Vous êtes sur la page 1sur 32

Étude Quantitative - Analyse exploratoire

Commerçants et consommateurs
face au COVID-19 à Abidjan
Attitudes, réactions et perspectives

25 mai 2020
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Contexte Côte d’Ivoire

Abidjan
Cette recherche quantitative est basée sur un échantillon de 500 résidents d’Abidjan et de
sa banlieue, qui ont exprimé leurs réactions, leurs craintes et leurs besoins face à la
pandémie du coronavirus.

Le programme Dialogue Politique en Afrique de l'Ouest (PDWA) de la


Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) a sollicité LOOKA, service d'études de marché pour
l'Afrique, afin de réaliser cette étude. Ce rapport est publié gratuitement en tant que
contribution aux efforts combinés des pouvoirs publics et de la société ivoirienne dans la
lutte contre le COVID-19.

Le PDWA espère que les données présentées et leur analyse serviront à orienter les
initiatives existantes et à en susciter de nouvelles, ainsi qu'à favoriser les partenariats
public-privé pour lutter contre la propagation du coronavirus en Côte d’Ivoire et au-delà.

500 questionnaires (252 consommateurs, 248 commerçants)

10 zones 9 enquêteurs

2
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Introduction
À ce jour, la Côte d'Ivoire est l'un des pays africains avec le plus Avec 2 423 cas et 30 morts depuis deux mois, la "flambée"
grand nombre de cas confirmés de COVID-19, notamment dans la redoutée n'a pas eu lieu. Cependant, entre le 4 et le 25 mai le
capitale économique Abidjan et sa banlieue. Pourtant, le taux de nombre de cas est passé de 1 432 à 2 423 soit 991 de plus et une
létalité est en dessous de 2% et l'heure est à l'assouplissement augmentation de 69% en trois semaines.
progressif des mesures.
Le 15 mai, le Président Ouattara annonçait l'assouplissement de
L'État ivoirien a été très réactif dès le début de la crise. L'état certaines mesures sanitaires. Levée du couvre-feu appliqué dans
d'urgence a été déclaré le 23 mars, alors que le pays ne comptait le Grand Abidjan, réouverture des restaurants et maquis, ainsi
que 25 cas confirmés. Pour comparaison, les États-Unis comptaient que des lieux de culte, et autorisation de rassemblements de
plus de 1 500 cas confirmés lors de la déclaration de l'état moins de 200 personnes.. La plupart des mesures de restriction
d'urgence le 13 mars. Couvre-feu du crépuscule à l'aube, écoles et dans le reste du pays avaient déjà été levées.
aéroports fermés, déplacements intra-régionaux en Côte d'Ivoire et
rassemblements interdits, ainsi que la fermeture des restaurants et Cette recherche a été menée du 4 au 11 mai. Après deux mois
des réputés "maquis" : les ivoiriens étaient invités à se confiner. d'état d'urgence, elle dresse un premier bilan de l'état d'esprit
qui règne à Abidjan : les commerçants et consommateurs interrogés
Abidjan, la plus grande ville du pays avec environ 5 millions ont fait part de leurs réactions, de leurs choix et de leurs inquiétudes, tant
d'habitants, est devenue l'épicentre de la pandémie avec 98% des sur le plan sanitaire que sur l'impact socio-économique de la pandémie.
cas confirmés. Depuis le 21 avril 2020, aucun nouveau cas n'a été
enregistré à l'intérieur du pays. Avec 300 tests quotidiens en
moyenne, la prévalence de la maladie varie entre 10% et 20% [1].

3 [1] Chiffres du communiqué du Conseil des ministres datant du 6 mai 2020


Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Courbe COVID-19 Côte d'Ivoire

500
Interviews

25
2

4 Source : Ministère de la santé et de l'hygiène publique


Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Méthodologie
L'échantillon de nos répondants est aussi représentatif que possible, Collecte de données
compte tenu des mesures actuelles de distanciation sociale et des
préoccupations de santé de nos enquêteurs. Nos enquêteurs ont réalisé cette étude par entretiens téléphoniques
en baoulé, dioula et français à l'aide d'un questionnaire directif rédigé
L'échantillon, ciblé sur la base de contacts de nos enquêteurs, a été réalisé sur notre outil de collecte : l'application mobile LOOKA.
en fonction de plusieurs critères (âge, genre, quartier et activité
professionnelle). Les réponses mettent en exergue des tendances eu Chaque questionnaire a été validé par notre Lab et Data Analyst à
égard à la démographie de la population ivoirienne, sans prétention à une l'aide de notre interface de vérification des questionnaires,
représentativité statistique au niveau national. développée à cet effet.

Informations démographiques
Intervalle de confiance
● Genre : 51% de femmes et 49% d’hommes.
● Digitalisation : 72% de smartphones au total, 12% de téléphones L’échantillon de 500 personnes représente la population ciblée à un
standards et 17% ont les deux. niveau de confiance de 95% et une marge d’erreur de 4,4%.
● Âge : Tous plus de 18 ans, 64% ont moins de 35 ans.
● Catégories socio-professionnelles : 31% d'employés, 26% de patrons,
13% d’étudiants, 13% sans activité, 10% d’indépendants, 7% de Dates
fonctionnaires, et 1% de retraités.
● Activité des commerçants : 31% alimentation, 22% vêtements et 30 avril : Pré-tests — adaptation du questionnaire
chaussures, 17% cosmétiques et bijoux, 16% quincaillerie, 8% 4 - 11 mai : 500 entretiens téléphoniques — 7 jours
électronique et 6% d’autres activités.

5
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

5 résultats clés
● INQUIÉTUDE EN BAISSE (54%), CAS EN HAUSSE
54% sont moins inquiets qu'il y a deux semaines, bien que les cas augmentent entre 20 et 30% chaque semaine

● LA TÉLÉVISION COMME SOURCE PRINCIPALE D'INFORMATION SUR LE COVID-19 (62%)


89% ont des smartphones, mais 2 personnes sur 3 s'informent principalement par la télévision

● AU TOTAL, POUR 66% LE COVID-19 A ÉTÉ CONÇU EN LABORATOIRE


81% des étudiants pensent que le COVID-19 a été conçu en laboratoire

● 25% POUR UN CONFINEMENT TOTAL


1/4 sont pour un confinement à domicile de la population pendant 2 à 3 semaines

● UNE GRANDE MAJORITÉ POUR LA FERMETURE DES ÉCOLES (72%)


(La réouverture des écoles est prévue pour le 25 mai)

● POUR 21% DES COMMERÇANTS L'URGENCE EST AUX DÉPLACEMENTS INTRA-RÉGIONAUX


Pour 81% d'entres eux leur chiffre d'affaires a diminué
6
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Scope de l'étude

L’enquête couvre 10
communes d’Abidjan
et de sa banlieue :

- Abobo
- Cocody
- Yopougon
- Koumassi
- Treichville
- Adjamé
- Port-Bouët
- Marcory
- Attécoubé
- Le plateau

*Population : 500
7
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Perceptions &
Sensibilisation

8
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Comment se transmet le COVID-19 ? (Plusieurs réponses possibles)

Consommateurs et
commerçants (500)
Les interviewés sont
majoritairement
conscients des différents
moyens de transmission
connus du COVID-19, aussi
bien les consommateurs
que les commerçants.

Depuis le 15 mai, le port


du masque est obligatoire
dans les lieux publics du
grand Abidjan.

8 personnes sur 10 sont conscientes que le coronavirus se transmet


par "contact physique”
9
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Quelle est votre source d’information principale sur le COVID-19 ?

Seulement près de 1
personne sur 3 s'informe
principalement via les
réseaux sociaux tels que
WhatsApp et Facebook.

Au total, 89% ont un


smartphone mais
nombreux redoutent les
P
"fakes news" et se fient à la
chaîne de télévision
nationale (Radio Télévision
Ivoirienne).

La préférence est d'avoir un


contact "direct" et "visible"
avec une source
gouvernementale via la
télévision.

Pour 2 personnes sur 3 la télévision est la source principale


d'information sur le COVID-19
10
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Quelle est votre source d’information principale sur le COVID-19 ? (en fonction de l'âge)

Corrélations statistiques

Le test du khi-deux révèle


une dépendance forte
entre la source
d’information principale et
la tranche d'âge.
Télé P
Les personnes plus âgées
Réseaux font davantage confiance
en la télévision, alors que
sociaux les personnes plus jeunes
se tournent plus facilement
vers les réseaux sociaux.

Seulement 13% des 36 à 75 ans ont pour source d’information


principale les réseaux sociaux
11
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous plus ou moins inquiet aujourd’hui qu’il y a deux semaines ?

Consommateurs et "Des cas, on n’en a jamais


commerçants (500) vus, que le gouvernement
nous montre les personnes
malades ou guéries à la
télévision."

Nombreux expriment une


baisse d’inquiétude due au
faible taux de létalité
(moins de 2%). Pourtant, le
nombre de cas augmente
entre 20 et 30% chaque
semaine.

36% sont plus ou

Plus de 1 personne sur 2 est moins inquiète aujourd’hui pareillement inquiets.

que deux semaines auparavant


12
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

L'Afrique a actuellement moins de cas confirmés que d'autres parties du monde.


Comment l'expliquez vous ? (Plusieurs réponses possibles)

Consommateurs et 19% pensent que la peau


commerçants (500) noire est un facteur
protecteur contre le
coronavirus.

Les "remèdes africains"


(28%) cités sont : la
chloroquine, les feuilles de
neem, ainsi que des bains
de vapeurs, l'artemisia, et
P
les traitements herbaux de
tradi-praticiens.

Autres réponses :

● Ca va venir (6%)
● Pas les bons chiffres
(6%)
● Ne sait pas (6%)
● Système immunitaire
solide (4%)

56% pensent que le soleil/la chaleur protègent les


populations en Afrique
13
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

A votre avis, le virus est-il né de manière naturelle ou a-t-il été conçu en laboratoire ?

Corrélations statistiques

Le test du khi-deux révèle


une dépendance forte
entre cette question et la
catégorie
socioprofessionnelle.

En particulier, les étudiants


répondent de manière
différente :
- 81% pensent que le
COVID-19 a été
conçu en
laboratoire

Les conspirations et
théories du complot liées
à la création du COVID-19
circulent abondamment
sur les réseaux sociaux —
45% des étudiants ont
pour source d’information
principale les réseaux
sociaux.
Pour 2 personnes sur 3, le virus a été conçu en laboratoire
14
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Avis sur les mesures sanitaires


et impact économique

15
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous pour ou contre le couvre-feu ?

Consommateurs Commerçants
Le test d'indépendance
du khi deux montre que
ces réponses sont
indépendantes du fait
d'être commerçant ou
non.

Au total, 46% sont pour le


couvre-feu, reflétant une
division au sujet de cette
mesure.

NB : à compter du
vendredi 8 mai, les
horaires ont été allégés
de 23h à 4h du matin au
lieu de 21h à 5h.
Le couvre-feu a été levé à
partir du 15 mai.

Au total, 52% sont contre le couvre-feu


16
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous pour ou contre la fermeture des écoles ?

Malgré une baisse de


l'inquiétude face au
COVID-19, une majorité ne
veut pas renvoyer les
enfants à l'école.

La date de réouverture
des enseignements
scolaires a été annoncée
post-étude pour le 25 mai.

Les écoles ont rouvert dans


le reste du pays depuis le
8 mai.

Près de 3 personnes sur 4 sont pour la fermeture des écoles

17
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous pour ou contre l’interdiction des déplacements intra-régionaux ?

Consommateurs Commerçants
46% des commerçants
sont contre l'interdiction
des déplacements
intra-régionaux.

Malgré l’interdiction de la
circulation des
personnes en dehors
d'Abidjan, les
marchandises sont
autorisées à circuler.

NB : depuis le 7 mai, les


déplacements sont de
nouveau autorisés à
l'intérieur du pays.

Au total, 56% sont pour l’interdiction des déplacements


intra-régionaux
18
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous pour ou contre l’ouverture de centres de dépistages dans votre quartier ?

Malgré des émeutes à


Yopougon le 6 avril et la
destruction d'un centre
de dépistage, 2
personnes sur 3
interviewées sont en
faveur de la construction
de ces centres dans leur
quartier (4 centres sont
déjà opérationnels).

Cependant, près de 1
personne sur 3 est
contre, et la rumeur court
que les centres sont mis
en place pour vacciner
les ivoiriens à leur insu.

66% sont pour l’ouverture de centres de dépistages


dans leur quartier
19
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Votre revenu ou chiffre d'affaires a-t-il changé avec le COVID-19 ?

Consommateurs Commerçants

28% des chômeurs dû au


COVID-19 sont des
consommateurs, trois fois
plus que des
commerçants — ces
derniers connaissent une
baisse de revenus mais
s'adaptent.

La majorité des chômeurs


dû au COVID-19 sont :
- 30% des employés
- 21% des étudiants
- 10% des
fonctionnaires
- 7% des
indépendants

89% des commerçants ont vu leur chiffre d’affaires diminuer ou sont


au chômage dû au COVID-19
20
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Avez-vous bénéficié de mesures d'aide économique du gouvernement ?

"Il faut surveiller les aides,


ceux à qui l’on donne pour
distribuer gardent pour
eux et ça devient
personnel."

La question de l’aide
suscite de la frustration,
nombreux citent du
favoritisme ou ne pas
savoir comment toucher
cette aide.

Les aides incluent des


primes aux plus
vulnérables, des denrées
alimentaires ou encore
des décalages ou prise
en charge de factures
Seulement 5% disent avoir reçu de l’aide, soit 26 personnes (telles que celle
d'électricité).

21
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

À votre avis, quelle devrait-être l'urgence du moment ?

Consommateurs Commerçants
Autres réponses :

● Achats de
respirateurs
artificiels (7%)
● Trouver un remède
(5%)
● Gels et masques
gratuits (5%)

Les deux urgences pour les commerçants sont la diminution du prix des
masques et gels, ainsi que le rétablissement des déplacements intra-régionaux
22
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Etes-vous pour ou contre un confinement à domicile de la population


pendant 2 à 3 semaines ?

Consommateurs Commerçants
80% des commerçants
sont contre un
confinement à domicile,
notamment dû aux
potentielles retombées
économiques liées à leurs
activités.

Cependant, au total 25%


des interviewés sont pour
un confinement à
domicile.

Au total, 71% se prononcent contre un confinement


23
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Si vous recevez de l'aide de comités ou d'associations contre le COVID-19,


sur quel base s'organisent-ils ?

Consommateurs (22) Commerçants (22)


NB : Seulement 8%
bénéficient d'aide
d'un comité ou d'une
association contre le
COVID-19.

Au total, 3% des
interviewés font
partie de comités ou
associations pour
venir en aide aux
gens de leur village.

Près de 1 personne sur 10 reçoit de l'aide via des comités/associations,


dont la moitié sur une base religieuse
24
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Comment vous êtes-vous senti au cours de cette interview ?

Consommateurs et
commerçants (500)

Cette question est


inhérente à toutes les
études LOOKA, afin
de prendre en compte
la disposition des
personnes
interviewées et de
continuellement
perfectionner notre
méthodologie.

85% se sont sentis bien ou très bien durant l’interview

25
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Consommateurs : Une remarque ? Quelque chose à ajouter ?

“Le niveau scolaire des enfants est déjà très bas, avec la fermeture,
comment nos enfants sauront ?”

“Qu'on nous montre les malades, on ne les a jamais vus et à chaque fois on
dit qu'il y a de nouveaux cas.”

“Que les populations respectent les mesures barrières, et


que l'État distribue gratuitement les gels et masques.”

“Financer la recherche pour la mise en place


d’un remède.”

26
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Commerçants : Une remarque ? Quelque chose à ajouter ?

"Enlever le couvre-feu, parce qu'il y a des commerçants de nuit."

"Mon entreprise vend des produits partout en Côte d'Ivoire, alors je


voudrais vraiment qu'on réouvre Abidjan."

"J'ai perdu la clientèle de mon garba."


(plat populaire ivoirien à base d'attiéké et de thon)

“Apprenons à vivre avec le COVID-19 tout en respectant les


mesures d’hygiène.”

27
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Orientations
stratégiques

28
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Orientations stratégiques & pistes d'initiatives

VOIR POUR Y CROIRE : REPORTAGES OU TÉMOIGNAGES TÉLÉVISÉS ÉCONOMIE D'ÉCHELLE: COMMANDES COMMUNES DE PRODUITS
SUR UNE PLATEFORME DE E-COMMERCE

Virus fabriqué et malades invisibles ? Une tendance forte exprimée par les Pour 21% des commerçants, l'urgence est de permettre les
interviewés est le besoin de "preuves visuelles". déplacements intra-régionaux (p. 22). Une plateforme de commerce
pour la commande commune de produits entre commerçants
Les théories du complot circulent, et 66% des personnes interviewées
ayant les mêmes activités ou vivant au sein d’un même quartier
pensent que le COVID-19 a été créé en laboratoire (p. 14). D'autres doutent
pourrait dans un premier temps alléger les coûts via des commandes
de l'existence de la maladie. Malgré la forte pénétration des smartphones
en "gros", ainsi qu'un système de "partage de camions" intra-régional.
(89%) et de l'accès à internet, 62% font part d'une confiance accentuée en
la télévision comme source principale d'information sur le COVID-19 (p. 10) Cette plateforme pourrait également servir aux consommateurs, tels
— particulièrement la chaîne de télévision nationale (RTI). que les locataires d'immeubles ou de cours communes, souhaitant
une commande partagée afin d'avoir accès aux meilleurs prix et
Nombreux ont émis le souhait de voir les malades et les personnes
produits des commerçants. Ce service à domicile à moindre coût,
guéries à la télévision. Des reportages et témoignages aideraient à battre
pourrait favoriser un regain économique tout en développant des
en brèche les théories du complot, et à convaincre les Abidjanais de la
pratiques solidaires pouvant se perpétuer post COVID-19.
réalité de la maladie dans leur pays.

29
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Orientations stratégiques & pistes d'initiatives

PACKS ENTREPRISE CONNECTANT LES COMMERÇANTS AUX CRÉATION ET APPUI AUX GROUPES D'AIDE COMMUNAUTAIRE
EMPLOYÉS EN TÉLÉTRAVAIL

8 commerçants sur 10 ont vu leur chiffre d'affaires diminuer (p. 20). La majorité des interviewés sont en faveur des mesures mises en place par le
gouvernement ivoirien — que ce soit la fermeture des écoles (72%, p. 17),
Depuis le 15 mai, l'assouplissement des mesures telles que la fin du
l'ouverture de centres de dépistage (66%, p. 19), ou l'interdiction des
couvre-feu et la réouverture des restaurants et maquis devrait conduire à
déplacements intra-régionaux (56%, p. 18). Cependant, il existe une grande
une augmentation de leurs revenus. Cependant, pour eux comme pour les
frustration concernant l'allocation des aides étatiques que 91% disent ne pas
consommateurs, la situation reste précaire.
toucher (p. 21).

À l'heure du télétravail, les besoins en bureautique et fournitures de travail Comment distribuer de l'aide au secteur informel, qui, par définition, n'est
sont souvent gérés de manière individuelle. En se connectant à une pas régularisé ? 8% reçoivent de l'aide de comités ou d'associations contre
entreprise, un réseau de commerçants peut créer un service personnalisé le COVID-19 (p. 24). La moitié de cette aide est organisée sur des critères
aux employés, à la charge de l’entreprise. Des "packs entreprise" peuvent religieux, 16% familiaux et 14% de voisinage. Seulement 3% des interviewés
être proposés par les commerçants, pour permettre aux employées d'une font partie de comités d'aide aux gens de leur village contre le COVID-19,
même entreprise de bénéficier d’un service régulier et sur demande de mais l'aide inverse peut être envisageable si Abidjan reste isolée (ex : envoi
leur part. en gros de vivres lors des récoltes). Les groupes WhatsApp reliant urbains et
ruraux abondent, et représentent une opportunité économique de

30 s'appuyer sur les liens déjà tissés.


Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Conclusion
Après deux mois d'état d'urgence, cette étude quantitative En terme de sensibilisation, 62% des personnes interrogées font
met en exergue les attitudes, réactions et attentes de 500 confiance à la télévision comme source d'information principale
consommateurs et commerçants face à la pandémie du sur le COVID-19 et la majorité connaissent les différents moyens de
COVID-19 à Abidjan. transmission du COVID-19. Néanmoins, les doutes subsistent quant
à la réalité des cas (malades, guéris, décès) et les théories du
Les personnes interviewées sont, pour la majorité, complot abondent — 66% pensent que le coronavirus a été créé en
favorables aux mesures prises par l'État. Malgré laboratoire, un chiffre qui augmente de manière significative chez
l'augmentation continue du nombre de cas, elles sont les étudiants (81%). Pour la majorité des interviewés, l'inquiétude a
paradoxalement de moins en moins inquiètes, dû au faible baissé, 54% étant moins inquiets qu'il y a deux semaines, alors que
taux de mortalité. les cas continuent d'augmenter de 20 à 30% chaque semaine.

Concernant les mesures prises par l’État, 72% des D'un point de vue économique, le chiffre d'affaires de 81% des
personnes interrogées sont pour la fermeture des écoles, commerçants a diminué depuis le début de la crise. L'urgence
66% pour l’ouverture de centres de dépistage, 52% contre pour 27% des consommateurs et commerçants est de diminuer le
le couvre-feu (levé après la réalisation de l'étude) et 56% prix des gels et des masques, tandis que 21% des commerçants
sont pour l’interdiction des déplacements intra-régionaux. souhaitent le rétablissement des déplacements intra-régionaux.
80% des commerçants sont contre un confinement à
domicile de 2 à 3 semaines. Cependant, au total 91% des Le PDWA espère que cette étude servira à orienter les initiatives
interviewés n'ont pas reçu d'aide du gouvernement et existantes et à en susciter de nouvelles en accord avec les
expriment à ce propos une grande frustration. nouvelles mesures sanitaires, tout en restant vigilants.
Commerçants et consommateurs face au COVID-19 à Abidjan : Attitudes, réactions et perspectives

Liberté, justice et solidarité sont les principes fondamentaux qui guident le


travail de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS). Comme fondation politique
allemande, nous voulons inciter les hommes à participer au façonnement de
l’avenir. L’homme est au centre de nos préoccupations, dans sa dignité qu’il
est impossible de confondre, dans ses droits et dans ses devoirs. Il constitue
pour nous le point de départ pour la justice sociale, la démocratie libérale et l’
économie durable.

Site web : www.kas.de/westafrika

Kas_Abidjan @kas.pdwa

Copyright @ 2020 LOOKA | Market Research for Africa getlooka.com