Vous êtes sur la page 1sur 4

O - RAPPEL

0.1 Couche électronique

Les recherches théoriques du physicien danois Niels Bohr, a donné les résultats suivants :
les électrons d'un atome se répartissent en différentes couches électroniques d'énergies différentes
numérotées : 1(K) 2(L) 3(M) 4(N) 5(O) 6(P) 7(Q).

Chaque couche ne peut contenir qu'un nombre déterminé d'électrons.

1 ère couche 2 électrons 2 ème couche 8 électrons 3 ème couche 18 électrons

4 ème couche 32 électrons 5 ème couche 18 électrons 6 ème couche 8 électrons

7 ème couche 2 électrons

0.2 Sous-couche électronique

Chaque couche étant subdivisée en sous-couches appelées : s p d f


Chaque sous-couche ne peut contenir qu'un nombre déterminé d'électrons.

sous-couche s 2 électrons sous-couche p 6 électrons


sous-couche d 10 électrons sous-couche f 14 électrons

0.3 Structure électronique

On appelle structure électronique la répartition des électrons dans les différentes couches et sous-couches.
Sur les sous-couches, les électrons se groupent par paires. On symbolise ces dernières par des cases. Une
case ne peut donc contenir au maximum que deux électrons, formant une paire ; si elle ne renferme qu'un seul
électron, on parle d'électron célibataire.
La structure électronique de la dernière couche joue un rôle essentiel dans toute la chimie, c'est grâce
à elle que nous allons pouvoir prédire comment se comportera chaque atome.

_________________________________________________________________________
-i- Quintaje, 27.10.2009
Principes d'occupation des orbitales (cases) :

a) Selon le principe d'exclusion de Pauli, deux électrons ne peuvent appartenir à la fois à la même couche, au même
niveau, à la même orbitale et avoir le même spin.

b) Selon le principe de stabilité de Klechkovsky, les électrons cherchent à avoir une énergie minimum et occupent en
premier les orbitales de plus faible énergie.

c) Selon le principe de remplissage de Hund, lorsqu'il y a de la place dans plusieurs orbitales de même énergie les
électrons s'installent de préférence dans celles qui ne sont pas déjà occupée par un autre électron.

Exemple : Déterminer la structure électronique de l'azote. Z = 7 Nombre d'électrons =

Structure électronique = Dessin :

Nombre d'électrons externes (dernière couche) =

Répartition des électrons externes (p = paire; c = célibataire) :

_________________________________________________________________________
- ii - Quintaje, 27.10.2009
0.4 Activation

Remarque : Les éléments des colonnes II A, III A et IV A peuvent réorganiser leurs électrons externes pour
disposer d'un nombre maximum d'électrons célibataires lors de la liaison avec d'autres atomes.
On nomme ce phénomène " activation ".

Exemple : l'activation de l'atome de carbone

Structure non activée Structure activée

0.5 Lʼorbitale

Un atome est souvent représenté par le modèle de Bohr, qui propose des électrons gravitant autour du noyau.
18
Dans ce modèle, la trajectoire de lʼélectron est circulaire et il effectue 10 tour/s. Un autre modèle, celui de
Schrödinger, datant de 1920 mais représentant encore actuellement le mieux les connaissances actuelles,
ne représente plus lʼélectron lui-même mais la zone de lʼespace dans lequel il existe une probabilité de trouver
lʼélectron. Cette zone de lʼespace est appelée orbitale.

Niveau s : 1 orbitale

Niveau p : 3 orbitales

Niveau d : 5 orbitales

Il existe encore un niveau, le niveau f, qui nʼest pas représenté ci-dessus et qui est constitué de 7 orbitales.

_________________________________________________________________________
- iii - Quintaje, 27.10.2009
0.6 Groupes fonctionnels

Les molécules organiques sont classées selon leur réactivité chimique. Les molécules possédant certains
groupes d'atomes qu'on appelle groupes fonctionnels possèdent des comportements caractéristiques de
réactivité chimique qui touchent la molécule entière. Vous trouvez ci-dessous un tableau des groupes
fonctionnels courants.

R représente un groupe alkyle, groupe d'atome contenant un atome de carbone au minimum et des atomes d'hydrogène.
X représente un halogène, soit F. Cl, Br ou I.

_________________________________________________________________________
- iv - Quintaje, 27.10.2009