Vous êtes sur la page 1sur 2

Libérez vos ennemis !

Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. Romains 12.14

Nous croyons souvent à tort que nous devons simplement prendre la décision de pardonner et que notre
responsabilité s'arrête là. Mais Jésus a dit également : "Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous
haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent." (Luc 6.27-28) Au sujet des
blessures du passé, nous savons tous qu'il est juste de pardonner même lorsque cela est difficile. Cependant,
peu d'entre nous allons jusqu'au bout de la démarche que Dieu nous demande de faire.

De plus, Romains 12.14 nous dit que nous devons bénir ceux qui nous persécutent et qui nous traitent
cruellement. Nous devons donc bénir activement nos ennemis. Dieu nous demande d'étendre sa grâce aux
personnes qui ne le méritent pas. Pourquoi ?

Lorsque vous pardonnez, cela ouvre une porte à Dieu pour vous guérir.

Lorsque vous pardonnez, cela ouvre une porte à Dieu pour vous guérir, mais honnêtement, cela ne change pas
grand-chose pour la personne qui vous a offensé(e). Mais lorsque vous la bénissez, vous demandez à Dieu de lui
apporter la vérité afin qu'elle puisse se repentir et connaître la vraie liberté qu'il désire pour chacun.

Pardonner vous libère... et bénir vos ennemis les libère également.

Une prière pour aujourd'hui

Mon Dieu, je te remercie de m'aider à marcher dans le pardon, mais je ne veux pas m'arrêter là. Je te demande de
bénir ceux qui m'ont blessé(e). Tout comme tu as amené la guérison dans ma vie, je te demande de les guérir
afin qu'ils puissent connaître ta bonté et marcher dans ton amour. Amen.

Joyce Meyer
413 Partages

Partager par email


Nom du destinataire :

Email du(des) destinataire(s) (max 10) :

Veuillez entrer des adresses email séparées par des point-virgules ";" si vous avez plus qu'un destinataire et
n'entrez pas plus de 10 emails. Tous les emails seront envoyés au même nom, donc dans la case "Nom du
destinataire" entrez un nom générique comme "mon ami(e)" ou "mon frère(soeur)"
Message :

Annuler Envoyer cet article par email


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2019 -
www.topchretien.com