Vous êtes sur la page 1sur 3

Valentin Philosophie 10/10/2019

Strajnar

Chaque être humain est défini par son esprit et développe donc des opinions qui peuvent
diverger sur différent sujets. Il est également dans la nature de l'Homme de vouloir partager ses
opinions. En effet, étant donné que chacun peut entendre l'opinion des autres, il est possible que
certaines opinions soit trop extrême pour la plus grande partie des autres, qui vont ensuite se
demander si cette opinion est tolérable. Viens après cela l'étape de se la question: "Toutes les
opinion sont-elles tolérables?". Notre monde démocratique place en haut lieu le droit à la liberté
d'expression, et ainsi de devoir accepter les opinions qui ne sont pas les nôtres. Nous devons
accepter les personnes qui se présentent à nous comme elles sont et ne pas les blâmer car elles sont
elles-mêmes. Nous avons par devoir être tolérant envers les autres. Mais cela veut-il dire que nous
devons impérativement tolérer toutes les opinons?Il faut aussi réussir a faire la différence entre
tolérable et tolérée. Une opinion qui est toléré est une opinion qui est déjà reçus par la société
comme accepter. Une opinion tolérable est au contraire une opinion qui peut être accepter, mais qui
ne l'est pas forcement, ou du moins qui n'est pas obligatoire. Nous allons ici nous demander: "Est-ce
que toutes les opinions sont tolérables". Dans un premier temps, nous partirons du principe que
toutes les opinions que toutes les opinions ne sont pas tolérable afin de développer la théorie
contraire dans un second temps.

En vu de ce que l'histoire nous a appris, beaucoup de personnes émettrait l'idée que toute
opinion n'est pas tolérable, pour plusieurs raisons.
La première de ces raisons est que la justice punit certaines opinions. En effet, les idées
racistes, antisémites et homophobes sont des opinion rejetées par la majorité de la société. Il est par
exemple possible de recevoir une peine allant jusqu'à deux ans de prison pour discrimination raciale.
Certain diront que ce n'est même pas assez pour ce type de pensées. Ce type d'opinion est donc
considérés comme intolérable. On a d'ailleurs pu observer leur effet dévastateur quand ces opinions
sont pousser à l'extrême, car durant le siècle dernier ont eu lieu deux actes quoi ont par la suite, dont
l'un officiellement, étés qualifier de Crimes contre l'Humanité. Le plus connu des deux est celui qui a
entrainer par la suite le procès de Nuremberg qui débute à la fin 1945 et se fini presque un an plus
tard. Il s'agit du génocide perpétué par l'Allemagne nazie envers les personnes Juives et Tziganes.
Génocide ayant ru lieu durant la 2ème Guerre Mondiale, sur l'opinion d'un seul homme, qu'il a réussit
à la faire véhiculer dans toute l'Allemagne, Adolf Hitler. Ce génocide a entrainer la mort de plus de six
millions de personnes. Nous pouvons donc difficilement penser que les opinions des nazis soit
tolérable et il est même normal de rejeter ces opinions et par conséquent les actes qui s'en découle.
De plus, certaines opinions peuvent atteindre psychologiquement certaine personnes, car
elle sont totalement irrespectueuses envers ces personnes. On peut même être directement toucher
par ces opinions et ils est alors encore plus difficile de les considérées comme tolérables. Ces
opinions, pour la plupart, sont des problèmes qui persiste de générations en générations, et cela car
elles ont été considérées comme tolérables pendant bien longtemps dans notre société. Parmi eux,
on retrouve entre autre le racisme et le sexisme. Elles sont aujourd'hui considérées comme
totalement intolérables en société mais sans être totalement respectées. Par exemple, entre une
femme et un homme à travaille égale, l'homme sera toujours mieux payer que son homologue
féminin. De plus, il existe ce que l'on nomme couramment le plafond de verre qui empêcherais les
femmes d'accéder aux postes important d'une entreprise. Ces inégalités réelles entre homme et
femme sont dues a des opinions longtemps inégalitaires. Cela donne un sentiment d'infériorité de la
femme envers l'homme et lui donne aussi a pensée que ce n'est pas tolérable.
Il existe également des personnes qui ont des opinions intolérantes à tout autre visions que
la leur. Or si l'on reste tolérant avec ces personnes, elles risquent de vouloir nous imposer leurs
idées, même si l'on est pas d'accord. Il est donc difficile de tolérer ces opinions qui peuvent aller
jusqu'an nous priver d'avoir une opinion, cela car nous avons été tolérant avec ces personnes au part
avant. C'est exactement ce qu'il se passe actuellement en Corée du Nord, où le pays est gouverné
depuis plusieurs générations par un dictateur qui détient absolument tous les pouvoirs et qui impose
ces opinions à sa population et fait exécuter quiconque s'oppose à ses idées.

Mais d'un autre coté, la liberté d'opinion est un droit fondamental de la démocratie moderne
et on peut dire en cela que toutes les opinions sont tolérable.
En effet, la liberté d'opinion est un droit que nous ne pouvons pas éliminer de notre
Constitution car cela reviendrait a devoir censuré certaines opinions. Donc en un sens profond, la
liberté d'opinion, que chacun puisse penser indépendamment des autres, est une valeur
extrêmement importante de notre société actuelle et même plus, elle est même une de ses vérité.
Par exemple, chacun est libre de pratiquer une religion. La liberté religieuse est même la liberté de
ne pas croire en tout ce que le reste des membres de la société croient, un droit de penser
différemment des autres. Donc la liberté d'opinion est le droit de penser différemment que les autres
membres d'une société sans devoir se justifier, mais en pouvant l'exprimer.
Car effectivement, on ne peut pas dissocié la liberté d'opinion d'un autre droit qui est très
important dans notre société, la liberté d'expression. On doit par conséquent respecter toute
opinions sans la calomnier ou diffamer celui qui émet une idée que nous ne partageons pas avec
cette personne. De plus une opinion n'est qu'un avis et est loin d'être une vérité déjà admise, ce n'est
qu'un point de vu sur quelque chose que l'on exprime ou non. Mais si on l'exprime, lors de discussion
avec autrui, cela devient un échange de pensées, d'opinion, et cela ne peut qu'être bénéfique pour
nous car nous découvrons d'autres opinions que les nôtres qui nous pousse à y réfléchir. On peut
pour exemple cité la liberté de la presse d'émettre des avis et opinion qui vont à l'encontre du
gouvernement lui même s'il n'est pas insultant et qu'il n'incite pas à la haine envers autrui.
Par conséquent, il nous faut admettre que toutes opinions est tolérable et cela même si elles
nous dérangent. Or la liberté d'expression est limité par la loi d'un pays. C'est cette même loi qui
nous empêche d'avoir un avis toujours objectif sur des questions existentialiste comme celle que
nous nous sommes posée précédemment et à laquelle nous essayons de répondre. Car en effet, la loi
stipule que la liberté d'expression n'est pas la liberté de dire ce que l'on veut sans aucune limite, mais
de devoir laisser les autre membres de la société dire ce qu'il veulent sans les calomnier et les
insulter pour cela. D'où le fait que nous devons tous tolérer toutes les opinions.

Néanmoins ne peut-on pas dire que c'est de l'intolérance de ne pas toléré ces opinions?
Ne peut-on pas penser que toutes les opinions sont tolérables, même si elles sont choquantes.
Chacun à le droit de penser ce qui lui plaît. Mais peut-on donc toléré l'intolérance.
En effet, une opinion n’est pas la vérité. Elle n'est qu'un avis sur la vie ou sur une de ses
partie. C'est cet avis qui fait aussi de nous ce que nous sommes donc on peut dire que c'est difficile
de juger une opinion comme intolérable, même si elle va à l'encontre de notre opinion personnelle.
Nous pouvons donc considéré que les opinions non tolérés le sont car nous somme intolérant. Or
l'intolérance est-elle une opinion?
L'intolérance a pour principe de ne pas accepter les opinions qui divergent de la notre. On
peut donc en déduire que ce n'est pas une opinion, mais un retranchement sur ses propres opinions
sans vouloir entendre et accepter celles des autres. L'intolérance peut ne pas être toléré. Mais
certaines opinions sont intolérantes, et in peut donc ne pas les validées, les tolérés. La xénophobie, le
racisme sont des opinions intolérantes et peuvent donc ne pas être tolérées.

En fait, nous pouvons conclure que toutes mes opinions sont tolérables si elles restent
respectueuses et elles même tolérantes. En effet la liberté d'expression est très différent de la liberté
d'insulter, de diffamer, et de haïr autrui car il ne pense pas la même chose que nous ou que nous
nous somme pas en accord permanent avec ses idées.