Vous êtes sur la page 1sur 47

ELN , Section A, Cours 4, 16Avril 2020

Youm el 3ilm 16 avril 1940 16 avril 2020

Capteurs de Pression

B. Bellahsène 1
Introduction
Pression
La pression p est une grandeur
physique définie comme étant:
le quotient d'une force F sur une
surface S sur laquelle elle s'exerce
perpendiculairement.

M, Ferroukhi 2
Pression partielle: Pression qu'un gaz
présent dans un mélange aurait si ce
gaz était seul dans l'enceinte.
Pression totale: Somme des pressions
partielles de tous les gaz et vapeurs
contenus dans une enceinte.
Pression de vapeur: Pression d'une
matière à l'état gazeux en équilibre
avec l'état liquide ou solide pour une
température donnée.

3
Vide
Terme couramment utilisé pour
désigner l'état de gaz raréfié (ou
mélange gaz/vapeur) caractérisé par
une pression largement inférieure à la
pression atmosphérique.
Un vide parfait correspond à un
système où le nombre de particules,
atomes ou molécules tend vers zéro.

4
Zones de vide:
La norme NF X10-500 distingue 4
zones de vide
Vide grossier 1000 à 1 mbar
Vide moyen 1 à 10-3 mbar
Vide poussé 10-3 à 10-7 mbar
Ultra-vide <10-7 mbar
Obtention du vide:
Le vide s'obtient par pompage du ou
des gaz (et vapeurs) présents dans
une enceinte fermée. 5
Mesure de pression
Les mesures de pression comme la
pression des pneus se font, dans la vie
courante, par rapport à la pression de
l'air ambiant.
Les mesures industrielles ou
scientifiques, en revanche, se font par
rapport à un vide relatif ou une
pression de référence pertinente.

6
Pour distinguer ces zéros de pression servant de
référence, on parle de :
pression absolue lorsque la pression est exprimée
par rapport au vide.
pression relative lorsque la pression est exprimée
par rapport à la pression de l'air ambiant ; une
pression exprimée ainsi est donc égale à la
pression absolue diminuée de la pression
atmosphérique.
pression
différentielle est
l'écart de
pression entre
deux points.

7
8
Unités de pression
Il existe plusieurs unités de pression, dont
l'utilisation dépend généralement de la
discipline. De par la définition même de la
pression, elles sont souvent définies comme le
rapport d'une unité de force sur une unité de
surface.
Unité du système international Le pascal
(symbole Pa) est l'unité du système
international. Une pression de 1 pascal
correspond à une force de 1 newton exercée sur
une surface de 1 m2 : 1 Pa=1 N/m².
Autres unités
◦ Le bar: 1 bar=100 000 Pa.
◦ L'atmosphère normale:(atm):1 atm=101 325 Pa. 9
Autres Unités
• Le bar :1 bar=100 000 Pa.
• L'atmosphère normale (atm):1 atm=101 325 Pa.
• Le pièze est une unité dérivée du système mètre-
tonne-seconde (système mts) utilisé dans l'ancienne
Union Soviétique entre 1933 et 1955:1 pz=1 000 Pa.
• Le millimètre de mercure (symbole mmHg), encore
appelé torr en hommage au physicien italien
Torricelli: 1 mmHg=1 torr=133,3 Pa.
• Le pouce de mercure (symb inHg):1in Hg≈33,86 hPa.

10
•Le millimètre d'eau (mmH2O), ou le centimètre
d'eau (cmH2O) : 1 cmH2O=98,0638 Pa.
•Le barye (symbole ba) est une unité du système
CGS. Il est défini comme une dyne par
centimètre carré :1 ba=1 dyn/cm⁻²=0,1 Pa.
•L'atmosphère technique (symbole at), ou
ATA :1 at=98 066,5 Pa.
•Le psi, de l'anglais pound per square inch (livre
par pouce carré) est une unité anglo-saxonne
très utilisée en hydraulique, en oléohydraulique
en hydrostatique:1 psi=6 894 Pa.
•Le gramme ou kilogramme par centimètre carré
(g/cm², kg/cm² ou encore kgf/cm²),

11
Unités de pression

12
Mesure de la pression
Il existe de nombreux moyens de mesurer
une pression. La plupart d'entre eux sont
d'ailleurs des procédés généralistes
susceptibles de mesurer des déplacements,
des forces et/ou des contraintes et parfois
même des niveaux ou des débits.

Le choix d'un procédé plutôt qu'un autre


dépendra essentiellement de la plage de
pression à mesurer, des contraintes
thermiques et des conditions
environnementales.
13
On a donc développé depuis les débuts
de l'époque moderne de nombreux
appareils pour mesurer les pressions et
le degré de vide: ces instruments de
mesure sont appelés capteurs de
pression ou sondes de pression.

14
15
Schéma synoptique d’un
capteur de pression

16
Manomètre
Le manomètre est un instrument de
mesure de pression, destiné en
principe à mesurer des pressions
voisines de la pression
atmosphérique. Le terme de
manomètre renvoie plutôt dans son
acception courante à des instruments
de mesure à colonne de liquide.

17
Les manomètres à colonne de liquide
sont utilisés en laboratoire ou pour
faire des étalonnages, ils sont utilisés
pour mesurer de faibles pressions
relatives.
Par leur nature simple, ils constituent
des références physiques
d'étalonnage. En effet, pour une
masse volumique ρ connue et de
hauteur h:
p = ρ*g*h
18
C’est pourquoi l’écart entre la
pression appliquée Pa et la
pression de référence P0 dans
un manomètre à tube en U
s’obtient avec la relation
Pa − P0 = ρgh.
En d’autres termes, la pression
à chaque extrémité de la
colonne liquide (en bleu à
droite sur la figure) doit être
équilibrée (puisque le liquide
est au repos) et par
conséquent Pa = P0 + ρgh.

19
20
21
Bien que tout fluide pesant quasi-
incompressible puisse être utilisé, le
mercure est le fluide préféré pour sa
densité élevée (13,534 g/cm3) et sa
faible pression de vapeur. Pour
détecter de faibles différences de
pression dans un domaine très
supérieur à la pression de vapeur, on
emploie ordinairement l’eau (et c'est
pourquoi l'expression « mètre d'eau »
est encore d'usage courant).

22
Les manomètres à colonne de liquide
sont indifférents au type de gaz à tester,
et ils présentent une courbe de réponse
linéaire sur une plage de pression très
étendue, mais ils sont lents et donc peu
réactifs aux variations brutales du
mesurande.

23
Manomètre à valves:
Dans ces manomètres, la
pression du fluide comprime
un ressort ou fait équilibre à
un contrepoids via une valve
de section déterminée : c'est
ainsi que sont fabriqués les
manomètres manuels (de
précision très variable) des
stations de gonflage.
Les balances d'étalonnage des
manomètres sont des
manomètres à contrepoids : le
contrepoids n'est autre qu'une
masse-étalon.
24
Manomètre anéroïdes:
Les manomètres anéroïdes utilisent
l’élasticité d'une pièce métallique : sa
déformation (déflection d'un
diaphragme, variation de courbure
d'un tube enroulé, etc.) mesure de
manière fidèle la différence de
pression appliquée.
Ils sont aussi appelés manomètres
mécaniques

25
La cellule élastique se
déforme en réponse à
la pression exercée. La
déformation de cette
cellule est soit lue sur
un cadran à aiguille par
un mécanisme, soit
convertie en utilisant
des jauges de
déformation.

26
La cellule élastique peut prendre la
forme d'un tube de Bourdon, d'un
diaphragme, d'une capsule
manométrique comme la capsule de
Vidie, ou d'un manomètre à soufflet.
La déformation de cette cellule est soit
lue sur un cadran à aiguille par un
mécanisme, soit convertie grâce à des
jauges de déformation.

27
The basic pressure
sensing element
can be configured
as a C-shaped
Bourdon tube (A);
a helical Bourdon
tube (B); flat
diaphragm (C); a
convoluted
diaphragm (D); a
capsule (E); or a
set of bellows (F).

28
Exemple: Appareil De Bourdon
L’appareil de Bourdon est fondé sur le
principe qu'un tube cylindrique pincé tend
à se rectifier et à reprendre une section
circulaire lorsqu'il est soumis à une
pression interne. Même si ce changement
est à peine perceptible à l’œil, il est
possible d'amplifier les déformations du
tube en le cintrant « en C » ou même en
hélice, de telle façon que sous l'effet de la
pression, il tende à s'ouvrir (pour un
appareil en C) ou à élargir ses spires de
manière réversible, élastique. 29
Quand l'intérieur d'un tube de bourdon est soumis à
une pression supérieure à la pression ambiante, le
tube se déforme ; Sa section s'arrondit ce qui tend à
dérouler le tube. Cette déformation est utilisée pour
déplacer le curseur d'un potentiomètre linéaire aux
bornes duquel une tension constante est appliquée

30
La tension recueillie entre le curseur et
le point commun du montage varie
proportionnellement avec la différence
de pression qui existe entre le tube de
bourdon et le milieu ambiant.

Le transducteur ainsi constitué a


l'inconvénient d'avoir précision limitée
mais l'avantage d'avoir une réponse
linéaire, d'être économique et de
fournir un signal de sortie de niveau
élevé sous faible impédance.

31
La moitié gauche du cadran,
utilisée pour mesurer la
dépression du collecteur, est
graduée en centimètres de
mercure (échelle intérieure) et
pouces de mercure (échelle
périphérique).
La moitié droite du cadran,
utilisée pour mesurer la
pression de la pompe à
injection, est graduée par
fractions de 1 kgf/cm²
(échelle intérieure) et en psi
(échelle périphérique).
32
Mécanisme du manomètre de
Bourdon
Il existe 4 pièces fixes et 9 pièces mobiles

33
A: Enceinte réceptrice: Elle
assure la jonction entre le
flexible de prise et
l'admission dans le tube
de Bourdon (1) et participe
à la rigidité de la plaque
du châssis (B) avec deux
vis de fixation.
B: Plaque du châssis: Elle
reçoit le cadran gradué.
Deux alésages sont prévus
pour l'aiguille et les pivots
du mécanisme de
réduction/amplification.

34
C: Plaque secondaire
du châssis : reçoit
l'autre extrémité des
pivots des roues
dentées et du
balancier.
D: entretoise
permettant de
rigidifier les deux
plaques du châssis et
l'espace intermédiaire,
logement du
mécanisme.

35
1. Extrémité fixe du tube de Bourdon.
C'est par cette extrémité que le
fluide en pression est admis dans la
cellule.
2. Extrémité mobile du tube de
Bourdon. Cette extrémité est
scellée hermétiquement.
3. Pivot et son appui.
4. Bielle de transmission au crochet
(5) avec un axe pour permettre la
rotation commune.
5. Balancier entraînant le secteur denté (7).
6. Pivot du secteur denté.
7. Secteur denté.
8. pivot de l'aiguille indicatrice du cadran. Il engrène sur le secteur
denté (7) et traverse la plaque du châssis pour entraîner l'aiguille
de lecture..
9. Ressort spiral pour le rappel du pignon denté: il élimine les
rebonds et évite l’hysteresis.
36
Les capsules manométriques
Un autre type de manomètre
anéroïde repose sur la
mesure de la déflection
d'une membrane flexible
séparant deux enceintes à
des pressions différentes. À
une différence de pression
donnée correspond une
déflection précise, de sorte qu'un
étalonnage permet de mesurer les
différences de pression. La déformation
d'un diaphragme, ou paroi mince, dépend
de la différence de pression entre ses deux
faces.
37
Les manomètres indirects:
capteurs
Il existe aussi une famille de manomètres
indirects qui mesurent la pression qui sont:
1. Jauges piézorésistives.
2. Sondes capacitives.
3. Capteurs piézo-électriques
4. Sondes électromagnétiques
5. Jauges optiques
6. Potentiomètre
7. Capteur à résonance

38
Jauges piézorésistives: (Strain Gages)
◦ Ces jauges collées piézorésistives voient
leur résistance varier proportionnellement
aux déformations provoquées par la
pression appliquées au support.

39
Sondes capacitives

L’enceinte pressurisée forme avec le diaphragme


un condensateur variable. Sa capacité dépend de la
déformation du diaphragme, qui est elle-même un
effet de la pression.

40
Capteurs piézo-électriques
La piézoélectricité découverte par Jacques et
Pierre Curie en 1880 désigne la propriété
qu'ont certains matériaux de développer une
charge électrique proportionnelle à la
contrainte qui leur est appliquée, et
inversement de se déformer en fonction du
champ électrique .

41
Le quartz est le plus connu, mais il n'est pas
utilisé en pratique en capteur piézoélectrique
de force ou de pression.
D’autres matériaux céramiques
ferroélectriques tels le titanate de baryum
(BaTiO3), le titanate zirconate de plomb (PZT)
le titanate zirconate de lanthane et de plomb
(PLZT) qui génèrent des fem plus importantes
Certains polymères tel le fluorure de
polyvinylidène (PVDF) ou composites
céramique-polymères associent les hautes
performances des céramiques et la souplesse
de mise en forme des polymères ainsi qu'une
impédance réduite.
42
Capteurs piézo-électriques

Un element
piézoélectrique déformé
par la pression
appliquée produit un
courant électrique
dépendant de sa
déformation.
Piezoelectric
sensors convert
stress into an
electric
potential
43
Sondes
électromagnétiques:
Il s'agit ici de mesurer la
déflexion du
diaphragme par mesure
du courant induit dans
une bobine, capteur
LVDT, par Effet Hall, ou
par les courants de
Foucault.
An LVDT pressure sensor, drives a
moving core that varies the inductive
coupling between the transformer
primary and secondary.

44
Potentiomètre:

La pression
entraîne la
translation du
palpeur le long
d'un rhéostat, et
se traduit par une
chute de tensionPotentiometric pressure sensors
électrique. use a Bourdon tube, capsule,
or bellows to drive a wiper arm
on a resistive element

45
Jauges optiques: La déformation
d'une fibre optique sous l'effet de la
pression d'enceinte altère les
caractéristiques de la lumière traversant
la fibre. Un analyseur à réseau permet de
convertir le signal en pression.
Capteur à résonance: La pression
appliquée sur une cellule élastique
modifie sa fréquence de résonance. Ce
décalage spectral mesure la pression de
l'enceinte.

46
Devoir (homework)
Visitez les sites
www.hbm.com/fr
http://www.amsys-
sensor.eu/drucksensor/index.htm
et consultez les pages des capteurs de
presssion et des jauges de
contraintes

47