Vous êtes sur la page 1sur 11

Cours Réseau - 1 INTRODUCTION

Architectures des Réseaux Locaux


– Caractérisé par une distance géographique limitée à une dizaine
de kilomètres.
Licence 3
Université Badji Mokhtar – Un réseau local peut servir de support de transmission de :
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


NAFAA Mehdi
• fichier
• son
• images

– Deux optiques :

• celle des informaticiens qui veulent séparer les différents flux


• celle des communicants qui prônent l'intégration

TOPOLOGIE TOPOLOGIE
– POUR LES INFORMATICIENS 3 TYPES DE TOPOLOGIES : – Pour les communicants : topologie en étoile héritée de la vision du
monde de la téléphonie.

• Topologie en Bus
exemple : Ethernet
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

partie
départementale
• Topologie en Boucle
Ring
exemple : Token-ring
partie
entreprise

PABX : Private Automatic Branch Exchange


• Topologie en Etoile
exemple : Fast-ethernet

PLAN DE CABLÂGE PLAN DE CÂBLAGE


– Les travaux de normalisation de ISO et de l'IEEE :
– En cours de normalisation à l'ISO.

– Accord entre télécommunicants et informaticiens. – La norme internationale ISO/CEI DIS 11 801 votée en juillet 1994

– Câblage en étoile autour d'une pièce centrale appelée : local – Trois normes Européennes concernant les câbles de distribution :
réseau.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

• EN 50 167, concernant les câbles de distribution horizontale,


– Prise en compte du fait qu'il existe un rapport de 1 à 10 entre un • EN 50 168, concernant les câbles de cordons de brassage,
câblage prévu lors de la construction d'un bâtiment et un câblage
à posteriori. • EN 50 169, concernant les câbles de distribution verticale (rocade).

– Utilisation d'un câblage banalisé chez la plupart des constructeurs – Ces normes imposent que les câbles soient dotés d'un écran et
sauf IBM. d'une gaine halogène.

– Idée de coût : – La norme EN 50 173 en cours d'élaboration, concernant les


• 1000 F par prise dans un immeuble neuf. systèmes de câblage générique.
• 10 000 F par prise dans un immeuble ancien.
OBJECTIF SPÉCIFICATIONS TYPES
– L'INSTALLATION DU CÂBLAGE A POUR BUT : – La souplesse et la facilité d'exploitation : câblage en étoile.

• Supporter des matériels hétérogènes et de suivre leur évolution. – Le concept global qui prend en compte l'ensemble de la
communication d'entreprise : voix, données, images.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


• Permettre une transmission rapide et fiable des données.
– L'ouverture vers tous les systèmes informatiques du marché et la
• Permettre la modification rapide de l'implantation des postes de travail sans prise en compte des matériels existants.
remise en cause du câblage.

• Etre ouvert à tous les dispositifs susceptibles de lui être raccordés.


– L'utilisation des technologies modernes : câble cuivre, connecteur
de haute qualité et fibre optique.
• Etre fiable et évolutive.
– Prise en compte des normes : ISO, IEEE, EIA

EVALUATION DE LA
APPROCHE
QUALITE DES CABLES
– Câblage en étoile + Armoire de brassage – AFFAIBLISSEMENT LINEIQUE (ATTENUATION) : mesurée en
décibels par Kilomètre, Il croît avec la fréquence et la longueur du
câble et décroît avec l ’impédance du câble.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– AFFAIBLISSEMENT PARADIAPHONIQUE (NEXT : Near End


Vers les prises Cross Talk) : aptitude pour une paire d ’un câble à ne pas être perturbée
informatiques par les signaux transmis par les paires voisines, Plus il est élevé, meilleur
des différents
bureaux
est le câble.

=> UN BON CABLE DOIT AVOIR :

• UN FAIBLE AFFAIBLISSEMENT LINEIQUE (↓ Impédance)


• UN FORT AFFAIBLISSEMENT PARADIAPHONIQUE ( Impédance)

LE CABLE COAXIAL Impédance Caractéristique


– Impédance caractéristique est la résistance qui affecte un signal RF (Radio Fréquence)
constitué de plusieurs harmonique. La résistance change à différence fréquences qui
résulte en une distorsion du signal. Le conducteur ne se comporte plus comme un câble
• LES DIAMETRES DE DEUX CONDUCTEURS DOIT ÊTRE DE 3,6 mm. électrique normal.

• LES DIFFERENTS CABLES SONT DESIGNES PAR LES DIAMETRES – Il est nécessaire (théorie de la transmission) que l’impédance de la source soit égale à
l’impédance du support pour permettre un transfert maximum de puissance et une réflexion
UTILISES EN mm. LES DEUX PLUS COURANTS SONT LES 2,6/9,5 ET LE minimale du signal (idem à la destination).
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

1,2/4,4.
– L’impédance est indépendante de la longueur du câble.

• ON TROUVE EN PARTICULIER : – L’impédance caractéristique est déterminée par le diamètre et la distance entre les conducteurs
du câble ainsi que le diélectrique utilisé.
• Gros Ethernet, Backbone Coaxial, RG11, (50 ohms) : Conducteur monobrin cuivre,
diélectrique polyéthylène, double blindage composite alu/tresse, gaine PVC (prix unit F – La formule suivante permet de calculer l’impédance caractéristique à haute fréquence (formule
HT 20 F/m), tirée de Data for Radio Engineers book published by Howard W. Sams & Co. 1975, page 24-21)
• Ethernet fin (50 ohms) : conducteur multibrin étamé, diélectrique polyéthylène, blindage impedance Z0= (138 / e^(1/2)) * log (D/d)
par tresse étamé 95%, gaine PVC (prix unit F HT 3 F/m). log = logarithm of 10
– RG-58 A/U – Thinnet, stranded wire core, 50 ohms d = diameter of center conductor
– RG-58 /U – Thinnet, solid wire core, 50 ohms D = inner diameter of cable shield
• CATV, RG-59 – Thicknet, cable television, broadband, 75 ohms e = dielectric constant (= 1 for air)
• Autres, RG-62 – ArcNet, 75 ohms
Choix du 50 ohms pour l’Ethernet câble CATV à 75 Ohms
– CATV (Community Antenna Television) : type TV
• Maximum de transfert d’énergie (power-carrying capability): rapport de diamètres de
1.65, correspond à une impédance de 30-ohms.
– C’est un câble de type liaison d’antenne de télévision. Il a une
impédance de 75 ohms.
• Optimum pour l’avalanche de tension (voltage breakdown): rapport de diamètre de
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


2.7, correspond à 60-ohm.
– Fil (monobrin)
• Atténuation de 50% plus élevé à 30-ohms qu’à 77 ohms (rapport de diamètres 3.6).
– Du fait de son utilisation importante en télévision, c’est un câble
• Atténuation est minimum à 77 ohms; d’un prix de revient faible.
• Le breakdown voltage est maximum à 60 ohms Choix 50 ohms
• et le power-carrying capacity est maximum à 30 ohms. – Il correspond bien à des réseaux locaux travaillant dans la gamme
de fréquences de la télévision (500MHz-1GHz) modulée sur une
• Une autre raison de ce choix est d’avoir un câble qui soit pratique d’un point de vue porteuse (réseaux MAP par exemple).
pratique (dimension, installation, flexibilité).

DIFFERENTS TYPES DE
LA PAIRE TORSADEE
CABLE
– Composée de deux fils torsadés, protégés chacun par un isolant – UTP : UNSHIELDED TWISTED PAIR (NON BLINDE) : Les fils sont
électrique, regroupés deux à deux et torsadés, ce qui permet de réduire la diaphonie
(passage d'un signal d'un fil à un autre).
– Constitué généralement de 4 paires.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– STP : SHIELDED TWISTED PAIR (BLINDE AVEC UNE TRESSE


Gaine protectrice (protection mécanique
et contre le feu, isolant électrique) METALLIQUE) : On entoure les fils par une tresse métallique.

– FTP : FOILED TWISTED PAIR (BLINDE AVEC UNE FEUILLE D ’ALUMINIUM,


ECRANTAGE) : On ajoute au câble précédent un fil sans isolant (le drain)
qui est en contact avec une feuille d'aluminium qui entoure les paires
torsadées

– SFTP : SHIELDED AND FOILDED

DIFFERENTS IMPEDANCES NORME EUROPEENNE


DES CABLES EN 50173
– 100 ohms : HERITAGE DE LA TELEPHONIE. Classe Débit Type Distance
d’application
Classe A Voix et donnée PABX 3000 m
– 150 ohms : POUR REPONDRE AU BESOIN DU RESEAU A faible débit jusqu'à 100 Bus S0 du RNIS
LOCAL IBM TOKEN RING. khz
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Classe B Données jusqu'à 1 Mhz Bus S1 et S2 du 700m


RNIS
– 120 ohms : COMPROMIS ENTRE LES DEUX (IMPOSE PAR Classe C Données jusqu'à 16 Mhz Ethernet 10BaseT 160m
FRANCE TELECOM). Token Ring 4 et
16 Mbps
Classe D Données jusqu'à 100 Mhz Token Ring à 16 100m
Mbps
!ethernet 100bx,
ATM
CLASSES IEC/ISO 11801 CATEGORIE 5
(Electronic Industries Association) câble à 100 ohms
C lasse C lasse C lasse C la sse C lasse Fréquence Paradiaphonie Affaiblissement Rapport
d ’a pplication A B C D Mhz dB Linéique Signal/bruit
C atégorie 3 2 Km 500 m 100 m dB/100m dB
100 à 12 0 ohm s 1 62 1,8 60,2
C atégorie 4 3 Km 600 m 150 m
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


100 à 12 0 ohm s 4 53 4,3 48,7
C atégorie 5 3 Km 700 m 160 m 100 m
100 à 12 0 ohm s 10 47 6,5 40,5
C âble 150 ohm s 3 Km 1 Km 250 m 150 m
20 42 7 35

•Category 1 - Traditional telephone cable; supports voice only, not data 31,25 40 11,8 28,2

•Category 2 - Data transmissions up to 4 Mbps (but not token ring) 62,5 35 17,1 17,9

Max 100 32 22 10

CÂBLE DE BASE
LA CONNECTIQUE
À 150 OHMS
– le type 1 ou STP (Shielded Twisted Pair) est un câblage en paires – LA PRISE QUI S ’EST IMPOSEE EST LA PRISE RJ 45
torsadées blindées. Recommandé par IBM. Il permet d'interconnecter un NORMALISEE ISO 8877.
plus grand nombre de stations et surtout c'est le seul qui peut être utilisé
pour les réseaux à 16 Mb/s. – ELLE COMPORTE 8 BROCHES ET UN PLOT POUR LA TERRE.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– le type 2
– le type 3 ou UTP
– le type 5 ou fibre optique
– le type 6 ou câble de jarretière HF
– le type 8 ou câble extra-plat

LES EVOLUTIONS A VENIR CATEGORIES 6 & 7 - GIGABIT


– LES RESEAUX HAUTS DEBITS FONCTIONNENT A DES – Standard EIA/TIA 568-B.2-1 correspondant à la Catégorie 6 a été
FREQUENCES DE PLUS EN PLUS ELEVES. publié le 08 Juin 2002. La norme ISO 11801 ed.2 a été publiée en
Septembre 2002 cette norme intègre les classes E et F
– LES CABLES ACTUELS ACTUELS EN CAT 5 RISQUENT
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

D ’ETRE OBSOLETES (MAX 100 Mhz). – L'objectif est que les nouvelles catégories aient une compatibilité
descendante. Gigabit Ethernet (IEEE 802.3ab) est clairement
– CERTAINS CONSTRUCTEURS PROPOSENT UN NOUVEAU positionné pour fonctionner sur des liens Catégorie 5 ou Classe D,
CABLE Label Enhanced Category 5 QUI PERMET DE sur 4 paires.
FONCTIONNER ENTRE 150 ET 200 Mhz (PB : NON
NORMALISE). – Le comité chargé de définir l'IEEE 802.3ab a atteint ses objectifs,
Gigabit Ethernet fonctionne donc aujourd’hui sur les Catégories 5,
– EIA/TIA A TRAVAILLE SUR LA CATEGORIE 6 A 200 MHZ AVEC 6 et 7.
CHANGEMENT DE LA PRISE RJ45 INITIALE QUI NE PEUT
FONCTIONNER A CETTE FREQUENCE.
LA FIBRE OPTIQUE LA FIBRE OPTIQUE
– ELLE EST COMPOSEE DE 3 ELEMENTS : – DEUX GRANDES CATEGORIES DE FIBRES :
• Le cœur de la fibre dans lequel se propage les ondes optiques • Fibres multimodes :
• La gaine optique d ’indice de réfraction inférieur à celui du cœur, qui confine les – à gradient d ’indice : BP 20 à 200 Mhz/Km, LED ou Laser
ondes optiques dans le cœur,
• le revêtement de protection qui assure la protection mécanique de la fibre. – à saut d ’indice : BP 200 Mhz à 1,5 GHz / Km, LED ou Laser
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


• Fibres monomodes :
– BP de 3 à 50 GHz/Km, Laser
– FONCTIONNEMENT :
• Le faisceau lumineux est véhiculé a l’intérieur d’une fibre optique qui n’est autre
qu’un guide cylindrique de diamètre compris entre 100 et 300 microns, recouvert Fibre à gradient d ’indice
d’isolant.
Revêtement de protection
Fibre à saut d ’indice
signal lumineux
011011 011011
Fibre monomode
codeur décodeur

signal électrique

LA FIBRE OPTIQUE LA FIBRE OPTIQUE


– LA FIBRE OPTIQUE A DE NOMBREUX AVANTAGES :
Type de Fibre Affaiblissem Affaiblissement Affaiblissement Débits
• la vitesse de propagation est de l’ordre de 100 000 km/s ent dB/Km DB/Km des
dB/Km 1300 nm 1500 nm Applications
• faible volume : elles sont peu encombrantes 850nm
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Multimodes 2-3,4 1 à 50 Mbps


à saut d'indice 2-3,5 Ethernet ou Token
• grande légèreté et très faible atténuation à gradient d'indice Ring
0,5 50 à 200 Mbps
• très bonne qualité de la transmission 0,5-1,5 FDDI
0,2 200 à 1000 Mbps
• bonne résistance à la température 0,2
Monomode 2 0,5 0,2 1 à 1000 Mbps
• matière première bon marché (silice)

• ne rayonnent pas

LOCAUX TECHNIQUES LOCAUX TECHNIQUES


– Les infrastructures sont matérialisées par les locaux techniques et Câbles de rocade
Câbles de distribution
des gaines pour passer les câbles. LTE-LN LTE vers les bureaux
(200 à 300 prises)

– Elle doivent être prévues lors de la construction de l ’immeuble,


Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

autrement, un travail important doit être effectué. Câbles de rocade


LTE inter LTE Câble de rocade :
32/56/112 paires torsadée
– On distingue 2 types de locaux techniques :
ROCADE

distance max LTE-LN : 90m


ou Fibre Optique
• LTE (Local Technique d ’Étage) qui concentre tous les câbles de distribution qui
aboutissent aux prise des bureaux, LTE LTE

• LN (Local Nodal) qui est relié à tout ou partie de LTE. Il permet de créer un niveau
de concentration supplémentaire.
LN
LN
LES REPARTITEURS SYNTHESE CABLAGE
Vers les Module CAD Pré-jarretièrage
(Contacts AutoDébudants)
Prises
bureaux RJ45 ou Telco
Câble de Quels câbles ? Quelles variantes ? Quelles applications ?
Ferme de Ferme de ressources
distribution ressources Cuivre coaxial 50 Ohms Ethernet
75 Ohms Télévision, Réseau local
(Ethernet)
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


Cuivre Blindé/ non blindé Réseaux locaux et
Paires torsadées hauts- débits (100
Baies Mbps), vidéo,
de téléphonie
Ferme de répartition Fibre Optique Multimode Réseaux hauts débits (>
rocade Monomode 100 Mbps), grandes
distances
Vers un
autre LTE
ou LN Cordon de
brassage
Câble de rocade (sucette)

NORMALISATION DANS
ADRESSE MAC
LES RÉSEAUX LOCAUX
– IDENTIQUE POUR LES RESEAUX ETHERNET, TOKEN RING ET FDDI.
– LONGUEUR DE 48 BITS (UNE VERSION OBSOLETE DE 16 BITS EXISTE
EGALEMENT).
– IDENTIFIER D ’UNE MANIERE UNIQUE UN NŒUD DANS LE MONDE.
802.2 LLC – CETTE ADRESSE EST PHYSIQUEMENT GRAVEE SUR LA CARTE RESEAU
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

COUCHE LIAISON OU SUR L ’INTERFACE D ’UN EQUIPEMENT D ’INTERCONNEXION (PONT,


ROUTEUR, ETC.).
MAC MAC MAC MAC MAC
48 bits
802.3 802.4 802.5 802.6 802.7
MAC
Token Token DQDB FDDI
COUCHE PHYSIQUE
CSMA/CD
Bus Ring I/G U/L Adresse Constructeur (22bits) Sous Constructeur (24bits)

PHY PHY PHY PHY PHY


802.6 802.7
802.3 802.4 802.5 Bit I/G 0 = Adresse individuelle
1 = Adresse de groupe
Bit U/L 0 = Adresse universelle (distribuées par l ’IEEE
1 = Adresse Locale ou propriétaire (cas du Token Ring)

ADRESSE MAC POLITIQUE D'ACCÈS


– A CHAQUE CONSTRUCTEUR EST AFFECTEE UNE PLAGE D ’ADRESSES – RÉSERVATION STATIQUE :
CONSTRUCTEURS (RFC 1700) : • AMRT : Accès Multiple à Répartition de Temps
• AMRF : Accès Multiple à Répartition de Fréquence
Constructeur 3 premiers octets de l ’adresse MAC
=> Intérêt : Débit connu et assuré
Cisco 00000C => Inconvénient : Taux d'occupation faible
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

3Com 0000D8, 0020AF, 0208C, 080002 – RÉSERVATION DYNAMIQUE :


Intel 00AA00 • Polling
• Jeton (round robin)
IBM 08005A => Intérêt : Débit connu
=> Inconvénient : Gestion complexe
HP 080009
– ACCÈS ALÉATOIRE :
– ADRESSE BROADCAST : Destinée à toutes les cartes FFFFFF FFFFFF
• CSMA/CD : Carrier Senses Mutiple Access/Collision Detection

– ADRESSE MULTICAST : Destinée à l ’ensemble des cartes appartenant à une => Intérêt : Taux d'occupation important
classe particulière (exemple, pour les PONTs : 01 80 C2 00 00 00). => Inconvénient : Probabilité d'accès diminue avec le nombre e machines connectées.
POLITIQUES D ’ACCES
POLITIQUES D'ACCÈS
EXEMPLES
Existence de Existence d’un Existence de
tranches non temps de collisions
utilisées gestion Norme 802.3 802.4 802.5 802.6 802.7
moniteur
Méthode CSMA/CD Jeton sur bus Jeton sur DQDB Jeton
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


Réservation statique OUI NON NON
d'accès anneau
Mode Aléatoire Déterministe Déterministe Déterministe Déterministe
Réservation NON OUI NON Exemple Ethernet Token Bus Token Ring Projet FDDI-1
dynamique FDDI-2
Câblage Coaxiale Paire Fibre Paire
Accès aléatoire NON NON OUI
Paire torsadée, Optique torsadée
torsadée Fibre Fibre
Fibre optique Optique Optique

CONNECTIQUE LES RESEAUX ETHERNET


– UNE FAMILLE DE RESEAUX 1 à 10 Mbps
– Lien entre la machine et le support ou l ’élément actif du réseau.
– BUS PHYSIQUE OU LOGIQUE
– Transceiver : fonction d'émission et de réception des signaux de
niveau 1.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– TRANSMISSION MANCHESTER

– Coupleur : carte responsable de la procédure de liaison de niveau – INTÉRÊTS :


2 et de la technique d'accès. • Structure passive non alimentée électriquement,
• Pas de perturbation si un des composants tombe en panne,
=> Differents Selon Le Type De Réseau. • Simple à mettre en œuvre.

– INCONVÉNIENTS :
• Risque de collisions => Il faut définir une politique d'accès au support : CSMA/CD

TOPOLOGIE EN BUS CSMA/CD


Hub – CSMA : Carrier Sense Multiple Access / Collision Detection

• Principe : Accès multiple avec écoute de la porteuse et détection des collisions


éventuelles.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Link Up – On rempli le support au maximum même si cela entraîne des collisions.


Hub – Une collision est rapidement détectée et on perd finalement peu de temps.
Commutation port MDI
– Le débit théorique est de 10Mb/s mais en fait il dépend du nombre de machines
connectées et peut, dans certains cas descendre en dessous des 5Mb/s.
100 m Max
• Coût d'une carte Ethernet : 200 FF à 1000 FF

• Ce type de réseau est bien adapté à l'interconnexion de machines ayant des débits
faibles.
• Problème : C'est une technique non déterministe (probabiliste), car le temps de
transfert est non borné.
Port MDI : Medium Dependant Interface
PRINCIPE D ’ACCES DETECTION DES
AU SUPPORT COLLISIONS
A B C
Trame Ethernet
t0 A émet vers C

Coupleur 1
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


t0+T/5 B émet vers A

Coupleur 2
t0+2T/5
Collision

Coupleur 3 t0+5T/10 Collision des deux trames

Ecoute de la ligne t0+4T/5 B détecte la collision


Attente aléatoire
Délai d’écoute
t0+10T/10 A détecte la collision
avant transmission

ALGORITHME DE REPRISE
FENETRE DE COLLISION
BEB
– Si C émet un laps de temps avant que la trame de A ne lui parvienne ALORS A – Appelé Binary Exponentiel Backoff algorithm
ne connaîtra la collision qu'au bout d'une temps A/R du signal.
– Lorsque deux stations entrent en collision sur le bus, chacune d ’entre elles va attendre
un temps aléatoire T multiple du Slot Time : T = K * SlotTime.
– Il faut donc que A attende le retour du signal tout en émettant.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– Pour être sûre qu ’un message minimal arrive à la station au bout, les machines qui
– La longueur minimum du message à émettre a été fixée à 64 octet (temps de détecte une collision envoient une séquence de brouillage de 32 bits (3,2 micro
propagation sur la longueur maximale du réseau fixée à 2500 m) : secondes) appelée Jam interval. (32 bits à 1 pendant 3,2 micro secondes).

64 octets => 512 bits à 10 Mb/s – Le facteur multiplicatif K est compris entre 0 et 2n, n étant le nombre de collisions
successives observées par une même station. Ceci jusqu’à une valeur de 10 pour n.
– Si la trame a transmettre est inférieure à 64 octets, il faut ajouter des bits de
bourrage. – Pour une valeur de n comprise entre 10 et 16, le facteur M est toujours choisi entre 0 et
210.

– Alors le temps que doit attendre une station avant de se déconnecter appelé – A partir de la 16eme collision, il y a abandon des essais et report du problème a la
Fenêtre de collision ou Time Slot est de 51,2 micro secondes (correspond à la couche supérieure.
vulnérabilité du message).

ORGANIGRAME DE
INTERVAL INTER TRAME FONCTIONNEMENT DU
– Une station avant d ’émettre doit détecter un silence d ’au moins CSMA/CD
9,6 micro secondes avant de déclarer que le support est libre,

– Ce temps minimal permet :


Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

• à l ’électronique de bien discerner deux messages,

• l ’absorption d ’éventuelles réflexions pour éviter des collisions fantômes.

• Sert de détecter la fin de trame (car il n’existe pas de fanion de fin de trame
dans Ethernet ou 802.3)
CONNECTIQUE
10BASE5
10BASE5
– Topologie en Bus physique
– Câble coaxial jaune (10 à 12 mm)
– Une seule extrémité du câble reliée à la terre
– Perte: 0.6 dB/m
– Débit 10 Mbps sur une Longueur 500 m (d’un brin)
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


– Impédance caractéristique 50 ohms
– 100 noeuds maximum par segment de 500 m
– Il permet de réaliser des réseaux de longueur maximum de 2.5 km,
– Écartement des noeuds 2,5 m minimum
– Rayon de courbure : 25 cm minimum
– Vitesse de propagation : 0,77 c
– Tranceiver externe relié au câble par un câble dit « de descente » ou « drop
cable » avec une prise canon DB15
– Longueur max du drop câble : 50 m (ne rentre pas dans la calcul de la longueur
max)
– Traversée de 2 répéteurs au maximum

INTERACTION AVEC LE
FONCTION SQE
TRANSCEIVER
– DECLENCHEE LORSQUE LE TRANCEIVER DETECTE UNE
SURTENSION SUR LE CABLE.

– LORSQUE LE TRANCEIVER DETECTE UNE COLLISION, IL


Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

ENVOI UN SIGNAL A LA STATION DTE (APPELE SQE : Signal


Quality Error)

– SQE :SIGNAL SINUSOIDAL A 10 MHZ (+/- 15%).

ETHERNET V1 ET V2 ETHERNET V1 ET V2
FONCTION JABBER FONCTION HEART BEAT TEST
– DANS LA VERSION 2 DE ETHERNET :
– LE TRANCEIVER UTILISE LA FONCTION SQE DANS 3 CAS DE
• LE TRANCEIVER EST CAPABLE DETECTER SI UNE STATION EST EN
FIGURES :
DYSFONTIONNEMENT CAD S ’IL TRANSMET EN PERMANENCE.
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

• DES QUE LE TRANCEIVER DETECTE UN TRANSMISSION TROP LONGUE, • Cas de collisions


LA FONCTION JABBER DU TRANCEIVER COUPE LA TRANSMISSION. • Fonction jabber
• Pour vérifier le bon fonctionnement du circuit de détection de collision. Le tranceiver
• CETTE FONCTION INTERVIENT APRES 20 ET 150 MILLISECONDES APRES envoi un signal SQE juste après l ’émission d ’une trame.
LE DEBUT DE LA TRANSMISSION.
– CE TEST EST MAL INTERPRETE PAR LES REPETEURS, CAR
• LE TRANCEIVER INFORME LA STATION DE LA MISE EN PLACE DE IL NE L ’INTEPRETE PAS ET PENSENT QUE C ’EST UNE
CETTE FONCTION A L ’AIDE DU SQE.
COLLISION.

– CETTE FONCTION PEUT ETRE INHIBEE PAR UN CAVALIER,


CONNECTIQUE
10BASE2
10BASE2
– Appelé « cheapernet » ou « Ethernet fin »
– Topologie en bus
– Câble coaxial noir RG58 de 6 mm de diamètre PRISE BNC
– Une seule extrémité du câble reliée à la terre
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


– Perte: 1 dB / m.
– Débit 10 Mbps sur une Longueur 185 m
– Impédance caractéristique 50 ohms CARTE RESEAU
– 30 noeuds maximum par segment
– Écartement des noeuds 0,5 m minimum
– Vitesse de propagation : 0,66 c
– Tranceiver est souvent intégré à la carte et l’installation se fait en guirlande à
travers des prises BNC et des T BNC CABLE COAXIAL 50 Ohms

CONNECTIQUE
10BASET
10BASET
– Câblage en étoile autour d ’un concentrateur ou « Hub »
– Câble UTP catégorie 5
– Débit 10 Mbps sur une Longueur 100 m
– Impédance caractéristique 100 ou 120 ohms, diamètre 6mm
– Possibilité de cascader les Hub
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

– Maximum de 4 niveaux de cascade


– La limite est imposée par le RTT (Round Trip Delay)
– Les « Hub » détectent retransmettent bit à bit les trames sans lecture ni de
l ’adresse, ni du FCS
– Les « Hub » détectent les collisions et génèrent la séquence « jam »
– Distance de raccordement max d ’une station 100 m

NORMES 802.3 802 3


Délimiteur Adresse Adresse Données (Trame LLC)
Longueur
Préambule de début MAC MAC + FCS
des données
de trame destination source bits de bourrage

2 ou 6 2 ou 6 2 46 à 1500
7 octets 1 octet 4 octets
octets octets octets octets
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

IEEE 802.3

Le pr ambule compos de 7 octet, assure la synchronisation du r cepteur sur la trame


mise (7 octets 10101010),
Le d limiteur de d but de trame qui permet de trouver le d but du champs des adresses
(10101011),
Les adresses MAC destination et source, (bit poids faible en premier)
La longueur des donn es,
Les bits de "bourrage" si la longueur est inf rieur la limite impos e par la norme;
Le champ de contrôle (FCS : Frame Check Sequence) calcul e selon un code de
redondance cyclique (CRC) : X32+X26+X23+X22+X16+X12+X10+X8+X7+X4+X2+X1
LA TRAME ETHERNET LE CHAMPS TYPE DE LA
(Xerox, Dec, Intel) TRAME ETHERNET
Délimiteur Adresse Adresse Données
Type
Préambule de début MAC MAC
de données
+ FCS Type Protocole
de trame destination source bits de bourrage

46 à 1500
0x0800 IP v4
7 octets 1 octet 6 octets 6 octets 2 octets 4 octets
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite


octets
0x0806 ARP
Ethernet V2 0x0805 X25
0x8035 RARP
• Le champs type identifie dans la trame, le type de protocole supérieur transporté
par la trame : 0x8137 IPX (et 0x8138)
0x0800 IP 0x814C SNMP

00 00 0c 17 7b 00 60 08 1 6 4 08 00
@MAC dest @MAC sour

PRINCIPE DE DE PERFORMANCE DU
DIFFUSION RESEAU ETHERNET
(3) Les hardwares (4) Si l ’adresse
– Résultats de Metcalfe et Boggs (1976)
des cartes réseaux MAC est
lisent les adresses identique à celle
• soit K stations sur un bus
MAC destination de la carte, on
• si chaque station transmet pendant un intervalle de temps avec la probabilité de p
de la trame garde la trame
• la probabilité A pour qu ’une station prenne possession du support est :
autrement on la
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

A B C détruit A=K. p.(1-p) k-1


• A est maximum lorsque p=1/K avec A tendant vers 1/e lorsque K tends vers ∞
• La probabilité pour que la période de contention comporte exactement j
TimeSlot est : A.(1-A) j-1
• Le nombre moyen d ’intervalles de temps par période de contention est :
(1) Diffusion de la (2) Tous les
j= ∞
trame sur le bus coupleurs se
synchronisent sur le
∑ j.A.(1-A) j-1 = 1-A/A
j=0
préambule de la
trame

PERFORMANCE DU PERFORMANCE DU
RESEAU ETHERNET RESEAU ETHERNET
• Comme chaque intervalle de temps a une durée de 2τ
• Soit F la longueur des trames, B le débit, L la longueur du câble, et c la vitesse de
• La période de contention est w = 2τ/Α propagation du signal sur la câble :

donc P=F/B
• Pour la valeur optimale de p, le nombre moyen d ’intervalles de temps n ’est
Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

Nafaa Mehdi- Reproduction interdite

jamais supérieur à e. L ’efficacité du canal est reformulé : 1/(1+2BLe/(cF)) -1

• wmax = 2τ e (5,4 τ)
1
Efficacité du canal

• Si la durée moyenne de transmission d ’une trame est de P secondes, 0.9


Trame de 1024 octets
0.8
• Quand de nombreuses stations ont des trames en attente de transmission : Trame de 512 octets
0.7
Trame de 256 octets

τ /A)
0.6
L ’efficacité du canal est égale à : P .(P+2 -1

1 2 4 8 16 32 Nombre de stations tentant d ’émettre