Vous êtes sur la page 1sur 10
T i, a fe a Revue Marocaine d'Audit a et de Développement | N° double : 8 et 9 La nouvelle Loi organique des finances AUDITS EXTERNES ET REFORMES DU SECTEUR PUBLIC AU MAROC Youssef BRIGA INTRODUCTION : Paver de la notion de péinience de Est dans la vie éeanomigue et selene aspens ps ce erie dese are ont para oc ul rigs, ces dans cet esp threat qutneflet ceniepis pooper sousun nouvel angle apeton du seur ub gu rena des apes omnipotence Marans Ace fe, lt projets de ore da ‘Sct pubic au Mire, oat pour fa marié vu le jour dans un contexte de rise ot de hangement de esos économiques. Ene divers tentative rent entrees pour proce tae des probes seseu public ATimage ea Frese rapport saluatione agnosis von consti te vttaberévoaton ds es mooust es habitudes es pls acquis des miistations ett 1) Lecontexte d'intervention des audits externes dans le secteur public: Les ais exteres ont 6 au Maroc some en rane, un vest depiltape des changements Tnsttutionses ct outils de modeteisation des structres de administration obliga ems publique Par ailleurs lesecousavx bureau des rangers ews med, ers apport) {Le vivement eitque mée en sachant que ces procédé servent TEL 8 Vers ews ‘otis, patos epneases mas sis Aas preurseus Le apport NORA en Fra, ft le prdceseur de = movement de ores, an ee Mie nd den a 9 » | ‘moment ct Eat commengat ressenir scusement es épercunons economics sociales ds ers de at providene. Ce gigantsne de appar aig eonioe | conominns ait deen inspponable, Ce rape. constiua un rfretel st pow le Marae une sure dinpration indibl, il consi en wn diagnostic précis a situation des entcpries ptinnes oy reset donna lie des ecommandation ui on pers lu il dns ie ends de "esructuraton et dela modemisaton dy seca pi Ln des axes centrau du rapport NORA était de mot videos a son eee ‘hems du conte des entries publiquset coli are len ealane soon, roducvionthe udev re Squire etremedels en we de ene ac pad ‘Hse osent vce argu dans le nouveau coterteécnemc que taversat la Fre Cappo visit sus laborer ne rloxon ses et approfande srl dhe ‘troniqu qui touhatlourderent es badges des ogunises ables En rose sane ‘Sa adminsration ommiotese de Tau: atecvien dans fs ace seasons ‘sppom OKA visitas: le enansation des enerse publique par Feline deg Dbstiles pour une grade eordnaton aves allt pou une ogsnieton plore ns responsabligs(1) "Lussiisement des ances des rans encpisspubiqus pss par assure un aul igoureus de lours complesdexpotion. a recherche use yrane pea tar ravers ne ectifeaton de re rife par ne jute compensation des capes ‘es recommanations da rappr propose smite place de noveaan mécnines emtant de recomsruie les rppons de Bat et des enters publics sue doc han icine, escontens de programme. Cs deniers son des decamens comport ey het & ain, metant a dgoston des autres de tle der neces pe ‘nei pcodguement qualité de pation dan ls enreprse pines ‘Sestoment,Fimpact ld rapport NORA fut ic dari lid ni ct mange volo potigee uses ome pourlemetteeneuret de ton curio tanne wat es erreprises publique, car an ation a pas touche le onde Topunnton van *estoméea procures ous de son assinisiemea. en fl, "es enscigvemen non a tap NORA. sont malipe et peuvent aide eager des condins (bygone pls ee (erapewtque. La doctsne NORA ten plu pert aun responsable detente ‘sureprises de chor en plein lan et sans triage we ler lose un chan: toe Concernant Ie Maroc, e rapport Mae Kensey décculat une pdoccupation de errr Eqn deems asses de gesion datas oman sovepbie pon peut consid comme ine tne data gd eur cerns ln otoreae contre du secteur pubic. En eet, cesten 1974 que le ministre des tna setts tains Amercin dads ode consultation Mae Kentey pou enreprendec une mon oh vue de dignostiquer le system de gestion des Eablstrneny pion ee wa Bespetve dune optimisation de lus potas économique nancies oa ane 4 recommsndatons de propsions. | i ; i I rapport satela done essyer de cere es problemes sous Jaen ester ewe mae hie yen ne 0 ‘pst de gestion ot de contre public aux fers de développement sus aentseadepter sss bien les adninisations que fs enrepies pubis, son but ati action Sone ‘ambesecomtenanton diagnostic pris et sire fn en est cate une pape ans fznecives et des commandos desingss odes lic ts apparent secteur ic {Lamission Mac Kensy ut ne mission fie dicate "an paren ample gue {ures applications techniques que politiques" (2). Elle souleva plusicers prbleanes Sooserantsaus bien la suc sénae de oision du eeu pub gue asian ie ersonel op peu quai et mexiv€ appara qjume contain site das lo ome mare de ces rgnismes. La mauvase wilson des essourss apple aus tos fabless dns Fxplotation des données relives gestion badge de Et es xzanisines pubis. Le cade juridique de ces oganimes compliquat ote tntave {onsnetve de conte gestion on raison du craters pricier de ern etn tes ‘sven leur incision tur bale pease confusion car powaie’ ue imerpets mnie cntacois. De mime le ctacire cis es nermes nstction et des ‘lemon: ggraait phenome de mayan es ene pa eo eet screens et des ascuplseents, ‘a aibleie du conte inrinSgue (contre de regulate) adopt prs pouvoirs bls. ast échapper le conte fies, et es eats ais oben en abence ne veciabl static homogine de conve sent ps sissy Encomte pr tx sxaes 6 conte des nancespobligues rferae ne prose ues cones Smpis formalise des aspects ga dea sglemenaton da gestionpabive Lerapport mentionne également nica destytimes de conten pone de ‘ena istutons les le Cor des Comptes et aspect Gentle des Finances ash yelew manque de moyenset detects por anprtende amt dor dépescs ct er ontanes qui aoe fe fonctcnrament du sevice public En dfn, ce rapport a abi un agnosie sévire en ecomminsan que le service Pic nest i bien mais ni ficace, tse fondant sur une optimisation ds eee cuit une ecrineUbéralision des sats et cones por rendre autonome le service le: La recherche tune meilleure approche guise de le geston publi impose 2s allger cerns concines dy conte pte abl des nstrament de gestion shies et eficaes, ainsi que mete en place un cntle de gestion pein. Enfin le "po insisa sur création une fonction audit permancate pour “sssuee que les sTrmations ransnss pres ablissements publics ort conmlbese confor atl ses operations Som gues”). Les contrbles a-pstetor tm privlégis, plusieurs solutions on &é avancées anes remplacement des agents comptabls par une ivsion aut ea ne ch a woe drecion de tablssenent publics pour meats en pce des nesters de peton (Gs aston aocompagaient un programme dankraton des mdndes de seston par Jomation de gestionnaizes de at ive Cependant, Fetficacitér6elle de la mission Mac Kensey résidalt dans ses "scmmandatons Conenues dans fe appt de syrihiss, elle ne ures ps tutes oes he eet 8 a a 6 a exces a mises en chante mas, at ew cependan vn mpc non nligsuble sr Fgunsstion des méhodes ede rstres de cone do sans puis, ‘Cst ees de cers aspects gu fret rete tea 8 Foganiaion interne nites finances qu donnerentlicu dun ext fogansaton de es novels ations trgurtons ds ches qu se eonertis ans un Dai dat cht 22 Novem 1987 (6). 1B Laconerstion ‘A Mae toujoary, es anne 80 onc dc sr un fel de rise économique tle ‘apport Jouabricoineida avec un moment e poids secteur pblic comments re esientrloudement. Cee dude insrvi dan cae de objects de reise en ore de secteur public conena dan fe plan iennal 7880, Ses sccommandation on pris de otter une base solide pours objets dassinssement de prande apleur de tutus Economiques rationales. ‘La mission jou consis wériablement Ia pris tertaie seus aw Mareen suede pocéer Lune aorocke lal des enters seer nui urn pooner latéaet ene Ca ensomene une mision visa eccretreperone lpr ‘ou eeu public et dapper sa gestion Lerapprt "Etavenreprisespobliques” de a mison Jour ait Favanage doi abl vrible diagostde a stuion des enteprns polis, paraleemens, propos ‘des suggestions des recommandaions por aturerFametortion de es structures ede leas gestions, Lesréformes sugges wissen 8 trouver point Gui sat a péinence "aca iveatd latte! besoin tine datoncniede eton dap des eacpris publique Le appt Jouahriconstion en un important de eeesement documenta tft pour a premr fos qu permis un rvs de compilaionde ets de stasigues ‘aadbondaniesinfrmatons sure eter public. Cerappot ava dé un const tn siamtesque de cenaines eres, qi aan in pris de ves airs face. [es appt de powois se ouvert ais inverts PuseScemment es uit ordonés pS Rt laletre Royal dese au reir Missed 2Jillet 93) vain pour mission identifi puseus de ca dyfostionneme ns ‘oubhar es enuepises pubis, noamment, a nvea dx contrat de a ttle ds ‘eines des conse administrations et le mangee de transparence des ests de ‘Aco effon un planing fa signéavee des cabinsts audit itermaionna por pte aud de eras oganises pubes retain "ARTHUR ANDERSON Noni ERNEST YOUNG Lene (COOPERS and LYBRAND Tene DELOMTE snd TOUCHE Faso KPMG Lees Ales que aus tls la R.A. Ma. M.C. E14 DG, la BN DLE. Parlement es suits ot teen prev st dtl ape oe pubic ernie oat des gies de ransport do Rab, Fs, Casblancs Marakschet Mees, se 20108. 11 Lévaluation des expériences d'audit dans le secteur public : ‘carat neunea tet de experience Marcie dai ne pewents concer oop! sx competences et au savoir fire evanger pour mete en place ces pcs ct 'cchnques nouvelles, Lappe aux compétences anges (quelque soit la gual dor on des applications) avat permis Glare eftcicemen! ce nue made de de diagnostic; en sensiisant les nesses Ala néesité aller nda des ‘lasiqus de conte en faveur dunes pls soaps, done plus apes a ceme es im un nove type gu eur sou dvi. A -Linadopaion des ont d'retuation: Depus le dt ds années 80, fe Maroc af sje de plusiurs ates options ak ste secteur pubic par des parame ranger par exempt, le rapport du EM. fame ficale de 1986, e rapport ce ta Bangue Monde su le décentalation de conte nouvean rapport de la Bane Mori de 1996 1), Seulement en raison dela spit propre des oganimes publics meron ces stedrns bon gré mal ges & ne vehicle qu'un crate superficie! aus! hen ds luo en es instons qu: Gs omprxieme eeu persone: dato ps eave lecoure den de atasag de ces misons, equine permeta lem de degager ome aay n une profeadetencu en informations (8), eft es ecommandatins proposes pr les snismes rangers wot jamais elses eft bate seropuleusement especies pres esprsabos marcas tos conception de efre aoptesur ces aes ne pout que ouceraforme et Bots srtres ol fond des probltmes pots. En reali, en dpi ee qachuce tgs qv peuvent présente pour le Mare asistanedes cabinets ives crangon dn ome ces denies portent en leur ein des handicaps miniminan normed le Les pouvois publics» Moro reste copendan tis eamclens de Fapport liu ex scientique que pet ler apprtr Tapp! at eigen Retin ce gt gM ae 89 demeileres contons de promotion des nrestsiementsen vue de mete enlace cae inci Tinvestssemet en accord vee les directives Royals ‘Dan lesser ev, Pant exter commence sfc une plate ts remargu sein des emrepses ul fot apel de plas x pls, mals un encouragement es net ae ‘pelos cabnoi audit exteres exes ressent sur leach financier Aisi, beaucoup cies fom de plu eco ds cabs intrtatonax expertise pour ect leurs Comes e our gue lever 6 eur companies eccrine sur le marché ‘es excep estes ependant emf, sere ial dermason ees, ais par un edit oconna imerntonslemens se rouveat tutfis dans obligation des veer prune sepésentaon locale ume cate dat, BarkAl Magli eis. duis TW03 ape btgaton de cetfieation des complet du secteur hancie selon les rormes jmernatonuon ails le développemen du marché financier site aux privaistions nedacton de cerainesentepriss sates en Bouse rend de pus née Foblzatco {Sane experts penn caine wependant Parlement, cabinet Canad Laval ternational es neve dans eae dune:nsson evaluation e de rationalisation du portefeuilles de Etat en colin she une equiped constant ef cabinets Marocans. Cet cllaboraton Git aus present “hos ta mision Ge reorganisation des sysitmes de gestion de TON FT, pa le cblac internation Coopers and Lands ‘Seulement, cick jutdlgu> de aud ay Marve Sofie un vide jr norms cela fat qu a son de erifeaton taut ia pas un carci oblige es rand ‘Shree sat mllemen estenis ire pbler lus comptes eis selon les noes internationales ‘A cet effet, es onganes auteurs dv secteus public au Maroc (commissions parlerientiesenguttes STaspection Générale des Frac, a Cour ds Comes pout Tren ious eur Sled noir pubis, ison we slide cennasance desalitésationas Thr hates aux eoainies provédursls et ahodologiques des administration Marocsines ténfiient du cet prestige ui Ter confer le peu de passers it sears investigations nti eat poate dares qe e Maroc se ouverts en eta dans Fappliati es minotes manors adi non seuent par rapport mx pays Sveloppes Eas Ui “TAmsrque, Canada rane) mais suet a apport etn pays arabes nisi, En Leraoct Mc Kensey conse estes gi vont esuvre- tnt urs methodol sewn content et leurs onetations - stile! pas de nature 8 appre des solutions rl chesnut pebibnes stoctuclquise poser. De pls <= rapport ui pes loud Tres inancer poles en aon dees cos Finances, égleont outeos jms Fefonder een elicit ol des rans inna pst apts ere a eli onjonctre de note pays (10) ‘Ate exemple plan ston du apport Mc kensey at ablsr trois ns mais cefnde parcours eft pas prise cnsiétaton exception de quelques aspects gu ont ‘rete notamment ence qu conceme Fogansation ministre es finances Ces ats ‘unten Gongnsaion de ce ministre adap, mais bien ulieurement, le deat 18208339 2/1778. fi pou de econsmundations du rapper Mae Kensey seblent vir 4 aus etenes, lore que autres Gaieat di en Gude avant Tinervetion de ce ‘aint sete pésier qus le caste seis des dude ecu par es onanismes| feangers nei, appaaisentmalgr ous les oer, incapables de sisi tpénéirer nner eae complexe de gestion ministrative et nance es winston. Natzaines, asi bien cn aison du mhngue tops (courte dus deers misions. 8 tire Getempe sit mois seulement pout la mission Mae Kense), ae als de Finadéquation “ours posts enqte et Siowesigation. Lous recourses stereotypes iangersnon- Smpailes ave la lit denote pay, es indi lama erp ert phénomées ‘row scones sembie pou ee aon Gnaeus sepeniMs Kenney ont Sims quis se sont ellos de cller a rélté maven tlle qU'l ont pergue ea" Iescomdiins dela wallation et ln rapidité de fa mission ineersion danse mae ait ass ponde qu'il ew soukaltabe (I). Danse te ore ides Tat ules cles cales, dco one ness fesene ar les povsirs publics afin luer leurs gestions ct leurs ogaisatins eivestn, eat en janvier 195 qe le mnstive de Finer ait appel des cabins {mtd renomunée Intratonle, bce dates naonasx pour dézager des oneisions c, tes ecommandations pouvant déboucher sor Tamelioeation de ls decentralisation et Geaullemen le redresement des neue et anomalissconstates ‘Une opéation de sensation des représentants des ents concemfes pa ctl ‘voto ai x etrepisen vue dees amener cooper actvement aves es ues Zh uss renseignements, document, textes eoataes su le fonetonnerent des esis locales Cate opétion audit Grange toutfes pas donnée une entire isco, cr pateareasement ison ranger ou naonas, ls cabinets eenusen fait preuve dune sane inufisante de Torsion communale Maroaine. Ces alts q's ont res soutien deux lecture lars vapors dt es premires conclusions se sont spf tsa, En paralcle & action des cabinets audit éxanges, Haspection Générale de tion Teoria et Inspection des Finances Locales u anise de Finticur nen chacane dase cadre dese compeacs des epéatons Tnspection qu on touse rosines du Royaue, 30 collects on all neces et des enforses au ges sant les fances des ts ot 6 relevéss dane 130 dees olletivits,e pal es ers de cen 103 ens, 5 scoot pours devant es jrditions competent (12) Lait es app a prence une place de pls pepondrant dans Féaluation des oes ais pour ase nnseroneieace dans cae dl pliqn développement ‘onomiqe t soci Cela suppose In eonte radicale de totes es sruturesAtiles de ston td cone ant exteree surtout ranger ne peu fr envsageabe descr, 918 ravers le result psf Mguaion CoUVERcac, qi est ne condo sine qua un de Poses a question deste concrdance ene lec lev des ads angers ar rapporefiat reid de leurs rappers (ri coavantae ext de igveur. Ce rao ‘1 penchecependant ts netement en aver de kabel ues cones des ales des organisms nationaux Saudi ct de conse, avriseFanagerest ta fricton es sructres et cpasitsmtionaes en mae dai et de conte Seulement, "une des conditions fondamentls a formtion ct au deloppeaa "fun satin mations ait et consi peformant, igual fn de cet dépenance es emacs vs a vise Tt tango (13, ctf feos suas Enangers sts justification dans le beso des pouvois publics de tapos analyses td agnostics ropes, wigs et sans compliance surtout un pot de ve ange ‘eae. un momen oi n'y avait pas duléentive sree pour assure cate evaluation th ‘se toutfos important de eativise es slats ters recernmandations, cri sont ‘usceptiles de whiculer des stétypeséumgers non tamposabes& des wales specigues du Mare, "est presque Evident que le ecours des esponsibes maton aud range ait Jeefet Cun manque de cdi ede conFance dans Is oganimes aie de conte ‘enor ey, supposs manqucr de competences et de suv faire pour Soccupt de chases siieass, esti remarqusr aussi que ta cour des comptes ct .G.F sesont ouvés rinses mainte reprises de prendce pst sux aus une impotence pou ate pays Cores, fe ocous& aut eranger sr certains EPIC (namment, (ODEPLOCR FONPT tc) se jute par le fut apperter ne pls grande suanie dans a corifcaton ‘es comes et ds rors de leurs gestions, en ete pas mits qu es aus ‘Fadapten pas leurs oui t standards & une rab press is spécigue ca risque ferbien aout ne sue estmaton ou une surévaluton du pteatel de ces opaisnee Acetef lusiurs FPIC on dren ln dries anse dévehys de ls autre rs gains ets performanes, Celle sot chs Ta foe de lous ss is interme au profit de leurs dieton, sis que de clare veces ats ext our plus decade ear aa Fr ne ia gp Wa 8 Conclusion ‘audit simpose done comme une dann incntourle das pocesus du conte es eres ps. son ei ext indible ot son chaps cappiation ar ‘trent, Seulement son application et cent, salle emp tl rata revelers 8 eves macc a que son ret deg de pation dans les mceurs tes abides Ses Cezanne publics Marcas Hae! aux audits exes range e prot qv evap point de wus colar ave lv aicaseatona et reperet es oul et mtbects pores ansovet ftcarement sur note pays des ots Granpes art de note pays. Bibitiographi ty MARSHAL Frangos, le dpéisuement des enmpisespublgus, callers 1973» 285, 2) MDAGHR Alaou Dis, Droit et Gaston des enteprises publique Mao Université Masson I. 1985 p 2887