Vous êtes sur la page 1sur 5

TP de Chimie : Effet de la température sur la

vitesse de corrosion des métaux :

Manipulation n°6
Effet de la Température sur la
Vitesse de Corrosion des Métaux

Mrs. Battas & Ouhsaine 25


GPEE 3
TP de Chimie : Effet de la température sur la
vitesse de corrosion des métaux :

Généralités :
La corrosion est la détérioration des matériaux qu’ils subissent sous l’action de l’un ou
plusieurs agressifs (corrosifs) du milieu environnement. La corrosion est parfois utile
lorsqu’elle permet aux objets abandonner dans la nature de se biodégrader ou lorsque la
formation d’un produit de corrosion à la surface de matériau le protège d’une attaque
ultérieur. Mais dans la plupart des cas elle est nuisible et coûte chère. En effet, les pertes
monétaires imputables à tous les problèmes liés à la dégradation des matériaux atteignent
des sommes faramineuses. Les dégâts directes et indirectes causés par la corrosion ont été
estimé entre 2 à 4% du Produit National Brut des pays concernant. On estime également
que la quantité de fer passant à l’état d’oxyde représente 16% de la production annuelle de
fer sous différentes formes. Les quantités d’énergie nécessaire à l’élaboration d’un acier à
partir de son minerai sont considérable alors que le passage de l’élément fer à l’oxyde se
fait seulement à la présence d’un environnement agressif ( O2 , H 2 O ).
Ces considérations économiques importantes expliquent le désire des industriels de
protéger les matériaux de la corrosion. Les diverses études menées dans ce cadre révèlent
que moins 40% de ces dépenses peuvent être évitées grâce à l’utilisation adéquate des
connaissances existantes.
Pour relever ce défi et pouvoir faire face au phénomène de corrosion, il est
indispensable de connaître les causes responsables de ce fléau. Finalement, on peut alors
dire que la corrosion est l’interaction physico-chimique entre le matériau et le milieu
environnement entraînant des modifications dans le matériau et conduire à une dégradation
significative des propriétés du matériau ou du milieu environnement.

Matériaux

Métaux Béton Plastique Verre

Mrs. Battas & Ouhsaine 26


GPEE 3
TP de Chimie : Effet de la température sur la
vitesse de corrosion des métaux :
Corrosion ou Désagrégation Décoloration Opacification
Dégradation
Fig.1 : Différents types de matériaux

I- But :
Etudier l’effet de la variation de la température sur la vitesse de corrosion du fer en
milieu HCl de 1M.
II- Mode opératoire :
 Mesure la surface approximative de chaque échantillon ;
 Avant chaque essai, procéder de la manière suivante pour la préparation de l’échantillon
métallique :
 Polissage mécanique au papier abrasif (pour le fer) ;
 Dégraissage à l’acétone ;
 Rinçage à l’eau distillée ;
 Séchage à l’étuve.
 Mesure à l’aide de la balance de précision la masse initiale mi (avant l’attaque) ;
 Plonger l’échantillon dans la solution corrosive à la température désirée T ;
 NB. : Fixer la température T avant l’introduction de votre échantillon.
 Noter le temps initial d’immersion ;
 Retirer les échantillons après un temps d’attaque de 30, 45 et 60 min respectivement
pour les températures 60, 50 et 40°C ;
 Après séchage à l’étuve, mesurer la masse finale mf de l’échantillon.

II- Résultats :
a- Réactions électrochimiques du processus de corrosion :
 Réaction de réduction : 4 H   O2  4e   2 H 2 O

 Réaction d’oxydation : 2 Fe  2 Fe 2  4e 

 Réaction globale : 4 H   O2  2 Fe  2 Fe 2  2 H 2 O

b- Calcul de la vitesse de corrosion :

Mrs. Battas & Ouhsaine 27


GPEE 3
TP de Chimie : Effet de la température sur la
vitesse de corrosion des métaux :
Dans notre manipulation on a travaillé avec un échantillon de fer de forme
parallélépipédique de dimensions a, b et c.

S  2  ( a.b  a.c  b.c )

 Pour T  40C :

On a travaillé avec un échantillon de masse initiale mi  8,245 g et de dimensions a  0,6cm ,


b  1,9cm et c  0,6cm .

Donc : S  2  (a.b  a.c  b.c)  2  (0,6 * 1,9  0,6 * 0,6  1,9 * 0,6)  5,28cm 2
Après t  60 min , on a trouvé : m f  8,236 g

On va calculer la vitesse de corrosion Vcor :


mi  m f 8,245  8,236
Vcor   4
 4,73.10 3 g .m 2 .s 1
S .t 5,28.10 * 60 * 60

 Pour T  50C :

On procède de la même manière que précédemment.


On a mi  8,308 g , a  0,7cm , b  1,9cm et c  0,7cm
Donc : S  6,3cm 2
8,308  8,296
A t  45 min : m f  8,296 g donc : Vcor  6,3.10  4 * 45 * 60  7,05.10 g.m .s
3 2 1

 Pour T  60C :

On a mi  8,292 g , a  0,7cm , b  1,9cm et c  0,7cm donc : S  6,3cm 2


8,292  8,283
A t  30 min : m f  8,283 g donc : Vcor  6,3.10 4 * 30 * 60  7,94.10 g .m .s
3 2 1

Les résultats sont mentionnés dans le tableau suivant :


Temps (min) T (°C) mi (g) mf (g) Surface ( cm 2 ) Vcor ( g .m 2 .s 1 )
60 40 8,245 8,236 5,28 4,73.10 3
45 50 8,308 8,296 6,3 7,05.10 3
30 60 8,292 8,283 6,3 7,94.10 3

Tableau de résultats trouvés.

Mrs. Battas & Ouhsaine 28


GPEE 3
TP de Chimie : Effet de la température sur la
vitesse de corrosion des métaux :
c- Comparaison des vitesses de corrosion obtenues pour les trois températures :
On a : Vcor ( 40C )  Vcor ( 50C )  Vcor ( 60 C )
On constate d’après ces résultats que la vitesse de corrosion augmente avec la température.
1
d- Traçage de la courbe Ln(Vcor )  f ( ) :
T
Vcor ( g .m 2 .s 1 ) Ln(Vcor ) T ( K 1 ) (
1
) *1000(en K 1 )
T
4,73.10 3 -5,35 313 3,2
3
7,05.10 -4,95 323 3,1
7,94.10 3 -4,83 333 3

e- Détermination de l’énergie d’activation E correspondante en utilisant la loi


d’Arrhenius :
E E E 1
On a : Vcor  A.exp( )  Ln (Vcor )  LnA   Ln(Vcor )   *  Cst
R.T R.T R T
E
D’après la courbe on a :  2,8151.10 3 K
R
On a : R  8,314 J .mole 1 .K 1
Donc : E  2,8151.10 3  8,314  2,34.10 4 J .mole 1

Conclusion :
Cette manipulation nous a permis de comprendre le phénomène de corrosion et que la
vitesse de corrosion augmente avec la température.

Mrs. Battas & Ouhsaine 29


GPEE 3