Vous êtes sur la page 1sur 3

COMMISSARIAT A L'ENERGIE ATOMIQUE

CENTRÉ D'ETUDES DE SACLAY CEA-CONF- -10834


MIST
Service des Bases de Données Spécialisées
F91191 GIF SUR YVETTE CEDEX

L'INSTRUMENTATION D'IMAGERIE MEDICALE TRIDIMENSIONNELLE AU! LETI

MESTAIS C.
CEA Centre d'Etudes de Grenoble, 38 (FR). Direction des
Technologies Avancées

Communication présentée à : 29. Meeting of the French Society of Hospital Physicists

Lille (FR)
7-9 Jun 1991
L'INSTRUMENTATION D'IMAGERIE MEDICALE TRIDIMENSIONNELLE AU LETI

C. MESTAIS - DTA/LETI/DSYS/SESA - 85 X - 38041 GRENOBLE CEDEX (F)

Le LETI (Laboratoire d'Electronique de Technologie et d'Instrumentation) est un laboratoire de


recherche appliquée au service de l'industrie, chargé de développer les technologies de
l'électronique au sein de la Direction des Technologies Avancées du Commissariat à l'Energie
Atomique.
Le LETl représente environ 900 personnes réparties dans 4 départements : Micro-électronique,
Optronique, Electronique et Instrumentation Nucléaire, et Systèmes.

Les domaines d'intérêt du LETI en Instrumentation Biologique et Médicale sont l'imagerie médicale,
l'analyse biologique et la surveillance ambulatoire.
Les compétences mises en œuvre concernent les capteurs nucléaires, magnétiques et photoniques,
l'électronique d'acquisition analogique et numérique, les algorithmes de reconstruction et de
visualisation 3D et les opérateurs spécifiques de reconstruction et visualisation 3D.
Dans le Département "SYSTEMES", 25 à 30 agents travaillent sur des thèmes d'imagerie médicale
tels que la Médecine Nucléaire, la Radiologie 3D et la Radiothérapie.

Le principal objectif est d'étudier de nouveaux instruments d'aide au diagnostic susceptibles de


recevoir un développement industriel, mais dans certains cas, il peut s'agir d'étudier de nouveaux
outils de recherche. C'est en particulier le cas des études d'oculométrie en collaboration avec le
CNES : l'objectif étant la mesure des mouvements oculaires pour des études de physiologie en
apesanteur.

La Médecine Nucléaire au LETI

La Médecine Nucléaire est une méthode d'investigation fonctionnelle d'organes dans lesquels on
visualise la répartition spatiale et temporelle de radioisotopes que l'on a injectés au patient.

Le LETI travaille dans le domaine de la tomographie monophotonique (SPECT = Single Photon


Emission Computed Tomography) et dans celui de la tomographie par émission de positons ( PET =
Positon Emission Tomography).

Ces études sont conduites en collaboration avec un partenaire industriel d'une part (la Société
SOPHA MEDICAL) et avec des équipes médicales d'autre part, en particulier le Service Hospitalier
Frédéric Joliot d'Orsay et des unités INSERM (Lyon, Villejuif, ...).

Dans le cadre d'un contrat de collaboration avec SOPHA MEDICAL, le LETI a étudié et mis au point le
détecteur rectangulaire et l'électronique de localisation de la SOPHY CAMERA, utilisée en
tomographie monophotonique. Les travaux en cours concernent l'étude et l'implantation
d'algorithmes de reconstruction tomographique en géométrie conique qui permettront de corriger
les défauts liés à !'auto-atténuation des tissus d'une part, et d'utiliser des collimateurs focalisés
pour améliorer le compromis sensibilité/résolution des détecteurs, d'autre part.

Le LETI a étudié et réalisé 3 tomographes à positons haut de gamme qui équipent les centres de
recherches de Lyon, Caen et Orsay. Ces dispositifs utilisent une technique originale dite du "temps
de vol" pour reformer l'image à partir de l'information d'origine qui est l'émission de
rayonnements gamma de 511 KeV émis à 180°. La méthode consiste à déterminer
approximativement le lieu d'émission grâce à une mesure temporelle très rapide de chaque
événement. Cela a été rendu possible par la mise au point au LETI d'un nouveau stimulateur. Cette
méthode permet d'améliorer la qualité de l'image ; elle est bien adaptée aux études dynamiques
rapides et aux études quantitatives, en particulier à l'exploration cardiaque. Ces travaux ont reçu
le prix de l'Instrumentation de Médecine Nucléaire au Congrès Mondial de 1984 à Paris. Les études
en cours concernent un nouveau dispositif de tomographie économique basé sur un concept original
afin de répondre à une demande croissante du marché pour des appareils à usage clinique.

La Radiologie 3D au LETI

La Radiologie est une méthode permettant d'obtenir des images morphologiques par la mesure de
l'atténuation des rayons X par les tissus.

Le LETI a été à l'origine du premier scanner X français qui permet d'obtenir des coupes
transverses d'organes en 1978.

Aujourd'hui, les travaux du LETI portent sur une nouvelle méthode de radiologie 3D dans le cadre
d'un plan Etat-Région associant les régions Bretagne et Rhône-Alpes et un partenaire industriel
maître d'oeuvre qui est GE-CGR. C'est un projet original et ambitieux dont l'objectif ultime est de
montrer la faisabilité technologique et l'intérêt médical d'un véritable scanner 3D. Cette étude
s'appuie sur les compétences développées en algorithmic de reconstruction et de visualisation 3D,
ainsi que sur le développement d'architectures spécifiques d'opérateurs de reconstruction. Il faut
également mentionner que ces méthodes ont été appliquées à l'ostéodensitométrie pour le suivi des
processus de déminéralisation osseuse au niveau des vertèbres lombaires dans le cadre d'un
contrat de collaboration avec le CNES.

Parallèlement à cette action, le LETI conduit des études plus prospectives dans le domaine des
détecteurs 2D à état solide capables de numériser directement l'image radiologique.

La Radiothérapie au LETI

Grâce à la synergie avec l'imagerie scientifique (physique de hautes énergies) et l'imagerie


industrielle (contrôle non destructif), le LETI a acquis une compétence en radiologie numérique
pour les hautes énergies, en particulier dans les dispositifs associant écran convertisseurs et
caméras CCD.

Des expériences préliminaires ont été conduites dans le passé pour le contrôle du positionnement
des patients lors des séances de radiothérapie. Ce savoir-faire reste d'actualité s'il peut répondre à
révolution et à la demande de nouveaux protocoles de thérapie.