Vous êtes sur la page 1sur 8

Le 2ème vice félicite les pèlerins et leur confirme la

non-violation de leur sécurité


Wass: Mena

S
on Altesse Royale le Prince Naï Ubn Abdel Aziz, 2ème vice du
president du Conseil des Ministres et Ministres de l’Intérieur a
félicité les pèlerins pour leur arrivée dans les Machaers sacrés
et leur a confirmé que le Royaume de l’Arabie Saoudite leur asure
tout les moyens pour l’accomplissement des rites avec facilité et
quiétude dans le cadre des directives du Serviteur des deux Lieux
saints, le Roi Abdallah Ibn Abdel Aziz Al Saoud, implorant Dieu
d’accepter leur pèlerinage et de les récompenser pour ce qu’ils ont
fait.
En réponse à la question posée par les Medias de l’Information,
sur le recours aux hommes de sécurité en cas de nécessité, Son
Altesse a dit qu’il n’avait pas besoin d’hommes de sécurité, et qu’il
n’accepterait de violation à la sécurité des pèlerins et qu’il sera
possible de les défendre par la volonté de Dieu puis par les forces
de sécurité.

Les pèlerins pressés quittent Mena aujourd’hui et se


dirigent vers la Mecque
Mercredi - 17 Novembre - 2010

L
es pèlerins quittent aujourd’hui Mena après le leurs préparatifs aux accès d’entrée et de sorties du pont
lancement des Gamarates le 2ème jour du Tashrik des Gamarates face à l’affluence en grand nombre des
connu sous le nom de “Jour de l’empressement” pèlerins qui doivent lancer les cailloux et partir ensuite
puis se dirigent vers la Mecque pour y faire le Tawaf vers Mena avant le coucher du soleil, comme ils ont
des adieux et se préparer ensuite au retour à leur pays. déployé des hommes de sécurité le long des routes
Les autorités sécuritaires ont élevé au plus haut degré menant à la Mecque

‫ﻳﺼﺪﺭ ﻋﻦ‬ L’Observatoire: Des pluies sont prévues dans le


Mechaer le 2ème jour de la fête, sans menacer Gedda
Hatan Abou Azma –Dgedda Photographie: Ibrahim Esseiri tomber dans les machaers sacrés aujourd’hui, le 2èmejour

S
de la fête, signalant qu’il est difficile de préciser à présent
on Altesse Royale le Prince Torki Ibn Nasser, la force de ces pluies, mais que très prochainement la
directeur de l’observatoire et de la protection de météorologie publiera un rapport qui indiquera la force des
l’environnement a declare que les pluies sont prévues pluies et leur densité.
Rawass: Départ par groupe de 300 mille pèlerins vers le pont
des Gamarates/par heure pour éviter tout encombrement dans le
2 Haram

Mohamed Darrag –Mecque

L
e Haj Dr. Issa Rawass, Sous-Ministre du
La terre des deux lieux interdits

Ministère du pèlerinage a déclaré qu’un groupe


formé de 300 mille pèlerins part chaque heure
vers le pont des Gamarates en coordination avec les
missions du Hejj afin de garantir le non-encombrement
dans le Haram et se conformer aux routes qui mènent
à la Mecque. Il a signalé le déploiement de quelques
hommes de la défense civile dans les stations du
train pour l’intervention rapide dans les cas imprévus
comme il a insisté sur l’importance de l’engagement
des institutions du Tawaf à un calendrier chronologique
dans le lancement des Gamarates. .
Mercredi - 17 Novembre - 2010
L’Union africaine exprime son inquiétude des divisions
politiques en Guinée Bissaw
3

Les hôtes du Miséricordieux


Mercredi - 17 Novembre - 2010

Mna: Addis Abeba dans le but de sortir de la crise et restaurer le système constitutionnel

L
en Guinée Bissaw.
e président du Commissariat de l’Union africaine, Dr. Jean Bing Dimanche dernier, les électeurs ont voté aux élections auxquelles ont
a exprimé sa satisfaction du solide partenariat de travail entre participé 4.2 millions de personnes pour choisir entre Silo Diallo qui
les Nations Unies, l’Ecowas et l’Union africaine durant la crise a occupé plusieurs fois le poste de premier ministre sous le pouvoir du
du Congo, facilitant ainsi la coordination du travail de la Communauté génénal défunt Linsana Conti de [1984 à 2008] et l’opposant guinéen
internationale et le renforcement du processus, de meilleure façon Alfa Condy.
Le gouvernorat de Yanbu’….Route du pèlerinage

4
Caractéristiques ou traits

]Wass- [El Madina Al Menawara

L
e gouvernorat de Yanbu’ relevant de la principauté de la région
de Madina El Menawara, est l’une des principales régions
de traversée des convois de pèlerinage, de commerce et des
campagnes militaires depuis les temps les plus reculés de l’histoire,
surtout en ce qui concerne le convoi de pèlerinage et la visite des
lieux sacrés à Mecque et à Medine soit par voie terrestre en s’arrêtant
à Yanbu’ El Nakhl ou par voie maritime en s’arrêtant à Yanbu’ El
Bahr.
D’après le sondage de l’agence de presse saoudienne nous allons
projeter la lumière sur les principales voies du pèlerinage et du
commerce qui passaient par le gouvernorat de Yanbu’ dans le passé.
Mercredi - 17 Novembre - 2010

Nous vous présenterons un petit apercu sur ces routes. Une fois que à son retour il resta à Yanbu’ 50 jours avant de rentrer en Egypte [en
Yanbu’ commença à être connue la route maritime fut employée dans 789 de l’hégire].
le commerce ou dans les campagnes militaires. La route maritime fut La route terrestre de Yanbu’ employée dans le passé est celle qui
employées dans des excursions intensifiées au cours de la période traverse la ville de Medina El Menawara en venant du Nord de
comprise entre le 1er et le 7ème siècle de l’Hégire. Cette route était l’Egypte, du Sham et des pays du Maghreb arabe. Cette route a été
surtout employée par les pèlerins d’Egypte, du Maghreb arabe, adoptée par Abou Sofian qui l’a suivi avec son convoi, provocant
de l’Andalousie, des iles de la Méditerranée des Etats africains, et ainsi le combat de Badr.
probablement du Shaam et du centre et de l’ouest de l’Asie.Tous En 1301 de l’hégire les navires commerciaux commencèrent à
arrivaient d’abord au Caire puis partaient vers Ayzab, ville située sur transporter les pèlerins de Suez vers les ports de Gedda et de Yanbu’
la rive ocidentale de la mer Rouge, sur les côtes égyptiennes dans si bien que la route terrestre fut de moins en moins utilisée. En 1321
l’ancien port égyptien de Haute-Egypte que Ptolémée Philadelphe le «Mahmal égyptien» adopta la route du port maritime de Yanbu’
avait construit et avait surnommé Bérénice, d’après le nom de sa comme l’a relaté le général Ibrahim Pacha. Le fonctionnement de la
mère ou dans le port d’El Kosseir situé au Nord de «Ayzab» un des ligne des voies ferrées du Heggaz en 1326 de l’hégire et surtout pour
principaux ports d’Egypte avant celui de Suez. La route de Yanbu’ les pèlerins venant du Sham et de la Turquie a mis définitivment fin à
était la plus utilisée au cours du chemin de retour des pèlerins la route terrestre. Le port de Yanbu’ s’arrêta de fonctionner en 1359 de
d’Egypte, du Maroc, du Soudan, du Yémen, de la Russie et de l’Inde. l’hégire, lors de la seconde guerre mondiale, mais il reprit ses activités
Le port de Tor était parfois utilisé selon Ibn Khaldoun qui raconte en 1384 de l’hégire et jusqu’à présent il accueille les pélerins avec
qu’en sortant pour le pèlerinage, il était parti de Tor vers Yanbu’ et aisance et facilité.
Pas d’embarras de dormir hors de Mena à celui qui n’a pu se
trouver une place
Parmi les fatawis du Comité permanent des 5
recherches scientifiques et de l’Iftaa
Question: Vous savez que
le pèlerinage est l’un des
cinq piliers de l’Islam et il
arrive souvent que le grand
nombre de pèlerins cause un
encombrement qui pousse
quelques uns d’entre eux à

Fatawis
dormir hors des stations du
pèlerinage de Mena et de
Muzdalifa, puis reviennent
dormir à Mena ou à Muzdalefa
le soir et dorment ainsi à
l’intérieur des frontières, le
matin ils retournent à leurs
tentes …Nous aimerions
savoir si cela est correct?
Réponse: Celui qui ne trouve
pas de place à Mena après
être devenu Hejj puis est
retourné sans y dormir et a
dormi dehors, puis est sorti
de sa maison à l’aube, n’a
pas commis d’erreur. S’il
n’arrive pas à dormir à Mena,
il peut rentrer dormir dans sa
maison.

Question: Celui qui descend à


El Azizia une des banlieues de
la Mecque pendant les jours
de Tachriq pour son incapacité
de descendre à Mena et que le
soleil ait disparu le 2ème jour
du Tachriq devrait il rester à
la maison jusqu’au coucher
du soleil le 3ème jour comme
le font les gens de Mena ou

Mercredi - 17 Novembre - 2010


non?
Réponse: Celui qui est descendu
à Azizia, à Muzdalefa ou à
tout autre terre hors de Mena
parce qu’il n’a pas trouvé de
place à Mena pendant les jours
du pèlerinage et que le soleil
ait disparu le 12 ème jour alors
qu’il se touve à Azizia ou autre,
il ne devrait pas rester chez lui
jusqu’au 13ème jour comme
il n’est pas tenu de lancer les
cailloux le 13ème jour.
Barakesh ville éménite des profondeurs de l’histoire

6
Le Monde islamique
Mercredi - 17 Novembre - 2010

Sana’: Wass

B
car ses restes gardent leurs catactéristiques et elle n’a pas été exposée
arakesh est une ville yéménite relevant du gouvernorat de au vol ou à la destruction, c’est pourquoi ses 56 tours sont en bonne
Juff, célèbre pour ses anciennes gravures el mesnedia et condition.
elle est considérée la 2ème plus grande cité maadaneya Sous l’époque islamique, l’Imam Abdallah Ibn Hamza a vécu dans
ancienne après la capitale Karnawa située à 20 km du nord; elle est cette petite ville où il a construit en l’an 48 de l’hégire la cèlèbre
également considérée la capitale religieuse du royaume de Mayine, Mosquée qui prit son nom.
au 4ème siècle avant J.C. et elle est située au sud de Moudiriet Juff La ville de Barakesh en tant que capitale religieuse, était la derniére
/gouvernorat de Juff où les Mainiounes ont édifié leur royaume et station de repos aux convois venant de l’Inde chargés d’encens et de
tout comme le reste des anciennes villes, elle a été construite sur des parfums, transportés vers la Syrie et l’Egypte
collines industrielles entourées de grands murs solides surmontés La ville de Barakesh est considérée le joyau des monuments non
de tours qui défendent la ville et assurent le contrôle de la cite dans seulement du Yèmen mais également de tout le Moyen-Orient pour
toutes les directions. son bon état et sa position exceptionnelle dans le sahara yéménite de
La ville de Barakesh est la meilleure des villes archéologiques de Juff Juff.
Conseils aux personnes allergiques

La santé des pèlerins


Mercredi - 17 Novembre - 2010

Par: Hatem Ezz El Dine – centre d’informations

L
• Eviter les aliments qui causent l’allergie à l’exemple des bananes,
’allergie en général résulte de changements chimiques des mangues, des fraizes, du chocolat, des oeufs, du lait, du poisson et
survenant de l’exposition du corps à des effets extérieurs autres. Le malade peut être allergique aux aspirines aux médicaments
ou intérieurs qui mènent à l’appartition de pustules, de à base de salpha, à la pénécilline et autres, et doit par conséquent s’en
grains virulents ou autres sur le visage en particulier et sur abstenir.
toute la peau en général, de toute façon le malade ne doit • Boire beaucoup de liquides car les efforts pénibles déployés pendant
rien craindre de l’allergie qui est une maladie facilement le pélerinage font perdre beaucoup d’eau et de sels
surmontable, il suffit à ce propos de suivre les directives du • Eviter les coups de soleil et l’encombrement excessif
médecin traitant. • La personne allergique n’est pas tenue de jeuner si elle a besoin de
Le malade doit suivre le système suivant: prendre de médicaments
8 millions de repas au prix de 5 rials par repas Opinion de
et 12 milions de pains dans les boulangeries Médina
8 aux pèlerins dans les Machaers La paix
Torki Selihem- Gedda
oscille
I Q
l a été décidé
d’augmenter de uand Israël décide
15% la ration de d’annoncer de
farine consacrée à la nouveaux plans
Mecque et à Medina pour la construction de plus
Menawara pour la de 1300 unités au sud de
La dernière page

saison du pèlerinage Jérusalem est, et quand le


alors que 12 millions de premier ministre israélien
pains sont assurés pour Benyamine Netanyahou
la même période, à la choisit ce moment pour
Mecque, à Muzdalefa faire une nouvelle fois
et à Arafat et deux cette annonce, la veille de
grandes boulangeries sa tournée aux Etats-Unis
ont été aménagées aux dont le but supposé est tout
portes de Mena et de simplement, d’examiner
Arafat au service des les moyens de faire
pèlerins. revivre les négociations
avec les Palestiniens,
cela signifie bel et bien
qu’Israël agit selon son

Le train des Machaers sacrés tout le long du bon gré et se considère


au dessus du droit
International, d’autre part
pèlerinage à 250 rials l’annonce qui coïncidait
avec sa rencontre avec
John Biden vice président
de Barak Obama, à New
Orléans n’est qu’une
répétition de celle faite
lors de la visite de Byden
en Israël en mars dernier
quand le gouvernement
de Netanyahou annonçait
la construction de 1600
nouvelles unités d’habitat
à Jérusalem Est, annonce
qui semblait avoir
fortement surpris Byden
L’ A d m i n i s t r a t i o n
américaine s’est contentée
dans les deux cas
d’exprimer sa grande
déception bien que la
démarche israélienne lui
fut très rude et qu’elle
ne cessait de considérer
Mercredi - 17 Novembre - 2010

prioritaire la question de la
paix au Moyen-Orient en
dépit de sa défaite devant les
Républicains aux élections
de la moitié des Sénateurs
Abdallah El Dahass: La Mecque alors que Netanyahou

S
l’avait considérée une
aad Ibn Gamil El Korashi, président du comité de pèlerinage et de la Oumra a déclaré que le prix du vraie victoire au Likoud.
billet du train des Machaers pour le voyage complet de Mashaer Mena puis vers Muzdalefa et Arafat
puis le retour à Mena est de 250 rials alors que le prix n’est que de 100 rials aux ouvriers qui travaillent
dans les sociétés des Machaers et dans les autorités concernées

Vices rédacteur de redaction


Président du Conseil d'Administration Directeur général Rédacteur de redaction
Abd Allah Abdel Razak El Amry
Dr,Ghazi Ben Obeid Madani Muhammad Ali Thafeed Dr.Fahd Al Akran Mohamad Hosni Mahjoub
Mohamad Ali El Zahrani