Vous êtes sur la page 1sur 1

Exercices

Exercice guidé
6 Les hommes à utérus
AMH (en ng/100mL) Testostérone (en ng/100mL)
60 600
Certains hommes adultes possèdent un phénotype sexuel
très particulier résumé dans le tableau ci-dessous. 50 500
Testostérone
40 400
Voies Organes génitaux
Gonades
génitales externes
30 300
Testicules Voies génitales De type masculin,
fonctionnels masculines et voies état normal : 20 200
génitales féminines : pénis normal
présence d’un utérus 10 100
AMH
1 Phénotype sexuel des hommes à utérus. 0 0
4 6 8 10 12 14 16 18
åge (en années)
Leur caryotype a été réalisé et ne représente pas d’anoma-
lie visible. Pour certains dont l’anomalie a été détectée très 3 Concentrations plasmatiques en hormones testiculaires
tôt, les concentrations en hormones testiculaires (testostérone chez un homme à utérus (cas n° 1).
et AMH) ont été mesurées au cours de leur vie.
Chez un second cas d’homme à utérus (cas n° 2), les concen-
trations plasmatiques en hormones testiculaires sont simi-
laires à celle d’un « homme normal ».
AMH (en ng/100 mL) Testostérone (en ng/100 mL)
La séquence du gène codant pour l’AMH a été établie chez
50 500
les hommes à utérus 1 et 2. Ces deux séquences sont compa-
Testostérone rées à celle du gène normal.
40 400

30 300 Portion du brin codant


AMH du gène de l’AMH GCT GAA CTG
20 200 Chez un homme normal

Portion du brin codant


10 100
du gène de l’AMH GCT TAA CTG
Chez l’homme à utérus n°1
0 0
6 8 10 12 14 16 Portion du brin codant
Naissance Âge (en années)
du gène de l’AMH GCT GAA CTG
Chez un homme à utérus n°2
2 Concentrations plasmatiques en hormones
testiculaires chez un homme normal. 4 Comparaison des séquences d’une portion du gène de l’AMH
chez un homme normal et deux hommes à utérus.

QuEstion
Guide de résolution
Exploitez les documents afin d’expliquer
le phénotype sexuel de l’homme à utérus n°1
1 Comparer le phénotype des hommes à utérus avec celui d’un homme normal
et proposez une hypothèse
(voir tableau 1).
expliquant celui de l’homme
2 Expliquer l’origine embryologique de l’utérus chez une femme normale en
à utérus n°2.
mobilisant les connaissances acquises.
3 Pour chaque homme à utérus, décrire l’évolution des concentrations d’AMH et de
testostérone ; les comparer avec celles d’un homme normal.
4 À l’aide du code génétique, préciser la séquence d’une portion de l’AMH chez
les deux hommes à utérus et chez l’homme normal.
5 Comparer ces séquences.
6 Relier les réponses précédentes à la sécrétion d’AMH chez les deux hommes à
utérus.

290