à
connected
l’UTRAN
CS/PS detach CS/PS signaling
RAU reject (PS) connection establish
LAU reject (CS)
CS/PS attach reject
CS/PS detach implicite

CS protocole MM
PS protocole GMM

- 117 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Mobilité gérée par le réseau cœur :
états MM – 2/4
Etats du mobile vus par le MSC/SGSN
(valable pour les domaines CS et PS)

Relocation
du SRNS CS/PS signaling
connection release
CS/PS attach
CS/PS Ces états sont
CS/PS
connected CS/PS idle transparents à
detached l’UTRAN
CS/PS detach CS/PS signaling
RAU reject (PS) connection establish
LAU reject (CS)
CS/PS attach reject
CS/PS detach
CS protocole MM
PS protocole GMM

- 118 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Mobilité gérée par le réseau
cœur : états MM – 3/4
Etat CS/PS-detached
Il n’y a pas de communication entre l’UE et le MSC / SGSN
L’UE n’est pas joignable car sa position est inconnue
Pour pouvoir passer ou recevoir des appels, l’UE doit effectuer
la procédure CS et/ou PS attach pour s’inscrire au réseau

Etat CS/PS-idle
La position de l’UE est connue par le MSC / SGSN avec
une précision de LA/RA
Des messages de notification d’appel (paging) sont
nécessaires pour joindre l’UE
L’UE doit effectuer la procédure « Routing Area update »
(domaine PS) ou « Location Area update » (domaine CS) si la
RA ou LA évoluent au cours de ses déplacements
- 119 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Mobilité gérée par le réseau
cœur : états MM – 4/4

Etat CS/PS-connected
La position de l’UE est connue par le MSC / SGSN avec
une précision du SRNC : la gestion de la mobilité est à la
charge de l’UTRAN (états RRC)
L’UE effectue la procédure « Routing area update »
(domaine PS) ou « Location area update » (domaine CS)
uniquement lorsque le SRNC le demande explicitement par
signalisation
L’UE passe dans l’état CS/PS-idle lorsque la signalisation
entre l’UE et le MSC / SGSN a été relâchée ou coupée

- 120 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les zones de localisation en UMTS – 1/2

MSC/ MSC/
SGSN1 SGSN2
VLR1 VLR2

RNC1 RNC2 RNC3 RNC4

B1 B2 B3 B4 B5 B6 B7 B8 B9 B10 B11 B12 B13 B14 B15 B16 B17 B18


URA1 URA2 URA3 URA4 URA5
RA1 RA2 RA3 RA4 RA5 RA6
LA1 LA2 LA3

MCC MNC LAC MCC MNC LAC RAC

3 digits 3 digits 2 octets 3 digits 3 digits 2 octets 1 octets


a) Format de l’identificateur LAI b) Format de l’identificateur- 121
RAI -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les zones de localisation en UMTS – 2/2
MSC/VLR SGSN UTRAN
GSM UMTS GPRS UMTS UMTS

cellule non non oui non oui


URA non non oui
RA non oui oui non
LA oui oui non non non

LA. Consiste en un ensemble de cellules placées sous le contrôle d’un


RNC et gérées par un même et unique 3G-MSC/VLR. Valable pour le
domaine CS
RA. Sous-ensemble de cellules dans une LA placées sous le contrôle d’un
RNC et gérées par un même et unique 3G-SGSN. Valable pour le domaine
PS
URA. Ensemble de cellules connu et géré par l’UTRAN exclusivement
(de taille égale, inférieure ou supérieure à celle des RA ou des LA)
- 122 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Procédures de sécurisation des appels
Permettent d’assurer la confidentialité, l’authenticité et
l’intégrité des échanges entre l’UE et le réseau
Les procédures de sécurisation des appels sont mises en
place
lors de l’inscription initiale au réseau
lors d’un changement de RA/LA 33.102
lors d’un appel généré par l’UE
lors d’une réponse à un message de paging

Chiffrement
Utilisé pour la confidentialité des données usager et de la
signalisation transférées sur le canal radio NEW !
Intégrité
Permet à l’entité réceptrice d’authentifier l’émetteur et de
s’assurer que les messages de signalisation reçus n’ont pas été
altérés ou falsifiés au cours de la transmission.
- 123 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Processus d'authentification
VLR / HLR AuC
UE SGSN
USIM

MAP Send authentification info (IMSI)

K / RAND F1, F5 AUTN

K / RAND F2 XRES

MAP Send authentification info ack


(RAND / XRES / CK / IK / AUTN)

Send authentification request (RAND / AUTN)

K / RAND F1, F5 AUTN Si AUTNUE = AUTNréseau Le réseau est authentifié

K / RAND F2 RES

Authentification response (RES) Si RES = XRES L’UE est authentifié

Authentification réciproque - 124 -


Javier Sanchez auteur du livre : NEW !
de l’UE et du réseau
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Établissement d’un contexte PDP
dans le domaine PS
UE Nœud B

SRNC SGSN GGSN HLR

Etablissement d’une connexion RRC

RRC/RACH Initial direct transfert (Active PDP context, PS domain)

RANAP Initial UE message (Active PDP


context, identificateur RAI...))

Authentification et activation du chiffrement et de l’intégrité

GTP Create PDP context request

GTP Create PDP context response

RANAP RAB assignment request

Etablissement des radio bearer


RANAP RAB assignment response

GMM Active PDP context accept

Transfert des paquets - 125 -


Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Architecture de l’UTRAN

UTRAN 25.401
Uu Iu
RNS
Nœud B
Réseau cœur
Iub Iu-CS Domaine à
RNC commutation de
circuits (CS)

UE Iur
RNS
Nœud B
Iub Domaine à
RNC commutation de
Iu-PS paquets (PS)

- 126 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
L’UTRAN : nouveautés

Définition de quatre nouvelles interfaces : « Uu », « Iu »,


« Iur » et « Iub »
interfaces ouvertes permettant l’interconnexion
d’équipements de constructeurs différents
Utilisation du CDMA large bande (WCDMA) comme
méthode d’accès radio
besoin de gérer la « macrodiversité »
Introduction de l’ATM dans la couche de transport des
interfaces « Iu », « Iub » et « Iur »

Architecture hiérarchique héritée du BSS GSM


- 127 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Interfaces de l’UTRAN

Interface Localisation Description en bref Equivalent


GSM/GPRS
Interface radio qui permet au mobile de
Uu UE-UTRAN communiquer avec l’UTRAN. La technologie Um
UTRA est utilisée dans cette interface
Interface Iu-CS. Elle permet au RNC de
communiquer avec le MSC/VLR (services en A
Iu UTRAN- mode circuit)
réseau cœur Interface Iu-PS. Elle permet au RNC de
communiquer avec le SGSN (services en Gb
mode paquet)
Elle permet à deux RNC de communiquer. Pas
Iur RNC-RNC Nécessaire en CDMA pour effectuer, entre d’équivalent
autres, la procédure de macrodiversité

Iub Nœud B-RNC C’est par cette interface que communiquent le Abis
Nœud B et le RNC

- 128 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Elements de l’UTRAN
Radio Access Network (RNS). Sous-système du réseau d’accès radio qui
fait partie de l’UTRAN et qui comprend un RNC et un ou plusieurs Nœuds B.

Nœud B
Nom donné dans les spécifications techniques à une station de base
Effectue les procédures de la couche physique : modulation RF, étalement de
spectre, contrôle de puissance en boucle interne, adaptation de débit, combining
(suivant le principe du RAKE). Supporte les modes UTRA/FDD et/ou UTRA/TDD

Radio Network Controller (RNC). Contrôleur des stations de base. Il contrôle


l’utilisation et l’intégrité des ressources radio : c’est le « cerveau » dans le RNS :
Gère les ressources radio : admission, charge, congestion,
séquençage dans la transmission des paquets
Gestion de la mobilité (handover)
Point d’accès pour le mobile vers le réseau cœur
Allocation des codes d’étalement
Contrôle de puissance « hors boucle »
- 129 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Principe de la macrodiversité
La macrodiversité est un état d’opération du mobile où celui-ci reçoit le même
signal transmis par des stations de base différentes. Elle est propre au CDMA.

Hard-handover

RNC RNC RNC

Soft-handover
Sélection

RNC RNC RNC

Le soft-handover est un processus de handover où les liens radio sont ajoutés


ou supprimés suivant certains critères de qualité. Le mobile conserve toujours au
- 130 -
moins une liaison radio avec l’UTRAN : le service courant n’est jamais
Javier Sanchez auteur du livre :
interrompu
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Intérêt de l’interface Iur et rôle
du DRNC (deux exemples)
UTRAN UTRAN
Uu SRNS Iu Uu SRNS Iu
Nœud B Nœud B
Iub Iub
SRNC SRNC

Iur Iur
Réseau Réseau
Nœud B DRNS cœur Nœud B DRNS cœur
Iub Iub

DRNC DRNC
Nœud B Nœud B

Iub Iub
UE

Signalisation (b)
UE (a)
Signalisation et données
Le mobile est en état de macrodiversité
- 131 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Schématisation des
échanges avec l’UTRAN
NBAP NBAP RNSAP RNSAP RANAP RANAP
RRC RRC

RLC RLC

MAC MAC
Couche du réseau Couche du réseau Couche du réseau
de transport (ATM) de transport (ATM) L1 de transport (ATM)
Couche physique
(WCDMA)

SRNC Réseau
UE Uu Nœud B Iub DRNC Iur Iu
cœur

Avantages de l’ATM :
Possibilité de transporter du trafic avec des débits variables : apprécié
particulièrement pour le transport de la parole dans des périodes de silence
Possibilité de préserver la qualité de service des médias véhiculés :
apprécié particulièrement pour des services avec des contraintes temps réel
- 132 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Différences entre les interfaces
radio GSM et UTRA/FDD
GSM UTRA / FDD
Technique d’accès multiple FDMA / TDMA FDMA / CDMA
Mode de duplexage FDD FDD
925-960 (VD)
880-915 (VM)
Europe :
Spectre de fréquences 1 805-1 880 (VD)
1 920-1 980 (VM)
(MHz) 1 710-1 785 (VM)
2 110-2 170 (VD)
1 850-1 910 (VD)
1 930-1 990 (VM)
Séparation entre porteuses 200 kHz 5 000 MHz
Type de modulation des données GMSK BPSK (VM), QPSK (VD)
Périodicité du contrôle de
2 Hz 1 500 Hz
puissance
Durée d’une trame 4,615 ms 10 ms
Durée d’un slot 4,615 / 8 ~ 0,577 ms 10 / 15 ~ 0,667 ms
Débit chip 3,84 Mcps
Synchronisation entre BS Asynchrone Asynchrone
- 133 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Principe de l’étalement
de spectre

Densité spectrale de puissance puissance du signal = S = A0 B inf = A1 B spr


A0 B spr
signal Gp =
d’information B inf
signal après interférence
étalement et/ou bruit
N0
A1
f f

B inf
B spr
- 134 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Codes utilisés par la
technologie UTRA
débit symbole débit chip a) Emetteur
Deux types de codes :
(variable) (fixe)
1. Codes de canalisation
source mod.
d’info. RF (codes orthogonaux). En
horloge
UPLINK, utilisés pour
chip
oscill.
distinguer les canaux de
code de code
fc contrôle et de data d’un
d’e mbrouillage
canalisation
utilisateur. En DONWLINK,
Walsh- Gold
Hadamard utilisés pour distinguer les
utilisateurs présents dans une
débit chip débit symbole même cellule
b) Récepteur (fixe) (variable)

2. Codes d’embrouillage
démod.
RF
récup.
d’info. (codes pseudo-aléatoires).
En UPLINK, utilisés pour
synchronisation
oscill.
distinguer les utilisateurs
fc présents dans une même
code code de
d’e mbrouillage canalisation cellule. En DOWNLINK, utilisés
Gold Walsh- pour distinguer une cellule ou
Hadamard
un secteur dans le réseau

- 135 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Le contrôle de puissance
en UTRA/FDD
A quoi ça sert
lutter contre l’effet « proche-lointain » dans la voie montante
réduire l’interférence des cellules voisines dans la voie
descendante
contrecarrer les dégradations causées par le canal de propagation
(affaiblissement de parcours, fast fading et shadowing)
prolonger l’autonomie de la batterie du mobile

Types
contrôle de puissance en boucle ouverte (open loop power control)
contrôle de puissance en boucle fermée (closed loop power control)
Boucle interne de contrôle de puissance (inner loop power control)
Boucle externe de contrôle de puissance (outer loop power control)
- 136 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Besoin d’un contrôle de puissance rapide :
lutte contre l’effet « proche-lointain »
Un contrôle de puissance rapide
est effectué en créant une boucle
fermée utilisateur B
Une commande de TPC est CA CB
générée tous les slots, avec une
périodicité de 1 500 Hz.
A titre de comparaison, la dB
périodicité en GSM est de 2 Hz

dA d B << d A C A << C B
utilisateur A

PuisqueCCA<<
Puisque <<CCBl’utilisateur
l’utilisateurBB
A B
masquel’utilisateur
masque l’utilisateurAA

- 137 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Types de contrôle
de puissance
Le nœud B envoie des commandes
pour contrôler la puissance TX
de l’UE sur le canal physique RNC
courant selon un seuil

Mise à jour Boucle externe de


du seuil côté UE contrôle de
puissance
Boucle interne de Nœud B
contrôle de
UE Mise à jour
puissance
du seuil côté nœud B

Boucle externe de L’UE envoie des commandes


contrôle de pour contrôler la puissance TX
puissance du nœud B sur le canal physique
courant selon un seuil

- 138 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Architecture par couches
de l’interface radio UTRA
Plan de contrôle Plan usager

contrôle Radio bearers


Couche 3 / RRC
RRC
PDCPPDCP Couche 2 / PDCP
contrôle
contrôle
contrôle

Signalling radio bearers

BMC Couche 2 / BMC

RLC RLC
RLC RLC Couche 2 / RLC
RLC
RLC RLC RLC

Canaux logiques

MAC Couche 2 / MAC


Canaux de transport
Couche physique Couche 1 / physique
Canaux physiques
- 139 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les différents canaux en UMTS
Canaux Canaux de Canaux
logiques transport physiques
Canal physique en UMTS :
Canaux dédiés Canaux dédiés une fréquence porteuse
un code de canalisation
Canaux de DTCH DCH DPDCH
(chanelisation code)

Voie descendante
trafic CTCH DPCCH
DSCH un code d’embrouillage
DCCH (scrambling code) d
Canaux de CCCH FACH PDSCH
contrôle PCCH PCH S-CCPCH
BCCH BCH P-CCPCH

Canaux communs Canaux communs

Voie montante
Canaux de CCCH RACH PRACH
contrôle DCCH CPCH PCPCH

Canaux de DPCCH
DTCH DCH DPDCH
trafic

Canaux dédiés Canaux dédiés


Couches supérieures Couche physique
C’est un peu-une
140 -usine à gaz !!
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les protocoles radio – 1/4

Ses principales fonctions sont :


Couche RRC
gestion des états RRC
diffusion des informations système
gestion du paging
sélection initiale et resélection de cellule dans l’UE
gestion de la mobilité dans l’UTRAN (handover)
contrôle des mesures
configuration du chiffrement et de l’intégrité
gestion de la QoS demandée
contrôle de puissance en boucle externe
- 141 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les protocoles radio – 2/4

Mode connecté RRC

URA_PCH CELL_PCH
VM : pas d’activité VMCELL_PCH
: pas d’activité
VD : PICH/PCH, BCH VD : PICH/PCH, BCH
Mobilité : URA Mobilité : cellule

CELL_DCH
CELL_DCH CELL_FACH
CELL_FACH
CELL_PCH
VM : DCH
VD : DCH, DSCH
VM : RACH, CPCH
VD : FACH, BCH Etats de service
Mobilité : cellule Mobilité : cellule
RRC
Etablissement / libération de la connexion RRC

VM : pas d’activité
Mode veille RRC VD : PICH/PCH, BCH
Mobilité : gérée par le réseau cœur (LA / RA)

- 142 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les protocoles radio – 3/4
Couche RLC
Segmentation, assemblage, concaténation et/ou rembourrage des PDU des
couches supérieures, chiffrement, contrôle/correction d’erreurs…
Offre trois modes d’opération :
Transparent (TM). RLC ne fait aucune contribution aux flots qui lui
arrivent (pas d’en-têtes). Communication rapide mais peu fiable.
(UM) Effectue la détection d’erreurs. Pas de
Sans acquittement (UM).
retransmission. Exemple : service temps réel en mode paquet
(AM) Effectue la détection et le contrôle d’erreurs
Avec acquittement (AM).
suivant la technique (ARQ). Exemple : service non temps réel en mode paquet

Couche MAC
Multiplexe plusieurs canaux logiques (couches supérieures) dans des canaux
de transport (couche physique), et vice versa
Sécurise les données transmises dans l’air en appliquant une opération de
chiffrement (pourvu que RLC opère en mode transparent)
- 143 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Les protocoles radio – 4/4
Couche physique
Détection et correction d’erreurs dans les canaux de transport
Multiplexage des canaux de transport sur des canaux physiques
Etalement et désétalement de spectre des canaux physiques
Prélèvement des mesures radio (envoyées aux couches supérieures)
Contrôle de puissance en boucle fermée
Modulation et démodulation RF

Couche BMC
Présente exclusivement dans le plan usager
Utilisée pour mettre en place les services broadcast et multicast
(point à multipoint).

Couche PDCP
Présente exclusivement dans le plan usager
Effectue la compression / décompression des en-têtes TCP/UDP et IP
- 144 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Exemples de débits maximum
« utiles » dans la voie montante
SF du Débit « brut » Débit « utile »
DPDCH du DPDCH (approx.)
256 15 kbps 7,5 kbps
128 30 kbps 15 kbps
64 60 kbps 30 kbps
32 120 kbs 60 kbps
16 240 kbps 120 kbps
8 480 kbps 240 kbps
4 960 kbps 480 kbps
multicode 6 960 x 6 = 5 760
2 880 kbps
codes et SF = 4 kbps

Le débit « utile » est considéré ici comme le débit binaire au dessus de la


couche physique (hors bits de CRC, de queue et des en-têtes MAC et RLC)
On suppose un taux de codage 1/2
- 145 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Exemples de débits maximum
« utiles » dans la voie descendante
SF du Débit « brut » Débit « utile »
DPDCH du DPDCH (approx)
512 24 kbps 12 kbps
256 21 kbps 10,5 kbps
128 51 kbps 25,5 kbps
64 90 kbps 45 kbps
32 225 kbps 112,5 kbps
16 432 kbps 216 kbps
8 1 063 kbps 531,5 kbps
4 1 873 kbps 936, 5 kbps
multicode 3 1 873 x 3 = 5 619 2 809,5 kbps
codes et SF = 4 kbps
Le débit « utile » est considéré ici comme le débit binaire au dessus de la
couche physique (hors bits de CRC, de queue et des en-têtes MAC et RLC)
On suppose un taux de codage 1/2
- 146 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Fonctions de RRC : établissement
d’une connexion RRC
CCCH/RACH : TM RLC
Identité initiale de l’UE
Raison de l’établissement
UE UTRAN
CCCH/FACH : UM RLC
RRC connection request Identité initiale de l’UE
Mise à jour des UE
capabilities requises
Information sur les radio
RRC connection setup bearers de signalisation
Indicateur de l’état RRC
Informations sur les canaux
RRC connection setup complete de transport disponibles

DCCH/RACH : AM RLC
Informations pour la
Une seule connexion pour les sécurisation des appels
services en mode paquet et circuit (intégrité et chiffrement)
Capacités- 147
radio- de l’UE
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Etablissement d’un radio
access bearer (RAB)

RANAP: RAB assignment request


RRC: Radio bearer setup
RRC: Radio bearer setup complete
RANAP: RAB assignment complete
un seul canal physique
(généralement) Iu bearer
(domaine CS) MSC
Radio bearer 1
UE Iu bearer 1
Radio bearer 2 (domaine PS)
RNC
Radio bea
rer N SGSN
Iu bearer K
(domaine PS)
Radio Access Bearer(s) (RAB(s))

- 148 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Fonctions de RRC :
établissement d’un bearer radio

Valable pour des services en


mode paquet et circuit DCCH : AM ou UM RLC
Informations de sécurité
(chiffrement intégrité…)
UE UTRAN
Information sur le radio bearer :
configuration de la couche 1
configuration de MAC et RLC
Radio bearer setup configuration de PDCP
canaux de transport info.
(nouveaux et/ou modifiés)
TFC disponibles

Radio bearer setup complete DCCH/RACH : AM ou UM RLC


Vérification de l’intégrité
25.331 (optionnelle)

- 149 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Exemple 1 : traitements effectués
dans le plan usager PS
40 octets De l’ordre de 512 octets

TCP/IP En-tête En-tête


Données de l’application
TCP/IP TCP/IP

L2/PDCP 2 ou 3 En-tête SDU PDCP En-tête SDU PDCP


octets PDCP PDCP

SDU RLC SDU RLC


L2/RLC
Segmentation
de l’ordre
de 40 octets

2-4 En-tête En-tête


octets RLC RLC

0 ou 3 En-tête En-tête
octets SDU MAC (PDU RLC) SDU MAC (PDU RLC)
MAC MAC
L2/MAC
Block de transport (PDU MAC) Block de transport (PDU MAC)

2 octets 2 octets
L1/
physique CRC CRC

- 150 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Exemple 2 : service 64 kbps
(données PS) + SRBs à 3.4 kbps
SRB3 SRB4
NAS priorité haute priorité faible Service paquet
à 3,2 kbps à 3,2 kbps (interactif à 64 kbps)

SRB1 SRB2
à 3,4 kbps à 3,2 kbps
RRC 128bits
bits 128bits
bits 320
136bits
136 bits 128 128 128bits
128 bits 320bits
bits

RLC RLC RLC RLC RLC


(UM) (AM) (AM) (AM) (AM)
RLC
144bits
bits 144bits
bits 144bits
bits 144bits
144 bits 336
336bits
bits
144 144 144

DCCH DCCH DCCH DCCH DTCH


MAC 148bits
148 bits
148 bits
148 bits N= 336 bits××NN
336bits
[ 0, 1, 2, 4, 8]
DCH
DCH DCH
DCH
Couche TTI
TTI =40
= 40ms
ms TTI
TTI =20
= 20ms
ms
physique Codage
Codage conv.1/3
conv. 1/3 Codage
Codage Turbo1/3
Turbo 1/3
CRC = 16 bits DPCH CRC = 16 bits
CRC = 16 bits CRC = 16 bits
- 151 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004 34.108
L’UTRA/TDD en un clin d’œil
Station (a) Mode FDD Terminal
de base mobile
f1 VD
fréquence

Fréquence de garde
f2 VM

temps
VM : Voie montante
VD : Voie descendante
Station (b) Mode TDD
de base Terminal
VM VD VD VD VD VM mobile
f1
fréquence

Période de garde

temps
- 152 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
L’UTRA/TDD en un clin d’œil

25.221

Une trame
Un slot
Fréquence

Temps

Usager 1
Codes

Usager 2 Période de garde


Usager 1
Usager N Données Midamble Données

Un burst
- 153 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Procédures du mobile dans l’état de veille
MCC MNC
Mise sous Code Code
Sélection de PLMN
tension pays PLMN
Recherche de nouvelles cellules
intra et interfréquence Identité du PLMN
Sélection d’une porteuse UMTS

Une cellule voisine


Détection d’une cellule Oui
Non est meilleure que Resélectionne cette cellule
avec un code de la cellule courante
scrambling valide ? ?
Oui Non

Recherche d’un nouveau PLMN


Décodage du BCH
suivant des règles de priorité
préétablies

Non Est-ce une cellule


« convenable » ? Une cellule de bonne
qualité appartenant à un Oui Resélectionne ce PLMN
Oui PLMN de plus haute Resélectionne cette cellule
priorité a été trouvée ?
Inscription au domaine Non
25.304 CS ou/et PS
Non

a) Calage initial sur une cellule b) Resélection de cellule et de PLMN


- 154 -
Javier Sanchez auteur du livre : En UMTS, on introduit la notion de PLMN
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004 équivalent (interopérabilité GSM/UMTS)
Processus de sélection de cellules

L’objectif du processus de sélection de cellules est de se caler sur


une cellule, i.e. de trouver une cellule associée au PLMN
sélectionné afin d’accéder aux services souscrits

Toutes les cellules n’offrent pas les mêmes services. Typiquement


le mobile cherche à sélectionner une cellule « convenable » :
1) la cellule doit faire partie du PLMN sélectionné
2) la cellule ne doit pas être interdite (barred)
3) la cellule ne doit pas faire partie d’une zone de localisation
interdite suivant une liste établie par l’opérateur
4) la cellule doit satisfaire le critère radio « S » (cf. 25.304)

On appelle cellule « acceptable », celle qui ne satisfait que les


critères 2) et 4). Seuls des appels d’urgences peuvent être passés

- 155 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Tâches du mobile dans les
modes veille et connecté RRC 25.331

Resélection de cellules intrafréquence Resélection de cellules intrafréquence


Mode connecté RRC
Resélection de cellules interfréquence Resélection de cellules interfréquence

Resélection de cellules intersystème Resélection de cellules intersystème


URA_PCH CELL_PCH
CELL_PCH

Handover intrafréquence Resélection de cellules intrafréquence


Handover interfréquence Resélection de cellules interfréquence

Handover intersystème Resélection de cellules intersystème


CELL_DCH CELL_FACH
CELL_DCH CELL_PCH
CELL_FACH
Cell change order from UTRAN Cell change order from UTRAN

Resélection de cellules intrafréquence


Resélection de cellules interfréquence

CELL_FACH
Recherche/sélection CELL_FACH
Sélection Resélection de cellules intersystème
CELL_PCH
de PLMN (procédure CELL_PCH
de cellule
NAS)
Mise sous
tension Mode veille RRC

- 156 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Types de resélection de
cellules en UMTS
Une fois calé sur une cellule, le mobile cherche de nouvelles cellules
offrant une meilleure qualité que celle offerte par la cellule sélectionnée

Resélection de cellules intrafréquence 25.304

La nouvelle cellule sélectionnée utilise la même fréquence porteuse


que la cellule que l’on quitte. Nécessité de mesures intrafréquence

Resélection de cellules interfréquence


La nouvelle cellule sélectionnée utilise une fréquence porteuse différente
de celle de la cellule quittée. Nécessité de mesures interfréquence

Resélection de cellules inter-RAT


La nouvelle cellule sélectionnée appartient à un réseau d’accès radio
différent de celui auquel appartient la cellule quittée. Nécessité de
mesures intersystème
La procédure de resélection est à la
- 157 -
Javier Sanchez auteur du livre : charge de l’UE suivant le critère radio « R »
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Processus de handover en UMTS
Processus qui permet de basculer une communication en cours d’une
cellule à une autre sans que la qualité du service ne soit dégradée

Soft-handover
Le mobile communique simultanément avec plusieurs cellules
Il est toujours du type intrafréquence
Hard-handover
Intrafréquence
se produit lorsque le soft-handover est impossible. Par
exemple, lorsque l’interface « Iur » est saturée
Interfréquence
handover entre deux cellules qui utilisent une fréquence
porteuse différente
Intersystème (inter-RAT)
handover entre un réseau GSM et UMTS
- 158 -
Javier Sanchez auteur du livre : La procédure de handover
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004 est à la charge de l’UTRAN
Soft-handover :
exemple de procédure

∆T ∆T ∆T
CPICH 1

As_Th + As_Th_Hyst
Mesure de qualité

As_Th – As_Th_Hyst
As_Rep_Hyst

CPICH 2

CPICH 3

Temps

Connexion courante Evénement 1A : Evénement 1C : remplace Evénement 1B :


sur la cellule 1 adjoint la cellule 2 la cellule 1 par la cellule 3 relâche la cellule 3

- 159 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Hard-handover interfréquence
Zone rurale

Zone urbaine
f1
f1
f1
Handover
interfrèquence pour
répartir la charge
f2 f2
Handover interfrèquence
pour des raisons de
f3 couverture
f3

Chaque opérateur UMTS possède


entre 2 et 3 fréquences porteuses
Trame Besoin du mode compressé
DPCH compressée

Ecart de temps où la
Une trame (10 ms) transmission est interrompue - 160 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Architecture commune GSM et UMTS
Constat
Constat::une
unegrande
grandepartie
partiedes
desopérateurs
opérateurs
UMTS
UMTSsont
sontdéjà
déjàdes
desopérateurs
opérateursGSM
GSM

Avantages
Garantie d’une couverture totale pour les abonnés
UMTS dès les premiers déploiements
Rentabilisation des réseaux GSM/GPRS existants tout
en familiarisant les abonnés avec les nouveaux services
Minimisation des problèmes de congestion, très
probables lors d’un déploiement rapide
Migration graduelle, non « traumatique » des abonnés
GSM vers l’UMTS
En attente des terminaux bimode GSM/UMTS Type 2

- 161 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Réseau cœur commun
UMTS/GSM (scénario 2a)
Réseau cœur commun
UMTS/GSM
Uu Iu-CS RTC RTC
UTRAN MSC GMSC RTC/RNIS
/VLR
USIM Iu-PS D
F C
Cu
H
Gs EIR HLR AuC
ME
Gf Gc
A Gr
SIM-ME i/f
GERAN SGSN GGSN Internet/PDP
Gb Gn Gi
SIM
Um Signalisation
Signalisation et données

- 162 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Réseaux cœur indépendants
UMTS et GSM (scénario 2b)
Réseau cœur UMTS
Iu-CS RTC RTC
3G-MSC GMSC RTC/RNIS
/VLR
Gs
Uu UTRAN F
D C
3G-SGSN Gr
Iu-PS
USIM H
Gf HLR AuC
Cu EIR
Signalisation
Gi
Signalisation et données
ME
F D
A
SIM-ME i/f
MSC/ Gc
Um VLR Gr
SIM Gf
GERAN Gs RTC

SGSN GGSN Internet/PDP


Gb Gn Gi
Réseau cœur GSM
- 163 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004
Hard-handover intersystème
Zone rurale

GSM GSM
GSM
GSM GSM

UTRAN
Handover GSM-UTRAN : UTRAN
- pour des raisons de service Handover GSM-UTRAN :
- pour répartir la charge - pour étendre la couverture
Zone urbaine

Service Système préféré


Voix GSM
Données paquet Préfère UMTS/PS
Données circuit < 32 kbps UMTS/CS seul

Données circuit >= 32 kbps UMTS/CS seul


- 164 -
Javier Sanchez auteur du livre :
« UMTS », 2ème édition, Mars 2004