Vous êtes sur la page 1sur 37

VEUILLEZ FOURNIR LES INFORMATIONS SUIVANTES

RAISON SOCIALE
NOM COMMERCIAL
ADRESSE

TÉLÉPHONE TÉLÉCOPIE
COURRIEL

TYPE DE SOCIÉTÉ Err:502

STATUT

ANNÉE DE FONDATION mois année

FIN DE L'EXERCICE FINANCIER mois année

DERNIER ÉTAT INTÉRIMAIRE mois année

SECTEUR INDUSTRIEL

CODE SCIAN (Trouvez-le ici)


% DE VOS VENTES 0%
À L'EXPORTATION

HISTORIQUE 0.00 0.00 0.00 PROJETÉ 0.00 0.00


ACTIVITÉS DE VENTE Nov-08 Nov-09 Nov-10 Dec-99 Nov-11 Nov-12 Nov-13

TOTAL ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

ACTIVITÉS DE VENTE (%)


0
0
0

A1
0
0

HYPOTHÈSES / COMMENTAIRES CONCERNANT LES VENTES

HISTORIQUE 0.00 0.00 0.00 PROJETÉ 0.00 0.00


Nov-08 Nov-09 Nov-10 Dec-99 Nov-11 Nov-12 Nov-13
Stock initial

Stock final (-)


Coût des matières ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
0
Main-d'œuvre directe
Réparation et entretien
Services publics
Amortissement
Coûts indirects
Autre
COÛT DES VENTES ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

COÛT DES VENTES (%)


Stock initial
0
0
0
Stock final (-)
Coût des matières (%) 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0%

Main-d'œuvre directe #NAME?


Réparation et entretien
Services publics
Amortissement
Coûts indirects
Autre
COÛT DES VENTES (%) 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% #NAME? 0.0% 0.0%

A2
HYPOTHÈSE / COMMENTAIRES CONCERNANT LE COÛT DES PRODUITS VENDUS

HISTORIQUE 0.00 0.00 0.00 PROJETÉ 0.00 0.00


Nov-08 Nov-09 Nov-10 Dec-99 Nov-11 Nov-12 Nov-13
Salaires (ventes)
Déplacements
Publicité
Expédition et livraison
Amortissement
Autre
Frais des ventes ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Salares (gestion)
Salaires (employés)
Honoraires professionnels
Télécommunications
Amortissement
Frais de bureau
Assurances et taxes
Frais bancaires
Intérêt sur la dette à long terme
Mauvaise créances
Autre
Frais administratifs ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Recherche et développement ($)
TOTAL DES DÉPENSES ($) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
DÉPENSES (%)
Salaires (ventes)
Déplacements
Publicité
Expédition et livraison
Amortissement
Autre
Frais des ventes (%) 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0% 0.0%
Salares (gestion)
Salaires (employés)
Honoraires professionnels
Télécommunications

A3
Amortissement 0.0%
Frais de bureau
Assurances et taxes
Frais bancaires
Intérêt sur la dette à long terme
Mauvaise créances
Autre
Frais administratifs (%)
Recherche et développement (%)
TOTAL DES DÉPENSES (%)

HYPOTHÈSES / COMMENTAIRES CONCERNANT LES DÉPENSES

HISTORIQUE 0.00 0.00 0.00 PROJETÉ 0.00 0.00


Nov-08 Nov-09 Nov-10 Dec-99 Nov-11 Nov-12 Nov-13
Ventes totales 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Coût total des ventes 0 0 0 0 0 0 0
Bénéfice brut 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Frais de vente 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Frais administratifs 0 0 0 0 0 0 0
Recherche et développpement 0 0 0 0 0 0 0
Dépenses totales 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

BÉNÉFICE D'EXPLOITATION 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Autres revenus
Postes hors exploitation
Bénéfice avant impôts 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Impôts à court terme


Impôts reportés
Bénéfice net 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Amortissement

A4
Postes hors caisse 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Dividendes
MARGE BRUTE 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
D'AUTOFINANCEMENT

HYPOTHÈSE / COMMENTAIRES CONCERNANT L'ÉTAT DES RÉSULTATS

2010
ACTIF PASSIF
Encaisse Prêt bancaire
Comptes clients - Commerce Comptes fournisseurs
Comptes clients - Autre Charges à payer
Stocks Tranche de la dette à L.T.
Frais payés d'avance Impôts à payer

Actif à court terme 0$ Passif à court terme 0$


Terrain Dette à long terme
Bâtiment Avances des actionnaires
Mobilier et agencements
Machinerie et outillage Passif à long terme 0$
Autre
Immobilisations nettes 0$ Actions ordinaires
Actions privilégiées
Recherche et développement Bénéfices non répartis
Autres actifs Surplus d'apport
Autres actifs 0$ TOTAL CAPITAUX PROPRES 0$

A5
ACTIF TOTAL 0$ PASSIF + CAPITAUX PROPRES 0$

BILAN (SUITE)

2011
ACTIF PASSIF
Encaisse Prêt bancaire
Comptes clients - Commerce Comptes fournisseurs
Comptes clients - Autre Charges à payer
Stocks Tranche de la dette à L.T.
Frais payés d'avance Impôts à payer

Actif à court terme 0$ Passif à court terme 0$


Terrain Dette à long terme
Bâtiment Avances des actionnaires
Mobilier et agencements
Machinerie et outillage Passif à long terme 0$
Autre
Immobilisations nettes 0$ Actions ordinaires
Actions privilégiées
Recherche et développement Bénéfices non répartis
Autres actifs Surplus d'apport
Autres actifs 0$ TOTAL CAPITAUX PROPRES 0$

ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$

BILAN (SUITE)

2012
ACTIF PASSIF
Encaisse Prêt bancaire
Comptes clients - Commerce Comptes fournisseurs
Comptes clients - Autre Charges à payer
Stocks Tranche de la dette à L.T.
Frais payés d'avance Impôts à payer

Actif à court terme 0$ Passif à court terme 0$


Terrain Dette à long terme
Bâtiment Avances des actionnaires
Mobilier et agencements

A6
Machinerie et outillage Passif à long terme 0$
Autre
Immobilisations nettes 0$ Actions ordinaires
Actions privilégiées
Recherche et développement Bénéfices non répartis
Autres actifs Surplus d'apport
Autres actifs 0$ TOTAL CAPITAUX PROPRES 0$

ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$

BILAN (SUITE)

2013
ACTIF PASSIF
Encaisse Prêt bancaire
Comptes clients - Commerce Comptes fournisseurs
Comptes clients - Autre Charges à payer
Stocks Tranche de la dette à L.T.
Frais payés d'avance Impôts à payer

Actif à court terme 0$ Passif à court terme 0$


Terrain Dette à long terme
Bâtiment Avances des actionnaires
Mobilier et agencements
Machinerie et outillage Passif à long terme 0$
Autre
Immobilisations nettes 0$ Actions ordinaires
Actions privilégiées
Recherche et développement Bénéfices non répartis
Autres actifs Surplus d'apport
Autres actifs 0$ TOTAL CAPITAUX PROPRES 0$

ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$

HYPOTHÈSE / COMMENTAIRES CONCERNANT LE BILAN

A7
2011 jan fév mars avr mai juin
Recouvrement - ventes
Prêts et investissements
Vente d'actifs
Autre
Provenance fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Paiement des achats
Main-d'œuvre directe
Réparations et entretien
Services publics et taxes
Frais de vente
Frais administratifs
Intérêt
Paiement de la dette
Autre
Utilisation fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Excédent / (déficit) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Encaisse au début 0 0 0 0 0
ENCAISSE / PRÊT REQUIS 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

2011 (suite) juil août sep oct nov déc


Recouvrement - ventes 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Prêts et investissements
Vente d'actifs
Autre
Provenance fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Paiement des achats


Main-d'œuvre directe
Réparations et entretien
Services publics et taxes
Frais de vente
Frais administratifs
Intérêt
Paiement de la dette
Autre
Utilisation fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

A8
Excédent / (déficit) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Encaisse au début 0 0 0 0 0 0
ENCAISSE / PRÊT REQUIS 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
BUDGET DE CAISSE (SUITE)
2012 jan fév mars avr mai juin
Recouvrement - ventes
Prêts et investissements
Vente d'actifs
Autre
Provenance fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Paiement des achats
Main-d'œuvre directe
Réparations et entretien
Services publics et taxes
Frais de vente
Frais administratifs
Intérêt
Paiement de la dette
Autre
Utilisation fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

Excédent / (déficit) 0 0 0 0 0 0
Encaisse au début 0 0 0 0 0 0
ENCAISSE / PRÊT REQUIS 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

2012 (suite) Jul Aug Sept Oct Nov Dec


Recouvrement - ventes
Prêts et investissements
Vente d'actifs
Autre
Provenance fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Paiement des achats
Main-d'œuvre directe
Réparations et entretien
Services publics et taxes
Frais de vente
Frais administratifs
Intérêt
Paiement de la dette
Autre
Utilisation fonds - Total 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$

A9
Excédent / (déficit) 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
Encaisse au début 0 0 0 0 0 0
ENCAISSE / PRÊT REQUIS 0$ 0$ 0$ 0$ 0$ 0$
HYPOTHÈSES / COMMENTAIRES CONCERNANT LE BUDGET DE CAISSE

2010 2011
Terrain
Bâtiment
Machinerie et outillage
Mobilier et agencements
Recherche et développement

Actifs 0$ 0$

Fonds de roulement

Autres 0$ 0$
Prêt existant 1
Créancier
Objet
Type

Garantie
Solde

Date d'échéance

A10
Taux d'intérêt

Remboursement

Prêt existant 2
Créancier
Objet
Type
Garantie
Solde
Date d'échéance

Taux d'intérêt

Remboursement

Prêt existant 3
Créancier
Objet
Type
Garantie
Solde
Date d'échéance

Taux d'intérêt

Remboursement 02

HYPOTHÈSES / COMMENTAIRES CONCERNANT LES BESOINS FINANCIERS

A11
HISTORIQUE 0.00
Nov-08 Nov-09
Endettement à court terme - -
Ancienneté des comptes clients - -
Rotation des stocks - -
Couverture des intérêts - -
Dette à terme à valeur nette - -
Rendement du capital investi (%) - -
Rendement de l'actif (%) - -
Rotation de l'actif (fois) - -
Ratio des liquidités - -

COMMENTAIRES CONCERNANT LES INDICATEURS DE RENDEMENT

DIRIGEANT / PROMOTEUR Nº1


NOM DE FAMILLE
PRÉNOMS
ADRESSE

DATE DE
TÉLÉPHONE (BUREAU) MAISON NAISSANCE
COURRIEL
si moins de 3 ans pour l'employeur actuel)
EMPLOYEUR ACTUEL ANCIEN EMPLOYEUR
TÉLÉPHONE DE L'EMPLOYEUR TÉLÉPHONE
EMPLOYEUR DEPUIS QUAND? DEPUIS QUAND?

A12
SALAIRE SALAIRE

FAMILLE
ÉTAT CIVIL
PERSONNES À CHARGE excluant votre conjoint(e)
NOM DE VOTRE CONJOINT(E) SON EMPLOYEUR
PRÉNOM TÉLÉPHONE
DATE DE NAISSANCE DEPUIS QUAND?
EMPLOI SALAIRE

SITUATION FINANCIÈRE Sources de revenu Montant annuel Commentaires


0$
0$
0$
0$
ACTIF PASSIF
Encaisse 0$ Emprunts bancaires (solde) 0$
RÉER 0 Cartes de crédit 0
Assurence-vie (valeur résiduelle) 0 Prêt hypothécaire 0
Immobilier (valeur actuelle) 0 Autre passif 0
Véhicules 0 0
Placements (valeur en $) 0 PASSIF TOTAL 0$
Ménage 0
0
ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$
DIRIGEANT / PROMOTEUR Nº2
NOM DE FAMILLE
PRÉNOMS
ADRESSE

DATE DE
TÉLÉPHONE (BUREAU) MAISON NAISSANCE
COURRIEL
si moins de 3 ans pour l'employeur actuel)
EMPLOYEUR ACTUEL ANCIEN EMPLOYEUR
TÉLÉPHONE DE L'EMPLOYEUR TÉLÉPHONE
EMPLOYEUR DEPUIS QUAND? DEPUIS QUAND?
SALAIRE SALAIRE

FAMILLE

A13
ÉTAT CIVIL
PERSONNES À CHARGE excluant votre conjoint(e)
NOM DE VOTRE CONJOINT(E) SON EMPLOYEUR
PRÉNOM TÉLÉPHONE
DATE DE NAISSANCE DEPUIS QUAND?
EMPLOI SALAIRE

SITUATION FINANCIÈRE Sources de revenu Montant annuel Commentaires


$0
$0
$0
$0
ACTIF LIABILITIES
Encaisse 0$ Emprunts bancaires (solde) 0$
RÉER 0 Cartes de crédit 0
Assurence-vie (valeur résiduelle) 0 Prêt hypothécaire 0
Immobilier (valeur actuelle) 0 Autre passif 0
Véhicules 0 0
Placements (valeur en $) 0 PASSIF TOTAL 0$
Ménage 0
0
ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$

DIRIGEANT / PROMOTEUR Nº 3
NOM DE FAMILLE
PRÉNOMS
ADRESSE

DATE DE
TÉLÉPHONE (BUREAU) MAISON NAISSANCE
COURRIEL
(if less than 3 years at present one)
EMPLOYEUR ACTUEL ANCIEN EMPLOYEUR
TÉLÉPHONE DE L'EMPLOYEUR TÉLÉPHONE
EMPLOYEUR DEPUIS QUAND? DEPUIS QUAND?
SALAIRE SALAIRE

FAMILLE
ÉTAT CIVIL
PERSONNES À CHARGE excluant votre conjoint(e)

A14
NOM DE VOTRE CONJOINT(E) SON EMPLOYEUR
PRÉNOM TÉLÉPHONE
DATE DE NAISSANCE DEPUIS QUAND?
EMPLOI SALAIRE

SITUATION FINANCIÈRE Sources de revenu Montant annuel Commentaires


$0
$0
$0
$0
ACTIF LIABILITIES
Encaisse 0$ Emprunts bancaires (solde) 0$
RÉER 0 Cartes de crédit 0
Assurence-vie (valeur résiduelle) 0 Prêt hypothécaire 0
Immobilier (valeur actuelle) 0 Autre passif 0
Véhicules 0 0
Placements (valeur en $) 0 PASSIF TOTAL 0$
Ménage 0
0
ACTIF TOTAL 0$ VALEUR NETTE 0$

A15
A ACHATS (DES MATIÈRES)
Achats qu'effectue une entreprise pour produire ses biens et fournir ses services.
ACTIF

Tout bien appartenant à un particulier ou à une entreprise, qui a une valeur commerciale ou
d'échange. L'actif peut être corporel ou incorporel et comprendre les comptes clients ou les
effets à recevoir, les espèces, les stocks, le matériel, les biens immobiliers, l'achalandage, etc.
ACTIF À COURT TERME
Liquidités ou autres biens qui, dans le cours normal des activités, peuvent être convertis en
argent ou utilisés pour réaliser des produits d'exploitation au cours de l'année suivant la date du
bilan. L'actif à court terme comprend les espèces, les comptes clients, les provisions pour
créances douteuses, les stocks et les frais payés d'avance.
AMÉLIORATIONS LOCATIVES
Rénovations et autres améliorations apportées par le locataire à un bien loué.
AMORTISSEMENT
Méthode qui consiste à répartir le coût d'une immobilisation corporelle sur plusieurs exercices,
de manière que les dépenses correspondent aux produits d'exploitation qu'elles ont permis de
réaliser. Il s'agit d'une provision pour l'usure du matériel.
ANALYSE AU MOYEN DE RATIOS
Analyse qui compare les différents ratios financiers d'une entreprise au fil des ans afin de
déterminer l'évolution de son rendement dans le temps; les ratios financiers sont également
comparés à ceux d'autres entreprises analogues ou à ceux du secteur d'activité en vue
d'évaluer le rendement de l'entreprise par rapport à ses concurrents.
ANCIENNETÉ DES COMPTES CLIENTS
Ratio financier qui s'obtient en divisant 365 jours par le coefficient de rotation des comptes
clients. Pour déterminer ce coefficient, on divise les ventes nettes à crédit par le solde moyen
des comptes clients. Ce dernier représente le total des soldes d'ouverture et de fermeture des
comptes clients, divisé par 2.
Il s'agit d'un ratio financier qui indique la rapidité avec laquelle une entreprise recouvre ses
comptes clients. Plus le ratio est élevé, plus l'entreprise met de temps à recouvrer ses
créances, ce qui peut éventuellement donner lieu à une insuffisance du fonds de roulement.
ASSURANCES ET TAXES
Coût de l'ensemble des assurances et des taxes, excluant les charges fiscales.
AVOIR DES ACTIONNAIRES
Actifs nets (après déduction du passif) qui appartiennent aux propriétaires de l’entreprise.

B
BAIL
Contrat légal par lequel le propriétaire (locateur) cède, pour une durée déterminée, le droit
d’usage d’un bien à une autre personne (locataire) contre une somme d’argent (loyer).
BÉNÉFICE
Différence entre le total des produits d’exploitation et le total des dépenses au cours d’un
exercice donné,
Ventes nettes calculée
moins conformément
le coût des produitsaux principes
vendus. comptables
Le bénéfice brutgénéralement
représente le reconnus.
profit réalisé
BÉNÉFICE BRUT
par l’entreprise avant la déduction des frais de vente et d’administration et des charges
financières. Il aide à évaluer le rendement des ventes, les politiques d’achat, la marge
bénéficiaire brute et la gestion des stocks.
BÉNÉFICE D’EXPLOITATION
Excédent des produits d’exploitation de l’entreprise sur ses dépenses, à l’exclusion de tout
produit ne découlant pas de ses activités normales, c.-à-d. les frais et les produits
exceptionnels, les impôts sur le revenu, les dividendes, les primes de rendement et les retraits
par les propriétaires.
BÉNÉFICE NET

Excédent du total des produits d’exploitation sur le total des dépenses au cours d’un exercice.
BÉNÉFICES NON RÉPARTIS
Bénéfices ni dépensés ni distribués entre les propriétaires de l’entreprise, qui ont été réinvestis
dans celle-ci.
BILAN
État financier qui dresse la liste de tous les actifs, passifs et capitaux propres d’une entreprise à
une date donnée. Cet état fournit un « instantané » de l’entreprise.
BUDGET
Estimation prospective des produits d’exploitation et des dépenses d’une entreprise au cours
d’une période comptable (trimestrielle, annuelle, etc.), qui sert à exercer un contrôle financier
sur l’entreprise.

BUDGET DE CAISSE
Feuille de calcul exposant les rentrées (produits d’exploitation) et les sorties (dépenses) de
fonds mensuelles d’une entreprise au cours d’un exercice, généralement d’une durée d’un an.
Aide l’entreprise à planifier ses besoins financiers.

C
CAPITAUX PROPRES
Participation des propriétaires dans l’actif de l’entreprise. Il peut s’agir des fonds du propriétaire
exploitant ou des associés ou, dans le cas d’une société par actions, des actions ordinaires, des
actions privilégiées et des bénéfices non répartis.
CHARGES À PAYER
Montants qu’une entreprise doit à ses salariés mais qu’elle n’a pas encore déboursés, taxe de
vente qui a été perçue mais qui n’a pas encore été remise, etc.
COMPTES CLIENTS
Montants que les clients (sous Commerce) ou d'autres entités (sous Autre) doivent à
l'entreprise.
COMPTES FOURNISSEURS
Montants qu’une entreprise doit à ses fournisseurs, généralement au titre d’achats de biens ou
de services.
CONSTITUTION EN SOCIÉTÉ PAR ACTIONS
Processus juridique qui consiste à former une société par actions en vertu des lois fédérales ou
provinciales en déposant les documents exigés auprès des autorités compétentes.
COÛT DE LA MAIN-D’ŒUVRE
Coût direct total que représente pour l’entreprise la rémunération de ses salariés au cours d’un
exercice. Il comprend les salaires versés et les avantages sociaux, à moins qu’ils ne fassent
l’objet d’une écriture distincte.
COÛT DES PRODUITS VENDUS
Abrégé « CPV ». Aussi appelé coût des ventes. Coûts directs engagés par une entreprise pour
fabriquer les produits ou fournir les services qu’elle vend. Il comprend le total des coûts de la
main-d’œuvre directe et des frais généraux de production, augmenté du stock initial et des
achats et diminué du stock final.
COÛTS FIXES
Frais qui ne varient pas en fonction des changements du volume des ventes ou de la production
(p. ex., loyer, amortissement, paiement d’intérêts).
COÛTS INDIRECTS
Sous Coût des ventes, charges qui ne peuvent être affectées directement à la production mais
qui varient néanmoins en fonction de la production.
COÛTS VARIABLES
Frais qui varient directement en fonction des changements du volume des ventes ou de la
production, par exemple le coût des matières premières et les commissions de vente.
CPV
Forme abrégée de « coût des produits vendus », aussi appelé coût des ventes.
CRÉNEAU
Sous-ensemble d’un segment de marché (p. ex., hommes de 25 à 35 ans ayant un revenu
annuel supérieur à 40 000 $, qui vivent dans la région de Toronto et s’intéressent aux arts,
spécifiquement des arts d’interprétation).

D
DÉCAISSEMENT
Somme d’argent déboursée par une entreprise pour s’acquitter de ses obligations.
DÉPLACEMENTS (FRAIS DE)
Frais de voyage des employés, qui servent généralement à générer des ventes.
DIVIDENDES
Partie du bénéfice que l'entreprise distribue à ses actionnaires.

E
ENTREPRISE INDIVIDUELLE
Forme d’entreprise appartenant à une seule personne qui en assure elle-même la direction. Le
propriétaire est responsable des dettes et des obligations de son entreprise.
ÉTAT DE L’ÉVOLUTION DE LA SITUATION FINANCIÈRE
État financier indiquant les flux de trésorerie de l’entreprise au cours d’un exercice.
ÉTAT DES RÉSULTATS
État financier où figurent les produits d’exploitation, les dépenses et le bénéfice net d’une
entreprise au cours d’un exercice/une période comptable.
ÉTATS FINANCIERS
Rapports officiels réalisés à partir des registres comptables qui décrivent la situation financière
et le rendement de l’entreprise. Ils sont constitués du bilan, de l’état des résultats et de l’état de
l’évolution de la situation financière. Voir aussi ces termes.

EXPÉDITION ET LIVRAISON
Sous Dépenses, frais liés à l'expédition des marchandises aux clients, y compris les droits
d'exportation.

F
FONDS DE ROULEMENT
F

Excédent de l’actif à court terme sur le passif à court terme. Le fonds de roulement représente
les disponibilités que doit constituer une entreprise, par opposition aux capitaux qu’elle a
investis dans ses immobilisations corporelles. Un fonds de roulement élevé indique que
l’entreprise peut convertir une partie de son actif en argent ou obtenir des fonds pour s’acquitter
de ses obligations à court terme et représente une marge de sécurité pour les créanciers.
FRAIS ADMINISTRATIFS
Frais d’exploitation engagés dans le cours normal des activités d’une entreprise, comme les
frais de téléphone, les salaires (gestion et employés de bureau), les honoraires professionnels,
les taxes foncières, etc.
FRAIS DE VENTE
Frais d’exploitation directement reliés à la vente d’un produit ou d’un service (salaires,
commissions, publicité, etc.).
FRAIS GÉNÉRAUX
Charges qu’il n’est pas possible d’affecter directement à la fabrication d’un produit, comme le
salaire du directeur de l’usine et les taxes foncières.
FRAIS PAYÉS D'AVANCE
Sommes que l’entreprise doit à ses créanciers et qu’elle devra payer à plus ou moins brève
échéance. Obligation de verser de l’argent ou de fournir des services à une date ultérieure (p.
ex., comptes fournisseurs et prêts).
FRET ET AUTRES DROITS
Sous Coût des ventes, frais payés par l’entreprise pour le transport des marchandises en
provenance des fournisseurs.

G
GARANTIES
Des biens offerts pour garantir le repaiement d'un prêt.

H
HONORAIRES PROFESSIONNELS
Honoraires versés pour des services professionnels (par exemple : comptables, avocats ou
consultants).

I IMMOBILISATIONS CORPORELLES
Bien ou matériel appartenant à l’entreprise, utilisé dans le cadre de son exploitation et non
destiné à la revente, dont la durée utile devrait s’échelonner sur plusieurs exercices. Les
immobilisations corporelles comprennent les terrains, les bâtiments, les véhicules, le mobilier et
le matériel.
IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Biens qui ne peuvent être ni touchés, ni pesés, ni mesurés. Les immobilisations incorporelles
ne peuvent pas servir à régler des dettes. Elles comprennent l’achalandage (probabilité qu’un
client fidèle le demeure), les brevets, les marques de commerce et les frais de constitution en
société par actions. Il s’agit d’un élément d’actif parce que l’entreprise peut en tirer un revenu et
les vendre.
IMPÔTS À COURT TERME
Impôts sur le bénéfice de l'entreprise exigibles au cours des douze prochains mois.
IMPÔTS REPORTÉS
Impôts qui seront payés à une date ultérieure. Si l'entreprise utilise une méthode comptable
distincte pour calculer les impôts, tout écart entre les deux méthodes doit être indiqué ici.
INTÉRÊT SUR LA DETTE À LONG TERME
Coût des emprunts pour l'entreprise. À noter : les frais bancaires sont généralement présentés
séparément.
M
MAIN D'OEUVRE DIRECTE
Coût direct total que représente pour l’entreprise la rémunération de ses salariés au cours d’un
exercice. Il comprend les salaires versés et les avantages sociaux, à moins qu’ils ne fassent
l’objet d’une écriture distincte.
MARCHÉ
Groupe de consommateurs qui partagent certaines caractéristiques (p. ex., hommes de 25 à 35
ans ayant un revenu annuel supérieur à 40 000 $, qui vivent dans la région de Toronto).
MARGE BÉNÉFICIAIRE NETTE
Bénéfice net divisé par le total des ventes, exprimé en pourcentage.
MARGE DE CRÉDIT
Entente entre le prêteur et l’emprunteur en vertu de laquelle ce dernier peut retirer des fonds
tant qu’il ne dépasse pas la limite prévue.
MATÉRIEL
Ensemble des équipements et machines qu’utilise l’entreprise pour réaliser des produits
d’exploitation. Le matériel a une durée utile limitée et est donc amortissable.
MAUVAISES CRÉANCES
Ensemble des équipements et machines qu’utilise l’entreprise pour réaliser des produits
d’exploitation. Le matériel a une durée utile limitée et est donc amortissable.

P
PASSIF
Sommes que l’entreprise doit à ses créanciers et qu’elle devra payer à plus ou moins brève
échéance. Obligation de verser de l’argent ou de fournir des services à une date ultérieure (p.
ex., comptes fournisseurs et prêts).
PASSIF À COURT TERME
Dettes dont l’entreprise devra s’acquitter au cours de l’année suivant la date du bilan. Le passif
à court terme comprend la marge de crédit, les comptes fournisseurs, les charges à payer (p.
ex., la taxe de vente perçue), les impôts et la tranche de la dette à long terme échéant à moins
d’un an.
PASSIF À LONG TERME

Prêts à terme impayés, moins la tranche échéant à moins d’un an (voir la définition de « passif à
court terme »), que l’entreprise n’est pas tenue de rembourser au cours des 12 prochains mois.
PLAN DE FINANCEMENT D’UNE ENTREPRISE
Aperçu des objectifs de l’entreprise, de l’objet de ses emprunts et des avantages qu’ils lui
procurent. Le plan peut comporter un historique, un survol du marché et d’autres
renseignements.
POSTES HORS EXPLOITATION
Revenus ou dépenses qui ne découlent pas des activités quotidiennes de l'entreprise, comme
les intérêts réalisés sur les investissements.
PRÊT À TERME
Prêt comportant une durée de remboursement fixe de plus d’un an ainsi qu’un calendrier
mensuel ou trimestriel de remboursement du capital.
PRÉVISION DES RÉSULTATS D’EXPLOITATION
Détermination par anticipation du bénéfice d’une entreprise, après estimation des ventes moins
les dépenses prévues.
PRÉVISIONS
Estimation ou projection des ventes, dépenses, bénéfices futurs, etc.
PRODUITS D’EXPLOITATION
Produit brut que tire l’entreprise de la vente de marchandises ou de services au cours d’un
exercice. Il comprend également les gains provenant de la vente ou de l’échange d’actifs, les
intérêts et les dividendes réalisés sur les investissements et autres augmentations de l’avoir des
propriétaires.

R
RATIO DETTE À TERME À VALEUR NETTE
Ratio financier que l’on obtient en divisant le total du passif par l’avoir des actionnaires. Ce ratio
mesure la solvabilité de l’entreprise; s’il est élevé, l’entreprise aura plus de difficulté à s’acquitter
de ses obligations advenant une baisse des ventes.
RATIO DE COUVERTURE DES INTÉRÊTS
Ratio financier qui s’obtient en divisant le bénéfice avant intérêts et impôts par les frais
d’intérêts. Il indique le nombre de fois que le bénéfice de l’entreprise couvre les frais d’intérêts
et représente une marge de sécurité pour l’entreprise.
RATIO D’ENDETTEMENT À COURT TERME
Ratio financier que l’on obtient en divisant l’actif à court terme par le passif à court terme et qui
mesure la capacité de l’entreprise de s’acquitter dans les délais de ses obligations à court terme
et de financer son exploitation courante.
RENDEMENT DE L’ACTIF
Ratio financier que l’on obtient en additionnant le bénéfice net et les frais d’intérêts (après
impôts), puis en divisant le résultat par le total de l’actif. Il indique dans quelle mesure une
entreprise a utilisé efficacement ses ressources en vue de réaliser un bénéfice.
RENDEMENT DU CAPITAL INVESTI
Ratio financier qui s’obtient en divisant le bénéfice net après impôts par l’avoir moyen des
actionnaires. On calcule ce dernier en additionnant les soldes d’ouverture et de fermeture et en
divisant le total par 2. Ce ratio mesure la rentabilité de l’entreprise du point de vue des
actionnaires.
RÉPARATION ET ENTRETIEN
Coûts engagés pour l'entretien du matériel. On peut estimer ce montant à partir de données
historiques, utiliser un pourcentage des coûts du matériel ou se servir des données de cycle de
vie ou des coûts associés aux contrats de sous-traitance.
RETRAIT
Action, pour le propriétaire exploitant ou les associés, de retirer des biens (habituellement de
l’argent) d’une entreprise.
ROTATION DE L’ACTIF
Ratio financier que l’on obtient en divisant les ventes par le total de l’actif. Ce ratio indique si
l’entreprise utilise efficacement ses actifs pour réaliser un revenu; il mesure plus précisément le
niveau des investissements en capital par rapport au volume des ventes. Plus la rotation est
élevée, plus l’entreprise utilise ses actifs de manière efficace.
ROTATION DES STOCKS

Ratio financier que l’on obtient en divisant le coût des produits vendus par le stock moyen. On
calcule le stock moyen en additionnant le stock initial et le stock final et en divisant le total par 2.
Le coefficient de rotation des stocks établit le nombre de fois que le stock se renouvelle au
cours d’un exercice. S’il est faible, cela signifie que les produits ne se vendent pas bien.

S
S SALAIRES
Les salaires des employés sont généralement comptabilisés à part de ceux de la direction. Il est
également courant de séparer les salaires rattachés à la production, aux ventes et à
l'administration.
SCIAN
Systéme de classification des industries de l'Amérique du Nord. Ce système de 6 chiffres
remplace l'ancien CTI (Classification type des industries) de 4 chiffres.
SEGMENT DE MARCHÉ
Sous-ensemble d’un marché (p. ex., hommes de 25 à 35 ans ayant un revenu annuel supérieur
à 40 000 $, qui vivent dans la région de Toronto et s’intéressent à l’art).
SERVICES PUBLICS
Coûts reliés aux services normalement fournis par des sociétés d’État, comme l’électricité, l’eau
et le gaz.
SEUIL DE RENTABILITÉ
Point où les produits d’exploitation (chiffre des ventes en dollars) d’une nouvelle entreprise
équivalent aux frais fixes et aux frais variables.
SOCIÉTÉ DE PERSONNES
Forme d’entreprise dans laquelle au moins deux particuliers (ou sociétés) fournissent les
capitaux nécessaires à son exploitation. Les associés partagent les bénéfices ainsi que les
pertes de l’entreprise.
SOCIÉTÉ PAR ACTIONS
Personne morale constituée en vertu des lois fédérale ou provinciales. Elle est distincte des
parties ou des personnes qui en sont propriétaires. Les actionnaires ne sont pas responsables
des dettes ou des obligations de la société par actions.
STOCK
Valeur (valeur au prix coûtant ou valeur marchande, selon la moins élevée des deux) de
l’ensemble des articles en stock qu’une entreprise utilise pour fabriquer un produit ou qu’elle
vend.
STOCK FINAL
Valeur attribuée à l’ensemble des stocks d’une entreprise ou au nombre d’unités qu’elle a en
stock à la fin d’un exercice/une période comptable.
STOCK INITIAL
Valeur attribuée à l’ensemble des stocks d’une entreprise ou au nombre d’unités qu’elle a en
stock au début d’un exercice/une période comptable.
SURPLUS D’APPORT
Tout apport en capitaux propres dans une entreprise autre que celui qui provient de l’émission
d’actions. Il comprend le rachat d’actions, les dons des actionnaires et certaines transactions
de dividendes.

T
TÉLÉCOMMUNICATIONS
Frais associés aux services de téléphone, de télécopieur et d’Internet.
TRANCHE DE LA DETTE À LONG TERME
Montant qui sera remboursé sur un prêt (capital, sans les intérêts) durant le présent exercice.

V
VALEUR COMPTABLE
Valeur totale des marchandises vendues ou revenu tiré des services rendus. La valeur des
articles retournés et des remises est soustraite du total des ventes.
Il existe 4 types d’entreprises au Canada :
Entreprise C’est la façon la plus simple de constituer une entreprise; elle suppose des frais de
Individuelle démarrage relativement bas et n’est pas assujettie à une lourde réglementation. Le
propriétaire est toutefois personnellement responsable de toutes les dettes et obligat

Société Chaque associé partage les profits et les obligations; nécessite un contrat
des personnes d’association ou une convention d’actionnaires.

Corporation Entité juridique très réglementée et assujettie à une imposition plus lourde; entraîne
(Société de capitaux) aussi des frais de démarrage plus élevés. Les actionnaires assument toutefois une
responsabilité limitée à l’égard des dettes et obligations de l’entreprise.
Coopérative Société placée sous l’entière autorité de ses membres.

Pour en savoir davantage sur les différents types d’entreprise, consultez la section
Démarrage du site Web de la BDC.

Les codes CTI/SCIAN servent à identifier votre secteur d'activité. Vous pouvez obtenir
plus d’information à ce sujet ici.

À la rubrique « Activités de vente », entrez les produits ou services que vous vendez. (Vous pouvez entrer
jusqu’à cinq catégories de produits ou services; bon nombre d’entreprises n’en utilisent toutefois qu’une ou
deux. Il ne s’agit pas de dresser une liste de vos produits, mais de diviser de façon logique votre
combinaison de produits. Une bonne idée est de les répartir selon la source de revenus, la gamme de
produits, les méthodes de production, etc.
- Par exemple, au lieu d’indiquer 1) confiture de fraises, 2) confiture d’abricots, 3) confiture de bleuets,
4) beurre d’arachide, 5) beurre d’amande et 6) tartinade à la noisette, essayez plutôt 1) confitures et
2) produits à base de noix.

À l’aide des stratégies et des activités énoncées dans votre plan de ventes et de commercialisation,
établissez les prévisions de ventes, en dollars, pour les trois prochaines années. Si vous exploitez déjà
votre entreprise, indiquez le chiffre d’affaires des trois derniers exercices, ce qui vous aidera à établir vos
prévisions de ventes.

Indiquez les hypothèses implicites et explicites que vous avez posées. Par exemple, si votre objectif prévoit
une hausse de 20 % des ventes, vous devriez indiquer que celle-ci serait attribuable à une campagne de
promotion prévue. Si vous supposez que vos concurrents ne lanceront pas de nouveaux produits,
précisez-le. Ce processus permet de vérifier si votre chiffre d’affaires est réaliste.

Vous auriez intérêt à demander conseil à votre comptable durant l’élaboration de votre plan d’affaires.
Prenez soin toutefois de le revoir en détail ensemble étant donné que c’est vous, non votre comptable, qui
devrez le présenter et l’expliquer au banquier ou aux investisseurs.

Assurez-vous que chacune des décisions que vous avez prises dans les sections précédentes est reflétée
dans votre plan financier. Les propriétaires d’entreprise oublient trop souvent que la campagne de publicité
et de promotion mirobolante qu’ils envisagent ou les avantages qu’ils offrent à leurs employés pour les
conserver ont un prix!
Données historiques
Servez-vous de vos états financiers vérifiés pour remplir cette section. Les totaux généraux et partiels sont
calculés automatiquement.
Hypothèses Utilisez cette section pour décrire et expliquer (indiquez le taux de croissance, les ratios,
etc.) l’évolution financière de votre entreprise. Expliquez pourquoi les événements (positifs
ou négatifs) sont survenus et quels effets ils ont eus sur vos résultats.
Énoncez, à partir des données historiques, les hypothèses sur lesquelles vous fondez vos
projets futurs, c’est-à-dire l’avenir de votre entreprise.

Prévisions
À partir de vos plans (plan de ventes et de commercialisation, plan de ressources humaines et plan
d’exploitation), établissez des prévisions sur l’évolution de votre entreprise au cours des trois prochaines
années. C’est dans cette section que vous pourrez voir les résultats de votre plan et des mesures
engagées.

Les hypothèses sur lesquelles se fondent vos prévisions sont cruciales car, à cette étape, vous devrez
peut-être élaborer de nombreuses versions de votre plan selon les différents scénarios de ventes et de
coûts. Les totaux généraux et partiels sont calculés automatiquement.

Hypothèses Vos prévisions seront fondées sur deux éléments clés : vos objectifs de vente et le coût
des activités prévues.
Certains coûts (l’achat de matériel, par exemple) et les estimations des ventes (comme les
commandes d’un bon client qui sont connues d’avance) sont faciles à calculer. Utilisez des
chiffres réels dans la mesure du possible.

Il vous faudra souvent poser des hypothèses ou faire des suppositions basées sur :
- les données historiques : la tendance observée au chapitre des revenus se poursuivra;
le taux de croissance annuel moyen au cours des cinq dernières années sera utilisé
dans les prévisions des trois prochaines années, etc.;
- les données historiques rajustées : taux de croissance de l’année précédente + x % à
cause de la nouvelle situation du marché ou du lancement prévu d’un nouveau produit,
etc.;
- les ratios : ratios propres au secteur, au marché ou à l’entreprise (p. ex., la publicité
représente 3 % des ventes; les avantages sociaux et les programmes représentent
entre 30 et 40 % des salaires versés);
- la comparaison : notre entreprise a l’intention de suivre l’évolution de la société Y;
- les données sur le marché : le marché affichera une croissance de x %; nos revenus
augmenteront de y % (ou x % + z %, parce que nous prévoyons accroître notre part du
marché); notre part devrait atteindre x % d’un marché de X $.

N’oubliez pas que vos hypothèses doivent être pertinentes; évaluez leur bien-fondé. Ces hypothèses
ajoutent de la crédibilité à vos chiffres.

Présentez vos données historiques (et vos prévisions de vente) par produit (ou gamme de produits) ou
par région (marché ou segment). Il est souvent plus facile d’établir des prévisions de vente en fonction
d’une petite unité (comme un produit ou une région) qu’en fonction d’une unité plus grande (comme le
total des ventes).

Si votre entreprise est à l’étape du démarrage, vous devez fournir les hypothèses sur lesquelles
s’appuient vos prévisions de ventes.
Dans le cas d’une nouvelle entreprise, il peut être plus facile de commencer par la base : établissez
les prévisions de ventes pour chaque produit dans chaque région et additionnez les chiffres. Vous
pouvez ensuite vérifier vos chiffres en vous basant sur la taille du marché établie plus tôt.

Le coût des ventes est également appelé « coût des produits vendus » (CPV) ou « coûts
variables » étant donné que ces coûts varient en fonction du niveau de production (ils
augmentent si la production et les ventes augmentent).

Il s’agit des coûts engagés pour réaliser les ventes. Dans le cas des entreprises
productrices de biens, le coût des ventes comprend le coût des matériaux, y compris les
stocks et les matières premières, les coûts de la main-d’œuvre directe (selon le nombre
d’employés affectés à la production), les frais de réparation et d’entretien de la machinerie
(équivalant généralement à un pourcentage des dépenses en matériel), le coût des services
publics, etc. Dans le cas des entreprises de services, cette section englobe les coûts relatifs
au personnel, aux services publics et aux taxes.

Vous pouvez utiliser un ratio constant coûts/ventes sur une période donnée, calculé selon le
rendement antérieur ou les données sectorielles. Ce ratio tend à être plutôt stable au fil des
ans, mais vous pouvez le réduire en réalisant des gains de productivité, notamment au
moyen de machines plus performantes, d’un aménagement plus simple, des normes ISO,
d’une meilleure organisation, etc.

Celles-ci représentent les coûts fixes qui doivent être engagés pour assurer l’exploitation
courante de votre entreprise soit, essentiellement, tous les frais autres que ceux liés à la
production et aux ventes. (Les frais reliés aux vents sont indiqués séparément.) En général, les
dépenses augmentent ou diminuent d’une manière globale.

Les dépenses comprennent les salaires des cadres et des employés de bureau (à la
différence des coûts de la main-d’œuvre directe compris dans le coût des produits vendus),
les honoraires professionnels (avocat, comptable, etc.), les télécommunications, les
fournitures de bureau, les assurances et les taxes, l’amortissement, les frais bancaires, les
frais d’intérêts sur la dette à long terme et les créances irrécouvrables de votre entreprise.

Dressez la liste de tous les frais de vente – c’est ici que vous devez inscrire les coûts d’une
campagne de publicité ou de promotion, par exemple. Les frais de bureau et d’administration ne
varient pas directement en fonction du niveau des ventes.

Les facteurs suivants peuvent influer sur ces dépenses :


- machinerie neuve (effet sur l’intérêt versé sur la dette à long terme);
- nouveaux employés de bureau;
- frais engagés en vue de la mise en œuvre des normes ISO;
- nouveaux logiciels.

Entrez ici les autres revenus ou les dépenses particulières qui ne figurent pas dans les
sections précédentes. Le plan d’affaires de la BDC calcule le bénéfice d’exploitation, le
bénéfice net et les flux de trésorerie provenant de l’exploitation à partir de ces données de
même que des ventes, du coût des produits vendus et des dépenses entrés dans les
sections qui précèdent.

Selon les résultats obtenus, vous voudrez peut-être élaborer différents scénarios ou
modifier vos hypothèses. Il est préférable de le faire à partir des états précédents et ensuite
de revenir à l’état des résultats. Enregistrez votre plan d’affaires sous des noms différents si
vous souhaitez élaborer différents scénarios, certains optimistes, d’autres pessimistes.
N’oubliez pas que ces scénarios auront des effets sur votre bilan et votre budget de caisse.

À partir d’autres estimations, vous devriez être en mesure d’évaluer :


- les autres revenus (par exemple, les revenus provenant des intérêts
ou de la vente d’actifs);
- les impôts (à court terme et reportés) à l’aide des taux courants des
gouvernements fédéral et provincial;
- l’amortissement (représente un pourcentage de la valeur de
l’élément d’actif, fondé sur des règles comptables);
- les dividendes à verser aux actionnaires.

Le bilan indique le passif et l’actif à court et à long terme de votre entreprise.

Le bilan prévisionnel est le résultat des hypothèses et des situations décrites dans l’état des
résultats (et, par conséquent, dans les états des ventes, du CPV et des dépenses). Il est
donc préférable de préparer le bilan une fois que vous serez satisfait des résultats obtenus
dans l’état des résultats.

Si vous exploitez une nouvelle entreprise, vous pouvez utiliser les ratios sectoriels et les
ajuster pour tenir compte de vos investissements en matériel (actif) et de leurs effets sur la
dette à long terme (passif).
Pour en savoir plus sur les ratios sectoriels, cliquez ici.

Si votre entreprise existe depuis quelques années déjà, vous pouvez appliquer les ratios
historiques aux nouvelles prévisions de vente (ils suivent d’ordinaire la même courbe). Il faut
évidemment tenir compte des nouveaux investissements.

Vous pouvez en outre multiplier votre actif et votre passif à court terme par le taux de
croissance des ventes prévu dans l’état prévisionnel des résultats, puisqu’ils suivent
généralement une tendance et une courbe semblables.

Dans le passif à court terme, vous pouvez estimer le remboursement annuel de la dette à
long terme que vous prévoyez effectuer.

Les projets spéciaux et les dépenses en matériel et en technologie devraient être intégrés à
l’actif à long terme (immobilisations nettes) pour tenir compte de leur contribution à long
terme aux activités courantes de votre entreprise. N’oubliez pas de soustraire le montant de
l’amortissement cumulé prévu.

En ce qui concerne le passif à long terme, ajoutez au total de l’exercice précédent le


montant que vous désirez emprunter, puis retranchez les remboursements en cours
d’exercice.

Total de l’actif – Total du passif


Ces deux valeurs doivent être identiques dans le bilan.

Vos mouvements de caisse – selon qu’ils sont positifs ou négatifs – détermineront de quelle
façon votre entreprise utilisera ses emprunts.

Des mouvements positifs de caisse signifient que votre entreprise est en mesure de
s’acquitter de ses obligations à court terme. Par contre, si vos mouvements de caisse sont
négatifs, vous aurez recours à du financement à court terme (marge de crédit, fonds de
roulement, investissement personnel).

Un budget de caisse vous permettra de prévoir, d’un mois à l’autre, les sommes dont vous
aurez besoin et à quel moment vous en aurez besoin. Ce budget doit être dressé pour
chaque mois pour les trois prochaines années d’activité.

Il est important d’évaluer les effets qu’ont sur ce budget les scénarios utilisés dans l’état des
résultats. Il sera peut-être nécessaire de reporter certaines activités à d’autres mois afin de
tenir compte des fluctuations saisonnières des ventes, des nouveaux investissements ou
des décaissements.

L’entreprise doit comptabiliser tous les fonds au cours du mois où elle prévoit les recevoir :
- recettes tirées des ventes (qui varient selon les fluctuations saisonnières des ventes);
- intérêts et revenus provenant des prêts et des investissements;
- vente d’actifs (généralement un montant global);
- autres revenus (ristournes ou remises des fournisseurs, intérêts touchés sur le crédit
accordé aux clients, recouvrement des mauvaises créances, etc.). Ce montant devrait
être faible comparativement aux ventes.

L’entreprise doit comptabiliser toutes les dépenses au cours du mois où elle prévoit les
engager :
- paiement des achats (matières premières, produits finis, matériel et outillage, frais
généraux d’exploitation);
- salaires versés (tenez compte du nombre de payes au cours du mois);
- le remboursement de la dette correspond au capital remboursé, tandis que l’intérêt
représente l’intérêt versé sur l’ensemble des dettes;
- autres dépenses figurant à la rubrique Dépenses.

Assurez-vous de tenir compte des fluctuations saisonnières ainsi que des changements
dans le nombre de salariés, le calendrier d’achat de matières premières et de matériel léger
et ainsi de suite. Rappelez-vous que les ventes réalisées au cours du mois X ne seront pas
nécessairement réglées au cours du même mois. Cela vaut aussi pour certaines dépenses,
suivant les modalités de crédit que vous négociez.

Les paiements effectués une fois l’an (comme les impôts) peuvent être répartis en 12
versements égaux.
Un excédent permet à votre entreprise d’investir, d’acheter du matériel, de rembourser ses
emprunts ou de récompenser ses actionnaires. Un déficit nécessitera pour sa part le
recours à un prêt à court terme ou à un investissement personnel.

Vous devez indiquer dans cette section le financement dont vous avez besoin et les fins
auxquelles il servira – achat d’immobilisations telles qu’un terrain, un bâtiment, de la
machinerie, du mobilier ou autre; financement des activités de R.-D. ou fonds de roulement
à court terme.

Actif Dressez la liste de tous les éléments d’actif (terrain, équipement, etc.)
que vous avez l’intention d’acquérir au cours des trois prochaines
années en vue d’atteindre votre objectif de ventes. Vous devriez en outre
indiquer les actifs à moins long terme, comme les rentrées au titre du
fonds de roulement, les investissements à court terme par les
actionnaires

Hypothèse Donnez des détails sur le financement que vous avez déjà obtenu, y
compris l’institution financière, l’objet du prêt (achat d’équipement, par
exemple) et le type de prêt (prêt à terme, capital de risque, etc.). Vous
devez aussi préciser le capital qui reste à rembourser, la date d’échéance,
le taux d’intérêt et le calendrier de remboursement.

Le plan d’affaires de la BDC calcule automatiquement les principaux ratios comptables à


partir des chiffres inscrits dans les états précédents, soit le bilan et l’état des résultats.

Ces résultats vous serviront de points de référence pour comparer votre rendement récent à
la moyenne des trois derniers exercices. Pour sa part, votre banque établira une
comparaison entre vos ratios et les moyennes du secteur d’activité afin d’avoir une
meilleure idée de votre plan financier.

Pour plus d’information, visitez le site Web de la BDC.

Décrivez la situation personnelle des propriétaires de l’entreprise (3 au max.) et de leur


famille. Ces renseignements permettront à votre banque de mieux vous comprendre. Ils
donnent également une idée des ressources que vous pouvez mettre à la disposition de
votre entreprise.

Si vous lancez une entreprise pour la première fois, cette section fournit des
renseignements sur vos antécédents et votre capacité de gérer votre entreprise.

Sources de Indiquez toutes les sources et les montants en précisant s’il s’agit de revenus
revenu réguliers ou temporaires.
Actif Indiquez le solde en espèces (et du compte courant, c.-à-d. les liquidités) et
dans les REER, la valeur de rachat des polices d’assurance-vie, la valeur des
automobiles et des effets personnels (comme le mobilier) et la valeur
comptable des investissements.

Passif Indiquez le solde à payer pour tous les prêts.


pose des frais de
glementation. Le
es dettes et obligat

s lourde; entraîne
ent toutefois une

sultez la section

Vous pouvez obtenir

Vous pouvez entrer


toutefois qu’une ou

s, la gamme de

onfiture de bleuets,
tôt 1) confitures et

mercialisation,
us exploitez déjà
aidera à établir vos

votre objectif prévoit


une campagne de

plan d’affaires.
votre comptable, qui

édentes est reflétée


mpagne de publicité
mployés pour les
raux et partiels sont

issance, les ratios,


événements (positifs

lles vous fondez vos

s trois prochaines

pe, vous devrez


de ventes et de

de vente et le coût

es ventes (comme les


calculer. Utilisez des

s basées sur :
venus se poursuivra;
nnées sera utilisé

précédente + x % à
’un nouveau produit,

p. ex., la publicité
mes représentent

de la société Y;
x %; nos revenus
ccroître notre part du

dé. Ces hypothèses

amme de produits) ou
de vente en fonction
us grande (comme le

sur lesquelles
a base : établissez
es chiffres. Vous